AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Info : N'oubliez pas de mettre une date à vos rps. C'est plus simple pour suivre la chronologie !
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 [Elanor - Annabeth] (RP aléatoire) Comptons les chèvres |ft. Annabeth|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
– Invité –
(#) [Elanor - Annabeth] (RP aléatoire) Comptons les chèvres |ft. Annabeth|  Lun 4 Juin - 19:30

Elanor rêve de liberté depuis longtemps. Chaque expédition au-delà de l’enceinte de la Citadelle suscite chez elle une extase et un bonheur total; les retours s’avèrent souvent difficiles et ponctués de larmes contrites. Peut-être si elle restée à Orketa dans son enfance que cette fibre voyageuse se serait éteinte comme elle est apparue, mais dans son contexte particulier d’apprentie la flamme s’est allumée et continue de s’attiser. La fête de l’Alliance continue de lui vendre du rêve : des semaines durant elle a espéré ce moment, puis le moment venu elle profite de chaque seconde de l’inconnu, chaque instant de découverte. On la retrouve plus frivole, plus enfant qu’à son habitude et rien au monde ne saurait tarir ce sourire presque obstiné sur ses traits encore rebondis par la jeunesse. L’adolescente ne veut qu’apprendre, s’abreuver de tout ce qu’elle le peut, faire de nouvelles connaissances. Elle ignore encore quel sombre dessein lui est destiné pour la fin de la fête. Pour l’instant, elle est d’une insouciance presque imprudente et se permet des libertés qui ne lui sont habituellement pas permises à la Citadelle. Ici, de toute manière, l’esprit est à la fête et les gardes ont mieux à faire que de garder un œil sur elle, du moins le croit-elle naïvement. Ainsi, le matin du deuxième jour des festivités en l’honneur de l’Ipa, l’apprentie Orketa a défié l’autorité de sa garde pour s’aventurer entre les tentes du campement, à la recherche d’une distraction.

Elle s’étonne d’ailleurs encore de la diversité des visages, des coutumes qu’elle repère entre deux coups d’œil, et aussi de la manière dont tous semblent en faire fi pour ne former qu’un. Elanor place énormément d’espoir en l’Alliance et se ravit de constater ce mélange. Elle espère elle aussi pouvoir se lier d’amitié avec des représentants d’autres tribus, briser ses préjugés et en apprendre d’avantage sur les peuples qu’elle est supposée servir de son statut. Comment pourrait-elle gouverner un jour à la suite d’Akeela si elle ne connaît rien des autres clans? Cette idée, plutôt noble de sa part, se trouve néanmoins rapidement dissipée par une vision d’un proche horizon : une horde de chèvres sauvages, insensibles à la présence humaine, s’est rapprochée dans la plaine. Elanor n’en a jamais vu de pareilles et s’extasie déjà devant ces créatures. L’envie la démange rapidement d’aller les voir, les caresser et jouer avec elles. Telle une enfant, elle se met à gambader (ou presque) en leur direction, oubliant sa prudence. Elle aime les animaux, trop même peut-être, et a tendance à laisser de côté sa méfiance. Elle ralentit son approche pour ne pas les effrayer mais déjà son arrivée a fait relever la tête de quelques chèvres ayant interrompu leur repas pour l’observer. Aussitôt, la jeune fille tend les doigts vers les créatures qui se laissent approcher.

«Bonjour mes beautés. Vous avez l’air de bien aimer toute cette herbe d’Askhadi!»

De gestes délicats, la blondine caresse le poil d’un roux et d’un blanc dilué, heureuse de sa trouvaille. Les chèvres sont d’ailleurs de plus en plus curieuses, tirant sur sa tunique, mordillant ses cheveux laissés à l’air libre. Beaucoup de ces créatures gambadent et courent autour d’elle, dotés d’une grande grâce qui laisse Elanor complètement subjuguée. Malheureusement, l’apprentie ne se méfie pas assez et une chèvre agile parvient à lui soutirer sa bourse où se trouvent de nombreux objets de valeur, dont un médaillon qu’elle a conservé à son départ du clan Orketa vers la Citadelle, l’un des seuls souvenirs de sa famille. La petite se met aussitôt à courir après la fautive, se faisant bousculer par les autres chèvres alertées par ses cris.

«Hééé! Rends-moi ma bourse! Aller, viens pas ici!»

Elanor se prend les pieds et tombe de tout son long dans l’herbe, salissant ses vêtements. Elle se redresse, humiliée et paniquée, cherchant des yeux la chèvre voleuse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 97
Inscrit le : 22/02/2018
Annabeth
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: [Elanor - Annabeth] (RP aléatoire) Comptons les chèvres |ft. Annabeth|  Sam 9 Juin - 12:57

Nous y voila, Askhadi. Les magnifiques plaines verdoyantes. J'aime bien être ici, toucher la douceur de la nature, voir autant de couleur, entendre les chants des oiseaux complètement différents des nôtres.... Incroyables comme la terre semble si différente alors que pourtant nous sommes si proches.... le désert qui m'a vu naitre, les plaines, les plages et tant d'autres. Parfois je me demande bien ce qu'il y a de l'autre côté des montagnes, au delà de nos frontières. Sengoli par exemple, ils ont forcément du voyager au delà, qu'ont ils vu ? Je trouve ce monde tellement beau.

Pourtant, malgré le plaisir que j'éprouve à être ici, la raison pour laquelle je m'y trouve ne me plait absolument pas : la fête de l'Alliance. L'idée de base, en soit, est super. Lorsque nos 4 peuples se sont alliés en promettant une paix solide, durable, une entente parfaite qui mettrait fin aux guerres c'était sincèrement génial, mais l'être humain est tellement méchant dans son coeur que la seule chose qui le fait vivre est la guerre. Comment le peuple avant nous a disparu ? Probablement en faisant la guerre, on détruisant la terre ainsi que la vie dessus... J'en suis sûre, sinon pourquoi les Anciens auraient disparus ? J'ai bien peur qu'aujourd'hui nous ne fassions la même chose, et le pire, c'est que la seule chose que moi je sois capable de faire, c'est de me battre.... Je suis une guerrière, je tue sans vraiment de remords parce que je me bats pour la bonne cause. Mais en face de moi, mon ennemi fait la même chose que moi. Dans quel monde vit on hein ?

Priam est avec les autres chefs de clan et les conseillers, j'en profite alors pour être ici, les pieds dans l'herbe haute et sauvage d'Askhadi. Je me promène loin de l'agitation, persuadée que de toutes manières, je vais devoir prendre les armes rapidement. En relevant les yeux, j'aperçois au loin une jeune fille aux cheveux d'or qui fait la même que moi. Je la surveille du coin de l'oeil qu'il ne lui arrive pas malheur. Soudain, un bruit me parvient aux oreilles, il semblerait qu'un troupeau de chèvres sauvages soit en approche. Ce genre de chose n'arrivent pas à Pankara, ni même en Shisayo. Ces créatures sont rigolotes, elles ont des cornes courtes, des poils au menton et un drôle de cri. La jeune fille s'en approche prudemment, tendant sa main en signe de paix. L'animal la renifle avant de se laisser toucher. Elle se retrouve rapidement encerclée par les petites bêtes, qui la reniflent, tire sur sa tunique, font le tour d'elle... elles me semblent curieuses et surtout joueuses au point de lui dérober sa bourse ! Je souris en voyant la scène et décide de me rapprocher. Je vois la gamine qui tente désespéramment de récupérer son bien en courant derrière l'animal. Je me rends compte que la fille, je la connais. Je l'ai déjà vu à la Citadelle, c'est une apprentie de l'Ipa. Elle est encore jeune, elle a beaucoup à apprendre mais elle me parait plus attirée par la liberté plutôt que l'art de faire la guerre.

" Tout ennemi a une faiblesse. C'est pas en courant derrière que tu y arriveras. Soit plus maline qu'elle. "

Je la regarde qui se relève de sa chute monumentale, les yeux plein de gêne et de panique. Je pourrais récupérer sa bourse en quelques minutes seulement, mais je me dis que cela pourrait bien être un exercice digne d'une apprentie. Maîtrise de soi, réflexion, ruse, confiance en soi, tout autant de qualités à développer pour être performante sur le terrain.

" Allé, ne soit pas gênée et prend plutôt ça comme un exercice. "

Pour la rassurer, j'affiche un sourire sincère sur mes lèvres. Elle ne doit pas croire que je la juge ou que je me moque. Je dis ce que je pense, je n'ai pas de filtre, mais en aucun cas je ne montrerai de méchanceté gratuite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
– Invité –
(#) Re: [Elanor - Annabeth] (RP aléatoire) Comptons les chèvres |ft. Annabeth|  Ven 29 Juin - 19:47

Il n’est guère digne pour une apprentie de se comporter de la sorte. Beaucoup oublient que la cadette des représentants des clans n’a encore que quatorze ans et qu’à bien des égards est toujours une enfant. Si ses entraînements et leçons lui ont déjà permis d’affuter son esprit, de lui apprendre la raison et les stratégies de l’intellect, ces quelques notions ne font pas encore partie de ses réflexes. La jeune fille a au contraire une tendance plutôt marquée à la réaction, encore prompte en raison de sa jeunesse et aussi de sa personnalité il faut le dire. Elle se redresse, tremblante et frustrée, observant la chèvre qui semble la narguer. Heureusement pour cette dernière qu’Elanor ait bon cœur et un amour tendre pour les animaux gare déjà la tempête de colère la guette. L’adolescente se montre peu souvent courroucée mais ses sautes d’humeur peuvent prendre des proportions plutôt gênantes lorsqu’elle perd le contrôle. La blondine jette un œil désespéré vers la créature et son bien perdu, se disant qu’elle ne retrouvera jamais ce qui lui a été pris et s’imaginant déjà les pires scénarios. Elle sera humiliée devant les autres apprentis, nécessairement, qui se moqueront bien de sa tête. Akeela elle-même sera déçue, et Elanor déteste voir passer cette émotion dans les yeux de celle qu’elle considère telle une guide et une grande sœur. Non! Son honneur est en jeu, mais comment le défendre lorsqu’on a seulement envie de se rouler en boule et pleurer?

Heureusement, on vole à son secours. Elanor sursaute en l’entendant derrière elle, ne l’ayant pas repéré lors de son approche. Le pied léger du guerrier peut-être? La petite fait volte-face et observe cette jeune femme qui semble forte et assurée. Elle écarquille les yeux devant l’étrangeté du regard de l’autre. Elle n’avait vu, jusqu’à présent, cette particularité physique que chez les chiens. Impressionnée, la jeune fille en oublie presque sa frustration. Malheureusement, la Pankara est justement venue lui rappeler le défi qui l’attend, sans se décider à l’aider. Même si ses mots ne sont pas dits avec hargne, condescendance ou quelconque mépris, l’enfant a le sentiment que l’autre se moque un peu d’elle. Boudeuse, l’adolescente réplique aussitôt, encore une fois peu dignement :

«Un exercice? Je suis en vacances, moi madame, je ne suis pas à la Citadelle pour réciter des leçons! Puis j’ignore ce que le fait d’attraper une chèvre pourra m’apprendre.»

Pleine d’ingratitude, l’enfant fait la moue, tout simplement blessée dans son orgueil. Elle n’a pas exactement envie qu’on la teste lors de cette fête alors qu’elle a déjà le sentiment d’être constamment mis au défi. Elle n’a pas compris que sa position exige une vigilance et une application constante. Il n’existe pas vraiment de vacances pour l’Ipa; ses apprentis vivent la même réalité. Au moins, Elanor réalise avoir été un peu trop directe envers cette guerrière qui ne mérite certainement pas son mépris. Elle soupire, reportant son attention sur la chèvre.

«Mais il est vrai que de courir après la chèvre ne servira à rien. Il faudrait trouver quelque chose pour l’appâter. Vous n’auriez pas une idée madame… Euh comment vous vous appelez en fait? Je suis Elanor.»

Sa nature sociable l’a finalement emporté, chassant les dernières inquiétudes de son visage d’ange. Curieuse de son interlocutrice, elle la dévisage à présent, encore une fois fascinée par ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 97
Inscrit le : 22/02/2018
Annabeth
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: [Elanor - Annabeth] (RP aléatoire) Comptons les chèvres |ft. Annabeth|  Ven 20 Juil - 10:39

La jeune Elanor, bien qu’elle ait d´abord décide de m’agresser, change rapidement d’attitude. J’avoue qu’a  son âge, se faire surprendre dans une situation aussi gênante, on a tendance à vite s’emporter et je ne lui en fait pas cas. J’etais comme elle, pleine de fougue, a parler avant de réfléchir. Alors quand je l’entends et bien je souris en m’appeochant au plus près d’elle.

« Je m’appelle Annabeth. Je suis la garde du corps de Priam, tu sais, le chef de Pankara. Tu peux juste mappeler Anna si tu préfères. »

Je me décale un peu et me place entre elle et les chèvres.

« Elles sont joueuses, mais heureusement pas bien méchantes. Tu es peut être en vacances Elanor, mais une guerrière doit toujours être prête. Surtout en ces temps... je ne sais pas pour toi mais moi, je ne la sens pas cette fête. » je lui fais un clin d’oeil. « Alors vu qu’on s’ennuie un peu toutes les deux, ta petite aventure va nous occuper. Trouve un moyen de récupérer ta bourse, en sachant que je ferai ce que tu me demande comme  si tu étais ma supérieure et moi une simple guerrière. »

Quitte à s’occuper, autant le faire de maniere ludique tout en apprenant quelque chose d’utile. La, il est question de ruse, de stratégie et de diriger une équipe (oui même si je suis seule). On pourrait croire que c’est facile seulement il n’en est rien car chaque personne est différente et donc comprend les choses de manière différente pour une même instruction.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
– Invité –
(#) Re: [Elanor - Annabeth] (RP aléatoire) Comptons les chèvres |ft. Annabeth|  Jeu 23 Aoû - 18:41

L’âge adolescent se compose de nombreuses maladresses qui rendent bien du caractère «entre deux âges» de cette période de la vie. Elanor incarne parfaitement bien cette idée, cette oscillation entre deux parts de son existence. Elle a encore ces réactions juvéniles, naïves, des instants qui trahissent son émotivité et sa méconnaissance du monde. Elle cherche en même temps à s’affirmer dans son autonomie, à laisser sa marque et à prendre des décisions au sujet de sa vie. Elle ne supporte plus qu’on la regarde de haut en tâchant d’ignorer le fait qu’elle a toujours besoin de guidance dans sa vie. Pour elle, l’intervention de l’inconnue a encore quelque chose d’un peu hostile ou du moins de déstabilisant. Elle se sent testée, évaluée. Pourquoi cette étrange femme aux yeux vairons ne la laisse-t-elle pas simplement tranquille? Non en fait, Elanor ne désire pas qu’elle poursuive son chemin en la laissant dans cette fâcheuse situation. La jeune fille a bien l’intention de récupérer son bien. D’ailleurs, la jeune femme en profite pour se présenter. L’apprentie de l’Ipa se retient de lever les yeux au ciel quand l’autre évoque le fait qu’elle est garde du corps de Priam, en spécifiant qu’il s’agit du chef Pankara. La blondine déteste qu’on la prenne pour une idiote, même si ici ce n’est guère l’intention d’Annabeth. L’adolescente se gardera bien de l’appeler «Anna» néanmoins. Elle n’est plus une enfant et traitera son aînée avec respect et dignité.

«Je ne suis pas une guerrière, madame Annabeth. Je n’en serai jamais une. J’ai un cœur pour aimer et non pour combattre, je ne parviens pas à être sur mes gardes comme vous le dites. Comment parvenez-vous à vous méfier de cette fête? Nous célébrons l’Alliance! Nous vivons notre liberté en échangeant culture et coutumes! Je ne pouvais pas rêver de mieux. Vous devriez vous détendre! Même si je comprends qu’avec ce travail de garde du corps, la surveillance de votre meneur doit être plus complexe dans de telles circonstances.»

Elanor, malgré ses réserves, doit s’avouer intriguée par Annabeth. Elle se dit que pour plaire à Akeela, qu’elle devrait probablement plus lui ressembler. Se tenir droite, un sourire affable aux lèvres mais une main toujours posée sur le pommeau de l’épée, prête à l’enfoncer dans une chair vile. L’apprentie de l’Ipa ne veut jamais jouer ce rôle. Elle aimerait vivre dans un monde dans lequel l’intellectuel et le sentiment l’emporte au-delà de la violence. Elle se laisse bercer par cette utopie quand le reste des paroles de la jeune femme la font sursauter.

«Vous donner des ordres? Euh…»

En y réfléchissant, si elle devient Ipa un jour, elle devra se faire la main tout de suite. La petite se retourne en direction de la plaine à la recherche d’une solution à leur problématique. Plutôt que de penser telle une guerrière, la jeune fille se fonde sur sa propre expérience, celle d’une ex-apprentie soigneuse d’animaux.

«Hum, je sais! Les chèvres sont gourmandes. Je suis certaine qu’elles se laisseraient tenter par une pomme ou deux. Une fois que la chèvre fautive sera assez près, nous pourrons lui lancer une couverture sur le visage. Elle croira qu’il fait nuit et l’obscurité l’apaisera. Mon ordre est donc… Venez avec moi, nous allons chercher le matériel nécessaire au marché de la fête!»

Elanor, tout sourire, se met aussitôt à courir en direction du marché, ayant repris sa bonne humeur. Décidément, ce n’était pas si difficile.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 97
Inscrit le : 22/02/2018
Annabeth
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: [Elanor - Annabeth] (RP aléatoire) Comptons les chèvres |ft. Annabeth|  Mer 5 Sep - 11:01

Pas une guerrière dit elle ? Si elle rentre dans l'Ipa, elle devra pourtant se faire à cette idée. Bien entendu, servir Akeela ne signifie pas tuer à tout bout de champs, car il y a bien des moyens de l'aider, de la soutenir, de la protéger. Pourtant, manier l'épée sera une compétence primordiale qu'elle devra entretenir toute sa vie. Elle est peut être encore jeune, mais en réalité, vu le monde dans lequel on vit il faut qu'elle grandisse vite. Et puis pour protéger ceux qu'on aime, il faut parfois savoir faire preuve courage et tuer sans état d'âme. Je me demande ce qu'on leur apprend aux jeunes la bas ! Ils grandissent dans un cocon ou quoi ? ! Va falloir les réveiller les pauvres petits oiseaux, sinon ils vont se faire manger ! J'irai bien la bas pour les transformer en magnifique aigle moi !

Bon en tout cas, lorsque je lui propose de prendre les choses en main pour récupérer sa bourse elle se prête au jeu avec grand plaisir. Même si au début elle semble un peu surprise, timide, maladroite, elle finit par pendre une décision. C'est un bon début pour prendre confiance en soi, pour apprendre à s'exprimer clairement à ses camarades, être efficace rapidement et être simplement efficiente. Alors lorsqu'elle m'explique son plan, je lui souris en faisant un signe positif de la tête. C'est une bonne idée.

Avec entrain elle s'élance vers le marché à la recherche de tout son matériel. Je la suis, prenant le même rythme de course qu'elle. Je vais la suivre. Ecoutant ses ordres à la lettre. En attendant, je me dois de lui expliquer certaines choses.

" Elanor, même si tu deviens un jour conseillère et non une guerrière, tu devras un jour ou l'autre sortir l'épée pour défendre ceux que tu aimes. Les mots ne peuvent pas toujours régler les problèmes. Certains ont toujours connu la guerre et la violence surtout quand il s'agit de faire passer leurs idées. Travail tes techniques de combat aussi bien que tes techniques de persuasion et tu seras la meilleure de guerrière. Et fais confiance à ton instinct, pas à ton coeur qui se laisserait bercer par des idées trop belles."

L'instinct c'est le meilleur, c'est lui qui nous sauvé, c'est lui qui fait que nous sommes encore en vie aujourd'hui. C'est quelque chose de primitif, quelque chose au fond de nous qui nous pousse à agir pour survivre et c'est pour cela qu'il faut l'écouter.

Nous voila arrivé en plein milieu du marché, ca grouille de monde et il y a un bruit incessant.

" Que fait on maintenant ? "
Revenir en haut Aller en bas
 
[Elanor - Annabeth] (RP aléatoire) Comptons les chèvres |ft. Annabeth|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Flood & cie :: Les archives du forum :: Archives des rps-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: