AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Info : La chronologie a été mise à jour suite aux différents évents. N'hésitez pas à aller la lire par ici !
Partagez | 
 

 As you wish ~ ft. Nukka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thalyaar
Messages : 32
Inscrit le : 09/01/2019
Crédits : @CapRaccoon
Célébrité : Lulu Antariksa
Multi-comptes : Valkyrie, Elyris, Gaya

Thalyaar
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) As you wish ~ ft. Nukka  Dim 10 Fév - 14:37


As you wish

Thalyaar & Nukka - Deàrrsadh 150


and as I want

Thalyaar souffla, et reposa le bougeoir, très agacée. Quand une chef de clan vous demandait de trouver un objet, vous ne refusez pas. Mais là, Thalyaar était clairement la moins bien placée pour ce genre de cadeau. « Quelque chose de joli et d'utile » et, à demi-mots, pour sa compagne. Génialissime. Thalyaar était tout sauf douée avec ses congénères humains, alors de là à trouver un cadeau romantique... Non, clairement, ce n'était pas du tout son truc. Elle n'avait aucune idée de ce qu'elle devait chercher, et encore moins de ce qu'elle devait trouver. Quelque chose d'utile et de joli. Il n'y avait pas plus simple pour trouver un truc comme ça ? Certes, mais ce serait beaucoup moins original que ce qu'elle, elle pourrait trouver. Thalyaar se redressa et rejeta les épaules en arrière, un fin sourire aux lèvres. Elle allait se décarcasser pour lui trouver quelque chose, à la chef d'Orketa. Elle n'abandonnerait pas, et elle lui dégotterait l'objet de ses rêves. Elle était tout simplement la meilleure à ce jeu-là, et la meilleure n'abandonnait jamais. Thalyaar poussa un nouveau soupir, sourcils à peine froncés, songeuse et concentrée. Elle avait déjà retourné la moitié de ces ruines, depuis plusieurs années, et ne se souvenait pas d'y avoir vu un objet marquant ou significatif. La jeune femme fit la moue, puis tourna les talons, et s'élança. En quelques pas, elle avait pris de l'élan, et elle sauta pour agripper la liane qui lui avait permis de descendre dans ce trou à rat. Agile et expérimentée, elle escalada les décombres effondrées et les murs branlants, avant de ressortir à l'air libre, se hissant presque sans peine sur le tapis feuillu de la forêt. Thalyaar roula, se releva, épousseta ses habits et ôta les épines de ses cheveux. Son sac vide heurtait mollement sa hanche, tandis qu'elle s'orientait dans les bras. Elle laissa ses pas la conduire sous les arbres, plongée dans ses pensées. Ses yeux aux nuances ambrées se laissaient habiter par la nature ; rais du soleil filtrant entre les frondaisons, pépiements des oiseaux et doux bruit du vent dans les feuillages l'aidèrent à convoquer ses souvenirs. Subitement, Thalyaar sourit, et s'élança à nouveau entre les arbres. Elle ne payait pas de mine, mais elle était athlétique, et ses foulées fluides. Elle ne s'adonnait à ce rare plaisir de courir de toutes ses forces que lorsqu'elle était seule dans les bois. Ou poursuivie.

[…]
Elle adorait cette ville ; et surtout ses ponts suspendus. Thalyaar, un grand sourire aux lèvres – ce qui était rare – arpentait un pont suspendu, les yeux baissés sur les planches sous ses pieds. Elle adorait grappiller quelques visions d'en bas, à travers les interstices entre les lattes de bois. La jeune femme était arrivée la veille, tard, et Alon n'en était que plus belle. Plus dangereuse aussi, avec toutes ces torches qui flambaient près de tout ce bois, mais c'était magique. Il y avait une atmosphère mystique à Alon qu'elle n'avait trouvée nulle part ailleurs. Après une nuit courte, Thalyaar avait laissé ses affaires à l'auberge, et se dirigeait à présent vers l'habitat de sa commanditaire : Nukka, chef d'Orketa. Deux ans de plus qu'elle seulement. Quelquefois, Thalyaar se demandait si elle aussi aurait pu être chef, si elle avait suivi une autre voie. Pas en Sengoli, c'était sûr. Elle ne se souvenait que trop bien des nombreuses têtes coupées par Sendakan sur simple rumeur de complot. Quant aux autres chefs de clan, ils étaient plus âgés qu'elle ; non, elle n'aurait eu aucune chance de devenir chef de clan. Et puis, rester tout le temps dans la même ville, gérer les affaires du clan et rencontrer ses pairs... très peu pour elle. Qu'est-ce qu'elle détestait ses pairs.

Thalyaar avait fait un effort pour rencontrer la chef de clan. Elle avait revêtu des habits propres – neufs, en fait – et avait soigneusement lavé ses cheveux avant de les tresser, les orner de quelques petites pierres. Ses vieilles bottes – ils appelaient ça des Rangers avant semblait-il – étaient nettoyées, presque rutilantes. Sur son tout nouveau pantalon renforcé aux genoux et aux cuisses – Thalyaar était partisane du « allier l'utile à l'agréable » – tombait un haut sans manche tout aussi noir qui dévoilait ses bras. Elle avait agrémenté sa tenue de quelques bijoux ; deux bagues à la main gauche et un bracelet à la main droite. Elle n'allait pas voir n'importe qui. Thalyaar se présenta devant la porte de la chef, et se fit arrêtée par ses gardes. Elle leur adressa un grand sourire sarcastique, appréciant peu d'être stoppée ainsi dans son avancée et dans sa joie, même s'il fallait s'y attendre. Alors que le garde approchait la main pour ouvrir le coffre qu'elle tenait dans ses bras, Thalyaar recula, ses traits devenus sombres et furieux. « Je doute qu'elle apprécie que vous ouvriez sa commande avant elle. Dites à votre chef que Thalyaar est de retour et a ce qu'elle veut. » Thalyaar avait désigné la porte du menton, dédaigneuse. Elle avait le chic pour s'attirer les regards noirs ; et le chic pour dénicher ce que vous vouliez. Tiens, ça devrait être mon slogan ça.

(c) Earth & Ashes

_________________

Some people just want to watch the world burn
Revenir en haut Aller en bas
Nukka
Messages : 660
Inscrit le : 29/04/2017
Crédits : /
Célébrité : Alycia Debnam-Carrey
Multi-comptes : Malik.

Nukka
– clan : orketa –
clan : orketa
(#) Re: As you wish ~ ft. Nukka  Dim 10 Fév - 23:01

Nukka n'avait jamais été une grande romantique, non. Elle n'avait peut-être même jamais été éprise de quelqu'un. Enfin ça.. Ca c'était avant la fête de l'Alliance. Avant qu'elle ne prenne pleinement conscience d'une chose. Une chose qui sommeillait en elle depuis quelques années déjà, quelque chose qu'elle n'avait pas voulut s'avouer. Il lui avait fallut une blessure grave, la perte de nombreux guerriers et le goût amer de l'échec pour prendre conscience de ça. Noomie était unique en son genre et c'est pour ça que Nukka avait fait une demande unique. Elle n'avait pas pour habitude de demander aux autres de faire les choses pour elle mais, cette fois-ci, elle avait fait une exception. La brune avait entendu parler de cette jeune femme, originaire de Sengoli, qui avait le chic pour trouver des choses introuvables. Elle l'avait donc fait venir à Alon quelques jours plus tôt afin de passer sa commande. Une chose à la fois jolie et utile. C'était vague mais ça voulait aussi dire beaucoup sur les intentions qui se cachaient derrière ce cadeau pour Noomie.
Plongée dans ses pensées, ses prunelles vertes rivées sur le sol, Nukka est nonchalamment assise dans son fauteuil qui surplombe la salle d'audience. C'est ici que viennent les gens qui souhaitent la rencontrer ou s'entretenir avec elle. La jeune femme doit recevoir des conseillers un peu plus tard dans la journée, ils doivent parler de ce qu'il s'est passé à la fête de l'Alliance, de l'attaque. Nukka a l'air concernée, ses sourcils sont froncés mais des bruits de pas viennent la tirer de ses pensées. Un garde s'approche encore de quelques mètres avant de poser un genou à terre et d'incliner la tête vers le sol.

- Nukka, une certaine Thalyaar est ici pour te voir mais..

Nukka le faire taire d'un geste de la main et elle se lève immédiatement de son fauteuil. Ses mains passent dans son dos d'un geste machinal puis elle fait signe à l'homme de se relever.

- Fais la entrer ici et que personne ne nous dérange.

Thalyaar est enfin revenue. Est-ce que ça veut dire qu'elle a ramené ce que Nukka lui avait demandé ? Une lueur de curiosité anime à présent le regard de Nukka qui reste debout en attendant patiemment l'arrivée de son interlocutrice dans la salle. Elle est pressée de découvrir ce que lui a ramenée la Sengoli.

_________________
I need blood in the cut.
Guess I’m contagious it’d be safest if you ran. Fuck that’s what they all just end up doing in the end. (c)lazare.


Revenir en haut Aller en bas
Thalyaar
Messages : 32
Inscrit le : 09/01/2019
Crédits : @CapRaccoon
Célébrité : Lulu Antariksa
Multi-comptes : Valkyrie, Elyris, Gaya

Thalyaar
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: As you wish ~ ft. Nukka  Lun 11 Fév - 21:53


As you wish

Thalyaar & Nukka - Deàrrsadh 150


… and as I want

Thalyaar regarda l'homme disparaître derrière la porte, et attendit, nonchalamment appuyée sur la corde qui faisait office de garde-fou. Mine de rien, elle était plutôt casse-cou. En même temps, une jeune femme seule qui passait ses journées et nuits en solitaire dans la nature... il fallait être un peu timbrée. La Sengoli décocha un grand sourire goguenard au garde qui revint et lui fit signe de rentrer, l'air courroucé. Elle s'amusait beaucoup trop à jouer de cette situation. Elle avait beau s'être mise sur son trente-et-un, elle n'avait pas du tout l'étoffe de quelqu'un qui aurait rendez-vous avec une chef de clan. Elle n'était pas intimidée, comme elle aurait dû l'être – supposait-elle. Au contraire, Thalyaar était très assurée, presque orgueilleuse de tant d'honneurs. Et d'avoir remporté ces honneurs par son travail minutieux et de qualité. Quand le messager de Nukka s'était pointé à sa table pour lui dire que sa chef voulait la voir, elle ne l'avait clairement pas cru. Mais, curieuse comme elle l'était, elle l'avait suivi, et avait eu la bonne surprise de voir qu'il n'avait pas menti. Et la encore meilleure surprise d'être véritablement réclamée par la chef d'Orketa pour lui trouver un objet spécial. Thalyaar savait déjà qu'elle allait accepter la mission, avant même d'entendre ce qu'elle en gagnerait. Juste pouvoir dire qu'elle avait rendu service à Nukka d'Orketa, directement... C'était le meilleur prix dont elle puisse rêver ; la meilleure reconnaissance, et la meilleure opportunité. D'ici quelques mois, peut-être rendrait-elle même service à l'Ipa ? Et elle deviendrait leur aventurière préférée et attitrée, on s'arracherait ses découvertes...

Thalyaar rêvassait, tandis qu'on la conduisait dans les couloirs pour rejoindre la salle du trône de Nukka. Elle ne prit même pas la peine de glisser qu'elle connaissait le chemin ; elle avait beau n'être venue qu'une seule fois, sa mémoire était infaillible, et retenir le chemin dans une maison était bien plus facile que de se repérer dans les bois. Bref. Le garde l'introduisit dans la salle de trône, et referma dans les bras. Le coffre dans les bras, Thalyaar jeta un regard autour d'elle, ne pouvant s'empêcher de fureter partout, pour pouvoir tout retenir. Juste pour son plaisir. Enfin, ses yeux revinrent sur Nukka, et son visage enjoué se crispa légèrement. Maladroitement, elle la salua d'un bref signe de tête, sans rien dire. Nukka n'était pas sa chef de clan, elle n'avait pas à lui montrer autant de déférence qu'à Skylar. Et elle ne pouvait pas l'appeler « Votre Majesté », elle n'était pas reine... Thalyaar rêvait de rencontrer les plus grands ; cela ne signifiait pas qu'elle savait se comporter avec eux. Pas pour l'instant du moins. « Bonjour, finit-elle par dire, trouvant ce simple mot très fade, J'ai fouillé quelques ruines sur votre territoire. » Fade, fade, fade, se morigéna-t-elle. Sur ses avant-bras, le coffre pesait, et la jeune femme se dirigea vers une table disposée non loin d'elle, où elle l'y posa. « Je ne savais pas exactement ce que vous souhaitiez, alors j'ai récupéré plusieurs choses. Elles auront probablement besoin d'être rajeunies un peu, même si je les ai nettoyées et tout. » Elle faisait dans les antiquités ; tout n'était pas de la première jeunesse – il leur en faudrait une seconde.

Thalyaar se détendit les bras, puis se lança. « Pour commencer, déjà, le coffre. Fait très rare, il est en métal. Plus précisément, c'est un alliage de cuivre et d'argent. Vous pouvez rajouter de la feuille d'or dans les gravures que vous y voyez, ou y sertir des pierres ; elles ont toutes été volées avant que j'arrive. » Elle ne savait pas pourquoi elle avait besoin de préciser ça. Pour se démarquer de vulgaires pillards probablement. Thalyaar laissa Nukka observer le coffre quelques instants, puis l'ouvrit, et dévoila ses trésors. « Ensuite, j'ai trois autres choses à vous proposer. » Thalyaar plongea les mains dans le fond, et ressortit un vieux fourreau de dague ; avec les ans, le cuir s'était noirci, ce qui lui donnait une couleur particulière, couleur aile-de-corbeau, avec ses reflets bleutés. Du fourreau dépassait la poignée de la dague, en bois recouvert de cuir et avec quelques filins d'argent qui couraient sur le cuir, avant de se rejoindre dans le pommeau lui-même, où une belle émeraude brillait. Thalyaar l'avait nettoyée avec précaution, de façon à bien en faire ressortir les splendeurs. « Un fourreau, étonnamment bien conservé. J'ai essayé la poignée de la dague, la prise est plutôt bonne. En revanche... » Thalyaar empoigna le pommeau, et tira du fourreau... de l'air. Elle n'avait que la poignée dans la main, ce qui était assez ridicule. La jeune femme observa Nukka avec une moue désappointée : « La lame était rouillée. J'ai préféré l'enlever avant de me couper dessus. » La Sengoli tendit l'objet à l'Orketa, puis se retourna vers son coffre, et poursuivit : « J'ai aussi trouvé ceci. Une manchette de combat, en cuir renforcé d'une plaque de tumbaga, un alliage d'or et de cuivre. » Sa préférence allait largement à la manchette. Thalyaar l'avait étudiée sous toutes les coutures, bien décidée à en avoir une comme ça. Elle l'avait essayée, et avait été désespérée de voir qu'elle n'arrivait pas à refermer les lanières sur son avant-bras, beaucoup trop fin pour cette beauté. Mais dès qu'elle l'avait vue, et surtout avait réussi à la saisir après deux heures à batailler, elle l'avait adorée. Thalyaar était passionnée par tous les objets qu'elle trouvait, mais encore plus par ceux qui lui apprenaient quelque chose ou qui motivaient ces connaissances. C'était pourquoi les métaux et pierreries l'enivraient autant : parce qu'elle pouvait rechercher quel métal, quel alliage ou quelle pierre était utilisé. D'où sa fascination pour cette manchette, car elle n'avait que très rarement croisé de tumbaga, que ce soit dans les livres ou sur les objets. Et pourtant, cet alliage lui paraissait le plus extraordinaire de tous. Presque à regret, Thalyaar plaça la manchette sur la table, et plongea une dernière fois la main au fond du coffre. « J'ai aussi trouvé un livre. L'art de la guerre, de Sun Zi. J'en ai d'autres si vous le souhaitez, mais c'était celui qui rentrait le plus dans les cases « joli » et « utile »... » Elle n'avait jamais autant parlé sans lancer de pique… Thalyaar posa précautionneusement le livre à côté du coffre, et attendit avec patience, les mains jointes devant elle, les avis de Nukka. Au mieux, elle trouvait son bonheur maintenant ; au mieux, Thalyaar repartait en quête avec une idée plus précise du cadeau idéal. Les deux membres de l'alternative lui convenaient parfaitement.

(c) Earth & Ashes

_________________

Some people just want to watch the world burn
Revenir en haut Aller en bas
Nukka
Messages : 660
Inscrit le : 29/04/2017
Crédits : /
Célébrité : Alycia Debnam-Carrey
Multi-comptes : Malik.

Nukka
– clan : orketa –
clan : orketa
(#) Re: As you wish ~ ft. Nukka  Hier à 19:17

Après quelques minutes, les portes de la salle s'ouvrirent pour laisser entrer un garde qui accompagnait une jeune femme au visage familier. Nukka resta encore assise quelques secondes sur son fauteuil avant de se lever pour accueillir son invitée. Un léger sourire planait sur les lèvres de Nukka tandis qu'elle effectuait quelques pas pour venir à la rencontre de Thalyaar qui avait les bras chargés.

- Bonjour Thalyaar, bienvenue.

Les prunelles vertes de Nukka se posèrent sur le coffre que venait de déposer Thalyaar sur une table se trouvant dans la pièce. Elle s'approcha encore un peu, les bras dans le dos et observant d'un air intriguée le coffre. Elle laissa ensuite Thalyaar expliquer ce qu'elle avait ramené. Silencieusement, Nukka prenait le temps d'observer chaque objet que la brune sortait du coffre. Un fourreau joliment décoré mais dépourvu de ses pierres précieuses. Une manchette de combat. Puis, pour finir, un livre. Sûrement d'un auteur du passé. Nukka resta silencieuse encore de longues secondes, elle prenait encore le temps d'observer les objets que lui avait ramené l'aventurière. Finalement, et toujours les mains dans le dos, Nukka se décida à prendre la parole.

- Tu m'as ramené des objets à la hauteur de mes espérances Thalyaar. Aussi bien joli d'utile. Orketa renferme encore des choses à découvrir visiblement.

Elle esquissa un sourire avant de se permettre d'attraper le livre pour le feuilleter brièvement tout en prenant grand soin de ne pas déchirer une page par mégarde. Nukka reposa le livre soigneusement avant de porter son regard sur la manchette qu'elle désigne d'une signe de tête.

- Combien pour la manchette ?

L'argent n'était pas un problème pour Nukka. Elle savait parfaitement qu'elle pouvait s'offrir la manchette, peu importe le prix qu'allait lui demander Thalyaar. Mais elle comptait bien ne pas se faire avoir non plus et elle espérait aussi que la Sengoli ne surestime pas la valeur de ses services. Elle resta donc là, à observer la manchette de ses prunelles vertes, les mains dans le dos en attendant que son interlocutrice donne son prix.

_________________
I need blood in the cut.
Guess I’m contagious it’d be safest if you ran. Fuck that’s what they all just end up doing in the end. (c)lazare.


Revenir en haut Aller en bas
Thalyaar
Messages : 32
Inscrit le : 09/01/2019
Crédits : @CapRaccoon
Célébrité : Lulu Antariksa
Multi-comptes : Valkyrie, Elyris, Gaya

Thalyaar
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: As you wish ~ ft. Nukka  Aujourd'hui à 14:59


As you wish

Thalyaar & Nukka - Deàrrsadh 150


… and as I want

Les yeux plissés, Thalyaar observait Nukka qui observait les objets. La chef, les mains dans le dos, ne touchait à rien. Thalyaar ne savait pas si c'était parce qu'elle n'osait pas toucher ces objets d'antan, ou si c'était parce que rien ne lui plaisait. « Tu m'as ramené des objets à la hauteur de mes espérances Thalyaar. Aussi bien joli d'utile. Orketa renferme encore des choses à découvrir visiblement. » Elle fut vite fixée. Un grand sourire éclaira le visage de Thalyaar, brièvement très fière d'elle, avant cacher l'éclair de fierté tout aussi brusquement qu'il était apparu. « En effet. Vous avez un territoire qui regorge de richesses, la plupart insoupçonnées. C'est mon travail de vous les dévoiler. » Réponse très humble, alors qu'intérieurement, Thalyaar se jetait des fleurs et dansait la farandole. Ses yeux victorieux regardèrent Nukka prendre et feuilleter précautionneusement le livre, avant de le reposer. Avec délectation, elle vit la jeune femme désigner la manchette, sur laquelle portaient toutes les faveurs de Thalyaar. Clairement, c'était le meilleur choix. « Combien pour la manchette ? » Et c'était dans la poche.

Maintenant, venez la question du prix. Thalyaar prit son temps pour répondre. Elle travaillait d'habitude par le système de troc, surtout en ce qui concernait les objets d'antan. Les collectionneurs la payaient en lui fournissant de quoi découvrir d'autres objets, ou en lui donnant des répliques solides et ludiques. Quant à ceux qui n'étaient pas collectionneurs, mais souhaitaient s'offrir l'une de ses découvertes, ils lui offraient le gîte, le couvert, ou des réparations de ses vêtements et armes. La plupart du temps, Thalyaar se débrouillait seule ; elle avait appris à survivre dans tous les environnements possibles et imaginables. Les lourdes cicatrices dans son dos en attestaient. En revanche, en ce qui concernait les chefs... Thalyaar n'avait jamais eu à faire affaire avec eux directement, alors c'était une première. Elle n'avait pas de système de paiement adapté à leur statut. Alors la jeune femme prit le temps ; elle se détourna de la table, et, à pas lents, fit le tour de la pièce. Ses yeux admiraient et analysaient chaque composant de la pièce ; mais elle abandonna bien vite l'idée de demander un prix en accord avec ce qu'elle y voyait. Acheter un meuble fabriqué par un artisan n'était pas récompenser des jours de fouilles. Quant on en venait à elle, il fallait prendre en compte ses déplacements et ses galères ; en gros, tout prix était subjectif. D'habitude, Thalyaar se serait contentée de râler pour avoir un petit peu plus, mais pas cette fois. Déjà, parce qu'elle n'avait pas vraiment eu de galère – excepté qu'elle n'était pas du tout maître dans l'art des cadeaux romantiques – et ensuite, et on en revenait toujours au même point, parce qu'elle ne s'adressait pas à ses acheteurs habituels. Alors qu'elle était arrêtée en face du trône, la voix claire de Thalyaar résonna dans la pièce : « Surprenez-moi. » Elle rechignait à ce que cette rencontre ne soit qu'un simple échange lucratif. Elle en éprouvait déjà un goût d'insatisfaction amère sur la langue. « Montrez-moi quelque chose qui saura me séduire. »

(c) Earth & Ashes

_________________

Some people just want to watch the world burn
Revenir en haut Aller en bas
 
As you wish ~ ft. Nukka
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: Orketa :: Alon-
Sauter vers: