AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Info : N'oubliez pas de mettre une date à vos rps. C'est plus simple pour suivre la chronologie !
Partagez | 
 

 ❝ Space between us ❞ feat Kariban

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 74
Inscrit le : 13/08/2017
Crédits : avengedinchains
Célébrité : Alex Høgh Andersen
Multi-comptes : Karrah, Kalevi, Keren

Augias
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) ❝ Space between us ❞ feat Kariban  Sam 4 Aoû - 14:38

❝ Space between us ❞


Le retour à la citadelle a offert à Augias et aux autres apprentis un repos bien mérité. Il ne regrette pas d’être allé jusqu’aux plaines pour la fête de l’Alliance. Mais il doit avouer qu’il se serait bien passé d’une guerre. De cette guerre. Même si cela lui a largement donné raison. L’apprenti n’a jamais été un guerrier ou un stratège. Il se préparait à reprendre le flambeau d’un vieux forgeron. Alors maintenant qu’il est là, qu’il veut venger sa bien-aimée, il doit forcément changer, évoluer, et se confronter à des réalités qu’il ne pouvait pas réellement imaginer. Mais Augias n’a pas réellement peur de mourir, bien au contraire. Il ne quitterait rien, au contraire, il est convaincu qu’il retrouverait Ava. Mais il a d’autres projets. Peut-être un jour seront-ils à nouveau réunis, mais en attendant, il veut que les choses changent. Il veut qui tous les responsables paient. Longtemps il a détesté Akeela pour lui avoir pris Ava, maintenant il sait. Il sait qu’elle n’est pas la seule responsable : tous les chefs de clan ayant cautionné cela sont également coupables. Coupables d’envoyer leurs enfants à la mort, coupables de laisser cette pratique barbare continuer à avoir cours. Il veut faire tomber cette Alliance. Il veut les voir souffrir comme lui a souffert.  

Mais cela lui demande beaucoup de choses qu’il ne l’aurait pensé. Beaucoup plus de réflexion, beaucoup plus de force, de courage ou de sournoiserie. Et beaucoup de recul également. Pour réussir à ne pas s’attacher. Oui mais voilà, ce combat semble avoir changé certaines choses dans son esprit. Et il a du mal à se sortir sa camarade de la tête. Alors pour la première fois depuis son arrivée, Augias enfreint les règles et quitte la ville. Il la connait bien maintenant, il a passé de nombreuses heures à l’explorer. Il doit bien l’avouer, Madaline et le chien de garde d’Akeela font un excellent travail pour protéger la citadelle. Mais en trouvant les hommes qui se laissent influencer, il a repéré comment sortir. Il ne s’en était jamais servi jusqu’à maintenant. Voilà comment il s’est retrouvé à s’éloigner de la ville, à pied, pour gagner la côte. L’océan l’a toujours apaisé, lui a toujours permis de réfléchir, de se libérer de certains fardeaux. Oui mais voilà, après plusieurs heures de marche, il sent le regard sur sa nuque. Il sent une présence. Alors il commence à dévier de sa trajectoire, pour tenter de semer cette personne. Heureusement, il a eu la présence d’esprit de prendre son épée ainsi que ses deux poignards. Son assaillant ne semble pas vouloir le laisser tranquille, continuant à le suivre. Et Augias doit bien l’avouer, il redoute le moment où l’ombre passera à l’attaque.
(c) Liliana
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 62
Inscrit le : 06/06/2018
Kariban
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: ❝ Space between us ❞ feat Kariban  Ven 10 Aoû - 20:57

Petit imbécile, crois-tu vraiment pouvoir m'échapper, tu es encore aussi bruyant qu'un nourrisson pleurant le sein de sa mère.

La soirée débute à peine, plongeant le ciel dans ses milles couleurs qui se confondent entre un chaud réconfortant et un froid inquiétant, je me dirige d'un pas léger et habituel vers la taverne, connaissant tellement bien ce chemin qu'il m'est tout à fait possible de l'emprunter les yeux fermés. Ma carrure quant à elle fait son effet sur les foules qui ne se mettent pas en travers de ma route et songe à s'écarter avant que mon épaule ne leur perfore le menton, l'ensemble de mes sens quant à eux sont à l'affût du moindre soupçon d'attaque envers moi. Deux clans veulent ma mort et j'ai également la chance d'avoir de nombreux ennemis à la Citadelle. Ma hache, elle, est rangée comme à son habitude bien confortablement à ma ceinture et tape contre ma hanche au rythme de mes pas serein, je suis assez sûr de moi de façon générale pour ne pas avoir à la garder avec moi, mais dans cette taverne le soir il peut se passer de nombreuses querelles malhonnêtes qui peuvent nécessiter d'avoir une lame bien affûtée.

Déposant la main contre la porte de bois de l'antre, son grincement se fit à peine entendre que, jetant un œil par dessus mon épaule pour regarder derrière moi, j'aperçois une ombre plus loin, l'espace d'une seule seconde passant d'un bâtiment à l'autre. En temps normal je n'ai pas raison de réagir, mais cette silhouette m'est vaguement familière, comment ne pas reconnaître le physique de son propre apprenti.
Relâchant la porte en bois au visage de l'inconnu qui s'impatiente derrière moi, j’entame une filature certes pas des plus discrète, mais toujours plus habile que celle d'Augias. Longeant alors les murs, j'essaie au mieux de me confondre avec le décors, épousant les creux des murs, la piètre hauteur des barils, la foule regroupée, il ne quitte néanmoins jamais mon regard. Je le vois s'éloigner du centre-ville et se diriger vers un trou à rat, le tunnel d'évacuation de la ville qui est habituellement couvert par une grille d'acier, mais pas cette fois. Caché derrière un muré j'entends la plaque de métal se soulever puis se refermer derrière le passage du jeune homme, un sourire se dessine alors sur mes lèvres, je passe ma langue sur mes crocs tel la bête avant de passer à table. Augias va me le payer, il va avoir la peur de sa vie.

J'attends quelques minutes pour ne pas me faire repérer puis, voyant le soleil se cacher derrière les murs de la ville, j'emprunte à mon tour le passage secret.
De l'autre côté, je recherche les traces de pas mouillés du jeune apprentis et ne tarde pas à suivre ma proie tandis que le soleil se couche à vu d’œil. Les minutes passent rapidement et mon repérage fut soudainement fructueux, cette technique m'a été enseignée il y a plusieurs années par mon père qui était un rôdeur aguerri, peut-être même le meilleur que j'ai connu, il ne m'a malheureusement rien appris mais le regarder m'a beaucoup enseigné. Je me fond dans la masse touffu des buissons en cherchant à faire le moins de bruits possibles. J'observe le morveux qui semble de plus en plus suspicieux de ma supercherie, de temps à autres je jette une pierre ou une branche dans les feuilles pour lui faire perdre ma trace audible. Il ne m'est pas très facile d'être discret de part ma carrure, mais j'ai un net avantage comparé à lui, l'expérience du terrain.
Augias se tourne, se retourne, accélères, change de route, je le vois douter, peut-être même craindre l'inévitable. L'obscurité m'offre un camouflage parfait, ma chevelure cache mon visage parmi les feuilles environnantes tandis que ma chemise sombre masque l'épaisseur de mon corps, il s'arrête un instant, peut-être pour m'écouter, je me fige telle une statue en empoignant silencieusement ma hache d'une main, lançant une pierre de l'autre côté du terrain afin qu'Augias se tourne vers la provenance de se bruit, j'attends une seconde d'être dans son dos avant de prendre mes appuis et, dans un hurlement bestial, surgir des buissons tout en sautant en l'air, hache dans le vent, prêt à découper ma proie en deux.
Bien entendu cette action a pour but de punir et de l’entraîner à réagir en cas de surprise. S'il réussit à avoir assez de réflexe et de courage pour contrer cette attaque, sa punition sera moindre. Dans le cas contraire, j’assénerai mon coup au sol pour ne pas blesser ce morveux, du moins, pas tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 74
Inscrit le : 13/08/2017
Crédits : avengedinchains
Célébrité : Alex Høgh Andersen
Multi-comptes : Karrah, Kalevi, Keren

Augias
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: ❝ Space between us ❞ feat Kariban  Dim 19 Aoû - 18:19

❝ Space between us ❞


Augias avance, prend des tours et des détours, mais il garde la tête froide. Il ne panique pas comme le ferait la morveuse pleurnicharde, non. Il tâche le plus habilement possible de semer la personne qui l'a pris en filature. Et force est de constater que ça n'a pas marché. L'ombre est toujours là. Augias se demande qui peut bien le suivre de la sorte et pourquoi cette personne n'a pas encore dévoilée ses cartes. Le voilà seul, livré à lui-même, loin de la citadelle et des gardes rassurant, pourtant l'ombre reste dissimulée, comme pour pousser sa proie dans ses retranchements. Prédateur habile, Augias sait qu'il n'a pas affaire à un débutant, malgré tous les bruits qu'il peut entendre. D'ailleurs, il en est presque sûr, une partie de ceux-ci sont laissés pour dissimuler les autres, ceux qui pourraient vraiment lui être utiles pour le trouver et lancer un poignard. Ce qui dénote d'une grande expérience dans la traque et d'une certaine mal aisance sur le terrain. Et l'apprenti commence à trouver le jeu lassant. Lui qui était sorti pour prendre l'air, pour prendre un peu de temps pour réfléchir, le voilà poursuivi par un fou qui semble décidé à se jouer de lui. Il réprime un soupire. L'océan lui paraît encore loin et la nuit est de plus en plus épaisse. Augias ne craint pas l'obscurité. Celle-ci peut aussi bien être une amie qu'une ennemie si l'on sait lui parler, se fondre dans celle-ci. Alors il s'agit maintenant de se faire discret. Un bruit plus intense attire son attention alors l'apprenti s'arrête.

Il tend l'oreille lorsqu'un second bruit se fait entendre, bien trop ostensible pour qu'il ne se méfie pas. Cependant, il guette quand même du côté du bruit. Main sur la paume de l'épée, il entend le mouvement et le crie de l'homme qui se dévoile enfin. Ce cri, cette voie, il la reconnaîtrait entre mille. Augias dégaine son épée et se tourne. Hors de question de fuir. Peu importe qui s'en prend à lui, il n'est pas un lâche et Augias combattra jusqu'à la mort quoi qu'il lui en coûte. Après tout, il n'a rien à perdre finalement. Peut-être même la mort serait un soulagement, une façon de retrouver Ava. Il lève son épée et recule d'un pas pour se laisser le temps de parer le coup. Mais celui-ci est violent et s'il arrive à ne pas être blessé, il est forcé de reculer de quelques pas sous la force de l'attaque. Ce qui lui laisse le temps de lever à nouveau son épée. L'obscurité qui les entoure ne l'empêche pas de discerner l'immense carrure de Kariban ainsi que ses cheveux longs. Ainsi, il ne s'était pas trompé, cette voix était bien celle de son maître d'arme. Augias grogne et il demande : « Tu t'es découvert une passion pour les entraînements au cœur de la nuit ? ». Augias se fiche d'avoir été surpris hors de la citadelle. Akeela serait bien hypocrite de le punir alors qu'elle même fait des écarts. Bien qu'il ne sache pas toujours lesquels puisqu'ils ne sont pas assez proche pour qu'elle se confie à lui et que les autres apprentis ne lui parlent pas toujours. Il est en colère d'avoir perdu son temps et de ne pas être parvenu à l'océan. Il garde l'épée levée, juste au cas où Kariban tenterait une nouvelle attaque.
(c) Liliana

Revenir en haut Aller en bas
 
❝ Space between us ❞ feat Kariban
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: La Citadelle-
Sauter vers: