AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Info : N'oubliez pas de mettre une date à vos rps. C'est plus simple pour suivre la chronologie !
Partagez | 
 

 [Silas - Malphas - Wilfrid] De l'art de convaincre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
– Invité –
(#) [Silas - Malphas - Wilfrid] De l'art de convaincre  Sam 29 Sep - 20:39

Malphas
Wilfrid
Silas
De l'art de convaincre
Je l’avais enfin trouvée ma raison pour descendre de mon arbre. Que le sol m’avait paru dur ! Que l’air me semblait moins pur aussi près du sol ! Mais cela en valait la peine : la rencontre à venir pourrait décider du sort de l’Alliance. Je voyais les choses en grand, je les avais toujours vues de cette manière de toute façon. Cependant, il fallait commencer petit, il fallait surtout commencer quelque part. Sur l’étroite embarcation qui me menait moi et mes gens à Port-Victoire, je passais revue toutes les formules de politesse que je connaissais. Comment saluer un peuple de guerriers ? Comment saluer des gens qui me considéraient comme l’ennemi ? Le plus important, c’était encore de ne rien dire qui puisse me faire tuer instantanément. Ce froid, bon sang, était-il en train de me geler les os ? N’étions-nous pourtant en plein après-midi ?

Pieds à terre, j’aperçus au loin un campement où quelques dissidents Kelowniens s’affairaient. L’un d’eux, juché en haut d’une petite tour de bois me regardait fixement et m’ordonna de rester là où j’étais ; il avait bandé son arc, je n’allais pas le contredire. Peu de temps après, deux hommes émergèrent de derrière une grande porte en bois. Deux hommes…  Pas un. Cela était suffisamment étrange pour piquer ma curiosité, mais pas assez pour m’inquiéter. Emmitouflé dans une peau d’ours, je laissais le duo s’approcher de moi, constatant au passage leurs grandes tailles et leurs fières allures. « Bien le bonjour messieurs ! Il fait toujours aussi froid par chez vous ? » demandais-je en grelotant. Évidemment, la température n’avait pas l’air de les gêner, il était même fort probable qu’ils puissent considérer ce froid comme relativement doux par rapport à ce que peut offrir habituellement cette région « Je ne m’attendais pas à rencontrer deux personnes… Je me retiens de demander où se trouvait Ymir. Mais, je peux comprendre votre méfiance. »

Jusqu’ici, tout va bien
. Il serait dommage de tout faire échouer à cause d’un malentendu. Ce fut notamment pour cette raison que je me dépêchai de présenter les gens qui m’accompagnaient. « Voici mes gens, mon escorte : deux gardes, une toute jeune servante, dis-je en me tournant vers eux en tendant la main. Comme vous pouvez le voir, je ne viens pas avec une armée ! Clairement, ce n’est pas mon intention ! » déclarais-je d’un ton joyeux. Mon escorte resta silencieuse et la servante baissa même les yeux. Moi, je me contentais de faire de grands sourires et des gestes éloquents. « Ne devrions-nous pas nous mettre au chaud pour parler ? » me hasardais-je à demander.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
– Invité –
(#) Re: [Silas - Malphas - Wilfrid] De l'art de convaincre  Sam 29 Sep - 22:59

JAM Project - THE HERO !!clickMalphas & Wilfrid & Silas
An 150 Fin du Mois 8
« De l'art de convaincre. » Nous avions reçu un message quelques jours plus tôt, provenant d'un dénommé Silas du clan Orketa. Le message était destiné à Ymir, confirmant que la personne en question n'était pas au courant de sa disparition, ou au contraire, jouait sur l'idée qu'il n'était pas au courant. Le message était peu détaillé, il promettait seulement une opportunité pour la dissidence, en échange d'une rencontre. J'étais très intrigué, d'autant plus que l'homme venait directement à nous, tout droit dans la gueule du loup. Il devait être pressé ou extrêmement confiant dans la réussite du projet qui s'annonçait. Difficile à dire. J'avais calmement organisé la rencontre dans un campement non loin de la ville de Port-Victoire. Mon vaillant Wil m'accompagnait fidèlement, toujours à mes côtés depuis de nombreuses années.

J'avais fais monté une grande tente spécialement pour la rencontre, un lieu clos pour une rencontre qui ne devait pas s'ébruiter. En ce moment-même, Wil et moi-même baptisions le lieu. J'avais pris une petite heure pour un coït sauvage à l'abri des regards indiscrets. J'étais d'humeur à prendre les devants, à dominer mon compagnon de coeur. Ce moment intime me délesta de mon appréhension et de mon impatience, je n'étais pourtant pas inquiet, j'avais foi dans mes compétences. Mais c'était bien la première fois que j'adoptais le rôle occupé par Ymir dans une négociation. D'ordinaire je restais silencieusement à ses côtés, n'intervenant que pour faire pencher la balance de notre côté, tel un prédateur attendant le bon moment pour sauter à la gorge de sa proie. Aujourd'hui c'est moi qui mènerai la danse sur le devant de la scène.

Vers midi un guerrier vient nous chercher, nos invités avaient posés pieds à terre et se trouvaient devant les portes du campement. Je sortis de la tente avec Wilfrid sur mes talons, ordonnant l'ouverture des portes. L'archer gardait un oeil sur le petit groupe tandis que nous nous approchions d'eux. Le plus âgé, emmitouflé dans une peau d'ours nous adressa la parole. L'homme aux cheveux grisonnant fit une remarque sur la température de la région, ce qui ne manqua pas de m'arracher un sourire moqueur. Je lançais un coup d'oeil complice à mon amant avant de répondre.

- "Si vous avez froid ici, je ne donne pas cher de votre peau à Vancove ou encore plus au nord dans les terres glacées. Vous n'aurez sans doute jamais le plaisir de rencontrer les clans cannibales." dis-je d'un ton presque aimable.

L'homme semblait s'attendre à ne rencontrer qu'une seule personne, Ymir certainement. Pensait-il réellement que Ymir se serait déplacé pour sa personne ? Peut-être bien, mais celui-ci n'était pas là pour le dire. Je n’esquissais aucun mouvement pour le contredire, le laissant pour le moment penser ce qu'il veut. L'homme présentait rapidement son escorte, composé de deux gardes et d'une servante. Mon regard examinait rapidement le trio, passant en revue leurs apparences et leurs équipements. Rien de très intéressant en somme. La jeune servante était tout juste digne d'être violé par les guerriers surveillant le campement. J'avais tout de même pris garde à ne pas être vu en flagrant vice de reluquent par mon très aimé Wil. L'homme usait d'un ton joyeux, donnant une impression d'ouverture, comme s'il n'avait rien à cacher. Il proposait d'entrer se mettre au chaud, et j'acquiesçais à sa demande, leur faisant signe d'entrer d'un geste nonchalant. Nous prenions ensuite la route de la tente afin d'y débuter la discussion. Une fois à l'intérieur, j'amorçais les présentations en débutant par mon amant que je désignais de la main.

- "Voici Wilfrid, et je suis Malphas. Je suis le seul a qui vous ayez besoin de parler dans la Dissidence." dis-je d'un ton clair et concis, ne laissant pas de place au doute.

©️ 2981 12289 0


Dernière édition par Malphas le Dim 30 Sep - 16:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
– Invité –
(#) Re: [Silas - Malphas - Wilfrid] De l'art de convaincre  Dim 30 Sep - 16:02

De l'art de convaincre
An 150 Mois 9

Malphas & Silas & Wilfrid ;
Dès la seconde où Malphas avait décidé qu’il se rendrait à ce rendez vous, Wilfrid avait décidé de le suivre. Même avec une blessure, pratiquement guéri maintenant, il ne prendrait pas le risque de laisser la protection de son homme à quelqu’un d’autres. Le jour J arrivé, il était tendu, froid, les sourcils froncé. Ce n’était pas la première fois qu’il le disait, mais cette histoire sentait le piège selon lui. Son amant avait un avis plus modéré sur la question, estimant qu’il n’y avait qu’un seul moyen de le savoir après tout. Peut-être était-ce dû à son air renfermé et dur que le brun avait décidé de s’accorder un moment avec le guerrier. Peu importait les raisons, à la seconde où Malphas s’était assuré que personne ne les découvrirait et ne les dérangerait donc, ce dernier lui avait sauté dessus et Wilfrid s’était rapidement abandonné entre ses bras.

Repus du corps de l’un et de l’autre, ils étaient à nouveau habillé et plus détendu lorsqu’on vint faire savoir à Malphas l’arrivé de leur "invité". C’est assez rapidement que le guerrier reprit son masque, masquant ses émotions, son visage inexpressif, il se tenait non loin de Malphas pour accueillir cet homme d’Orketa. Rapidement, il jugea du regard ceux et celle qui l’accompagnait. Deux guerriers, une esclave à en juger sa façon de baisser les yeux. Il ne s’attarda pas sur elle, jetant un bref coup d’oeil vers son homme, avant de reposer ses yeux sur les deux hommes présents. Leur présence  n’était pas vraiment un problème en soi mais il ne pouvait s’empêcher de juger ces derniers, se faire une idée rapidement de leur posture, de leur carrure, de leur regard. Le moindre détail qui les trahirait, il voulait le voir.

Un sourire narquois se dessinait sur son visage en écoutant la brève conversation entre les deux hommes. La journée était plutôt douce aujourd’hui et si ce conseiller estimait qu’il faisait froid, effectivement, il ne tiendrai pas plus d’une minute sur leur terre natal.

"Je ne donne pas cher de sa peau tout court" Plaisanta-t-il auprès de Malphas, c’était d’un ridicule aux yeux de l’homme qui avait été éduqué à survivre plus qu’à vivre.

Suivant son chef par interim et l’invité du jour, il s’arrêta à l’entrée de la tente pour juger les deux guerriers, leur bloquant délibérément le passage. Posant sa main sur la poignée de son épée dans une menace clair de rester tranquille, il ne le quitta pas des yeux.

"Toi tu entre..." Désigna-t-il auprès d’un des deux hommes. "Vous deux, vous restez dehors" dit-il à l’esclave et l’autre guerrier. En d’autres termes, il acceptait une certaine part d’équité entre l’invité et Malphas. Malphas l’avait lui si cela dégénérait, le conseiller aurait l’homme que Wilfrid avait jugé être le plus faible des deux.

.

b l a c k f i s h
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
– Invité –
(#) Re: [Silas - Malphas - Wilfrid] De l'art de convaincre  Dim 7 Oct - 15:30

Malphas
Wilfrid
Silas
De l'art de convaincre
Bien évidemment qu’il ne faisait pas aussi froid. Simplement, j’étais parti d’Alon seulement accompagné des légendes et des on-dit de l’endroit. J’avais quitté mon doux foyer à la découverte d’autres terres pour la première fois depuis des années, m’attendant à affronter tempêtes de neige et autres horreurs météorologiques, me couvrant alors d’une peau d’ours que je pensais être vitale. Il n’en était rien, mais cela n’empêchait pas mon esprit d’avoir froid. En d’autres termes, j’avais froid parce que je voulais avoir froid. Le cerveau humain était capable de bien curieuses réactions. Le premier homme m’adressa la parole. Était-ce de l’humour nordique ? Cela en avait tout l’air, c’est tout du moins ce que je préférai croire pour me rassurer. J’avais répondu à son petit mot de bienvenue par un large sourire teinté d'une certaine crédulité.

Comme je ne fus pas exécuté tout de suite, j’en conclus que les choses se passaient plutôt bien. Encore mieux : ma requête ne fut pas ignorée, nous allions pouvoir nous mettre à l’abri. Pas tous cependant : le deuxième homme ordonna que l’un de mes gardes et ma servante restassent à l’extérieur. Ils avaient l’air surpris et m’adressèrent un regard empli de détresse que je m'empressai d’ignorer. « Faites ce qu’il vous dit, allez ! Nous sommes des invités ici, nous nous comporterons comme tel ! Allez, allez ! » répétais-je avec un mouvement de main bref. La servante lutta pour dissimuler quelques gémissements de peur, mais je m’étais déjà retourné pour pénétrer sous la tente.

L’homme aux cheveux sombre se présenta, puis présenta l’homme aux cheveux clairs. Wilfrid et Malphas. Il était de bon aloi de retenir dès maintenant leurs noms afin de ne pas les vexer d’une quelconque manière. J’appris par la même occasion que je n’allais pas rencontrer Ymir, c’était tout du moins ce qui était impliqué dans les paroles de Malphas. J’étais déçu, évidemment : en tant que politicien, j’avais toujours préféré avoir la personne concernée en face de moi pour parler, mais il fallait cependant se satisfaire de ce que j’avais là, une telle rencontre était quelque chose d’inespéré et pourtant, elle était en train de se dérouler. « Je suis Silas, conseiller Orketa. J’ai de nombreux titres et de nombreux rôles dans notre douce société, mais j’ai aussi une faiblesse, je l’avoue : la richesse. Dis-je d’un ton volontairement dramatique. Je suis opposé à Nukka, et donc par corrélation, opposé à l’Alliance, il me semble que cela nous fait un point commun ! Je n’aime pas la paix, c’est très, très mauvais pour les affaires, et j’ai besoin que les affaires reprennent. J’ai besoin de la guerre, dis-je presque tristement. Malphas, Wilfrid, pouvez-vous me donner la guerre ? » demandais-je en écartant les bras.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
– Invité –
(#) Re: [Silas - Malphas - Wilfrid] De l'art de convaincre  Mar 9 Oct - 18:51

JAM Project - THE HERO !!clickMalphas & Wilfrid & Silas
An 150 Fin du Mois 8
« De l'art de convaincre. » Nous étions dorénavant dans la tente, à l'abri des regards et des oreilles indiscrètes. Je laissais le temps à Wilfrid de filtrer les compagnons du Conseiller d'Orketa, tandis que j'amorçais les présentations. Comme prévu Wilfrid ne laissa entrer qu'un seul homme pour protéger notre invité, laissant les deux autres individus attendre dehors.

D'un regard je demandais à Wilfrid de venir se placer près de moi, pour m'offrir sa délicieuse présence. J'écoutais ensuite avec attention la présentation du dénommé Silas, Conseiller en Orketa. Je devais avouer que l'homme me semblait bien honnête dans ses paroles et dans ses intentions. Un comportement bien rare, même par chez nous. Je comprenais bien les paroles de mon interlocuteur, et j'étais plutôt satisfait d'être présent ici et maintenant. Un autre Kelownien n'aurait jamais saisi l'occasion de nouer des relations d’intérêts.

Je ne connaissais pas cet homme, pourtant, je savais qu'il n'était pas aussi simplet qu'il aimait nous laisser croire. Après tout, un simplet n'aurait jamais pu traverser le territoire de Kelowna gardé par les troupes de Karrah, et arriver tranquillement jusqu'ici. Un simplet n'aurait jamais pris autant de risques sans avoir une sérieuse raison. Son intérêt personnel avait du sens, et son rôle de conseiller pouvait clairement faire pencher la balance. Tuer un leader de l'Alliance était à mon sens tout autant un bon investissement que de faire directement la guerre à l'Alliance ou à Karrah. Engendrer le chaos dans les lignes adverses était un plaisir que j'avais trop peu souvent l'occasion de côtoyer.

- "La Guerre... Je pense que nous avons des intérêts communs. La guerre, Nukka, Karrah, l'Alliance, tout est lié." - je pris un petit temps de pause avant de reprendre calmement ma phrase. "Je pense également que vous êtes plus intelligent que vous le laissez paraître. Vous êtes venu ici avec une information ou un plan d'action à nous divulguer, n'est-ce pas ?"

Je laissais divaguer quelques secondes mon regard sur Wifrid, lui souriant discrètement pour le rassurer sur l'avenir de cette entre-vues.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
 
[Silas - Malphas - Wilfrid] De l'art de convaincre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Flood & cie :: Les archives du forum :: Archives des rps-
Sauter vers: