AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Info : La chronologie a été mise à jour suite aux différents évents. N'hésitez pas à aller la lire par ici !
Partagez | 
 

 Dernières nouvelles - ft. Thalyaar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Danais
Messages : 16
Inscrit le : 30/01/2019
Crédits : Sweetie Plum
Célébrité : Jaimie Alexander
Danais
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Dernières nouvelles - ft. Thalyaar  Lun 4 Fév - 19:00

Danais était épuisée de sa journée. Elle avait travaillé à la forge pendant des heures sans pause. Les escarmouches aux frontières sonnaient l’alerte qu’il était temps de se préparer au combat. Cela signifiait très concrètement que les armes et armures anciennes étaient récupérées pour les remettre comme neuves et que de nouveaux équipements devaient être faits en urgence pour les jeunes soldats. Ils étaient donc débordés et ne savaient plus où donner de la tête. Ils étaient si occupés qu’ils étaient probablement les derniers au courant de l’état du front. Tant que les demandes pleuvaient, c’était que cela n’allait ni mieux ni moins bien : les combats n’étaient pas terminés mais ils n’avaient pas abandonné. C’était tout ce qu’ils avaient besoin de savoir de façon immédiate selon leur maître mais Danais se languissait de récit guerrier et d’informations précises. Elle en avait besoin tant pour satisfaire sa propre curiosité que son rôle d’espionne.

Ainsi, à la fin de sa journée, elle n’alla pas chercher les informations officielles sur les panneaux d’affichage qui, parfois, apportaient des nouvelles choisies par les chefs à partir de ce que rapportaient les messagers et, souvent, annonçaient le nom des morts à la bataille. Ces nouvelles-là, Skylar les connaîtrait bien mieux qu’elle, elle les avait reçues la première et avait probablement choisi ce qu’il fallait transmettre à la population pour ne créer aucune panique ou risquer de donner des informations sensibles à des espions de l’autre bord.

A la place, elle se rendit à la taverne, une de ses habitudes, afin d’allier l’utile à l’agréable. En effet, c’était l’endroit le plus approprié pour entendre les rumeurs et informations du point de vue du peuple. C’était souvent bien plus intéressants que les nouvelles officielles si on était capable de faire le tri afin de repérer le vrai du fantasme.

Elle entra sans fracas, comme chez elle, parfaitement à son aise dans cet endroit où elle connaissait plusieurs habitués et s’installa dans un premier temps au bar afin de commander sa boisson :

- Mettez-moi une chope de bière brune et un peu de ce ragoût sur une tranche de pain.

Elle avait pointé du doigt un chaudron qui était posé au-dessus du feu. A l’intérieur, du ragout devait mijoter depuis le matin et la viande devait être ultra fondante et la sauce très concentrée. Ce n’était pas de la nourriture très raffinée mais c’était bien chauf et nourrissant, tout ce dont elle avait besoin à cet instant.

Une fois sa commande passée, elle balaya la salle du regard cherchant des visages connus ou non, le repas était toujours un bon moment pour échanger et il ne semblait pas bizarre de rejoindre la table d’une autre personne seule dans ce genre de situation : cela permettait d’offrir un peu de compagnie tout en étant respectueux du tavernier qui voudrait garder des tables pour des groupes plus imposant et donc plus susceptibles de lui rapporter de quoi gagner sa vie.

Elle repéra une personne assise à une table dans une alcôve : un endroit parfait pour discuter un peu en toute discrétion. Cela pouvait aussi signifier que l’interlocuteur cherchait de la solitude mais Danais espéra qu’il n’en serait rien. Elle n’avait jamais vu cette personne et comptait bien essayer d’avoir quelques nouvelles récentes. Elle s’approcha donc avec politesse et s’adressa à elle :

- Bonsoir, je suis seule pour mon repas. Puis-je me joindre à votre table ?

Revenir en haut Aller en bas
Thalyaar
Messages : 32
Inscrit le : 09/01/2019
Crédits : @CapRaccoon
Célébrité : Lulu Antariksa
Multi-comptes : Valkyrie, Elyris, Gaya

Thalyaar
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: Dernières nouvelles - ft. Thalyaar  Mer 6 Fév - 21:51


Dernières nouvelles

Thalyaar & Danais - Vitis 150


A piece of news, a slice of cake

Thalyaar se hissa hors du bunker, faisant jouer ses biceps pour se hisser sur le rebord poussiéreux et coupant de la trappe. Des années passées à marcher, escalader et grimper lui avaient forgé un corps svelte et athlétique. La jeune femme sortit ses jambes de la bouche béante dans le sol, puis tira une plaque pour le refermer, avant de le cacher par des broussailles. Il s'agissait bien entendu de préserver son gagne-pain ; il ne s'agirait pas que des pillards le découvrent ou, pire, que des personnes s'y installent. Car oui, Thalyaar ne se considérait pas comme une pillarde. Certes, elle récupérait des objets anciens, prélevés dans leur environnement naturel, et les vendait, mais c'était pour les conserver. Pour qu'ils passent à la postérité, et non qu'ils restent à moisir dans des endroits sombres et reculés. Elle leur redonnait une lumière, leur accordait une importance depuis longtemps perdue. Elle était le premier regard qui se posait sur eux depuis des centaines d'années, un regard qui leur redonnait vie. Elle était toujours désolée d'en laisser certains derrière elle, et encore plus d'en découvrir certains prometteurs à moitié détruits par les moisissures. Son travail était une passion autant qu'un crève-cœur.

La jeune femme récupéra son sac et s'orienta rapidement dans les bois. Elle était de retour en Sengoli, après plusieurs mois passés à vagabonder dans les clans. Plus précisément, elle était dans les territoires aux alentours de Saniva. Thalyaar repoussa ses cheveux fraîchement coupés qui lui tombaient sur le front, et souffla de contentement et d'épuisement. Elle avait passé une bonne journée, à découvrir et s'émerveiller. Le poids de son sac sur son épaule la réconfortait grandement ; seulement deux livres, mais une bonne vingtaine de bricoles et autres babioles le remplissait et cliquetait à ses pas. Ce bruit, aujourd'hui, elle en était heureuse, et non pas agacée. Thalyaar ferma les yeux, et profita un instant de ce début de soirée. Il faisait frais, mais les oiseaux chantaient et leurs mélodies enchantaient ses oreilles. La jeune femme rouvrit bien vite les yeux, histoire d'éviter de se prendre un arbre et de faire redescendre très vite et très bas sa bonne humeur, et atteignit le sentier qu'elle visait. Elle le suivit aussitôt, prenant la direction de Saniva sans hésiter. Thalyaar se considérait native de ces terres. Elle avait beau avoir vu le jour pour la première fois dans un petit village de montagne, son abandon précoce l'avait conduit à se considérer comme fille de Sengoli plutôt que comme fille de Sengolis. Thalyaar était l'enfant de ces terres, celle qui foulait sa mère à pied tous les jours. Alors évidemment, elle en connaissait tous les chemins et raccourcis, et ce par cœur. Elle savait parfaitement où elle allait, et ne pouvait jamais se perdre sur les terres Sengolis.

De retour à Saniva, la jeune femme entra dans l'auberge qu'elle avait gracieusement élue comme digne de son auguste personne pour la durée de son séjour, et remonta dans sa chambre près d'une heure, pour y déposer ses affaires et y consigner ses découvertes et pensées de la journée. Petit rituel quotidien que de mettre en mot ses rêves et ses aspirations. Thalyaar redescendit pour le repas, alors qu'il commençait à y avoir un peu de monde, après s'être décrassé le visage et le cou. La terre, la poussière, et même des cendres – allez savoir – les avaient maculés sans qu'elle ne s'en rende compte. Ajoutez à cela la sueur, et ça lui faisait un camouflage très pratique. Thalyaar se préoccupait peu de son apparence : à vrai dire, paraître sale l'avantageait souvent pour tenir à l'écart ses congénères humains. Mais pas ce soir. Ce soir, elle était d'humeur aguicheuse...

Thalyaar commanda son repas du soir, ragoût, pain et jus de baies, et, sa commande passée et récupérée, alla se placer dans une alcôve discrète, d'où elle pouvait voir toute la salle, tout en restant isolée. Rester dans l'ombre, prendre un air renfrogné, et peu de personnes oseraient s'approcher d'elle. C'était devenu un réflexe, maintenant. Même dans ce type de soirs où elle ne dirait pas non à un peu de compagnie. De temps en temps, Thalyaar avait besoin de contact humain, la plupart du temps pour lui rappeler pourquoi elle n'aimait pas passer du temps avec ses pairs. « Bonsoir, je suis seule pour mon repas. Puis-je me joindre à votre table ? » Thalyaar, qui sans s'en rendre compte avait baissé le nez sur son plat, releva la tête avec surprise, pour trouver face à elle une femme, assez grande et musclée. Certes, Thalyaar n'était pas très grande, et encore moins très musclée, mais elle n'était pas non plus rachitique. Et cette femme était plus grande et plus musclée qu'elle, mais avec un visage presque... enfantin. Il lui semblait très pur, très innocent, comparé à sa carrure. Thalyaar se rappela enfin qu'il lui était possible de mouvoir ses propres traits, et esquissa un sourire, invitant d'un geste vague la femme à prendre place : « Bien sûr. Il y a de la place pour deux. » Thalyaar ne s'embarrassait jamais de prendre des gants ; elle était plutôt de ces personnes qui rentraient dans le vif du sujet. Souvent, ses piques insidieuses lui attiraient des problèmes ; il serait bienvenu d'essayer de les contenir pour ce soir... Bienvenu, mais pas assuré.

(c) Earth & Ashes

_________________

Some people just want to watch the world burn
Revenir en haut Aller en bas
 
Dernières nouvelles - ft. Thalyaar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: Sengoli :: Saniva-
Sauter vers: