AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 in the favor of the night ♦ isaak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 5
Inscrit le : 12/05/2018
Crédits : fassophy
Célébrité : gemma arterton
Lysandra
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) in the favor of the night ♦ isaak  Dim 13 Mai - 16:43

Chaque matin, Lysandra maudissait le destin cruel qui l'avait amenée là. Ses belles mains douces d'artiste s'étaient abîmées au travail manuel pour lequel elle n'était pas faite, brûlées par l'eau trop chaude des lessives, meurtries par le manche inégal du balai qu'elle devait utiliser chaque matin pour nettoyer la chambre du maître - parce qu'en plus, aux yeux de certains guerriers, il aurait fallu qu'elle donne ce nom à la brute qui lui avait tout pris et, non content de détruire sa vie, avait refusé de l'achever.
Une part sombre de Lysandra retournait sa haine contre elle-même, parce qu'elle se savait troublée, incapable de le détester aussi profondément et instinctivement qu'elle l'aurait dû. Qu'elle devait être cruelle, cette entité supérieure qui guidait les pas de chaque homme et chaque femme de ce monde, pour lui avoir donné pour tourment un homme qui ressemblait tant à celui qu'elle avait aimé, jusque dans le timbre de la voix !
Cela devait cesser, et cesser aujourd'hui. Tout était prêt pour que son nouveau plan se déroule à merveille. D'une main aussi tendre que si elle avait été une mère berçant son enfant, elle caressa le relief des aiguilles et flacons d'encre dissimulés dans les plis de ses vêtements, comme au jour de son arrivée. Au moins Isaak la vêtait-il correctement, et non de ces frusques ridicules que certaines esclaves portaient, si légères qu'elles finissaient par périr de froid. La jeune femme se savait chanceuse de ne pas devoir réchauffer la couche de son prétendu maître. Pas encore, du moins... Elle comprenait bien le regard dont il la couvait parfois. Le même que celui qu'avait eu Lazarre.
Les gémissements de douleur et vomissements du garde à l'entrée constituèrent le signal de Lysandra. Ca lui apprendrait à s'empiffrer sans même remarquer que sa nourriture avait une couleur et un goût bizarre. Elle avait dû sacrifier l'un de ses six flacons de Noir-de-Nuit pour y parvenir, mais ça valait la peine. Profitant que tout le monde était occupé soit avec le guerrier malade, soit avec sa propre pitance, elle disparut.
Et dès qu'elle fut hors de vue, elle se mit à courir, aussi vite que le permettait la cape qu'elle avait dérobée à la hâte en passant devant les écuries - quelle idée d'accrocher un vêtement comme ça à l'extérieur, là où il serait soumis aux éléments ! Elle se mit à courir, oui, comme elle n'avait jamais couru, ignorant la brûlure qui s'alluma bien vite dans sa gorge brûlée par l'air glacé, dans ses poumons oppressés, dans ses côtes malmenées. Seule comptait la course pour sa liberté.
Elle finit par arriver en vue de la plage, et accéléra encore, quand une prise brutale coupa son élan et la coucha contre le sol dur, écorchant sa joue contre un caillou et marquant déjà l'une de ses épaules d'un bleu. Elle se débattit avec l'énergie du désespoir mais l'autre la maîtrisa d'un rire gras, la forçant à se retourner sur le dos tout en la plaquant au sol avec tant de force qu'elle parvenait à peine à respirer par à-coups superficiels.
Ca fait des semaines que je te regarde. Maintenant tu es à moi, sans ce couillon d'Isaak pour prétendre que personne ne peut te toucher.
Une nouvelle énergie se mit à couler dans ses veines comme un feu. Non. Pas comme ça. Elle ouvrit la bouche pour crier, aussitôt interrompue par une gifle si violente qu'elle lui fendit la lèvre. Elle se raidit si fort en sentant le fil acéré d'un poignard contre sa gorge que ses muscles hurlèrent en protestation, révulsée par la sensation de la main du guerrier fouillant ses jupes.
Elle n'avait pas d'arme, rien pour l'interrompre, rien pour lutter. Peut-être était-ce ainsi que cela devrait finir. Peut-être... En un instant, l'idée se fit une place dans son esprit, et elle avança la gorge contre la lame. Le sang se mit tout de suite à couler, mais avant qu'elle puisse se blesser mortellement, tout poids disparut de son corps, la lame avec lui. Aussitôt, elle se recroquevilla, éclatant en sanglots sans même s'en rendre compte. Il lui fallut un instant pour réaliser que le guerrier n'était sans doute pas parti de sa propre volonté.
Il était magnifique à travers ses larmes, chaque muscle bandé par l'effort, dominant totalement l'homme qui avait voulu lui faire du mal, et ressemblait si fort à Lazarre que son coeur se déchira une fois de plus. Pourquoi, pourquoi fallait-il que même la fin de tout tourment lui soit encore une fois refusée ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 32
Inscrit le : 27/03/2018
Célébrité : Jordan Patrick Smith
Multi-comptes : Akeela, Skylar, Danika & Noomie

Isaak
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: in the favor of the night ♦ isaak  Mer 16 Mai - 0:33



Isaak ⎐ Lysandra

date : 05.150 // lieu : Port-Victoire


Voilà des mois à présent que la dissidence s’est installée à Port-Victoire et que Isaak n’a pas revu son frère ainé, Malik, ce traitre devenu garde du corps de la rouquine. Le guerrier n’est retourné qu’une fois à Sengör depuis leur dernière rencontre et cette fois-là, il a réussi à voir sa petite fille et à passer un peu de temps avec elle, ainsi qu’avec sa mère. Mais lorsqu’il a voulu les emmener toutes les deux, il s’est heurté à la loyauté d’un villageois pour la nouvelle chef, un ancien camarade qui a préféré gueuler qu’un dissident se trouvait en ville plutôt que de l’aider à fuir. Isaak n’a réussi à quitter la ville que de justesse, non sans faire un mort dans la foulée. Il s’est promis de revenir en étant un peu plus prudent et de ramener Alma et Astrid avec lui. Que l’esclave le souhaite, ou pas. Il ne laissera pas sa précieuse petite princesse à Sengör, dans un clan dirigé par la rouquine.

Il n’a toutefois pas encore eu l’occasion d’y retourner car les raids se font de plus en plus fréquents et de plus en plus mortels. L’un des derniers a eu lieu sur les terres du clan Orketa et Isaak en est revenu avec une jolie créature nommée Lysandra. Une jolie brune qu’il a décidé de ramener dans sa nouvelle demeure à Port-Victoire, en tant qu’esclave. Il ne sait pas vraiment pourquoi il a décidé de la garder en vie quand il n’a pas hésité à tuer tous ceux qui l’accompagnaient, mais elle l’a beaucoup amusée en pointant ce poignard dans sa direction pour tenter de l’intimider. Il l’a maitrisée sans trop de difficulté et l’a ramenée chez lui. Et elle a continué à l’amuser en essayant de le blesser avec une hache quelques jours plus tard. Isaak n’a jamais eu d’esclave à lui avant aujourd’hui, Alma n’était pas la sienne mais une des nombreuses esclaves qu’avait Laëth avant de mourir et il n’a jamais réellement eu le besoin d’en avoir une à lui. Mais il faut bien l’avouer, Lysandra l’amuse et il y a quelque chose chez elle qui le rend curieux. Malgré le fait que la jeune femme lui appartienne – bien que d’autres fassent régulièrement appel à elle au sein de la ville – Isaak n’a jamais osé la toucher d’une quelconque façon. Se montrer violent n’a jamais été dans ses habitudes, lui préfère se faire obéir d’une autre façon bien plus sournoise et apprécie bien plus les femmes qui entrent dans sa couche en étant consentantes.


Il l’a laissée sous la garde d’un ami guerrier mais lorsqu’il revient et constate que l’ami en question ne surveille plus grand-chose, Isaak attrape sa hache et part à la poursuite de l’esclave, Kavik sur ses talons. Ce n’est pas la première fois qu’elle tente de fuir et si elle n’a toujours pas compris qu’elle ne quitterait jamais cette île seule – et surtout en vie – Isaak se fera un plaisir de le lui rappeler. C’est sur la plage qu’il la retrouve mais Isaak n’est pas le premier et lorsqu’il reconnait Alrik, son sang ne fait qu’un tour. Même s’il prête volontiers Lysandra à certains camarades lorsqu’ils la demandent, notamment à Ymir, Isaak ne laisse pas Alrik l’approcher parce que l’homme est une brute sans nom et qu’il a déjà quelques décès à son actif. Il a tendance à serrer un peu trop fort certains cous et à briser quelques nuques sans y faire attention. Alors lorsqu’il voit que l’homme a plaqué son esclave au sol et qu’il semble avoir quelques idées en tête, Isaak l’attrape par le col et lui colle son poing dans la mâchoire avant de le jeter dans le sable. Il attrape alors sa hache dans sa main droite, menaçant le guerrier. « Je t’ai déjà prévenu, tu ne la touches pas ! Elle est à moi. » Mais l’homme se relève, agacé, et le menace à son tour de son poignard en balançant quelques insultes à l’égard de la jeune femme. Il fait mine de s’approcher et Isaak lui lance le manche de sa hache dans le visage, lui éclatant le nez dans un bruit sec. « Le prochain coup ne sera pas avec le manche. » Il retourne son arme et la tend vers l’homme, le défiant de faire un pas de plus. Il n’ira pas jusqu’à tuer le guerrier qui est une arme précieuse pour la dissidence – notamment parce que Ymir n’approuverait pas qu’il se batte pour une esclave - mais il n’hésitera pas à faire couler un peu plus de sang pour montrer à Alrik qu’il est sérieux. « Les esclaves ça se partage et tu ne seras pas toujours là pour la protéger. » Isaak fait un pas en avant devant la menace et Alrik se décide à reculer et à faire demi-tour sous le regard du guerrier blond, qui finit par abaisser son arme avant de se tourner vers Lysandra. « Tu vois ce qui t’attends si tu essayes de fuir ? » Il l’observe quelques secondes. « Tu ne pourras pas quitter ces terres de toute façon, alors arrête de perdre ton temps à essayer inutilement. Debout. » Plutôt que de la tabasser pour avoir essayé de fuir, Isaak préfère de loin une autre méthode, qui ne laisse pas de marques. Elle finira par comprendre qu’elle ne peut pas quitter cette île, pas s’il ne l’a pas décidé. Et pour l’instant, Isaak n’est pas décidé à lui rendre sa liberté.
Revenir en haut Aller en bas
 
in the favor of the night ♦ isaak
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: Kelowna :: Port Victoire-
Sauter vers: