AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Tranches de vie - ft.Horÿon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 169
Inscrit le : 20/02/2018
Crédits : Ava© SYGIN. | Sign© Beylin | Gifs© Tumblr
Célébrité : Katheryn Winnick
Multi-comptes : Ligeia

Nagga
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Tranches de vie - ft.Horÿon  Ven 11 Mai - 7:34


Tranches de vie
horÿon & nagga

Nisida - 23.06.139

La vie était belle. Il n’y avait rien de plus à dire que cela, tout était parfait en cet instant et ce jour où le soleil brillait sur les plaines de Nisida. La ville était fidèle à elle-même, animée de marchands et caravaniers qui passaient et venaient pour se reposer ou venir fêter. Une jeune Nagga faisait partie de ceux-là, préparant depuis des jours une cérémonie plus qu’unique dans une vie ; son mariage. Avec sa mère et ses sœurs elle prévoyait chaque détail de cette cérémonie qui promettait d’être enjouée et pleine de vie et de promesses pour l’avenir. Avec son fiancé, ils avaient déjà choisi l’endroit pour fonder leur famille et vieillir, un petit coin d’Othal où Nagga pourrait devenir agricultrice et lui continuer à marchander. Ils étaient jeunes et amoureux, rien ne semblait pouvoir les atteindre ou venir ternir leur bonheur. Dans sa tête, la blonde se voyait déjà avec une flopée d’enfants à élever et aimer, se réveiller chaque jour en voyant ce visage qu’elle adorait et cela lui collait un sourire niais au visage depuis la demande. Oh oui, elle rayonnait de joie et vie.

Aujourd’hui, elle cherchait de quoi poser les derniers détails sur sa robe en compagnie de Lyra, son aînée. Bras dessus- bras dessous, elles déambulaient en papotant joyeusement et riant. Elles zieutaient tous les petits stands des caravaniers qui offraient de nombreuses choses qui attiraient le regard. Les jeunes femmes prenaient leur temps et flânaient tranquillement en discutant de chaque petite chose qu’elles trouvaient, argumentant sur ce qu’elle pourrait prendre ou non. Elles avaient certaines choses à troquer et il ne leur fallait que de petites choses.

La journée avançait bien, le soleil tombait doucement sur l’horizon créant un ciel aux couleurs chaudes et chatoyantes. Toujours à se promener, Nagga se laissa tenter par un vendeur venant de Pankara qui offrait une panoplie de jolis objets des océans, dont des coquillages magnifiques qui piquèrent sa curiosité. Approchant, elle salua l’homme et admira les petits trésors des mers, les prenants doucement entre ses doigts fin pour les observer de plus près. « Eh Lyra, regarde on pourrait les mettre sur la robe ou faire un collier. Ce serait si beau ! » S’enthousiasma la future mariée. Mais elle ne reçut aucune réponse, qui lui fit froncer les sourcils et la blonde se redressa. « Lyra ? » Maintenant qu’elle y prêtait attention, elle remarquait que les alentours semblaient étrangement calmes et silencieux, tout le monde fixant le même point. Cela dura à peine quelques secondes, jusqu’à ce que des cris percent l’air et que des gens reviennent courants, paraissant complètement paniqués. Dans ce chahut, elle put saisir quelques mots qui lui glacèrent le sang et lui firent lâcher les coquillages ; kelowniens. Pendant un instant, son cœur cessa de battre et elle fut figée de terreur. Puis elle se gifla mentalement et se mit en quête de sa sœur, hurlant son prénom de manière désespérée et paniquée. Nagga entendait les barbares approchant et elles voulaient fuir en vitesse, mais abandonnée sa sœur était hors de question.

Mais la foule qui fuyait rendait la chose compliquée, se faisant bousculer de partout et le bruit couvrait ses appels. Elle n’arrivait pas à voir où elle allait, ni ce qui se passait. La blonde réussit difficilement à se sortir du groupe et elle tourna sur elle-même, cherchant son aînée des yeux. La batailles commençait à faire rage et la terreur s’emparait de son cœur et tout son être lui hurlait de fuir loin. C’était ur de rester concentrer avec tous ces mouvements et ce fut un miracle quand elle vit Lyra à une dizaine de mètres d’elle «  Lyra ! » héla-t-elle, faisant tourner l’intéressée qui parut soulagée pendant un bref instant. Les deux sœurs s’en allaient se rejoindre, mais un de ces monstres apparut dans son dos « LYRA ! » L’homme attrapa la pauvre Askhadi qui lâcha un cri de terreur et Nagga écarquilla les yeux en sous cette vision d’horreur. Que devait-elle faire ? Comment la sauver. Elle était perdue dans ses pensées et ne voyait plus ce qui l’entourait. Figée, plantée là, elle ne réalisait pas que toute cette journée si belle, si parfaite… venait de voler en éclats.
code by bat'phanie

_________________
they all said
crazy, monster, traitor
maybe. but i will always be her's.
Revenir en haut Aller en bas
 
Tranches de vie - ft.Horÿon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: Kelowna-
Sauter vers: