AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Info : La chronologie a été mise à jour suite aux différents évents. N'hésitez pas à aller la lire par ici !
Partagez | 
 

 Lorsqu'on se retrouve... ~ ft. Valla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elyris
Messages : 124
Inscrit le : 06/08/2018
Crédits : @Seth
Célébrité : Vanessa Morgan
Multi-comptes : Valkyrie, Gaya, Thalyaar

Elyris
– clan : askhadi –
clan : askhadi
(#) Lorsqu'on se retrouve... ~ ft. Valla  Ven 11 Jan - 18:57


Lorsqu'on se retrouve…

Elyris & Valla - Deàrrsadh 150


Long time no see, my deer

Elyris posa ses trois cageots remplis respectivement de babioles, poignards et flèches sur la planche grossièrement posée sur deux tonneaux. La jeune femme observa, autour d'elle, les autres commerçants se mettre en place. C'était une tradition de la forge : chaque semaine, un grand marché avait lieu dans les rues de Nisida. Depuis qu'elle avait repris la boutique, Elyris n'y était pas allée une seule fois ; son mentor lui avait continué d'y aller, pour vendre ce qu'elle fabriquait. Mais cette semaine-là, et malgré l'attaque kelownienne plus d'un mois plus tôt, il l'avait obligée à y aller. Soi-disant que les clients voulaient la rencontrer. Elyris ne le croyait pas mais, bon gré mal gré, et surtout contrainte et forcée, avait entrepris de dresser son étal, à quelques rues de sa forge, fermée pour l'occasion. A l''emplacement choisi, au carrefour de plusieurs rues, elle avait posé deux tonneaux pleins d'armes, sur lesquels elle avait établi une planche de bois elle-même recouverte d'autres armes. Les tonneaux constituaient sa réserve, en quelque sorte. Sur la place qu'il restait, elle venait d'aligner ses trois cagettes et, derrière ce petit présentoir, un râtelier rapidement monté exposait des lances et autres armes longues. Elle était si anxieuse qu'elle en avait probablement trop fait. C'était habituel chez elle : Elyris ne pouvait s'empêcher d'en faire trop. La jeune forgeronne s'installa sur le tabouret bancal qu'elle avait pensé à emmener au dernier moment, et se mit à attendre. Elle était prête, comme toujours en avance. Histoire de se délier les mains et de s'occuper l'esprit, Elyris plongea la main dans une petite caisse posée au sol à côté d'elle, et en ressortit un bout de bois. De l'autre main, elle saisit le couteau à sa taille, et entreprit de donner forme au bois. Pour une fois, elle pouvait faire ce qui lui plaisait : et ses créations furent majoritairement des babioles, des petits animaux ou de simples morceaux de bois gravés. Elyris décida de les céder aux enfants qui passeraient par là, en simples cadeaux. Ça ne lui servirait à rien, autant les donner à des personnes qui en auraient une utilité, même purement symbolique.

La jeune femme ne quittait jamais des yeux ses possessions. Cette expérience du marché, elle ne s'y était que très peu soumise. Son mentor, après s'être rendu compte que c'était impossible pour l'adolescente qu'elle était, l'avait laissée tranquille avec ça. Jusqu'à cette semaine-là, il avait toujours été présent pour la remplacer en ce jour, convaincu par les arguments d'Elyris : un au marché, un à la forge, ils pouvaient doubler leurs profits. Jusqu'à présent, elle l'avait convaincu avec sa tête de chien battu et ses yeux mouillés ; jusqu'à présent. Lui aussi avait noté ce changement qui s'était opéré en elle, après la fête de l'Alliance. Il avait décidé de la brusquer et de la pousser à y aller, à se confronter à du monde, pour voir ce que ça donnait. Elyris avait été dubitative, et l'était toujours ; cette colère qu'elle sentait gronder en elle, elle n'était pas sûre de la contenir. Depuis qu'elle était installée, son être était déchiré entre la panique et l'aigreur ; ses mains en tremblaient. Alors Elyris s'astreignait à graver dans le bois, à maîtriser ses gestes, comme elle avait appris à le faire. Se concentrer sur le détail, voir la nervure de la matière et en tirer une œuvre. Un travail de précision et de qualité, auquel on ne pouvait porter qu'une attention accrue et exacerbée. Au premier plan, Elyris sculptait ; au second plan, elle analysait chaque mouvement près de son étal, observait chaque passant qui s'arrêtait, sentait chaque regard sur ses créations. Il y avait peu de monde, c'était encore tôt ; la forgeronne était encore tranquille pour quelque temps.

(c) Earth & Ashes

_________________

Fighting my fate
Revenir en haut Aller en bas
Valla
Messages : 26
Inscrit le : 05/01/2019
Crédits : Lili-One
Célébrité : Gal Gadot
Valla
– clan : askhadi –
clan : askhadi
(#) Re: Lorsqu'on se retrouve... ~ ft. Valla  Sam 23 Fév - 21:13


Lorsqu’on se retrouve
an 150, 8eme mois

L’avantage des marchés réguliers, c’est qu’on pouvait les intégrer sans problème dans un circuit. Voire y revenir plusieurs fois dans l’année. C’était le cas de Nisida, que la Caravane visitait deux fois par an au moins. Il leur arrivait même de détacher un convoi, une ou deux fois supplémentaires dans l’année, pour vendre quelques bêtes. Quand les années étaient bonnes, le troupeau pouvait prendre des dimensions que la Caravane ne pouvait plus gérer, et vendre les têtes excédentaires devenaient vital. Ce n’était cependant pas le cas, pour l’instant. Leur passage à Nisida était celui qu’il faisait habituellement en cette saison.

Valla éprouvait une joie particulière à rejoindre Nisida : elle y avait des amis - où n’avait-elle pas d’amis ? - et particulièrement une certaine forgeronne qu’elle n’avait pas vue depuis bien longtemps, et qu’à dire vrai, elle n’aurait pas imaginé retrouver dans une ville. Valla était aussi curieuse de savoir ce qui avait conduit sa camarade de jeux à s’adonner à la forge.

La Caravane s’établit en périphérie de la ville, et, le camp monté, conduisit les bêtes à vendre à leur place habituelle. On leur faisait toujours bon accueil : les beefalos etaient appréciés, en général, et les nomades comme eux étaient également synonymes d’histoires, de nouvelles, et d’un certain exotisme. Personne n’avait envie de les manquer.
Valla s’était acquittée de ses tâches avec la même bonne volonté que d’habitude, et surtout le même soin, malgré sa hâte de partir à la recherche d’Elyris. Le père n’aurait en effet pas toléré qu’elle négligeât son devoir pour déambuler oisivement dans les rues. La vente n’était pas la charge de Valla, le soin des bêtes, si : avant d’être autorisée à s’éloigner, elle devait donc s’assurer que les bêtes étaient bien installées, sur un lit de paille suffisant pour que les mauvaises odeurs ne s’accumulent pas, avec assez d’eau et de nourriture pour la demi-journée.
Ceci fait, Valla partit explorer les étals, cherchant l’éclat du métal dans ce que les marchands présentaient.

Et puis elle la repéra, ce qui fit s’élargir le sourire naturellement plaqué sur les lèvres de la nomade. D’un pas décidé, elle vint se planter devant l’étal.
« Je pensais plutôt te retrouver au milieu d’un champ, pas vraiment au milieu d’une foule ! » Elle regarda autours d’elle pour constater que, vu l’heure, ce n’était pas exactement la bousculade. « Bon… Je le redirai quand il y aura plus de monde… Ca me fait plaisir de te revoir en tout cas ! »
A aucun moment il ne lui était venu à l’idée qu’Elyris ait pu l’oublier. Impossible, n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Elyris
Messages : 124
Inscrit le : 06/08/2018
Crédits : @Seth
Célébrité : Vanessa Morgan
Multi-comptes : Valkyrie, Gaya, Thalyaar

Elyris
– clan : askhadi –
clan : askhadi
(#) Re: Lorsqu'on se retrouve... ~ ft. Valla  Lun 25 Fév - 22:14


Lorsqu'on se retrouve…

Elyris & Valla - Deàrrsadh 150


Long time no see, my deer

« Je pensais plutôt te retrouver au milieu d’un champ, pas vraiment au milieu d’une foule ! […] Bon… Je le redirai quand il y aura plus de monde… Ca me fait plaisir de te revoir en tout cas ! » Elyris releva la tête avec surprise, tandis que son couteau dérapait et lui entaillait le pouce. La jeune femme n'y prêta pas attention, trop occupée à se remettre de ses émotions. Une sueur froide coulait dans son dos, le long de son échine, et elle sentait sa tête tourner un peu. Elle mit un peu de temps avant de relever un peu plus la tête, et de croiser enfin le regard de la jeune femme qui se tenait face à elle. Grande. Très grande. Elyris la dévisagea pendant longtemps ; elle avait été trop surprise pour que ses capacités cognitives soient revenues à la normale aussi rapidement. D'ailleurs, elle devait combattre la panique qui étendait ses tentacules sur sa raison. Dans sa poitrine, son cœur battait à toute allure, tonnait et caracolait comme un cheval fou.

Et quand elle eut vaincu la panique, son cerveau se mit à carburer, beaucoup trop. Pourquoi cette fille s'attendait-elle à la voir au milieu d'un champ... ? Certes, Elyris avait toujours été plutôt manuelle comme fille, mais les patates et elle ça ne faisait pas vraiment bon ménage. Au milieu d'une foule... C'est vrai que lorsqu'on la connaissait, on pouvait s'étonner de la voir ici, à vendre ses produits alors qu'un tas d'inconnus passait à côté d'elle. Donc, cette fille la connaissait. Depuis longtemps. Depuis après la mort de sa mère. Elyris s'était éloignée de tous ceux qui avaient pu être ses amis dans ce temps-là, alors pour que ce soit quelqu'un qui revienne la voir ainsi, ce n'était pas quelqu'un qu'elle devait voir très souvent.

Elyris se leva, posant son couteau et sa statuette, et tritura ses doigts, se mettant du sang partout sans s'en apercevoir. Elle ne faisait plus attention à la douleur depuis longtemps. La jeune femme effectua un sourire timide et gêné, et, la tête légèrement inclinée, croisa un bref instant le regard de son interlocutrice avant de détourner bien vite les yeux. « Moi aussi, Valla. Ça fait longtemps. » Ça avait mis du temps, mais c'était revenu. « Tu as... grandi. » Ça n'avait pas mis longtemps, mais c'était bien stupide comme remarque. Elle n'était pas douée pour les discussions, il n'y avait pas de quoi en faire un plat.

(c) Earth & Ashes

_________________

Fighting my fate
Revenir en haut Aller en bas
Valla
Messages : 26
Inscrit le : 05/01/2019
Crédits : Lili-One
Célébrité : Gal Gadot
Valla
– clan : askhadi –
clan : askhadi
(#) Re: Lorsqu'on se retrouve... ~ ft. Valla  Dim 10 Mar - 22:36


Lorsqu’on se retrouve
an 150, 8eme mois

Une chose est claire, Valla ne s’était pas attendue le moins du monde à provoquer ce type de réaction. En voyant le couteau riper et entailler le pouce d’Elyris, Valla se sentit aussitôt honteuse d’avoir fait peur à la jeune femme au point qu’elle se blessât de la sorte. Valla s’apprêtait à voler à son secours, mais l’expression un brin paniquée d’Elyris la retint : elle ressemblait à un chat prêt à fuir au moindre mouvement brusque. Elle attendit donc, immobile et sourcils levés, qu’une lueur de reconnaissance apparaisse dans le regard de son amie.

Dans l’intervalle, Valla se demandait ce qui avait bien pu arriver à Elyris pour qu’elle soit devenue si craintive. Elle avait le souvenir d’une amie vive, joyeuse, et confiante. Quels drames avaient pu la frapper pour qu’elle sursautât aux premiers mots prononcés en sa présence ? Bon d’accord, Valla ne s’était pas vraiment annoncée, mais on était sur un marché, entourés de gens. Qui plus est, elle se tenait à un étal, à priori pour vendre sa marchandise, elle devait donc s’attendre à ce qu’on lui parle…

Quand finalement Elyris lui sourit doucement, sans vraiment la regarder en face. Valla lui répondit par le seul type de sourire qu’elle connaissait - à peu près : le grand sourire radieux. Elle s’accroupit à côté d’elle.
« Haha merci… toi aussi. Par contre, tu saignes, tu sais ? Fait voir ca… » Elle prit doucement la main d’Elyris. « C’est pas très profond. Mais faut mettre une bande. Attends… » Regardant autours d’elles, elle avisa un morceau de toile qui trainait là. Elle le secoua et enveloppa la main de son amie. « Il faudrait mieux la nettoyer rapidement… Tu sais où aller pour faire soigner ca ? Au moins, ca devrait éviter que tu te mettes encore du sang partout… » Elle grimaça en constatant les dégâts. Mais finalement, elle revint à Elyris. « Alors ? Raconte-moi, comment tu t’es retrouvée ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Elyris
Messages : 124
Inscrit le : 06/08/2018
Crédits : @Seth
Célébrité : Vanessa Morgan
Multi-comptes : Valkyrie, Gaya, Thalyaar

Elyris
– clan : askhadi –
clan : askhadi
(#) Re: Lorsqu'on se retrouve... ~ ft. Valla  Mer 13 Mar - 22:57


Lorsqu'on se retrouve…

Elyris & Valla - Deàrrsadh 150


Long time no see, my deer

Elyris réprima un violent mouvement de recul, ou un violent geste pour repousser Valla lorsque cette dernière lui prit la main. Ses épaules tressautèrent, sa respiration se bloqua, et elle sentit les petits cheveux de sa nuque se hérisser. Elyris se figea, les yeux fixés sur un point au loin, le temps que Valla entoura son doigt d'une bande de tissu bien trop large. La forgeronne baissa ensuite les yeux sur sa blessure, sans s'émouvoir des perles de sang qui y apparaissaient déjà. Après des années à se brûler et à se couper les doigts et les bras, ce n'était pas ça qui allait l'effrayer. « Il faudrait mieux la nettoyer rapidement… Tu sais où aller pour faire soigner ca ? Au moins, ca devrait éviter que tu te mettes encore du sang partout… » Elyris se rassit sur son tabouret, et sortit une outre de son sac posé à ses pieds. A l'intérieur, son livre de compte, un livre pour passer le temps, quelques en-cas. La jeune femme déroula la bande, et ouvrit son outre, avant de faire couler un peu sur sa plaie, afin de la nettoyer un peu. Elle y ferait attention pendant les prochains jours, mais vraiment, Elyris ne s'inquiétait pas outre mesure. Clairement, elle avait vu blessure plus grave. La jeune femme prit son temps, puis reboucha et reposa son outre, avant de déchirer la bande de tissu pour en faire une plus petite, qu'elle ré-enroula autour de son doigt, bien serrée.

« Alors ? Raconte-moi, comment tu t’es retrouvée ici ? »  Elyris se prit à sourire, un peu sardoniquement quand même. « Sur un marché ? Ou forgeronne ? » C'était étonnant. Elle était bien plus légère quand elle se faisait entraîner dans une discussion. Bien moins terrifiée ; mais d'un autre côté, elle se trouvait plus agressive, plus sarcastique, et ce n'était pas du goût de tout le monde, elle le savait bien. Auparavant, Elyris avait eu à lutter avec sa panique ; à présent, elle avait à lutter avec la panique et avec la colère. Elle devait constamment faire attention à ne pas trop balancer dans l'un ni dans l'autre, et c'était... compliqué, intense. « J'ai aimé les étincelles, avoua-t-elle en relevant les yeux vers Valla. Tout simplement. Je ne savais pas quoi faire, et en faisant une course pour l'auberge, j'ai... j'ai vu les étincelles jaillir du marteau, et ça m'a fasciné. C'était presque une évidence à partir de là. » Tout simplement, en effet. Quelquefois, il n'y avait pas à aller chercher une explication très compliquée. Pas avec Elyris, en tout cas. C'était une fille simple, très terre-à-terre ; peut-être trop. Alors oui, elle était à présent sur un marché, à vendre ses créations... à cause d'une étincelle. Tout commence par une étincelle n'est-ce pas ?
(c) Earth & Ashes

_________________

Fighting my fate
Revenir en haut Aller en bas
 
Lorsqu'on se retrouve... ~ ft. Valla
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: Askhadi :: Nisida-
Sauter vers: