AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
INTRIGUE : Ca avance du côté de l'intrigue. N'hésite pas à aller t'inscrire au prochain sujet commun, par ici !
Partagez
 

 Oh mon doux Poison ~ ft. Niamh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valkyrie
Messages : 196
Inscrit le : 11/07/2018
Crédits : @Eäsiris
Célébrité : Sofia Boutella
Multi-comptes : Elyris, Gaya, Thalyaar

Valkyrie
– clan : kadaari –
clan : kadaari
(#) Oh mon doux Poison ~ ft. Niamh  Oh mon doux Poison ~ ft. Niamh EmptyDim 3 Fév - 22:16


Oh mon doux Poison…

Valkyrie & Niamh - Vitis 150


Ça me tue…

Valkyrie maudit pour la énième fois cette stupide blessure puis, le bras plaqué contre son ventre, entra sous la tente de Niamh, sans demander ni attendre d'invitation de la part de l'empoisonneuse-guérisseuse. Elle était fatiguée de devoir prendre des précautions, et avait clairement envie d'en finir. Son épaule l'élançait et la brûlait, et une grimace déforma ses traits quelques instants, avant qu'elle ne rive ses yeux rougis par la fièvre sur la Kadaari. « Niamh. Salut, ça fait longtemps. Tu aurais un peu de temps à m'accorder pour, disons, me guérir ? » Valkyrie était allée droit au but ; elle n'avait plus de temps à perdre. Elle avait beau le cacher, elle avait peur de mourir. Et elle était presque sûre que si personne n'agissait, c'était ce qui arriverait, d'ici quelques semaines ou quelques jours, et le tout avec cette souffrance épineuse et brûlante chevillée au corps. Or, elle n'en pouvait plus. Elle avait passé quinze jours dans cet état, sans nette amélioration, avec de fréquentes rechutes, et elle n'en pouvait plus d'être aussi faible. Elle en était même à un point où elle se contrefichait que Niamh l'apprécie ou non, que Niamh veuille la tuer ou non. Elle voulait juste qu'on abrège ses souffrances, d'une façon ou d'une autre.

Deux jours à dériver en mer, à maintenir leur embarcation de misère à flot et en vue des côtes. Puis débarquer difficilement en Pankara, et prendre la route, juchée sur Asgeir et Nagga dans le dos. Valkyrie ne comptait plus le nombre de fois où Nagga l'avait rattrapée avant qu'elle ne tombe au sol, subitement évanouie. La Kelownienne avait été d'une grande aide ; sa sauveuse, même. Sans elle, Valkyrie serait en train de dériver en haute mer, en train de se vider de son sang. Mais avec Nagga, elle avait réussi à survivre, et à garder les pensées suffisamment claires, bien qu'épisodiquement, pour les conduire vers les terres à l'Est. Les Kadaaris auraient pu être n'importe où, mais l'Âme du Désert les avait accompagnées : à peine la frontière Orketa dépassée, elles étaient tombées sur un groupe d'éclaireurs Kadaaris, dont l'un d'entre eux l'avait reconnue, malgré son sale état. Le hasard fait bien les choses.

Nagga avait pansé ses plaies, tenté tant bien que mal de réduire sa fièvre, pris les rênes pour qu'elle se repose. Valkyrie lui devait trop pour l'abandonner en cours de route. La plupart du voyage constituait un souvenir confus et embrouillé pour elle, mais elle se souvenait des cheveux blonds de Nagga à ses côtés à chaque instant. Pas question de la laisser. Alors à leur arrivée au camp principal, Valkyrie l'avait très vite clamée comme sienne, aussi illusoire que soit ce mot, puis s'était rendue dans la tente de Niamh dès le lendemain. Autrement dit, maintenant. Depuis la veille, les nouvelles devaient avoir traversé le camp en long, en large et en travers ; et pourtant, aucun signe de Katania pour le moment. Valkyrie en avait alors profité ; avant de paraître affaiblie devant sa chef, avec une fièvre qui remettrait en cause ses informations, elle préférait se faire soigner et être un peu plus présentable. Avoir l'air moins folle aiderait déjà beaucoup. Ses vêtements, haillons poussiéreux, hardes crasseuses, ne cachaient pas le bandage à peine rougi sur sa jambe, et encore moins celui, bien plus ensanglanté, qui entourait son épaule gauche. Avec la sueur, le sang s'était décoloré en rose pâlichon, mais sur son omoplate, une large tache d'un vermeil profond s'étendait. En deux semaines, la plaie de sa jambe s'était plutôt bien refermée. En revanche, son épaule la torturait encore plus ; quand Valkyrie passait ses doigts dessus, elle sentait le pus et le sang s'en écouler et couler dans son dos. Avec le sel et le voyage, sa blessure s'était infectée. Et même si Nagga avait ôté la tête de la flèche, et avait réussi à stopper l'infection grâce aux sommaires connaissances de Valkyrie, elle avait clairement besoin de plus d'aide pour, dans un premier temps, garder son épaule, et dans un second temps, garder la vie. Pour que le venin qui rongeait son corps ne la tue pas.

(c) Earth & Ashes

_________________

Tenebras vincit amor
Revenir en haut Aller en bas
Niamh
Messages : 78
Inscrit le : 02/05/2018
Crédits : code signa : (c) Beylin
Célébrité : Helena Bonham Carter
Niamh
– clan : kadaari –
clan : kadaari
(#) Re: Oh mon doux Poison ~ ft. Niamh  Oh mon doux Poison ~ ft. Niamh EmptyLun 1 Juil - 16:38

Niamh leva les yeux avec peu de surprise. A vrai dire, la réelle surprise était de voir Valkyrie seulement paraître. La guérisseuse avait bien vu l’espionne rentrer au bercail après sa longue absence et bien que tout le monde avait d’abord eu les yeux sur cette Kelownienne qu’elle avait ramené avec elle, les yeux de Niamh s’étaient, eux, posé sur l’état misérable de Valkyrie. La Kadaari n’était vraiment pas en bon état. De ce fait, elle avait compris presque directement qu’elle aurait bientôt la visite de l’espionne or elle avait tardé et Niamh avait réellement commencé à se demander ce qui pouvait tant la retenir.

Etait-ce cette Nagga ? Les aventures amoureuses des autres n’intéressaient pas beaucoup Niamh, pour ainsi dire, elle en avait même rien à faire. Ce qui l’intriguait davantage était l’entichement de l’espionne pour elle, Niamh n’aurait pas suspecté un tel trait de l’espionne. Premièrement, la guérisseuse se demanda si ce n’était pas plutôt un piège de la Kadaari, une manière d’obtenir des informations ou de faire pression sur le peuple nordique mais elle ne savait plus. Et elle devait bien avouer que la visite de Valkyrie tombait à pic.

– Assieds-toi, ordonna-t-elle, et retire...ça…
Elle fit un signe avec un dégoût mal caché, pour désigner les vêtements qu’elle portait pour haut sans vraiment réussir à identifier comment appeler ces loques dont elle était vêtue.

Niamh s’approcha, passant ses mains pleines de sang de chacal dans un petit bol contenant de l’eau puis essuya ses mains négligemment sur son tablier. Elle retira le pansement de fortune qui couvrait la plaie sur son omoplate et tomba sur une sale rayure qui barrait son épaule. Pour être sale, elle l’était. La blessure suintait abondamment et du sang perlait en son centre mais surtout, un nombre affolant de cochonneries trainaient dans la plaie. Pas étonnant que l’espionne soit si affaiblie. Elle posa une main sur sa nuque, la femme était brûlante. L’infection avait bien fait son travail semblait-il. Heureusement qu’elle était venue, quelques jours de plus et Niamh n’aurait pas eu d’autres choix que de l’amputer et autant cette tâche plaisait à Niamh elle devait avouer qu’avec un seul bras, se battre était moins simple, sans parler des risques de l’opération.

– Comment tu t’es faite ça ?
demanda-t-elle, fascinée par la capacité de Valkyrie à être encore en vie avec une pareille griffure dans le dos, et puis avec un peu de chance, elle découvrirait un petit détail croustillant du périple de l’espionne en Kelowna.


HRP:
 

_________________

 
   
Niamh
They say I'm insane. They're just different. Sanity is a point of view. Then who can say what insanity is ?


Dernière édition par Niamh le Mer 3 Juil - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Valkyrie
Messages : 196
Inscrit le : 11/07/2018
Crédits : @Eäsiris
Célébrité : Sofia Boutella
Multi-comptes : Elyris, Gaya, Thalyaar

Valkyrie
– clan : kadaari –
clan : kadaari
(#) Re: Oh mon doux Poison ~ ft. Niamh  Oh mon doux Poison ~ ft. Niamh EmptyLun 1 Juil - 19:11


Oh mon doux Poison…

Valkyrie & Niamh - Vitis 150


Ça me tue…

« Assieds-toi, et retire...ça… » Valkyrie poussa un soupir de soulagement, et s'écroula sur le tabouret le plus proche. Elle n'aurait probablement guère tenu plus longtemps, et se serait alors écroulée sans attendre l'ordre de Niamh. Le dos voûté, les épaules courbées, l'espionne prit un peu de temps pour savourer cette immobilité bienfaisante, avant d'ôter douloureusement ses habits dépenaillés. Quelques-uns lui collaient au corps, presque incrustés dans sa peau à cause du sel, de la sueur et de la crasse. Elle avait vraiment hâte que Niamh la remette sur pied pour pouvoir prendre un peu mieux soin d'elle. Enfin, ses vêtements finirent sur le sol, et Valkyrie leur jeta un regard apathique. Heureusement qu'elle en avait d'autres... et dire qu'elle devrait les remettre pour retourner à sa tente ! Hors de question qu'elle se promène torse nu !

Bientôt, Niamh vint se pencher sur sa plaie. Elle ôta le bandage de Valkyrie, qui se mordit la lèvre en sentant le tissu tirer sur la plaie. Les doigts de la guérisseuse empoisonneuse passèrent autour de la lésion, et Valkyrie en sentit la fraîcheur sur son épaule, puis sur sa nuque. Un frisson lui échappa, bien involontaire. La fièvre l'échauffait, brouillait ses pensées et provoquait des réactions incontrôlables, ce dont Valkyrie était profondément agacée. Elle qui d'ordinaire mettait un point d'honneur à maîtriser ses émotions, et les expressions de son visage, et chaque geste qu'elle pouvait faire, voir ses capacités de contrôle être ainsi inhibées... cela l'agaçait profondément, et c'était un euphémisme.

« Comment tu t’es faite ça ? » Valkyrie laissa échapper un petit rire. Comment ? Ça, elle s'en souvenait bien ! « Une flèche, d'un Kelownien. Karrah a attaqué la dissidence à Port-Victoire, en y mettant le feu. Ça a été compliqué d'en sortir. Qui a l'idée de s'installer sur une île, sérieusement... » De prime abord, ça semblait une bonne idée. Les moyens de transport sont forcément moins nombreux, alors avec une bonne guirlande de gardes, il était possible de contrôler chaque bateau... Ce qui n'avait pas été le cas à Port-Victoire. Valkyrie en avait fait l'expérience, en quittant l'île. Certes, l'attaque des Kelowniens « réguliers » avait provoqué la débandade des dissidents, mais l'espionne avait réussi à voler un bateau suffisamment grand pour deux femmes et un cheval, et ce sans trop de difficultés. Heureusement que l'adrénaline du combat et de la fuite filait encore dans ses veines à ce moment-là. Valkyrie tenta de se redresser un peu, mais abandonna bien vite, la fatigue accumulée dans ses muscles les détendant aussitôt qu'elle les contractait. Il lui faudrait beaucoup de repos dans les prochains jours pour récupérer et revenir en forme, réaffirmer sa force et sa vigueur. « Quels sont les prochains projets de Katania ? » Tant qu'à faire, autant montrer tout de suite qu'elle pensait déjà à la suite, qu'elle était prête à remonter en selle aussitôt. Enfin, peut-être pas aussitôt : ce serait à l'avantage de tout le monde de lui laisser quelques jours avant de la remettre sur son cheval. Ses cuisses la tiraillaient bien, quand même, à force d'être crispées sur les flancs d'Asgeir pour l'empêcher de tomber. Valkyrie ferma les yeux, et un léger et doux sourire lui échappa : souvent, ce qui l'avait maintenue en selle, c'était les bras de Nagga. Sans elle, Valkyrie aurait probablement succombé depuis longtemps.

(c) Earth & Ashes



HRP:
 

_________________

Tenebras vincit amor
Revenir en haut Aller en bas
Niamh
Messages : 78
Inscrit le : 02/05/2018
Crédits : code signa : (c) Beylin
Célébrité : Helena Bonham Carter
Niamh
– clan : kadaari –
clan : kadaari
(#) Re: Oh mon doux Poison ~ ft. Niamh  Oh mon doux Poison ~ ft. Niamh EmptyMer 3 Juil - 15:50

Le souvenir de sa blessure sembla amuser Valkyrie. Heureusement pour elle qu’elle n’avait pas la vue qu’avait Niamh à cet instant car la plaie n’était vraiment pas belle à voir. Si l’espionne n’avait pas une valeur informative aux yeux de l’empoisonneuse, elle l’aurait laissé rejoindre sa vieille amie la mort.

Mais Niamh le savait, sa curiosité primerait toujours. Elle passa un peu d’eau sur la blessure pour la nettoyer pendant que Valkyrie lui récita :

– Une flèche, d'un Kelownien. Karrah a attaqué la dissidence à Port-Victoire, en y mettant le feu. Ça a été compliqué d'en sortir. Qui a l'idée de s'installer sur une île, sérieusement...

Niamh baissa les yeux sur la blessure, il n’y avait pas de doute que cette blessure avait la tête d’un trou laissé après le passage d’une flèche mais cela la conforta dans l’idée que cette blessure devait être vraiment très sale. Les lames étaient douloureuses, parfois meurtrières mais au moins elles avaient le mérite de ne pas laisser d’échardes dans les chairs. La guérisseuse s’éloigna pour récupérer ses instruments de charcuterie alors que l’espionne continuait :

– Quels sont les prochains projets de Katania ?

– Il semblerait que l’Est ne lui suffise plus. Les derniers raids se sont montrés peu fructueux, dit-elle en se rapprochant de la femme. Elle lui tendit un torchon, lui indiquant de mordre dedans avant de continuer l’air de rien, je crois que ses yeux sont maintenant tournés vers l’Alliance.

A ces mots, elle commença à chercher dans la plaie les restes de bois sans faire attention aux gigotements de sa patiente. Elle en sortit une petite épine couverte de sang.

Une fois sa tâche finie, elle arracha le torchon des dents de l’espionne et s’essuya les mains dessus, s’inquiétant peu de la douleur qu’elle venait de lui infliger, un œil expert toujours planté sur la blessure qui saignait à nouveau à cause des traitements de la guérisseuse.

– Alors comme ça la chef de Kelowna s’est attaquée à la Dissidence ? demanda-t-elle. J’aurais bien aimé être là pour voir ça, ajouta-t-elle plus bas.

Il y avait longtemps que Niamh n’avait pas quitté le camp des Kadaaris, tuer autres choses que des bêtes lui manquaient et elle se tardait d’aller à la rencontre des guerriers de l’Alliance. En attendant elle ne pouvait que profiter des récits de Valkyrie.

_________________

 
   
Niamh
They say I'm insane. They're just different. Sanity is a point of view. Then who can say what insanity is ?
Revenir en haut Aller en bas
Valkyrie
Messages : 196
Inscrit le : 11/07/2018
Crédits : @Eäsiris
Célébrité : Sofia Boutella
Multi-comptes : Elyris, Gaya, Thalyaar

Valkyrie
– clan : kadaari –
clan : kadaari
(#) Re: Oh mon doux Poison ~ ft. Niamh  Oh mon doux Poison ~ ft. Niamh EmptyMer 3 Juil - 19:54


Oh mon doux Poison…

Valkyrie & Niamh - Vitis 150


Ça me tue…

Valkyrie tressaillit légèrement, lorsque l'eau glaciale coula sur sa plaie. La tête baissée, elle vit de la poussière, de la terre, du sang et de l'herbe être emportés par le torrent versé sur son épaule. Elle aurait bien aimé se passer également le liquide sur le visage, aurait bien aimé en sentir la fraîcheur sur son cou et son front. Mais, bien sage, Valkyrie ne dit rien, et laissa Niamh faire. Cette dernière avait beau être plus empoisonneuse que guérisseuse, à force de venir la voir pour se faire rafistoler, Valkyrie avait appris à lui faire confiance. Ainsi, elle bougea à peine la tête lorsque Niamh s'éloigna de quelques pas, avant de revenir vers elle en répondant à sa question. « Il semblerait que l’Est ne lui suffise plus. Les derniers raids se sont montrés peu fructueux, je crois que ses yeux sont maintenant tournés vers l’Alliance. » Un sourire étira les lèvres de Valkyrie. Un grand sourire, un sourire de joie folle, tandis qu'elle se sentait pousser des ailes. Enfin ! Elle allait enfin tenir sa revanche sur les Shisayos ! Ses opérations serviraient à quelque chose, avec une véritable actualité, des conséquences directes. Quel bonheur cela serait de voir, d'être témoin des changements que ses informations et connaissances des clans pouvaient activer.

Valkyrie prit le torchon, le tordit rapidement, puis l'enserra dans sa mâchoire. Entre ses dents, le tissu la fit saliver rapidement. Niamh, de son côté, plongea très rapidement dans sa blessure de quoi retirer d'éventuelles échardes. Elle y tritura pendant des minutes qui semblèrent une éternité, faisant rouler quelques larmes sur les joues de l'espionne. C'était la fatigue, bien entendu. Enfin, la guérisseuse arrêta sa torture, retirant une seule et petite écharde de son épaule. Niamh arracha le torchon de sa bouche, et s'essuya les mains dedans, continuant de scruter la blessure avec attention. Le sang coulait de nouveau, maculait l'épaule, le dos, la poitrine de Valkyrie, glissait jusqu'à son ventre, ses reins et ses hanches. La toilette s'imposait de plus en plus. « Alors comme ça la chef de Kelowna s’est attaquée à la Dissidence ? J’aurais bien aimé être là pour voir ça. » Valkyrie releva la tête, pour fixer ses yeux obscurs sur Niamh. Elle analysa, presque instinctivement, la lueur qu'elle lisait dans ses yeux, sa posture, les traits de son visage. Niamh semblait agacée d'être loin des combats, loin de l'action. Valkyrie, elle, esquissa un sourire, vite dissimulé. « Oui. Je ne l'ai pas vue, mais je pense qu'elle était là. Elle a décidé de mettre un terme à la rébellion, et a très probablement réussi. Les Kelowniens dissidents se sont complètement éparpillés au moment de l'attaque. Sans leur chef, impossible de les coaliser. »

(c) Earth & Ashes

_________________

Tenebras vincit amor
Revenir en haut Aller en bas
 
Oh mon doux Poison ~ ft. Niamh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: En dehors de l'Alliance-
Sauter vers: