AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Maybe I'm a crook for not caring for it - Losran, Aslaug

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 48
Inscrit le : 02/05/2018
Aslaug
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Maybe I'm a crook for not caring for it - Losran, Aslaug  Ven 4 Mai - 12:12


Maybe I'm a crook for not caring for it
Aslaug & Losran

Un chahut dérangeait la nature, les attaques en nombre, un acharnement trahissait l’entraînement qu'il y avait lieu ici. Sur le devant de leur maisonnette, Aslaug entraînait ses deux filles à se défendre bien que la jeune de 7 ans soit plus ici par amusement. Et sur le côté, Gunnar avait prit un bâton, restant à l'écart et imitait les coups donné dans le vent ou en tapant contre le tronc d'un arbre. Luna se débrouillait bien, elle commençait à comprendre comment trouver ses appuis et où il fallait attaquer pour neutraliser son adversaire. Il s'agissait d'épée en bois, mais la fillette y mettait bien assez de hargne pour que cela puisse être dangereux en essuyant un mauvais coup. Sa robe était salie, parce que sa mère l'avait envoyée au tapis plusieurs fois, et à chaque fois elle se relevait. Astrid quand à elle essayait du mieux qu'elle pouvait, elle serait elle aussi une grande guerrière et cela rendait leur mère fière. Elle leur avait appris que le plus important était d'être volontaire, d'être persévérant et elles l'avaient déjà bien assimilé car voilà bien une heure et demie qu'elles se tapaient dessus. Elles étaient deux contre Aslaug et puisqu'elle entraînait surtout Luna ce jour là, elle faisait moins attention à Astrid, de plus ses coups lui faisaient moins mal que ceux de sa grande sœur. Elle sentait une certaine rivalité entre les deux petites, ce qui expliquait sans doute pourquoi elles continuaient de vouloir neutraliser le méchant que représentait Aslaug. Et c'est Astrid qui mit fin au combat, elle lança son épée en direction du visage d'Aslaug qui n'avait pas vu le coup venir et le prit en plein dans le mile.

Aslaug n'était pas dans ce genre de chose à faire semblant d'avoir mal pour faire plaisir à ses enfants, mais pour le coup elle lui avait vraiment fait très mal. La jeune femme posa sa main au niveau de son arcade, elle avait sans doute une égratignure, ça chauffait tellement et ça avait tapé l’œil et l'avait plongée dans une demi-cécité temporaire.

« Astrid bon sang ! »

Ses deux filles profitèrent de la voir en état de choc pour lui foncer dessus à deux et la faire tomber au sol. Bon plus vite elle aurait perdu, plus vite elle pourrait arrêter, et ses filles en profitèrent pour lui sauter dessus, l'écraser et crier victoire. Gunnar se précipita aussi pour venir en rajouter une couche avec très peu de délicatesse, arrachant des plaintes à leur mère quand son souffle fut complètement coupé par leurs poids sur son ventre. Ils feraient fureur sur un champ de bataille, c'était certain, les trois ensemble, personne ne pourrait leur résister. Aslaug étouffa finalement un rire et puis en tournant la tête sur sa droite, elle entrevit une silhouette venir dans leur direction. En reconnaissant Losran, elle n'hésita pas à mettre fin à leurs petits jeux en tapant gentiment sur leurs fessiers.

« Bon, on arrête ! »Fit elle en sachant d'avance qu'ils seraient trois à protester et à l'empêcher de se lever. Personne dans son camp, non mais quels ingrats. « Rentrez les enfants, j'en ai pas pour longtemps, allez laver les patates en attendant. »Insista t-elle

La plus grande prit alors la main de sa sœur qui prit la main de son frère et ils ne discutèrent pas plus longtemps. Au passage, leurs regards se figèrent sur cet inconnu qui était venu rendre visite par curiosité. Et Aslaug fixa Astrid quant à elle, car elle ne pouvait s'empêcher de se dire qu'elle ressemblait quand même beaucoup à  Losran : même nez, même regard, la couleur de ses iris semblables à un lac gelé, elle se demandait s'il l'avait vu lui aussi. Et plus elle aurait grandi plus il aurait été difficile de faire comme si rien n'était arrivé parce que tout le monde aurait fini par le voir jusqu'au concerné.

Et nous y voilà hein...

La guerrière se leva après avoir longuement soupiré, épousseta machinalement son tablier et fit quelques pas pour se rapprocher de Losran. Avant tout juste quelques mois elle aurait été heureuse de le voir, elle l'aurait accueilli avec une accolade et l'aurait probablement invité à souper puisqu'il avait été un très bon ami. Mais les choses avaient changé récemment et cette amitié là en avait souffert.  Du moins leurs dernières discussions avaient été empreintes de tensions à propos d'Astrid, puisqu'il venait de savoir qu'elle était sa fille et Aslaug ne lui avait jamais rien dit. C'était regrettable, parce qu'ils s'étaient bien entendus pendant toutes ces années et qu'elle avait cru que Losran resterait parmi ses proches. Mais concernant ses enfants, Aslaug était difficile et se foutait pas mal de se fâcher avec la terre entière pour eux. Alors elle s'était simplement stoppée devant lui pour que la conversation ne soit pas entendue des enfants, vérifiant d'un dernier coup d’œil qu'ils n'étaient pas en train d'espionner pour savoir ce qu'il se passait là. 

« Qu'est ce que je peux faire pour toi Losran ? »







code by bat'phanie

_________________
The moon will call to arms
Lie for our leaders as they burn the vacant stakes. Come, douse the flames, smoke of the fear of the falling sky. Thereupon, run the gaunt, anyone. Plead to leave utopia, fraudulent utopia ▬ +bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
 
Maybe I'm a crook for not caring for it - Losran, Aslaug
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: Kelowna :: Sengör-
Sauter vers: