AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Info : N'oubliez pas de mettre une date à vos rps. C'est plus simple pour suivre la chronologie !
Partagez | 
 

 from the fire, we will rise. (DRASKO)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 83
Inscrit le : 20/05/2018
Crédits : morrigan.
Célébrité : viggo mortensen.
Multi-comptes : madaline.

Drasko
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) from the fire, we will rise. (DRASKO)  Dim 20 Mai - 12:15



– DRASKO –
Clan : Sengoli. – Rôle : Ancien espion se faisant passer pour un chasseur, désormais chef de la rébellion sengoli. – Âge : Quarante-cinq hivers.
Allégeance : à feu Sendakan, Skylar n'est qu'une usurpatrice. – Feat : Viggo Mortensen.



Caractère & Physique :


T'as le sang brûlant, tabassant contre tes veines, la rage et la détermination de vaincre. T'as cette violence qui gronde en toi, rugissement qui te vrille les entrailles, faisant trembler chaque atome de ton être. Pourtant tu n'en laisses rien paraître Drasko, ce masque de quiétude et de confiance ne dissimulant que mieux ce combat qui sommeille en toi. Homme patient, armé d'une froideur sans égale, tu prends le temps de décider les choses, de les observer longuement plutôt que de céder à l'impulsivité de l'action. L'on pourrait croire à une hésitation fébrile, à une faiblesse te faisant reculer - il n'en est rien, tu savoures plutôt le plaisir d'élaborer tes plans les plus vicieux, les plus sauvages avant de les faire mettre en action. Minutieux, il n'y a guère de place à l'imprévu, à la moindre imperfection. Devenu maître dans l'art du mensonge et de la trahison, rien n'est plus délectable à tes yeux que de tirer les ficelles de ces pauvres pantins, apprivoisant ces âmes faibles pour ne que mieux t'en servir à tes fins. Homme secret, homme de silence, tu ne dévoiles guère tes intentions, ni la vérité à ton propos, et tous ignore les horreurs que tu es capable de commettre pour les causes qui te sont chères. Car malgré tout tu es un ami fidèle Drasko, et ta loyauté ne connait pas de limite, étant capable de pire pour sauver l'honneur de ceux qui te sont chers.

Parfois l'on dit que tes opales d'acier ont le pouvoir de sonder les âmes. Que d'un seul regard, dur et glacial, tu t'immisces dans les failles les plus inaccessibles et les plus sombres secrets de ceux que tu scrutes, lorsque celui-ci ne se dissimule guère derrière la crinière d'ébène, tombant en cascades bouclées sur tes épaules. La carrure forte, le port de tête hautain, la poigne brutale, tu es un homme bien bâti Drasko, malgré les faiblesses d'un certain âge qui viennent parfois engourdir tes membres las d'une vie bien remplie. Le temps a fait son ouvrage sur ton visage, marquant ta peau de légers sillons à peine dissimulés sous les poils drus qui agrémentent ta barbe négligée. À l'abri des regards, sous les pans de tissus, l'encre se fiche dans l'épiderme, dessinant contre ton dos la magnificence d'un oiseau sengoli, entouré des stigmates laissées par les combats d'antan et d'un animal sauvage ayant laissé ses dents dans ta chaire.


Ce qui s'est passé dans ma vie :


(ans 105 à 125) Les lueurs de l’aube peignent le ciel de pastel lorsque Moroni te voit naître Drasko, en un jour de l’an 105. Second et dernier enfant de la fratrie, fils d’un guerrier et d’une des conseillères du chef de clan, tu n’es pas un enfant attendu, et pourtant ta venue empli de joie tes parents et ton frère Ofràn, de six ans ton aîné. Pourtant l’innocence de l’enfance est vite balayée – gamin à part, silencieux, tu n’éprouves guère d’affinité pour Ofràn, parti passer le rituel du guerrier alors que tu apprends à peine à lire et écrire. Sans doute est-ce l’écart naturel de vos âges, ou alors sa dévotion écœurante pour le clan, mais plus les années passent et plus le gouffre vous séparant se creuse – bientôt le dialogue se rompt, les œillades furtives et les lourds silences emplis de gêne s’installent, brisant définitivement le lien fragile entre deux frères que tout oppose. Quant à tes parents, tu ne les voies guère, trop occupés à satisfaire les moindres désirs du chef Harlàn – alors confié aux bons soins de la même préceptrice que ton aîné, femme d’âge mûr que tu considères telle une véritable mère, elle est celle qui t’apprend tout son savoir, à défaut de te combler de l’amour absent de ta famille.

Arrivé en âge de choisir ta voie, tu t’orientes sans doute aucun vers la chasse, guère désireux d’offrir ta lame au service de ce chef qui t’a arraché ta famille, tout en nourrissant le profond désir d’apprendre à manier les armes les plus violentes. Et si tu te délectes de planter ta hache dans la gorge brûlante de peur de tes proies, tu préfères mille fois encore la traque et ce sentiment d’impuissance et d’angoisse que tu descelles dans le regard des pauvres bêtes sentant leur dernière heure arriver.

(an 126) T’as déjà les idées révoltées depuis des années Drasko, jugeant Harlàn si fébrile et passif, peu enclin à développer les intérêts du clan et à en repousser ses frontières toujours plus loin. D’aussi loin que tu te souviennes, tu n’as jamais voué adoration pour ce chef que ta famille servait avec ardeur et totale dévotion – si enfant tu le portais fautif de l’absence de tes parents, désormais adulte tu n’éprouves à son égard que dégoût et pitié. Longtemps cependant tu t’étais gardé d’exprimer la rancœur et l’amertume qui grondait en toi, jusqu’au jour où ta route croisa celle de Sendakan, dans une vieille taverne miteuse de la capitale, après une longue journée de chasse.

Ce soir-là tu es seul, à ruminer ton aigreur, le regard figé au fond de ta tasse vide, ne prêtant aucune attention au brouhaha ambiant surchargé des vapeurs d’alcool. Pourtant un murmure enragé te fait tendre l’oreille, te sort de ta léthargie pour tourner tes iris d’acier vers une table, encastrée dans la pénombre d’un angle, où sont assis deux ou trois hommes à peine plus vieux que toi. Tu te souviens t’être levé sans un mot et les avoir rejoint, sans plus parler – s’ils t’ont d’abord jeté ce regard étrange, taisant leurs paroles à ton approche, les discussions ont rapidement repris l’allure en voyant que tu portais une vive attention à leurs propos. Aussitôt tu prends part à cette rébellion d’idées, à cette rage qui semble animer le groupe – Sendakan lui, reste silencieux, les bras croisés sur la poitrine, observant les uns, puis les autres. Un instant vos regards se croisent, et vous vous toisez, tu sens qu’il te jauge comme s’il voulait scruter ton âme. Et d’un bond il se lève, et pour la première fois t’entends sa voix qui retentit en toi comme le son des tambours. Ce sera ce soir.

La nuit tombe sur Moroni lorsque vous vous rendez devant la demeure du chef de clan – Sendakan, jouant de son épée dans l’air, hurle à plein poumon dans les ruelles, s’égosillant que le règne de Harlàn vient à sa fin, et qu’il le provoque ouvertement en duel. À mesure que le guerrier s’époumone, le peuple s’attroupe autour de lui, curieux, effrayé – bientôt l’on entend des cornes vociférer, et le fracas des tambours fait vibrer ton palpitant trop fort contre ta poitrine. Aux premières loges, tu aperçois le chef de clan accepter le duel – après tout n’a-t-il guère le choix, s’il souhaite conserver son honneur. Le raclement des lames sorties de leur fourreau font taire le capharnaüm de la ville, et bientôt seul le silence domine tandis que les deux adversaires se toisent, se tournant autour sur ce qui semble être une scène de spectacle. Et alors dans le tintement de l’acier, le combat débute – Sendakan est jeune, fougueux, animé par la rage de vaincre ; mais Harlàn a l’avantage de l’expérience et la robustesse d’un chêne, de sorte qu’il pare et encaisse les coups sans broncher. Un instant tu imagines que tout est perdu, que cette bataille est vaine d’avance et que ton ami serait vaincu – mais Sendakan est fourbe, et le combat inégal, truqué. Par un coup du sort le chef de clan se trouve à terre, sous tes yeux ébahis Drasko – et dans un sourire empli de folie, Sendakan l’abat et éclate d’un rire de mort.

Harlàn assassiné, Sendakan et ses sbires n’avaient plus qu’à s’occuper de massacrer le reste de la famille. Égorgeant l’héritier le jour de l’hommage rendu à son père, étouffant l’épouse dans le lit conjugal sous les yeux effrayés de sa propre fille il n’avait plus qu’à abattre la gamine et ainsi mettre fin à la lignée – et pourtant, fut-ce le destin, parfois moqueur, qui lui joua un tour, elle réussi à s’enfuir, évanouie au cœur des ruelles de la capitale, volute de fumée envolée telle du sable égrainé sous tes doigts. Aussitôt tes compétences de chasseur sont mises à profit du nouveau chef autoproclamé, et débute alors la plus grande traque de ta vie – et cette fois la proie est une fillette de dix ans. Pourtant, malgré la ville mise à sac par tes soins et les menaces proférées envers tous ceux qui tenteraient de protéger la gamine, tu ne parviens guère à lui mettre la main dessus. Alors, pétrifié par la peur d’échouer, tu t’empares de la première enfant à la chevelure d’ébène et au regard de cristal que tu croises, tranchant sa gorge du fil de ta hache, et jetant son corps inerte aux pieds d’un Sandakan aveuglé par la victoire.

Mais Sendakan est un homme paranoïaque, rongé par l’angoisse à l’idée d’être à son tour renversé par le peuple, monstre sanguinaire seulement désireux d’étouffer la révolte dans l’œuf – alors il fait exécuter chaque personne ayant côtoyé la famille Harlàn, chaque guerrier lui ayant offert sa lame et sa dévotion, jusqu’à ce que plus un seul de ses fidèles de foule les terres sengolis. Attaché aux idéaux de ce nouveau chef, convaincu que le clan ne pouvait survivre que par sa force et ses convictions, tu vas jusqu’à trahir et dénoncer ta propre famille pour lui prouver ta fidélité et ton amitié, éventrant ton frère aîné qui tentait vainement de protéger les siens et offrant la vie de tes parents, traîtres à leur clan, en pâture aux sombres desseins de Sendakan.

(an 129 à 148)  Les années passent, et Sendakan instaure son régime de terreur et de guerre. Chaque jour de nouveaux soldats sont envoyés en Ashkadi, Orketa et Shisayo, attaquant villages et caravanes des clans alentours, brisant des familles et pillant leurs ressources, dans l’espoir, qu’un jour, Sengoli repousserait ses frontières au-delà des limites de l’imaginable. Trois années après sa prise de pouvoir, et alors que tu ne demandais qu’à être utile à ton chef et ami, Sendakan fini par t’envoyer en Orketa pour une mission d’espionnage à grande échelle, requête que tu acceptes bien volontiers, n’ayant plus aucune attache à la capitale.

Tu t’installes alors dans un village au sud du clan, te faisant passer pour un chasseur ayant fuit les horreurs de Sengoli pour te reconstruire dans la quiétude des forêts. Afin de parfaire l’illusion de ta totale intégration, tu épouses une native Orketa, Tasha, une jeune femme d’une grande beauté pour laquelle tu n’éprouves cependant aucun amour sincère mais seule une affection certaine liée à l’habitude de sa présence à tes côtés. Tasha te donne deux beaux enfants, qu’étonnamment tu aimes de tout ton cœur, unique lueur dans l’obscurité de ta vie de mensonge – sans doute était-ce lié au fait que tu ne t’étais jamais senti chéri par ta propre famille et qu’aucun enfant ne méritait d’être délaissé par son père.

Afin d’accomplir la mission confiée, tu fais mine de t’intéresser à la politique du clan pour ne que mieux transmettre les agissements de leur chef à Sendakan. Alors, lorsque les murmures se font plus forts sur la création d’une coalition entre les clans visant à faire régner la paix sur les terres du nouveau monde, tu en avertis aussitôt ton ami, qui réfute violemment cette idée utopiste. Toi-même, tu n’approuves guère cette alliance, menaçante pour les projets d’extension des terres Sengolis, et sans doute aurais-tu fait tout ce qui était en ton pouvoir pour menacer ses fondations si Sendakan te l’avait demandé. Cependant jamais il ne te l’ordonna, alors tu te contentes dix-neuf années durant de faire parvenir tes missives chargés d’informations – jusqu’au jour où tes lettres ne reçurent plus de réponses.

(an 148) Dans un souffle, telle une brise lourde de présages, tu apprends la mort du chef de clan de la bouche de ta tendre épouse. Tasha tremble de soulagement, elle qui avait vu les siens périr de la lame de Sengolis envoyés par Sendakan aux frontières Orketa – une larme perle au coin de ses prunelles au souvenir de ses frères tombés en protégeant leurs terres, et tu fais mine de compatir, posant une main fébrile sur les siennes, nouées contre ses genoux. Pourtant, à l’intérieur, la rage écume, le sang bouillonne. Alors, à la nuit tombée, tu rassembles quelques bagages et disparais dans l’obscurité voilée pour retourner en tes terres, ne te retournant guère sur ton épouse et tes enfants abandonnés à la faveur de la lune.

En rentrant à la capitale, les fidèles du chef assassiné t’apprennent que la progéniture de feu Harlàn est venue reprendre ce qui lui revenait de droit. Skylar, cette odieuse gamine disparue vingt ans plus tôt, que tu avais laissé échapper aux entrailles de Moroni et que tu pensais morte dans les déserts arides était bel et bien en vie et avait planté sa lame dans la gorge de ton ami, rendant justice à son incapable de père et à sa famille perdue. Désormais cheffe légitime du clan, elle comptait bien prendre sa revanche sur tout ceux qui l’avait faite souffrir et ramener son peuple, jusqu’alors oppressé et acculé par les guerres menées par Sendakan, vers la paix promise par l’Alliance. Traquant les fidèles de l’ancien chef, tu es contraint à faire profile bas un moment, rassemblant dans l’ombre ceux qui pourraient servir à ta cause. C’est ainsi que tu rencontres Daanis, jeune forgeronne de talent, désireuse de grossir les rangs de la rébellion contre Skylar – et si de prime abord tu te méfies de ses intentions, la soumettant à de terribles épreuves visant à prouver sa loyauté, tu l’acceptes enfin dans tes rangs lorsqu’elle parvient à blesser l’usurpatrice, sous couvert de sa cape. Ayant gagné ta confiance, tu envoies la jeune femme, à découvert, espionner Skylar pour ton compte.

(an 150) La fête de l’Alliance s’annonce et avec elle la délégation Sengoli censée quitter ses terres pour se rendre sur les lieux des festivités en Askhadi. Si tu ne désires guère te rendre sur place, doutant que ta présence puisse éveiller les soupçons et les souvenirs de Skylar et préférant de fait rester à la capitale afin d’y peaufiner ton plan, tu envoies plutôt quelque uns de tes fidèles afin d’attenter à la vie de la cheffe de clan. Tu poses alors sur les frêles épaules d’un gamin d’à peine vingt ans, dans lequel tu retrouves le Drasko d’antan, la responsabilité de trouver une ouverture pour blesser la jeune femme tandis que, de ton côté, tu envisages de nouvelles alliances, espérant ainsi trouver le soutien nécessaire pour tourner les choses à ton avantage et venger ton ami Sendakan disparu.

Les possessions de mon personnage :


La hache à double tranchant est accrochée à la ceinture, fidèle arme que tu possèdes depuis si longtemps désormais que tu as oublié où tu l'avais dégotée. Bien plus à l'aise au lancé de hache qu'au maniement de l'épée, tu t'es alors seulement contenté d'un jeux de dagues affûtées. Hamer, fidèle monture à la robe obscure t'a été offerte par feu ton ami Sendakan.


Pour aider le staff :


▬ L'avenir de mon personnage si je viens à partir/disparaître du forum :  j'autorise le staff à tuer mon personnage // j'autorise le staff/les membres à le pnjiser

Pour la liste des avatars :
Code:
VIGGO MORTENSEN <span class="pris">▬</span> pris par <a href="http://www.earth-and-ashes.com/t1097-from-the-fire-we-will-rise-drasko#13491" class="sengoli">Drasko</a>

Pour la liste des métiers :
Code:
<a href="http://www.earth-and-ashes.com/t1097-from-the-fire-we-will-rise-drasko#13491" class="sengoli">DRASKO</a> - chef de la rébellion

Pour la liste des prénoms :
Code:
<span class="sengoli">Drasko</span>


Dernière édition par Drasko le Lun 21 Mai - 21:38, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 565
Inscrit le : 12/06/2017
Célébrité : Alexander Dreymon
Losran
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: from the fire, we will rise. (DRASKO)  Dim 20 Mai - 12:39

Eh bien re bienvenue !

_________________
I'm not afraid of death.
I've already consumed six lives.
Never look back.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 83
Inscrit le : 20/05/2018
Crédits : morrigan.
Célébrité : viggo mortensen.
Multi-comptes : madaline.

Drasko
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: from the fire, we will rise. (DRASKO)  Dim 20 Mai - 13:14

merci. niark:

_________________

    MISTY MOUTAINS COLD.

    Someone who can't sacrifice anything, can't ever change anything.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 61
Inscrit le : 22/03/2018
Crédits : ÐVÆLING/Frimelda
Célébrité : Linus Roache
Multi-comptes : Muire

Silas
– clan : orketa –
clan : orketa
(#) Re: from the fire, we will rise. (DRASKO)  Dim 20 Mai - 16:13

Oh c'est cool ça que tu tentes Drasko ! Silas viendra sans doute te demander un lien, il aime bien tout ce qui est fauteurs de troubles sisi
Bon courage pour la rédaction de l'histoire =)

_________________


To trust people is a luxury in which only the wealthy can indulge ; the poor cannot afford it. ©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 83
Inscrit le : 20/05/2018
Crédits : morrigan.
Célébrité : viggo mortensen.
Multi-comptes : madaline.

Drasko
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: from the fire, we will rise. (DRASKO)  Dim 20 Mai - 16:15

avec plaisir pour un lien. setuplé merci beaucoup ! sisi

_________________

    MISTY MOUTAINS COLD.

    Someone who can't sacrifice anything, can't ever change anything.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 595
Inscrit le : 29/04/2017
Crédits : /
Célébrité : Alycia Debnam-Carrey
Multi-comptes : Malik.

Nukka
– clan : orketa –
clan : orketa
(#) Re: from the fire, we will rise. (DRASKO)  Dim 20 Mai - 16:29

Ouuuh ! Drasko, c'est cool de prendre ce PV ! Rebienvenue parmi nous ! coeur

_________________
I need blood in the cut.
Guess I’m contagious it’d be safest if you ran. Fuck that’s what they all just end up doing in the end. (c)lazare.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 358
Inscrit le : 13/05/2017
Crédits : (c) Summers
Célébrité : Eva Green
Multi-comptes : Akeela, Danika, Noomie & Isaak

Skylar
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: from the fire, we will rise. (DRASKO)  Dim 20 Mai - 18:18

C'toi l'usurpateur damnit
Tu mourras comme ton copain niark:

Re-bienvenue en tout cas, c'est chouette d'avoir choisi Drasko (même si c'est un vilain xD) J'ai hâte de lire l'histoire parce que le caractère promet déjà xD. Et je pense que je pousserais un peu Noomie vers toi aussi, vu qu'il a vécu pas mal de temps en Orketa Laughing

N'hésite pas à le dire si tu as des questions, je suis là coeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
– Invité –
(#) Re: from the fire, we will rise. (DRASKO)  Dim 20 Mai - 19:14

Rebienvenue ! coeur copain 2
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 206
Inscrit le : 20/02/2018
Crédits : Ava© visenya. | Sign© Beylin | Gifs© Tumblr
Célébrité : Katheryn Winnick
Multi-comptes : Ligeia

Nagga
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: from the fire, we will rise. (DRASKO)  Lun 21 Mai - 5:04

Rebienvenue siffle

_________________
they all said
crazy, monster, traitor
maybe. but i will always be her's.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 83
Inscrit le : 20/05/2018
Crédits : morrigan.
Célébrité : viggo mortensen.
Multi-comptes : madaline.

Drasko
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: from the fire, we will rise. (DRASKO)  Lun 21 Mai - 12:07

merci à vous tous. mouton
j'espère que la suite te plaira autant sky. coeur

_________________

    MISTY MOUTAINS COLD.

    Someone who can't sacrifice anything, can't ever change anything.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 624
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren & Augias

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: from the fire, we will rise. (DRASKO)  Lun 21 Mai - 14:51

Rebienvenue coeur
Si tu as besoin de quoi que ce soit, tu sais où trouver Skylar

Bon courage pour terminer ta fiche !

_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 83
Inscrit le : 20/05/2018
Crédits : morrigan.
Célébrité : viggo mortensen.
Multi-comptes : madaline.

Drasko
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: from the fire, we will rise. (DRASKO)  Lun 21 Mai - 18:06

merciiii. coeur
ma fiche devrait être finie d'ici ce soir. setuplé

_________________

    MISTY MOUTAINS COLD.

    Someone who can't sacrifice anything, can't ever change anything.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1270
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: from the fire, we will rise. (DRASKO)  Lun 21 Mai - 21:57

Ce type mérite le fouet
J'aime beaucoup ce que tu as fait de la fiche et comment c'est raconté (même si niveau contenu, évidemment, ça plait pas à Skylar Laughing). J'ai hâte de voir ce que ça va donner en jeu tout ça . Je te valide donc puisque tout est correct et je te rajoute ta couleur rouge ! J'espère que tu te plairas avec ce personnage là, sans oublier l'autre coeur

Amuse-toi bien parmi nous avec Drasko !



Félicitations, tu es validé(e) !


Tu vas maintenant pouvoir venir jouer avec nous ! Si jamais tu le souhaites, tu peux aller poster ta fiche de liens mais aussi voir celles des autres personnages. Tu trouveras aussi la zone "demandes de rps" pour te lancer dans le jeu. Si tu souhaites pimenter un peu tes rps, tu peux aller "réclamer un défi" à faire en jeu mais tu peux aussi "demander un pnj" pour l'intégrer dans l'un de tes sujets ! Un peu plus bas sur le forum, tu trouveras les "lieux d'échange" où tu pourras retrouver les autres personnages venant de ton clan. N'hésite pas à aller ouvrir des sujets ou poster dans ceux qui existent déjà coeur

Tes armes et possessions sont à acheter dans l'arsenal avec les points que tu gagneras en postant un peu partout sur le forum. Pour l'instant nous te faisons crédit, mais il faudra acheter tout cela plus tard =]. N'oublie pas qu'il existe une chronologie au sein du jeu mais aussi une carte de l'univers, ainsi que des distances à prendre en compte si tu voyages.

N'hésite pas à contacter le staff - ou à poster en "zone invité" - si jamais tu as un souci ou une question. Nous te souhaitons un bon jeu parmi nous coeur

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 83
Inscrit le : 20/05/2018
Crédits : morrigan.
Célébrité : viggo mortensen.
Multi-comptes : madaline.

Drasko
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: from the fire, we will rise. (DRASKO)  Lun 21 Mai - 22:03

ouuuuuuuh, merci. love je suis contente que ça te plaise. coeur

_________________

    MISTY MOUTAINS COLD.

    Someone who can't sacrifice anything, can't ever change anything.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 207
Inscrit le : 02/05/2018
Crédits : Fassophy
Célébrité : Georgia Hirst
Multi-comptes : Sàga

Niallàn
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: from the fire, we will rise. (DRASKO)  Mar 22 Mai - 9:19

Re-bienvenue !
Un rouge de plus ! Et super personnage ! krkr
Hâte de te voir en jeu

_________________
crow
" Que craignez-vous gente dame ?
- Une cage. Rester derrière des barreaux jusqu'à ce que l'usure et l'âge les acceptent et que toute forme de courage ait disparu irrévocablement. "
Le Seigneur des Anneaux, les Deux Tours
Revenir en haut Aller en bas
http://tol-orea.xooit.org/index.php
 
from the fire, we will rise. (DRASKO)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Hors jeu : Viens peupler la Terre ! :: Les habitants qui peuplent nos terres :: Les fiches validées-
Sauter vers: