AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
INTRIGUE : Ca avance du côté de l'intrigue. N'hésite pas à aller t'inscrire au prochain sujet commun, par ici !
Partagez
 

 [Horyön - Akeela] The Wolf is coming !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) [Horyön - Akeela] The Wolf is coming !  [Horyön - Akeela] The Wolf is coming ! EmptyLun 22 Mai - 22:07



Akeela



Horyön

THE WOLF IS COMING !
Un éclair traversa le ciel au-dessus de la Citadelle. Son grondement retenti lourdement dans l'air sur des kilomètres. La pluie venait tout juste de cesser après une journée entière. Un éclaircis vint illuminer les rues partiellement bondé de la ville. Il fallait plus qu'une petite pluie pour empêcher les habitants de la Citadelle de faire leurs petites routine personnelle. Parmi eux se trouvait deux jeunes hommes à la fois braves et dévoués qui surveillaient la porte nord de la ville. Cela faisait plusieurs jours qu'ils n'avaient pas vu âme qui vivent la franchir. La plupart des visiteurs venaient d'Orketa, Askhadi, Pankara et Shisayo, il était donc normal que ceux-ci utilisaient toutes les autres portes de la ville, mais aucun d'eux n'avait utilité de la porte nord. La dernière fois qu'ils avaient vu des visiteurs passés cette porte, c'étaient des membres du clan Kelowna, des êtres brutaux et barbares. Ces derniers étaient venus dans le but de rejoindre l'alliance et d'après les annonces faites dans la ville, cela avait été un succès. Les deux gardiens se souvenaient encore de cette délégation qui, malgré être venue en paix, ne les avaient pas rassurés pour autant, eux comme beaucoup d'autres citoyens. Certains n'étaient pas à l'aise à l'idée de cohabiter avec des sauvages tel que Kelownien. L'Ipa était certes très ouverte d'esprit, mais là c'était peut être un peu trop. Tous savaient que tôt ou tard un ambassadeur de Kelowna viendra vivre à la Citadelle et surtout auprès de l'Ipa. Les rumeurs allaient bon train et ce qui se dégageait de ses murmures c'était un nom, du moins un surnom : « le Loup ». Pourquoi ? La raison est très simple, un petit malin s'était amusé à comparer un conseiller kelownien à un loup dans une bergerie. Cette petite blague avait prit son ampleur et c'est ainsi que le futur ambassadeur était déjà affublé d'un nom avant même que celui-ci n'est pénétré le territoire de la Citadelle.

Les deux gardiens de la porte nord passaient leur temps à jouer aux cartes dans la bonne humeur. Alors que l'un d'eux attendait l'autre pour jouer, il se rendit compte que celui-ci avait les yeux ébahi fixé sur l'horizon. Lorsque le second gardien se retourna pour voir la source de sa distraction, il eut un léger sursaut lorsqu'il aperçut une silhouette de dessiner à l'horizon et qui approchait petit à petit. Les deux gardiens étaient bien évidemment au fait de la situation dans laquelle était le clan Kelowna. Des membres renégats souhaitaient étendre leur pouvoir et la Citadelle était bien évidemment au menu. "Appelles quand même des renforts au cas où." Demanda l'un des gardiens au second qui partit le pas vif et alerte. Lorsqu'il revint, il était accompagné de quatre hommes supplémentaires et de villageois qui étaient venus pour observer l'arrivée du "diplomate" Kelownien. "Il a une tête de loup !" S'exclama un des villageois, ce qui eut pour effet de faire rire certain, un rire nerveux. "C'est vraiment un loup !" Cria un autre paniqué. Cette fois-ci la silhouette était plus proche et tous se rendirent compte que c'était la vérité. Les trois quarts des citoyens détalèrent dans des directions opposées en criant et en avertissant le peuple de l'arrivée du "Loup". La silhouette bestiale continuait de s'approcher lentement de l'entrée du village, les gardiens formèrent alors un barrage prêt à dégainer leurs armes si c'était nécessaire. Lorsque l'individu s'arrêta à quelques mètres d'eux, les gardiens purent le détailler des pieds à la tête. Il y avait effectivement la tête d'un loup mais celui-ci semblait mort et porté sur les épaules par une personne bien plus grande et musclée. Un capuchon était rabattu sur sa tête et une épaisse fourrure grise lui entourait les épaules. Sa longue cape sombre recouvrait l'ensemble de son corps et une légère brise vint entrouvrir brièvement celle-ci révélant une étoile du matin aux pointes acérée. "Déclinez-votre identité ! Que venez-vous faire ici ?" Déclara l'un des gardiens sur la défensive. L'inconnu retira son capuchon laissant apparaître son visage encadré par de long cheveux blond. "Mon nom est Horyön." Déclara-t-il d'une voix grave et mystérieuse. "J'ai été envoyé par Karrah, chef Kelowna. Je dois voir l'Ipa laissez-moi passer." Dit Horyön d'un ton autoritaire. Les gardiens ne semblèrent pas très coopératifs et resserrèrent leurs poignes sur leurs armes. "Vous devez nous donner vos armes !" Ordonna le même gardien. Le cadavre du loup tomba lourdement au sol, sa taille était un peu plus grosse que la moyenne et il n'y avait étrangement aucune blessure apparente. Horyön passa sa main à l'intérieur de sa cape et en retira l'étoile du matin lentement puis la tendu vers le gardien. "Attention pas de blague !" Le gardien s'avança prudemment suivi de deux de ses collègues puis s'empara de l'arme qui pesait bien son poids. "Nous allons vous escorter suivez-nous." Escorter ? Plutôt surveiller, Horyön était conscient qu'un incident diplomatique dès son entré dans la Citadelle serait mal-venu. Les soldats le conduisirent donc tous ensemble à la résidence de l'Ipa en rang serrer autour de l'individu qui les dépassait d'une tête pour la plupart et qui semblait beaucoup plus imposant avec la carcasse de loup sur ses épaules.

"Le Loup" était entré...


Revenir en haut Aller en bas
Akeela
Messages : 1375
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [Horyön - Akeela] The Wolf is coming !  [Horyön - Akeela] The Wolf is coming ! EmptyJeu 25 Mai - 21:30


akeela & horyönC’est une période décisive pour l’Alliance, Akeela en est persuadée. Le mois de sumanas a apporté son lot de nouveautés au sein de la Citadelle et elle attend de voir si cela continuera sur la même lancée. Au début du mois, elle a rencontré Karrah, la nouvelle chef de clan de Kelowna, et a réussi à lui parler de l’Alliance, à lui prouver que tout cela pourrait être bénéfique pour son clan mais aussi pour tous les autres. Avec les kelowniens dans l’Alliance, cela permettrait à la paix de s’installer entre les clans frontaliers et d’arrêter des guerres inutiles qui ne font que tuer des guerriers pour des raisons futiles. Akeela espère sincèrement que les autres chefs de clan répondront à l’appel qu’elle a passé il a plusieurs jours, afin qu’ils montent à la Citadelle pour rencontrer Karrah. Cela prendra un peu plus de temps pour Skylar puisque son clan est actuellement celui qui est le plus éloigné de la cité, mais le rendez-vous est donné pour la fin du mois et Akeela espère que tous les chefs de clan seront présents pour cette réunion. Elle a bon espoir de pouvoir faire entrer les kelowniens dans l’Alliance, en tant que sixième clan après les sengolis.

Elle a reçu un message de Karrah lui indiquant que celle-ci lui envoyait un homme de confiance, un homme de son clan pour intégrer la Citadelle et devenir le premier conseiller kelownien. Akeela a hâte de pouvoir le rencontrer mais elle sait aussi que l’homme ne sera pas forcément très bien accueilli par les autres membres du conseil – mis à part peut-être par Mosiah qui est le seul à ne pas être clairement opposé à ce que les kelowniens intègrent l’Alliance. Mais elle fera tout son possible pour que les conseillers – et tous ceux qui considèrent sa décision comme étant de la folie – acceptent tous ces changements ainsi que les membres du clan Kelowna.

Alors quand l’un des hommes de la garde entre dans la salle du conseil en beuglant que les kelowniens sont aux portes de la ville, elle ne peut que froncer les sourcils et intimer à ses conseiller inquiets de se calmer. Puis elle tire quelques informations de la bouche de l’homme qui a l’air d’être un peu paniqué et comprend que par « les kelowniens », celui-ci veut surtout dire qu’il n’y a qu’un homme seul à la porte nord. L’homme de Karrah. Alors elle demande au garde d’escorter l’étranger jusqu’au centre de la ville, parce qu’il est attendu. « Vous avez perdu la tête ? C’est un kelownien, un ennemi ! » Akeela lève la main, regarde ce conseiller un peu trop franc. « Il suffit ! » Et elle le fait taire. Elle ne s’est pas laissé dicter sa conduite lorsqu’elle a décidé de se rendre en sengoli pour rencontrer Skylar, elle ne se laissera pas dicter sa conduite aujourd’hui non plus. Elle a confiance en Karrah, elle sait que la jeune femme n’enverrait pas n’importe qui sur les terres de l’Alliance. De toute façon, ce serait bien fou d’envoyer un imposteur au sein de la Citadelle. Akeela passe sa cape sur ses épaules, libérant ses longs cheveux bruns avant d’attacher la lanière puis elle passe la porte. Elle ne se contentera pas d’attendre l’homme bien gentiment dans la salle du conseil, elle veut aller à la rencontre de celui que le peuple de la Citadelle a commencé à surnommer « le loup ».

La pluie s’est arrêtée, c’est déjà un avantage que de ne pas se faire mouiller. Akeela sort de cette bâtisse dans laquelle elle vit toute l’année, suivie par deux de ses gardes qui ne semblent pas vouloir la quitter d’une semelle aujourd’hui. Elle ne doute pas que Kalevi leur a donné des ordres stricts, surtout depuis qu’elle est revenue de son escapade chez Ménélas après avoir disparue pendant plus d’une journée et d’une nuit. Et elle observe cet homme, grand, blond, entouré d’une escorte de gardes qui ne semblent pas vraiment lui faire confiance. Mais ce qui attire surtout son attention c’est ce qu’il porte sur ses épaules et elle ne peut réprimer une légère grimace tandis que son cœur se serre à la vue de cet animal qui est sacré pour elle. Elle sent l’un de ses gardes s’agiter, lui aussi vient d’Orketa et semble ressentir la même chose qu’elle à ce moment-là. Elle lui jette un coup d’œil appuyé, s’assurant qu’il ne se permettra pas de faire quoi que ce soit puis tourne la tête vers l’étranger, l’observant d’un regard un peu plus sombre que ce qu’elle aurait voulu. « Je vois d’où provient le surnom que l’on vous donne dans cette ville. » Elle serre la mâchoire. Elle se sent un peu plus froide qu’à l’accoutumée et ce n’est clairement pas ce qu’elle souhaite faire passer aujourd’hui, lors de cette première rencontre. « Le loup avait-il fait quoique ce soit pour mériter un pareil sort ? »

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) Re: [Horyön - Akeela] The Wolf is coming !  [Horyön - Akeela] The Wolf is coming ! EmptyVen 26 Mai - 22:27



Akeela



Horyön

THE WOLF IS COMING !
Les gardiens de la Citadelle escortaient le nouvel arrivant venu directement de Kelowna. Celui-ci était à peine entré dans la ville que les préjugés et les stéréotypes le prenaient déjà à la gorge. Étrange pour une ville qui se veut ouverte aux autres. Horyön comprenait que son peuple avait une réputation bien forgé par le temps et c'était déjà très bien. Oui, les kelowniens sont des barbares et c'est la culture qui veut ça. Ils ont été élevés dans un milieu bien particulier que beaucoup ne comprendrait pas. D'ailleurs celui-ci était bien différent de la ville dans laquelle il se trouvait à présent. Bien qu'il n'en avait vu que l'entrée et quelques unes de ses rues, Horyön pouvait déjà en déduire que la ville était grande, très grande... Trop grande ? Bien que les connaissances sur les autres cultures du kelownien étaient extrêmement limitées il avait pu tout de même apercevoir des tomahawk Orketa typique et des tatouages de chez Pankara. La plupart d'entre eux avaient le regard noir envers le nouvel arrivant. Était-ce parce qu'ils se fiaient aux on-dit à propos de la barbarie ? Où l'avait-ils vécu ?

Horyön et la demi-douzaine de garde qui l'escortaient arrivèrent face à une bâtisse plus grade que les autres et aussi plus décorée que la normale. Une jeune fille au cheveux brun volants derrière elle sortit de la bâtisse suivit de deux gardes. Lorsque ces yeux croisèrent celui du loup qui étaient sans vie, elle eut un air étrange qui lui traversa la figure. Les gens de la Citadelle n'avaient donc jamais vu un animal mort ? « Je vois d’où provient le surnom que l’on vous donne dans cette ville. » Un surnom ? Horyön était entré il y a tout juste quelques minutes qu'on l'avait déjà affublé d'un nom qui n'était pas le sien. « Je suis jamais venu ici, y a erreur. » Il ne semblait pas contrarié par ce fait plutôt précoce, certes les surnoms qu'il a eut au court de sa vie ont été nombreux mais jamais l'un d'eux n'avait été donné si vite. Pour lui c'était une erreur, peut être les habitants avaient cru reconnaître un autre homme.

« Le loup avait-il fait quoique ce soit pour mériter un pareil sort ? » Horyön ne quitta pas la jeune fille des yeux, intrigué. Il ajusta le loup sur son épaule d'un air nonchalant. « Il m'a attaqué, on s'est battu, il a perdu, son corps me revient. » Le pauvre animal avait dû être affamé et expulsé de sa meute pour avoir tenté de s'attaquer au kelownien. Un acte désespéré ? Il n'avait fallu qu'un puissant coup de coude à Horyön, pendant une charge du loup afin de lui brisé la nuque dans un craquement sonore. Coupable ? Absolument. Légitime défense ? Évidemment. Des remords ? Aucun. Celui-ci devait s'estimer heureux de ne pas avoir souffert et d'avoir eu une mort rapide. De plus il était hors de question qu'Horyön laisse le corps de l'animal au milieu de nulle-part. Il n'avait aucune idée de la façon dont ce nourrissaient les habitants de la Citadelle, mieux valait prévoir.

« Je veux voir l'Ipa, Karrah m'envoie. » Répéta-t-il d'un ton bourru. L'un des gardiens un peu trop sur la défensive resserra dans ces mains sa lance derrière Horyön. Un détail qui n'échappa guerre au guerrier kelownien qui reprit une nouvelle fois la parole. « Cette hostilité est pathétique. Crois-moi, je n'aurais pas besoin d'armes pour te faire avaler ta lance. »  Bien qu'Horyön ne montrait aucune agressivité alarmante, la tension était palpable et la scène en question attroupait de monde un peu partout autour.


Revenir en haut Aller en bas
Akeela
Messages : 1375
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [Horyön - Akeela] The Wolf is coming !  [Horyön - Akeela] The Wolf is coming ! EmptyLun 29 Mai - 22:52


akeela & horyönAkeela ne peut s’empêcher de se demander si l’homme l’a fait volontairement ou pas, d’amener la dépouille d’un loup dans un endroit où se trouvent tout un tas de personnes pour qui ces animaux sont sacrés. À commencer par elle-même d’ailleurs, bien qu’elle se dise que l’homme ne sait pas forcément de quel clan elle vient. Elle l’observe, elle attend sa réponse tout en le regardant replacer le loup sans vie sur son épaule. Son explication ne lui plait pas forcément mais elle ne dit rien, se contentant de l’observer. Puis il demande à voir l’Ipa et Akeela lève un sourcil, surprise. Si elle n’est pas toujours reconnue lorsqu’elle sort de la Citadelle, elle pensait au moins l’être ici, devant les marches de sa propre maison. Mais ça l’amuse de voir que l’homme devant elle ne la connait pas du tout et vient pour la rencontrer, sans même savoir de quoi elle a l’air. « Vous l’avez devant vous. » Elle aurait presque pensé que Karrah lui aurait dépeint un portrait avant de l’envoyer au sein de la Citadelle pour la rencontrer. « Je me nomme Akeela, je suis celle que vous voulez voir. » Et elle fait signe aux gardes qui se tiennent derrière l’homme. « Je pense qu’il n’est pas utile d’être autant pour escorter notre ami kelownien. » Elle voit les gardes s’observer quelques secondes avant que leur supérieur ne finisse par prendre une décision et ne renvoie quelques-uns d’entre eux. L’homme reste néanmoins avec un autre, réduisant le nombre de garde à deux.

Akeela ne dit rien, dans les faits l’homme a tout de même suivi ses ordres en renvoyant quelques gardes, mais elle aurait presque préféré qu’ils partent tous parce qu’elle considère que le kelownien n’est pas hostile. Peut-être qu’elle ne devrait pas faire autant confiance aux gens, pas aussi facilement cependant, mais elle ne peut s’en empêcher. Puis l’homme est envoyé par Karrah donc elle n’a aucune raison de douter de lui. « Veuillez excuser le comportement un peu trop zélé de la garde, le fait que Kelowna souhaite rejoindre l’Alliance ne semble pas apaiser tous les esprits. » Et elle esquisse un léger sourire, parce qu’elle sait que la plupart des hommes qui sont autour d’elle ne sont pas pour cette alliance. « Peut-être pourriez-vous confier la dépouille du loup à l’un de mes gardes pour montrer votre bonne volonté ? Pour certains ici, c’est un animal sacré qui mérite le respect aussi bien pendant sa vie que dans la mort. »

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) Re: [Horyön - Akeela] The Wolf is coming !  [Horyön - Akeela] The Wolf is coming ! EmptyMar 30 Mai - 18:05



Akeela



Horyön

THE WOLF IS COMING !

«Vous l’avez devant vous. » Les mots de la jeune femme ne semblèrent pas avoir d'impact sur l'étranger, pas de surprise ou d'étonnement, pas de dégoût ou d'admiration, rien... Une jeune femme ayant tout juste vécu son vingtième hiver était tout à fait en mesure d'être Ipa. Après tout, Horyön n'avait aucune idée de la manière dont les gens de la Citadelle s'y prenait pour choisir leur leader. Après tout, Karrah, la chef de clan Kelowna était elle aussi relativement jeune, mais Horyön se fichait pas mal de l'âge, du sexe ou même de genre de personne qu'est l'Ipa. Il n'avait pas été envoyé ici pour jugé des gens d'après leurs apparence, c'était d'ailleurs à l'opposé de son état d'esprit. La dénommée Akeela ordonna aux gardes de se retirer mais deux d'entre eux restèrent auprès du kelownien. « Veuillez excuser le comportement un peu trop zélé de la garde, le fait que Kelowna souhaite rejoindre l’Alliance ne semble pas apaiser tous les esprits. » Évidemment qu'ils n'étaient pas tranquilles de recevoir un membre de clan Kelowna là où vivent leurs familles. Le clan d'Horyön avait passé ses dernières années à piller, tuer et à réduire en esclavage les peuples qui avaient formé la Citadelle. Peut-être même qu'il avait lui-même participer à ceux-ci. Tout cela avait beau appartenir au passé, certaines cicatrices se referment difficilement même avec le temps. Horyön avait beau être comparé à un loup dans la bergerie, personne dans toute la Citadelle ne pouvait voir les choses sous le point de vue d'un Kelownien. Et si le « Loup » en question ne s'était-il pas jeté dans la gueule du loup ? Après tout, qui sait combien d'hommes et de femmes étaient prêt à venger la perte d'amis ou de membres de leurs famille en saignant à blanc le premier Kelownien qui entrait dans la Citadelle ? En voilà justement un tout juste arrivé de ce pays de barbare. Il y avait une raison au fait que le conseiller envoyé par Karrah ne soit pas un vieil homme faible et fatigué. La menace sur Horyön émanait non seulement de son peuple qui n'était pas forcement pour l'Alliance mais aussi de la Citadelle elle même. Son avis sur la question ? Si quelqu'un l'attaque, la personne mourra. Quel que soit son clan, Kelowna, Orketa, Pankara ou encore Sengoli. Il n'y avait aucune différence pour lui.

« Peut-être pourriez-vous confier la dépouille du loup à l’un de mes gardes pour montrer votre bonne volonté ? Pour certains ici, c’est un animal sacré qui mérite le respect aussi bien pendant sa vie que dans la mort. » Voilà qui expliquait donc une partie de cet accueil glacial. Un animal sacré...bien qu'Horyön n'avait aucune croyance, il respectait celles des autres. Si certains veulent s'en remettre aux prières ou à la vénération d'un animal quelconque, qu'il en soit ainsi. Lui, trouve que  tout ceci est inutile, ce n'est pas une prière qui sauvera quelqu'un d'un coup d'épée. Le loup sacré pour certain ? Étrange, Horyön avait ouïe dire qu'Orketa en tuer deux pour en faire un manteau à chacun de ses chefs. Si c'était le cas, il ne devaient probablement pas s'entendre avec ceux qui vénéraient le loup... A moins que ce soient les mêmes, ce qui serait absurde. Le kelownien aperçu du regard le jeune soldat qui peinait à porter son arme qui pesait bien son poids. Avec un léger sourire, il s'approcha de lui et lui déposa la carcasse du loup sur les épaules non sans brutalité. L'animal était à peine plus gros que le jeune homme qui tremblait sous le poids de celui-ci. « Et le fait pas tomber, ce serait irrespectueux. » Horyön s'avançait alors vers la jeune femme, Akeela étant bien plus petite que lui, il la dominait de plus d'une tête. Une fois qu'il fut plus proche, le kelownien la détailla du regard en silence avant de déclarer. « Je suis Horyön de Kelowna, c'est Karrah qui m'a envoyé dans le but de vous conseiller. » Un bruit sourd se fit entendre, cela venait du jeune homme qui s'était écroulé sous le poids de l'arme et du cadavre de loup. Encore une fois il n'y eut aucun effet sur le visage d'Horyön, bien que beaucoup avait détourné le regard de l'étranger et de l'Ipa, le kelownien n'avait pas détourné ses yeux de ceux d'Akeela. « Quelle est la suite à présent ? » Alors que la garde rapprochée de l'Ipa et ceux qui avaient escorté Horyön jusque là se montraient nerveux par rapport à la proximité entre leur chef et le barbare. Ce dernier conservait un sourire discret sur son visage alors que certain villageois venait en aide au jeune garde avec son fardeau.

Quelle est la suite à présent ?



Revenir en haut Aller en bas
Akeela
Messages : 1375
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [Horyön - Akeela] The Wolf is coming !  [Horyön - Akeela] The Wolf is coming ! EmptyDim 4 Juin - 17:55


akeela & horyönAkeela sait très bien que l’arrivée du kelownien dans la Citadelle ne plait pas à tout le monde et qu’il existe quelques tensions au sein de la ville depuis quelques jours. Mais elle ne doute pas que ces tensions finiront par s’apaiser lorsque les gens se rendront compte que non seulement l’homme n’est pas hostile mais qu’en plus les kelowniens ne sont pas tous les gens froids et sanguinaires que racontent les histoires. Elle l’a bien vu avec Karrah, la jeune femme est loin de ressembler à son prédécesseur et elle a l’air d’être assez ouverte en ce qui concerne les questions de paix et d’alliance. Alors oui, Akeela pense que les kelowniens peuvent tout à fait rejoindre l’Alliance et que l’homme face à elle n’est pas hostile, malgré le cadavre de loup qu’il porte sur son épaule aujourd’hui. Alors elle espère qu’il va répondre favorablement à sa requête et accepter de confier la dépouille à l’un des gardes. Cela évitera que l’homme derrière elle ne finisse par faire une bêtise à cause de cela.

Heureusement, il accepte – peut-être à contrecœur, Akeela ne saurait pas vraiment le dire – et confie la dépouille à l’un des gardes encore présent, semblant presque s’amuser de lui confier quelque chose d’aussi gros que lui. Akeela observe mais ne dit rien, l’homme accepte de faire un geste qu’elle vient de lui demander et elle aimerait éviter d’avoir à le vexer en lui disant quoi que ce soit qui pourrait être mal interprété. Vu qu’il fait des efforts, ce serait malvenu de rajouter quelque chose et elle se contente de l’observer tandis qu’il l’approche et qu’elle perçoit la tension de ses deux gardes derrière elle. Un geste de la main envers eux, discret mais significatif, et elle ne détourne pas le regard tandis qu’un bruit se fait entendre, écoutant la question de l’invité kelownien. « Des quartiers vous ont été attribués dans l’aile des conseillers et je suppose que quelqu’un vous fera visiter les alentours si vous le souhaitez. Les autres conseillers voudront sans doute faire votre connaissance rapidement. » Même si elle en doute un peu finalement, à part peut-être de la part de Mosiah qui est celui qui semble le mieux prendre cette nouvelle arrivée ainsi que l’entrée des kelowniens dans l’Alliance.

Elle délaisse l’homme quelques secondes pour se tourner vers les gardes qui s’occupent d’aider celui à qui la dépouille du loup a été confiée. « Amenez le à Eden, elle saura quoi faire. » La vieille femme vient d’Orketa et Akeela a confiance en elle, elle saura s’occuper de la dépouille du loup avant l’hommage qui lui sera rendu. Akeela s’occupera de cela un peu plus tard, elle veillera elle-même à ce que l’animal soit conduit sur les terres orketa puis enterré selon les traditions de son clan, même si celui-ci ne vient pas de là-bas. Puis elle se tourne à nouveau vers cet invité envoyé par Karrah et lui fais signe de la suivre à l’intérieur. « J’aimerais savoir, pour quelle raison Karrah vous a-t-elle choisi vous et pas un autre ? »

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) Re: [Horyön - Akeela] The Wolf is coming !  [Horyön - Akeela] The Wolf is coming ! EmptyMar 6 Juin - 19:48



Akeela



Horyön

THE WOLF IS COMING !

Quelle est la suite à présent ? Une question qu'Horyön se posait depuis qu'il avait accepté le poste de conseiller à la suite. Était-il en mesure de donner des "conseils" ? Saurait-il "convaincre" et opposer des arguments de poids ? Parviendrait-il à ne pas déclenché de conflit supplémentaire ? Tant de question sur le futur... Ce n'était clairement pas un de ses traits de caractère habituels, pour lui le passé et le futur ne sont pas des choses dont les gens devraient se soucier. L'instant présent est tellement plus important. C'est d'ailleurs dans ce sens là qu'était sa question, il avait reçu pour ordre de venir à la Citadelle et d'être le nouvel ambassadeur de Kelowna. Ces plans c'était arrêté au moment où il avait rencontré Akeela. « Des quartiers vous ont été attribués dans l’aile des conseillers et je suppose que quelqu’un vous fera visiter les alentours si vous le souhaitez. Les autres conseillers voudront sans doute faire votre connaissance rapidement. » Attribués ? Tout ceci sonnait étrangement dans la tête du kelownien. C'était bien la première fois qu'il entendait ce mot de cette manière. Dans le clan Kelowna, rien n'était attribué, tout était mérité et gagné. Les paroles d'Akeela ressemblaient à l'accueil que Laëth lui avait fait il y a une dizaine d'année. « Une chambre t'a été attribuée dans l'aile des chefs de guerre, un de nos guerriers te montreras les lieux. Tu rencontreras aussi les autres chefs de guerre. » Bien que dans ce contexte là, il avait prit ce poste en tuant son prédécesseur. C'est une nouvelle vie qui s'offrait à lui et elle semblait exemptée de tout combat pour l'avoir. C'était étrange pour le grand guerrier mais peu lui importait. Il acquiesça en silence, pensant qu'il avait peut être besoin d'une rapide mise au point sur les coutumes des différents clans afin de ne pas réitérer un incident comme celui du loup.

« Amenez le à Eden, elle saura quoi faire. » Horyön se tourna ses yeux vers le groupe de soldat qui aidait le jeune homme croulant sous le poids de la carcasse. La Citadelle avait donc un esprit collectif beaucoup plus présent que Kelowna, était-ce forcement une bonne chose ? Dans son clan, il fallait être fort et il fallait le devenir seul, se dépassé soit-même. Les autres ne seront pas toujours présent et en l'aidant de cette manière cela pouvait devenir un handicap. « J’aimerais savoir, pour quelle raison Karrah vous a-t-elle choisi vous et pas un autre ? » Horyön et pas un autre ? Ce dernier était unique, que se soit en tant qu'homme mais aussi en tant que Kelownien. Il était considéré comme un être étrange par les siens mais sa loyauté envers eux était infaillible et cela avait contribué à son accession au poste de conseiller. « J'imagine que c'est comme pour tout les autres conseillers. Ma loyauté va vers le peuple de Kelowna et Karrah me fait confiance. De plus, je ne suis pas contre cette alliance contrairement à beaucoup de kelownien. » Entre ceux qui convoitaient le pouvoir de Karrah, ceux qui étaient contre l'Alliance quelque soit leurs raisons et ceux qui ne montrent pas qu'ils sont favorable ayant peur des représailles, il était très difficile de faire une estimation de l'avis général du peuple.

Akeela fit signe à Horyön de le suivre à l'intérieur de cette grande bâtisse où vivait l'Ipa. Son regard se tourna vers le garde portant son arme et son loup. « Où vont-ils avec mes biens ? » Dit-il en les observant, s'éloigner. Qui était cette Eden ? Et en quoi elle savait quoi faire ? Le seul à décider de ce qu'il adviendra de la carcasse était Horyön et personne d'autre. « Cette arme et ce loup m'appartiennent. Je pense que vous connaissez nos coutumes pour savoir comment on s'empare des biens d'autrui chez nous... » Il était incompréhensible que tout juste arrivé, Horyön se faisait dépouiller de ses biens à la vue de tous. Non, il en était pas question. Il était de Kelowna, même si il était en territoire inconnu et qu'il s'adressait à la personne ayant le plus de pouvoir sur toutes les régions connue, il ne se laisserait pas intimidé. De plus, il n'avait pas l'intention qu'une certaine discrimination s'installe. Horyön avait une règle : "l'Égalité des espèces". « Je croyais que l'Alliance à été crée pour mettre les différents clans sur un pied d'égalité. Vous préférez donc favoriser un peuple plutôt qu'un autre ? » Faisait-elle partie elle même de ce clan qui vénéraient les loups ? Cela expliquerait beaucoup mais pas le fait de son favoritisme existe. En tant qu'Ipa elle devait traiter chaque clan de la même manière, c'est d'ailleurs dans son intérêt ainsi que celui de l'Alliance. Si le fait de vénérer un loup était accepté, celui de disposer de ce qui appartient à une victime tuée l'est aussi.



Revenir en haut Aller en bas
Akeela
Messages : 1375
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [Horyön - Akeela] The Wolf is coming !  [Horyön - Akeela] The Wolf is coming ! EmptyLun 12 Juin - 18:35


akeela & horyönAkeela est curieuse de connaître les raisons du choix de Karrah concernant cet homme qui lui fait face. Elle souhaite savoir pourquoi la jeune chef de clan l’a choisi lui pour la représenter à la Citadelle et pas un autre, pourquoi pas l’un de ces hommes avec qui elle est venue quelques jours auparavant. Alors elle l’écoute lui dire que comme les autres conseillers envoyés à la Citadelle, cela doit être pour la loyauté qu’il a envers son clan et la confiance que Karrah a en lui. Akeela l’observe durant quelques secondes, essayant de comprendre ce qu’il pense réellement. Sa loyauté va à son clan mais il n’a pas parlé de sa loyauté envers Karrah et n’était pas présent lorsque celle-ci est venue à la Citadelle. Akeela ne sait pas trop que penser de tout cela, elle attendra de voir ce que fera l’homme maintenant qu’il se trouve dans la ville.

Et tandis qu’elle s’avance vers cette bâtisse où elle vit depuis cinq ans désormais, elle se tourne en voyant que l’homme n’avance plus et observe les gardes. Et elle l’écoute demander où ses biens sont emmenés, tiquant légèrement sur la partie qui traite du loup. Mais elle ne laisse rien paraître et observe l’homme tandis qu’il exprime le fait d’être un kelownien et d’avoir cette coutume qui veut que tout ce dont on s’empare soit à soi. « Votre arme vous sera rendue lorsque vous serez installé. Vous n’avez rien à craindre ici. » Même si elle peut aisément comprendre le besoin qu’il ait de l’avoir sur lui, en cas de soucis. Mais les membres de la garde sont zélés et Akeela ne doute pas que leurs ordres ont été donnés clairement par Madaline. Et elle écoute cet homme qui parle de l’Alliance et du fait qu’elle-même fasse preuve de favoritisme en privilégiant un clan plutôt qu’un autre, l’observant depuis les quelques marches qu’elle a monté avant de le voir s’arrêter. « Aucun clan n’est plus favorisé qu’un autre au sein de la Citadelle. Ici tout le monde est logé à la même enseigne, que vous soyez un conseiller de l’Ipa ou un marchand d’épices, vous vivez de la même façon et risquez les mêmes choses. Les coutumes et traditions sont respectées au sein de la ville tant que celles-ci n’entravent pas à la sécurité et à la bonne moralité des gens d’ici. Il n’y a pas d’esclaves à la Citadelle bien qu’il en existe en Kelowna, les drogues que l’on trouve en Shisayo sont interdites ici et bien d’autres pratiques venues des clans extérieurs sont prohibées dans cette cité. » Cela est nécessaire pour garder la ville en sécurité et éviter certains débordements qui pourraient avoir lieu. « J’ignore ce que vous souhaitiez faire avec la dépouille de ce loup et j’espère me tromper sur ce que j’imagine, d’après les histoires qui se rattachent à votre clan. Mais je ne peux que vous conseiller d’oublier cet animal et peut-être même cette devise, puisqu’ici le vol et le meurtre sont punis. Vous n’êtes plus en Kelowna mais sur les terres des clans alliés, il faudra vous adapter à certaines choses. »

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) Re: [Horyön - Akeela] The Wolf is coming !  [Horyön - Akeela] The Wolf is coming ! EmptyJeu 20 Juil - 14:33



Akeela



Horyön

THE WOLF IS COMING !

La jeune Ipa avait de la répartie, c'est le moins que l'on puisse dire. Toutes ses paroles étaient teintées de son but réel : la paix et l'égalité ; ou n'était-ce que de la naïveté ? Horyön considérait qu'il était probablement trop tôt pour se faire son propre avis. Lui qui était complètement buté et ayant la culture kelownienne profondément ancrée dans ses racines, il écoutait la jeune femme lui faire un topo sur la ville. C'est là que prenait tout le sens de sa présence ici, un kelownien classique serait resté sur ses positions et insisté inutilement quitte à devenir violent. Horyön n'était pas un kelownien classique...

« Votre arme vous sera rendue lorsque vous serez installé. Vous n’avez rien à craindre ici. » L'arme d'Horyön était plus un élément symbolique qu'autre chose. Bien qu'il s'en servait, il n'en avait nul besoin pour tuer un humain ou un animal. Il a été élevé à la dure et les armes sont arrivés tard dans sa vie. Non jeune Ipa ne vous en faites pas pour Horyön, il n'est pas de nature "craintive".

« Aucun clan n’est plus favorisé qu’un autre au sein de la Citadelle. Ici tout le monde est logé à la même enseigne, que vous soyez un conseiller de l’Ipa ou un marchand d’épices, vous vivez de la même façon et risquez les mêmes choses. Les coutumes et traditions sont respectées au sein de la ville tant que celles-ci n’entravent pas à la sécurité et à la bonne moralité des gens d’ici. Il n’y a pas d’esclaves à la Citadelle bien qu’il en existe en Kelowna, les drogues que l’on trouve en Shisayo sont interdites ici et bien d’autres pratiques venues des clans extérieurs sont prohibées dans cette cité. » Étrangement, Horyön fut soudainement très intéressé par ce que disait Akeela. Certes Kelowna avait des esclaves et c'était quelque chose qu'Horyön n'approuvait pas vraiment mais pas dans le sens humanitaire, il trouvait que les esclaves faisait et de leurs maîtres des assistés. Bien qu'il n'avait jamais rien fait contre cela jusqu'à maintenant, il y sera probablement forcé dans les semaines à venir. Le sujet de l'esclavagisme avait de forte chance d'être le premier à être jeté sur la table pour le négocier.

« J’ignore ce que vous souhaitiez faire avec la dépouille de ce loup et j’espère me tromper sur ce que j’imagine, d’après les histoires qui se rattachent à votre clan. Mais je ne peux que vous conseiller d’oublier cet animal et peut-être même cette devise, puisqu’ici le vol et le meurtre sont punis. Vous n’êtes plus en Kelowna mais sur les terres des clans alliés, il faudra vous adapter à certaines choses. » La loi primaire de Kelowna était l'essence même de son peuple, l'Ipa ne passait pas par quatre chemins et Horyön appréciait grandement. En ce qui concerne le loup il était conscient que ce n'était pas vraiment le moment et l'endroit pour dire qu'il allait en faire des brochettes selon l'une des recettes ancestrales de son peuple. Peu importe, qu'elle garde le loup, Horÿon avait bien compris qu'ici chaque coutume pacifique étaient respectés, il allait devoir s'adapter à ce nouveau milieu et il en était ravit car tout ceci allait abreuver sa soif de connaissance sur les différents peuples et leurs traditions. « Je comprends, sachez que je n'ai pas une bonne connaissance des différentes cultures et ma je compte bien y remédier. Soyez rassuré, la devise de Kelowna est restée aux frontières du pays lorsque je l'ai quitté et je ne compte pas créer de problème ni de conflit. »

Le grand guerrier se détourna alors du groupe de soldat portant le défunt animal, signe qu'il abandonné son bien. Il fit un léger signe de la main afin d'inviter Akeela à continué sa route en la suivant. Bien qu'il n'avait rien dit à ce sujet, Horÿon n'était pas très à l'aise à l'idée de vivre comme un conseiller. Il pense que c'est trop simple de tout avoir simplement grâce à son travail. Nourriture, logement, biens divers, il aimait acquérir tout ça par lui même et même sans acte de barbarie. En avançant dans la résidence de l'Ipa, il observait la jeune femme qui marchait devant lui, non pas que son âge ou son sexe lui importe car Karrah était très semblable mais c'est plutôt son vécu qui l'intéressait grandement. Il avait entendu des rumeurs sur le système de sélection de l'Ipa dans jamais avoir pu correctement en entendre la totale vérité. « Akeela ? Êtes-vous déjà aller à Kelowna ? Où même tout les autres clans ? » L'Ipa avait t'elle voyagé avant de devenir ce qu'elle est aujourd'hui ? Avait-elle exploré les confins perdu et sanglant des terres de glaces ou même l'immensité du désert ou encore les imposantes montagnes et océan ? Si ce n'était pas le cas, il fallait clairement y remédier...



Revenir en haut Aller en bas
Akeela
Messages : 1375
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [Horyön - Akeela] The Wolf is coming !  [Horyön - Akeela] The Wolf is coming ! EmptyMar 1 Aoû - 21:16


akeela & horyönAkeela est peut-être un peu sèche dans ses paroles mais elle préfère être claire dès maintenant avec l’homme envoyé par Karrah. La Citadelle n’est pas comme les terres kelowniennes, les lois ici ne sont pas les mêmes que dans le nord et pas non plus comme dans les autres clans alliés, il devra se faire à ces changements. Et rapidement. Mais Akeela ne doute pas que cet homme s’adaptera à sa nouvelle vie à la Citadelle, tous les conseillers ont réussi à le faire jusqu’à maintenant, y compris Mosiah, le dernier arrivé. Si le conseiller sengoli a réussi à se faire à cette nouvelle vie, Akeela ne doute pas qu’il en sera de même pour l’homme devant elle, que les habitants de la Citadelle arriveront aussi à l’accueillir correctement parmi eux. Peut-être qu’elle est un peu trop naïve parfois mais elle a foi en son peuple et sait que celui-ci se fera à ce changement et finira par accepter Kelowna aussi.

Akeela observe cet homme à qui la nouvelle chef de clan a accordé sa confiance pour la représenter au sein de la Citadelle. Il semble comprendre ses paroles et ne proteste pas – non pas qu’elle pensait qu’il le ferait, bien évidemment – mais explique qu’il n’a pas une très bonne connaissance des coutumes et autres cultures présentes au sein de la cité. « La Citadelle a beaucoup à offrir et vous découvrirez énormément ici. Je ne doute pas non plus que nos formateurs pourront vous apprendre des choses sur les autres clans si vous le souhaitez. » Cela pourrait lui permettre d’en savoir un peu plus sur les lois et les coutumes de chacun, d’autant que la Citadelle abrite de nombreux écrits sur les clans et même sur l’ancien monde. Il est vrai que cela lui paraitra bien différent que les terres de son clan.

Elle se détourne de l’homme et reprend sa route maintenant que tout est mis à plat du côté de la conduite qu’il devra adopter au sein de la ville. Elle s’avance dans cette grande demeure où elle vit depuis un peu plus de cinq ans à présent et où cet homme vivra à présent. Puis elle tourne légèrement la tête à ses questions. « Non, je n’ai jamais eu l’opportunité de me rendre en Kelowna. Peut-être pourrais-je le faire d’ici quelques temps, puisque la nouvelle chef de clan semble être plus accueillante envers ses invités que ne l’était Laëth. » Elle esquisse un léger sourire. Loin d’elle l’idée de dénigrer l’accueil que lui aurait réservé Laëth à l’époque, mais aux vues des réponses à ses messages, Akeela se doute bien qu’elle aurait bien vite perdu la tête si elle avait décidé de monter au nord pour la rencontrer. « Mais j’ai visité tous les clans alliés et rencontré chacun de leurs chefs après ma nomination. J’ai aussi eu l’occasion de me rendre en Sengoli il y a deux ans, pour proposer l’Alliance à leur nouvelle chef de clan. » Et Akeela ne le regrette aucunement à présent. « Avez-vous voyagé vous-même ? »

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) Re: [Horyön - Akeela] The Wolf is coming !  [Horyön - Akeela] The Wolf is coming ! EmptyMar 12 Sep - 0:14



Akeela



Horyön

THE WOLF IS COMING !

Akeela n'avait pas tort, loin de là... Laëth n'avait pas été connue pour son hospitalité ou pour son pacifisme. L'idée que l'Ipa eut finie sur une pique aurait été une possibilité forte probable. De plus Kelowna a beau avoir des paysages magnifiques, on ne peut pas dire que le tourisme y est propice. C'est probablement le dernier soucis que se posaient ces habitants. Maintenant que Karrah était aux commandes, il était clair que pénétrer dans le territoire était moins...mortel qu'auparavant. Le problème c'était les clans qui refusaient le règne de Karrah. L'ancien régime leur manquait cruellement à tel point qu'ils faisaient leurs propres lois de leurs côtés. Tout ceci n'était qu'une question de temps jusqu'à ce que l'armée de Karrah leurs tombent dessus. Mais ces actes ne seraient-ils pas considéraient comme une dictature ?

Continuant d'avancer dans la grande demeure de l'Ipa, Horyön écoutait attentivement les dires d'Akeela. Le voyage était pour le barbare une forme d'enrichissement, pas parce qu'il faut voyager pour faire des pillages mais plutôt car c'est uniquement de cette manière que l'on peut apprendre et découvrir le monde. Ces frontières entre les différents pays sont déjà un frein conséquent à la connaissance des alentours. Horyön fut ravi d'entendre que l'Ipa avait déjà beaucoup voyager de son côté en ayant rencontré les différents chefs. Akeela lui retournait alors finalement la question à laquelle le guerrier prit son temps avant de répondre, observant le décor qui l'entourait. Aucune des maisons qu'il avait piller par le passé étaient comme celle-ci. "Oui, beaucoup. J'ai sillonné Kelowna pendant longtemps et je suis moi même issus d'un village aux frontières du nord." Et quel village... Horyön se demandait souvent s'il existait encore ou même si les traditions avaient survécus. "L'armée m'a aussi amené très loin, que ce soit sur l'océan ou vers le sud. Je sais à quoi ressemble les différents pays, c'est la culture que je ne connais pas ainsi que les traditions." Le guerrier avait été un chef de guerre pendant plus d'une décennie, il avait mené de nombreuses fois ces hommes en territoire ennemi, y compris dans le désert des Shisayos et des montagnes Sengoli, même les eaux des Pankaras et leurs navires avaient eut affaire à Horyön. Pourtant il ne s'en était jamais trop vanté, son but avait toujours été d'accomplir ses missions proprement en perdant un minimum d'homme. Il ne s'était jamais enrichit des biens qu'il avait acquit lors de ces missions, son désir de connaître les cultures qu'il avait pillé était pour lui bien plus important et il n'avait surtout jamais était assouvit.




Dernière édition par Horyön le Mar 3 Oct - 22:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Akeela
Messages : 1375
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [Horyön - Akeela] The Wolf is coming !  [Horyön - Akeela] The Wolf is coming ! EmptyDim 24 Sep - 23:14


akeela & horyönAkeela ne regrette aucunement les différents voyages qu’elle a fait dans les clans alliés au cours de ces trois dernières années. Se rendre elle-même à Moroni contre l’avis de ses conseillers a été plus que bénéfique et elle n’hésiterait pas à le refaire si elle le devait. Elle a apprécié voir de nouveaux paysages et rencontrer des gens ayant d’autres cultures, elle apprécie toujours cela d’ailleurs et c’est pour cette raison qu’elle se sent bien à la Citadelle, cette ville qui accueille des gens venus d’un peu partout. Des gens comme Horyön, cet homme qui se trouve face à elle aujourd’hui et qui vient pourtant de l’extrême nord d’un clan longtemps ennemi. « Vous aurez sans doute l’occasion de rencontrer des gens venus de ces pays que vous avez traversés. La Citadelle renferme beaucoup de personnes ayant quitté leurs terres pour s’installer ici, sur ces terres neutres où ils sont en sécurité. Il y a des kelowniens parmi eux, même si ceux-ci se font sans doute un peu plus discrets que ceux venus des autres clans de l’Alliance. » Elle a déjà croisé la route de ces gens qui ont quitté les terres du nord à cause des guerres et de la barbarie de leur ancien chef mais Akeela sait qu’ils se font plutôt discret sur leur clan de naissance.

Elle s’avance à travers cette maison où elle vit depuis cinq ans maintenant, de cette maison qui a vu tant de choses depuis sa création, et relève la tête vers Horyön après avoir tourné dans un couloir. « Nous sommes ici dans l’aile réservée aux conseillers. Comme pour le reste de la maison, les couloirs sont gardés mais vous êtes libres d’aller et venir comme bon vous semble, vous n’êtes pas prisonnier ici. » Elle esquisse un petit sourire. « La salle du Conseil se trouve au premier étage mais Mosiah s’est proposé pour vous faire la visite de la maison et vous en expliquer les subtilités. Il est votre homologue venu de Sengoli et sans doute l’un des rares à ne pas voir votre venue comme une idiotie de ma part. » Akeela détourne son regard de l’homme et avance dans le couloir jusqu’à s’arrêter devant une porte en bois, sortant une clé de l’une de ses poches pour la lui tendre. « Ici se trouvent vos quartiers. Si vous avez besoin de quelque chose, n’hésitez pas à la signaler à Mosiah lors de sa visite et je ferais le nécessaire. » Elle lui tend la clé et le laisse ouvrir la porte pour découvrir sa nouvelle chambre.

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) Re: [Horyön - Akeela] The Wolf is coming !  [Horyön - Akeela] The Wolf is coming ! EmptyMar 3 Oct - 23:46



Akeela



Horyön

THE WOLF IS COMING !

Horyön observait la demeure qui était devenu aujourd'hui son domicile de par son statut. Le luxe n'était pas une chose à laquelle il arrivait à se faire. Même si sa capacité d'adaptation à divers milieu était un bel atout, vivre dans une telle ville avec un mélange de culture pareil tout en étant pourvu de responsabilités qui le dépassés... Tout ça s'avérait être un véritable défi. Il écoutait Akeela attentivement, marchant dans les couloirs au même rythme que celle-ci malgré la différences entre leurs enjambés respectives. "Des gens venu de pays qu'il aurait traversé" ? Autrefois, Horyön ne "traversait" pas les différents pays sans faire des pillages et des victimes. Peut être que des connaissances de ses dernières le reconnaîtront et le mettront à mal. Le guerrier était conscient qu'il avait fait des choses horribles par le passé, le pire dans tout ça, c'est qu'il n'éprouvait aucun regret.

L'Ipa affirmait que la Citadelle comptait aussi des kelowniens réfugiés. Pour Horyön, ils ne méritaient pas d'être appelé "kelownien", ce n'était que des déserteurs qui avaient abandonné leur patrie. Le guerrier restait silencieux alors qu'Akeela lui présentait l'aile des conseillers en passant devant quelques gardes qui firent mine de ne pas voir le nouvel arrivant. Akeela lui annonça qu'un certain Mosiah de Sengoli serait son guide mais aussi que les habitants et les conseillers de la Citadelle était du même avis que les kelowniens en ce qui concernait l'initiative de faire entrer le clan du nord dans l'Alliance : une idiotie d'une jeune femme. Horyön souriait en retour à l'Ipa qui lui tendu une clé menant à la porte voisine. Le nouveau conseiller remercia la jeune femme d'un signe de tête et pénétra dans son nouveau logis. Une chambre spacieuse avec tout le mobilier nécessaire et un balcon. Une fois que le regard d'Horyön eut balayé la pièce, il s'arrêta dans celui d'Akeela. "Merci pour votre accueil Akeela. Je me réjouis à l'idée de découvrir ce que la Citadelle et ses habitants ont à offrir. Nous nous reverrons bientôt j'imagine. " Horyön souria une nouvelle fois à Akeela et lança un dernier regard à son escorte


Revenir en haut Aller en bas
Akeela
Messages : 1375
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [Horyön - Akeela] The Wolf is coming !  [Horyön - Akeela] The Wolf is coming ! EmptyDim 8 Oct - 16:36


akeela & horyönAkeela ne doute pas que Mosiah prendra soin de montrer la Citadelle au nouveau conseiller venu de Kelowna, celui-ci s’étant proposé pour le faire lorsqu’il a appris son arrivée. Le conseiller sengoli est sans doute celui qui ne voit pas l’arrivé d’Horyön comme quelque chose de mauvais, contrairement à ses homologues de la Citadelle et Akeela ne doute pas qu’il accueillera correctement l’homme venu du nord. Elle le regarde ouvrir la porte de ses nouveaux quartiers et pénétrer dans la chambre, tout en restant elle-même à l’extérieur. Elle n’a pas pour habitude de pénétrer dans les quartiers privés des gens qui vivent à l’intérieur de cette maison et le laisse découvrir sa chambre par lui-même. Elle esquisse un léger sourire lorsqu’il la remercie pour son accueil et lui dis se réjouir à l’idée de découvrir la Citadelle. « Je suis sûre que la Citadelle vous plaira, bien que celle-ci soit très différente des villes de votre clan. » Mais elle ne doute pas qu’il se fera à tous ces changements et qu’il finira par se plaire dans cette ville, bien que les coutumes soient différentes de celles auxquelles il s’est habitué depuis sa naissance. « Je vous laisse découvrir vos quartiers, Mosiah viendra vous voir d’ici peu je pense. Je serais aux terrains d’entrainement si vous avez besoin de quoi que ce soit. » L’homme doit sans doute être sorti dans les rues de la ville mais Akeela sait qu’il tiendra sa promesse de faire visiter la ville à Horyön. Elle salue l’homme d’un signe de tête et se recule de l’encadrement de la porte pour repartir à travers les couloirs de la maison. Elle a promis à Caleigh de s’entrainer avec elle aujourd’hui et Akeela tient toujours parole. Alors elle laisse l’homme de confiance de Karrah dans ses nouveaux quartiers et s’en va vaquer à ses occupations.

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Horyön - Akeela] The Wolf is coming !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Flood & cie :: Les archives du forum :: Archives des rps-
Sauter vers: