AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
lumière sur un pv attendu :
MENELAS
42 ans ▬ chef du clan Askhadi depuis 3 ans
attendu par son peuple ainsi que par Chronos, Akeela, Skylar, Uriah, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Santiago Cabrera (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
URIAH
35 ans ▬ chef du clan Shisayo depuis 20 ans
attendu par son peuple ainsi que par Brenna, Gaya, Akeela, Skylar, Ménélas, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Jake Gyllenhaal (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
SALEEM
20 ans ▬ apprenti de l'Ipa envoyé par le clan Sengoli
attendu par les sengolis mais aussi par Akeela, Skylar, Augias, Shirin, Lucy & Caleigh
avatar proposé : Marco Ilsø (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
GAYA
30 ans ▬ chef des guerriers du clan Shisayo
attendue par son peuple ainsi que par Uriah, Akeela, Skylar, Ménélas, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Ellen Hollman (négociable) ▬ plus d'infos par ici
Partagez | 
 

 Horyön

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 57
Inscrit le : 20/05/2017
Célébrité : Chris Hemsworth
Horyön
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Horyön  Sam 20 Mai - 22:22



– HORYÖN –
Clan : Kelowna / Citadelle– Rôle : Conseiller de l'Ipa – Âge : 33 ans
Allégeance : Les Kelowniens – Feat : Chris Hemsworth



Caractère & Physique :


Horyön à été élevé dans une culture que beaucoup de kelowniens considèrent comme barbare et extrémiste. En effet celle-ci avait des traditions supplémentaires ou les enfants étaient mis à l'épreuve très tôt. Dès son plus jeune âge, Horyön avait été entrainé à se débrouiller seul, chasser et tuer. Son entrainement militaire est venu parfaire ses qualités des années plus tard. Il est devenu un combattant extrêmement agressif au combat, poussant toujours son adversaire dans ses retranchement où il le traquait jusqu'à la mort. Pour lui la meilleur défense était l'attaque tout simplement car pour lui se défendre lui était un concept quasiment inconnu. Pourtant il ne fonce pas tête baissé à la première occasion et n'est pas un être impulsif, il est réfléchi à sa propre manière. Il est de ceux qui pensent qu'un coup bien placé est bien plus utile que dix qui ne le sont pas.

Mais bien avant être un combattant, il est avant tout un survivant. Il considère que la vie n'est qu'une survie et que lorsqu'une personne meurt c'est qu'elle est passé à côté de quelque chose ou qu'elle à manqué de vigilance. Il connait l'effet de la faim, de la douleur, du froid et de la misère ; l'isolement et la perte d'êtres chers. Son état d'esprit est bien différent de celui d'un citoyen kelownien lambda. Il ne fait pas la différence entre un homme, une femme ou un animal, il appelle cela « l'égalité des espèces » et à juste titre. Il peut tuer ou traqué un ours gigantesque comme il peut le faire avec une jeune femme. De plus, le groupe dans lequel il a grandi avait sa propre conception sur la mort, lorsque quelqu'un ôte la vie d'une personne, le défunt est soumis à la loi principale de Kelowna « Ce dont tu t'empares est tien », son tueur lui ayant prit la vie peut choisir de ce qu'il adviendra du corps. Deux choix se démarquaient, honorer le défunt ou le dévorer pour subvenir à ses besoins, la faim peut rendre un homme prêt à n'importe quoi. C'est une idéologie qu'Horyön embrase ouvertement bien qu'il n'a pas souvent opté pour la seconde option, l'idée ne lui est pas inconnu et n'est pas choquante du tout. Honorer un mort est un acte qu'il ne pratique que partiellement car les religions sont des concepts qu'Horyön n'apprécient pas et ne comprend pas. Son allégeance va au peuple kelownien, pas au chef du clan. Il n'est pas vraiment dans un camp ou un autre, bien qu'il reçoit ses ordres du chef de clan, si ceux-ci entrave sa liberté, il pourrait fortement se retourner contre son camp. En effet, il est un fier défenseur de la liberté et n'hésitera pas une seconde à se battre contre quelqu'un qui la menace, que se soit un simple paysan ou un empire entier. Une chose est certaine, il valait mieux l'avoir dans son propre camp.
Bien qu'il est une manière de pensé assez inédite pour un kelownien, il supporte les traditions de ceux-ci que ce soit le rite de passage, la loi primaire ou les rites guerriers bien qu'il se fiche éperdument des tatouages et des blessures de guerres, il considère celles-ci comme une preuve de faiblesse ou un point faible et ne voit donc pas l'utilité de les exhiber à outrance. En ce qui concerne les tatouages, ils sont pour lui une manière de donné une image à la vantardise et à la vanité. Bien entendu son corps n'est pas tatoué et ses cicatrices sont peu nombreuses ce qu'il considère comme une victoire personnelle. Il est plus grand que la plupart des hommes et de long cheveux blond encadre son beau visage à l'air sérieux. Il possède une très belle musculature et une démarche virile qui accentue son côté puissant et robuste. Sa voix grave captivante est un de ses atouts charmes avec son physique.

Horyön est tout de même un être solitaire, imprévisible et sans gènes. Ses excès de colère au cours des combats lui ont forgé une petite réputation de barbare sanguinaire. C'est encore une fois le groupe dans lequel il a grandi qui lui apporte ses deux traits de caractère ainsi que sa soif de sang. La violence n'a pas de limite pour lui, il arrête de frapper lorsqu'il sait que son opposant ne se relèvera plus jamais. Ainsi, il est donc normal pour lui de frapper quelqu'un au visage jusqu'à lui exploser le crâne. Il est donc évident qu'Horyön n'est pas quelqu'un à qui on cherche des ennuis. C'est le calme avant la tempête personnifier, bien que le calme soit relativement mouvementé.


Ce qui s'est passé dans ma vie :



UNE CULTURE À PART
Horyön est né dans une famille kelownienne aux idéaux particuliers qui vivaient en reclus à l'extrême nord du territoire. Il n'y avait pas vraiment de raison à cet isolement, seulement des conditions de vie que les parents d'Horyön considérés comme « plus propice ». Vous vous demandez surement en quoi le territoire le plus glacial et le plus inhabité du territoire était « propice ». Il faut savoir que la famille dans laquelle Horyön avait grandi été considérés comme des extrémistes par certains, avec des idées qui étaient bien à eux. L'enfance n'existait pas ici, tout n'était qu'apprentissage et survie. Horyön était le dernier-né et avait trois frères et deux sœurs, ils vivaient tous avec trois autres familles similaires. Tous les enfants n'avaient aucun témoignage d'amour de leurs parents mais ce qu'ils avaient en revanche, c'étaient des punitions. Chacun des enfants devait très tôt se faire ses propres armes, trouver sa nourriture seul ou en groupe. L'hiver était particulièrement difficile car les seules proies étaient des prédateurs, les lacs pour les poissons étaient bien trop éloignés, néanmoins cela n'empêchait pas certains de s'y risquer. Horyön avait beau être le petit dernier et mal traité par les autres, il ne se laissait clairement pas faire et montrait déjà un sens aigu du combat. Ses parents le considéraient comme leur fils prodigue, mais ce n'est pas pour autant qu'il lui accordait un traitement de faveur, bien au contraire. À l'âge de 10 ans il obtint son nom d'Horyön, ses parents l'avaient nommé ainsi d'après un grand chasseur qui avait fini dans les étoiles selon les légendes. Ce nom n'était pas seulement une récompense, il était aussi une preuve que le jeune garçon était un survivant né. Les enfants qui naissaient dans cette famille étaient nommés après leur dixième hiver, c'était une sorte de tradition ici et beaucoup d'entre eux mouraient sans même avoir des noms, c'était le cas d'un des frères d'Horyön qui était décédé suite à l'infection d'une plaie causée par un prédateur. Les pillages des autres kelowniens n'étaient pas fréquents car ils servaient pertinemment qu'il n'y eût pas grand-chose à prendre ici, néanmoins lorsque cela arrivait, c'était un véritable bain de sang. Les membres du clan d'Horyön étaient de redoutables tueurs et des combattants hors pair de la façon la plus barbare qu'il soit. Ils faisaient couler le sang bien plus que nécessaire, ils ne se contentaient pas de tuer un adversaire, ils le broyaient, déchiquetaient, détruisaient. En général, un pillage était le bienvenue car il apportait de la viande fraiche directement à eux. En effet, ils étaient de véritables cannibales, la différence entre un animal et un homme n'existait pas. « Ce dont tu t'empares est tien », telle est la règle numéro un du clan Kelowna. Pour eux, cela voulait aussi dire que lorsqu'on s'empare d'une vie, le corps est nôtre. Croyez le ou non, certains étaient de très mauvais chasseurs, leurs dernières options étaient toujours de tuer quelqu'un du groupe, c'est de cette manière qu'Horyön perdu une sœur.

RITE DE PASSAGE
C'est à l'âge de douze ans que le jeune garçon commença son rite de passage, pas parce qu'il était un chasseur précoce mais parce que c'était une tradition ici. De plus, ils avaient leur propre rite grandement calqué sur l'original. L'enfant en question devait partir le matin du solstice d'automne et ne devait revenir que le jour de l'équinoxe de printemps. Le fait que les fleurs commencent à s'ouvrir lors de cette période était significatif par rapport au passage à l'âge adulte. L'un des frères d'Horyön n'était jamais revenu de son rite de passage comme beaucoup d'autres enfants du groupe. Ses quelques mois furent les plus pénibles et solitaires qu'avait passés Horyön, chaque jour il devait mettre ses compétences à l'épreuve. Pêche, chasse mais surtout survie étaient les maître mots de cette période, chaque journée était un calvaire, la plupart des proies ayant migré il était difficile de se nourrir. Le rite était aussi bien une épreuve physique que mentale. Pourtant le jeune Horyön ne se laissait pas démonter, il affrontait chaque jour comme il venait et même si la difficulté était au rendez-vous à chaque instant il apprécia une chose qu'il découvrit par la même occasion, une chose qui lui avait été inconnu jusqu'au rite de passage, une chose qu'il s'était juré de chérir jusqu'à la fin de sa vie : la liberté. Ce sentiment était la seule chose de positif qui le maintenait en vie et qui ne le faisait s'effondrait psychologiquement. Ce voyage initiatique lui donna ainsi l'occasion de voyager au-delà des frontières du territoire Kelowna, où la terre n'appartient à personne si ce n'est les espèces qui la peuplent. Le rite de passage d'Horyön avait eu un large impact sur celui-ci, il en était grandi évidemment mais il avait aussi réussi à voir ce qu'il y avait derrière toutes ses difficultés, ce que signifiait réellement le rite en lui-même. Sa manière de voir le monde avait changé, bien que l'enseignement de sa famille était particulier, il en comprit les nuances grâce à ce voyage et ces quelques mois le rapprochèrent intimement de la culture et l'enseignement Kelowna. L'équinoxe approchait et ce qui devait être une épreuve était devenu une routine, l'idée de ne pas revenir lui avait traversé l'esprit mais il s'y refusa. Son retour fut salué par les membres de sa famille et de son groupe de naissance. Mais il apprit par la même occasion que sa mère avait été violé puis tué, son père en voulant la vengea en y laissant la vie. Il ne restait plus que son frère et sa sœur tous deux âgés respectivement de 19 et 16 ans.

PRISE DE CONSCIENCE
Les années qui passèrent lui laissèrent un goût amer, le rite de passage avait été vraiment enrichissant et la vie au sein du groupe était trop différente. Ce n'était pas négatif, mais il attendait autre chose de sa vie. La seule option ici était de devenir à la fois chasseur et guerrier, il n'y avait aucune autre solution. De plus, les pillages n'étaient pas choses communes ici car les premiers villages étaient trop éloignés. Son grand frère avait pris les rênes de sa famille, du moins ce qui en restait. Il se prenait pour un dictateur et se permettait de punir Hoyrïon et sa sœur lorsque l'envie l'en prenait, mais ses derniers savaient pertinemment qu'il assouvissait un désir secret de vengeance de tout ce qu'il avait subi étant enfant, il sentait qu'il avait le dessus par rapport à son frère dont il avait toujours été jaloux. Âgé alors de 16 ans, le jeune garçon eut une violente altercation avec son frère. Horyön avait pris la décision de quitter le cocon familial dans l'espoir de découvrir le monde, mais aussi à quitter son groupe de naissance. Il ne se sentait pas réellement libre avec eux et chaque jour étaient les mêmes. De plus, bien que la culture dans laquelle il avait grandi était pour le moins particulière, il voulait voir les autres, apprendre d'elle et ainsi s'enrichir. Son frère s'opposa à son départ et à celui de sa sœur qui avait elle aussi prit le décision de partir afin de rejoindre la ville Vancove. Le violent coup de couteau qu'assena le frère d'Horyön à sa sœur fut fatal pour celle-ci qui se fendit le crâne sur un rocher par la puissance du coup. Lorsque l'ainé voulu s'en prendre à son jeune frère, celui-ci répliqua de façon violente avec pour seule arme ses poings. Il frappa son grand frère encore et encore ; il le frappa jusqu'à ce qu'il cesse de se débattre ; il le frappa jusqu'à ce qu'il perde connaissance ; il le frappa jusqu'à ce que mort s'ensuive ; il le  frappa jusqu'à défoncer le crane ; il le frappa encore... Ainsi était l'héritage que sa famille lui avait légué.

PÉRIPLE SOLITAIRE
Les deux années qui suivirent furent extrêmement enrichissante pour le jeune garçon, il pouvait enfin vivre selon la culture traditionnelle Kelowna. Bien que celle-ci restait barbare et proche de celle qui l'avait bercé, elle n'en était pas identique pour autant. Horyön voyagea au quatre coin du territoire Kelowna, passant souvent les frontières Orketa. Il passait le plus clair de son temps à chasser ou à s'entraîner à manier des armes qu'il prenait à ses victimes. Le groupe dans lequel il avait grandi n'utilisait pas des armes tel que les épées ou autres armes blanches tranchante, ils étaient plus enclin à utilisé des armes contondantes ou des haches. Au terme de son voyage, il décida de commencer une nouvelle vie dans la capitale Sengör. Ses facultés de combattant n'était pas passés inaperçues, bon nombre de kelowniens lui demandaient de les rejoindre pour un pillage ou un chasse. C'est de cette manière qu'il battis une petite réputation autour de ses prouesses, sans même le vouloir. Il était loin d'être un guerrier légendaire, bien au contraire, sa façon de voir le monde était une chose à la fois crainte et inspirante pour ceux qui le côtoyaient. Beaucoup avaient aussi été témoin de sa barbarie au cours de certains combats, que se soient des duels, des règlements de comptes ou des batailles. Une chose était certaine, c'est qu'il valait mieux l'avoir dans son camp. Dommage, il n'en voulait aucun. De nombreuse rumeurs circulaient à son sujet au fur et à mesure qu'il vivait dans la capitale. Le fait qu'il soit un cannibale en était une, tout comme celle qu'il se battait pour le plaisir de tuer, mais aucun n'a réellement été prouvées. On racontait aussi qu'à la suite d'un pillage, sa soif de sang n'ayant pas été apaisé, il avait comblé celle-ci en massacrant ses équipiers. Les rumeurs de sa folie sanguinaire avaient attirées un père de famille qui lui donna sa fille en mariage. Depuis ce jour, ses conquêtes se multiplièrent, il n'eut de véritable sentiment que pour trois d'entre elles, l'une tenta de le tuer un soir, l'autre parti s'exiler dans un autre clan et la dernière avait toute une famille qui voulait le tuer. C'est de cette dernière dont il s'éprit le plus longtemps, celle-ci lui donna même un fils qui fut malheureusement assassiné par son beau-père qui ne pouvait pas accepté une telle union. Ce dernier battu sa fille jusqu'à ce qu'elle accepte de mettre un terme à leur histoire.

RESPONSABILITÉS NON-SOUHAITÉ
À la veille de son 23ème hiver, la nouvelle d'une alliance entre quatre clans se fit entendre dans les rues de Sengör. Un fait qui passa bien au dessus d'Horyön qui n'avait que faire de politique, d'alliance et de partage de territoire. De toute manière Kelowna n'était pas impliqué, leur culture était contraire à ce genre de principes. Horyön accepta une offre venant d'un guerrier qui le tenait en haute estime. L'offre était simple, un large groupe de combattants avait mit en place en vue de piller des villages du clan pendant une durée supérieur à un mois. Pendant ce périple, le groupe s'enfonça profondément dans les terres Orketa et atteignirent Askhadi puis Pankara avant de revenir. Beaucoup d'entre eux périrent mais les victimes qu'ils laissaient derrière eux étaient bien plus nombreuses. « Ce dont tu t'empares est tien » Beaucoup de guerrier clamaient la première loi du clan, tout le monde savait qu'à l'issue de ce voyage, les survivants sauraient vivre dans prospérité pendant un certain temps. C'est là que Horyön se distinguait des autres, il n'était pas du genre à s'enrichir plus de ce dont il avait besoin. Il n'avait nul besoin de bijoux, d'esclave ou de richesses en tout genre. De plus revenir à Sengör en exposant son butin à la vue de tous était dangereux car beaucoup voudraient s'en emparés. Une simple prise de risque inutile... Pendant son aventure au delà des frontières de son clan natal, Horyön se lia d'amitié avec deux esclaves qu'il trouvait fortement intéressant. Il discutait beaucoup avec eux de leurs cultures respectives, il était moqué à de nombreuses reprises par d'autre guerrier mais le fit regretter à certains qui allaient trop loin. Il se pris d'affection pour l'une des esclaves favorites du chef de groupe ce qui entraîna un conflit puis un duel. Probablement l'adversaire le plus difficile qu'Horyön n'aura eut à affronter jusqu'à ce jour. Les deux combattant échangèrent des coups aussi violent les uns que les autres. Le chef de groupe faisait tournoyé son arme rapidement autour de lui frappant avec force alors qu'Horyön frappait directement avec beaucoup de puissance. Un coup dans l'abdomen fit tomber Horyön qui se retrouva alors en grande difficulté et alors que le chef de groupe s'apprêtait à donner le coup final, Horyön le stoppa net avec ses mains, la fatigue accumulée dans ses bras avait soudainement disparu et son esprit combatif s'était embrasé. D'un mouvement astucieux, il fit chuté son adversaire et se retrouva au dessus de lui, il ne perdu pas de temps et lui enfonça son couteau dans le crâne. La victoire lui conféra la totalités des biens du chef de groupe ainsi que le commandement du groupe pilleur. Les richesse qu'il venait d'acquérir étaient impressionnantes, d'autant par le nombre que par la qualité. Il laissa les hommes prendre ce qu'ils souhaitaient et conserva la massue de guerre du chef de groupe. En ce qui concernait les esclaves, Horyön les relâcha mais le temps qu'avait prit le combat avait suffit à ce qu'un des hommes viole et égorge les deux esclaves avec qui Horyön avait lié une amitié. La popularité du jeune avait fait un bond en avant chez la totalité du groupe de pilleur. Il termina le voyage comme convenu, les membres de son groupe avait réussi à amasser un butin de qualité. Au final c'était plus des trois quart du groupe qui avait périt dans ce voyage.

DIPLOMATIE ?
L'ascension d'Horyön l'avait tout droit diriger vers une branche de la communauté Kelowna qui était obscure pour lui : celle des dirigeants de  la ville. Il se trouvait que le chef de guerre qu'il avait vaincu possédait un patrimoine bien rempli et des tâches vis-à-vis du peuple. C'est ainsi qu'il fit la connaissance de Laëth, la chef du clan. Bien qu'Horyön n'approuvait pas l'idée d'appartenir à un camp en particulier. La femme de pouvoir qu'était Laëth sût trouver les mots justes afin qu'ils s'entraide. Pendant de nombreuses années, Horyön appartenu à l'armée kelownienne, possédant un grade élevé dans celle-ci, bien que c'était une chose qu'il n'avait jamais voulu. Il se rendu compte que la loi principale possédait des désavantages et ceux-ci était en train de le privé de sa liberté... Au bout d'un certain temps en étant membre de l'armée, sa réputation était devenu complètement aléatoire selon les personnes. Bon samaritain, sauvage assoiffé de sang, homme à femme, chasseur  d'homme comme d'animal, certains le considéraient même comme une menace semblable à un poison au sein de la communauté, sa manière de pensé ne plaisait pas à tout le monde et le fait qu'il ait hérité d'un grade qu'il ne voulait pas entraîné la jalousie de certain. Néanmoins, il faisait ce qu'il devait faire, pillage et chasse à l'homme était le quotidien de ses journées, il s'accordait souvent quelques mois de repos afin de vivre en solitaire. Puis vint un jour où son retour fut différent, Laëth avait été tué par une jeune femme bien plus jeune qui prendrait donc sa place à la tête du clan Kelowna. Horyön connaissait bien la jeune femme depuis plusieurs années et savait pertinemment qu'il allait y avoir du mouvement dans le clan. Les rumeurs disaient que cette ascension était un accident, encore une place élevée dans la hiérarchie occupée par quelqu'un qui ne le voulait pas forcement. La dénommée Karrah annonça son souhait de rejoindre l'alliance qui s'était formé il y a quelques années, après seulement six mois de règne. Horyön avait trouvé cela intéressant, pas simplement le fait que son peuple rejoigne une coalition de clan à qui ils ont causé énormément de pertes par le passé, c'était surtout l'idée d'ouvrir les frontières de cette sorte. Les possibilité étaient nombreuses qu'elles soient bonnes ou mauvaise. Un conseiller devait être choisi afin de rejoindre l'Ipa et de servir d'ambassadeur. Après une longue discussion avec Karrah, il accepta malgré tout le titre bien que c'était pour lui contraire à la culture dans laquelle il avait grandi, il dû tout de même admettre qu'au moins il pourra voir du paysage et des cultures différentes, en plus de ça il était probablement le membre du clan avec l'esprit le plus ouvert...peut-être même trop... Il se mit donc en route pour la Citadelle, cette ville gigantesque où il élira domicile pendant les prochaines années.


Les possessions de mon personnage :


Une masse de guerre
Un arc et un carquois
Un couteau de chasse
Un long manteau
Une fourrure noire

Pour aider à ranger :


Pour la liste des avatars :
Code:
CHRIS HEMSWORTH <span class="pris">▬</span> pris(e) par <a href="http://earth-and-ashes.forumactif.com/t185-horyon#1451" class="Citadelle">Horyön</a>

Pour la liste des métiers :
Code:
<a href="http://earth-and-ashes.forumactif.com/t185-horyon#1451" class="Citadelle">HORYÖN</a> - Conseiller de l'Ipa

Pour la liste des prénoms :
Code:
<span class="clan">Horyön</span>


Dernière édition par Horyön le Dim 21 Mai - 1:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
– Invité –
(#) Re: Horyön  Sam 20 Mai - 22:34

Bienvuuuuuuuue roule ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 832
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) Liliana
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika & Cassian

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: Horyön  Sam 20 Mai - 22:48

Bienvenue parmi nous coucou

Chris krkr c'est un bon choix ! Bon, j'adhère moins au choix du clan, les kelowniens ils puent . Ta fiche est cool en tout cas, même si y'a tout plein de morts - et que la pauvre soeur se fait bouffer xD. Je laisse Karrah gérer ta fiche vu que tu viens de son clan, toussa toussa coeur


_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 388
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Horyön  Sam 20 Mai - 22:57

Coucou coeur

Bienvenue parmi nous ! minicoeur Je suis super contente de voir un nouveau kelownien nous rejoindre krkr et aussi vite après ton inscription en plus ! croc

Avant de te valider, j'ai trois petits détails à éclaircir 14
Ma question est en rapport avec le chef de groupe que Horyön tue pendant le voyage dans les clans, tu parles d'un chef de guerre, qu'est-ce que tu entends exactement par là ?

J'ai une petite remarque concernant le fait qu'il soit à la fois chasseur et guerrier, plus encore qu'il soit bon dans les deux domaines. Alors je sais bien qu'en Kelowna (et tout particulièrement sur les terres les plus au nord) il faut être fort pour survivre, mais pas trop non plus gnu Ce qui serait parfait c'est de choisir un domaine où il serait bon - voir excellent à son âge et vu son caractère ça ne serait pas étonnant - et un autre où il serait moins bon. En général, les enfants kelowniens sont formés à une spécialité. L'idée sur le forum est d'éviter quand même les personnages trop fort, sinon Kelowna aurait déjà rasé l'alliance =/

Enfin, il y a le choix fait d'envoyer ton personnage comme conseiller à la citadelle. D'abord, il n'a pas encore été envoyé. En effet, cela fait six mois que Karrah est à la tête du clan, mais elle ne s'est déplacée à la citadelle que récemment après avoir assuré un peu sa position avant de partir. Ensuite, le choix d'Horyön en lui-même. En fait, j'imagine assez mal Karrah envoyer un guerrier aussi sanguinaire comme conseiller de l'Ipa =/ je pense qu'elle aurait plutôt envoyé soit un homme qui était conseiller avant, qui avait déjà de l'expérience comme "politicien" et qui n'aurait pas forcément une trop grande expérience du combat pour être neutralisé assez facilement en cas de trahison, soit un homme convaincu aussi par ses idées de paix pour la soutenir depuis la citadelle... Du coup, je suis un peu bloquée sur les choix à te proposer en fait. Parce que tout ton personnage est construit autour de son caractère et de son histoire et qu'il est super intéressant ! Mais que je vois mal Karrah l'envoyer à la citadelle 14

Voilà, si tu as des questions ou des remarques, n'hésite pas je reste disponible ! coeur

_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
– Invité –
(#) Re: Horyön  Sam 20 Mai - 23:01

OMG UN KELOWNIEN. damnit
(mais je plussoie le choix d'avatar pour le clan ! )
bienvenue parmi nous et bonne chance
pour ta fiche ! <3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 388
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Horyön  Dim 21 Mai - 1:15

Du coup c'est tout bon pour moi coeur
Bienvenue encore ! minicoeur Amuse toi bien à la citadelle, soit un bon conseiller, protège l'Ipa et interdiction de frapper Kalevi même s'il est pas gentil avec toi ! croc



Félicitations, tu es validé(e) !


Tu vas maintenant pouvoir venir jouer avec nous ! Si jamais tu le souhaites, tu peux aller poster ta fiche de liens mais aussi voir celles des autres personnages. Tu trouveras aussi la zone "demandes de rps" pour te lancer dans le jeu.

Tes armes et possessions sont à acheter dans l'arsenal avec les points que tu gagneras en postant un peu partout sur le forum. Pour l'instant nous te faisons crédit, mais il faudra acheter tout cela plus tard =]. N'oublie pas qu'il existe une chronologie au sein du jeu mais aussi une carte de l'univers, ainsi que des distances à prendre en compte si tu voyages.

N'hésite pas à contacter le staff - ou à poster en "zone invité" - si jamais tu as un souci ou une question. Nous te souhaitons un bon jeu parmi nous

_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 57
Inscrit le : 20/05/2017
Célébrité : Chris Hemsworth
Horyön
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: Horyön  Dim 21 Mai - 1:18

Merci pour l'accueil tout le monde.

Et merci Karrah pour tout calin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
– Invité –
(#) Re: Horyön  Dim 21 Mai - 1:40

Bienvenue en retard^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
– Invité –
(#) Re: Horyön  Lun 22 Mai - 19:31

Bienvenuuuue coeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 57
Inscrit le : 20/05/2017
Célébrité : Chris Hemsworth
Horyön
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: Horyön  Lun 22 Mai - 22:11

Merci à tout les deux Wink
Revenir en haut Aller en bas
 
Horyön
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Hors jeu : Viens peupler la Terre ! :: Les habitants qui peuplent nos terres :: Les fiches validées-
Sauter vers: