AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
INTRIGUE : Ca avance du côté de l'intrigue. N'hésite pas à aller t'inscrire au prochain sujet commun, par ici !
Partagez
 

 Poètes et fous sont d'un même métier ~ Thalyaar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thalyaar
Messages : 54
Inscrit le : 09/01/2019
Crédits : @CapRaccoon
Célébrité : Lulu Antariksa
Multi-comptes : Valkyrie, Elyris, Gaya

Thalyaar
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Poètes et fous sont d'un même métier ~ Thalyaar  Poètes et fous sont d'un même métier ~ Thalyaar EmptyMer 9 Jan - 17:52



– Thalyaar –
Clan : Sengoli – Rôle : Aventurière – Âge : 23 ans
Allégeance : Sengoli – Feat : Lulu Antariksa



Caractère & Physique :


Thalyaar est le cynisme absolu. Elle ne perd jamais une occasion de lancer une petite pique. Elle apprécie particulièrement les moyens détournés, à la fois pour faire mal et pour faire un compliment. Thalyaar est plutôt insouciante, du style à vivre au jour le jour et à ne faire du lendemain qu'un horizon lointain. Elle peut être cruelle, insensible. Elle n'aime pas spécialement la compagnie humaine, et préfère largement la solitude et le bruit de ses pensées. Pas de raison à cela : elle préfère juste être seule. Grâce à sa petite taille, Thalyaar passe inaperçue ; de même, elle est d'une vélocité et d'une endurance étonnantes. Consciencieuse, elle se souvient de tout : tous les chemins empruntés, toutes les personnes rencontrées, toutes les mésaventures surmontées. Aucun trou dans sa mémoire. Quelques flous, tout au plus. Cette infaillibilité presque infaillible l'a rendue arrogante, et elle déteste quand on la contredit. Elle sait, un point c'est tout. Qu'on remette en doute sa parole la met hors d'elle : qu'on l'accuse de mentir ou de ne pas se souvenir, peu importe, elle enrage aussitôt. Et elle est vicieuse, Thalyaar : les coups bas, elle maîtrise. Elle n'hésite pas à s'en servir, ne serait-ce que pour vous faire taire. Si la jeune femme n'est pas une combattante hors-pair, elle n'en reste pas moins capable de se défendre. Elle a appris à se battre dans les rues, à la dure ; plus que donner, elle sait encaisser les coups. On ne dirait pas, mais elle est vraiment endurante et dure à la tâche. Acharnée, elle s'attelle à sa mission jusqu'à l'accomplir. Débrouillarde, elle a appris à chasser, pêcher, rapiécer, écrire, confectionner.

Mais ce qu'elle aime par-dessus tout, c'est découvrir. Elle a soif de curiosité et de découverte, et ce depuis son plus jeune âge. Thalyaar aime parcourir les routes, découvrir de nouveaux chemins, de nouvelles cultures. Mais son imagination, elle ne la puise pas dans les personnes, elle la puise dans les vestiges d'un temps passé. Thalyaar aime consigner des histoires qu'elle crée dans l'un de ses nombreux carnets, et ces histoires, elle les tire de ce qu'elle déniche : mystérieux symboles, pages arrachées, bibelots poussiéreux. Thalyaar collecte tout, et entreprend ensuite un voyage dans les clans, et les vend aux collectionneurs qu'elle connaît bien. De temps en temps, ce sont eux qui la chargent de retrouver un objet. Elle a ainsi participé à la création de la bibliothèque d'Askhadi, elle a découvert des meubles qui sont maintenant dans les maisons des chefs de clan. Thalyaar n'est pas messagère, mais bien aventurière décelant des trésors enfouis et les revendant. Elle n'en garde jamais pour elle, parce qu'elle sait qu'elle découvrira toujours mieux. Thalyaar a du mal à croire en la bonté humaine ; la beauté des objets, en revanche, est ce qui la nourrit.


Ce qui s'est passé dans ma vie :


22 Anahera 127. Thalyaar naît dans un petit village de montagne, un matin où les toits sont recouverts d'une fine couche de neige. A midi, elle est laissée devant la porte de l'auberge du village, petit bébé braillard et frigorifié. Elle est laissée ainsi à l'attention de qui voudra bien la recueillir. L'aubergiste la récupère alors, mais pour la mettre dans les bras d'un messager de passage. Ce dernier part avec elle, et Thalyaar ne connaîtra jamais ses parents. Elle ne connaît même pas le nom du village dans lequel elle est née, et elle ne veut pas le savoir. Si sa mère ne voulait pas d'elle quand elle est née, ce n'est certainement pas pour espérer la voir réapparaître vingt ans plus tard.

Ce messager confie la petite Thalyaar à un couple en recherche d'enfants, à Moroni. Ces derniers deviennent ses parents de substitution, mais sans jamais lui cacher qu'elle n'est pas leur fille biologique. Ils lui donnent le nom de Thalyaar, après avoir choisi Thalya, en référence à une divinité des temps les plus anciens, et après y avoir superposé Aar, étymologie ancienne d'aigle. La jeune fille grandit entourée d'un certain nombre d'autres enfants, ses parents prenant en charge de nouveaux orphelins régulièrement. Ainsi, elle a pléthore de frères et sœurs, bien souvent perdus de vue. Leurs parents, commerçants, tentaient tant bien que mal de parvenir à leurs besoins, mais toute la petite troupe a vite appris à se débrouiller individuellement. Sous l'impulsion des plus grands, les plus jeunes étaient envoyés pour prêter main forte à des artisans en échange de quelques sous ou d'une miche de pain. Thalyaar a grandi dans cette organisation carrée. Elle apportait sa part en aidant les artisans à polir leurs œuvres et à les exposer. Elle participait aux ventes, et récoltait une petite part des bénéfices. L'entraide l'a suivie pendant dix ans de sa vie.

A ses dix ans, la jeune fille a soif de découverte. Elle retrouve alors le messager qui l'avait déposée chez ses nouveaux parents, seul lien avec sa naissance, et demande à l'accompagner. Cependant, il a pris sa retraite. Et de toute façon, elle est trop jeune pour cela. Néanmoins, il accepte de la prendre sous son aile, et lui apprend à écrire, à se repérer sur une carte et dans la nature, à monter à cheval. Pendant six ans, il l'entraîne ardemment, pendant que Thalyaar grandit, et s'éloigne de plus en plus de sa famille, alors même qu'ils n'habitent qu'à quelques rues. Indépendante, autonome, l'adolescente qu'elle est ne tarde pas à demander plus. Alors, son mentor demande à un autre messager, plus jeune, de l'accepter à ses côtés. Thalyaar part alors pour ses premières missions, en 143. Elle découvre la guerre, au cours de missions sur les frontières sengolis. Elle découvre les chevauchées rapides et pressées par le temps. Puis son second mentor se fait tuer par un ours muté, et elle-même en réchappe de justesse. Pas son cheval, ni celui de son maître. Elle se retrouve seule, blessée, dans une nature doublement hostile : outre les bêtes sauvages attirées par son sang, elle doit craindre les combats entre Orketas et Sengolis. Thalyaar trouve refuge dans des ruines, fait un feu pour éloigner les bêtes, et entreprend, difficilement et ponctuellement, de suturer ses plaies. Elle en garde de grandes cicatrices sur le flanc et le dos. Il lui faut quelques jours, passés à épuiser ses rations et à se ressourcer, avant qu'elle ne reprenne la route. Enfin, elle revient à Moroni, et y reste plusieurs semaines, le temps non seulement que ses blessures se referment, mais également de faire un point sur ce qu'elle veut.

Thalyaar, au cours de ses voyages, s'est rendue compte qu'elle n'était pas faite pour être messagère. Elle n'aime pas aller d'un point à un autre et vice versa. Elle veut déambuler dans les bois, succomber au hasard de la rencontre. Elle sait que c'est dangereux ; elle a un pendentif avec une griffe d'ours et des cicatrices pour en attester. Mais elle sait que c'est ce qu'elle veut ; voire même ce qu'il lui faut. Thalyaar se rapproche alors, pendant sa convalescence, des collectionneurs de livres et autres babioles. Elle ne veut pas rester à Moroni et créer son cabinet d'antiquités. Elle veut être celle qui découvre ces antiquités, et qui les vend à qui les vendra ou les gardera ensuite ; elle a trouvé sa voie. Lorsqu'elle repart, c'est à pied. Elle n'a pas assez d'argent pour s'acheter un cheval, et sait qu'elle s'y attacherait trop. Dans sa besace, des feuilles et des carnets. Méthodique, ses trajets, ses découvertes, sont tous consignés. Elle ne le note pas au jour le jour. Quelquefois, elle dessine un paysage ou un élément de paysage qui la fascine. Mais surtout, elle n'a pas de pression. Elle a le temps d'aller où elle veut, de faire ce qu'elle veut. Elle se débrouille. Pendant un an, elle sillonne les montagnes de Sengoli. Puis, difficilement, elle parvient à passer la frontière Askhadi. Elle raccourcit alors son prénom, se fait appeler Thalya, de peur que quelqu'un ne connaisse la signification de « Aar », et que cela ne la trahisse. Alors elle cache ses origines, de peur des représailles, dans les rares villages dans lesquels elle s'arrête. Elle déniche des richesses et des livres, et découvre en Askhadi d'autres collectionneurs. Petit à petit, elle se constitue un réseau. L'arrivée de Skylar et l'entrée dans l'Alliance de Sengoli sont pour elle une véritable aubaine : l'ouverture des frontières lui permet de passer librement d'un clan à l'autre et de mettre en relation ses contacts. Thalyaar apprend toujours plus, mais reste toujours à l'écart des populations. Et quand elle s'y mêle, ce n'est que pour les affaires. Autrement, elle s'attire des ennuis, à juger et à piquer aux premières secondes. C'est un mode de vie qui lui convient : nomade partout où il y a du monde, sédentaire dans des lieux dépeuplés. Bientôt, son nom se fait connaître dans le cercle restreint des collectionneurs. De temps en temps, on la sollicite pour trouver des livres bien précis, un type d'objet particulier.

Thalyaar a bien fait face à quelques mésaventures : outre l'ours de ses années d'apprentissage, elle a fait face à une panthère, à un cerf très belliqueux, et à des êtres humains peu agréables. Elle s'en est toujours sortie. Elle était à la fête de l'Alliance, à marchander ses trésors et ses cartes. Cependant, elle a échappé aux combats, car elle était dans Nisida et non sur les lieux de la fête lors de l'attaque. Elle a vu les blessés affluer depuis la fenêtre de sa chambre à l'auberge. Le lendemain, elle était repartie sur les chemins. Prudente en cas de seconde attaque, mais trop avide de découvertes pour se laisser arrêter. Depuis plusieurs semaines, elle explore un vieux bunker.


Les possessions de mon personnage :


Une sacoche en cuir remplie de trois carnets eux aussi en cuir et remplis de croquis et annotations, un arc et une lance.


Pour aider le staff :


▬ L'avenir de mon personnage si je viens à partir/disparaître du forum :  j'autorise le staff à tuer mon personnage // j'autorise le staff/les membres à le pnjiser

Pour la liste des avatars :
Code:
LULU ANTARIKSA <span class="pris">▬</span> pris(e) par <a href="http://www.earth-and-ashes.com/t1444-poetes-et-fous-sont-d-un-meme-metier-thalyaar" class="sengoli">Thalyaar</a>

Pour la liste des métiers :
Code:
<a href="http://www.earth-and-ashes.com/t1444-poetes-et-fous-sont-d-un-meme-metier-thalyaar" class="sengoli">THALYAAR</a> - aventurière

Pour la liste des prénoms :
Code:
<span class="sengoli">Thalyaar</span>

_________________

Some people just want to watch the world burn


Dernière édition par Thalyaar le Jeu 10 Jan - 13:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) Re: Poètes et fous sont d'un même métier ~ Thalyaar  Poètes et fous sont d'un même métier ~ Thalyaar EmptyMer 9 Jan - 19:28

Rebienvenue !
Waaaaah trop cool le nouveau perso ! Et une ROUJ krkr
Niallàn va l'adorer perv
Revenir en haut Aller en bas
Thalyaar
Messages : 54
Inscrit le : 09/01/2019
Crédits : @CapRaccoon
Célébrité : Lulu Antariksa
Multi-comptes : Valkyrie, Elyris, Gaya

Thalyaar
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: Poètes et fous sont d'un même métier ~ Thalyaar  Poètes et fous sont d'un même métier ~ Thalyaar EmptyMer 9 Jan - 19:45

Merci !!! niark: minicoeur
J'ai hâte qu'elles se rencontrent Poètes et fous sont d'un même métier ~ Thalyaar 704701495

_________________

Some people just want to watch the world burn
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) Re: Poètes et fous sont d'un même métier ~ Thalyaar  Poètes et fous sont d'un même métier ~ Thalyaar EmptyJeu 10 Jan - 6:32

Bienvenue à toi!coucou
Personnage super intéressant et j'ai franchement hâte de te voir évoluer sur le forum pour peut-être croiser ta route en rp!

Par contre, je ne suis pas certain que ton avatar et ta signature soient acceptés par le staff. Ils me semblent un peu trop contemporain pour le forum... Mais je peux me tromper et dans ce cas-là, mea culpa et mes plus plates excuses! (surtout que j'aime beaucoup cette actrice nomnom )
Revenir en haut Aller en bas
Karrah
Messages : 691
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren & Augias

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Poètes et fous sont d'un même métier ~ Thalyaar  Poètes et fous sont d'un même métier ~ Thalyaar EmptySam 12 Jan - 1:31

Rebienvenue parmi nous coeur
C'est bien d'avoir cédé à l'appel de l'inspiration ! J'aime beaucoup ce prénom et je découvre l'avatar que tu as choisi avec grand plaisir !

Et puis, cette fiche est très sympa ! J'ai hâte de la découvrir en jeu !
Amuse toi bien avec ta jolie aventurière !



Félicitations, tu es validée !


Tu vas maintenant pouvoir venir jouer avec nous ! Si jamais tu le souhaites, tu peux aller poster ta fiche de liens mais aussi voir celles des autres personnages. Tu trouveras aussi la zone "demandes de rps" pour te lancer dans le jeu. Si tu souhaites pimenter un peu tes rps, tu peux aller "réclamer un défi" à faire en jeu mais tu peux aussi "demander un pnj" pour l'intégrer dans l'un de tes sujets ! Un peu plus bas sur le forum, tu trouveras les "lieux d'échange" où tu pourras retrouver les autres personnages venant de ton clan. N'hésite pas à aller ouvrir des sujets ou poster dans ceux qui existent déjà

Tes armes et possessions sont à acheter dans l'arsenal avec les points que tu gagneras en postant un peu partout sur le forum. Pour l'instant nous te faisons crédit, mais il faudra acheter tout cela plus tard =]. N'oublie pas qu'il existe une chronologie au sein du jeu mais aussi une carte de l'univers, ainsi que des distances à prendre en compte si tu voyages.

N'hésite pas à contacter le staff - ou à poster en "zone invité" - si jamais tu as un souci ou une question. Tu peux aussi nous rejoindre sur la Chatbox ou même sur le serveur Discord que tu trouveras par ici ! Nous te souhaitons un bon jeu avec ton petit personnage coeur

_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh



Revenir en haut Aller en bas
Thalyaar
Messages : 54
Inscrit le : 09/01/2019
Crédits : @CapRaccoon
Célébrité : Lulu Antariksa
Multi-comptes : Valkyrie, Elyris, Gaya

Thalyaar
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: Poètes et fous sont d'un même métier ~ Thalyaar  Poètes et fous sont d'un même métier ~ Thalyaar EmptySam 12 Jan - 12:25

Merci beaucoup !!! coeur

_________________

Some people just want to watch the world burn
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) Re: Poètes et fous sont d'un même métier ~ Thalyaar  Poètes et fous sont d'un même métier ~ Thalyaar EmptySam 12 Jan - 20:56

Bienvenue :)
Revenir en haut Aller en bas
 
Poètes et fous sont d'un même métier ~ Thalyaar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Hors jeu : Viens peupler la Terre ! :: Les habitants qui peuplent nos terres :: Les fiches validées-
Sauter vers: