AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Info : La chronologie a été mise à jour suite aux différents évents. N'hésitez pas à aller la lire par ici !

Partagez
 

 Altaïr - The son of the Ocean and the Snow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Altaïr
Messages : 60
Inscrit le : 23/08/2018
Crédits : Ava: (c)Gentleheart
Célébrité : Toby Regbo
Multi-comptes : Niamh

Altaïr
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Altaïr - The son of the Ocean and the Snow  Altaïr - The son of the Ocean and the Snow EmptyJeu 23 Aoû - 1:58



– ALTAÏR –
Clan : Pankara – Rôle : Matelot sur le Ranger – Âge : 24 ans
Allégeance : Son clan et l'Ipa – Feat : Toby Regbo



Caractère & Physique :



Il n’y a pas meilleur cœur que celui d’Altaïr, c’est un utopiste, doublé d’un fiévreux rêveur. Altaïr a toujours été optimiste, il préfère regarder le verre à moitié plein qu’à moitié vide. Certains diront que sa compagnie est un vrai bain d’enthousiasme. Toujours souriant, rieur, il est bien le premier pour profiter de sa vie et compte bien le faire du mieux que possible. Compagnon de beuverie hors pair, ami fidèle et fils aimant, il est gentil, altruiste, généreux et ce que l’on peut caractériser de bon vivant. Ce n’est pas rare de le croiser dans une taverne, chantant à gorge déployée avec ses compagnons, une chope à la main.
Casse-cou, il est aussi le genre de garçon à s’attirer des ennuis facilement, il aime défier les règles et son petit côté maladroit lui fait empiler bêtises sur bêtises. Il est de ceux qui se vautrent dans les escaliers ou font une gaffe en public.
Malgré cet instinct de défi permanent, il est tout de même très respectueux de la hiérarchie et de ses aînés. Il n’ira jamais remettre en question un ordre ou se moquer de quelqu’un qu’il respecte mais on ne le défait jamais de ses bonnes habitudes ce qui peut énerver ses supérieurs. Altaïr est un fainéant, il aime dormir plus que tout. Il peut bien avoir des rêveurs de grandeur, de la hargne envers la Dissidence, ces grandes volontés ne dépassent jamais son lit.
Pourtant on ne peut pas lui enlever qu'il est courageux, il ferait n'importe quoi pour ceux qu'il aime mais seulement s'il se retrouve face au problème, pour lui détruire la Dissidence n'est pas assez concret. Il ne réagit que dans l'urgence, que lorsqu'il est face à un réel danger qui le menace.
Elevé loin de tout, il peut être un peu intimidé par la ville, bien qu'il ne le montra pas, il était assez terrifié à l'idée de se jeter dans le grand bain quand il quitta son petit village. Il se fait à ses habitudes et est assez mal à l'aise quand on les lui retire. Pourtant il ne le montrera jamais réellement, il préférera toujours se cacher derrière son masque, tout sourire.  
Quant à ses opinions politiques, Altaïr est un fervent défenseur de l’Alliance, pacifiste de nature, il trouve que cette union ne peut être que bénéfique et ne comprend pas pourquoi on peut vouloir la détruire. Il déteste plus que tout la Dissidence qui menace le clan dont est originaire sa mère surtout depuis qu'elle a attaqué la fête de l'Alliance. Il a aussi récemment entendu parler des Kadaaris, cette bande venue de l'Est qui souhaite détruire l'Alliance. Altaïr est remonté de tout son cœur contre ces révolutionnaires.

Altaïr est plutôt beau garçon, il profite d’une jeunesse qui rajoute à sa beauté une vivacité et une fraîcheur. Son visage est fin et doux, une barbe de trois jours pousse sur ses joues et autour de son sourire presque permanent. Sous son épaisse tignasse blonde ondulée se cachent ses deux petites prunelles bleues comme l’océan, réduites à deux fentes tant il rigole toujours.
Altaïr n’est pas vraiment grand, ni petit, il est de taille normale, un bon mètre soixante-dix, il n’est pas non plus très costaud, le combat et la guerre n’étant pas faits pour lui, mais il possède plutôt une musculature naturelle, née de son travail de pêcheur, il a du manier les voiles depuis qu’il est tout petit.
Ses vêtements sont assez banaux, le matin, il enfile en général une chemise amble, un corsaire typique de Pankara et une paire de botte en cuir qu’il n’a certainement jamais du cirer.



Ce qui s'est passé dans ma vie :



« Dans le froid de Kelowna, l’arrivée de l’été est sans doute le souhait le plus cher de chacun être vivant. Pour moi, c’était l’arrivée des étoiles de l’été dans le ciel nocturne qui annonçait le début de la belle saison, notamment les trois étoiles formant un triangle lumineux dans la voute : Deneb, Véga et Altaïr. Elles étaient synonymes d’espoir, trois points lumineux qui signifiaient que l’hiver était mort, que j’avais passé une autre saison froide et pouvais à nouveau me réveiller le matin et m’endormir le soir en craignant moins pour ma vie.

Je fus contrainte de fuir Kelowna mais je n’oublierai jamais les trois astres si chers à mon cœur. Quand je débarquai de ce navire Pankara à la petite aube après m’être réfugiée dans les cales, je les vis, tous les trois, infatigables dans le ciel, et je compris qu’ils seraient toujours là pour veiller sur moi. »


C’est cette histoire et tant d’autres mythes kelowniens qui bercèrent toute l’enfance d’Altaïr et ses deux frères, ceux que leur mère leur contait encore et encore. Elle terminait toujours de la même manière : « Et maintenant, Deneb – elle touchait l’épaule de son fils aîné – Véga – elle passait sa main dans la tignasse indomptable de son second fils – et Altaïr – elle caressait la joue de son petit dernier, fermement accroché à son ours en peluche – vous êtes mes étoiles à moi. Elle venait leur baiser le front, les bordait dans leur lit, Altaïr partageait le sien avec Véga tandis que Deneb avait sa propre couche, puis la Kelowna soufflait la chandelle et laissait l’obscurité pénétrer la chambre.

Né en l’an 126, Altaïr eut une douce enfance, né de l’union d’amour de Dina, la réfugiée kelownienne et d’Alver un pêcheur pankara, il ne pouvait se plaindre d’un manque d’amour.

Certes le couple ne roulait pas sur l’or mais ils avaient assez pour vivre, modestement mais correctement. Dans la matinée Alver s’en allait à la pêche avec sa petite embarcation en bois peinte de blanc et de bleu, nommée ‘Le Fidèle’ tandis que sa femme s’occupait de leur petite échoppe dans le centre de la ville de pêcheurs que la famille habitait. Leur petit commerce marchait bien car tout le monde les connaissait dans le village, d’ailleurs tout le monde se connaissait, c’était ce genre de village où l’on se croisait en se saluant par nos noms.

Les trois garçons étaient connus comme le loup blanc là-bas, sur la dizaine d’enfants qui y habitaient, les trois fils d’Alver étaient les plus casse-cous, surtout Véga et Altaïr. Ensemble ils firent les quatre cents coups. On ne comptait plus le nombre de fois où la maraichère s’époumonait contre les garnements qui venaient lui voler des pommes ou toutes ces fois où le forgeron allait voir Dina pour lui dire que ses deux gamins étaient inconscients de venir jouer si près de son fourneau. Et lorsque la bonne vieille Dina s’excusait mille fois en affichant son sourire radieux qui faisait craquer tant d’hommes et raccompagnait le vieux grognon à la porte, Altaïr et son frère pouffaient sous la table de cuisine, croquant à pleines dents dans une tourte volée chez le tavernier.

Dina n’avait jamais le cœur à réprimander ses deux fils et c’était Alver qui le faisait en rentrant le soir, Altaïr se souvenait parfaitement, il posait ses poings contre ses hanches de matelot, ses grosses mains bourrues refermées sur elles-mêmes et il leur faisait la morale quand leur mère lui apprenait ce qu’ils avaient fait, mais Altaïr se souvenait qu’il avait toujours cette lueur amusée voire fière dans les yeux lorsqu’il apprenait tout ce qu’ils avaient fait. Le seul qui savait les remettre à leur place était Deneb, l’aîné de la fratrie, âgé de trois de plus que Véga et cinq de plus qu’Altaïr était étrangement beaucoup plus sage que ses frères. Dans la journée, le matin il partait à la pêche avec leur père et l’après-midi il aidait leur mère à la boutique. Poussé par sa position d’aîné, il était réellement plus sage que son jeune âge devait lui ordonner. Il ne jouait que très rarement avec ses frères et uniquement quand cela n’impliquait aucune bêtise, généralement il s’adonnait aux jeux qui consistaient à courir après le chien ou à faire des ricochets en attendant le retour d’Alver.

Lorsque les garçons grandirent, leur père décida qu’il était temps d'en faire des hommes et qu’ils apprennent le métier de pêcheur un peu plus concrètement et il n’était pas rare qu’ils partent tous les trois avec leur père un matin pour ne revenir que trois jours plus tard, mettant leur mère dans un courroux de peur ce à quoi Alver s’excusait en lui ramenant un bracelet ou des boucles d’oreilles. Ce n’était pas de la grande qualité mais pour les maigres fonds de la famille, c’était beaucoup. Dina acceptait toujours le présent en rouspétant, disant qu’ils n’étaient pas assez riches pour se permettre cela mais les jours qui suivaient elle sortait bizarrement beaucoup plus en ville, le nouveau bijou bien évidence et elle était fière d’annoncer à quiconque la louangeait que c’était un cadeau de son mari. Cette situation faisait bien rire Altaïr et Véga.

En bref la famille vivait une petite vie paisible, Alver avait bien décidé de faire de ses fils des pêcheurs, tout comme son père avait fait de lui et de sa fratrie des pêcheurs et la plupart du temps les garçons étaient appliqués. Deneb, il n’y avait pas de doute donnait corps et âme pour aider ses parents aussi bien au magasin qu’à la pêche, Altaïr, du haut des ses sept ans aussi, son jeune âge compliquait un peu les choses, mais voyant son désir de s’impliquer, Deneb aidait son petit frère bien volontiers. Quant à Véga, il était beaucoup plus difficile de lui donner envie de participer, le garçon rêvait d’autres choses, d’une autre vie que celle de pêcheur. Pourtant il aidait, avec un peu moins d’enthousiasme que ses frères certes, mais il aidait.

Un matin de l’an 141, Alver partit seul un matin à la pêche, l’océan était agité et il ne voulait pas que ses fils l’accompagnent. En temps normal, lui-même ne serrait pas parti, mais la tempête durait et sans revenu, il était devenu difficile de nourrir une famille de cinq. Malgré les tentatives vaines de Dina pour empêcher son mari de partir, l’homme partit tout de même. Il ne revint jamais. Si la veuve prit un moment à accepter la mort de son mari, pour Deneb c’était une évidence, qui aurait pu survivre par une telle météo ? Ce manque d’espoir et cette fatalité choqua profondément Véga au plus grand étonnement de tous. Le fils parfait, le fils préféré perdait soudainement tout espoir en son père quant à celui qui avait toujours été si distant devenait d’un coup la bouée à laquelle s’accrochait Dina. Du haut de ses quinze ans, Altaïr était bien trop bouleversé par la disparition de son père pour se mêler à cette opposition qui creusait un peu plus le fossé entre Véga et Deneb.

Avec le temps, ce fossé continua à s’agrandir, Deneb avait prit les rênes de la famille tel un père alors que Dina pleurait toujours son mari. Il partait à la pêche le matin et chargeait Altaïr de la boutique. Il ne parlait plus à Véga et refusait son aide, le cadet ne pouvait aider que lorsque que l’aîné était absent, il passait alors un peu de temps au magasin avec Altaïr mais principalement s’occupait de leur mère. Quand Deneb rentrait, il y avait généralement une dispute qui éclatait entre les deux frères, Véga se plaignait que Deneb avait remplacé leur père trop rapidement et avec un surplus de satisfaction tandis que Deneb le traitait de vermine inutile et jamais reconnaissante. Suite à cela Véga s’exilait dans le village jusqu’à la tombée de la nuit et Deneb tenait compagnie à Altaïr, généralement en maudissant leur frère. Véga dormait dans le salon, il avait quitté la chambre de la fratrie, ne pouvant dormir en compagnie de Deneb.

Un an passa et la situation de changea pas, Dina reprenait du poil de la bête et suppliait ses deux plus grands fils de faire la paix mais malgré tous leurs efforts, le résultat était toujours le même : des cris et encore des cris. Véga ne restait qu’à la maison pour leur mère. Altaïr ne savait pas trop sur quel pied danser et restait généralement muet essayant d’être le plus neutre possible.

Finalement Véga déserta une nuit. Altaïr se leva un matin et découvrit sa mère en pleurs et son frère plus remonté que jamais.

« Quel ingrat ! Partir comme ça ! Sans même laisser un mot ! »

Dina pleura beaucoup son fils, Deneb disait qu’il ne valait pas la peine au début puis raya complètement son nom des registres. Altaïr, lui, gardait son chagrin secret, mais le départ de son frère préféré, de son compagnon de jeux et de bêtises lui manquait. Il devait être reconnaissant à Deneb de gérer les affaires mais ne pouvait oublier Véga aussi facilement que lui.

Il continua à tenir le magasin comme il l’avait fait pour presque deux ans et restait proche de sa mère. Après un an, elle fut suffisamment remise pour reprendre la boutique, c’était alors l’an 144, Altaïr avait 18 ans. Il rejoint son frère sur le bateau et l’aida à pêcher. Le travail était bien plus simple comme cela voire trop simple et Altaïr commençait à s’imaginer un autre futur. Jeune, on lui avait toujours dit qu’il deviendrait pêcheur mais depuis peu il commençait à penser par lui-même. Il avait compris qu’il ne voulait pas être pêcheur, il aimait l’océan, c’était indéniable, il était presque né sur un bateau mais passer sa vie à vendre des poissons ne l’intéressait pas.

Un jour de l’an 148, il partit avec sa mère vendre sa marchandise dans une grosse foire à une demi-journée de marche de leur village. Il vit alors pour la première fois un vrai navire de Pankara, il était magnifique et vraiment immense. A son bord, il y avait au moins une quarantaine de personnes dont une qui tenait la barre, c’était un homme il avait un chapeau et une redingote épaisse. Altaïr comprit que c’était le capitaine, il comprit également qu’il venait de découvrit ce qu’il voulait devenir.

Il rentra chez lui plein de rêves en tête que Deneb lui arracha rapidement, lui rappelant qu’ils devaient aller nettoyer la chaloupe. Altaïr avoua à son frère qu’il voulait devenir capitaine de son propre bateau, en premier lieu Deneb s’éclaffa avant de se retourner vers son petit frère et de lâcher un « Non, tu es sérieux ?! » et de pouffer à nouveau. Ce fut à ce moment qu’Altaïr se fixa cet objectif et n’en démordit plus, pour prouver à son frère qu’il avait tord.

Voyant l’acharnement de son frère, Deneb arrêta de se moquer de lui mais essaya de le raisonner, lui disant qu’un fils de pêcheur ne serrait jamais capitaine. Altaïr restait alors silencieux mais ses espoirs ne le quittèrent pas.

En l’an 150, il apprit par d’autres jeunes que l’Alliance fêtait ses dix ans. Certains allaient en Askhadi pour participer aux différents tournois et pour faire la fête car on disait qu’il n’y avait pas pareil évènement pour boire et manger. Altaïr demanda : « Mais on peut y aller ? Ce n’est pas que pour les chefs de clans ? » On lui mit une grande tape dans le dos : « T’en fais pas que tu les croiseras pas Al, nous on restera avec les autres pouilleux ! »

Mais il y aura tout le monde de Galene ! Altaïr saisit sa chance pour se trouver un travail à Galene et finir par réaliser son rêve. Il annonça à son frère et sa mère qu’il partait pour Askhadi, il allait à la fête de l’Alliance pour trouver un job. Dina lui souhaita tout le bonheur du monde et lui dit au revoir dans de grandes embrassades, quant à Deneb, il resta courtois et lui souhaita bonne chance mais Altaïr savait parfaitement que son frère l’imaginait déjà revenu quelques mois plus tard, sans rien.

Il partit donc à la fin du sixième mois, avec ses compagnons qui se rendaient aussi à la fête. Ils étaient une dizaine, part le fils du forgeron qui possédait un âne et une carriole. Les dix jeunes se relayèrent sur la brouette tandis que les autres marchèrent pendant une demi-douzaine de jours. Ils arrivèrent comme prévu à la fête de l’Alliance, c’était grandiose ! Altaïr n’avait jamais vu autant de gens réunis en un seul lieu, il y avait des grands, des petits, des blonds et des bruns, des blancs et des noirs. C’était merveilleux. Il resta un long moment ébahi par cette agitation encore inconnue avant qu’on le prenne par la main et l’attire dans une taverne qui vendait bières sur bières. Après quelques jours où il profita de l’ambiance incroyable qu’offrait la ville, il n’oublia pas ce pourquoi il était venu. Pendant trois jours il rechercha qui que ce soit qui venait de Galene, expliquant à chaque fois qu’il souhaitait trouver un travail sur un bateau. Finalement il finit par tomber sur un homme, dans un bar alors que la musique couvrait toutes les discussions. Il lui dit qu’il cherchait justement des jeunes matelots pour travailler à Galene. En un rien de temps Altaïr accepta et le surlendemain, il repartait avec une vingtaine de jeunes vers Pankara avant la fin de la fête afin qu'au retour de Priam et sa délégation, une toute jeune poignée de matelots soit opérationnelle. Il ne fut donc plus en terres askhadies lorsque la Dissidence attaqua la fête mais il en ouïe parler. Quand il l'apprit, sa haine envers les Kelowniens dissidents ne fit qu'accroître.

Il arriva à Galene et découvrit également la ville-capitale de Pankara. Il se trouva un logement dans une auberge pour quelques temps, on lui dit que c’était juste le temps qu’on lui assigne un navire. A sa plus grande surprise, on l’envoya sur le plus beau des bateaux de Galene, le Ranger. Il eut tout juste le temps de s’accoutumer aux règles de bases que la fête de l’alliance se terminait, il allait bientôt rencontrer son capitaine et chef de clan : Priam.

Son histoire en points :
An 126 : - Naissance
An 126 à 132 : - Enfance heureuse, bêtises avec son frère Véga
An 133 à 141 : - Travaillent avec leur père sur ‘LeFidèle’. Deneb et Altaïr sont très appliqués, Véga l’est moins.
An 141 : - Disparation de leur père, Deneb le ‘remplace’
An 141 à 142 : - Opposition entre Deneb et Véga
An 142 : - Désertion de Véga
An 143 à 150 : - Travail avec son frère et sa mère pour gérer la boutique
An 148 : - Découvre sa vocation de capitaine à une foire
An 150 : - Va à la Fête de l’Alliance et est embauché comme matelot à Galene
- Commence à travailler sur le Ranger


Les possessions de mon personnage :



Fraîchement arrivé à Galene, Altaïr ne possède encore rien à proprement parlé à part quelques vêtements, un peu d'argent et sa gourmette de naissance avec son nom écrit dessus.


Pour aider le staff :


▬ L'avenir de mon personnage si je viens à partir/disparaître du forum :  j'autorise le staff à tuer mon personnage // j'autorise le staff/les membres à le pnjiser // j'autorise le staff/les membres à le mettre en pré-lien // je refuse qu'on touche à mon personnage

Pour la liste des avatars :
Code:
TOBY REGBO <span class="pris">▬</span> pris par <a href="http://www.earth-and-ashes.com/t1260-altair-the-son-of-the-ocean-and-the-snow" class="pankara">Altaïr</a>

Pour la liste des métiers :
Code:
<a href="http://www.earth-and-ashes.com/t1260-altair-the-son-of-the-ocean-and-the-snow" class="pankara">ALTAÏR</a> - Matelot sur le Ranger

Pour la liste des prénoms :
Code:
<span class="pankara">Altaïr</span>


Dernière édition par Altaïr le Jeu 23 Aoû - 23:54, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) Re: Altaïr - The son of the Ocean and the Snow  Altaïr - The son of the Ocean and the Snow EmptyJeu 23 Aoû - 2:01

Bienvenue Beau jeune homme !!!!! coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) Re: Altaïr - The son of the Ocean and the Snow  Altaïr - The son of the Ocean and the Snow EmptyJeu 23 Aoû - 10:48

Je vais t'accueillir avec des corvées de récurage du pont moi ! fouet
Revenir en haut Aller en bas
Sàga
Messages : 161
Inscrit le : 22/08/2018
Célébrité : Keira Knightley
Multi-comptes : Niallàn

Sàga
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: Altaïr - The son of the Ocean and the Snow  Altaïr - The son of the Ocean and the Snow EmptyJeu 23 Aoû - 11:55

Pankara en force ! :sabre: :pankara: :youpi:

_________________

ship" Le fou se croit sage et le sage se reconnait fou. "
Comme il vous plaira, William Shakespeare

" Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit. " (Luna Lovegood)
Harry Potter & l'Ordre du Phénix, J. K. Rolling
Revenir en haut Aller en bas
http://tol-orea.xooit.org/index.php
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) Re: Altaïr - The son of the Ocean and the Snow  Altaïr - The son of the Ocean and the Snow EmptyJeu 23 Aoû - 12:28

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr
Messages : 60
Inscrit le : 23/08/2018
Crédits : Ava: (c)Gentleheart
Célébrité : Toby Regbo
Multi-comptes : Niamh

Altaïr
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: Altaïr - The son of the Ocean and the Snow  Altaïr - The son of the Ocean and the Snow EmptyJeu 23 Aoû - 14:16

Merciii à tous !!! coeur
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) Re: Altaïr - The son of the Ocean and the Snow  Altaïr - The son of the Ocean and the Snow EmptyJeu 23 Aoû - 14:59

Bienvenue ! coucou
Revenir en haut Aller en bas
Akeela
Messages : 1370
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: Altaïr - The son of the Ocean and the Snow  Altaïr - The son of the Ocean and the Snow EmptyJeu 23 Aoû - 22:08

Re-bienvenue parmi nous coucou

Il a l'air bien sympathique ce petit Altaïr niark:. Alors concrètement ta fiche est correcte, j'ai juste deux petits détails à te faire revoir avant de pouvoir te valider :

Citation :
Lorsque les garçons grandirent, leur père décida qu’il était temps d'en faire des hommes. Ils commencèrent à parler politique, la famille soutenait l'Alliance et les origines kelowniennes de leur mère forçaient les trois fils à avoir un dégoût non caché pour la Dissidence.
De ce que je lis dans le paragraphe suivant, Altaïr est encore un enfant à cette date, du coup il y a un souci dans la temporalité : à ce moment, l'Alliance n'existe pas encore - et encore moins la dissidence kelownienne - vu qu'elle a été créée en 140, il y a dix ans. Altaïr avait donc 14 ans au moment de sa création ^^.

La seconde chose c'est sur la fête de l'Alliance ; j'aimerais savoir ce qu'il a fait durant l'attaque parce que tu n'en parles pas. Si ton personnage était sur les terres Askhadi, il a clairement subi l'attaque donc il faut me dire de quel côté il était, s'il s'est battu ou non et s'il a été blessé Wink.

Juste ces deux petits points à modifier, le reste est correct Wink
Préviens à la suite quand tu auras modifié ^^

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr
Messages : 60
Inscrit le : 23/08/2018
Crédits : Ava: (c)Gentleheart
Célébrité : Toby Regbo
Multi-comptes : Niamh

Altaïr
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: Altaïr - The son of the Ocean and the Snow  Altaïr - The son of the Ocean and the Snow EmptyJeu 23 Aoû - 23:59

Voilà @Akeela c'est modifié !

Pour l'âge c'est vrai que j'ai voulu caser quelque part son opinion politique et j'ai pas fait attention aux incohérences... Ma faute cache

Pour ce qui est de l'attaque j'avais sous-entendu qu'il avait quitté la fête avant l'attaque, avec le groupe de jeunes matelots donc n'a pas vécu l'attaque mais j'ai rajouté une petite partie pour l'expliquer et ajouter son point de vue face à l'attaque, j'ai aussi réduit la durée de temps qu'il a passé en terres askhadies pour que cela semble plus logique. J'espère que ça t'ira, sinon je modifie pas de souci Wink
Revenir en haut Aller en bas
Akeela
Messages : 1370
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: Altaïr - The son of the Ocean and the Snow  Altaïr - The son of the Ocean and the Snow EmptyVen 24 Aoû - 14:20

Re !

Merci d'avoir modifié, c'est plus clair comme ça xD. Je te valide donc et te rajoute ta couleur de Pankara ! J'espère que tu te plairas avec ce personnage, sans toutefois oublier l'autre coeur.

Bon jeu avec Altaïr ! canard



Félicitations, tu es validé(e) !


Tu vas maintenant pouvoir venir jouer avec nous ! Si jamais tu le souhaites, tu peux aller poster ta fiche de liens mais aussi voir celles des autres personnages. Tu trouveras aussi la zone "demandes de rps" pour te lancer dans le jeu. Si tu souhaites pimenter un peu tes rps, tu peux aller "réclamer un défi" à faire en jeu mais tu peux aussi "demander un pnj" pour l'intégrer dans l'un de tes sujets ! Un peu plus bas sur le forum, tu trouveras les "lieux d'échange" où tu pourras retrouver les autres personnages venant de ton clan. N'hésite pas à aller ouvrir des sujets ou poster dans ceux qui existent déjà

Tes armes et possessions sont à acheter dans l'arsenal avec les points que tu gagneras en postant un peu partout sur le forum. Pour l'instant nous te faisons crédit, mais il faudra acheter tout cela plus tard =]. N'oublie pas qu'il existe une chronologie au sein du jeu mais aussi une carte de l'univers, ainsi que des distances à prendre en compte si tu voyages.

N'hésite pas à contacter le staff - ou à poster en "zone invité" - si jamais tu as un souci ou une question. Tu peux aussi nous rejoindre sur la Chatbox ou même sur le serveur Discord que tu trouveras par ici ! Nous te souhaitons un bon jeu avec ton petit personnage coeur

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr
Messages : 60
Inscrit le : 23/08/2018
Crédits : Ava: (c)Gentleheart
Célébrité : Toby Regbo
Multi-comptes : Niamh

Altaïr
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: Altaïr - The son of the Ocean and the Snow  Altaïr - The son of the Ocean and the Snow EmptySam 25 Aoû - 18:55

Merci ! minicoeur

Et bien entendu je ne laisse pas tomber Niamh :3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
– –
(#) Re: Altaïr - The son of the Ocean and the Snow  Altaïr - The son of the Ocean and the Snow Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Altaïr - The son of the Ocean and the Snow
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Hors jeu : Viens peupler la Terre ! :: Les habitants qui peuplent nos terres :: Les fiches validées-
Sauter vers: