AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Echoes of the battlefield - Priam, Aslaug

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 48
Inscrit le : 02/05/2018
Aslaug
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Echoes of the battlefield - Priam, Aslaug  Mar 8 Mai - 15:31


Echoes of the battlefield
Priam & Aslaug (flashback)

Même s'il s'agissait d'une venue pacifiste, les guerriers de Kelowna étaient tous revêtus de leurs armures, Aslaug y compris. Ils n'étaient pas venus en grand nombre, afin de ne pas donner à leur convoi des allures de guerre, mais la protection de Karrah ne devait pas être laissée au hasard. Alors Aslaug faisait parti de cette délégation bien qu'elle ait laissé les armes en guise de mécontentement à la politique de Laëth. Il semblerait que Karrah était celle qui pouvait faire changer les choses, alors elle s'était porté volontaire pour l'accompagner à la citadelle car elle avait besoin de voir ce qu'il en était et pouvoir croire à ses intentions. Le soir venu, les Kelowniens avaient établi leur camp dans un coin, la journée avait été forte en surprises mais le bilan était positif du côté d'Aslaug qui voyait déjà un meilleur avenir pour ses enfants.

La jeune femme en avait donc profité pour fausser compagnie à ses compagnons et aller voir un peu autre chose. La Citadelle était jolie de nuit, avec toutes ses lumières, pour peu elle y aurait trouvé des ressemblance avec certains villages Kelowniens et pourtant il y régnait une tout autre atmosphère. La jeune femme osa s'aventurer sur quelques chemins, toutefois méfiante et la main sur sa garde dans le cas où elle se fasse attaquer. Et de rondes en rondes, le nez en l'air elle avait fini par se perdre. En tentant de retrouver son chemin, au croisement d'une rue, elle ft surprise par une silhouette arrivant par sa droite et qui automatiquement lui fit faire un mouvement de recul. Elle avait reconnu ces yeux rieurs et cette peau hâlée entre mille, et croiser Priam là, elle ne l'aurait pas souhaité. Aslaug étira un sourire nerveux, soufflant doucement cette frustration.

« C'est pas vrai... » fit elle silencieusement. De tous ceux qui résidaient là, pourquoi fallait il que ce soit un ennemi de guerre ?

Elle l'observa quelques secondes durant alors que dans un autre contexte elle l'aurait attaqué de front avec une rage assassine. C'était étrange de le voir là, alors qu'ils avaient essayé de s'entre-tuer durant toutes ces années, que durant chacun de leurs combats, tous les gestes qu'ils avaient eu l'un envers l'autre était emprunt de violence. Aslaug étira un fin sourire plein d'ironie et d'espièglerie, dans le silence pesant qui les entourait, croyait il qu'elle en avait toujours eu après lui alors qu'elle ne le connaissait pas personnellement ? Il avait tué bon nombre de ses frères et sœurs d'arme, pour certains qui l'avaient mise dans un deuil douloureux. Mais là, elle se rendait compte jusqu'où cette folie était allée. Aslaug serra les dents, ce serait mentir que de dire qu'elle n'avait pas envie de se saisir de sa dague pour lui découper le ventre et lui dire qu'il payait pour tous ceux qu'il avait tués. Son cœur avait cessé de battre l'espace d'un instant où elle se faisait violence pour refouler les pulsions meurtrières qui l'avaient saisie par automatisme en l'associant à ces funestes souvenirs.

Et pourtant ce temps là visait à cesser, alors il fallait couper ce cercle vicieux de vengeance, non pas pardonner mais faire fit et comprendre que ce qu'elle ressentait, il le ressentait aussi à l'égard de son clan. Aslaug desserra son emprise sur sa dague et tendit la main vers lui, afin de serrer la sienne pour le saluer.   Pour peu elle lui aurait fait croire à une blague mais l'envie de le tuer n'était pas passée loin.

« Aslaug. » Annonça t-elle pour se présenter, bien qu'elle sache déjà son prénom à lui, qui ne connaissait pas le chef Pankara ? Au moins il pouvait désormais mettre un nom sur un visage qu'il avait maintes fois tenté d'écorcher par le passé.

code by bat'phanie

_________________
The moon will call to arms
Lie for our leaders as they burn the vacant stakes. Come, douse the flames, smoke of the fear of the falling sky. Thereupon, run the gaunt, anyone. Plead to leave utopia, fraudulent utopia ▬ +bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
 
Echoes of the battlefield - Priam, Aslaug
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: La Citadelle-
Sauter vers: