AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Info : N'oubliez pas de mettre une date à vos rps. C'est plus simple pour suivre la chronologie !
Partagez | 
 

 Le Roi des mers [Calypso & Altaïr]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 54
Inscrit le : 23/08/2018
Crédits : Ava: (c)Gentleheart
Célébrité : Toby Regbo
Multi-comptes : Niamh

Altaïr
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Le Roi des mers [Calypso & Altaïr]  Dim 25 Nov - 19:00

LE ROI DES MERSCalypso & Altaïr


A cette heure-ci, le port de Galene avait vraiment quelque chose de merveilleux pour tout Pankara. C’était ce moment de la matinée où les bateaux pêcheurs rentraient aux amarres remplis de leurs marchandises odorantes tandis que les équipages des navires de guerre prenaient vie. Il y avait ce craquement distinct et si agréable du bois dansant dans la mer salée sous leurs pieds et celui des premiers rabattages sur la criée.

Pour tout étranger, ce paysage avait tout de plus désagréable, pour eux Galene puait le poisson mort et avait quelque chose d’angoissant avec tous ces cris. Pour Altaïr, c’était la définition du paradis et le jeune matelot n’arrivait pas encore vraiment s’accoutumer à ce spectacle quotidien, si bien que chaque matin, il demandait  à aller chercher les provisions du jour pour pouvoir se balader dans les rues de la capitale et chaque matin, il ressentait cette même excitation dans ses veines.

Les mains pleines de caissons de bouteilles de rhum, il se baladait sur le port, un œil posé sur le Roi-Ranger au loin qui dépassait par-dessus tous ces semblables en monarque, mais de l’autre iris, il parcourait les lieux avec un intérêt pour chaque petit détail qui se passait autour de lui.

Finalement, et presque contre son gré, ses jambes le ramenèrent au pied du navire de Priam. Grandiose comme toujours, Altaïr fit une petite pause devant sa majesté, ébahi comme si le jeune homme n’arrivait toujours pas se rendre compte qu’il travaillait dessus. Sans vraiment s’en rendre compte, il avait ouvert grand sa bouche et laissait tomber sa langue d’un air benêt. Il lui fallut bien quelques minutes pour se rendre compte qu’il y avait une agitation particulière sur le Ranger. Posant la caisse de bouteille qui lui bouchait la vue il aperçut une chevelure brune étrangère sur le pont. Altaïr fronça les sourcils, il ne lui semblait pas qu’il ait déjà rencontré cette femme plutôt. Il récupéra son fardeau, s’engagea sur le pont et fut accueilli par une claque de marin dans le dos qui lui arracha un hoquet et faillit renverser toutes les bouteilles sur le sol qui semblait tout juste nettoyé. Altaïr se tourna vers le maître d’équipage qui le prit par les épaules. C’était un grand homme qui commençait à grisonner, portant fièrement une moustache et un bouc à la mousquetaire. De sa voix rauque, il essaya de chuchoter tant bien que mal :

« Viens-là le nouveau, tu vois Madame là-bas ? Il pointa la femme à la chevelure brune. C’est Calypso, la sœur du capitaine et la seconde du Clan, va donc lui offrir un petit verre pour patienter, pas de la gnole gamin hein, choisi dans ma réserve et amène-lui. »

Il lança une vigoureuse frappe entre les omoplates d’Altaïr qui trébucha à nouveau avant de le rattraper par le col, trimbalant le jeune homme comme un bout de chiffon.

« Essaie de ne pas faire de gaffe, gamin. »

Altaïr acquiesça sans un mot et se rendit dans la cabine du maître d’équipage, il ouvrit un placard, poussa quelques vieilles bouteilles négligemment rebouchées et sortit trois belles bouteilles un peu poussiéreuses. Altaïr n’avait pas vraiment idée s’il s’agissait de bons alcools mais leurs bouteilles lui plaisaient. Il passa sa manche sur le dessus pour retirer la pellicule de poussière et attrapa un verre de cristal qu’il posa avec les bouteilles sur un plateau et le prit entre ses mains tremblantes.

Altaïr rejoignit la femme sans la regarder, trop concentrer sur les bouteilles qui se cognaient les unes contre les autres avec un tintement peu rassurant.

« Un rafraichissement vous ferez plaisir Ma… »

Il n’eut pas le temps de terminer sa phrase qu’une vague un peu trop téméraire fit tanguer le bateau et les bouteilles glissèrent par-dessus le plateau, se brisant sur le sol et éclaboussant la tenue qui devait valoir terriblement cher de Calypso. Affolé, le cœur à mille à l’heure, Altaïr se pencha, lâchant le plateau et ramassant les débris de verre.

«Dé-Désolé, Madame. Je suis terriblement confus. »



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 50
Inscrit le : 12/11/2018
Crédits : Class Whore & XynPapple
Célébrité : Phoebe Tonkin
Calypso
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: Le Roi des mers [Calypso & Altaïr]  Dim 25 Nov - 22:31



Le Roi des mers
Altaïr & Calypso

« Le pire ennemi du marin, ce n’est pas la tempête qui fait rage ; ce n’est pas la vague écumante qui s’abat sur le pont, emportant tout sur son passage ; ce n’est pas le récif perfide caché à fleur d’eau et qui déchire le flanc du navire ; le pire ennemi du marin, c’est l’alcool ! »
Galene, la dernière fois que mes pas foulèrent le sol de la capitale c'était il y a quelques mois à peine, alors que je venais retrouver mon frère après une bien trop longue séparation. Des retrouvailles en toute pudeur mais débordant tout autant d'émotions difficiles à contenir. C'est aussi à cette occasion qu'il me proposa le rôle de seconde du clan. Je dois bien admettre que de prime abord je ne m'attendais certainement pas à ce genre d'annonce. C'était beaucoup de responsabilités mais je me sentais prête, prête à me rendre utile et à renforcer les liens que j'avais avec Priam. Il restait dorénavant ma seule famille. Peu de temps après avoir perdu Isilma, j'étais dans un état d'esprit plus fragile aussi, j'avais ce besoin de me retrouver auprès de mon dernier pilier.

C'est sur ces pensées quelques peu maussades que je me rendais sur les quais. Priam n'était pas là aujourd'hui mais il m'avait demandé de passer sur le Ranger. C'était la première fois que j'allais monter à bord du magnifique navire.  Le deux mats était immense, on pouvait le voir de l'autre bout du port tant il en imposait et portait bien son nom de Roi des Mers.

L'agitation sur le quais était palpable, tout le monde s’affairait  ses petites affaires, les lourdes caisses de bois venaient remplir le ventre du navire et je voyais un balais incessant de matelots monter et descendre les bras chargés. Beaucoup de vie pour moi qui était d'avantage habituée à une vie plus tranquille et loin de tout ce genre de tumulte à Scylla.

Alors que j'étais plongée dans mes pensées, admirant la beauté et la grandeur du Ranger, une voix rocailleuse usée par les flots me sortie de ma torpeur.

" Bonjour Madame, M'sieur votre frère m'a prévenu de votre visite. C'est un plaisir d'vous voir. Si vous voulez bien monter à bord"

Je me contenta de lui sourire et d’acquiescer de la tête avant de le suivre. Une fois le pied touchant le pont je me retrouvais plongée dans un tout autre univers. Je n'étais montée à bord que de petits  cotre aurique beaucoup plus petits et plus maniable que le Roi.

Je parcourais la rambarde, les yeux rivés sur la ligne d'horizon où l'on peinait à distinguer la mer du ciel, je me suis toujours sentie bien à bord d'un navire. Malgré la perte tragique de mes parents en mer rien ne pouvait me tenir éloigner de l'océan très longtemps. Mon oreille fut alors attirée par un bruit de tintement significatif. Mais alors que je me retournais pour découvrir le visage du porteur de cette charmante attention, l'ensemble de celle-ci se retrouva éparpillée sur le pont et sur ma robe par la même occasion. Je me retrouvais alors face à un jeune homme des plus gênés qui s'empressait de tout ramasser. Je m’accroupis en face de lui et posa ma main sur la sienne.

"Pas si vite. A vouloir ramasser tout ce verre ainsi vous risqueriez vous blesser et je n'ai pas prévu de recourir aux soins aujourd'hui. Il n'y a pas de mal, vraiment. Les erreurs ça arrive à tout le monde."

Je lui souris sincèrement. Et alors que je l'aidais à ramasser les débris au sol nous commencions à entendre les grognements énervés du maître d'équipage.

" Mais c'est pas possible ! Mais qu'ai-je fait pour mériter d'avoir un matelot aussi gauche ! Tu te rend compte à qui tu t'adresse au moins ? Tu te rend compte de ce que tu viens de faire ? "

Il empoigna alors le jeune homme par le col afin de le soulever et de le remettre sur ses jambes.

" T'as intérêt de me nettoyer tout ça et au galop petit sinon..."

" C'en est assez. "

" Oh Madame je... Pardonnez le c'est un gamin qui a deux pieds et deux mains gauches il..."

" Il n'y est pour rien dans tout ceci. C'est de ma faute si ces bouteilles se retrouvent à terre. Je n'ai pas vu la vague arriver il m'a juste rattrapée pour éviter que je ne passe par dessus bord. Il a fait bien plus que son devoir. Ne vous minez pas pour vos bouteilles de rhum, je vous apporterais six des meilleures bouteilles que j'ai en ma possession. Vous pouvez remercier votre jeune matelot pour son acte. "

Le marin me regarda, regarda le jeune homme avec des yeux ronds comme des boulets de canons et bafouilla quelques remerciements en direction du jeune homme avant de partir et de demander à un autre membre de l'équipage de nettoyer tout le foutoir présent sur le pont. Je me tournais alors vers le jeune maladroit et lui fit signe de la tête de marcher un peu plus loin en direction de la poupe du bateau.

" Puis-je connaître votre nom ?"



(c) DΛNDELION

_________________

   
Calypso

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Roi des mers [Calypso & Altaïr]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: Pankara :: Galene-
Sauter vers: