AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 lysandra • ink and legends

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 5
Inscrit le : 12/05/2018
Crédits : fassophy
Célébrité : gemma arterton
Lysandra
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) lysandra • ink and legends  Dim 13 Mai - 11:57



– Lysandra –
Clan : Kelowna, née Shisayo – Rôle : escalve, tatoueuse – Âge : 21 ans
Allégeance : elle-même (et l'alliance) – Feat : Gemma Arterton



Caractère & Physique :


Lysandra est petite, si petite, elle déteste ça, autant qu'elle déteste les rugissements des guerriers et leur attitude arrogante ; la façon dont ils roulent des mécaniques dans son salon puis se mettent à chouiner comme des enfants alors qu'elle a à peine commencé. Enfin, ça... Ça, c'est du passé, mais pour Lysandra c'est comme si c'était hier. Elle en rêve encore quand elle parvient à s'endormir, elle sent encore le poids des aiguilles dans ses mains, l'odeur douceâtre de ses encres et les différences subtiles d'arôme d'une couleur à l'autre.
Lysandra est douce, si douce parfois qu'on ne sait pas comment gérer toute cette délicatesse, avant de s'apercevoir qu'il n'y a aucun besoin de la gérer. Dans cet océan de tendresse se cachent des ronces aux épines cruelles, capables d'un acier implacables - mais chut, c'est un secret. Plus on la croit vulnérable, moins on verra en elle une menace qu'elle n'incarne finalement pas si bien.
Avec ses yeux parfois couleur d'ambre, parfois nuance de vieux whisky, Lysandra a eu et a encore - pour son plus grand dégoût - son lot de prétendants. Elle avait coutume de les traiter à la fois avec dérision et avec tendresse, mais ce temps-là est révolu : désormais ce n'est plus que froideur, distance, et regards amers. Elle les déteste, chacun d'eux, chacun de leurs regards chargés de sous-entendus, et l'avenir qu'ils ont osé lui prendre.
Avant, Lysandra avait l'un des plus jolis sourires de son clan, si bien que ses amis faisaient tout pour les lui soutirer, et son rire, son rire était franc et doux comme une caresse. Désormais, elles ne sourit plus, ou alors seulement quand personne ne la voit et qu'elle peut penser à avant - les rares fois où ça ne lui tire pas de larmes.
Elle a été forcée de s'endurcir, et elle n'est plus sûre d'aimer la personne qu'elle est devenue, pleine d'amertume et d'une colère rampante et glacée, d'instincts brutaux et malsains.


Ce qui s'est passé dans ma vie :


Il y a un avant et un après. Ce n'est pas comme toutes ces histoires linéaires où tout commence dans le commun et finit dans un destin grandiose. Ici, pas de pléthore d'enfants, pas d' "Ils vécurent heureux" ni rien d'autre de ce genre.
Avant d'abord donc. Avant, Lysandra était tatoueuse. Un métier honorable quand on est doué - et douée, Lysandra l'était. Elle a commencé à apprendre très jeune, dès qu'elle a compris que son talent pour le dessin se transposerait à merveille sur la surface la plus vivante qui soit. Elle a ouvert son salon de tatouage à seize ans, avec l'aide de son père, qui posa chaque pierre de ses propres mains.
Il fallut deux ans à Lysandra pour s'approprier une technique rien qu'à elle. Deux années de labeur, d'entraînements sur des pièces de cuir quand elle ne voulait pas risquer de faire une erreur sur une peau vivante. Et puis finalement, elle a trouvé, en tentant de renforcer ses aiguilles de bois creux avec un embout de métal, pour mieux pénétrer la peau et donner à l'encre un faisceau plus précis. Il suffit d'un sourire au fils du forgeron pour qu'il travaille de la même façon toutes ses aiguilles, et un baiser sur la joue la dispensa d'en payer le prix.
C'est à partir de ce moment que des étrangers commencèrent à affluer vers sa petite échoppe pour qu'elle marque leur peau de ses oeuvres. Elle en était ravie, honorée, et si fière, une douce fierté qui la réchauffait comme une étreinte.
Un jour, après avoir repoussé prétendant sur prétendant, Lysandra a fini par tomber amoureuse pour la première fois - la belle ensorceleuse prise à son propre jeu et au piège d'une voix chaude et grave, d'une stature de géant et d'un regard tendre, si tendre que son instinct la suppliait de s'y perdre.
Il s'appelait Lazarre, et la courtisa comme on aurait courtisé une reine. Il lui écrivait des poèmes, dansait la danse des lames au rassemblement en la regardant dans les yeux et sans jamais se couper, la laissant bercée par la fascination qu'occasionnaient sa peau, ses muscles, ses gestes sur elle. Il savait qu'il lui plaisait, mais jamais il n'utilisa cet avantage pour la presser. Au contraire, il laissait sa cour s'éterniser, lui promettant comme ce serait merveilleux d'enfin ce marier après toute cette attente. Et elle le crut.
Elle le crut si bien que quand il vint la voir en lui proposant de le rejoindre dans une caravane qui ferait le tour du monde connu, elle ne réfléchit pas autant qu'elle l'aurait dû. Parce que si elle avait réfléchi plus longtemps, elle aurait refusé. Elle n'aimait pas s'éloigner de chez elle, et à vingt ans, elle s'estimait trop vulnérable, trop jeune, pour abandonner ce qu'elle avait peiné à construire pour une période indéterminée.
Mais elle aimait avec la pureté et la force des certitudes, aussi accepta-t-elle d'accompagner son galant et le frère de celui-ci à l'aventure. Le groupe était bon, paisible, certains demandèrent même un tatouage à Lysandra contre un produit de leur chasse, un bijou, une fourrure supplémentaire, et elle accepta. Elle avait pris son lot d'aiguilles préféré et quelques encres avec elle. Du noir surtout, ce noir à la fois vif et bouché sur lequel elle travaillait depuis deux ans et qui était enfin terminé. Si le guerrier contractait correctement ses muscles, le tatouage pouvait avoir l'air vivant, prêt à se détacher de sa peau.
Et puis il y eut l'après. Après le premier baiser échangé avec Lazarre. Le cri d'alarme d'une sentinelle, le bruit de tonnerre de chevaux lancés au grand galop sur les plaines, et le cri de guerre de Lazzare, qui donna une grande claque sur la croupe de la jument de Lysandra tout en faisant faire volte-face à sa propre monture, la lame déjà au clair. Lysandra se retourna juste à temps pour voir son tendre ami embroché par une épée immense et, se forçant à ne pas pleurer, poursuivit sa fuite.
En vain. Déjà elle entendait le roulement des sabots derrières elle, et savait que sa jument n'était ni la plus vive, ni la plus rapide, pourtant elle continua de talonner, donnant tout ce qu'elle pouvait de rênes à sa propre monture. Et pendant un instant, elle crut qu'elle y arriverait. Jusqu'à ce qu'un poignard vole et trouve la gorge de sa jument, qui continua encore sur trois ou quatre mètres avant de s'effondrer avec grâce, comme un soupir.
Un heureux instinct empêcha la jeune femme de mourir le crâne éclaté contre le sol. Elle finit sa chute dans une roulade, tirant le poignard qu'elle avait promis de ne jamais dégainer dans l'espoir de venger son aimé. Comme si elle avait eu la moindre chance ! Le guerrier qui l'avait rattrapée la maîtrisa avec une facilité insultante, détournant le poignard d'une main tout en enfonçant les doigts de l'autre dans ce nerf si fragile à la jonction de la nuque et de l'épaule, la forçant à s'agenouiller, meurtrie et sans défense.
Ainsi commença sa vie de servitude. Elle s'était promis que, par la mort ou la fuite, cela se finirait vite. Mais la mort ne vint pas. Elle s'accrochait trop à la vie pour réussir à se l'ôter. Alors elle tenta la fuite, encore et encore. Chaque fois, elle parvenait un peu plus loin. Elle haïssait la brute - apparemment nommée Isaak, pour ce que ça lui faisait - chaque jour un peu plus, jusqu'à se conduire de manière stupide, jusqu'à le menacer un soir avec une hache qu'elle avait volée et traînée jusqu'à sa chambre. L'affront suprême fut son rire, et la blessure immense à quel point ce rire ressemblait à celui de Lazarre quand elle le piquait de sarcasmes.
Oui, Isaak lui ressemblait. Tant et si bien que parfois, comble d'ignominie, leurs traits se superposaient dans les rêves de Lysandra. Tant que parfois elle rêvait s'offrir à son aimé pour finalement découvrir qu'il s'agissait de son tourmenteur. Tant, enfin, qu'elle ne parvenait parfois pas à le haïr aussi profondément qu'elle aurait dû.
Une fois, elle mélangea un peu de sa précieuse encre, que la brute n'avait jamais trouvée, cachée qu'elle était avec son lot d'aiguilles dans une poche secrète contre son coeur - puis dans sa paillasse, dût-elle mal dormir jusqu'à la fin de ses jours - elle mélangea un peu de cette encre dans le repas d'un guerrier trop bête pour regarder ce qu'il mangeait, et qui serait de garde cette nuit-là. Oh, de garde il le fut, assurément, et malade aussi, comme un chien, une douce vengeance qui lui permit d' s'éloigner du camp comme elle n'était jamais parvenue à le faire, presque jusqu'à la plage. Là, un homme la rattrapa, la couchant brutalement contre le sol. Quand elle voulut hurler, il la frappa si dur que du sang lui envahit la bouche. Elle étouffait sous son poids, sous la dague pressée contre sa gorge qui faisait déjà couler un mince filet de sang, sous les doigts de la main libre qui fouillait ses jupons. Elle savait ce qu'il se passerait pour l'avoir vu. Il la violerait puis la tuerait pour avoir tenté de fuir et pour enterrer la preuve de son crime, la preuve du vol qu'il tentait de commettre par fourberie.
Lysandra aurait dû en vouloir à Isaak d'intervenir comme un héros des contes passés, soulevant le guerrier d'elle comme s'il n'avait rien pesé avant de le rosser de toute la puissance de ses muscles noués. Mais elle ne put pas lui en vouloir, seulement pleurer, enfin, sur tout ce qu'elle avait perdu et perdrait encore chaque jour.
Finalement, elle a commencé à changer, en surface du moins. Une part d'elle qu'elle hait, calculatrice, fourbe, manipulatrice, s'est éveillée et a pris les commandes. Progressivement, elle s'est adoucie, laissant même les guerriers serrer ses hanches pendant qu'elle sert les repas avec les autres esclaves, à condition qu'ils ne fassent rien de plus. Qu'ils la voient donc comme la petite biche inoffensive d'Isaak, son excentricité, son petit bijou volé à des gens trop faibles pour la préserver. Oui, qu'ils voient cela et oublient qu'elle est capable de lutter, d'empoisonner et frapper, et un jour, quand le souvenir sera si profondément enterré que plus personne n'y songera, elle sera à nouveau libre de fuir.
C'était ce qu'elle se répétait toutes les nuits en humant l'odeur de l'encre et en caressant les pointes d'acier de ses aiguilles à la faveur de l'obscurité. Elle n'avait jamais dit à Isaak qu'elle était tatoueuse. À quoi bon ? Il la voyait comme on voit en tous temps les esclaves : une fille gironde et docile, tout juste capable de faire ce pour quoi on a la miséricorde de la garder en vie.
Un jour, il partit, avec d'autres guerriers, et Lysandra n'en profita pas pour tenter de fuir. Il était encore trop tôt. Il ne lui faisait pas encore assez confiance pour la débarrasser de ses gardes. Un jour, il la laisserait, quels que soient les sacrifices qu'elle doive accepter pour en arriver là. Un jour, il la laisserait, et ce jour-là, elle disparaîtrait.

Les possessions de mon personnage :


Un lot d'aiguilles à tatouage uniques au monde, aux pointes renforcées d'acier, et quelques encres à peaux, dont un noir unique de sa fabrication, le tout caché dans ce qui lui sert de matelas.


Pour aider le staff :


▬ L'avenir de mon personnage si je viens à partir/disparaître du forum :  j'autorise le staff à tuer mon personnage // j'autorise le staff/les membres à le pnjiser // j'autorise le staff/les membres à le mettre en scénario.

Pour la liste des avatars :
Code:
GEMMA ARTERTON <span class="pris">▬</span> pris(e) par <a href="http://www.earth-and-ashes.com/t1087-lysandra-o-ink-and-legends" class="nomduclan">Lysandra</a>

Pour la liste des métiers :
Code:
<a href="http://www.earth-and-ashes.com/t1087-lysandra-o-ink-and-legends" class="kelowna">LYSANDRA</a> - esclave (et tatoueuse)

Pour la liste des prénoms :
Code:
<span class="kelowna">Lysandra</span>


Dernière édition par Lysandra le Dim 13 Mai - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Inscrit le : 11/03/2018
Célébrité : Aishwarya Rai
Multi-comptes : Losran

Kahina
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: lysandra • ink and legends  Dim 13 Mai - 12:16

Ouhou bienvenue petit chose :)

_________________
TWO SIDES
ONE COIN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 5
Inscrit le : 12/05/2018
Crédits : fassophy
Célébrité : gemma arterton
Lysandra
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: lysandra • ink and legends  Dim 13 Mai - 12:17

Merci ! ^-^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 131
Inscrit le : 01/05/2018
Crédits : noralchemist.
Célébrité : ivana baquero.
Madaline
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: lysandra • ink and legends  Dim 13 Mai - 12:44

ho, bb gemma. bave j'aime tellement cette femme. setuplé + le choix du scénario, c'est tout parfait. kellan bienvenue parmi nous, j'ai hâte d'en lire plus. coeur

_________________
blood is the seal of your devotion.  ♒︎  You’re always gonna be afraid even if you learn to hide it. Fear is like a companion. A constant companion, always there. But that’s okay. Because fear can bring us together. Fear can bring you home. Fear makes companions of us all.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 5
Inscrit le : 12/05/2018
Crédits : fassophy
Célébrité : gemma arterton
Lysandra
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: lysandra • ink and legends  Dim 13 Mai - 12:48

Hihi oui quand j'ai vu le scénar et vu qu'il n'était pas tenté (je déteste la compétition) j'ai un peu sauté dessus x) J'espère que ma fiche plaira à Isaak setuplé
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 21
Inscrit le : 04/05/2018
Célébrité : Courtney Eaton
Calypso
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: lysandra • ink and legends  Dim 13 Mai - 14:52

J'aime beaucoup le prénom coeur coeur Bienvenue parmi nous ! calin calin

_________________
La mer ne se vante pas d'être salée •
La mer pesante, ardente et libre qui tient la terre en équilibre.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1130
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c)
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: lysandra • ink and legends  Dim 13 Mai - 15:22

Bienvenue officiellement parmi nous coeur

C'est chouette d'avoir pris le scénario ! J'adore ce que tu as fait de la fiche, j'ai hâte de voir Lysandra en jeu coeur. Je te valide donc puisque tout est correct et je te rajoute ta couleur de kelownienne ! J'espère que tu te plairas parmi nous calin. Surtout n'hésite pas à le dire si jamais tu as des questions ou un souci, @Karrah et moi-même sommes là si besoin !

Bon jeu canard



Félicitations, tu es validé(e) !


Tu vas maintenant pouvoir venir jouer avec nous ! Si jamais tu le souhaites, tu peux aller poster ta fiche de liens mais aussi voir celles des autres personnages. Tu trouveras aussi la zone "demandes de rps" pour te lancer dans le jeu. Si tu souhaites pimenter un peu tes rps, tu peux aller "réclamer un défi" à faire en jeu mais tu peux aussi "demander un pnj" pour l'intégrer dans l'un de tes sujets ! Un peu plus bas sur le forum, tu trouveras les "lieux d'échange" où tu pourras retrouver les autres personnages venant de ton clan. N'hésite pas à aller ouvrir des sujets ou poster dans ceux qui existent déjà coeur

Tes armes et possessions sont à acheter dans l'arsenal avec les points que tu gagneras en postant un peu partout sur le forum. Pour l'instant nous te faisons crédit, mais il faudra acheter tout cela plus tard =]. N'oublie pas qu'il existe une chronologie au sein du jeu mais aussi une carte de l'univers, ainsi que des distances à prendre en compte si tu voyages.

N'hésite pas à contacter le staff - ou à poster en "zone invité" - si jamais tu as un souci ou une question. Nous te souhaitons un bon jeu parmi nous coeur

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 131
Inscrit le : 01/05/2018
Crédits : noralchemist.
Célébrité : ivana baquero.
Madaline
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: lysandra • ink and legends  Dim 13 Mai - 15:23

ho, comme j'adore ta fiche, ta plume, l'interprétation du personnage, tout. krkr (message inutile, mais je n'ai pas résisté. kellan) je viendrais sans aucun doute te demander un lien, entre shisayos. setuplé bonne validation. coeur

edit doublée par akeela. mdr

_________________
blood is the seal of your devotion.  ♒︎  You’re always gonna be afraid even if you learn to hide it. Fear is like a companion. A constant companion, always there. But that’s okay. Because fear can bring us together. Fear can bring you home. Fear makes companions of us all.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 169
Inscrit le : 20/02/2018
Crédits : Ava© SYGIN. | Sign© Beylin | Gifs© Tumblr
Célébrité : Katheryn Winnick
Multi-comptes : Ligeia

Nagga
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: lysandra • ink and legends  Dim 13 Mai - 15:58

Bienvenue !

_________________
they all said
crazy, monster, traitor
maybe. but i will always be her's.
Revenir en haut Aller en bas
 
lysandra • ink and legends
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Hors jeu : Viens peupler la Terre ! :: Les habitants qui peuplent nos terres :: Les fiches validées-
Sauter vers: