AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Info : N'oubliez pas de mettre une date à vos rps. C'est plus simple pour suivre la chronologie !
Partagez | 
 

 Rencontre en terre aride. - Ft. Uriah.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 631
Inscrit le : 29/04/2017
Crédits : /
Célébrité : Alycia Debnam-Carrey
Multi-comptes : Malik.

Nukka
– clan : orketa –
clan : orketa
(#) Rencontre en terre aride. - Ft. Uriah.  Dim 28 Oct - 20:22

Le voyage a cheval avait parut durer une éternité pour la jeune fille qu'était Nukka. A seulement 15 ans, un voyage de 3 jours. 3 longues journées passées sur la selle d'un cheval. Autant dire que la brune avait eut tout le loisir d'observer les paysages qui s'étaient présentés à elle. Les forêts Orketa avaient d'abord laissé place aux grandes plaines Askhadi que Nukka avait déjà eut l'occasion de voir un peu plus tôt dans l'année puis c'était les grandes étendues désertique du clan Shisayo qui s'était révelée à la brune. Voilà maintenant 6 mois qu'elle était à la tête du clan et elle n'avait pas encore pu rencontrer la totalité des chefs des clans de l'Alliance. Uriah, c'était le nom du chef des Shisayo, était la deuxième personnalité politique de Nukka allait avoir l'honneur de rencontrer. Il faisait encore froid dans le désert quand des taches colorées se dessinèrent à l'horizon. Nukka était emmitouflée dans une longue écharpe qui lui couvrait une partie du visage pour la protéger des vents qui balayaient le désert à cette heure matinale. Un messager avait été envoyé quelques jours auparavant pour annoncer au chef du clan Shisayo que Nukka viendrait lui rendre visite très prochainement.
Une heure environ se passa encore avant que la délégation Orketa ne passe enfin les portes du village qu'était Tipaza. La température s'était déjà considérablement réchauffé si bien que Nukka retira l'écharpe qui lui couvrait le visage encore quelques minutes auparavant. Les prunelles vertes de la jeune fille allaient d'un point à un autre dans les rues de la capitale Shisayo. Tout était nouveau pour elle et elle avait hâte de pouvoir découvrir tout ça plus en détails. Nukka était une jeune fille curieuse et avide de découvrir de nouvelles choses alors découvrir un nouveau clan était une véritable chance pour elle.

_________________
I need blood in the cut.
Guess I’m contagious it’d be safest if you ran. Fuck that’s what they all just end up doing in the end. (c)lazare.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 36
Inscrit le : 17/10/2018
Uriah
– clan : shisayo –
clan : shisayo
(#) Re: Rencontre en terre aride. - Ft. Uriah.  Mer 31 Oct - 11:01

An 140

Uriah

Nukka


Le messager le regardait, patientant et reprenant son souffle avec difficulté tant il avait couru pour lui porter la nouvelle. Une nouvelle assez inattendue mais pas surprenante. Après tout le conclave venait d’être créé et il était normal que la nouvelle dirigeante d’Orketa veuille le rencontrer.

-Donnez-lui à boire et à manger pour sa peine, annonça Uriah d’une voix calme, se levant du fauteuil dans lequel il se tenait pour le conseil qu’il tenait en ce moment même. Aussitôt les autres présents se levèrent à leur tour en signe de respect et ne cherchèrent pas à le suivre. Après tout, il était assez grand maintenant pour survivre à une présentation de chefs sans chaperon. Il avait tout de même 22 ans !

Arrivé à ses appartements, il revêtit son armure en cuir durci et aux couleurs de son clan et suspendit à sa taille ses deux épées courbes. Après tout, il fallait bien représenter le clan du désert convenablement et dans toute sa splendeur. Il était hors de question que cette nouvelle cheffe pense qu’ils étaient faibles. Ce n’était pas parce qu’il refusait d’attaquer les Sangolis sur leurs propres terres qu’il fallait les déconsidérer.

Enfin paré de tous les atours de chef, il sauta sur son étalon du désert et parcourut les rues de sa ville au petit galop pour aller à la rencontre de la nouvelle venue. La trouvant enfin, il stoppa son cheval devant le sien, le faisant caracoler et piaffer d’une main de maitre. Après tout, la monture et son maitre se connaissaient par cœur à force de courses folles dans les dunes et de combat passés ensemble.

Bombant le torse et redressant ses épaules pour se donner une allure fière et digne, il jaugea la délégation pour trouver son interlocutrice. Ce n’était pas ce rustre guerrier au premier rang. Ni cette femme aux airs revêches. Elle était trop… hum… trop hargneuse ? Sirius lui avait écrit qu’elle était jeune et pacifique. Cela ne pouvait donc pas être elle. Ne restait donc plus que la jouvencelle aux yeux verts. Mignonne la demoiselle… même si elle était peut-être trop maigre pour lui.

Pourtant, il lui adressa un de ses sourires dont il avait le secret. Celui qui lui donnait accès à toutes les alcôves féminines de Shisayo et d’ailleurs. Un sourire aussi charmeur que lumineux. Celui qui réchauffe le cœur aussi sûrement que le soleil de leurs contrées.

-Bienvenue en Shisayo. Que l’Esprit du Désert guide tes pas vers la paix, Nukka, chef d’Orketa. Je suis Uriah…
, annonça-t-il du haut de son cheval, baissant la tête pour la saluer et ouvrir les bras pour souligner ses propos.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 631
Inscrit le : 29/04/2017
Crédits : /
Célébrité : Alycia Debnam-Carrey
Multi-comptes : Malik.

Nukka
– clan : orketa –
clan : orketa
(#) Re: Rencontre en terre aride. - Ft. Uriah.  Mar 6 Nov - 12:37

A peine la délégation Orketa avait-elle passé les portes de la capitale Shisayo que tout les regards étaient braqués sur eux. Rapidement, un cavalier arriva au galop vers la délégation. Les prunelles vertes de Nukka l'observèrent avec attention tandis qu'il faisait piaffer et caracoler sa monture. Le cheval se calme tandis que son maître observait la délégation. Il semblait chercher celle qui était à présent la chef du clan. Souvent, les gens étaient surpris de se rendre compte que c'était une gamine de 15 ans qui était à la tête du clan de la forêt. Un sourire charmeur s'afficha sur les lèvres de celui qui se présenta comme étant Uriah, chef du clan Shisayo.
Nukka donna un léger coup au flanc de sa monture pour s'avancer vers Uriah. Elle lui adressa un léger sourire avant d'incliner légèrement la tête en signe de respect. Elle n'était pas encore très rodée au protocole diplomatique et elle doutait d'un jour si faire pleinement alors elle espérait qu'elle ne manquerait pas de respect à son interlocuteur.

- Merci pour ton accueil Uriah, puisse l'Arbre Sacré protéger ton clan et vous apportez la paix.

Les conseillers qui accompagnaient Nukka lançaient des regards plus ou moins méfiants à celui qui s'était présenté comme étant Uriah. Nukka perçut même certains chuchotements derrière elle et, pour toute réponse, elle lança un regard par-dessus son épaule qui fit taire les chuchotements. Voilà quelques mois qu'elle était à la tête du clan, Nukka avait son petit caractère et elle avait su s'imposer aux conseillers.

- Il me tarde de découvrir ton clan Uriah, on m'a beaucoup parlé des dunes Shisayo.

Nukka avait réellement hâte de découvrir le clan Shisayo. C'était la principale raison pour laquelle elle voulait rencontrer tout les chefs de clan. Depuis toute petite, elle rêvait de voyager et découvrir les clans voisins à Orketa.

_________________
I need blood in the cut.
Guess I’m contagious it’d be safest if you ran. Fuck that’s what they all just end up doing in the end. (c)lazare.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 36
Inscrit le : 17/10/2018
Uriah
– clan : shisayo –
clan : shisayo
(#) Re: Rencontre en terre aride. - Ft. Uriah.  Hier à 8:45

An 140

Uriah

Nukka


Alors que son étalon grattait la terre battue de la rue de sa ville de la pointe de son sabot, Uriah vit avec satisfaction qu’il ne s’était pas trompé d’interlocuteur. Un point pour lui. Décidément, il commençait à être bon dans ce genre de chose.

Peut-être était-ce ce sourire satisfait qu’il affichait maintenant qui fit grimacer les vieux du clan de la forêt alors que la gamine s’avançait vers lui avec les formules d’usage. A moins que ce ne soit son levé de sourcil à l’évocation d’un arbre sacré. Effectivement, il n’avait pas pu s’empêcher de voir dans son esprit un vieux palmier avec quelques gri-gris attachés sur son tronc. Un truc un peu ridicule et totalement risible. Heureusement, les murmures l’avaient rappelé suffisamment à l’ordre pour qu’il reprenne instinctivement contenance. Après tout, il n’était pas là pour insulter ses hôtes.

-Laisse-moi alors te guider jusqu’à ma maison pour que vous puissiez rompre le pain et boire l’eau fraîche de ma fontaine
, lui répondit-il, toujours aussi souriant. Aujourd’hui, je ne pourrai te montrer nos dunes que depuis mon balcon mais je verrai avec mes hommes s’il est possible d’y organiser une expédition… Peut-être une chasse à l’antilope…

Tout en parlant, il avait fait faire un demi-tour à sa monture et caracolait maintenant à la hauteur de sa comparse étrangère pour guider le groupe dans les méandres de Tipaza. A défaut du désert, elle pouvait ainsi admirer l’architecture en brique de la ville, les couleurs du bazar, la musicalité des tavernes environnantes, les splendeurs de ce joyeux capharnaüm typique de Shisayo.

Enfin, au bout de quelques instants, ils arrivèrent au pied d’une vaste demeure munie d’une cour intérieure dans laquelle ils purent laisser les chevaux aux serviteurs, d’un escalier menant à l’intérieure même de la maison. Un bâtiment aussi sombre que frais, aussi chaleureux qu’austère avec ses couleurs criardes et sa décoration spartiate et aussi paradisiaque que cet atrium digne d’une oasis.

A peine entrés dans ce petit paradis vert entouré de colonnades et d’arcade, on offrit aux visiteurs de quoi se sustenter, les invitant à se reposer dans des coussins voluptueux et soyeux. Thé à la menthe, pâtisseries au miel et aux amandes, eau fraîche pour les plus récalcitrants aux nouveautés avec du pain et du sel, leur étaient servis pour leur bon plaisir. Apparemment, les cuisines avaient été prévenues de l’arrivée de prestigieux invités de dernière minute.

Tout cet étalage de luxe fit sourire un peu plus Uriah. Décidément, ses conseillers ne pouvaient pas s’empêcher d’en faire toujours de trop lorsqu’il s’agissait de mettre leur clan en avant. S’installant dans les coussins, il accepta la tasse de thé qu’on lui tendait et la but, examinant attentivement la jeune fille qui voulait tant voir le désert. Etait-ce vraiment le but de sa visite ? Voulait-elle simplement apprendre à connaitre ceux qui faisaient partis de l’Alliance ou y avait-il un autre but ? Comment le savoir avec quelqu’un d’aussi jeune qu’elle ? Après tout, elle avait ce regard naif de ceux qui découvrent les choses.

Reposant son bol fin en céramique peinte, il se vautra un peu plus dans le moelleux du monticule de coussins et lui adressa encore une fois son sourire charmeur.

-J’espère que votre voyage n’a pas été trop éprouvant… ni semer d’embuches. Les Sangolis sont tellement imprévisibles ces derniers temps qu’il est rare de voyager sereinement.


Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre en terre aride. - Ft. Uriah.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: Shisayo :: Tipaza-
Sauter vers: