AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Info : N'oubliez pas de mettre une date à vos rps. C'est plus simple pour suivre la chronologie !
Partagez | 
 

 Cette inévitable discussion ► Kalevi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 1296
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Cette inévitable discussion ► Kalevi  Dim 9 Sep - 0:20


akeela & kaleviDébut du 8ème mois, an 150. Un mois, un long mois s’est écoulé depuis qu’ils sont tous rentrés des prairies d’Askhadi pour la Citadelle. Mais malgré ce temps passé, Akeela n’a toujours pas trouvé le courage d’aller discuter avec Kalevi de cette nuit passée sous cette tente, dans les prairies. Pourtant, ce ne sont pas les occasions de discuter qui ont manqué, mais juste le courage de le faire puisqu’à chaque fois la jeune femme s’est défilé en trouvant excuse sur excuse. La guérison des blessures, des rendez-vous plus ou moins importants, des entrainements… à chaque fois elle trouvait toujours quelque chose pour ne pas rester seule avec Kalevi dans une pièce plus d’une minute, ce qui aurait donné cours à une conversation qu’elle ne souhaitait pas avoir. Mais à force de jouer au chat et à la souris, elle voit bien que leur relation finit par en prendre un sacré coup et qu’ils ont perdu cette connexion qu’ils avaient tous les deux depuis des années. Et ça manque énormément à Akeela.

Ce matin encore, elle a fui. Aussi rapidement qu’elle l’a fait sous la tente le mois précédent, elle a fui. Elle est allée réveiller Shirin dans ses quartiers pour l’emmener chasser à peine le jour levé et vient seulement de rentrer, alors que le soleil est déjà bien haut dans le ciel. Elle sait que son absence a encore dû être remarquée, ne serait-ce que par Thayne qui passe la plupart de son temps à la suivre maintenant, vu qu’elle essaye d’éviter Kalevi au maximum. Sa jeune apprentie est déjà rentrée pour se rendre à ses cours et Akeela s’est dirigée vers le box d’Hasufel pour s’occuper de lui avant de reprendre ses attributions. L’animal est heureux d’avoir pu se dépenser un peu dans les terres autour de la Citadelle et ça se ressent. Akeela a posé son arc et sa sacoche à l’entrée et poussé l’animal pour qu’il entre dans son box. Il semble heureux de pouvoir manger un peu tandis qu’elle le brosse. C’est quelque chose qu’elle apprécie faire, ça la calme, et elle en oublie tout ce qui se passe autour dans les écuries. Et en ce moment, elle a bien besoin d’oublier ce qu’il se passe autour.

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 122
Inscrit le : 13/05/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Ben Barnes
Multi-comptes : Karrah

Kalevi
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: Cette inévitable discussion ► Kalevi  Mar 11 Sep - 12:37

Le garde de l'Ipa a passé la matinée à chercher Akeela sans jamais le montrer aux autres, comme d'habitude. Hors de question que les autres se rendent compte de la disparition de la jeune femme et comprennent qu’elle fait ce genre de choses de façon régulière. Il a donc également géré les tours de garde, fait des rondes dans toute la citadelle pour vérifier que chacun était à son poste – tout en cherchant Akeela, sans jamais la trouver - assurant son travail comme si de rien n’était. A la place, il a trouvé une fillette d'askhadi, dans une écurie en train de s'occuper d'un cheval, un peu perdue probablement. Kalevi l'a aidée à retrouver sa famille, ou peut-être juste lui a-t-il tenu compagnie si elle n'était pas perdue. En tout cas, cela lui a changé un peu les idées. Parce que depuis plusieurs jours, Kalevi se dit qu'il faut vraiment qu'ils parlent de cette nuit où ils se sont retrouvés dans le même lit. Il est tant que le silence cesse. Car l’Ipa l’évite depuis trop longtemps maintenant, préférant être accompagnée de Thayne. Et même si Kalevi a confiance en ce garde, il n’apprécie pas tellement de devoir se tenir à distance, passant son temps à s’inquiéter pour elle. Il n’accepte pas d’être ainsi mis à l’écart, estimant qu’il ne serait pas très utile en cas de problème et qu’il ne peut plus réellement anticiper ces fameux problèmes. Mais bien sûr, l’Ipa est restée introuvable. Shirin manquant aussi à l’appel, il a fini par comprendre qu’encore une fois Akeela avait entraînée l’apprentie en dehors de la ville pour aller chasser. Encore des risques. Et cela l’a mis en colère. Contre elle, mais surtout contre lui-même d’avoir été aussi négligeant et de s’être laissé mettre à l’écart de la sorte. Cela ne pouvant plus durer, le voilà à nouveau à la recherche d’Akeela.

Il pousse la porte de l’écurie dans laquelle se trouvent leurs chevaux et s’approche du box d’Hasufel. Il est déjà passé plusieurs fois à l’écurie, sans succès. En désespoir de cause, il pousse à nouveau cette porte, résigné à ne rien trouve de plus que quelques chevaux paisiblement installés dans leur box. Il fait le tour de l’écurie sans trouver personne et revient vers le seul box qui l’intéresse réellement. Il pose son coude sur la porte en bois du box du cheval d’Akeela et jette un œil à l’intérieur. Un coup d’œil rapide, déjà prêt à repartir. Mais son regard accroche la robe blanche du cheval et la chevelure de la jeune femme. L’espace d’un instant, son cœur dysfonctionne, à la fois de colère, de soulagement et de joie. Il fait taire ses émotions et savoure cet instant. Akeela est coincée, cette fois elle ne pourra pas fuir comme les fois précédentes. Il reste à l’extérieur du box, empêchant toute retraite de l’Ipa et s’éclaircit la voix pour attirer son attention avant de dire : « Akeela ». Il marque une pause. Il est assez difficile pour lui de voiler la colère qu’il ressent et qui transparaît donc un peu dans sa voix lorsqu’il lui dit : « Encore une promenade, vraiment ? ». Il retient le reste des commentaires qui lui viennent. Oui, il trouve cela risqué et inconscient. Mais il a d’autres choses plus importantes à dire. Alors il dit : « Je crois qu’il faut qu’on parle… D’autant plus que je compte reprendre mes tours de gardes habituels… ». Cette fois, il ne lui laisse pas le choix. Surtout après son escapade.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1296
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: Cette inévitable discussion ► Kalevi  Mar 11 Sep - 18:09


akeela & kaleviDepuis son retour à la Citadelle après la fête de l’Alliance, Akeela se pose pas mal de questions sur tout un tas de choses, politiques ou non. Le fait d’avoir insisté pour laisser sortir les apprentis et les avoir mis en danger lui a fait se demander si c’était une bonne idée, si les enfermer au sein de la Citadelle comme il était initialement prévu n’était pas mieux pour leur sécurité. Mais toutes les terres sont dangereuses et si la dissidence avant décidé d’attaquer la ville plutôt que la fête de l’Alliance, les apprentis auraient été tout autant en danger qu’à ses côtés dans les prairies. Elle ne sait plus vraiment quoi penser, beaucoup de choses se sont passées depuis la fête et rien n’est plus vraiment comme avant. Elle suppose qu’elle devra faire avec. Elle sursaute en entendant un raclement de gorge et se tourne vers l’entrée du box pour voir la personne qui vient l’interrompre de cette façon. « Kalevi. Tu m’as fait peur. » Elle aurait dû se douter que le garde la chercherait au sein de la Citadelle, comme il le fait à chaque fois qu’elle s’absente sans rien dire. Elle tique légèrement au ton de sa voix et ne répond même pas lorsqu’il parle d’une énième promenade, elle entend le reproche dans sa question qui n’en est même pas une. Pourtant, ce n’est pas la première fois qu’elle part comme ça et il devrait finir par s’y habituer, au bout de trois années à la voir disparaître de cette façon de temps à autre. Elle tourne la tête vers Hasufel et continue de le brosser, attendant la réprimande qui suit toujours leurs retrouvailles dans ce genre de situation.

Mais pour une fois, elle ne vient pas et Kalevi exprime son besoin de discuter et de reprendre ses tours de garde habituels. Il est assez froid dans ses paroles et c’est notamment ce qui dérange Akeela depuis cette nuit qu’ils ont passée tous les deux sous cette tente. Même leur peu de discussion n’a plus rien de pareil. Elle pourrait se défiler à nouveau, prétexter n’importe quoi pour sortir de ce box et ne pas assumer une conversation, mais Akeela se dit qu’il est plus que temps de faire quelque chose. « Je crois aussi. » Il faut juste savoir quoi dire. Elle soupire doucement et tourne la tête quelques seconde pour l’observer avant de reporter son attention sur l’animal. « Je pense que ce n’est pas la peine de parler de ma sortie de ce matin, on sait tous les deux que je ne devrais pas faire ça mais que je suis une tête de mule et que je vais continuer à le faire, malgré tout. » Ca la fait sourire même si ça n’a rien de drôle. D’autant qu’elle se doute très bien que ce n’est pas de ça que veut parler Kalevi en venant la trouver ici.

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 122
Inscrit le : 13/05/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Ben Barnes
Multi-comptes : Karrah

Kalevi
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: Cette inévitable discussion ► Kalevi  Ven 14 Sep - 15:09

Lorsqu'il s'éclaircit la gorge, l'Ipa sursaute. Le garde est plutôt fier de son petit effet. Cela lui rappelle que le danger peut-être partout et même arriver quand on s'y attend le moins, quand on se sent le plus en danger. Le garde sourit simplement. Il fait craquer sa nuque par habitude puis recommence à lui parler. Il lui fait un reproche qu’il ne prend même pas la peine de rendre subtile et elle recommence à brosser son cheval. L'animal est blanc et assez fiable. Un cadeau de Dastan, il le sait. Finalement, elle répond qu'elle le croit aussi. Il faut qu'ils parlent, qu'ils mettent tout à plat. Les choses ont changé, forcément. Mais peut-être que cela pourrait être mieux qu'avant. Elle l'observe quelques instants, puis regarde l'animal à nouveau. Elle reprend la parole et Kalevi écoute. Il roule un peu des yeux et dit : « Tu prends trop de risques Akeela... ». Et l'inquiétude s'entend dans sa voix plus qu'il ne l'aurait voulu. Il est loin de s'en moquer, de ne pas s'en inquiéter. S'il est froid, c'est surtout parce qu'il est en colère contre lui de la laisser prendre autant de risque. Il a l'impression de ne pas être à la hauteur. Et dans le fond, il le sait, il ne sera jamais vraiment à la hauteur. Le souvenir de Dastan sera toujours là quelque part. Et il la comprend. Lui aussi aimait son frère, bien plus que n'importe qui d'autre. Il réprime son soupire, toujours un peu perdu au milieu de tout cela. Mais il reprend la parole pour dire : « Mais je voulais parler de cette nuit, à la fête de l'Alliance ». Il la regarde toujours. Il comprend qu'elle continue à s'occuper d'Hasufel, c'est surement plus facile que de devoir affronter son regard. Et sans doute trouve-t-il cela plus facile lui aussi. C'est surement pour ça qu'il a le courage de reprendre la parole pour dire : « Si c'était à refaire, je ne ferais pas les choses différemment. Mais cela ne doit pas m'empêcher de faire mon travail ». Il marque une pause et dit : « S'il t'arrivait quelque chose... » mais la fin de la phrase se perd. Il n'est même pas capable d'y penser en réalité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1296
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: Cette inévitable discussion ► Kalevi  Ven 14 Sep - 21:58


akeela & kaleviAkeela préfère être claire dès le début avec Kalevi, parce qu’elle n’a pas vraiment envie de subir une énième réprimande à cause de sa sortie matinale. Elle soupire doucement à la phrase qu’il prononce parce qu’elle sait que cela ne servira à rien de lui répondre, encore une fois. Durant les trois dernières années ils ont déjà eu cette discussion où il la réprimande, lui donne ses raisons de le faire et trouve qu’elle prend trop de risques à partir ainsi en dehors de la Citadelle. Elle a la même discussion avec Madaline lorsque celle-ci apprend ses sorties, mais Akeela refuse de changer ses habitudes, même maintenant, même après avoir failli y passer il y a quelques mois face à cette panthère. Elle a bien compris – et encore plus récemment avec la fête de l’Alliance – que rester à la Citadelle ou se cantonner à son poste uniquement ne l’empêcherait pas d’être en danger à un moment ou à un autre. Kalevi devrait le savoir mieux que quiconque, que le danger ne vient pas forcément de l’extérieur de la ville mais qu’il peut parfois se trouver entre les murs de la Citadelle depuis un bon moment. Mais elle ne dira rien une fois de plus, parce qu’elle sait très bien que ce n’est pas que cette raison qui amène Kalevi à vouloir discuter avec elle aujourd’hui.

Elle garde ses yeux rivés sur la robe blanche d’Hasufel tandis que Kalevi évoque cette nuit dans les plaines d’Askhadi. Tout comme elle a fui le matin même, elle évite de croiser son regard tandis qu’il parle de ce qu’il s’est passé entre eux ce soir-là. Akeela a honte du comportement qu’elle a eu sous la tente, pas pour ce qu’il s’est passé entre eux mais pour avoir lâchement fui le lendemain matin et pour continuer à le faire même après un mois. Elle n’agit pas comme une adulte depuis plusieurs semaines et elle s’en veut énormément. Elle fronce doucement les sourcils, s’arrêtant de brosser Hasufel. « Tu veillerais sur le prochain Ipa. » Elle tourne la tête vers Kalevi et continue. « S’il m’arrivait quelque chose, tu l’épauleras comme tu m’as aidée moi. » Sa récente discussion avec Elanor – et une autre qu’elle a eu avec Saleem à leur retour des prairies – lui a bien fait comprendre qu’ils n’étaient pas forcément prêts pour tout ça et qu’il faudrait beaucoup de soutien à celui qui sortirait vainqueur du combat. « Je ne regrette pas ce qu’il s’est passé, bien au contraire, je regrette juste d’être partie. Mais je ne veux pas que ça change quoique ce soit entre nous, je… » Elle tique légèrement parce qu’elle sait qu’elle se ment à elle-même. Si elle a fui de la tente ce matin là ce n’est pas parce qu’elle pensait que ça affecterait le travail de Kalevi, mais plutôt parce qu’elle savait que ça l’affecterait elle-même. Et que ça, elle refuse d’y faire face pour le moment.

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 122
Inscrit le : 13/05/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Ben Barnes
Multi-comptes : Karrah

Kalevi
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: Cette inévitable discussion ► Kalevi  Jeu 4 Oct - 13:05

Il n'arrive pas à terminer sa phrase. Imaginer qu'il pourrait la perdre, échouer là où il doit réussir est insupportable pour lui. Et si cela devait arriver, le garde sait qu'il ne s'en relèverait pas. Il pourrait y mettre toute sa détermination, toute sa volonté, cela ne serait pas suffisant. Mais bien sûr, Akeela ne peut pas comprendre et lorsqu'elle reprend la parole tout en tournant la tête pour le regarder, Kalevi esquisse un sourire. Léger, mais présent. Akeela ne peut pas comprendre l'énergie et la volonté qu'il lui a fallu pour affronter la mort de Dastan et pour ne pas s'effondrer sous le poids de la culpabilité. Encore aujourd'hui, Kalevi se sent coupable. Et s'il a réussi à avancer, c'est bien pour protéger Akeela parce qu'il savait que c'était ce que son frère aurait voulu. N'était-il pas mort en tentant de la protéger justement ? Alors si à nouveau Kalevi était confronté à un échec, à une erreur, à la perte de celle qui est aujourd'hui la personne la plus précieuse à ses yeux, il ne pourrait pas s'en relever. Mais il ne peut pas lui dire tout cela, bien évidemment. Alors il répond : « Cela ne doit pas arriver ». Il la regarde simplement. Cela n’arrivera pas. Il compte bien faire en sorte qu’Akeela vive encore une très longue vie et continue pendant de très longues années à guider l’Alliance.

Ce qu’elle dit par la suite rassure le jeune homme. Elle ne regrette pas elle non plus. Heureusement d’ailleurs, sûrement aurait-il eu l’impression d’avoir abusé d’elle dans des conditions qui n’étaient probablement pas propices à ce genre de moments. Mais non, alors c’est un certain soulagement qui l’envahi. La suite de ses paroles trouve un écho en lui, d’une certaine façon. Même s’il ne sait pas très bien de quoi elle parle : du travail ou d’autre chose ? Même si Kalevi la protège parce que c’est son rôle, leur relation va au-delà d’une simple protection. Il ne pourrait probablement pas se permettre de lui donner autant son avis sinon. Mais il ne sait pas très bien qualifier jusqu’où exactement : sont-ils amis ? Ou autre chose ? Et comme lui, elle ne termine pas sa phrase. Probablement parce qu’ils sont aussi perdus l’un que l’autre par rapport à tout cela. Mais peut-être pas pour les mêmes raisons. Et même s’ils ne le veulent pas, les choses vont surement changer quand même. « Cela va forcément changer les choses, mais je pense qu’on peut faire avec, non ? » après tout, ils sont adultes tous les deux. Il lui sourit avec bienveillance puis reprend : « Je serais toujours à tes côtés, quoiqu’il advienne par la suite ». Il lui laisse le choix. Akeela est plus jeune que lui, et il sait qu’avant elle n’avait eu de relation amoureuse qu’avec Dastan. Il ne veut pas la forcer. Et si elle a besoin de temps, alors il lui en laissera, sans lui en tenir rigueur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1296
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: Cette inévitable discussion ► Kalevi  Sam 20 Oct - 23:13


akeela & kaleviDepuis la fête de l’Alliance, Akeela a eu énormément de temps pour réfléchir à tout ce qu’il s’est passé cette nuit-là entre elle et Kalevi. Comme elle vient de le lui dire, elle ne regrette en rien, bien au contraire. Elle a juste cette impression d’avoir trahi Dastan, une impression qui ne la quitte plus depuis qu’elle a fuit de sous la tente avant même le lever du jour. En l’espace de trois années, Akeela ne s’est jamais permis d’éprouver quoi que ce soit pour qui que ce soit, même de se retrouver dans un lit avec un autre homme sans aucun sentiments mis en jeu. Elle s’est toujours concentrée sur son travail, sur cette promesse qu’elle a fait à Dastan avant que celui-ci ne meure et jusqu’ici, elle a toujours réussi à faire passer son poste et ses responsabilités d’Ipa avant tout le reste. Mais ce qu’il s’est passé avec Kalevi l’a bien plus affectée que ce qu’elle veut bien admettre et remet en cause pas mal de choses. Ajouté à cela que les récents évènements liés à l’Alliance lui font se poser pas mal de questions depuis son retour d’Askhadi.

Lorsqu’il lui dit que cela va forcément changer les choses, elle soupire doucement et pose son front sur le flanc d’Hasufel. Akeela aimerait parfois n’être qu’une jeune femme normale, ne pas avoir ce poste à responsabilités qu’elle n’a jamais réellement demandé et pouvoir vivre sa vie tranquillement sans avoir à se préoccuper de tout un tas de choses. Elle n’aurait pas à se poser de telles questions ou à se sentir tiraillée entre son poste et tout le reste. Et ce serait beaucoup plus simple d’avoir une conversation normale avec Kalevi suite à cette nuit passée sous la tente.

Elle se recule doucement et délaisse l’animal pour se rapprocher de l’entrée du box, s’appuyant doucement sur le bois de la porte. « On peut faire avec oui. » Elle sait qu’elle doit agir en adulte, être responsable, ne pas laisser cela affecter sa relation avec Kalevi, affecter son travail. Aussi bien le sien que celui du jeune homme d’ailleurs. Mais elle sait aussi ce qu’elle ressent et elle le garde pour elle depuis bien trop longtemps. « Mais je n’ai pas envie de faire semblant. » Elle pose sa main sur celle de Kalevi et relève les yeux pour l’observer quelques secondes. Akeela n’a pas envie de se voiler à nouveau la face durant des semaines, à devoir éviter Kalevi pour ne pas avoir à lui parler encore une fois. Parce qu’elle a beau vouloir agir comme une adulte, elle a aussi envie d’agir bêtement par moment. « Je n’ai pas envie de faire comme si rien ne s’était passé. » Même si c’est encore difficile pour elle de se faire à cette idée.

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 122
Inscrit le : 13/05/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Ben Barnes
Multi-comptes : Karrah

Kalevi
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: Cette inévitable discussion ► Kalevi  Ven 2 Nov - 22:07

Bien sûr que cela change les choses. Pour tous les deux, à des niveaux différents. Et cela implique tellement de choses... En fonction des choix qu'ils feront et de ce qu'ils ressentent réellement les choses peuvent changer, évoluer en bien ou en mal. Libre à eux de se comporter en adulte ou de faire les enfants. Quoi qu'il en soit, Kalevi ne renoncera pas à son métier, à la protéger elle envers et contre tout. C'est une promesse qu'il a faite et qu'il tiendra, même si cela doit le faire souffrir. Cela serait une bien maigre punition pour avoir laissé mourir son frère. Il la regarde poser son front contre le flanc de son cheval et retient son soupire. Il retient aussi l'envie subite qu'il a de la prendre dans ses bras pour la réconforter. Il ne bouge pas, reste là, à la regarder de son regard bienveillant avec ce léger sourire qui flotte toujours sur ses lèvres lorsqu'elle est dans les parages. Finalement, elle se recule et elle s'avance vers l'entrée du box tout en s'appuyant contre la porte en reprenant la parole pour dire qu'on peut faire avec. Ils sont adultes tous les deux. Ils sont capables de mettre certaines choses de côté pour avancer. La question est de savoir s'ils le veulent vraiment. Il ne sait pas réellement quoi lui répondre, il se contente de la regarder, attendant de voir si elle se décide à parler plus. Et finalement elle le fait. Elle reprend la parole pour dire qu'elle n'a pas envie de faire semblant. Puis, elle pose sa main sur celle du garde. Celui-ci fronce un peu les sourcils sans réellement comprendre. Il penche un peu la tête se demandant ce qu'elle entend par faire semblant : faire semblant que cela a compté ou faire semblant que cela n'a pas compté ? Elle dit qu'elle ne regrette pas, mais a-t-elle envie de plus ? Il soutient son regard lorsqu'elle relève le sien.

Elle reprend à nouveau la parole et il finit par sourire un peu retourner sa main pour serrer celle d'Akeela tout en lui répondant : « C'est à toi de voir ce que tu souhaites faire Akeela... ». Il marque une pause puis reprend : « De ce qu'il s'est passé dans les plaines, et de ce qu'il se passera maintenant et à l'avenir... ». Il sourit simplement puis dit : « Tu n'es pas obligée de prendre une décision maintenant... ». Mieux que quiconque, il sait que ce n'est pas une décision facile et qu'il y a tellement de choses qui devraient les préoccuper, les influencer dans cette décision. Mais lui sait très bien ce qu'il ressent pour elle et ce qu'il serait capable de faire pour elle. Il dit : « Le fait d'être l'Ipa ne devrait pas t'empêcher pas de vivre ». Bien sûr, le garde se sent un peu idiot de dire ça. Après tout, c'est lui qui passe son temps à lui dire qu'elle prend trop de risque. Mais en réalité, il n'est pas contre le fait qu'elle aille chasser, il aimerait juste qu'elle y aille accompagnée d'un garde. Alors si elle souhaitait avoir une relation, et même peut-être avoir des enfants, Kalevi n'y verrait aucun inconvénient, il s'agirait simplement d'entrer ces nouvelles données dans sa façon de veiller sur elle. Il lui sourit un peu et vient poser sa main libre sur la joue de la jeune femme en disant : « Moi je sais déjà ce que je veux. Mais quoi que tu décides, je resterais à tes côtés... ». Il ne veut pas qu'elle se sente forcée à quoi que ce soit. Le garde ne se défilera pas, même si elle devait finalement le repousser.
Revenir en haut Aller en bas
 
Cette inévitable discussion ► Kalevi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: La Citadelle-
Sauter vers: