AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Info : N'oubliez pas de mettre une date à vos rps. C'est plus simple pour suivre la chronologie !
Partagez | 
 

 Isaak ☯ Run, little mouse, run

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 38
Inscrit le : 24/08/2018
Crédits : Liliana
Célébrité : Gemma Arterton
Multi-comptes : Karrah - Kalevi - Keren - Augias

Priya
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Isaak ☯ Run, little mouse, run  Sam 25 Aoû - 16:13



Run, little mouse, run
An 150, 5ème mois.
Priya discutait tranquillement avec l’un des marchands de la caravane de leur dernière escale dans l’un des villages suspendus d’Orketa. Avec des yeux émerveillés, la jeune tatoueuse a découvert les multiples passerelles, construction des plus ingénieuses pour aller d’une maison à l’autre. La toile des cordes n’a cessé de capter son attention pour tenter de mettre du sens à ce qu’elle voyait. Et de pouvoir relier un point à l’autre dans ce labyrinthe des plus fascinants. Elle ne regrette pas du tout d’avoir accepté de suivre ses amis. En quelques mois, Priya en a appris bien plus sur le monde qu’en une vie entière. Et elle sait que ce n’est pas fini. Tous ceux qu’elle a croisés s’accordent à dire que la Citadelle est sans doute l’endroit le plus riche de toute l’Alliance, culturellement parlant. Alors Priya est impatiente de découvrir cet endroit dont elle a tant entendu parler. Ils remontent un sentier en forêt pour rallier le prochain village. Tranquillement installée sur sa jument grise, Onaya, la jeune femme regarde les arbres, essayant de les différencier. Et le marchand lui donne parfois des indications pour lui expliquer ce qu’elle voit. Riant parfois devant le regard émerveillé de la jeune femme.

Il y a d'abord eu un moment de flottement. Ses amis guerriers, là pour assurer la protection de la caravane se sont arrêtés et sondent les alentours. Priya l'a remarqué, comme les autres, cet instant fugace d'inquiétudes sur leur trait. Il y a quelque chose d'anormal, c'est presque comme si toute la forêt retenait son souffle. Et instinctivement, Priya en a fait de même. Derrière la nuque, un picotement désagréable a fait son apparition, signe d’un danger imminent sans qu’elle ne puisse pour autant y mettre de nom. Lorsque le premier guerrier se dévoilant en poussant un cri des plus sordides, les guerriers sortent leurs armes enjoignant leurs compagnons à fuir. Priya panique en voyant le mastodonte armé et prêt à les attaquer. Quant à sa jument, elle recule et tâche de faire demi-tour mais elle se retrouve coincée entre deux carrioles. Lorsqu’elle arrive enfin à la dégager, l’assaillant n’est plus seul et les protecteurs de leur caravane affrontent une poignée de guerriers vêtus de fourrures. Des guerriers du nord assurément. Elle panique encore plus, connaissant leur sinistre réputation. Une hache vole jusqu’à elle et dans un mouvement désespéré pour l’éviter, Priya tombe et sa jument s’enfuie. Elle se redresse attrapant son sac et commence à s’enfuir, se sentant bien incapable de faire autre chose.
code by bat'phanie

_________________

Quand la maison s'effondre, il faut partir
Recommencer tout, ailleurs et autrement. Actuellement je crois que le Dernier Espoir c'est la fuite. (© BW)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 64
Inscrit le : 27/03/2018
Célébrité : Jordan Patrick Smith
Multi-comptes : Akeela, Skylar, Danika & Noomie

Isaak
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Isaak ☯ Run, little mouse, run  Sam 25 Aoû - 18:15



Isaak ⎐ Priya

date : 05.150 // lieu : dans la forêt Orketa


La dissidence a quitté Port-Victoire depuis plusieurs jours à présent et les raids continuent un peu plus profondément dans les terres. Ils ont pillé quelques villages dans leur propre clan afin de montrer à la rouquine que la dissidence ne s’arrêterait pas aussi facilement puis ils sont descendus un peu plus au sud jusqu’à la frontière Orketa. Les grandes forêts rappellent des souvenirs à Isaak qui a grandi à Brinim, cette petite ville du nord nichée entre les grands arbres enneigés. Cela fait quelques années à présent qu’il n’est pas retourné dans sa ville natale, mais Isaak s’en fiche parce qu’il aime beaucoup sa nouvelle demeure à Port-Victoire, même s’il déplore l’absence de sa petite fille. Mais il s’est promis d’essayer de la ramener avec lui lors de sa prochaine escale à Sengör.

Mais pour le moment il attend, tapis derrière les grands arbres de cette forêt qui manque un peu de neige à son goût. Le petit groupe a des vues sur une caravane qui voyage depuis quelques jours sur ces terres et c’est un endroit parfait pour une embuscade. Alors quand l’ordre est donné, Isaak sort de sa cachette et, comme ses camarades, se jette sur les premiers hommes à sortir leurs armes pour défendre les autres. De son épée, il tue deux des guerriers qui tentent de protéger la caravane avant de tourner la tête vers Alrik qui vient de lui gueuler que l’un d’entre eux s’échappe. Il siffle alors Kavik qui l’a accompagné dans son petit périple et part à la poursuite du fuyard, le chien à l’allure de loup sur ses talons. Son museau est autant maculé de sang que les vêtements de Isaak et l’homme esquisse un petit sourire en voyant que l’animal semble avoir croqué quelques mollets pour aider ses camarades. L’épée à la main, Isaak avise le fuyard et ne peut s’empêcher d’esquisser un petit sourire en voyant la petite chose tenter de fuir à travers les arbres et la végétation. « Cours, tu as raison ! C’est bien plus amusant quand la proie essaye de fuir. » Il crie à travers les arbres puis se lance à sa poursuite, Kavik sur ses talons. Il ne laissera pas passer un survivant à cette attaque.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 38
Inscrit le : 24/08/2018
Crédits : Liliana
Célébrité : Gemma Arterton
Multi-comptes : Karrah - Kalevi - Keren - Augias

Priya
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Isaak ☯ Run, little mouse, run  Sam 25 Aoû - 18:47



Run, little mouse, run
An 150, 5ème mois.
Alors qu'elle s'enfuie, regrettant d'avoir dû abandonner sa jument, elle entend une voix qui prévient que quelqu'un s'enfuie. Elle panique encore, essayant d'aller plus vite car elle se doute qu'elle a été vue. Elle revoie ses deux amis mourir et elle ne peut pas empêcher les larmes de couler sur ses joues. De tristesse et de peur aussi. Juste après la première voix, elle en entend une autre plus proche. Et ce qu'elle entend lui glace le sang. Elle ne veut pas se retourner. Non. Elle ne doit pas. Ce qui est arrivé est arrivée, alors elle n'a pas le choix. Elle doit avancer, courir, trouver une cachette. Et prier pour ne pas tomber sur une panthère ou sur un loup. Non, surtout pas un loup. Ou pire, une meute de loup. Priya est terrifiée. Elle essaie de penser à tout ce qui lui donne de la force dans ce monde : le sourire de sa mère, le regard bienveillant de son père et les rires de ses frères. Le plaisir qu’elle prend à tatouer, et d’ailleurs, elle presse son sac contre elle, comme s’il pouvait la protéger de quoi que ce soit. Elle continue à jeter des regards désespérés autour d’elle, cherchant de l’aide ou une cachette, mais rien ne semble pouvoir l’aider.

Elle court encore, et à un moment saute en dehors du chemin pour s'enfoncer dans les sous-bois. Elle court sans regarder derrière elle, se contentant de chercher une cachette. Et elle finit par en trouver une. Un grand tronc, tomber et bien caler. Alors elle passe par-dessus, et jette un regard pour voir si elle pourrait se cacher. Et le fait est qu'elle le peut : une toute petite niche, suffisante pour qu'elle s'y glisse se dessine devant elle. Alors elle s'enfoncer contre les feuillages, priant pour que ne s'y cache pas des insectes venimeux et essaie de se calmer, pour ne pas respirer trop fort. Devant son échec, elle en vient à mettre sa main devant sa bouche pour diminuer le bruit et espérer que son poursuivant ne la trouvera pas. Elle ne sait pas si cela suffira. Main sur la bouche, elle regarde autour d’elle pour trouver un chemin pour s’enfuir s’il le faut. Elle repère deux possibilités et essaie de voir le plus loin possible. Plus elle connaîtra le terrain qui lui fait face, plus vite elle pourra se sauver si elle a l’impression que sa cachette est compromise. Elle ne doit pas être capturée.
code by bat'phanie

_________________

Quand la maison s'effondre, il faut partir
Recommencer tout, ailleurs et autrement. Actuellement je crois que le Dernier Espoir c'est la fuite. (© BW)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 64
Inscrit le : 27/03/2018
Célébrité : Jordan Patrick Smith
Multi-comptes : Akeela, Skylar, Danika & Noomie

Isaak
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Isaak ☯ Run, little mouse, run  Sam 25 Aoû - 19:04



Isaak ⎐ Priya

date : 05.150 // lieu : dans la forêt Orketa


Isaak ricane en voyant sa proie s’enfuir à nouveau et se lance à sa poursuite, Kavik à ses côtés. Cela lui rappelle ces parties de chasse dans les bois de Brinim avec ses frères, même si Isaak a toujours été un piètre archer. Mais il aimait courir à travers les arbres et la végétation pour débusquer les animaux afin que ses frères puissent tirer leurs flèches et leurs lances. Et puis cela lui fait se dégourdir les jambes, il faut bien avouer qu’il en avait bien besoin après être resté tapis en attendant que la caravane se décide à passer vers eux. Kavik aboie et le devance de plusieurs mètres, mais Isaak ne s’en formalise pas parce qu’il sait que l’animal est bien plus rapide que lui. Il se fera une joie de débusquer la proie avant son maître et peut-être même de croquer un ou deux mollets pour l’empêcher de fuir à nouveau.

Après quelques minutes, l’animal s’arrête et Isaak l’observe de loin tout en le rejoignant, ralentissant la cadence de ses pas pour écouter les bruits de la forêt. Le bruit de course s’est arrêté et l’homme observe les alentours pour trouver le fuyard. Il est hors de question pour lui de laisser un survivant s’échapper du massacre qu’ils ont fait sur la petite caravane. Alors il lève son épée, au cas où le fuyard serait armé, et fait un signe à Kavik dans le plus grand des silences. Le chien a un bien meilleur nez que celui d’Isaak et il ne lui faut pas plus que quelques secondes pour trouver une odeur à suivre sur plusieurs mètres, jusqu’à un tronc d’arbre tombé au sol. Il se perche alors dessus et baisse la tête tout en grognant, indiquant à son maître qu’il a trouvé quelque chose. Alors Isaak monte à son tour sur le tronc et baisse le regard pour apercevoir une forme recroquevillée. « Kavik, je crois qu’on a trouvé quelque chose ! » Il esquisse un sourire puis saute du tronc pour atterrir juste devant les pieds du fuyard, qui se trouve plutôt être une fuyarde.  « Tiens tiens, une petite louve Orketa tapie dans les bois… » Isaak l’observe puis lève son épée vers elle, conscient qu’une petite chose recroquevillée comme elle pourrait être armée et s’avérer être un danger pour lui ou pour elle-même. « Tu t’es perdue ma jolie ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 38
Inscrit le : 24/08/2018
Crédits : Liliana
Célébrité : Gemma Arterton
Multi-comptes : Karrah - Kalevi - Keren - Augias

Priya
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Isaak ☯ Run, little mouse, run  Sam 25 Aoû - 20:31



Run, little mouse, run
An 150, 5ème mois.
Son cœur tambourine dans sa poitrine jusqu'à ses tempes. C'est fort, violent. Elle n'entend presque plus rien tellement la panique pulse dans ses veines. Elle sait très bien qu'elle risque gros. Au mieux la mort... au pire la torture. Elle n'est pas armée pour se défendre contre ça. Tout ce qu'elle a toujours connu n'a été que douceur et tendresse. Elle ne peut pas survivre à des guerriers assoiffés de sang aussi cruels que ces barbares du nord. Elle n'en avait croisé, par chance. Elle n'en avait entendu que des histoires sordides, des plaintes, des rancœurs. Aujourd'hui, Priya comprend. Elle comprend ce que tous ces gens voulaient dire. Elle ne sait pas ce que l'avenir lui réserve mais elle est terrifiée. Son cœur s'apaise un peu, et elle n'entend plus de bruit. Tout juste le bruit des feuilles agitées par le vent. En entrant dans la forêt, elle l'a trouvé apaisant ce bruit, fascinant. Un bruit tel qu'elle n'en avait jamais entendu. Elle se prend à espérer que tout est fini, qu'ils sont parti et qu'elle pourra marcher jusqu'à un village, une maison ou un poste de garde. N'importe qui qui pourrait l'aider. Jusqu'à ce que surgisse le chien. Tête penché par-dessus le tronc, il se met à grogner. Elle raffermit sa main sur sa bouche mais avant qu'elle n'ait eu le temps de s'élancer, la voix s'élève à et le tronc grince alors qu'il bouge.

Il parle, il se moque, il jubile alors qu'elle est terrifiée. Elle essaie de ne pas pleurer, elle essaie d'être forte, elle ne veut pas s'abaisser à supplier. Mais elle a peur. Et lorsqu'il saute du tronc pour se placer devant elle, elle sait qu'elle n'a plus aucune chance. Il la regarde et cette fois s'adresse à elle. Et si elle espérait vraiment pouvoir s'enfuir, tout espoir est balayé lorsqu'il lève son épée en reprenant la parole. Il la croit venue d'Orketa. Elle l'assassine du regard. Devant elle se tient celui qui a assassiné ses amis guerriers. Elle a peur mais ne veut pas le laisser gagner. Alors elle dit : « Laissez-moi partir ! » en lui lançant un nouveau regard mauvais. « Oh et... Mauvaise pioche... Je ne suis pas orketa... Il faut croire qu'on ne peut pas être bon guerrier et intelligent ». Elle serre les poings. Sa peur se dissipe à présent remplacée par de la colère alors qu'il lui fait face avec cette arrogance. Elle se redresse pour tenter de s'échapper, feintant à gauche pour essayer de passer à droite.
code by bat'phanie

_________________

Quand la maison s'effondre, il faut partir
Recommencer tout, ailleurs et autrement. Actuellement je crois que le Dernier Espoir c'est la fuite. (© BW)


Dernière édition par Priya le Sam 25 Aoû - 22:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 64
Inscrit le : 27/03/2018
Célébrité : Jordan Patrick Smith
Multi-comptes : Akeela, Skylar, Danika & Noomie

Isaak
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Isaak ☯ Run, little mouse, run  Sam 25 Aoû - 21:30



Isaak ⎐ Priya

date : 05.150 // lieu : dans la forêt Orketa


Isaak est surpris de voir que son fuyard est en fait une jeune femme, toute recroquevillée sous son tronc d’arbre, terrorisée par cette attaque qu’elle a subie. Et elle est loin d’être au bout de sa peine parce que Isaak ne la laissera pas repartir aussi facilement. Non, il compte bien s’amuser un peu avec elle avant, parce qu’elle l’a fait courir dans les bois et qu’il mérite bien une petite récompense pour cela. Il l’observe de bas en haut tandis qu’elle lui lance un regard noir qui l’amuse plus qu’il ne lui fait peur. Elle est jolie avec ses longs cheveux bruns et ses yeux marrons qui lancent actuellement des éclairs, c’est un peu le genre de beauté exotique qu’Isaak apprécie de croiser durant les raids, pour changer de ces femmes qu’il voit en Kelowna. Celle-ci semble avoir du caractère pour une petite chose terrifiée et il ne peut s’empêcher de rire à son insulte. « J’ai pourtant réussi à tuer tes camarades et à trouver ta cachette. Ce n’est pas si mal pour un barbare ignare, non ? » Elle l’amuse avec ses petits poings serrés et son franc parler, à essayer de montrer qu’elle n’a pas peur face à lui. Mais Isaak n’est pas dupe, il les connait les petites choses terrifiées qui tentent de marchander pour leurs vies. Cela fait des années qu’il en croise durant les raids et cela l’amuse toujours autant.

Elle se redresse et Isaak relève son épée jusqu’à ce que sa pointe touche le menton de la jeune femme. « Tsss… Je ne ferais pas ça si j’étais toi. » Il l’observe dans les yeux et cherche toute la colère qu’elle doit éprouver envers lui à ce moment-là, parce que c’est ça qui l’anime. Il lui suffirait d’appuyer un tout petit peu plus sa lame contre la peau de la jeune femme pour qu’elle ne soit plus qu’une victime parmi tant d’autres, un corps de plus dans l’attaque de la petite caravane. Mais quelque chose l’empêche de le faire, sans qu’il ne sache trop dire quoi. Il a déjà tué avec son épée, sans se soucier de savoir si la personne sous sa lame était un homme ou une femme, mais ici quelque chose l’empêche de faire une victime de plus. Il baisse doucement son épée pour qu’elle n’ait pas l’idée idiote de se jeter dessus, puis l’observe à nouveau. « C’est quoi ton nom ma jolie ? » Qu’elle essaye de fuir, il la rattrapera. Et si ce n’est pas lui, Kavik le fera.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 38
Inscrit le : 24/08/2018
Crédits : Liliana
Célébrité : Gemma Arterton
Multi-comptes : Karrah - Kalevi - Keren - Augias

Priya
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Isaak ☯ Run, little mouse, run  Sam 25 Aoû - 22:21



Run, little mouse, run
An 150, 5ème mois.
Elle ne devrait pas faire ça, mais c'est plus fort qu'elle. Elle lui lance une injure, le provoque. Elle ne peut pas vraiment s'en empêcher, elle n'a jamais été du genre à se laisser faire. La jeune femme est coincée contre une butte de terre sous un tronc d'arbre qui ne lui a été d'aucun secours à cause de ce fichu clébard. Elle qui adore les animaux le déteste en cet instant et en ferait bien un civet. Il lui répond et elle le regarde. L'espace d'un instant, tout son être se serre et sa gorge en est le parfait témoin. Il se vante. Cet homme vient de prendre des vies chères à son coeur et il s'en vante. La tristesse laisse à nouveau place à une vague de colère intense mais alors qu'elle essaie de s'enfuir il relève son épée. Elle sent la pointe contre sa peau. Elle a toujours peur mais toute cette peur n'est pas grand-chose face à ses autres émotions. Il la menace et sonde son regard. Elle l'affronte. Priya est loin d'être faible. Elle ne baissera pas les yeux. Avant qu'elle n'ait eu le temps de se saisir de l'occasion offerte par cet homme avec son épée pour en finir elle-même, il la baisse à nouveau. Ce qui ne fait qu'ajouter encore quelques vagues de colère et de frustration à tout ce qu'elle ressent déjà. Lorsqu'il lui demande son prénom c'est trop. Priya le revoit en train de tuer ses amis, elle entend les cris de douleur, voit ses compagnons de route tomber sous ses yeux. Elle sent cette odeur de mort qui envahit ses narines et lui donne la nausée. Elle pourrait s'enfuir mais elle sait bien qu'elle n'a aucune chance, où qu'elle aille, le chien la retrouvera. C'est un animal, il est fait pour chasser. Alors elle prend une autre décision. Elle se redresse à nouveau et se précipite sur lui le heurtant avec le plus de force possible au niveau des hanches dans le but de le faire basculer pour venger la mémoire de ses amis.
code by bat'phanie

_________________

Quand la maison s'effondre, il faut partir
Recommencer tout, ailleurs et autrement. Actuellement je crois que le Dernier Espoir c'est la fuite. (© BW)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 64
Inscrit le : 27/03/2018
Célébrité : Jordan Patrick Smith
Multi-comptes : Akeela, Skylar, Danika & Noomie

Isaak
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Isaak ☯ Run, little mouse, run  Sam 25 Aoû - 22:58



Isaak ⎐ Priya

date : 05.150 // lieu : dans la forêt Orketa


Elle l’intrigue, c’est un fait. Il a bien envie d’en savoir un peu plus sur elle avant de lui faire quoi que ce soit, ne serait-ce que de connaître son prénom, à défaut de savoir d’où elle vient précisément. Elle n’a pas cet accent des gens qui vivent bien plus au sud et elle lui a assuré ne pas être une Orketa, mais Isaak ne saurait pas vraiment dire d’où elle vient comme ça. Alors il est curieux d’en savoir un peu plus et de la voir répondre à ses questions. Mais elle ne semble pas décidée à y mettre du sien et à lui donner son prénom, elle semble plutôt prête à tenter de fuir à nouveau malgré les avertissements de l’homme face à elle. Isaak n’a pas le temps d’esquisser le moindre geste qu’elle se jette sur lui comme une furie dans le but de le faire tomber. Si la femme devant lui est bien plus frêle que lui, elle a toutefois suffisamment de forces pour le faire reculer et se prendre les pieds dans une racine, ce qui le fait vaciller sans aucun moyen de se rattraper. Il lâche son épée pour serrer sa main sur le bras de la jeune femme qu’il entraine avec lui dans sa chute, puis grogne doucement lorsque son dos touche le sol souillé de terre et de feuilles humides.

Il a eu le réflexe d’attraper son bras pour se retenir mais n’a réussi qu’à l’entrainer au sol avec lui alors, sans lui laisser une seule chance de se relever pour s’enfuir, Isaak se retourne pour la plaquer au sol. A quelques pas de là, il entend Kavik grogner en se rapprochant et tourne la tête vers l’animal. « Arrête ! » Le chien laisse passer quelques secondes comme s’il cherchait à comprendre l’ordre de son maître puis il se décide à ranger ses crocs et s’assoir au sol, la tête tournée vers la jeune femme. « Elle sera sage. » Isaak attrape les deux poignets de la brune pour les plaquer au sol puis observe son visage. « N’est-ce pas ma jolie ? » Au pire, qu'elle se débatte. Cela plaira à Isaak.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 38
Inscrit le : 24/08/2018
Crédits : Liliana
Célébrité : Gemma Arterton
Multi-comptes : Karrah - Kalevi - Keren - Augias

Priya
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Isaak ☯ Run, little mouse, run  Dim 26 Aoû - 0:11



Run, little mouse, run
An 150, 5ème mois.
Hors de question de se rendre sans tout tenter. Elle ne sait pas très bien se battre, mais elle résistera. Priya n'est pas faible. Sa gentillesse et sa douceur ne sont en aucun cas une preuve de faiblesse. Bien au contraire. Alors elle se précipite sur lui et avec de la chance, elle arrive à le faire tomber. Mais le barbare lui attrape le bras et l'entraîne avec elle. Priya essaie bien de résister mais il est bien plus lourd qu'elle. Elle se retrouve d'abord sur lui et bien vite, il la fait basculer pour la clouer au sol. Il la domine de sa carrure, l'immobilisant au sol. Priya le regarde d'en bas, toujours aussi agressive. Un peu essoufflée, pour le moment, l’askhadie ne bouge pas. Elle attend l’occasion de tenter à nouveau d’échapper à ce guerrier du nord. L'animal grogne et s'approche alors le maître lui parle. Priya en profite pour essayer d'étudier ses chances de reprendre le dessus, mais ça ne lui échappe pas : il est plus grand, bien plus costaud, musclé et comme elle l'a déjà vu, plus lourd qu'elle. Cela semble impossible pour elle de s'en dépêtrer. Elle l'entend dire au chien qu'elle sera sage et repose un regard hargneux sur lui. Il peut y compter. Priya ne se laissera pas faire. Elle ne sera jamais une esclave docile et servile. Il lui attrape les poignets pour les plaquer au sol, comme si elle pouvait bouger et s'adresse à elle. Elle s'agite alors essayant de lui donner des coups de genoux dans le dos, se démenant comme une possédée pour essayer de le déstabiliser. Elle essaye même se redresser un peu, mais n'y arrivant pas, elle rapproche alors son visage des bras de l'homme pour tenter de le mordre.
code by bat'phanie

_________________

Quand la maison s'effondre, il faut partir
Recommencer tout, ailleurs et autrement. Actuellement je crois que le Dernier Espoir c'est la fuite. (© BW)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 64
Inscrit le : 27/03/2018
Célébrité : Jordan Patrick Smith
Multi-comptes : Akeela, Skylar, Danika & Noomie

Isaak
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Isaak ☯ Run, little mouse, run  Dim 26 Aoû - 0:56



Isaak ⎐ Priya

date : 05.150 // lieu : dans la forêt Orketa


Il l’a plaquée au sol et l’empêche de se relever en s’installant de tout son poids sur elle, conscient que là elle ne pourra pas faire grand-chose pour essayer de s’enfuir. Il veut juste qu’elle se calme et qu’elle arrête de montrer autant de colère et de réticence à vouloir répondre à ses questions. Ses mains tiennent ses poignets et Isaak voit bien que ça l’agace, qu’elle veut se dépêtrer de son emprise et qu’elle est en colère de ne pas y arriver. Et ça amuse le guerrier qui ne peut s’empêcher de sourire en la sentant essayer de se débattre sous son corps. « Arrête ma jolie, tu vas te faire du mal. » Mais elle continue d’essayer de se relever et approche même son visage de son bras pour essayer de le mordre. Alors Isaak retire sa main du poignet de la jeune femme pour la poser sur son cou, serrant doucement ses doigts autour de sa gorge pour la calmer. « Ca suffit j’ai dit ! » Il n’appuie pas pour ne pas lui faire mal, il veut juste lui faire un peu peur et qu’elle se calme, qu’elle arrête de résister de cette façon. « Tu te calmes ou je t’assomme. » Il l’observe quelques secondes puis fronce doucement les sourcils. Il sait ce qu’il va faire d’elle, il le sait à cet instant précis en la regardant dans les yeux. Elle lui plait, elle l’amuse et Isaak est persuadé qu’elle pourrait s’avérer être utile pour lui dans l’avenir. Et il faut bien avouer que l’idée de devoir lui ôter la vie lui fait un peu de peine. Ce serait dommage d’abimer un si joli visage.

Il finit par lâcher son cou et son poignet mais reste à genoux au-dessus d’elle pour l’empêcher de fuir. « Je ne compte pas te laisser partir. Tu vas venir avec moi, tu me seras utile. » Isaak a pris sa décision, il va la ramener avec lui à Port-Victoire. Après tout, elle pourra se rendre utile là-bas et il n’est pas contre le fait d’avoir une esclave à lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 38
Inscrit le : 24/08/2018
Crédits : Liliana
Célébrité : Gemma Arterton
Multi-comptes : Karrah - Kalevi - Keren - Augias

Priya
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Isaak ☯ Run, little mouse, run  Dim 26 Aoû - 18:41



Run, little mouse, run
An 150, 5ème mois.
Elle se débat comme une furie Priya. Elle ne se laissera pas tuer sans se défendre. Elle ne se laissera pas emmener sans résister. Mais pour le moment, elle se fatigue pour rien. D'ailleurs, il lui signale qu'elle va se faire de mal. Elle sait bien qu'il a raison. Et si elle veut espérer courir et s'éloigner de lui, elle doit garder des forces. Mais c'est plus fort qu'elle. Guidée par la colère et par la peur, elle se débat encore. Quand elle essaie de le mordre, il anticipe le geste et pose sa main sur sa gorge. Elle est bien forcée de se calmer. Il ne serre pas pour le moment mais s'il le fait, elle pourrait en souffrir. Il lève même le ton. Elle le fusille à nouveau du regard pour seule réponse. Mais il la menace de l'assommer. Alors cette fois, elle se calme complètement. Impossible de s'enfuir si elle est inconsciente. Elle doit absolument rester éveillée. Il est toujours installé sur elle, et la détaille. Priya comprend qu'il réfléchit à ses différentes options. Là, en silence il est en train de décider de ce qu'il va faire d'elle. Il la lâche finalement mais elle ne peut toujours pas bouger, il est toujours sur elle. Lorsqu'il reprend la parole, Priya pâlit. Toutes les rougeurs dues à l'agitation qu'elle a eu plutôt quittent son visage qui devient aussi pâle que la lune qui s'élève chaque nuit. Il veut faire d'elle une esclave. Priya le regarde. Elle se contente de dire : « Quelle perte de temps » elle marque une pause et reprend : « Je ne suis bonne à rien, pas même à me cacher. Tout juste à regarder mes amis mourir ». Elle détourne le regard. Toute la colère l'a abandonnée. Elle a peur à nouveau. Elle est triste à nouveau. Et elle prend conscience qu'elle ne reverra jamais sa famille. Elle comprend qu'elle a eu tort de quitter son clan et elle se sent coupable. « Tue moi... ». Qu'ils en finissent. Priya n’est pas sûre de pouvoir vivre avec le souvenir de sa lâcheté. S’être enfuie de la sorte, abandonner ses amis. Elle se sent coupable et idiote. Idiote d’avoir cédé à la tentation de la curiosité, d’avoir quitté ses terres, sa vie. Elle ne se sent pas assez forte pour survivre à ça.
code by bat'phanie

_________________

Quand la maison s'effondre, il faut partir
Recommencer tout, ailleurs et autrement. Actuellement je crois que le Dernier Espoir c'est la fuite. (© BW)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 64
Inscrit le : 27/03/2018
Célébrité : Jordan Patrick Smith
Multi-comptes : Akeela, Skylar, Danika & Noomie

Isaak
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Isaak ☯ Run, little mouse, run  Dim 26 Aoû - 22:15



Isaak ⎐ Priya

date : 05.150 // lieu : dans la forêt Orketa


C’est décidé, il va la ramener avec lui à Port-Victoire. Elle pourra s’avérer être utile pour la dissidence et puis ce sera toujours mieux que de la tuer ici, au milieu de la forêt Orketa. Il l’observe juste après lui avoir dévoilé les plans qu’il a pour elle et ne peut s’empêcher d’esquisser un petit sourire en voyant les couleurs quitter son visage. Elle qui semblait si agitée s’est calmée d’un coup et ne bouge plus, essayant même de marchander avec des arguments idiots qui font rire Isaak. « Ne t’inquiètes pas pour ça, tu apprendras à te rendre utile. » Même si à son avis, elle doit bien savoir faire quelque chose de ses dix doigts, sans quoi elle ne se serait pas trouvée dans cette petite caravane aujourd’hui. Reste à apprendre ce qu’elle fait au quotidien, mais quelque chose dit à Isaak qu’elle n’ira pas le lui dire tout de suite, tout comme il ignore toujours comment elle se nomme.

Il l’observe tandis qu’elle lui demande de le tuer, dernier marchandage pour ne pas le laisser l’emmener avec lui. Elles sont nombreuses à souhaiter ça au début, Isaak a entendu beaucoup d’esclaves vouloir la mort pour finalement changer d’avis pour différentes raisons. Il se redresse puis attrape son épée qu’il a fait tomber au sol un peu plus tôt, observant la jeune femme du coin de l’œil. « Ce serait une perte de temps. ». Il range son épée à sa ceinture puis se relève sans la quitter des yeux, esquissant un autre sourire en coin. Si elle espère qu’il va accéder à sa requête, elle se fourre le doigt dans l’œil. « Allez, debout. » Il esquisse le même geste que celui qu’il fait pour Kavik qui se relève pour venir près de son maître. « Si tu tentes de fuir, je te rattraperais ou lui le fera. » Une caresse sur la tête du chien qui semble impatient de se remettre en route et Isaak repose son regard sur la jeune femme. « Si tu tentes de te faire du mal, veille à ne pas te louper. Parce que la punition sera bien pire que la mort. » Mais il ne compte pas la quitter des yeux une seule seconde, que ce soit pour la protéger d’elle-même que de ses camarades qu’il connait très bien. Il sait que certains des guerriers qui l’accompagnent voudront sans doute s’amuser un peu avec celles qu’ils ont trouvées aujourd’hui. La jeune femme devant lui n’est pas la seule, elle ira rejoindre deux autres femmes capturées un peu plus tôt dans la journée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 38
Inscrit le : 24/08/2018
Crédits : Liliana
Célébrité : Gemma Arterton
Multi-comptes : Karrah - Kalevi - Keren - Augias

Priya
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Isaak ☯ Run, little mouse, run  Dim 26 Aoû - 23:29



Run, little mouse, run
An 150, 5ème mois.
Bien sûr. Elle ne sait pas à quoi elle s'attendait de la part d'un barbare dégénéré. Il ne peut pas comprendre, il ne peut pas écouter. Ce qu'il veut, il l'obtient. C'est simple, efficace. Et comme il a pris une décision, il ne changera pas d'avis. Priya se sent comme morte à l'intérieur. Elle fixe la cime des arbres au-dessus d'elle, en essayant de ne pas revenir. Comme si elle pouvait décider de mourir là, maintenant. Elle ne reverra pas sa famille. Elle ne reverra pas Ilanah. Elle ne sait pas comment elle pourra survivre sans les longues conversations qu'elle avait avec sa mère. Toutes ces questions auxquelles elle fournissait toujours deux réponses pour la pousser à réfléchir. Et lui s'en moque. Il se contente de lui dire qu'elle apprendra à se rendre utile. Mais Priya ne le veut pas. Elle ne veut pas être là.

Sur elle, elle le sent bouger. Alors elle le regarde. Il ramasse son épée puis lui parle à nouveau. Il ne veut pas la tuer, ça serait une perte de temps. Elle serre les dents. En plus il semble prendre plaisir à se moquer d'elle et à retourner ses propres paroles contre elle. Il range son épée puis se lève. Priya se sent libre. Elle l'est. Elle peut bouger mais son corps fourmille. Elle inspire plus librement puis l'entends parler à nouveau. Il vient de lui donner un ordre avec un signe. Il la traite comme un animal. Quelle surprise. Elle reste allongée, quelques instants. Elle ne peut pas bouger en réalité. L'angoisse l'oppresse tellement qu'elle ne sait même plus comment on fait pour bouger.

Il continue à parler. Priya ne répondra pas. Elle ne parlera pas. Jamais. Elle doit juste réussir à bouger. A se lever. Lèves-toi Priya. Lèves-toi ! Son corps réagit et finalement, elle se redresse puis se lève. Si elle fuit, il la rattrapera. Lui ou l'animal. Le chien qui ressemble à un loup et dont le museau est maculé de sang. Il a l'air bien plus dangereux que son propriétaire et ça inquiète d'autant plus Priya que c'est lui qui l'a trouvée, tapie sous le tronc d'arbre. Foutu clébard. Lorsqu'il lui conseille de ne pas se faire de mal ou de ne pas se rater, Priya détourne les yeux. La punition. Quel genre d'être humain peut punir un autre être humain qu'il considère comme sa chose ? Lorsqu'il se remet en marche, Priya le suit. Elle comprend que cela ne sert à rien de tenter de s'échapper maintenant, alors pour le moment, elle va se contenter de le suivre, elle n'a pas le choix.
code by bat'phanie

_________________

Quand la maison s'effondre, il faut partir
Recommencer tout, ailleurs et autrement. Actuellement je crois que le Dernier Espoir c'est la fuite. (© BW)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 64
Inscrit le : 27/03/2018
Célébrité : Jordan Patrick Smith
Multi-comptes : Akeela, Skylar, Danika & Noomie

Isaak
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Isaak ☯ Run, little mouse, run  Lun 3 Sep - 20:49



Isaak ⎐ Priya

date : 05.150 // lieu : dans la forêt Orketa


Isaak est plutôt content de sa petite trouvaille dans les bois et il compte bien faire attention à elle pour la ramener jusqu’à Port Victoire en un seul morceau, qu’elle le veuille ou non. Même s’il n’a pas pour habitude de se montrer violent envers les esclaves d’une quelconque façon, il n’ira pas le montrer à celle-là pour le moment et lui laissera penser qu’il peut la cogner pour se faire obéir. Isaak préfère les méthodes bien plus psychologiques, le fait de leur faire peur rien qu’en les menaçant de leur faire quelque chose est bien plus amusant pour lui que de les cogner au point qu’elles ne puissent même plus se relever. Il n’en voit pas l’intérêt, tout comme il ne voit pas l’intérêt de frapper un animal pour se faire obéir. Jamais il n’a levé la main sur Kavik et l’animal lui est plus que loyal. La fille finira par le devenir elle aussi, Isaak en est persuadé.

Il l’observe se relever sans rien dire et esquisse un petit sourire satisfait. Elle commence déjà à lui obéir, c’est une bonne chose, elle semble avoir compris comment tout cela fonctionne. Isaak se met en route à son tour et laisse Kavik ouvrir la marche pour retourner voir les autres. Il ne quitte pas la jeune femme des yeux pour parer à toute tentative de fuite, mais garde tout de même une oreille attentive aux bruits de la forêt qui les entoure, au cas où un ennemi se serait tapi derrière un arbre pour tenter de le tuer. « C’est quoi ton nom ? » Il lui demande une seconde fois et espère qu’elle va lui répondre. Au pire, il lui trouvera bien un surnom ou quelque chose qui lui conviendra et qu’il pourra utiliser.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 38
Inscrit le : 24/08/2018
Crédits : Liliana
Célébrité : Gemma Arterton
Multi-comptes : Karrah - Kalevi - Keren - Augias

Priya
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Isaak ☯ Run, little mouse, run  Lun 3 Sep - 22:05



Run, little mouse, run
An 150, 5ème mois.
La jeune fille des plaines semble bien loin à présent. L'enfant désinvolte qu'elle était il y a encore quelques minutes vient de s'envoler. Son cœur est brisé, abîmé par la violence brutale et crue à laquelle elle vient d'assister. Elle le sait, elle n'a pas le choix. Si elle s'y oppose, il lui fera du mal, ce qu'il n'a pas fait jusqu'à présent. Elle trouvera un moyen d'échapper à sa surveillance. Mais en attendant, il faut qu'elle reste la plus entière possible, pour pouvoir se sauver. Alors elle se relève, et lorsqu'il commence à marcher, elle le suit. Elle regarde autour d'elle, cherchant désespérément quelqu'un qui pourrait l'aider. Mais plus elle marche et plus elle est forcée de se rendre à l'évidence : personne ne viendra. Ce n'est pas un conte. L'enfant innocente et protégée qu'elle était ne l'aide pas. Elle aime ses parents, mais sa vie si pure et si douce la dessert à cet instant. Lorsqu'il lui demande à nouveau son nom, elle sait que ça ne sert à rien de lui mentir. Elle répond alors : « Priya, d'askhadi », en précisant également le clan duquel elle est originaire. Elle passe la lanière de son sac sur son épaule et ajuste son positionnement avant de regarder à nouveau autour d'elle. Priya ne se laisse pas abattre. Tant qu'elle est vivante, elle a des chances de pouvoir revoir les champs de blé, entre le hennissement des chevaux et serrer sa mère dans ses bras. Elle finit par demander : « Pourquoi vous faites cela ? ». Elle se doute bien qu’elle n’aura pas le genre de réponse qu’elle attend, elle n’aura pas la réponse du rêveur et celle du réaliste. Elle n’aura même probablement pas de réponse et son cœur se serre. Le silence qui l’attend est là, immense, il menace de l’engloutir et ça lui fait peur.
code by bat'phanie

_________________

Quand la maison s'effondre, il faut partir
Recommencer tout, ailleurs et autrement. Actuellement je crois que le Dernier Espoir c'est la fuite. (© BW)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 64
Inscrit le : 27/03/2018
Célébrité : Jordan Patrick Smith
Multi-comptes : Akeela, Skylar, Danika & Noomie

Isaak
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Isaak ☯ Run, little mouse, run  Mer 5 Sep - 22:28



Isaak ⎐ Priya

date : 05.150 // lieu : dans la forêt Orketa


Durant ces derniers mois au sein de la dissidence – et même durant les années qui ont précédé – Isaak n’a jamais éprouvé le besoin d’avoir des esclaves à ses ordres pour remplir le moindre de ses besoins. Il s’est toujours débrouillé tout seul pour toutes les choses du quotidien et n’a jamais vraiment eu l’utilité d’un esclave lorsqu’il se trouvait à Sengör. Mais aujourd’hui il se dit que la fille qui marche à quelques pas devant lui pourrait se rendre utile auprès de lui à Port-Victoire, même auprès des autres en ville, parce qu’ils ont toujours besoin de mains en plus. Il l’observe tandis qu’elle marche devant lui et se dit qu’il aurait pu tomber sur bien pire en la prenant en chasse dans cette forêt. Il ignore encore ce qu’elle sait faire mais il finira bien par l’apprendre un jour où l’autre ou il finira par lui trouver une autre utilité. Elle a un petit caractère mais elle semble robuste, elle finira par s’habituer à sa nouvelle vie d’esclave à Port-Victoire.

« Priya. » Il répète ce prénom qu’elle vient de lui donner, satisfait de voir qu’elle a enfin répondu à sa question. Elle vient d’Askhadi, bien loin de l’endroit où elle se trouve maintenant et Isaak se dit sur le moment que sa famille ne la verra jamais revenir à la maison, parce qu’il a croisé sa route dans cette forêt d’Orketa aujourd’hui. Mais elle le tire de ses pensées en lui demandant pourquoi il fait cela et il ne peut s'empêcher de sourire. « Quoi ? Te ramener avec moi ? » Ou tuer tous ceux qu’ils trouvent sur leur passage ? Isaak aime beaucoup ces ‘pourquoi’ que posent souvent les victimes, qu’elles soient futures esclaves ou futurs cadavres. Généralement il ne leur répond pas, parce qu’ils ne comprendraient pas les motivations qui animent les kelowniens et encore plus ceux de la dissidence. Il se rapproche d’elle puis effleure son omoplate avec son index tout en l’observant du coin de l’oeil. Elle est grande mais il la dépasse bien d’une demi-tête, sans compter qu’il est bien plus large qu’elle. « Parce que tu me plais. Et que je pense que tu peux m’être utile. » Il ne dit pas de quelle façon, il veut qu’elle se fasse des idées sur la manière dont elle pourrait lui servir une fois arrivée à Port Victoire. « Et parce que c’est comme ça. Avance ! » Sans hausser le ton, il la pousse dans le dos pour qu’elle accélère un peu le pas. Ses camarades ne doivent plus être très loin et Isaak sait qu’ils attendent qu’ils soient tous revenus pour reprendre la route.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 38
Inscrit le : 24/08/2018
Crédits : Liliana
Célébrité : Gemma Arterton
Multi-comptes : Karrah - Kalevi - Keren - Augias

Priya
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Isaak ☯ Run, little mouse, run  Dim 9 Sep - 17:55



Run, little mouse, run
An 150, 5ème mois.
La forêt semble immobile. Pourtant çà et là, les feuilles et les fourrés bougent. Sous l'effet du vent ou des petits animaux qui s'enfuient sur leur passage. Mais pour Priya plus rien ne bouge. Comme si le temps s'était arrêté. Elle se sent prisonnière, elle se sait prisonnière. Elle a du mal à se projeter, à se comprendre ce qui va lui arriver à partir de maintenant. Qu'est-ce qui se passera pour elle ? Qu'est-ce qu'il va faire d'elle ? Où va-t-elle se retrouver ? Elle n'en sait rien. Alors elle concède son prénom. Qu'est-ce que cela pourra changer pour elle ? Il le répète. Elle ne réagit pas. Elle se contente d'avancer. Elle n'aime pas ça, mais elle n'a pas réellement le choix. Elle lui pose finalement une question parce que Priya a besoin de comprendre. Elle a besoin de savoir. Et il répond par une question. Elle acquiesce. Mais il n'y a pas que ça, bien évidemment. Il reste silencieux à nouveau. Cela à l'air de l'amuser. Elle se demande vraiment comment on peut s'amuser de ce genre de situation, de mépriser la vie humaine à ce point. Alors qu'il est silencieux, il s'approche et la tocuhe. Elle se raidit un peu mais ne s'écarte pas. Elle reste droite et fière. Il reprend finalement la parole. Et l'explication ne lui convient pas réellement. Il y en a qu'une, son avis, sa perception. Pas de choix, pas de possibilité, pas de réflexions allant au-delà des perceptions personnelles. Elle ne répond pas, et lui conclut la discussion d'une certaine façon en lui ordonnant d'avancer. Elle pince les lèvres agacée car c'est ce qu'elle fait. Elle avance. Mais se déplacer dans les sous-bois n'est pas si aisé que cela pour une fille des plaines. Elle lui dit finalement : « Vous devriez avoir honte. La vie est cadeau et vous la méprisez sans aucune dignité... Tout comme nos ancêtres avant vous... ». Cela a réussi au monde la première fois, à l'évidence. Les kelowniens ne sont que des monstres brutaux et cruels. Priya s'en rend compte à présent.
code by bat'phanie

_________________

Quand la maison s'effondre, il faut partir
Recommencer tout, ailleurs et autrement. Actuellement je crois que le Dernier Espoir c'est la fuite. (© BW)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 64
Inscrit le : 27/03/2018
Célébrité : Jordan Patrick Smith
Multi-comptes : Akeela, Skylar, Danika & Noomie

Isaak
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Isaak ☯ Run, little mouse, run  Mar 11 Sep - 20:32



Isaak ⎐ Priya

date : 05.150 // lieu : dans la forêt Orketa


Cette fille lui plait, c’est un fait. Physiquement déjà parce qu’elle est plutôt jolie, de cette beauté exotique que Isaak apprécie tout particulièrement chez les femmes qui viennent d’autres clans que Kelowna, et mentalement aussi avec son petit caractère rebelle qu’il compte bien mater d’une façon ou d’une autre. Il esquisse un petit sourire en la voyant en difficulté pour avancer dans le sous-bois. Comme lui, elle ne vient pas d’ici mais Isaak a l’habitude des forêts, même si elles sont bien plus enneigées que celle-ci dans le nord. Elle devra aussi s’acclimater au changement de température, même si le temps est plutôt clément à Port-Victoire en ce moment. Mais ça la changera des plaines d’Askhadi, c’est certain.

La main sur le pommeau de son épée, Isaak avance à quelques pas derrière elle pour paraître à toute éventuelle fuite et relève les yeux vers elle lorsqu’elle lui dit qu’il devrait avoir honte. « Certes, la vie est un cadeau. Tu devrais donc être reconnaissante que je n’ai pas pris la tienne. » Elle aurait sans doute préféré. Mais Isaak sait qu’elle pourrait être bien plus mal tombée que d’avoir été trouvée par lui, qui n’est jamais violent avec les esclaves, même s’il aime les malmener de temps en temps. Elle pourrait être tombée sur un dingue du genre d’Alrik, un type qui a déjà plusieurs morts à son actif et qui recherche sans cesse de nouvelles esclaves pour remplacer celles qu’il abime un peu trop pour qu’elles soient encore utiles. « Si tu trouves que je te méprise, attends de faire la rencontre de ceux avec qui je voyage. Je peux t’assurer que la route du retour sera bien moins agréable pour toi que cette petite balade dans les bois avec moi comme seul compagnon. » Même s’il veillera à ce qu’aucun de ses camarades ne mette la main sur elle. Mais ça, il ne compte pas le lui dire et la laissera imaginer tout ce que ses camarades pourraient lui faire jusqu’à leur arrivée à Port-Victoire.

Elle se l’imaginera bien assez vite puisqu’ils arrivent sur le lieu de l’attaque maintenant plus que silencieux. Certains de ses camarades ont été blessés mais sans trop de gravité, c’est plutôt l’autre camp qui a subi le plus de pertes dans la bataille. A l’approche des autres, Isaak attrape fermement le bras de sa nouvelle acquisition. « Je te conseille de ne pas faire de bêtises. Ce serait dommage d'avoir à abimer ton joli visage pour te punir. » Il esquisse un petit sourire en coin avant de tourner la tête vers les autres. « Regardez ce que j'ai trouvé dans les bois ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 38
Inscrit le : 24/08/2018
Crédits : Liliana
Célébrité : Gemma Arterton
Multi-comptes : Karrah - Kalevi - Keren - Augias

Priya
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Isaak ☯ Run, little mouse, run  Ven 14 Sep - 20:33



Run, little mouse, run
An 150, 5ème mois.
Priya ne comprend pas que l'on puisse faire autant de mal aux autres sans sourciller, sans même se sentir un peu coupable. Cet homme et ses amis ont massacré toute une caravane et capturé des esclaves qu'ils vont torturer sans aucune mauvaise conscience. Comment peut-on encore se supporter après tout ça ? Comment peut-on accepter cela ? Elle ne comprendra probablement jamais les kelowniens et ne se prive pas de le lui dire. Et lui ne se prive pas de lui répondre qu'elle devrait être reconnaissante. Priya s'arrête subitement, se tourne et s'avance vers lui pour essayer de le pousser avec toute la force qui reste dans son petit corps avant de dire : « Reconnaissante ? Vraiment ? Et de quoi ? D'être privée de ma liberté ? Peut-être aurait-il mieux valu pour moi que je meure... ». Elle lui jette un regard mauvais avant de finalement recommencer à avancer. Bien vite, il lui répond à nouveau et elle pince les lèvres. Dans le fond elle sait qu'il a raison. Peut-être l'a-t-il retrouvée et la ramène avec lui, mais il ne l'a pas frappée. Pourtant, il en a eu plusieurs fois l'occasion. Priya se serait attendue à recevoir plusieurs coups, peut-être même à être violée dans les bois avant qu'il ne la ramène auprès des autres. Pourtant, il ne l'a pas fait. Elle croise les bras, se murant dans le silence, agacée de devoir lui concéder raison sur ce point.

Juste avant qu'ils n'arrivent auprès des autres, il l'attrape fermement par le bras pour lui intimer de se tenir tranquille en la menaçant. Voilà qui semble plus convenable de la part d'un animal pareil... Et lorsqu'ils reviennent sur les lieux de l'attaque, Priya pâlit à vue d'œil. Ses amis gisent là, au sol et elle ralentit, incapable de quitter du regard les corps sans vie des hommes qui l'accompagnaient. Elle réprime les larmes qui lui montent parce qu'elle ne veut pas leur offrir cette victoire. Priya s'accroche à tout son caractère, toute sa force, toute sa colère pour ne pas céder au chagrin immense qui vient de la submerger. Elle l'entend à peine se vanter de sa trouvaille auprès des autres. Les choses restent assez floues dans son esprit sur ce qui se déroule ensuite. Les kelowniens finissent de prendre ce qu'ils souhaitent avant de se remettre en route et Priya est hissée par son bourreau sur le cheval, forcée d'être contre lui malgré l'immense dégoût qu'il lui inspire. Par la suite, elle tentera une fuite soldée par un échec qui lui vaudra de marcher tout le reste du voyage, attachée à la selle du cheval de celui qu'elle doit désormais appeler maître. Jusqu'à l'arrivée sur la côte kelownienne pour embarquer sur un navire. Et en voyant s'éloigner la berge sur laquelle elle se trouvait encore quelques temps plus tôt, Priya a senti ses derniers espoirs se briser et s'éteindre en elle.
code by bat'phanie

_________________

Quand la maison s'effondre, il faut partir
Recommencer tout, ailleurs et autrement. Actuellement je crois que le Dernier Espoir c'est la fuite. (© BW)
Revenir en haut Aller en bas
 
Isaak ☯ Run, little mouse, run
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: Orketa-
Sauter vers: