AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Info : N'oubliez pas de mettre une date à vos rps. C'est plus simple pour suivre la chronologie !
Partagez | 
 

 To begin with - ft. Wifey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 207
Inscrit le : 20/02/2018
Crédits : Ava© visenya. | Sign© Beylin | Gifs© Tumblr
Célébrité : Katheryn Winnick
Multi-comptes : Ligeia

Nagga
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) To begin with - ft. Wifey  Lun 13 Aoû - 6:51


TO BEGIN WITH
VALKYRIE & NAGGA
150, 7 mois

Sa première bataille en l’honneur et le nom de sa défunte et adorée maîtresse. Ce ne fut rien de grandiose ou d’épique, loin de là même. Une attaque en traite, sur ce qui fut autrefois sa terre natale, l’endroit qui hantait ses rêves avant. Mais aujourd’hui, ce n’était rien de plus qu’un tas de poussière à ses yeux, elle qui était perdue dans sa fausse réalité ou régnait une tempête permanente de folie et remords. Nagga … une chose plus qu’une personne, qui avait été des deux côtés de la médaille. Avant le combat, elle avait pu retrouver son ancienne maison, et des membres de sa famille qui y résidait toujours. De loin elle les avait observés, à s’afférer dans les champs et vivre, simplement. Un mince part d’elle, celle toujours saine d’esprit avait espérer que peut être de les voir lui donnerait envie d’aller les rejoindre, de saisir sa chance enfin. Mais rien, elle ne ressenti rien si ce n’est ce même réflexe qu’elle avait quand la douleur revenait ; détruire tout ce qui l’embêtait. Mais elle sut se retenir, éviter un massacre qui aurait pu être désavantageant pour Ymir. Brave toutou qu’aurait dit Laëth. Cette simple pensée lui remit du baume au cœur et la poussa à retourner vers le campement.

Puis il y eut l’attaque à la Fête de l’alliance. Encore plutôt novice dans l’art du combat, Nagga ne fit pas autant de dégat que les autres, mais elle fut plutôt fière de son travail. Elle tua quelques personnes, et réussit même a prendre deux hachettes à un homme qui avait gouté à la lame de son épée. Le seul point négatif fut qu’on la blessa au niveau du ventre, plutôt sévèrement. Certes, Laëth l’avait battu et torturée pendant des années, mais ce genre de blessure restait nouveau et elle ne savait pas du tout comment la soigner et il était clair qu’elle ne pourrait pas renter avec une telle plaie. Donc quand l’agitation retomba, la blonde alla se terrer à l’orée d’un boisé tranquille et s’improvisa une couchette. Soulevant sa tunique, elle observa l’étendue des dégâts et grimaça. Ca laisserait une jolie cicatrice ça… pas qu’elle s’inquiétait de son apparence. Ça lui rappelait Laëth… son cœur se serra et elle ne put s’empêcher de se dire qu’elle aurait été déçue d’elle. Mordant sa lèvre et se sentant honteuse sous le regard d’une morte, l’ancienne esclave tenta de se lever comme elle put, dans l’idée d’au moins nettoyer la blessure. Ce serait déjà ça.

L’avantage des terres Askhadi, c’était que l’eau des rivières et ruisseau y était plus clémente qu’en Kelowna. Alors elle s’y glissa doucement, le liquide clair venant caresser sa peau à vif et lui arrachant une grimace. Avançant dans l’eau jusqu’à qu’à sa taille, elle déchira un pan de son vêtement pas tâché de sang et le trempa pour ensuite frotter délicatement. Le sang glissa et se mêla à l’eau de la rivière, laissant la plaie de plus en plus claire et nette. Bon, ça avait déjà l’air moins pire. Zieutant son ventre, elle observa un peu plus la blessure, qui semblait propre, si on voulait. Maintenant elle faisait quoi.

Un bruit de feuilles tassées l’empêcha de chercher et Nagga, telle une biche, se figea d’un seul coup et tourna rapidement son regard vers la source du bruit. Elle n’était pas armée et en plus elle était blessée, mais comme dans sa tête ce n’était plus tout à fait ça, il fallait se méfier de ce qu’elle pouvait faire. Une brune quelque peu familière finit par apparaître. Elle l’avait déjà vue en Kelowna, parfois. Fronçant les sourcils, Nagga ne savait pas si elle était pour ou contre Ymir et elle restait sur la défensive. Néanmoins, elle lâcha quelques mots sur un ton simple, parce qu’elle n’avait toujours pas ce réflexe d’élever sa voix contre les autres. « Karrah ou Ymir ? » Bon. On l’a dit, c’était pas une lumière la blonde.
code by bat'phanie

_________________
this feeling ...
you in my dreams
never thought i would know that again


Dernière édition par Nagga le Mar 28 Aoû - 8:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 151
Inscrit le : 11/07/2018
Crédits : @LittleWidling
Célébrité : Sofia Boutella
Multi-comptes : Elyris, Gaya

Valkyrie
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: To begin with - ft. Wifey  Lun 13 Aoû - 14:11



Valkyrie & Nagga


TO BEGIN WITH


Valkyrie s'était enfoncée dans les bois dès qu'elle avait vu les Kelowniens dissidents battre en retraite. Tout du long, elle était restée en retrait, observant plus que ne se battant. Deux ou trois membres du camp adverse étaient bien tombés sous ses lames, mais ils avaient été les premiers à l'attaquer. La guerrière avait vite disparu dans les ombres, et était restée à observer, perchée dans un arbre, l'après-bataille. Ses yeux sombres, perçants, étaient équivalents à ceux d'une chouette dans le noir ; avec les feux et les premières lueurs du jour, elle avait pu apercevoir suffisamment de choses et de personnes pour pouvoir essayer d'en tirer quelque chose. A tête reposée.

Valkyrie descendit de son arbre. De petites escadres avaient été envoyées pour traquer les dissidents et ramener les blessés, morts ou vifs, cadavres ou prisonniers. Valkyrie ne comptait absolument pas finir avec des chaînes au poignet. Alors elle s'enfonça un peu plus dans le bois, silencieuse. L'adrénaline retombée, un léger mal de crâne perçait, qu'elle essayait de tenir en respect le temps de s'éloigner. Déjà, de rejoindre son cheval, Asgeir, qu'elle avait laissé avec plusieurs autres montures de la dissidence dans une auberge.

La guerrière se redressa et passa ses mains dans ses cheveux, pour les rejeter en arrière. Elle les avait détachés après la bataille, pour palper une plaie derrière son oreille. Valkyrie n'avait récolté que quelques égratignures, mais il faudrait les panser. Une fois en sécurité, de nouveau. Valkyrie tituba légèrement sur une branche, et écrasa violemment un tas de feuilles sèches. Elle jura dans sa barbe inexistante, et resta immobile, à l'affût pendant quelques secondes. La seule chose qu'elle entendait : le murmure frais d'un ruisseau. Subitement, sa gorge lui parut très sèche. C'est ça. Avec la fumée des feux, le trajet et les combats hein ? songea, ironique, Valkyrie. Des fois, son corps l'énervait grandement. Résignée, la guerrière reprit sa route, en direction du ruisseau. De ce qu'elle en avait vu, les escouades ne venaient pas encore dans cette direction. Elle aurait un peu de temps : peu, mais un peu.

Valkyrie déboucha sur la rive verte du ruisseau, et se figea net, lorsque son regard croisa les yeux bleus d'une femme, à moitié dans l'eau. Elles se toisèrent, méfiantes, pendant quelques instants, puis la blonde ouvrit la bouche. « Karrah ou Ymir ? » lui demanda-t-elle, simplement, sans aucune once de quoi que ce soit dans la voix. Valkyrie se détendit, légèrement. Les partisans de Karrah ne poseraient pas vraiment la question, ils attaqueraient tant ils étaient sur les nerfs, et surtout, ils ne seraient pas là, dans un ruisseau, pour panser leurs plaies. Ils seraient dans la ville, avec des guérisseurs. « Ymir, répondit Valkyrie, très calme, Je m'appelle Valkyrie. Tu devrais te dépêcher, des Askhadis arrivent par ici pour capturer les retardataires. » Elle se rapprocha du bord, et s'agenouilla pour plonger la tête dans l'eau, et boire quelques longues goulées. Elle ressortit la tête de l'eau, les yeux fermés, des gouttes d'eau, perles irisées, roulant le long de ses traits. Valkyrie se renversa en arrière, pour s'asseoir et observer de nouveau la dissidente. Du sang tâchait encore sa peau et ses vêtements. Une large plaie courait sur son ventre. Elle l'avait nettoyée, mais semblait à présent perdue. Valkyrie devait avouer l'être aussi. Elle n'avait aucune idée de qui était cette femme. A vrai dire, elle n'avait pas rencontré tous les dissidents, s'étant juste jointe à une colonne d'expédition. Qui était-ce ?
(c) earth and ashes

_________________

Tenebras vincit amor
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 207
Inscrit le : 20/02/2018
Crédits : Ava© visenya. | Sign© Beylin | Gifs© Tumblr
Célébrité : Katheryn Winnick
Multi-comptes : Ligeia

Nagga
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: To begin with - ft. Wifey  Lun 10 Sep - 7:06


TO BEGIN WITH
VALKYRIE & NAGGA
Sur le qui-vive, la blonde se tenait prête à bondir pour réagir à n’importe quoi ; autant pour fuir que pour attaquer. Et ce malgré la blessure qui lui donnait envie de grimacer, elle se fichait pas mal de sa santé. Heureusement elle reçut la réponse qu’elle voulait entendre et tous ses muscles se détendirent en entendant le prénom d’Ymir sortir de la bouche de cette inconnue qui avait tout sauf l’apparence d’une kelownienne. D’ailleurs ce détail la frappa alors que cette dernière rajoutait que des ennemis approchaient et s’agenouillait au bord de la rivière. Elle ressemblait à Danika, avec sa peau bronzée et sa chevelure sombre et chaude, une fille du désert. Bref, complétement à l’opposé de ce qui semblait être son monde. Après plus profonde réflexion, elle se souvenait l’avoir vaguement vue. Bon, au final tant qu’elle suivait Ymir et les dissidents, cela lui importait peu de savoir d’où elle venait. « Merci de prévenir. » Lança-t-elle, l’observant alors qu’elle buvait et se passait de l’eau sur le visage. Celle-ci fit la même chose en retour et l’ancienne esclave suivit son regard sur sa plaie qui était toujours sous l’eau. Super, maintenant elle était presque à moitié nue dans un cours d’eau et les soldats d’askhadis allaient bientôt pointer leur nez. Elle était bien avancée là, normalement elle aurait pu se faire passer comme une simple citoyenne, mais elle portait les trais du peuple du nord et elle faisait tâche. Bref, elle se souvint de la présence de l’inconnue et se souvint soudainement qu’elle lui avait dit son prénom et qu’elle n’avait toujours pas répondu. « Au fait, moi c’est Nagga. » Peu habituée avec toutes ces formalités, elle tenta un maigre sourire maladroit. Le peu de gens avec qui elle parlaient à Port-Victoire était soit des esclaves de certains de ses « amis » ou des anciens proches de Laëth. Les autres préféraient garder leurs distances avec la folle de service.

Une nouvelle vague de douleur lui arracha une grimace ce coup-ci et Nagga se pencha pour regarda la coupure qui semblait se remettre à saigner un peu. Bordel, elle ne savait pas quoi faire et elle n’avait pas l’intention de mourir sous les coups d’éclaireurs. Elle devait d’abord venger la mémoire de sa maîtresse, ensuite elle pourrait quitter ce monde l’esprit tranquille. Se tournant vers la brune, elle demanda avec une hésitation mal dissimulée. « Hum, Valkyrie c’est ça ? Est-ce que tu aurais la moindre idée de ce je suis sensée faire de ça ? » Dit-elle en pointant sa plaie. Demander de l’aide n’était pas dans son naturel, elle préférait faire les choses par elle-même, mais là… Là si elle s’essayait elle risquait fortement d’aggraver son cas et elle aurait l’air bien intelligente. Elle se déplaça vers le bord pour s’y asseoir avec précautions, tentant d’éveiller le moins possible les douleurs. Nagga s’était installée près de la jeune femme, mais gardant suffisamment de distance pour que son esprit paranoïaque se sente en sécurité.
code by bat'phanie

_________________
this feeling ...
you in my dreams
never thought i would know that again
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 151
Inscrit le : 11/07/2018
Crédits : @LittleWidling
Célébrité : Sofia Boutella
Multi-comptes : Elyris, Gaya

Valkyrie
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: To begin with - ft. Wifey  Lun 10 Sep - 22:41



Valkyrie & Nagga


Kùm 150


To begin with


Valkyrie continua d'observer la dissidente, qui s'était détendue dès qu'elle avait dit Ymir et non pas Karrah. Étonnant ; Valkyrie aurait cru qu'elle lui accorderait moins de crédit. Délit de faciès, mais légitime. Et surtout, dans cette situation, inexistant. Assise sur l'herbe fraîche, Valkyrie restait aux aguets. Elle n'avait pas beaucoup de temps avant l'arrivée des Askhadis, mais elle se sentait retenue par les yeux bleus de la Kelownienne. Et elle avait besoin de se reposer quelques instants, avant de reprendre sa route et sa concentration. Mais si, au passage, elle pouvait aider une dissidente, soit une porte d'entrée dans la Dissidence, c'était encore mieux. En bref, elle avait plusieurs raisons de rester là, à fixer ses prunelles sombres sur la jeune femme face à elle. Valkyrie estimait qu'elle était un peu plus jeune qu'elle, mais c'était difficile à déterminer : malgré les traits marqués d'une vie dure, l'aura de la Kelownienne conservait une candeur, subtile et surprenante. De là où elle était, la Kadaari avait l'impression de discerner des marques sur les épaules et le dos de la blonde, sans arriver à déterminer si ces marques existaient réellement ou s'il s'agissait de reflets causés par l'eau.

« Au fait, moi c’est Nagga. » Les yeux de Valkyrie s'illuminèrent brutalement. En face d'elle, Nagga tentait un sourire maladroit, l'air d'être peu habituée à ce genre de formalités. Valkyrie esquissa un sourire poli en retour, pour saluer l'effort. Nagga. Ancienne esclave de Laëth, la précédente chef kelownienne, tuée par Karrah. Passée dans la Dissidence pour venger sa maîtresse, à qui sa loyauté était – est encore semble-t-il – plus qu'acquise. Valkyrie avait entendu parler de Nagga, de temps en temps, lorsqu'elle était à Sengör. Elle avait entendu des histoires, mais n'y accordait que peu de crédit ; tout au moins à celles qui ne se recoupaient pas. Mais tous les Kelowniens croisés qui l'avaient mentionnée s'accordaient sur la passion violente de Nagga pour Laëth, tout comme ils riaient de sa folie. Valkyrie, à vrai dire, avait juste enregistré les informations, sans voir en quoi elles pouvaient lui être utiles. Mais à présent, elle se retrouvait face à face, avec Nagga. Sa meilleure porte d'entrée dans la Dissidence possible, puisque, en tant qu'esclave de Laëth, elle avait forcément côtoyé Ymir. Et comme ils étaient tous deux proches de Laëth et avides de vengeance, il semblait bon d'induire qu'ils étaient en bons termes. Parfait. C'était tout bonnement parfait !

« Hum, Valkyrie c’est ça ? Est-ce que tu aurais la moindre idée de ce je suis sensée faire de ça ? » Valkyrie revint à elle dans un frisson. Il n'était pas bon de se plonger dans ses pensées ainsi ; c'était dangereux. Tandis que Nagga se déplaçait pour venir s'asseoir sur la rive, sa peau blanche scintillant sous le soleil, Valkyrie observa avec un froncement de sourcils la plaie de la Kelownienne. Qu'elle ne sache pas se soigner l'étonnait : les esclaves subissaient presque autant, si ce n'est plus, de blessures que les guerriers, non ? Ils devaient bien apprendre à se débrouiller pour se soigner afin de ne pas mourir, non ? Valkyrie se leva, agacée. Elle était fatiguée, et ça se voyait : ses pensées partaient dans tous les sens et s'égaraient sur des sujets sans importance. La guerrière avança vers Nagga, de son pas feutré et félin habituel. Elle contourna la blessée, et s'agenouilla du côté de la blessure, proche de la Kelownienne pour mieux voir les dégâts.

« Tu l'as nettoyée, c'est bien. » déclara-t-elle d'un ton monocorde, un simple fait constaté. Valkyrie déchira ensuite, précautionneusement, une large bande de son haut, ayant au préalable enlevé son armure légère. La bande déchirée dévoila son ventre, ce dont elle n'avait cure : en tant que Shisayo, comme en tant que Kadaari, elle était habituée à des tenues légères et, quelquefois, peu couvrantes. Doucement, faisant attention à ne pas brusquer Nagga, mais concentrée sur sa tâche, Valkyrie enroula la bande de tissu autour du ventre de Nagga, l'appliquant sur la plaie et l'attachant de façon assez serrée. Elle ne pouvait pas faire mieux, pour le moment. « Ça suffira pour l'instant. J'ai de quoi faire un bon bandage dans ma sacoche, dans une auberge à deux lieues d'ici. Il y a également des chevaux là-bas. » Valkyrie remit sa veste, et se redressa, ses armes cliquetant sur ses hanches. La guerrière hésita un instant : elle n'avait pas l'habitude de demander, plutôt d'ordonner, ou alors on la suivait sans rien dire de peur de son courroux. Cette situation était vraiment étrange. « Tu... viendrais avec moi ? » Après un moment de tergiversation supplémentaire, elle proposa sa main à Nagga, sans arrière-pensée, juste pour l'aider à se relever.  
(c) earth and ashes


Ca te convient pour ce que Val sait de Nagga ?  minicoeur

_________________

Tenebras vincit amor
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 207
Inscrit le : 20/02/2018
Crédits : Ava© visenya. | Sign© Beylin | Gifs© Tumblr
Célébrité : Katheryn Winnick
Multi-comptes : Ligeia

Nagga
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: To begin with - ft. Wifey  Lun 8 Oct - 8:18


TO BEGIN WITH
VALKYRIE & NAGGA
Nagga ne vit pas la surprise dans le regard de la brune, enfin, pour elle ce n’était pas bien différent de ce qu’elle voyait sur les visages de ceux qui la regardaient. Elle n’y portait plus franchement attention à force, ne s’en formalisait plus et pensait que c’était presque normal ce genre de réaction. Puis bon, pour Nagga le terme « normal », était bien particulier. Bref, pour le coup elle crut qu’elle avait bien fait cela comme entrée en matière pour avoir des amis, puisque la dite Valkyrie semblait… enjouée ? Dieu que ça faisait longtemps qu’elle ne faisait plus ce genre de choses, elle était rouillée et plus du tout ce qu’elle fut autre fois.

La blonde demanda à sa nouvelle connaissance de l’aide pour ses soins improvisés, croyant qu’elle aurait plus de chance dans l’histoire. Mais elle sembla plutôt l’agacée et cela refroidit l’ancienne esclave qui fixa le sol dans un de ses réflexes de soumission. Malgré tout elle la laissa approcher et l’observer sans dire un mot, ne faisant que détailler en retour. Elle avait ce teint de peau si particulier qui avait toujours sut fasciner la femme et ces traits uniques qu’elle n’avait jamais vu nulle part ailleurs. Une envie de toucher pour voir si sa peau était chaude comme le possible endroit d’où elle venait la titillait, mais elle se retint comme le bon chien qu’elle était toujours et encore. Au moins la brune put trouver de quoi la complimenter et cela arracha un petit sourire à Nagga, même si ce n’était que le plus simple des constats. Mais pour la blonde qui ne recevait que rarement des commentaires positifs, cela sonnait comme une douce mélodie à ses oreilles. Elle la regarda déchirer un morceau de son haut pour en entourer son ventre et sa plaie, serrant le tout pour en faire une sorte de pansement de fortune. Tout du long, elle fut figée et immobile, incapable du moindre mouvement avec une personne aussi près d’elle. D’ordinaire les gens qui pouvaient la toucher et envahir son espace personnel se comptait sur les doigts d’une main. Heureusement ce fut vite finit et elle put respirer à nouveau. Puis Valkyrie reparla à nouveau, faisant lever les yeux de la combattante qui cligna doucement des yeux en l’écoutant. Puis elle l’observa se lever et agir un peu bizarrement, pour qu’enfin elle finisse par lui faire une demande qui lui fit ouvrir grand les yeux. En voilà une drôle de proposition et son étonnement ne fut que plus grand quand elle vit une main apparaître sous son nez. Elle fixa l’appendice comme si c’était une créature venue d’ailleurs avant de finalement décider de poser la sienne dessus pour s’aider à se lever. « D’accord je veux bien. J’aurais bien besoin d’un cheval pour rentrer à Port-Victoire. » Dit-elle tout simplement, parce que dans son état il n’y avait pas grand-chose de mieux à faire.

Alors comme ça, elle se mit à suivre cette femme qu’elle venait à peine de rencontrer, restant tout de même un poil méfiante, mais ça c’était la faute à sa paranoïa. Au début elles firent leur trajet en silence, avançant à un rythme plutôt correct, malgré la douleur de Nagga. Mais se plaindre n’était pas dans ses capacités, alors elle ne se contentait que de marcher en ne disant mot. Mais la curiosité de la blonde quant aux origines de la guerrière ne cessait de la travailler. « Dit, Valkyrie. Tu es pour Ymir, mais tu n’es pas Kelownienne. Pourquoi le suis-tu ? » Pour le coup il n’y avait pas de malveillance ou de méfiance, juste qu’elle se posait la question. Normalement ceux qu’elle voyait et qui lui ressemblait était pour la plupart des esclaves. Et elle n’avait pas l’air d’une esclave.
code by bat'phanie

_________________
this feeling ...
you in my dreams
never thought i would know that again
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 151
Inscrit le : 11/07/2018
Crédits : @LittleWidling
Célébrité : Sofia Boutella
Multi-comptes : Elyris, Gaya

Valkyrie
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: To begin with - ft. Wifey  Mer 24 Oct - 20:09



Valkyrie & Nagga


Kùm 150


To begin with


Nagga s'appuya sur la main de Valkyrie pour se relever. La Kadaari pencha légèrement la tête sur le côté, les yeux mi-clos, perturbée. Depuis combien de temps n'avait-elle pas touché quelqu'un ? Longtemps. De façon aussi... innocente, en tout cas. D'habitude, les gestes de Valkyrie envers autrui lui servaient à charmer – à tuer plus récemment – mais rarement, très rarement, à aider. En vérité, elle ne se souvenait même plus de la dernière fois qu'elle avait aidé quelqu'un. Elle était plutôt du genre à prendre, à exiger, qu'à donner. Valkyrie mit son attitude adoucie sur le compte de la nécessité de Nagga pour son plan.

Les deux femmes se mirent en route, en silence pendant de longues minutes. Valkyrie avançait suffisamment vite pour ne pas faire trop de bruit, et s'arrêtait de temps en temps pour écouter, avant de reprendre sa marche entre les fourrés Askhadi. Elle n'entendait pas les traqueurs ennemis, ce qui la rassurait ; elle entendait les oiseaux, ce qui la rassurait encore plus. Pas de mouvements autres que les leurs, dans cette partie du bois. « Dit, Valkyrie. Tu es pour Ymir, mais tu n’es pas Kelownienne. Pourquoi le suis-tu ? » La voix de Nagga, derrière elle, qui l'interpellait, manqua de faire sursauter Valkyrie. Non pas qu'elle avait oublié la présence de la Kelownienne dans son dos, mais parce qu'elle ne s'attendait pas à ce qu'elle lui parle avant... longtemps. Ou même à ce qu'elle lui parle tout court. Néanmoins, sa curiosité était bien placée, et plus que compréhensible.

« Mon père est Kelownien, répondit-elle, J'ai vécu quelques années à Sengör dans l'espoir de le retrouver. Ce qui n'a pas été le cas. En revanche, j'ai... adhéré, c'est le mot, aux idées de Laëth. A sa manière de gouverner. Ça me convenait. A sa mort, j'ai hésité à vous rejoindre, à rester ou à retourner en Shisayo. Etant donné que je n'ai plus de très bonnes relations avec Shisayo, j'ai décidé de vous rejoindre. J'ai croisé une escouade en route pour ici, je les ai rejoints et me voilà. Vous avez besoin de guerriers, et j'ai envie de revanche. Voilà pourquoi je suis du côté d'Ymir. » Valkyrie s'arrêta de nouveau, observa autour d'elle, se repéra et changea légèrement de direction pour suivre une piste forestière. « Le village est à environ dix minutes de ce côté. Tu pourras prendre l'un des chevaux de ceux avec qui je suis venue. J'en ai vu au moins deux mourir. » Son ton était plat, limpide, monocorde. Elle n'avait aucune raison de pleurer leur mort, et se fichait de passer pour sans cœur. Après tout, elle l'était, n'est-ce pas ?
(c) earth and ashes

_________________

Tenebras vincit amor
Revenir en haut Aller en bas
 
To begin with - ft. Wifey
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: Askhadi-
Sauter vers: