AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
INTRIGUE : Ca avance du côté de l'intrigue. N'hésite pas à aller t'inscrire au prochain sujet commun, par ici !
Partagez
 

 [Thalyaar - Shuang] Discover the undiscovered ~ LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thalyaar
Messages : 54
Inscrit le : 09/01/2019
Crédits : @CapRaccoon
Célébrité : Lulu Antariksa
Multi-comptes : Valkyrie, Elyris, Gaya

Thalyaar
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) [Thalyaar - Shuang] Discover the undiscovered ~ LIBRE  [Thalyaar - Shuang] Discover the undiscovered ~ LIBRE EmptyDim 13 Jan - 21:40


Discover the undiscovered

Thalyaar & Co - Sumanas 150


Un artiste est un explorateur

Elle pouvait presque voir la pieuvre prendre vie sur les pages, ses tentacules s'enlacer aux lettres, former les boucles des b et des l ; les vagues de la mer se creuser en v et se courber en u ; le soleil devint un o lyrique et un e rayonnant. Sous ses doigts, dans ses yeux, les vieilles pages racornies avaient repris vie, s'illuminaient d'un nouveau feu vivifiant et plein d'espoir. Il n'était plus oublié, il n'était plus un amas de papier dans un coin oublié de la terre. Les mots s'animaient de nouveau d'une ardeur rajeunie, reprenaient un sens et retrouvaient une voix. Inconnus, oubliés, voués à la déréliction, ils se reflétaient et revivaient dans le miroir de ses yeux et la prunelle de son âme. Plus de poussière pour cacher les belles enluminures et le cuir craquelé de la couverture. Plus de bêtes pour ronger les coins et évider les mots. Plus de carcan d'oubli qui encerclait leurs pages et leurs histoires. Une main les avait saisis, et tirés hors de ce trou à rat de l'oubli. Elle les avait choyés, leur avait redonnés vie ; une vie faiblarde, à peine sensible, mais avec un vibrant espoir de renouveau qui lui était promis.

Thalyaar, assise en tailleur, juchée sur un vieux muret de pierre en plein milieu de la Citadelle, dévorait les pages les unes après les autres. Elle les maniait toujours avec délicatesse, pour ne pas en briser les nervures affaiblies par de nombreuses années sous terre. De temps en temps, les livres survivaient miraculeusement, retenus par la nature dans les conditions idéales à leur survie. Ils s'endormaient, jusqu'à ce que l'apocalypse, la véritable apocalypse, leur dévoilement, soit réalisé ; par elle. Thalyaar pouvait tomber sur des trésors moisis, sur des reliques rouillées, ce qui arrivait la plupart du temps. Mais quelquefois, elle avait cette chance de découvrir une vieille bibliothèque, ensevelie dans le sol, et elle passait des jours et des jours à regarder les livres. Avec les ans, son œil était exercé à repérer ceux qui avaient encore un espoir et ceux qui s'écrouleraient en morceaux dès qu'elle poserait le doigt dessus. Avec le temps, elle avait appris qu'elle ne pouvait pas sauver tous les mots, ces morts collatéraux, mais s'astreignait à sauver ceux qu'elle pouvait, et à déchiffrer les titres des autres, dans deux buts : celui, espoir souvent vain, d'en trouver un autre un jour ; celui, véritable assurance, que leur nom ne sera pas oublié pendant encore une génération. Son carnet était rempli de noms, de titres, quelquefois de la description de l'illustration de la première de couverture.

A présent, assise sur son muret, absorbée au point d'en oublier les bruits extérieurs, Thalyaar lisait une édition d'un livre qu'elle avait rapporté à un collectionneur plusieurs mois plus tôt. Elle en avait lu, précautionneusement, quelques passages durant le trajet jusqu'à la Citadelle ; et avait échangé l'original contre la promesse d'une copie. Un an plus tard, ce collectionneur avait tenu sa promesse, et la voilà avec entre les mains une édition magnifique, un véritable chef-d’œuvre. Le texte recopié mot pour mot, l'illustration refaite trait pour trait. Tout avait été respecté, comme elle l'avait demandé. De temps en temps, Thalyaar aimait conserver un souvenir de ce qu'elle avait découvert. Elle lirait ce livre pendant son prochain voyage, puis le revendrait à un autre collectionneur, qui en ferait probablement une nouvelle copie. Elle ne gardait jamais très longtemps ses livres, qui l'encombraient trop durant ses voyages. Mais la jeune femme s'était organisée : à chaque étape, elle récupérait souvent un livre, qu'elle laissait à une autre en échange d'une autre histoire, et ainsi de suite. Et, bien souvent, jeune femme solitaire aux yeux émerveillés par des prouesses de papier, elle attirait l'attention, à être ainsi courbée sur son bouquin.

(c) Earth & Ashes

_________________

Some people just want to watch the world burn
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) Re: [Thalyaar - Shuang] Discover the undiscovered ~ LIBRE  [Thalyaar - Shuang] Discover the undiscovered ~ LIBRE EmptyDim 27 Jan - 15:33


Discover the undiscovered


« Thalyaar & Co »

Les jours se succédaient. Toujours et inlassablement les mêmes à la Citadelle. Shuang s’était rendue au marché parce que Parvati, sa jeune employée habituellement chargée de le faire, était clouée au lit. Bien sûr, Shuang était inquiète. Mais elle était aussi fâchée par ce contre-temps et par la bêtise de la jeune fille qui refusait toujours de sortir suffisamment couverte pour ne pas tomber malade, au seul motif que cela ne convenait pas à l’allure qu’elle voulait se donner pour trouver très vite un compagnon. Shuang lui ferait la leçon dès que sa fièvre aurait baissé et qu’elle pourrait reprendre le travail. En attendant, ce qui l’avait d’abord contrarié, avait finalement quelque chose de vivifiant. Quitter la routine de l’auberge, parfois troublée par quelques missions comme guérisseuse, l’avait conduit à sortir, à voir la Citadelle en pleine ébullition. A respirer, tout simplement, un air proche mais différent. Après avoir échangé quelques produits de première nécessité contre de quoi faire le repas du soir, elle remontait une allée pavée quand l’inhabituel de cette petite sortie la poussa à la rêverie.

Mais cela ne dura qu’un bref instant. Elle devait rester occupée, surtout ne pas penser. Autrement, elle les verrait partout. Les fantômes de son ancien clan, arbres, environnement, connaissances et mari compris. Elle inspira profondément, s’arrêta un instant et jeta un regard autour d’elle. Ce bref instant d’immobilité lui valut de se faire bousculer par un attelage, et elle se décala d’un pas vif sur le côté. L’amabilité naturelle de certaines personnes lui sauta aux yeux quand elle se fit violemment insulter. Pourtant, elle continua son chemin sans ciller. Bientôt, elle arriva dans une rue bordée de deux murets. Elle ne discerna pas tout de suite la silhouette penchée au-dessus d’un livre qui était juchée sur l’un d’eux. Autrement, elle ne l’aurait pas dépassé sans un regard. Il était plutôt inhabituel de trouver quelqu’un en train de lire en pleine rue tant ces objets étaient devenus rares. Alors, quand elle tourna un peu plus loin au coin d’une rue, son œil droit, dans un inconscient regard en arrière, se posa une infime seconde sur ce spectacle. Elle s’arrêta aussitôt et recula de plusieurs pas.

Elle était bien chargée, mais cela ne l’arrêta pas. Elle resta spectatrice, fixant la jeune Sengoli avec un regard nouveau. Elle la connaissait. Elle connaissait ce visage. Thalyaar était venue quelques fois à l’auberge et, en certaines occasions, Shuang lui avait même prodigué des soins. Bien sûr, elle ignorait, ou tentait de s’en conforter, de quel clan venait la jeune femme. Dans le cas contraire, elle ne lui aurait pas accordé même un seul regard. Puisqu’elle demeurait aveugle à ses origines, elle se rapprocha donc avant de s’arrêter à un pas d’elle. Le livre qu’elle observait était magnifique. Jamais Shuang n’en avait tenu, ni même vu, d’aussi beau. Alors, la petite fille curieuse et érudit qu’elle était autrefois se réveilla. Elle ne pouvait détourner les yeux. Seule sa bouche esquissa un mouvement tandis qu’elle prenait la parole. « De retour à la Citadelle ? »
(c) earth and ashes
Revenir en haut Aller en bas
Thalyaar
Messages : 54
Inscrit le : 09/01/2019
Crédits : @CapRaccoon
Célébrité : Lulu Antariksa
Multi-comptes : Valkyrie, Elyris, Gaya

Thalyaar
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: [Thalyaar - Shuang] Discover the undiscovered ~ LIBRE  [Thalyaar - Shuang] Discover the undiscovered ~ LIBRE EmptyDim 27 Jan - 16:09


Discover the undiscovered

Thalyaar & Co - Sumanas 150


Un artiste est un explorateur

« De retour à la Citadelle ? » Thalyaar releva la tête brutalement, prise par surprise dans sa lecture. Absorbée dans sa contemplation et dans ses histoires, elle avait à peine vu la femme passer devant elle ; tout comme elle n'avait pas vu les autres passants emprunter la ruelle. A vrai dire, si on ne lui adressait pas la parole, Thalyaar se montrait bien trop distante du monde pour en avoir ne serait-ce conscience. Les yeux plissés, la jeune femme esquissa tant bien que mal un sourire, plus grimace polie que sincère masque. « En effet, répondit-elle, loin de son sarcasme habituel, j'avais une commande à ramener et d'autres à prendre. » Elle s'était retenue de répondre son « L'art d'énoncer des évidences » sarcastique ou son « Quel sens de l'observation ! » méprisant. Elle avait beau être une persifleuse en herbe, elle n'était pas stupide.

La jeune femme referma son livre, se souvenant parfaitement de la page à laquelle elle s'était arrêtée. Dans son esprit, les images dansaient encore les sarabandes, grâce à la lanterne magique de la rétine. Comme souvent lorsqu'on la sortait de son apnée littéraire, elle était déboussolée. En face d'elle, Shuang dut attendre que ses yeux reprennent un peu de vie, et sa voix un peu de piquant : « Sortie de ton auberge pour une fois ? » Le naturel revient au galop n'est-ce pas. Thalyaar ne pouvait pas s'en empêcher ; même envers quelqu'un qui l'avait soignée à l'occasion et dont l'établissement lui servait pour rencontrer ses clients, elle ne pouvait pas s'en empêcher. Elle ne savait pas agir autrement. Ou parler autrement. De temps en temps, Thalyaar tentait de prendre un rôle, d'être l'un de ces personnages qu'elle aimait tant et si différent d'elle, sans réussite. Toujours, elle finissait par s'énerver à ne pas être elle-même, et en venait même à prendre le personnage qui lui servait d'inspiration en horreur. Jeu dangereux qu'elle avait très vite arrêté. A la place, elle était elle-même ; et elle n'était définitivement pas douée pour la conversation.

(c) Earth & Ashes

_________________

Some people just want to watch the world burn
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) Re: [Thalyaar - Shuang] Discover the undiscovered ~ LIBRE  [Thalyaar - Shuang] Discover the undiscovered ~ LIBRE EmptyDim 27 Jan - 17:04


Discover the undiscovered


« Thalyaar & Co »

Shuang ne s’offusqua pas de l’air hostile affiché par Thalyaar. A vrai dire, elle ne lui avait jamais connu un autre visage et elle avait conscience de la déranger. Shuang elle-même n’aimait pas être dérangée dans son travail, ni lors de ses rares plaisirs. Et lire un livre tel que celui que la jeune femme tenait en aurait été un immense. D’ailleurs, lorsqu’elle vit cette dernière le refermer, elle eut l’étrange sentiment d’être ramenée brutalement à la réalité, à un quotidien fait de corvées et de devoirs. Elle garda les yeux posés sur la sublime couverture avant de les ramener sur un visage humain. Visiblement, sa question n’avait rien d’original. Mais, sans aucun doute aussi, elle n’était pas du genre à se torturer l’esprit pour offrir une entrée en matière débordante d’originalité à ses interlocuteurs. Autrement, elle se serait tournée vers le milieu du spectacle. Elle pinça les lèvres et écouta l’explication de la jeune femme. Tout un trafic de commandes. C’est ce qui semblait à chaque fois l’occuper. Shuang hocha la tête avec un intérêt mitigé. Elle était prête à se montrer à peu près amicale. Ça, c’était avant que Thalyaar ne prenne les devants. « Sortie de ton auberge pour une fois ? »

Avec une insolence que Shuang avait du mal à tolérer venant d’une personne plus jeune de bien dix ans, elle lui répondit sans attendre. « Auberge que tu n’as pas été mécontente de trouver sur ton chemin en certaines occasions, il me semble ? » La question relevait plus de la rhétorique et Shuang décida de passer à un autre sujet. Les chamailleries, ce n’était pas son truc non plus. Elle posa son chargement au sol et s’assit sur le muret aux côtés de Thalyaar. Elle désigna l’objet qu’elle tenait en main du menton avec une curiosité qu’elle ne pouvait plus dissimuler. « Qu’est-ce ? L’objet de l’une de tes commandes ? En tout cas, il est magnifique. » Elle ne demanda pas à le toucher, ni à le consulter, elle avait bien trop de fierté pour risquer qu’on lui réponde non. Les passants, eux, continuaient leur va-et-vient, comme si elles n’existaient pas et comme si Shuang n’était pas venue s’ajouter au tableau auparavant constitué de Thalyaar et de son livre. Mais elle était aussi étonnée de découvrir cette sensibilité chez la jeune femme pour les livres et le savoir, pour la découverte de quelque chose de lointain et presque oublié.
(c) earth and ashes
Revenir en haut Aller en bas
Thalyaar
Messages : 54
Inscrit le : 09/01/2019
Crédits : @CapRaccoon
Célébrité : Lulu Antariksa
Multi-comptes : Valkyrie, Elyris, Gaya

Thalyaar
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: [Thalyaar - Shuang] Discover the undiscovered ~ LIBRE  [Thalyaar - Shuang] Discover the undiscovered ~ LIBRE EmptyDim 27 Jan - 20:44


Discover the undiscovered

Thalyaar & Co - Sumanas 150


Un artiste est un explorateur

Thalyaar vit le regard de Shuang se poser sur son livre, et elle réprima un violent accès de possessivité. Ses doigts serrèrent le livre discrètement, mais avec force. La jeune femme détestait que l'on touche à ses affaires ; elle était d'une jalouse extrême. Ses yeux méfiants, presque paranoïaques, incisaient les traits de Shuang, à la recherche d'une quelconque expression qui l'éclairerait sur ses pensées. Thalyaar n'était pas du genre à voir le mal partout, et encore plus chez les hommes. Mais à force de passer son temps sur les routes, chemins peu sûrs s'il en était, elle avait appris à être toujours sur ses gardes. Et à se préparer à toutes les possibilités, à envisager toutes les actions et réactions qu'elle pouvait. Elle était difficile à surprendre, la Sengoli. Une imagination débordante et des expériences précoces empêchaient tout effet de surprise de l'atteindre.

« Auberge que tu n’as pas été mécontente de trouver sur ton chemin en certaines occasions, il me semble ? » Un rictus tordit un instant les lèvres de Thalyaar ; presque un sourire. Son pied, elle le trouvait bien souvent dans les mots. Dialoguer avec une personne qui avait du répondant, comme Shuang, était jouissif pour elle ; tant qu'elle avait l'ascendant. Mais avant qu'elle n'ait pu répondre – et se rendre compte qu'elle n'avait pas l'ascendant ici – l'aubergiste posa ses affaires contre le muret et se hissa à côté d'elle. Assises côte à côte, Thalyaar songea qu'elles faisaient un étrange tableau. Cependant la plupart des passants ne leur accordaient pas un seul regard, trop occupés à leurs affaires. « Qu’est-ce ? L’objet de l’une de tes commandes ? En tout cas, il est magnifique. » Thalyaar pinça les lèvres, et acquiesça doucement, avant de faire un geste héroïque pour elle : elle tendit le livre à Shuang, tout en gardant un regard exclusif agrippé à ce dernier. « J'ai ramené l'original il y a presque un an. J'ai l'habitude de lire mes trouvailles sur la route, et j'ai aimé celui-ci alors j'ai demandé à en avoir une copie. Je peux te donner le nom du collectionneur si tu le veux ou si tu cherches d'autres livres. » N'y voyez pas un altruisme subit de la part de la Sengoli : elle ne cherchait qu'à enrichir son commanditaire, et, par répercussion, à s'enrichir également. Plus un collectionneur était riche, plus il lui demandait des objets de valeur et la payait en conséquence, ou plus il était riche, et plus elle récupérait des œuvres de qualité. Thalyaar ne vivait que par et pour les œuvres ; les humains ne l'intéressaient que pour leur potentiel pouvoir d'achat. Cœur de pierre pour les êtres, cœur de passion pour les ouvrages.

(c) Earth & Ashes

_________________

Some people just want to watch the world burn
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) Re: [Thalyaar - Shuang] Discover the undiscovered ~ LIBRE  [Thalyaar - Shuang] Discover the undiscovered ~ LIBRE EmptyMer 30 Jan - 17:47


Discover the undiscovered


« Thalyaar & Co »

Les doigts de Shuang effleurèrent avec ravissement la couverture de l’ouvrage que Thalyaar venait de lui tendre. Elle s’en était saisie instinctivement, comme si son corps s’était préparé à ce geste depuis bien longtemps. Elle ressentit un plaisir immense au toucher d’un si bel objet et, de surcroit, un objet de savoir. Elle l’ouvrit tout doucement, à peine à moitié pour ne pas risquer de l’abimer, et le regarda avec une curiosité teintée de timidité. Car, oui, elle restait intimidée. Surtout après tout ce temps passé à vivre sans aucune évasion ou élévation spirituelle à sa portée, si ce n’est les souvenirs qu’elle cherchait constamment à chasser. Elle releva le regard vers l’autre jeune femme et observa un court instant sa réaction. Elle lui avait tendu le livre, mais c’était certes à contre-cœur. Et comment ! Shuang le comprenait déjà si bien après seulement quelques secondes à pouvoir le consulter. Elle écouta alors les explications de Thalyaar et hocha la tête.

Elle referma le livre avec tout autant de soin, en le gardant fermement en main et posé sur ses genoux. Elle garda les yeux baissés sur la couverture, sujet de convoitise. La proposition de Thalyaar était intéressante, bien qu’elle ne se positionne que comme informatrice et même pas comme intermédiaire. Pourtant, au-delà de tout ce qu’elle aurait pu souhaiter, Shuang avait bien conscience qu’aucun objet en sa possession ne permettrait un échange pour obtenir quelque chose d’aussi splendide. Plus jeune, elle en aurait été bien attristée. Mais dorénavant, les choses étaient différentes. Et puis, un tel livre n’avait pas sa place dans une auberge. Excuse ou pas, elle s’y accrocha. « Je vois. Cela fait longtemps que je n’ai pas lu de nouveaux livres… » Elle relisait inlassablement, et quand elle en trouvait le temps, les quelques livres qu’elle avait en sa possession. « Je n’oserai pas prétendre à un ouvrage aussi beau. Pouvoir me procurer quelque chose de moins imposant et de plus… discret, serait suffisant. »

Elle leva les yeux vers Thalyaar tout en lui tendant le livre. Une lueur nouvelle venait de s’allumer dans son regard. « Mais je ne suis pas sûre de pouvoir faire confiance au collectionneur dont tu me parles, ni même d’avoir le temps d’aller le trouver. » Elle avait une idée derrière la tête. Elle ne tergiverserait pas pendant des heures. Autant aller droit au but. «  Si tu pouvais m’en procurer un de temps en temps et me l’apporter lors de tes passages à la Citadelle, je t’offrirais l’hospitalité sans rien te demander en échange. » Voila le marché qu’elle lui proposait, aussi simple soit-il. Elle supporterait un non, mais se réjouirait sincèrement d’un oui. «  Si le service à l'auberge te semble avoir suffisamment de valeur, bien sûr. » Elle lui jeta un regard à travers ses cils, toujours incertaine de la réponse que lui donnerait Thalyaar.
(c) earth and ashes
Revenir en haut Aller en bas
Thalyaar
Messages : 54
Inscrit le : 09/01/2019
Crédits : @CapRaccoon
Célébrité : Lulu Antariksa
Multi-comptes : Valkyrie, Elyris, Gaya

Thalyaar
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: [Thalyaar - Shuang] Discover the undiscovered ~ LIBRE  [Thalyaar - Shuang] Discover the undiscovered ~ LIBRE EmptyDim 3 Fév - 13:18


Discover the undiscovered

Thalyaar & Co - Sumanas 150


Un artiste est un explorateur

Thalyaar garda les yeux rivés sur son livre, bien que sa possessivité se soit apaisée. Shuang avait manipulé avec soin le livre, presque avec vénération ; et Thalyaar avait vu dans ses yeux la même admiration qu'elle éprouvait devant ces œuvres d'art. La jeune femme en fut touchée. Elle avait beau travailler avec des collectionneurs d'art et des passionnés d'ouvrages, il y avait longtemps qu'elle n'avait pas vu quelqu'un ressentir une extase si pure à ne serait-ce que voir un livre. A force de vendre et reproduire des objets, ses clients et commanditaires ne conservaient qu'un rapport lucratif, et perdaient cette émotion si intense et si simple qu'elle ne pouvait trouver de mot pour la décrire. Thalyaar s'inquiétait, se désespérait même, de perdre elle aussi ce rapport premier aux œuvres, d'oublier leur beauté et de ne plus se laisser emporter par leur magnificence. Shuang fut une magnifique piqûre de rappel, et un formidable réconfort : Thalyaar connaissait encore et éprouvait toujours cette même émotion que la tenancière. Elle ne perdait rien de sa passion ni de ses yeux émerveillés.

« Je vois. Cela fait longtemps que je n’ai pas lu de nouveaux livres… […] Si tu pouvais m’en procurer un de temps en temps et me l’apporter lors de tes passages à la Citadelle, je t’offrirais l’hospitalité sans rien te demander en échange. » Thalyaar releva les yeux vers Shuang, qui la scrutait avec une pointe d'appréhension. Subitement, la Sengoli se mit à rire. Doucement et brièvement, mais elle rit quand même, emportée par un flot subit de joie. Et, juste après, elle se sentit mal. Échanger un livre contre un séjour à l'auberge, cela lui semblait bien peu. Et désacraliser ces livres. Mais en même temps, rapporter des livres pour les faire recopier et vendre, c'était aussi les désacraliser... Elle transformait des œuvres d'art en gains financiers. En un instant, Thalyaar se haït et haït sa passion. Les yeux perdus dans le vague, elle se sortit brusquement de ses pensées noires, rageuse et désespérée. Son visage était redevenu impassible, avec juste cette étincelle de colère dans les yeux. Yeux qu'elle reporta sur Shuang, pour acquiescer doucement. « C'est tout à fait possible. Des envies particulières ou je fais ce que je veux ? » Au point où elle en était, Thalyaar s'en fichait ; quitte à détruire toute la chair esthétique des livres pour n'en garder que la moelle marchande, autant aller jusqu'au bout. Et puis, elle n'avait pas à tergiverser : un livre contre l'hospitalité, c'était tout à son avantage. Pas folle la guêpe.

(c) Earth & Ashes

_________________

Some people just want to watch the world burn
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) Re: [Thalyaar - Shuang] Discover the undiscovered ~ LIBRE  [Thalyaar - Shuang] Discover the undiscovered ~ LIBRE EmptyLun 25 Fév - 10:26


Discover the undiscovered


« Thalyaar & Co »

Shuang observa le visage de la jeune femme. Celle-ci, passée du rire à une expression de rêverie ombrageuse, la laissait interdite quant à la réponse qu’elle allait lui donner. Trouvait-elle sa proposition futile ? C’est ce qu’elle avait d’abord pensé en la voyant éclater de rire. Mais alors que son visage se refermait et que son regard s’assombrissait, elle tentait de deviner si elle avait réveillé un quelconque sentiment chez l’étrangère. Peut-être n’aurait-elle jamais la réponse à ses questions ? Ou peut-être le destin lui jouait-il encore un tour ? Elle s’était prise à espérer. Quelle sotte ! Un livre, et quoi encore ? Peut-être ne le méritait-elle même pas ou devait-elle se cantonner à son rôle d’aubergiste ; conforter les gens dans l’idée que cette profession n’était pas compatible avec un souhait d’érudition. Et c’était certainement mieux. Lire, s’évader, s’instruite, cela n’incitait-il pas à la rêverie ? N’en serait-elle pas finalement réduite à espérer à nouveau ? Tout, sauf ça.

Elle allait rejeter sa proposition quand Thakyaar la devança. Shuang arqua un sourcil et tourna un regard surpris vers elle. Le destin lui jouait bien un tour. Mais pas celui auquel elle s’était attendue. Vraiment ? Elle acceptait le marché ? Très bien. Il n’en fut pas plus à l’ancienne Orketa pour chasser ses incertitudes. En revanche, la question de Thalyaar lui paraissait plutôt difficile. Les livres ne couraient pas les rues. Avait-elle vraiment le luxe de choisir ce qui l’intéressait ? Pour ne pas se montrer trop difficile, Shuang opta pour la première option. « Je te fais confiance. Temps que l’ouvrage en question ne risque pas trop d’attirer l’attention et qu’il présente un certain intérêt dans le contenu. » Elle n’arrivait pas à se détacher de l’impression de colère qui émanait de Thalyaar. Elle se serait bien gardée de lui demander comment elle allait et pourquoi le sujet abordé paraissait être si délicat pour elle. Et puis, sa curiosité était toujours bien en éveil.

« Mais, dis-moi, où trouves-tu ces livres la plupart du temps ? » Peut-être que les affaires de la jeune femme n’avaient rien de très légal. Shuang ne cherchait pas à porter un jugement. Après tout, c’est elle qui cautionnait ses actes en l’envoyant faire le sale boulot en échange d’un peu d’hospitalité. Par contre, elle était vraiment très intéressée par les circuits ou lieux qui lui permettaient de renouer avec l’un des trésors ancestraux de l’humanité. Les livres.  
(c) earth and ashes
Revenir en haut Aller en bas
Thalyaar
Messages : 54
Inscrit le : 09/01/2019
Crédits : @CapRaccoon
Célébrité : Lulu Antariksa
Multi-comptes : Valkyrie, Elyris, Gaya

Thalyaar
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: [Thalyaar - Shuang] Discover the undiscovered ~ LIBRE  [Thalyaar - Shuang] Discover the undiscovered ~ LIBRE EmptyMar 26 Fév - 20:55


Discover the undiscovered

Thalyaar & Co - Sumanas 150


Un artiste est un explorateur

« Je te fais confiance. Temps que l’ouvrage en question ne risque pas trop d’attirer l’attention et qu’il présente un certain intérêt dans le contenu. » Thalyaar acquiesça, et nota : discret et intellectuel. Ça pouvait se faire sans problème. A vrai dire, elle avait déjà quelques titres et quelques auteurs en tête, et se promit de les noter dans son carnet afin de ne pas les oublier. Elle retenait souvent mieux après avoir écrit ou dessiné. Mémoire manuelle et visuelle. Artistique. La jeune femme se perdit totalement dans les mots et les lettres qui dansaient dans son crâne. En une sorte de dialogue solitaire, elle se mit à débattre sur tel ou tel livre, tel ou tel auteur, enchaînant les arguments et les contre-arguments ; dialoguant avec elle-même. Dans ces moments-là, le monde alentour importait peu. Plus de Shuang à ses côtés, plus de muret de pierre sous ses pieds, plus de boucan de la ville dans les oreilles. Plus qu'elle avec ses réflexions, elle avec ses souvenirs et elle avec ses passions. Comme à chaque fois qu'elle était seule dans la nature ; c'était pourquoi elle aimait tant être seule dans la nature, et espérait tellement ardemment y retourner. Ce n'était pas pour les arbres ou pour les pépiements des oiseaux, non. Pour les paysages ? Rarement. C'était pour la solitude, émancipatrice de ses pensées et libératrice de ses rêves. Lorsqu'il n'y avait personne autour d'elle, son imagination était enfin libre de s'étendre et de se déployer dans toutes ses richesses.

« Mais, dis-moi, où trouves-tu ces livres la plupart du temps ? » Voilà pourquoi elle détestait ses congénères. Parce que quelqu'un venait toujours l'interrompre. Quelqu'un venait toujours briser son rêve, arrêter son histoire en plein milieu de sa course. La jeune femme resta impassible, puis tourna un visage blasé vers Shuang. Elle avait l'habitude, trop l'habitude. Et puis, elle préférait que ce soit Shuang. Enfin, ça l'énervait moins que ce soit Shuang qu'un parfait inconnu ; en plus, elle s'intéressait aux livres, ce qui la rendait admissible dans le petit cercle de personnes que Thalyaar ne détestait pas complètement. Alors, elle lui répondit sans haine dans la voix : « Dans d'anciens édifices. D'avant le cataclysme. Certaines salles ont été scellées par les effondrements, et je les trouve là-bas. Quelquefois, ce sont des fragments, et je recompose les livres au fur et à mesure, en découvrant d'autres fragments autre part... »

Thalyaar sauta du muret. Elle avait besoin de se dégourdir un peu. Avec élégance, elle s'étira, fit quelques pas, passa une main dans ses cheveux pour redonner un peu de vie à ses boucles. L'aventurière récupéra son sac et le posa à la place qu'elle occupait précédemment. Elle défit les boucles puis l'ouvrit. Plusieurs bibelots tintèrent à l'intérieur. Thalyaar y rangea précautionneusement le livre. Elle ne lirait plus pour l'instant, et Shuang n'avait pas l'air de vouloir se plonger dans la lecture maintenant. De toute façon, vu le pavé que c'était, et étant donné que Thalyaar allait catégoriquement refuser de le lui prêter puisqu'elle-même était en train de le lire, le ranger était la seule chose à faire. Thalyaar referma son sac, et boucla de nouveau les lanières. « Je peux tout de suite t'emmener voir l'un de mes contacts, si tu veux. Il a plusieurs livres que j'ai en tête. » Thalyaar ne comptait pas rester longtemps à la Citadelle ; ce serait plutôt une avance. Une marque de générosité intéressée à long terme.

(c) Earth & Ashes

_________________

Some people just want to watch the world burn
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) Re: [Thalyaar - Shuang] Discover the undiscovered ~ LIBRE  [Thalyaar - Shuang] Discover the undiscovered ~ LIBRE EmptyDim 3 Mar - 18:18


Discover the undiscovered


« Thalyaar & Co »

De longues minutes avaient passé. C’est du moins l’impression que cela fit à Shuang alors que les passants se faisaient moins nombreux et l’agitation de la Citadelle de plus en plus lointaine. Pourtant, elles étaient passées étrangement vites. C’était toujours le cas avec Thalyaar. Non pas parce qu’elles s’entendaient au point de rire à gorge déployée ou de sauter partout comme des gamines attardées, mais plutôt parce que la jeune femme avait quelque chose d’inhabituel et d’intrigant. Or, si Shuang avait décidé de mener une vie rangée, elle ne pouvait pour autant se détacher de sa curiosité. D’où le sujet auquel elles étaient arrivées. Elle nota le regard las de la jeune femme en réponse à sa question. Était-ce top secret ? Trop impertinent de sa part alors qu’elle lui demandait un service ? Shuang patienta toutefois sans regretter ses paroles. Si Thalyaar avait envie de répondre, qu’elle le fasse, et sinon, tant pis. Mais la réponse arriva et avec moins de haine que ce à quoi l’ancienne Orketa aurait pu s’attendre.

Une lueur s’alluma dans les yeux de Shuang quand Thalyaar évoque d’anciens édifices d’avant le cataclysme et les expéditions que cela devait demander pour les atteindre, sans compter le travail de restauration puis de reproduction des ouvrages qu’elle évoquait ensuite. Si Shuang avait su qu’elle accueillait une personne d’une telle qualité dans son auberge, elle n’aurait pas rechigner à lui offrir à l’improviste le couvert et le gîte, sans compter les blessures à panser. Elle la fixa avec intérêt, son esprit s’évadant très loin pour imaginer ce que son interlocutrice avait pu voir. Elle s’arracha à ses rêveries dès que Thalyaar se remit en mouvement. Déjà sur le départ ? Ou plutôt, encore ? Shuang se leva à son tour, et ramassa ses affaires. Elle s’apprêtait à s’éloigner sans plus de politesse quand Thalyaar l’invita à la suivre chez l’un de ses « contacts ». Suspicieuse, Shuang hésita un court instant. Mais seulement un court instant. « Très bien. Je te suis. »

Si c’était un guet-apens, elle le saurait en s’approchant du lieu. Son mari n’était-il pas un ancien guerrier ? Elle hissa sa lourde provision de courses sur son dos. Une idée lui vint alors. « Si cet échange s’avère être honnête, tu pourras te servir dans les provisions que je prévoyais de ramener à l’auberge. Tu en auras sûrement besoin sur ta route. » Par honnête, elle entendait sans tromperies ; à défaut d'être légal. Shuang n’était pas particulièrement quelqu’un de maternelle, mais elle avait suffisamment d’expérience pour se montrer protectrice et généreuse. C’était aussi le moins qu’elle puisse faire. Elle fit quelques pas le long du muret et s’arrêta avant de se tourner vers Thalyaar. « Où se trouve-t-il, ce contact ? » Les jeux étaient presque faits. Plus rien ne pourrait la résoudre à faire demi-tour et à retourner docilement à ses devoirs. Bien qu’elle ne le montre pas dernière son masque distant, Thalyaar offrait un peu d’inhabituel et de piquant à Shuang, et cette dernière en était ravie !
(c) earth and ashes
Revenir en haut Aller en bas
Thalyaar
Messages : 54
Inscrit le : 09/01/2019
Crédits : @CapRaccoon
Célébrité : Lulu Antariksa
Multi-comptes : Valkyrie, Elyris, Gaya

Thalyaar
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: [Thalyaar - Shuang] Discover the undiscovered ~ LIBRE  [Thalyaar - Shuang] Discover the undiscovered ~ LIBRE EmptyLun 4 Mar - 11:21


Discover the undiscovered

Thalyaar & Co - Sumanas 150


Un artiste est un explorateur

« Si cet échange s’avère être honnête, tu pourras te servir dans les provisions que je prévoyais de ramener à l’auberge. Tu en auras sûrement besoin sur ta route. » Thalyaar s'était tournée pour suivre les mouvements de Shuang, qui venait de replacer son sac sur son dos et se montrait prête à la suivre. La jeune femme esquissa un sourire sardonique : « L'échange sera honnête. Tout dépend de si tu y trouves ton bonheur ou pas. » Si Shuang trouvait quelque chose qui lui plaisait, alors le projet d'avance intéressée de Thalyaar tombait à l'eau. Elle s'en sentit légèrement contrariée, puis haussa les épaules, et mit son propre sac sur son épaule. Malgré sa petite taille, elle avait l'habitude de porter des poids lourds, et ses épaules cachées sous sa veste étaient plus musclées que ce qu'on pouvait penser. « Où se trouve-t-il, ce contact ? » La question était légitime, tandis qu'elles arrivaient au bout de la rue. Thalyaar se tourna vers la droite, et indiqua la direction du menton : « A deux rues à gauche d'ici. » Elle se contenait du minimum de paroles.

La plupart du temps, Thalyaar ne conversait pas avec ses congénères, mais avec elle-même. Elle en avait adopté quelques tics et tocs, tel hausser des épaules sans raison ou changer d'expressions de façon fréquente et drastique. Sur le chemin, la jeune femme arbora un air majoritairement songeur, avec quelques frémissements au coin des lèvres et quelques froncements de sourcils. Lorsqu'elle conversait avec ses congénères, c'était une véritable pierre, sans expression – ou sans autre expression que la colère. En revanche, quand elle conversait avec elle-même, les nuances les plus subtiles de chaque sentiment traversait ses traits. Quand Thalyaar s'oubliait, elle était une véritable mine de... mines.

Il ne leur fallut pas longtemps pour atteindre la devanture austère de la boutique de son contact. « Ne te laisse pas avoir, ça regorge de trésors à l'intérieur. C'est un peu comme ce que je trouve : vieillot, mais riche de découvertes. » Thalyaar poussa la porte, et la tint à Shuang. Son contact sortit de son atelier, et marqua sa surprise de la revoir si vite : « Tout va bien, le livre est super. Tellement que j'ai quelqu'un qui est intéressé par ce qu'on propose. On va voir derrière. » Elle avait repris son masque impassible et son ton neutre. Et elle l'ignora aussitôt, pour conduire Shuang vers une autre pièce, séparée par un rideau de perles. Ces dernières cliquetèrent sur leur passage, et elles débouchèrent dans une bibliothèque encombrée. De nombreux livres s'entassaient dans des étagères contre les murs et au milieu de la pièce, sur des tables, à la verticale, à l'horizontale, qui dépassaient ou non. Thalyaar posa son sac sur un coin de table à l'entrée de la pièce, et s'enfonça sans attendre entre les livres. C'était un tel fouillis que se balader avec un sac dedans était impossible ; et la mettrait très en rogne. Peu à peu, au milieu des pages et des pages, ses épaules se détendirent, et elle s'autorisa à s'émerveiller avec timidité. La jeune femme se dirigea avec aisance entre les meubles, s'arrêta de temps en temps pour parcourir les couvertures du regard et des doigts, puis reprit son chemin, et ressortit du fatras avec trois livres sur un bras. Elle les posa sur une autre pile de livres face à Shuang, puis croisa les bras et se recula un peu. « Dis-moi ce que tu en penses. Ça permettra au moins d'affiner les recherches si ça ne te plaît pas. » Devant elles, les trois livres paraissaient bien banaux, avec une simple couverture en cuir sans ornements. Mais, pour les avoir lus, Thalyaar savait pertinemment qu'ils étaient très bons. Le Prophète de Gibran, A contre-courant de Flanagan, et L'Homme qui rit de Hugo. Un peu philosophes et un style intriguant ; il n'y avait guère besoin de plus. De quoi se régaler.

(c) Earth & Ashes

_________________

Some people just want to watch the world burn
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) Re: [Thalyaar - Shuang] Discover the undiscovered ~ LIBRE  [Thalyaar - Shuang] Discover the undiscovered ~ LIBRE EmptyDim 21 Avr - 23:19


Discover the undiscovered


« Thalyaar & Co »

Suivant Thalyaar à travers les ruelles de la Citadelle, Shuang commença à se demander si l’échange qu’elle venait d’engager était une bonne idée. Non pas qu’elle regretterait d’accueillir Thalyaar à l’auberge sans rien lui demander en retour. Elle s’inquiétait plutôt que l’endroit dans lequel la conduisait la jeune femme, ainsi que les savoirs qu’il contiendrait, n’ait un impact sur la vie qu’elle menait en lui rappelant qu’il y avait toujours plus grand, plus intéressant et plus enthousiasmant que de mener le même quotidien morose et de s’en tenir à une routine à mourir d’ennui. Elle doutait donc tout en sentant son sang bouillir d’excitation dans ses veines. Les battements de son cœur eux-mêmes ne cessaient d’accélérer alors qu’elle voyait Thalyaar ralentir et comprenait qu’elles seraient bientôt arrivées. Une fois devant le bâtiment, Shuang leva les yeux avec un air intrigué. Ses sourcils se rapprochèrent alors qu’elle fixait la devanture délabrée. Elle accepta pourtant de faire confiance à son guide, quand celle-ci lui conseilla de ne pas se fier aux apparences. Et puis, la simple mention de « trésors », et de « découvertes » suffisait à l’intriguer ; rendant impossible tout retour en arrière.

D’un pas aussi silencieux que possible, elle pénétra dans la bâtisse à la suite de Thalyaar et la suivit comme si elle cherchait à rivaliser avec son ombre. En vérité, elle n’était pas parfaitement à l’aise et hocha simplement la tête en guise de salut quand elle découvrit le maître des lieux. Elle prêta à peine attention aux paroles échangées tant elle restait concentrée sur cet environnement inconnu. Elle suivit finalement Thalyaar derrière un rideau de perles et l’imita en posant ses affaires au sol. Alors, elle put se transformer en spectatrice admirative des lieux. Tous ces livres, c’était comme un rêve. Elle se retint de se frotter les yeux, mais évita de cligner par peur que tout cela ne disparaisse. Elle n’osa pas avancer. Émerveillée et intimidée tout à la fois et resta bêtement immobile à l’entrer de la salle. Seuls ces yeux bougeaient. Ils scrutaient tous les coins de la pièce, et se posèrent finalement vers Thalyaar qui revenait vers elle pour finalement lui proposer trois livres. Timidement, Shuang s’avança comme si ces derniers risquaient de lui sauter au visage. Elle les observa pendant des secondes qui semblèrent des heures, puis entreprit de les consulter. Elle caressa leurs couvertures, leurs pages. Osa même approcher son nez du papier pour le sentir.

Si Thalyaar n’était pas là à l’observer, elle aurait même pu fermer les yeux. La jeune fille n’était certainement pas consciente du magnifique cadeau qu’elle lui faisait. Rien que la vue de ces livres était une chance inouïe. Shuang comprenait maintenant à quel point la transaction qu’elle proposait pouvait paraître grossière, voire ridicule. Elle n’avait rien en sa possession qui égalait ce que Thalyaar lui proposait à présent. Peut-être seulement le sabre de Tarod, mais elle n’aurait jamais osé s’en séparer. Non, c’était impossible et l’idée déjà bien trop douloureuse. Au bout d’un moment, elle reposa les livres. C’était dur de choisir, mais elle n’était pas du genre à faire sa compliquée. Elle garda entre ses mains, serré contre son cœur, Le Prophète. Puis, elle releva les yeux vers Thalyaar. « Merci infiniment. » Ces derniers se remplirent de larmes. Quelle idiote. Elle était émue. Tout cela ravivait une soif de connaissances et une curiosité qu’elle avait endormi depuis plus de neuf ans. Elle renifla et se détourna. Elle inclina la tête en direction des deux autres livres qu’elle avait laissé de côté. Elle renifla à nouveau. « J’ai choisi celui-ci, mais as-tu une préférence entre les trois ? Écouter ton conseil sera peut-être plus judicieux que de me fier à ma simple impression. » Elle était gênée que Thalyaar la voit aussi faible. Shuang était plutôt quelqu’un de froid, de distant et d'inflexible habituellement. Aujourd’hui, son âme d’enfant avait été ravivée. Et elle retrouvait espoir. Espoir en ce monde qu’elle croyait fou.
(c) earth and ashes


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Thalyaar
Messages : 54
Inscrit le : 09/01/2019
Crédits : @CapRaccoon
Célébrité : Lulu Antariksa
Multi-comptes : Valkyrie, Elyris, Gaya

Thalyaar
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: [Thalyaar - Shuang] Discover the undiscovered ~ LIBRE  [Thalyaar - Shuang] Discover the undiscovered ~ LIBRE EmptyLun 29 Avr - 22:47


Discover the undiscovered

Thalyaar & Shuang - Sumanas 150


Un artiste est un explorateur

Thalyaar resta médusée devant la transfiguration de Shuang. L'aubergiste d'ordinaire sévère s'était transformée en une femme émue aux larmes. Thalyaar se pétrifia durant tout le temps que prit Shuang pour regarder les trois livres qu'elle lui proposait. Ses yeux bruns restèrent posés, presque indécemment, sur le visage de l'aubergiste, et Thalyaar sentit son cœur se serrer d'une émotion profonde, d'autant plus forte que rare. A dire vrai, elle ne se serait pas doutée de trouver en Shuang une passionnée de bouquins. Mais c'était tellement... rafraîchissant. Oui, c'était le mot. Rafraîchissant. Eut égard aux larmes qu'elle voyait pointer dans les yeux de la femme, mais également parce que la voir ainsi lui rappelait sa propre émotion, devant chaque nouvelle découverte, devant chaque trésor sorti de sa gangue d'oubli. A croiser son regard plein de larmes, Thalyaar en eut elle aussi les larmes aux yeux. Elle était tellement heureuse, de trouver quelqu'un d'autre, quelqu'un de plus, qui pouvait partager sa façon de voir.

« Merci infiniment. » Thalyaar sortit à peine de ce frisson de bonheur qui s'éternisait. Un sourire timide éclaira ses traits trop souvent renfermés, et, gênée, elle se retrouva à jouer avec ses doigts. Elle perdait toute son assurance, face à une émotion si pure ; elle perdait toute son insolence, face à une joie si intense. « J’ai choisi celui-ci, mais as-tu une préférence entre les trois ? Écouter ton conseil sera peut-être plus judicieux que de me fier à ma simple impression. » Thalyaar passa une main dans ses cheveux, et haussa les épaules. « Non, le mieux est justement de se fier à son impression. Ça te permettra de te faire ta propre idée, je préfère ça que de t'imposer les miennes. Même si Victor Hugo reste l'un de mes favoris. » Le ton de Thalyaar avait été léger, taquin, malicieux. Pas de diablerie, pas de sarcasme. Thalyaar récupéra les deux livres restants, et disparut de nouveau entre les étagères qui croulaient sous les rouleaux et parchemins. Puis elle revint, et reprit son sac, l'ajustant, toujours aussi gênée, sur son épaule. « Garde-le, c'est pour moi. Je t'attends dehors, si tu veux... Bref. » Thalyaar se prit à rougir légèrement, puis elle baissa la tête et traversa le rideau de perles dans le sens inverse. Honnêtement, elle ne se posait même pas la question de savoir comment son comportement allait être interprété. Elle ne se pensait même pas trop différente de d'habitude ; elle était trop euphorique pour se poser la question, ou pour commencer à douter de la véracité de la réaction de Shuang. Pour autant, elle cacha son visage derrière ses mèches, pendant quelques instants, le temps de reprendre une expression plus renfrognée. Son contact attendait, et Thalyaar s'avança vers lui. Slalomant précautionneusement entre les amoncellements de babioles, elle fit passer son sac sur son ventre, en ouvrit les lanières, plongea la main dedans et vint poser une poignée de pièces sur le comptoir de son contact. Elle désigna d'un brusque coup de tête le rideau de perles encore frémissant et, par-delà, Shuang : « On t'en prend un. » Sans rien ajouter, le saluant d'un aussi brusque geste, Thalyaar reprit sa route vers la porte, et la poussa. Débouchant dans l'allée, elle leva aussitôt la tête vers le ciel, et inspira profondément l'air. Elle était juste heureuse. C'était assez étrange : elle était euphorique, mais elle hésitait presque à l'être. Comme si elle ne se sentait pas à l'aise de ressentir une telle joie. Exactement parce qu'elle ne sentait pas à l'aise de ressentir une telle joie. Usurpatrice.

(c) Earth & Ashes

_________________

Some people just want to watch the world burn
Revenir en haut Aller en bas
 
[Thalyaar - Shuang] Discover the undiscovered ~ LIBRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Flood & cie :: Les archives du forum :: Archives des rps-
Sauter vers: