AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Info : N'oubliez pas de mettre une date à vos rps. C'est plus simple pour suivre la chronologie !
Partagez | 
 

 Attiser le brasier ft Elanor, Caleigh et Saleem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 68
Inscrit le : 13/08/2017
Crédits : avengedinchains
Célébrité : Alex Høgh Andersen
Multi-comptes : Karrah, Kalevi, Keren

Augias
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Attiser le brasier ft Elanor, Caleigh et Saleem  Mer 16 Mai - 21:23

Le combat lors de la fête de l’Alliance a donné raison à Augias d’être heureux de voir les kelowniens rentrer dans l’Alliance. Il était impossible d’envisager que soudainement, tous les kelowniens soient devenus pacifistes. Alors Augias est heureux de voir que toutes ses espérances ont été atteintes. Les guerriers du nord, totalement barbares, ont jeté de l’huile sur le feu. En effet, si les chefs de clan se sont pliés à l’autorité d’Akeela – par une magie totalement étrange qu’Augias ne comprend pas vu l’absence totale de charisme de l’Ipa – les habitants eux ne sont pas tous d’accord. Augias a eu l’occasion d’en discuter avec de nombreux voyageurs de passages à la Citadelle. Et durant les festivités, il a pu sentir de nombreuses rancœurs encore là, et même en attiser certaines, avec beaucoup de finesse, de discrétion et de savoir-faire. Mais finalement, c’est la dissidence elle-même qui est arrivée pour attiser le brasier des gens protestant silencieusement contre cette entrée dans l’Alliance.

Mais pour l’heure, personne ne semble vouloir s’élever contre tout cela et c’est donc avec une certaine joie qu’il a appris l’arrivée prochaine d’un apprenti kelownien. Et l’espace d’un instant, Augias doit avouer qu’il a espéré que celui-ci serait un infiltré de la dissidence envoyé pour supprimer l’Ipa. Oui, il trouve que cela serait un sort enviable comparé à celui qui a été destinée à sa tendre Ava. Alors qu’il remonte un couloir, il aperçoit une partie des autres apprentis dans une salle, tous semblants occupés à diverses activités probablement tout à fait inutiles. Mais comme il voit Caleigh, il se dit qu’il pourrait aller vérifier si sa blessure à la tête se remet. Il entre donc et s’approche d’elle en lui demandant : « Salut. Comment va ta tête ? ». Il ne sourit pas, ce n’est pas dans son habitude. Mais depuis le combat, il se pose pas mal de questions sur elle, ce qui le frustre d’autant plus qu’elle est son adversaire la plus sérieuse et qu’il devra la tuer s’il veut pouvoir concrétiser ses projets. Il redresse finalement la tête pour tous les regarder et finalement s’enquiert : « Vous a-t-on déjà annoncé l’arrivée prochaine d’un nouvel apprenti ? ». Peut-être ont-ils des informations qu’il n’a pas encore à ce propos.


HJ – Caleigh a été touchée par une hache pendant le combat qui lui a coupé le front.


Dernière édition par Augias le Dim 22 Juil - 15:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 78
Inscrit le : 02/03/2018
Célébrité : Elle Fanning
Multi-comptes : //

Elanor
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: Attiser le brasier ft Elanor, Caleigh et Saleem  Lun 21 Mai - 16:32

Il est des défis qu’Elanor n’a pas envie de relever. Sa crise existentielle d’adolescence, attisée par les événements de la fête de l’Alliance, en fait partie. La jeune fille se perd dans une dérive dont elle repousse la conscience par mauvaise foi. La majorité de ses journées s’activent autour de l’immobilité désormais tandis qu’elle se laisse envahir de pensées contradictoires dans son lit, dans la protection intime de sa chambre. Elle refuse la présence des autres, se fait capricieuse et houleuse à chaque approche, petite tempête qui gronde à l’horizon. Malheureusement pour l’apprentie d’Orketa, personne ne s’impressionne de ses humeurs, personne pour pleurer ses misères plus grandes que nature. Elle vit alors son malaise seule, probablement car elle l’a un peu cherché, car de toute manière elle n’est pas encore prête à apprendre et à grandir. Elanor se raccroche à son enfance, à ses comportements aussi qui au final ne font qu’irriter la majorité. Elle n’agit plus la petite conseillère du grand engrenage de l’Alliance qu’elle aspirait à devenir après son échange si particulier avec Nukka. La rechute est dure pour la blondine qui retourne à ses vieux réflexes, aux mêmes agissements regrettables qu’elle empruntait à son arrivée à la Citadelle.

Il y a eu sa blessure à la cheville, déjà, une raison suffisante pour assombrir l’humeur d’Elanor dont les habitudes la poussent naturellement vers l’exploration de son univers. Elle ne peut plus se permettre ses balades habituelles, de grimper un peu partout et revenir couverte de boue ne sont plus accessibles pour elle. Elle est forcée à un repos dont elle ne veut rien savoir, préférant bouder dans son coin. Au final, sa cheville récupère bien, ce qui le mérite d’améliorer son état général. Mais au-delà de sa blessure, la plus jeune des apprenties de l’Ipa souffre encore des images traumatisantes auxquelles elle a assisté pendant la fête lors de l’attaque. En elle résonne encore le danger et si elle agit aussi mal, préférant s’isoler, c’est parce qu’elle a peur. Sous sa mauvaise foi et ses caprices, difficile de le voir et pourtant c’est le cas. Elanor a cru Akeela invincible, pourtant celle-ci est rentrée blessée. L’adolescente aurait pu perdre son mentor… et sa vie. Si l’Ipa faillit, le combat qu’elle redoute depuis si longtemps aura lieu. Elle devra mourir de la main d’un membre de sa famille adoptive. Pire encore, un autre apprenti arrivera sous peu, un kelownien qui plus est. Une autre menace à sa vie. Elanor n’a pas envie de l’accueillir, de le connaître, de l’inclure. Pourtant la voilà, auprès de Caleigh et Saleem, se mêlant à leurs activités, en train de se préparer à son arrivée.

L’adolescente a surtout honte. Honte d’être si faible, honte d’avoir si peur, honte de ne pas avoir su aider les autres apprentis lors de l’attaque. C’est cette culpabilité qui l’a poussée hors de sa chambre aujourd’hui pour se mêler aux autres apprentis. Elle joue parfaitement la comédie, riant et souriant comme à son habitude mais son malaise est évident tout de même. Elle s’occupe de ses études qu’elle a un peu délaissées ces derniers temps, quand Augias entre dans la pièce pour discuter avec Caleigh. Elanor, de l’autre côté de la pièce, a entendu la question du nouveau venu et répond d’un enthousiasme parfaitement forcé :

«Oui, nous sommes au courant. J’espère qu’il sera sympathique. Tu connais son nom Augias?»

Augias l’a toujours impressionné. Il y a une férocité chez lui qui ne lui inspire pas totalement confiance, mais qui en même temps lui impose le respect. Elanor a toujours tenter de s’en faire aimer, ne sait pas trop si elle y parvient. Elle offre d’ailleurs un sourire niais à son aîné dans l’espoir d’avoir la même attitude en retour.

«Ça fera quand même étrange d’avoir un kelownien à la Citadelle. J’espère qu’il ne se sentira pas trop seul… Il aura Horyön au moins!»

Elanor ne peut s’empêcher de frémir, s’imaginant le nouvel apprenti avec une carrure aussi impressionnante que le conseiller de l’Ipa issu de Kelowna. L’adolescente scrute la pièce en se demandant si tous ces gens sont ses amis ou ses ennemis.

Hors Jeu:
 

_________________

Déracinée
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 68
Inscrit le : 13/08/2017
Crédits : avengedinchains
Célébrité : Alex Høgh Andersen
Multi-comptes : Karrah, Kalevi, Keren

Augias
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: Attiser le brasier ft Elanor, Caleigh et Saleem  Dim 22 Juil - 16:26

La petite Elanor est ombrageuse depuis le retour de la fête de l'Alliance. Lorsque quelqu'un s'approche, elle se fait repoussante, agressive, solitaire. Elle qui était la plus douce de toute, tendre enfant enthousiaste et joyeuse, se retrouve aussi tempétueuse que lui. C'est presque drôle. Comme si cet endroit, cette vocation rendait les gens plus sombres, plus durs. Mais Elanor n'a toujours rien d'une guerrière, alors Augias n'y prête aucun intérêt. Il n'a guère envie de l'aider, ni de la soutenir. Alors c'est pour cela qu'il s'approche de Caleigh dont le caractère bien trempée de guerrière lui convient largement plus. Mais finalement c'est Elanor qui répond la première à sa question et il remarque bien son ton différent de celui qu'il lui a toujours connu. Cela ne l'étonne pas, puisqu'elle est comme ça depuis leur retour. Mais il trouve que cela ne lui va pas. L'enfant se donne un air de dure, ou quelque chose du genre. Pourtant, elle a toujours l'air de cette douce petite princesse prête à casser au moindre coup de vent. Il retient son rictus et la regarde tout en l'écoutant. Elle lui demande s'il connait son nom. Alors il sourit en coin. Elle espère qu'il sera sympathique. Il ne répond pas la laissant poursuivre. Il rit même un peu face à sa naïveté et répond : « Les kelowniens vivent probablement en meute, mais certains sont des loups solitaires, peut-être sera-t-il de cette trempe-là ? ». Il sourit en coin. Il déteste toujours autant les kelowniens, même si cela l'arrange un peu de voir débarquer. « Qui sait, peut-être seras-tu à son goût ? Il pourrait bien tenter de t'approcher pour faire de toi sa compagne ». Sa chose, son objet. Qu'il la dévorera avant de la laisser brisée sur un lit encore ensanglanté. Il sourit en coin presque carnassier, avant de s'apaiser et de dire : « Ou peut-être pas ? Qui peut savoir ? ». Il hausse les épaules et dit : « De ce que je sais, c'est un garçon... Vous ne serez plus la majorité désormais ». Il parle bien sûr des trois filles. Même si concrètement, il n’est pas bien sûr de pouvoir compter sur Saleem pour faire partie de la gente masculine puisqu’il a cet arrangement avec Shirin. Ce gamin est une vraie plaie pour Augias. Il espère au moins que le nouveau sera un vrai mec. Pas une mauviette.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 78
Inscrit le : 02/03/2018
Célébrité : Elle Fanning
Multi-comptes : //

Elanor
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: Attiser le brasier ft Elanor, Caleigh et Saleem  Jeu 26 Juil - 16:27

Si ce monde représente pour Elanor une étrange famille, alors Augias en est le cousin plus âgé et parfois un peu lourd que la jeune fille s’imagine apprécier. À vrai dire, bien peu d’éléments les relie, même qu’on pourrait les qualifier d’absolus opposés. Là où son aîné possède une vision froide et calculatrice de ce qui l’entoure, la blonde s’avance dans ce monde en se laissant influencer par les événements autour d’elle. Peut-être ce qui explique sa chute soudaine et la noirceur de ses idées récentes. Rien ne l’a préparée à l’attaque de la fête de l’Alliance. Confuse et décontenancée, elle espère encore reprendre pied avant que sa famille ne s’en retrouve une fois de plus ébranlée par la venue de ce représentant de Kelowna. Voilà ce qui les sépare. L’adolescente frémit dans sa fragilité, alors que Augias se réjouit du moindre chaos. La pauvre ne se rend même pas compte de tout ce qui les différencie, cherchant encore auprès de lui quelque force qu’il gardera probablement jalousement pour lui. Elle n’y peut rien, elle l’aime même s’il a cette tendance à la mettre mal à l’aise bien souvent. Elle méprend trop souvent ses paroles pour des blagues ou des piques destinés à se moquer d’elle.

Elle le repousse gentiment tandis qu’il évoque une possibilité qui glace le sang de la jeune fille. Être du goût du prochain apprenti? Celui-là même qui hante ses cauchemars depuis qu’elle a eu vent de sa venue? Elanor fait mine de prendre la blague à la légère, mais les mots d’Augias provoquent son malaise à plusieurs niveaux. Elle est trop jeune pour provoquer la convoitise de qui que ce soit et préfère qu’il en reste ainsi. Parfois, elle s’observe dans la glace, déjà inquiétée par les changements orchestrés par la puberté dans son corps. La jeune fille préfère ne pas attirer l’attention, du moins pas ainsi. Une autre des raisons qui la poussent à agir telle une enfant, à jouer ce rôle intouchable au sein des apprentis de l’Ipa. Elle espère qu’ainsi on ne lui fera pas de mal le moment venu.

«Dégoûtant, Augias. De toute façon, pas question qu’il m’approche. S’il ose même me toucher, je sais que tu me protégeras de toute manière.»

Si seulement elle savait quelles idées perverses traversent l’esprit dérangé de son interlocuteur. Elle n’y voit que les qualités qu’elle lui prête sans véritablement les voir. Elle espère, bien malgré elle. Qu’il sera celui qu’elle espère plutôt que celui qui cherchera à lui nuire. Malgré tout, une part d’elle se méfiera toujours de lui, là où elle offre une confiance aveugle en Saleem et Shirin.

«Un garçon tu dis?»

Elle frissonne en baissant les yeux. Elle aimerait lui dire qu’elle a peur, se confier, sortir toute l’inquiétude qui la pèse, mais elle n’y parvient pas. Alors elle force un énième sourire. Combien ils jouent, tous les deux.

«Je suis seulement contente que la famille s’agrandit. Je ne connais pas beaucoup les kelowniens, peut-être que j’en apprendrai un peu plus à leur sujet ainsi. C’est important pour l’Alliance après tout.»

Elanor est sincère cette fois. La venue de ce nouvel apprenti raffermira l’Alliance et lui permettra à elle d’en apprendre davantage sur ce qui l’effraie. Peut-être ainsi domptera-t-elle sa crainte.

_________________

Déracinée
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 68
Inscrit le : 13/08/2017
Crédits : avengedinchains
Célébrité : Alex Høgh Andersen
Multi-comptes : Karrah, Kalevi, Keren

Augias
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: Attiser le brasier ft Elanor, Caleigh et Saleem  Dim 29 Juil - 22:30

Il sait bien que ses mots vont faire mouche. Il sait bien qu'il va toucher la sensibilité à fleur de peau de l'adolescente. D'autant plus qu'elle semble traverser de maintes humeurs depuis qu'ils sont rentrés et qu'il se doute que cela est en lien avec ce qu'ils ont tous vécus dans les plaines. Lui-même mentirait s'il disait ne pas avoir été ébranlé. Il n'avait jamais connu de combat réel. Même si Kariban l'entraîne avec une certaine ferveur et une absence de compassion, le jeune homme était un apprenti forgeron lorsqu'il résidait encore en Pankara. Alors cet affrontement en askhadi était la première guerre à laquelle il participait, même s'il n'est pas très sûr de pouvoir appeler ça une guerre. Il a vu les horreurs et les nombreuses blessures. Il a vu le sang, il a senti son épée prendre des vies. A vu ces vies s'éteindre dans les yeux de ses ennemis. Et même s'ils étaient particulièrement odieux et cruels, toute vie doit être respectée. Il n'aime pas avoir à en prendre de la sorte.

Il écoute la jeune fille qui répond à ses propos un peu provoquant et très répugnants, il en convient bien. Mais il ne lui accordera jamais raison, cela serait bien trop facile. Il sourit un peu en coin et demande : « Tu crois ? ». La protéger ? Lui ? Il ferait preuve de grande gentillesse en faisant cela. Il doute que cela ne respecte l'image qu'il s'est forgé. Elle lui demande si c'est un garçon et il acquiesce. Il la voit baisser les yeux. Il se doute bien qu'elle n'est pas rassurer, d'autant plus vu ce qu'il a pu lui dire. Il réprime un sourire se rappelant que les autres apprentis sont là, et écoutent probablement. Il se redresse et tire une chaise pour s'installer tandis qu'elle reprend la parole. Il sourit un peu et dit : « Si tant est qu'il soit disposé à en parler... Qui sait, peut-être même ne sait-il pas parler ? ». Il fait craquer sa nuque puis bascule un peu la tête en arrière. « Vu le nombre de kelowniens encore contre l'entrée de leur clan dans l'Alliance, je doute qu'il soit réellement pacifiste... ». Même le conseiller envoyé par Karrah a l'air d'être un terroriste. Avec sa carrure et son côté totalement fermé... Barbare grégaire et mangeur de mort, voilà ce qu'il est, ce qu'il renvoie. Selon Augias il sera de cette trempe-là. D'ailleurs il complète : « Je crois savoir que tu as une dague ? A ta place je la conserverais précieusement... ». Il repose un regard sérieux sur la jeune fille attendant sa réaction. Si les apprentis déjà à la citadelle se méfient du nouveau, cela nourrira forcément la méfiance du nordien et peut-être même son agressivité.
Revenir en haut Aller en bas
 
Attiser le brasier ft Elanor, Caleigh et Saleem
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: La Citadelle-
Sauter vers: