AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Info : N'oubliez pas de mettre une date à vos rps. C'est plus simple pour suivre la chronologie !
Partagez | 
 

 Niallàn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 219
Inscrit le : 02/05/2018
Crédits : Fassophy
Célébrité : Georgia Hirst
Multi-comptes : Sàga

Niallàn
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Niallàn  Mer 2 Mai - 15:51



– Niallàn –
Clan : Sengoli – Rôle : soigneuse d’animaux – Âge : 22 ans
Allégeance : elle-même et l’Alliance – Feat : Georgia Hirst



Caractère & Physique :


Niallàn est une créature faite d’ombres et de lumières, étirée aux extrêmes, sans concessions, fière et entière. Encore jeune et immature, elle a parfois du mal à faire la part des choses entre sa raison et ses sentiments. Elle refuse de se laisser guider par ses émotions, car elle craint de trop s’attacher aux gens avant de les perdre et parce qu’elle sait que seule la raison peut la guider efficacement dans ce monde violent. Et la violence, elle la connait bien. Elle-même n’en est pas exempte. Aussi douce et généreuse peut-elle être au quotidien, en particulier avec ses proches et les animaux en général, elle peut faire démonstration la minute suivante d’une férocité, verbale ou physique, plutôt effrayante. Ne la croyez pas lunatique : cette violence est toujours en elle et n’attend qu’une étincelle pour se déclencher. Pétrie de principes et d’honneur, elle est prête à tout pour défendre ses idées, ce qu’elle croit juste et protéger ceux qu’elle aime. Bien que très attachée à son indépendance, sa farouche volonté s’accommoderait bien volontiers de liens affectifs forts. Toujours seule, toujours prisonnière de cette illusion de force tranquille qui la caractérise, la jeune femme est agréable à vivre au quotidien, en dépit de ses difficultés à donner sa confiance et sa grande timidité. Sa réserve peut passer pour de la froideur et de la méfiance – ce qui est en parti vrai. A la moindre insinuation négative contre l’Alliance, sa philosophie ou sa personne, la sage soigneuse se transforme en redoutable furie. Niallàn ne fait pas de compromis. Pas plus qu’elle n’oublie ni ne pardonne les blessures – tant mentales que physiques – qu’on lui inflige.

Pour abriter cette personnalité lunaire et dominée par la violence – aussi bien dans ses convictions que dans son affection -, il faut un physique relativement banal qui la ferait presque paraître inoffensive. Grande, mince et élancée, sa longue silhouette déliée est gracieuse, empreinte d’une démarche souple et silencieuse. Sous sa peau de lait, couturée de quelques cicatrices, roulent de longs muscles noueux. Ses doigts effilés sont aussi vifs qu’habiles. Dotée de formes discrètes, elle aime à porter des vêtements pratiques, pour le confort et justement ne pas trop attirer l’attention, bien que souvent agrémentés de quelques babioles ramassées au hasard de ses voyages ou échangés à des marchands (coquillages, perles, plumes, bouts de bois sculptés, morceaux de métal datant du « monde d’avant » etc…). Dans son visage d’un ovale allongé se tiennent un nez droit, un menton pointu et volontaire, des pommettes hautes et saillantes, des lèvres fines, des sourcils en croissant de lune ainsi que de grands yeux d'ambre qui lui donnent un regard perçant. Sa longue chevelure d’un blond cendré, libérée, bat ses reins comme une oriflamme. Elle aime à les natter et les tresser lorsqu’elle le peut.


Ce qui s'est passé dans ma vie :


La gifle partit roide.
« Tu es fille unique. Tu voyages avec tes parents qui cherchent à s’installer en ville. Tu es une Pankara maintenant, d’accord ? Ne parle plus jamais de cet endroit. Tu as bien compris ? »
L’enfant cligna des yeux pour chasser ses larmes. La douleur enflammait sa joue meurtrie. Elle détestait avoir mal. Du haut de ses six ans, elle ne comprenait pas grand-chose à la situation inédite et tragique que vivait sa famille. Son frère et sa sœur aînés avaient disparus. Ses parents faisaient leurs bagages à la hâte. Si mère était secouée de sanglots irrépressibles, père serrait les mâchoires, l’œil sombre. Il venait de lui assener la première gifle dont elle se souviendrait. Elle se demanda d’abord pourquoi son père, son héros, la frappait sans raison. Elle n’avait pourtant pas fait de bêtise, cette fois ! Elle comprendrait plus tard. Ingvald ne voulait pas punir sa fille. Il voulait justement qu’elle se remémore cet instant, qu’il reste gravé dans sa mémoire toute sa vie. La douleur devait l’y aider. Même si ce geste lui déchirait le cœur. Dans son dos, son épouse Lexia ne cessait de pleurer. Le malheur qui s’abattait sur leur famille ne pouvait pas être vaincu. Il leur fallait fuir, trouver de l’espoir ailleurs et essayer de se reconstruire. C’est ce qu’ils firent.

A la nuit tombée, le forgeron, sa femme et leur dernière enfant en vie quittèrent Moroni. Ils prirent la route vers les terres des Askhadis puis continuèrent plus à l’est, le plus loin possible de leur propre clan, en espérant trouver la paix au bout du chemin. Leurs pas s’arrêtèrent à Galene, capitale des Pankaras. Ils passèrent relativement inaperçus. Ingvald s’établit en tant que maître forgeron, Lexia reprit son métier de couturière et la fillette commença peu à peu à oublier ce qui avait précédé cette première gifle.

Le jour avant leur départ, sa trop belle sœur Astrée avait été enlevée, violée puis battue à mort par Sendakan, le chef des Sengolis. Quant à son frère Thorgrim, jeune guerrier vindicatif, qui avait voulu défendre sa puinée, il avait été massacré par ses propres camarades. Un malheur n’arrivait jamais seul.

L’enfant grandit dans ce nouvel environnement avec difficulté. Bien que fascinée par l’océan et ses mystères, son apprentissage de la natation se révéla catastrophique. Elle ne se faisait pas d’amis. Elle restait solitaire car, à chaque tentative de se rapprocher des autres enfants, elle réalisait qu’elle était différente, que quelque chose lui manquait. Elle se souvenait des montagnes et du vol des aigles. Elle cherchait leur reflet dans les vagues. Quand elle rencontrait son regard dans un miroir d’étain, elle découvrait une étrangère, qui ressemblait à des personnes disparues dont elle ne devait plus jamais parler.

Quand il fut temps pour elle de choisir sa voie, elle souhaita devenir une guerrière. A cette nouvelle, Lexia entra dans une colère folle, refusant de voir son dernier enfant emprunter cette voie. Elle ne voulait pas se souvenir de ce qui avait été perdu et craignait d’attirer à nouveau le malheur sur leur famille. Choquée de cette violence verbale, l’adolescente consulta son père. Ingvald ne fut d’aucun secours, ne proférant ni approbation ni jugement, se contentant de détourner les yeux et d’assener un bref « fais ce que tu veux ». Elle s’en fut donc trouver un guerrier pour la former. Hélas, malgré ses talents en tir à l’arc et sa combattivité naturelle, elle ne se révéla jamais assez douée pour se démarquer des autres apprentis. Ce fut son audace et son besoin de reconnaissance qui la perdirent. Une blessure la mit à l’écart. Elle sombra dans la mélancolie, rongeant son frein en attendant la guérison et ce fut durant ces quelques semaines de repos qu’elle comprit où était sa place. Elle découvrit un jour sur la plage un dauphin échoué. Il était déjà mort lorsqu’elle s’approcha mais elle le trouva magnifique. Elle pleura, agenouillée dans le sable, la gorge serrée par un chagrin trop longtemps refoulé. Elle aurait pu le sauver. Mieux que le protéger par les armes, elle aurait pu le guérir et le rendre à la mer. Elle se jura de faire mieux que les humains, si faibles et si inconstants. La nature méritait d’être préservée de la folie de ses semblables.

L’occasion inespérée se présenta la saison suivante, lorsqu’une soigneuse d’animaux itinérante arriva à Galene. L’Askhadi à l’air peu aimable se nommait Eurydice. Elle connaissait l’art des soins sur les chevaux, les chiens et les oiseaux. Eurydice n’avait rien d’engageant, regardait le monde de haut et déployait des trésors de fourberie et de malice dès qu’elle avait l’impression de s’ennuyer. Qu’une jeune fille de Galene s’attache à ses pas pour lui servir de guide ne la gênait pas. Et c’est ainsi que cette dernière s’aperçut que sous le vernis de cynisme de l’Askhadi se cachait un grand cœur. Elle demanda à devenir son apprentie et, contre toute attente, Eurydice accepta.

Elles voyagèrent ensemble pendant dix longues années. Un apprentissage ardu, passionnant, qui requérait de la patience et de la persévérance, y compris parfois pour supporter sa formatrice. Eurydice ne la maltraitait pas. Au contraire, elle la considérait pratiquement comme la fille qu’elle n’avait jamais eue. La trentenaire était néanmoins une créature solitaire, taciturne, difficile à cerner. Son apprentie peinait à atteindre son cœur pour l’adoucir. Ce qui ne l’empêcha pas d’engranger le savoir aussi rapidement que possible. Elle se perfectionna dans les soins aux chevaux, principalement mais aussi aux oiseaux, comme un rappel lointain de cette autre vie, quand elle appartenait encore au Clan Sengoli. En revanche, elle ne sut jamais correctement soigner un chien. Si elle avait depuis longtemps vaincu sa peur de l’eau et savait donc nager, elle ne parvenait pas à taire définitivement sa phobie des canidés. Lorsque vint le temps pour elle de prendre son envol, après avoir passé son évaluation avec succès à l’âge de vingt ans, Eurydice regagna sa maison à la Citadelle, tout en assurant sa jeune consœur de son soutien. Elle serait toujours la bienvenue chez elle, à la Citadelle.

De ces années de formation auprès d’Eurydice, la jeune femme vit sa personnalité évoluer. Elle avait voyagé sur beaucoup de terres étrangères, fait des rencontres étonnantes dans les différents clans. Dans ce chaos indescriptible où vivaient ses pairs, la naissance de l’Alliance avait constitué un symbole d’espoir très puissant. Elle avait découvert la Citadelle et ses coutumes en suivant son instructrice. Elle s’y était sentie chez elle. L’Alliance représentait un phare salvateur dans la tourmente, capable de montrer la voie aux humains – s’ils acceptaient de la suivre. La jeune soigneuse connut également ses premiers émois à cette époque. Ils étaient très amoureux. Toutefois, lorsqu’il fallut retourner sur les routes pour achever sa formation, parachever son avenir, elle préféra quitter son amant, car elle estimait qu’il n’y avait pas de place dans sa vie pour cette relation  qui risquait de la détourner de la souffrance autour d’elle. Décision d’autant plus facile à tenir qu’elle fit une fausse couche peu de temps avant son départ, chose qu’elle cacha à tous, y compris à Eurydice même si celle-ci n’était pas dupe.

De retour en Pankara, pour saluer ses parents, elle choisit contre leur avis de retourner sur sa terre natale. Elle voulait revoir les montagnes. Elle rentra donc en territoire sengoli, découvrant son clan d’origine avec des yeux neufs. Elle connaissait la vérité sur la disparition de sa fratrie. Elle aurait voulu étrangler Sendakan de ses mains mais sa vengeance lui fut volée. Skylar, la fille du défunt chef précédent, était réapparue et avait rendu justice à tous les opprimés. La mort de Sendakan scellait ses espoirs de vengeance, étouffés dans son âme au milieu de son éternelle peine. Elle n’avait conservé aucun souvenir ni d’Astrée ni de Thorgrim. Elle avait l’impression de les avoir trahis. S’établissant à Moroni – même si elle portait toujours beaucoup d’affection à Pankara son clan d’adoption -, réapprenant à se comporter en Sengoli, elle observa l’entrée du clan dans l’Alliance, l’espérance chevillée au cœur. En revanche, elle vit d’un mauvais œil le rapprochement avec Kelowna. En vivant avec Eurydice, elle avait entendu nombres de récits et reconnus nombres de ravages que les raids kelowniens laissaient dans leur sillage. Elle avait aussi compris que sa formatrice était rongée par une souffrance qu’elle ne serait jamais en mesure de soulager, son père ayant été tué par un de ces fameux raids. Kelowna lui était haïssable dès ce jour et elle doutait que le clan s’intègre sans heurts à l’Alliance. Croyant néanmoins dans le bienfondé de l’Alliance, elle participa à la fête des dix ans sur les terres askhadis.

Elle se souvient des cris, du choc des armes, de la poussière et des cendres des feux de camp formant un brouillard épais autour d’elle, seulement déchiré par des gerbes de sang et les sabots furieux des chevaux. Elle était tombée à terre, à la merci d’un guerrier kelownien de la dissidence. Son épée levée, prête à frapper, elle ne la vit pas s’abattre inéluctablement sur elle. Lorsqu’elle osa rouvrir les yeux, un guerrier anonyme agonisait à ses pieds, effondré sur le corps du dissident mort. Paralysée par une terreur sourde, elle parvint à ramper à l’écart, se cachant jusqu’à la fin de la bataille, les mains tremblante, incapable d’agir. Lorsque le chant du chaos se tut, elle s’extirpa des ruines du camp et, dans un état second, participa aux premiers soins donnés aux blessés. Dans son esprit résonnait affreusement le fracas des armes et des os brisés. Mais dans son cœur venait de s’allumer un brasier que rien ne saurait éteindre. Le feu de la haine.


Les possessions de mon personnage :


- Un corbeau plus ou moins apprivoisé appelé Ingwë (originaire de Sengoli)
- Un couteau de chasse très affûté
- Un arc et un carquois contenant quelques flèches
- Une besace contenant son nécessaire de soins et plusieurs babioles du « monde d’avant » sans grande valeur


Pour aider le staff :


▬ L'avenir de mon personnage si je viens à partir/disparaître du forum :  j'autorise le staff à tuer mon personnage // j'autorise le staff/les membres à le pnjiser // j'autorise le staff/les membres à le mettre en pré-lien // je refuse qu'on touche à mon personnage (retirer les mentions inutiles pour ne garder que votre choix)

Pour la liste des avatars :
Code:
GEORGIA HIRST <span class="pris">▬</span> pris(e) par <a href="http://www.earth-and-ashes.com/t1046-niallan" class="sengoli">Niallàn</a>

Pour la liste des métiers :
Code:
<a href="http://www.earth-and-ashes.com/t1046-niallan" class="sengoli">NIALLÀN</a> - soigneuse d’animaux

Pour la liste des prénoms :
Code:
<span class="sengoli">Niallàn</span>

_________________
crow
" Que craignez-vous gente dame ?
- Une cage. Rester derrière des barreaux jusqu'à ce que l'usure et l'âge les acceptent et que toute forme de courage ait disparu irrévocablement. "
Le Seigneur des Anneaux, les Deux Tours


Dernière édition par Niallàn le Mer 2 Mai - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://tol-orea.xooit.org/index.php
avatar
Messages : 97
Inscrit le : 22/02/2018
Annabeth
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: Niallàn  Mer 2 Mai - 16:14

Bienvenue ! Ce fut expéditif dis donc ^^ Efficace !

A bientôt en jeu
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
– Invité –
(#) Re: Niallàn  Mer 2 Mai - 16:46

Une soigneuse d'animaux *___*
Elanor t'aime déjà minicoeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 219
Inscrit le : 02/05/2018
Crédits : Fassophy
Célébrité : Georgia Hirst
Multi-comptes : Sàga

Niallàn
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: Niallàn  Mer 2 Mai - 16:47

Je me prépare toujours avant de me lancer x)

Merki à vous deux coeur

_________________
crow
" Que craignez-vous gente dame ?
- Une cage. Rester derrière des barreaux jusqu'à ce que l'usure et l'âge les acceptent et que toute forme de courage ait disparu irrévocablement. "
Le Seigneur des Anneaux, les Deux Tours
Revenir en haut Aller en bas
http://tol-orea.xooit.org/index.php
avatar
Messages : 577
Inscrit le : 12/06/2017
Célébrité : Alexander Dreymon
Losran
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Niallàn  Mer 2 Mai - 17:55

Ouf quelle rapidité, ça fait plaisir !

Bienvenue en tout cas et puis j'espère que tu te plairas parmi nous ♥️

_________________
I'm not afraid of death.
I've already consumed six lives.
Never look back.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 208
Inscrit le : 20/02/2018
Crédits : Ava© visenya. | Sign© Beylin | Gifs© Tumblr
Célébrité : Katheryn Winnick
Multi-comptes : Ligeia

Nagga
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Niallàn  Mer 2 Mai - 19:24

Bienvenue coupine de viking

_________________
this feeling ...
you in my dreams
never thought i would know that again
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 219
Inscrit le : 02/05/2018
Crédits : Fassophy
Célébrité : Georgia Hirst
Multi-comptes : Sàga

Niallàn
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: Niallàn  Mer 2 Mai - 19:40

Merci beaucoup les Nordiques !
Mais rassurez-vous : j'irai vous tatanner avec plaisir si besoin perv

_________________
crow
" Que craignez-vous gente dame ?
- Une cage. Rester derrière des barreaux jusqu'à ce que l'usure et l'âge les acceptent et que toute forme de courage ait disparu irrévocablement. "
Le Seigneur des Anneaux, les Deux Tours
Revenir en haut Aller en bas
http://tol-orea.xooit.org/index.php
avatar
Messages : 1305
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: Niallàn  Mer 2 Mai - 21:25

Re-bienvenue parmi nous coeur

Ca fait plaisir de te voir revenir, et en plus dans ce clan qui manque un peu d'effectifs \o/. Skylar viendra t'embêter pour un lien et des rps :02. Ta fiche étant nikel (j'ai bien aimé le lien avec Eurydice xD), je te valide donc de suite et te rajoute ta couleur de sengoli ! J'espère que tu te plairas avec ce personnage, surtout n'hésite pas à m'envoyer un MP - ou à @Karrah - si jamais tu as besoin coeur

Bon jeu canard



Félicitations, tu es validé(e) !


Tu vas maintenant pouvoir venir jouer avec nous ! Si jamais tu le souhaites, tu peux aller poster ta fiche de liens mais aussi voir celles des autres personnages. Tu trouveras aussi la zone "demandes de rps" pour te lancer dans le jeu. Si tu souhaites pimenter un peu tes rps, tu peux aller "réclamer un défi" à faire en jeu mais tu peux aussi "demander un pnj" pour l'intégrer dans l'un de tes sujets ! Un peu plus bas sur le forum, tu trouveras les "lieux d'échange" où tu pourras retrouver les autres personnages venant de ton clan. N'hésite pas à aller ouvrir des sujets ou poster dans ceux qui existent déjà coeur

Tes armes et possessions sont à acheter dans l'arsenal avec les points que tu gagneras en postant un peu partout sur le forum. Pour l'instant nous te faisons crédit, mais il faudra acheter tout cela plus tard =]. N'oublie pas qu'il existe une chronologie au sein du jeu mais aussi une carte de l'univers, ainsi que des distances à prendre en compte si tu voyages.

N'hésite pas à contacter le staff - ou à poster en "zone invité" - si jamais tu as un souci ou une question. Nous te souhaitons un bon jeu parmi nous coeur

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 219
Inscrit le : 02/05/2018
Crédits : Fassophy
Célébrité : Georgia Hirst
Multi-comptes : Sàga

Niallàn
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: Niallàn  Mer 2 Mai - 21:52

Waaaaah merci beaucoup minicoeur
Je me suis dit que ce serait bête de ne pas conserver le souvenir de la charmante Eurydice xD
A bientôt en rp mouton

_________________
crow
" Que craignez-vous gente dame ?
- Une cage. Rester derrière des barreaux jusqu'à ce que l'usure et l'âge les acceptent et que toute forme de courage ait disparu irrévocablement. "
Le Seigneur des Anneaux, les Deux Tours
Revenir en haut Aller en bas
http://tol-orea.xooit.org/index.php
avatar
Invité
– Invité –
(#) Re: Niallàn  Jeu 3 Mai - 17:14

j'ai raté l'arrivée d'une rouge wee

Bienvenue perv
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 219
Inscrit le : 02/05/2018
Crédits : Fassophy
Célébrité : Georgia Hirst
Multi-comptes : Sàga

Niallàn
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: Niallàn  Jeu 3 Mai - 20:15

Merki coeur
Entre rouges faut se serrer les coudes copain

_________________
crow
" Que craignez-vous gente dame ?
- Une cage. Rester derrière des barreaux jusqu'à ce que l'usure et l'âge les acceptent et que toute forme de courage ait disparu irrévocablement. "
Le Seigneur des Anneaux, les Deux Tours
Revenir en haut Aller en bas
http://tol-orea.xooit.org/index.php
 
Niallàn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Hors jeu : Viens peupler la Terre ! :: Les habitants qui peuplent nos terres :: Les fiches validées-
Sauter vers: