AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Info : N'oubliez pas de mettre une date à vos rps. C'est plus simple pour suivre la chronologie !
Partagez | 
 

 wind blow (MADALINE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 171
Inscrit le : 01/05/2018
Crédits : frimelda.
Célébrité : ivana baquero.
Multi-comptes : drasko.

Madaline
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) wind blow (MADALINE)  Mar 1 Mai - 14:43



– Madaline –
Clan : La Citadelle. – Rôle : Chef de la garde. – Âge : Vingt-quatre ans.
Allégeance : Akeela – Feat : Ivana Baquero.



Caractère & Physique :


Un souffle de vent, murmure oublié sur les lippes, tu es une volute de fumée Madaline, une brise frôlant les chaires - on a vite fait de t'oublier, de te perdre de vue, tu t'égares dans les ombres, ne fait qu'un avec le silence, mutisme et discrétion étant les adages que tu auras le mieux retenu de ton apprentissage dans les dunes Shisayo. Silencieuse tant dans tes gestes dansants qu'à propos de ton passé brumeux que nul ne semble connaître - tu ne parles guère pour ne rien dire Madaline et ne mâches pourtant pas tes mots lorsqu'il s'agit de réfuter une idée ou de faire ployer ton interlocuteur ; têtue dira-t-on de toi, tenace dans tes idées et tes convictions répondras-tu. Dévouée à ce que tu penses juste, tu es obstinée Madaline, combative, prête à jouer de ta vie si la cause te paraît noble. Douée d'un caractère ferme, parfois froid, tu imposes le respect, fais parfois frissonner. Madaline tu es une vipère, un serpent, séductrice, vénéneuse, tu te faufiles, écoutes, te tais, arrives toujours à tes fins.

Tu pourrais être une jolie créature Madaline, si seulement tu n'étais pas si négligée. La crinière brune et épaisse des gens du désert, tignasse pourtant emmêlée, parfois tressée grossièrement, encrassée de sueur trop souvent. L’œil d'onyx, oasis de beauté au cœur de ces traits figés, de ces lèvres craquelées, des tâches que le soleil a finalement laissé sur ton grain de peau autrefois hâlé - prunelles pourtant vides de lueur, vides de chaleur, cerclées de ces nuances de violet, de ce gras noir dont tu te badigeonnes les paupières. Des courbes généreuses, planquées sous les larges tissus dont tu te revêts, dissimulant par la même occasion les marques apposées sur ton corps par l'astre solaire, par la dure vie du désert, et les arabesques tracées à l'encre au creux de tes seins.


Ce qui s'est passé dans ma vie :


fille des sables. Brûlure mortelle des étendues ensablées, l'horizon infini, ardent et le mirage d'une enfance quasi oubliée. Les caravanes se mouvent, las et lentes, les corps dodelinent, écrasés de chaleur, trempés de sueur - la ville est loin, les dunes sont leur foyer. La gamine a cessé de courir, s'est blottie contre sa mère qui somnole, accablée par l'astre solaire carnassier. Seules ces quelques images constituent tes souvenirs Madaline, perle du désert, fruit de l'union de deux Shisayos - le reste s'est envolé, tourbillon de sable égrainé par le vent. Tu te rappelles seulement avoir eu une vie heureuse, bercée par l'innocence de tes regards d'enfant. Et un jour, tu as grandi Madaline et tu t'es retrouvée confrontée à la réalité des clans.

Tu ne te rappelles plus tellement de tes parents Madaline - leurs traits s'effacent, pour ne plus former qu'un vague schéma brouillon. Ton père, Obryn, assurait autrefois la sécurité des caravanes de votre petite tribu. Tu le voyais peu, mais dès qu'il trouvait le temps il se consacrait entièrement à toi - il s'acharnait à t'apprendre comment manier une petite lame, et se désolait toujours de la petitesse de tes mains, lorsqu'elle échappait à tes doigts ou que tu te coupais. C'est lui qui t'a offert ton premier couteau, que tu gardes précieusement dans ta besace, ne t'en servant cependant plus à cause de sa lame émoussée. Ta mère Shean, quant à elle, était ce qu'on pouvait appeler une guérisseuse - elle concoctait divers mélanges aux odeurs d'ailleurs et t'a enseigné tout ce qu'elle savait sur les venins, poisons et leurs antidotes. Tu te rappelles également que tu leur vouais un amour infini. Et un jour, ils ont simplement disparu - à l'époque les guerres entre clans faisaient rage, et une nuit, alors que l'astre embrasait les dunes de ses lueurs de feu un groupe de Sengolis s'en sont pris à votre tribu. Alors, tandis que le sable se peignant d'essence écarlate, une vieille femme t'a prise et s'est enfuie dans le désert se parant d'ombres, sous les cris d'agonie des caravanes assiégées.

Le sable s'égraine et les années s'écoulent. Dix années ont passées depuis que tu as fuit la tribu de feu tes parents, laissant le désert avaler les méandres de tes souvenirs arrachés. Contrainte à vivre dans de nouvelles caravanes, entourés de ces visages inconnus, hostiles à la fillette que tu étais alors, tu n'as que mieux appliqué l'adage des Shisayos - te faire discrète, oubliée, muée dans le sable de ce désert infini. Ta nouvelle tribu était en partie constituée d'hommes - tu te souviens de leur carrure imposante, de leur peau tannée par le soleil ardent, de leur voix claquant comme un coup de tonnerre par un soir brûlant. La vieille femme qui t'avait sauvée des envahisseurs t'apprit ce qu'elle savait et fût à tes yeux telle une mère jusqu'à ce que son corps ne soit rendu à l'âme du désert. Alors seule, tu n'eus d'autre choix que de te lier aux autres femmes de la tribu - rapidement tu te rapprochais de Ysia, jeune fille d'à peu près ton âge, belle comme le jour, envoûtante comme une nuit étoilée. C'était une gamine tactile, qui aimait danser au son des tambours, et tu éprouvais à son égard une affection toute particulière, affection qu'elle te rendait bien. Tu savais que cette relation ne serait guère bien vue, d'autant plus dans votre tribu où la femelle apte à procréer manquait - tu ne pouvais pourtant t'empêcher de répondre à ses regards emplis de tendresse, à ses mains qui pressaient les tiennes, à ses prunelles qui papillonnaient sur toi. Il n'y eu jamais rien au delà de simples regards, de mots chuchotés - et pourtant un soir, Ysia ne vint pas à vos retrouvailles habituelles. Ce n'est que le lendemain, en apercevant sa moue absente, son regard baissé vers le sol, ses doigts refermés dans ses poings, que tu compris. Ils savaient tous, et Ysia allait être punie pour l'affront qu'elle avait fait à l'âme du désert. Bien que tolérée, l'homosexualité avait toujours été un sujet sensible - voire proscrit, dans cette nouvelle tribu d'hommes qui ne demandaient qu'à engrosser les rares femmes qu'ils avaient sous la main. Ce jour-là Madaline, tu as compris que tu ne serais jamais acceptée pour cette différence, pour ton amour de l'âme et de la personne plutôt que du sexe en lui-même, et que pire, tu finirais ensevelie sous les dunes si tu restais - alors tu as rassemblé tes maigres affaires, et alors que l'astre terminait sa course, tu t'es envolée. (an 142)

Tu as fait le tour des contrées Madaline, à la recherche d'un foyer, d'un endroit où poser bagage. Tu as vu du pays, rencontrant les différents clans - à l'aube de cette Alliance naissante, tu n'étais plus limitée aux frontières du territoire de ton peuple, tu n'étais plus enchaînée à ce désert, à cette vie d'enfer. Alors enfin on t'a parlé de la Citadelle, terre des damnés, des rejetés, terre d'accueil de toute personne, quelque soit son clan, son passé, ses convictions.

la fille des rues. (an 146) Tu as faim Madaline, à tel point que le brumeux souvenir de ton dernier repas te paraît lointain désormais. Depuis une année que tu as foulé les ruelles de la Citadelle, tu ne survis plus que tu ne vis, te tuant à quelques corvées dévalorisantes en échange de misérables bouchées de pain, si peu pour rassasier ton estomac qui gronde. Tu te sens faible, démunie, contrainte à passer les nuits froides au cœur d'un taudis humide. Alors tu voles Madaline, tu dépouilles les passants les moins attentifs dans l'espoir de pouvoir te sustenter, de pouvoir apercevoir une nouvelle aube. Parfois la honte te submerge, et aussitôt la faim s'empare à nouveau de ton corps affaibli, alors tu te glisses parmi les ombres et tu dérobes encore, glissant tes doigts agiles dans les poches, les besaces. Jusqu'au jour où une poigne s'empare de ta main chapardeuse, où un regard se glisse dans le tien, et que ton cœur s'emballe, ton cœur se meurt. Prise sur le fait, tu ne peux plus même esquisser un geste, pas même tenter de fuir, tu ne peux qu'attendre qu'elle pousse un cri, signant par la même occasion ton affront, affront qui te mènerait droit au trou. Le vol est puni par les lois de l'Alliance Madaline, tu en étais parfaitement consciente - et pourtant jamais ne t'étais-tu douté un seul instant que tu te ferais prendre un jour. Sans doute te croyais-tu plus maligne, plus discrète que n'importe qui. Et pourtant les secondes s'effritent, et rien ne vient - l'inconnue te défait plutôt de tes chaînes et disparaît, pour ne que mieux réapparaître le lendemain, les mains chargées de vivres. Elle se fait connaître sous le nom d'Akeela, apprentie de l'Ipa, et cela sonne à tes oreilles comme une douce délivrance. Car malgré la méfiance qui t'étreint d'abord, tu finis par te laisser apprivoiser par Akeela, et céder à ses propositions de foyer décent et d'emploi qui ne te laisserait plus jamais dans la faim. D'abord embauchée par Dastan en tant que membre de la garde, formée au maniement des armes et à la protection du peuple et de l'Ipa lui-même, tu offres ta pleine confiance à cette jeune apprentie qui t'a sortie de la rue. Et alors que Dastan s'éteint, laissant le deuil embaumer les cœurs et sa place à Akeela, elle ne tarde guère à te nommer chef de la garde - et si certains soldats éprouvaient une certaine retenue à voir une femme (si jeune, de surcroît) prendre le commandement de la garde, tu finis par faire place respectueuse à ton encontre de par tes capacités au combat et à la protection.

la fille des batailles. (8ème mois de l'an 150) Le fête bat son plein, pour cette deuxième édition célébrant l'Alliance. Dix années de paix célébrées sur les terres d'Askhadis - tous les clans se sont présentés, et Aleeka est même allée jusqu'à inviter les Kelowniens afin de seller, à l'issue, leur possible entrée dans l'Alliance. Tu ne peux cacher ta désapprobation sur ce dernier point et quand bien même tu ne t'es pas privée de le faire savoir à l'Ipa, cette dernière n'a pas jugé bon d'en prendre note. Alors tu fais mine de te réjouir de cette célébration, tout en veillant au bon déroulement des festivités et de la partie de chasse organisée par Aleeka. Comme tu le pensais - et l'âme du désert seule sait que tu aurais préféré ne pas avoir raison - les choses ne pouvaient décemment pas se passer comme prévu. Les cris commencèrent à émerger de toute part, puis la foule se mit à courir - aussitôt tes doigts se portent aux dagues sanglées à tes cuisses, sortant de leur fourreau les lames aiguisées. Quelques ordres balancés ci et là aux hommes de la garde et tu t'empressais te mettre en sécurité les innocents que tu croisais sur ton passage. Tu ne t'en faisais pas pour Akeela, tu la savais débrouillarde et entourée de Kalevi - tu sais qu'elle aurait voulu que tu protèges son peuple plus qu'elle même, et bien que tu brûlais de la rejoindre tu ne cessais de te répéter que ce n'était pas ce qu'elle désirait. Les corps s'écroulent, le sol se gorge du sang des victimes et la bataille ne dure que trop longtemps. Quand enfin les rebelles se replient trop de morts sont à pleurer dans les rangs de l'Ipa, et bien plus encore sont gravement blessés. Toi même, tu t'écroules, déchirée par une lame à l'abdomen - et si la douleur restait muette tant que tu étais prise par l'ardeur des combats, désormais que le silence s'abat, l'agonie s'éveille et te transperce. Alors tu te laisses tomber, et la torpeur te mord les chaires, le noir t'emporte - mais avant de fermer tes paupières sur l'onyx ardent de tes prunelles, tu jures sur l'âme du désert que tu ferrais tout ce qui est en ton pouvoir pour raisonner l'Ipa quant à l'avenir de Kelowna et de tous les autres dissidents. Pour la paix de l'Alliance et la survie de tous les clans.

Les possessions de mon personnage :


Sanglées contre tes cuisses, deux lames acérées enveloppées d'un fourreau de cuir, dont tu as fait l'acquisition au fil des ans par le biais du troc. A la taille ceinture une besace de toile, garnie de fioles de verre aux contenus tant hypnotisant que mortel, venins et poisons, délices ramenés des sables arides qu'il t'arrive de frotter sur l'acier de tes dagues, afin de les rendre d'autant plus redoutables. Tu possèdes également une épée de bonne facture, qui t'a été offerte lorsque tu as accédé au poste de chef de la garde, mais que cependant tu exècres à manier, préférant la grace de la danse des couteaux à la lourdeur de ton glaive.

Pour aider le staff :


▬ L'avenir de mon personnage si je viens à partir/disparaître du forum :  j'autorise le staff à tuer mon personnage // j'autorise le staff/les membres à le pnjiser // j'autorise le staff/les membres à le mettre en pré-lien // je refuse qu'on touche à mon personnage

Pour la liste des avatars :
Code:
IVANA BAQUERO <span class="pris">▬</span> prise par <a href="http://www.earth-and-ashes.com/t1034-madaline" class="citadelle">Madaline</a>

Pour la liste des métiers :
Code:
<a href="http://www.earth-and-ashes.com/t1034-madaline" class="citadelle">MADALINE</a> - chef de la garde.

Pour la liste des prénoms :
Code:
<span class="clan">Madaline</span>


Dernière édition par Madaline le Mar 1 Mai - 22:51, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 486
Inscrit le : 27/05/2017
Crédits : ninielsbox
Célébrité : Zach MacGowan
Priam
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: wind blow (MADALINE)  Mar 1 Mai - 15:45

Bienvenue !!!!!!!

_________________

     
The King of the Oceans
Priam, chef des Pankaras, peuple de la mer
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 171
Inscrit le : 01/05/2018
Crédits : frimelda.
Célébrité : ivana baquero.
Multi-comptes : drasko.

Madaline
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: wind blow (MADALINE)  Mar 1 Mai - 15:56

merci priam. sisi

_________________
blood is the seal of your devotion.  ♒︎  You’re always gonna be afraid even if you learn to hide it. Fear is like a companion. A constant companion, always there. But that’s okay. Because fear can bring us together. Fear can bring you home. Fear makes companions of us all.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 495
Inscrit le : 29/04/2017
Crédits : /
Célébrité : Alycia Debnam-Carrey
Multi-comptes : Malik.

Nukka
– clan : orketa –
clan : orketa
(#) Re: wind blow (MADALINE)  Mar 1 Mai - 16:33

Woooh, Madaline ! love Bienvenue parmi nous !

_________________
I need blood in the cut.
Guess I’m contagious it’d be safest if you ran. Fuck that’s what they all just end up doing in the end. (c)lazare.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 579
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren & Augias

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: wind blow (MADALINE)  Mar 1 Mai - 17:01

Bienvenue parmi nous krkr C'est vraiment cool d'avoir choisit Madaline ! Je sais qu'Akeela va être contente !

Bon courage pour l'écriture de ta fiche ! Si tu as besoin de quelque chose, n'hésite pas à nous solliciter Akeela et moi ! On se fera un plaisir de te répondre ! copain

_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 71
Inscrit le : 19/03/2018
Crédits : Ava© Akeela | Sign© crackintime | Gifs© Tumblr
Célébrité : Claudia Kim
Multi-comptes : Nagga

Ligeia
– clan : orketa –
clan : orketa
(#) Re: wind blow (MADALINE)  Mar 1 Mai - 17:25

Bienvenue avec ce super scéna **

_________________
« Our World »
Ligeia, Kuna, Zephyr - We have had adventures. But the most beautiful of all is the one that will never end.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 516
Inscrit le : 12/06/2017
Célébrité : Alexander Dreymon
Losran
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: wind blow (MADALINE)  Mar 1 Mai - 20:44

Et bienvenue officiellement :d

_________________
I'm not afraid of death.
I've already consumed six lives.
Never look back.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 171
Inscrit le : 01/05/2018
Crédits : frimelda.
Célébrité : ivana baquero.
Multi-comptes : drasko.

Madaline
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: wind blow (MADALINE)  Mar 1 Mai - 20:46

merci à vous, vous êtes tous beaux et adorables. love coeur

_________________
blood is the seal of your devotion.  ♒︎  You’re always gonna be afraid even if you learn to hide it. Fear is like a companion. A constant companion, always there. But that’s okay. Because fear can bring us together. Fear can bring you home. Fear makes companions of us all.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
– Invité –
(#) Re: wind blow (MADALINE)  Mar 1 Mai - 21:20

Bienvenue parmi nous copain 2

Bonne chance pour ta fiche poney
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1214
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: wind blow (MADALINE)  Mer 2 Mai - 0:44

Bienvenue officiellement parmi nous coeur

Cette fiche est super love. Madaline est à l'abri maintenant, plus personne ne sera vache avec elle ! Je te valide donc puisque tout est correct et je te rajoute ta couleur violette . J'espère que tu t'amuseras avec Madaline, j'ai hâte de la voir en jeu coeur

Amuse-toi bien parmi nous et n'hésite pas à le dire si tu as des questions ou des soucis coeur



Félicitations, tu es validé(e) !


Tu vas maintenant pouvoir venir jouer avec nous ! Si jamais tu le souhaites, tu peux aller poster ta fiche de liens mais aussi voir celles des autres personnages. Tu trouveras aussi la zone "demandes de rps" pour te lancer dans le jeu. Si tu souhaites pimenter un peu tes rps, tu peux aller "réclamer un défi" à faire en jeu mais tu peux aussi "demander un pnj" pour l'intégrer dans l'un de tes sujets ! Un peu plus bas sur le forum, tu trouveras les "lieux d'échange" où tu pourras retrouver les autres personnages venant de ton clan. N'hésite pas à aller ouvrir des sujets ou poster dans ceux qui existent déjà coeur

Tes armes et possessions sont à acheter dans l'arsenal avec les points que tu gagneras en postant un peu partout sur le forum. Pour l'instant nous te faisons crédit, mais il faudra acheter tout cela plus tard =]. N'oublie pas qu'il existe une chronologie au sein du jeu mais aussi une carte de l'univers, ainsi que des distances à prendre en compte si tu voyages.

N'hésite pas à contacter le staff - ou à poster en "zone invité" - si jamais tu as un souci ou une question. Nous te souhaitons un bon jeu parmi nous coeur

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
 
wind blow (MADALINE)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Hors jeu : Viens peupler la Terre ! :: Les habitants qui peuplent nos terres :: Les fiches validées-
Sauter vers: