AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Info : N'oubliez pas de mettre une date à vos rps. C'est plus simple pour suivre la chronologie !
Partagez | 
 

 [Sage - Altair] Keep eyes open !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
– Invité –
(#) [Sage - Altair] Keep eyes open !  Jeu 30 Aoû - 1:06

ft. Altaïr
Quand le vieux Sage a décidé de garder un œil sur un jeunot, il tient parole...!
Keep eyes open !

Sur les rives de la cité de Galene, les vagues bruissaient au rythme du cri des mouettes. Le soleil pointait derrière la ligne d'horizon, baignant la ville dans une lumière dorée mêlée de rouge. En cette fin d'été, l'astre se levait bien tôt mais nombreux étaient ceux qui avaient le privilège d'assister à son réveil. Tout pêcheur et matelots digne de ce nom se devait d'être pied à mer dès les premières lueurs du jour ! Et Sage était de ceux-là.

On aurait pu croire qu'avec l'âge, le maître pêcheur se serait laissé aller et se serait accordé quelques heures de sommeil supplémentaires. Au contraire. Invariablement, l'ancien guerrier se levait avec le soleil et se couchait avec lui. Question de discipline, mais également de plaisir personnel : il aimait voir la ville se réveiller au son de la première marée, observer la lune disparaître et les embruns s'ébrouer sous la fraîcheur de l'aube. Il savourait ce petit plaisir de la vie chaque jour et il remerciait les dieux pour cela. Un rayon tomba sur ses cheveux argentés et il sourit largement. Douce matinée pleine de possibilités : c'était pour cela qu'il aimait tant les matins... L'air était toujours nouveau. Il aimait la nouveauté.

C'est d'ailleurs pourquoi, ce matin-là, Sage avait décidé de faire un accroc à sa tournée matinale. Normalement, il passait les premières heures du jour à inspecter les bateaux de pêche, lancer les premiers filets, interroger ses apprentis... Mais cette fois, il avait exceptionnellement délégué la tâche à un compagnon pêcheur. Il avait une mission à accomplir, ou plutôt, une visite à rendre. Ainsi, vêtu de sa tunique brune des bons jours, rasé de frais, l'homme arpentait le port des navires guerriers, l’œil alerte et le pas vif. Il cherchait quelqu'un.

Il n'avait observé le garçon que de loin. Mais suffisamment pour le reconnaître. Son œil bleu était plus perçant que celui d'un goéland en recherche d'une rascasse. Ainsi, lorsqu'il tourna la tête vers un chargement où travaillaient plusieurs matelots, le dos large et les boucles blondes de l'un d'entre eux stoppa sa marche. Voilà qui était satisfaisant, le garçon n'était pas en mer ! Il allait enfin pouvoir accomplir sa mission. Croisant les bras, bien campé sur ses jambes, il se planta sur le chemin qu'empruntait le jeune homme. Lorsque celui-ci se retourna, il lança, joyeux :

- Tiens, tiens, tiens ...Altaïr ! Tu as les yeux de ta mère, c'est tout à fait surprenant, mon garçon ! Comment se porte-t-elle ? J'espère que tu prends bien de ses nouvelles quand tu en as l'occasion !

Sage ne s'encombrait plus trop des règles de convenance. Il ne se présenta pas, se contentant d'adresser un large sourire à son interlocuteur, le jaugeant de la tête au pied. Ce gosse avait tout l'air d'être un sacré dégourdi. Il avait hâte de voir ce qu'il avait dans le ventre !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 44
Inscrit le : 23/08/2018
Crédits : Ava: (c)Gentleheart
Célébrité : Toby Regbo
Multi-comptes : Niamh

Altaïr
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: [Sage - Altair] Keep eyes open !  Sam 1 Sep - 23:03

KEEP EYES OPEN !Sage & Altaïr


Ce matin-là, Altaïr fut réveillé plus tôt que d’habitude, il faisait encore nuit. C’était le matelot qui dormait dans le hamac sous le sien qui l’avait secoué vivement, lui jetant son haleine lourde de la nuit en plein visage. Il était chargé, avec deux autres jeunes du Ranger d’aller chercher les provisions pour les prochains départs en mer. Il se mit debout, faisant craquer ses lombaires, prit un peu d’eau dans un tonneau qui servait à se laver et frotta son visage avec. Il enfila ensuite négligemment une chemise en lin et monta sur le pont pour savoir de quoi il retournait.

Il découvrit le groupe auquel il était affecté, il allait chercher les boissons… Bien entendu un marin sans alcool n’est pas un marin alors avoir une recharge de rhum était impératif. Il mit pied à terre, c’était assez étrange, cela faisait longtemps qu’il n’avait pas foulé la terre ferme, le travail sur le Ranger était trop éprouvant pour qu’il songe à sortir en plus de cela le soir. Le sol tangua un peu sous ses pieds et il se rattrapa à un poteau, essuyant quelques rires moqueurs. Puis il suivit sa troupe jusqu’à l’endroit qu’on leur avait indiqué.


Il était un peu plus tard, le soleil s’était déjà levé, quand Altaïr rentra au Ranger, un caisson de bouteilles dans les bras. Jugeant les bras du mousse trop sveltes, ces deux coéquipiers s’étaient chargés de pousser les tonneaux de vins ce qui n’avait pas semblé déranger Altaïr.

Marchant les bras pleins et enivrés par les parfums s’échappant des bouteilles mal fermées, Altaïr avait une étrange impression. Ce sixième sens inexplicable, cette impression d’être observé, voire même d’être suivi. Il tourna la tête une fois mais les goulots de bouteilles l’empêchaient de voir quoique ce soit. Ce disant que ce n’était rien il continua mais cette impression persista. Il se tourna à nouveau, se laissant distancer par les deux autres matelots qui discutaient vivement de la météo à venir. Baissant au maximum ses bras, il finit par aviser un homme d’âge plutôt mûr, la cinquantaine il aurait dit, mais encore bien en forme, seuls ses cheveux blancs trahissaient son âge. Quand l’homme capta son regard, il l’interpella :

« Tiens, tiens, tiens ...Altaïr ! Tu as les yeux de ta mère, c'est tout à fait surprenant, mon garçon ! Comment se porte-t-elle ? J'espère que tu prends bien de ses nouvelles quand tu en as l'occasion ! »

Stupidement, Altaïr jeta un coup d’œil derrière lui pour être sûr que l’home lui parlait bien à lui, idiot certes car il avait prononcé son nom. Mais comment diable le connaissait-il ? Cet homme ne lui disait absolument rien, bien qu’il essaie du mieux qu’il pouvait de se rappeler de cette tête. Et puis il parlait de sa mère, comme pouvait-il connaître sa mère ? Sa mère ne connaissait personne à Galene. Trop de questions qu’il fut obligé d’énoncer à voix haute.

« Je vous connais ? Je suis désolé d’être aussi direct mais vous ne me dites absolument rien. Vous connaissez ma mère, c’est ça ? Comment ? »

Il se voulait courtois car on lui avait appris en arrivant à Galene à l’être mais bons dieux qui pouvait être cet homme ?!

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
– Invité –
(#) Re: [Sage - Altair] Keep eyes open !  Lun 3 Sep - 22:47

ft. Altaïr
Quand le vieux Sage a décidé de garder un œil sur un jeunot, il tient parole...! Même si c'est pour le déranger en plein boulot !
Keep eyes open !

Eh bien ! Le pauvre garçon avait l’air surpris de se faire alpaguer par un vieil homme. Bon, très bien, il y avait de quoi. Lui aussi, à son âge, si un vieil homme au grand sourire lui était tombé dessus en prétendant connaître son nom et sa mère, ça lui aurait fait drôle. L’humour de la situation faillit le faire rire. Que voulez-vous, à cinquante-huit ans passés, Sage pouvait être aussi malicieux qu’un gosse de dix. On ne se refaisait pas.

Aussi, le regard un peu ahuri du jeune homme l’amusait profondément. Il ne put s’empêcher de remarquer qu’Altaïr n’avait pas lâché son chargement et il grimaça intérieurement : il fallait que le garçon préserve un peu ses bras s’il ne voulait pas finir plié en deux avant la fin de son service ! Mais c’est à ce moment précis que le matelot s’exclama :

- Je vous connais ? Je suis désolé d’être aussi direct mais vous ne me dites absolument rien. Vous connaissez ma mère, c’est ça ? Comment ?

L’avalanche de questions fit cette fois lâcher à Sage un véritable rire joyeux. Il adorait surprendre les autres et la manière que son cadet avait de poser les questions, les unes à la suite, avait quelque chose de touchant. Dieux de la Mer, pardonnez-le, voilà qu’il se réjouissait d’inquiéter un pauvre matelot qui, évidemment, ne pouvait se souvenir de son visage puisque la dernière qu’il l’avait vu, il avait un hochet dans les mains, et non pas une grosse caisse qu’il continuait de porter…

Un peu exaspéré mais sans cesser de sourire, Sage lui prit d’autorité le paquet des mains et le posa à terre, juste à côté.

- Tu vas te fatiguer si tu restes planté là avec une telle charge sur les bras. Quand tu t’arrêtes, n’hésite pas à poser, même si la pause est courte. En pliant les genoux, pour ne pas te blesser.

Les conseils, il en dispensait gratuitement et sans qu’on lui en réclame : certains appréciaient, d’autres toléraient et les derniers étaient un peu insultés par le ton paternaliste du vieux pêcheur. Sauf que Sage s’en moquait comme de son premier maquereau. Peut-être qu’Altaïr avait déjà entendu ces indications avant, mais les répéter ne faisait jamais de mal. Il adressa un regard faussement outré au matelot en guise de réponses à ses questions, puis lâcha d’un air exagérément dramatique :

- Allons bon ! Tu portais tes bavoirs la dernière fois que je t’ai vu, mais tu pourrais faire un effort de mémoire mon garçon !

Puis, estimant que les plaisanteries les plus courtes étaient les meilleures, il prit un air un peu plus sérieux.

- Je suis Sage, maître pêcheur. Tes parents et moi étions amis il y a de cela quelques années maintenant. Ta mère m’a contacté il y a quelques mois afin que je garde un œil sur toi. Je t’aurais bien engagé comme apprenti, mais il semble que tu aies trouvé ta voie ici.

Le gosse était effectivement taillé pour l’aventure. Pas comme un guerrier, certes, mais on faisait trop de cas de la taille des muscles : ce qui comptait, c’était la manière dont on les usait. Et les gestes d’Altaïr trahissait une expérience maritime en pleine évolution. Sage poursuivit, léger :

- Voudrais-tu me rejoindre quand tu auras fini ta mission ? Dis au capitaine que c’est moi qui te réclame, il devrait comprendre. Nous irons manger un morceau si cela te dit. A Galene, mieux vaut savoir où l’on va pour trouver quelque chose de consistant. Je t’attendrai ici.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 44
Inscrit le : 23/08/2018
Crédits : Ava: (c)Gentleheart
Célébrité : Toby Regbo
Multi-comptes : Niamh

Altaïr
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: [Sage - Altair] Keep eyes open !  Jeu 13 Sep - 16:06

KEEP EYES OPEN !Sage & Altaïr


L’inconnu ne répondit pas tout de suite, il lui prit seulement la caisse de bouteilles des mains pour la poser par terre, s’accompagnant d’une petite remontrance, lui disant qu’il allait finir par se faire mal. Altaïr ne chercha pas à l’en empêcher, trop satisfait d’être débarrassé de ce poids mais regardait toujours l’homme avec de grands yeux ronds trahissant son incompréhension. Cela sembla le faire rire car l’homme reprit sur le ton de l’humour :

« Allons bon ! Tu portais tes bavoirs la dernière fois que je t’ai vu, mais tu pourrais faire un effort de mémoire mon garçon ! »

Altaïr ne comprit pas tout de suite ce qui incita l’homme à continuer cette fois reprenant son sérieux. Il s’appelait Sage, un ami de ses parents qui avait été mandaté par sa mère pour garder un œil sur le matelot. Le gamin sourit intérieurement, pas vraiment surpris de la réaction de sa mère surprotectrice. Sage se présenta également comme étant maître-pêcheur, voilà donc pourquoi ce nom ne lui était pas tout à fait inconnu, il avait croisé un jour un garçon de son âge dans Galene qui avait dit être un disciple de Sage. Enfin le voyait-il, l’homme avait sa petite réputation dans la capitale. Quand Sage lui apprit qu’il avait songé à faire de lui un de ses élèves, Altaïr fut flatté et failli lui répondre mais un de ses compagnons l’appela au loin, il se tourna pour voir les deux grands idiots lui faire des grands signes sur le pont du Ranger tout en lui criant ce genre d’acerbités qui l’on peut entendre à bord d’un bateau entretenu principalement par de jeunes gars immatures. Altaïr se retourna vers Sage, un sourire presque navré sur le visage et implorant le vieux sage de ne pas le juger trop vite, il n’avait pas envie qu’en premier rapport sa mère entende qu’il était devenu un petit galérien de bas étage. L’homme sembla comprendra car il l’invita le retrouver ici même après son service. Altaïr accepta vivement d’un geste de tête puis se pencha, ignorant absolument les conseils de Sage car il plia son dos pour attraper la caisse et se jeta à la suite de ses compagnons pour rejoindre le Ranger.



Il était bientôt quatre heures aurait-il dit. Il avait enfin fini de poncer le plancher du pont. Epuisé, croulement sous la chaleur du Soleil qui avait frappé au dessus de sa tête, il se releva, étirant son dos et faisant craquer sa nuque. Il s’essuya le front d’un revers de manche puis alla voir le maître d’équipage lui demandant sa soirée ce que l’homme lui donna avec un surplus de nonchalance tant il était passionné par un roman qu’Altaïr soupçonnait être une romance à l’eau de rose. Le mousse le remercia prestement puis se dirigea à demi-courant vers le pont du bateau pour en débarquer.  Le matelot n’avait pas oublié qu’il avait rendez-vous avec Sage et durant toute la journée cet homme l’avait intrigué. Il avait à plusieurs reprises essayé de fuir le travail pour le rejoindre plus tôt, aller manger avec lui comme il lui avait demandé, en apprendre plus sur qui il était, sa relation avec ses parents mais à chaque fois le devoir l’avait ramené à sa vie de matelot.

Il se dirigea donc vers le point de rendez-vous avec un mélange de honte et d’excitation. Voyant au loin la silhouette du pêcheur se dessiner, Altaïr sentit un sourire émerger sur son visage. En arrivant à son niveau, il lui lança :

« Excusez-moi pour le retard, j’n’ai pas pu me libérer plus tôt ! J’espère que nous pourrons tout de même partager un petit repas. Puis soudain comme un éclair, une idée lui traversa le crâne. Nous pourrions partir le pêcher d’ailleurs, ‘savez j’avais l’habitude d’aller pêcher avec mon père… avant… J’me débrouille. »

Revenir en haut Aller en bas
 
[Sage - Altair] Keep eyes open !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Flood & cie :: Les archives du forum :: Archives des rps-
Sauter vers: