AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Info : N'oubliez pas de mettre une date à vos rps. C'est plus simple pour suivre la chronologie !
Partagez | 
 

 [RP aléatoire] Into the wild - ft. Niamh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 87
Inscrit le : 19/03/2018
Crédits : Ava© Akeela | Sign© crackintime | Gifs© Tumblr
Célébrité : Claudia Kim
Multi-comptes : Nagga

Ligeia
– clan : orketa –
clan : orketa
(#) [RP aléatoire] Into the wild - ft. Niamh  Dim 3 Juin - 5:42

INTO THE WILD
NIAMH & LIGEIA
C'était fou de se dire que la première fois qu’elle avait posé le pied hors du clan, c’était il y a environ cinq années. Elle n’était alors qu’une jeune adolescente perdue et qui se sentait trahie par l’une des personnes les plus importantes de son son existence. Une gamine effarouchée qui voulait juste s’éloigner et accomplir son rêve de toujours et ce malgré toute sa douleur. Elle en avait fait du chemin depuis, elle en avait vu des choses et des mondes. Des plaines verdoyantes d’Askhadi, jusqu’aux déserts dorés de Shisayo, elle s’était promenée et avait foulé le sol de ces nations pour en aider les simples gens. Tout faire pour soulager un peu leur existence et leurs fardeaux. Aujourd’hui elle était une adulte accomplie, bien plus forte que dans ses jeunes années et surtout un peu plus sereine. Le temps était vraiment le meilleur des remèdes, il arrivait à soulager les cœurs de leurs peines. Ligeia gardait tout de même un petit poids caché au plus profond d’elle-même, des petits riens qu’elle ne pourrait régler qu’en affrontant directement ses problèmes. Mais ce n’était pas pour demain. Elle avait encore besoin de rester avec elle-même.

Cette fois-ci, elle n’avait pas vraiment de trajet en tête ou même de destination prévue à l’avance. Assise sur le dos de Dagda, elle laissait la bête trotter selon ses aises et n’attendait que les surprises que la vie pouvait lui offrir aujourd’hui. Elle avait quitté Lund en direction de terres à la croisé des plaines et de l’aride, un mélange fort intéressant à observer. Ils avançaient sans se presser, depuis des heures et le paysage filait à la même allure qu’eux. Ce devait être l’une des choses qu’elle adorait le plus dans les voyages ; simplement respirer et profiter de tout ce qui l’entourait. Ça l’apaisait et la calmait, son esprit se vidait et elle oubliait tous ses soucis. Les jours passèrent tranquillement et se succédèrent sans différer du précédent. La brune ne connaissait rien du coin, il ne figurait pas dans les cartes qu’elle possédait et la curiosité la poussait à vouloir aller plus loin. Aucune civilisation en vue depuis un moment, l’endroit ressemblait un peu au clan du désert, si bien qu’elle se demanda un temps si elle n’avait tout simplement pas réussit à se perdre. Il lui fallut plusieurs jours avant de croiser un petit village, enfin. Elle talonna sa monture pour la faire aller un peu plus vite pour au moins arriver là-bas avant la nuit. La première chose qui lui sauta aux yeux fut qu’apparemment ils ne recevaient pas beaucoup d’étrangers dans le coin, puisqu’elle ne reçut que de regards méfiants pour salutations. Cette vision lui serra doucement le cœur, lui rappelant des souvenirs flous de son territoire de naissance, des gens qui semblaient brisés par la vie et qui se méfiait de tout. Avec eux elle faisait tout son possible pour leur rendre un peu de lumière et d’espoir.

Par respect, elle installa son petit camp à l’extérieur du village pour ne pas les importuner et son ventre se mit à gargouiller, réclamant son dû. Fouillant ses affaires, elle réalisa avec un grand soupir que son stock de nourriture atteignait sa fin. Elle allait devoir chasser, heureusement elle avait abandonné le régime végétarien des Orketa depuis longtemps. Prenant son épée, elle s’assura que son étalon était correctement attaché et qu’il avait de l’eau puis elle se mit en quête d’une proie. La guerrière se promena vers les petites plaines, pensant logiquement qu’elle avait plus de chance de trouver son bonheur dans ce coin. Plusieurs dizaine de minutes plus tard, elle aperçut un mouton qui broutait tranquillement. Il ne semblait pas faire partit d’un élevage, il n’y avait rien aux alentours et à première vue il n’avait aucune marque. Il était relativement dodu en plus, elle tenterait de le partager au maximum avec ces gens. Ligeia passa donc en mode chasseresse et s’accroupit en avançant doucement, tirant son épée du fourreau. Si elle ne faisait pas de faux pas, un coup devrait suffire pour achever la bête sans la faire souffrir. La voilà donc à quelques mètres de son objectif et alors qu’elle allait faire le bond mortel, l’oreille entraînée de la femme tilta sous une sorte de sifflement étrange. Instinctivement, elle pencha la tête juste à temps pour voir passer une petite flèche qui se planta au sol. Ses sourcils se froncèrent, il y avait quelqu’un d’autre de caché qui voulait la même chose qu’elle.

Et apparemment, cette personne n’était pas aussi diplomate qu’elle ne l’était.
code by bat'phanie

_________________
« Our World »
Ligeia, Kuna, Zephyr - We have had adventures. But the most beautiful of all is the one that will never end.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 69
Inscrit le : 02/05/2018
Crédits : code signa : (c) Beylin
Célébrité : Helena Bonham Carter
Multi-comptes : Altaïr

Niamh
– clan : kadaari –
clan : kadaari
(#) Re: [RP aléatoire] Into the wild - ft. Niamh  Ven 8 Juin - 14:46


Into the wild
Niamh & Ligeia


Niamh dévala les escaliers à toute vitesse, martelant le bois qui couvrait le sol de ses bottes sales. S’accrochant à la rambarde, elle se lança vers la sortie dans la vivacité que lui permettait l’adrénaline. Pourtant une fois dehors, un rapide coup d’œil la découragea de prendre la fuite : trois hommes étaient arrivés asticotant leurs armes avec une envie d’en découdre éclairant leurs yeux.

L’empoisonneuse resta sur place avec appréhension, elle aurait bien aimé leur planter une petite fléchette dans le derrière mais c’était trop dangereux. Finalement elle aperçut un cheval qui broutait paisiblement un peu d’herbe qui tentait péniblement d’émerger à l’angle d’une maisonnée.
Elle sourit vicieusement aux hommes qui voulaient sa peau puis se jeta vers le cheval dans une course presque démoniaque et sauta sur son dos avant d’enfoncer ses deux talons dans ses flancs avec élan. Surpris l’équidé releva la tête de panique et s’enfuit au galop.

Arrivant à l’orée de la ville, elle ralentit et mit pied à terre, laissant le cheval qui l’avait aidé à sauver sa vie sur le bord de la route. Niamh jeta un coup d’œil en arrière pour s’assurer qu’elle les avait bien semés puis s’adossa à un arbre pour se laisser souffler, laissant reposer ses genoux qui trahissaient son âge.

Il était rare qu’elle rate sa cible mais quand cette erreur lui arrivait, elle le payait cher. L’homme qu’on lui avait demandé de tuer s’était retourné au moment où elle allait souffler sa flèche et avait bien entendu compris trop rapidement que la femme qui se trouvait derrière lui était sur le point de la tuer. Après quoi, elle avait dû fuir rapidement. Elle passa par réflexe ses mains sur ses courbes pour s’assurer qu’elle n’avait ni perdu son poignard ni sa fidèle sarbacane.

Une fois remise de ses émotions, Niamh reprit sa route, les jambes un peu flageolantes sous l’emprise des émotions. Rapidement son estomac la rappela également à l’ordre, grognant devant son impétuosité et son exigence mais se résigna à rechercher quelque chose à se mettre sous la dent.

Ce fut par un heureux hasard qu’elle aperçut un mouton. Elle ne savait pas trop où elle se trouvait, surement plus à l’Est que tous les lieux où elle était passée avant, si l’on se fiait aux paysages ce qui étonna franchement l’empoisonneuse. De même elle dévisagea le ruminant avec intrigue. Qu’est-ce que ce mouton pouvait bien faire là tout seul ? La question disparut de l’esprit de Niamh presque aussi rapidement qu’elle était arrivée quand elle vit une silhouette féminine dégainer une épée et s’en approcher dangereusement. Dans la panique, Niamh se saisit de sa sarbacane, la chargea et souffla. La fléchette rasa la tête de la femme avant de s’écraser dans le sol un peu plus loin. Niamh ne sut pas réellement si elle avait visé l’animal ou la femme mais elle se raisonna en se disant que son estomac avait très certainement influencé son tir pour que la pointe transperce la cervelle de cette personne désirant son repas. Malheureusement pour lui, la femme aux réflexes impressionnants se pencha juste à temps avant d’avoir la tête percée. Voyant sa seconde erreur de la journée, elle s’énerva et grogna en même temps que don estomac la remit à l’ordre. L’œil vif et belliqueux, elle s’approcha de la femme avec un air de défi et lui lança :

« Pas touche à ma bouffe ! »


(c) elephant song.

_________________

 
   
Niamh
They say I'm insane. They're just different. Sanity is a point of view. Then who can say what insanity is ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 87
Inscrit le : 19/03/2018
Crédits : Ava© Akeela | Sign© crackintime | Gifs© Tumblr
Célébrité : Claudia Kim
Multi-comptes : Nagga

Ligeia
– clan : orketa –
clan : orketa
(#) Re: [RP aléatoire] Into the wild - ft. Niamh  Lun 10 Sep - 7:09

INTO THE WILD
NIAMH & LIGEIA
Pourquoi quelqu’un l’attaquait-elle !? Les moutons étaient sacrés ici ? C’était une déclaration de guerre d’en tuer un ? Après tout elle était en terres inconnues, donc elle devait rester relativement sur ses gardes et faire attention à ne blesser personne. Et cela incluait leurs sentiments et coutumes.

Se sachant déjà repérée, Ligeia se redressa doucement en gardant un oeil sur le mouton, question qu’il ne prenne pas la fuite. Ce serait bête que son diner s’envole à cause d’un malentendu. Son attaquante ne se fit pas attendre de son côté, l’approchant avec une démarche plus féline qu’humaine. En voilà un drôle spécimen d’être humain. Bien que la brune ne soit pas du genre à faire de préjugé, là, c’était dur. Clairement elle n’était pas des terres de l’alliance, peut être venait-elle du coin ? Dans tous les cas, elle semblait bien décidée à lui montrer de quoi elle était capable, parce qu’elle la mirait les yeux plein de défis, chose qui fit hausser un sourcil à l’orketa. Puis elle lui sortit tout net ; « Pas touche à ma bouffe ! » Merde, c’était son mouton ? Là elle se sentait mal, ce n’était pas son intention de le voler à de pauvre gens qui travaillaient. Même si… elle n’avait pas trop l’habit de l’emploie celle-là. Rangeant son épée, la jeune femme leva ensuite doucement les mains pour montrer qu’elle ne lui voulait aucun mal, qu’elle était pacifique. « Hum, c’est votre mouton ? Je suis désolée je ne voulais pas vous le voler… » Puis elle se demanda si elle ne mentait pas, parce qu’elle aussi avait faim. « Mais si ce n’est pas le vôtre, on peut le partager ! Y en a bien assez pour deux. » L’asiatique étira un petit sourire, espérant que cela pourrait convaincre la femme qu’elle était sans danger.

Pauvre Ligeia qui ne savait pas quelle genre de folle elle avait en face d’elle. Que de simples mots ne la raisonnerait pas. Enfin, pas les siens. Mais bon, c’était Ligeia, elle faisait confiance aux gens relativement facilement et espérait toujours le meilleur d’eux. Maintenant qu’elle pouvait prendre le temps d’observer l’inconnue, elle remarqua son arme peu commune pour elle. Ma foi, c’était pratique ce petit truc, mais pas mortel. Était-ce des fléchettes empoisonnées ? Un nouveau froncement de sourcils. Les simples gens n’utilisaient pas de poison en général, si ? La plupart ne se battait même pas. Alors doucement, tranquillement, sans brusquer, elle demanda « Eh, vous pouvez ranger votre arme ? Je ne vous ferais pas de mal, promis. »
code by bat'phanie


hrp:
 

_________________
« Our World »
Ligeia, Kuna, Zephyr - We have had adventures. But the most beautiful of all is the one that will never end.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 69
Inscrit le : 02/05/2018
Crédits : code signa : (c) Beylin
Célébrité : Helena Bonham Carter
Multi-comptes : Altaïr

Niamh
– clan : kadaari –
clan : kadaari
(#) Re: [RP aléatoire] Into the wild - ft. Niamh  Ven 28 Sep - 17:45


Into the wild
Niamh & Ligeia


La peur voile durant un instant le visage de la femme. Niamh s’en satisfait d’un rire malsain et sort pour de bon de sa cachette, toujours sa sarbacane à la main et un œil sur le mouton qu’elle ne compte pas laisser s’échapper. Tout comme son adversaire du jour, à en juger par ses regards fréquentes œillades vers l’animal.

Dans son regard perce une certaine incompréhension et Niamh la comprend lorsqu’elle lui demande si le mouton lui appartient. L’empoisonneuse lâche une rire moqueur, cette femme n’est pas plus du coin qu’elle ne l’est, sinon elle saurait aisément qu’aussi loin dans l’Est, la viande appartient au premier qui la trouve. En l’occurrence c’est cette femme qui la trouvée en premier c’est pourquoi Niamh se garde bien de lui dire, son estomac le lui déconseille vivement.

– Mais si ce n’est pas le vôtre, on peut le partager ! Y en a bien assez pour deux.

Nouveau rire de Niamh, si seulement cette femme avait la moindre idée de qui elle avait à faire. La folle continue à avancer doucement vers elle, le regard meurtrier et malsain si bien que la femme finit par lui demander de se désarmer. Niamh baisse son regard sur sa sarbacane, la petite arme et bien insignifiante face à l’épée de la femme, pourquoi lui demanderait-elle une telle chose ? Elle doit surement avoir deviné pour le poison. Elle n’est pas bête. De toute façon Niamh vient bêtement d’utiliser ses dernières munitions pour rater le mouton… ou bien cette femme. Elle range donc la sarbacane dans le sac en cuir de chèvre qu’elle porte en bandoulière. Sentant toujours son poignard rangé dans sa poitrine, elle n’est pas non plus en position de faiblesse.

Finalement elle juge que son couteau n’est pas assez aiguisé pour égorger le mouton, ce serait une réelle boucherie. La seule façon qu’elle aurait de le manger serait que la femme le tue pour elle… et donc d’accepter de partager.

– Très bien partageons-le.

Elle lui fit un signe que c’était à elle de le tuer, se disant bien que d’une façon ou d’une autre elle arriverait à se débarrasser de cette rencontre inopportune et dérangeant tous ses plans.
(c) elephant song.

_________________

 
   
Niamh
They say I'm insane. They're just different. Sanity is a point of view. Then who can say what insanity is ?
Revenir en haut Aller en bas
 
[RP aléatoire] Into the wild - ft. Niamh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: En dehors de l'Alliance-
Sauter vers: