AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
lumière sur un pv attendu :
MENELAS
42 ans ▬ chef du clan Askhadi depuis 3 ans
attendu par son peuple ainsi que par Chronos, Akeela, Skylar, Uriah, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Santiago Cabrera (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
URIAH
35 ans ▬ chef du clan Shisayo depuis 20 ans
attendu par son peuple ainsi que par Brenna, Gaya, Akeela, Skylar, Ménélas, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Jake Gyllenhaal (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
SALEEM
20 ans ▬ apprenti de l'Ipa envoyé par le clan Sengoli
attendu par les sengolis mais aussi par Akeela, Skylar, Augias, Shirin, Lucy & Caleigh
avatar proposé : Marco Ilsø (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
GAYA
30 ans ▬ chef des guerriers du clan Shisayo
attendue par son peuple ainsi que par Uriah, Akeela, Skylar, Ménélas, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Ellen Hollman (négociable) ▬ plus d'infos par ici
Partagez | 
 

 Arduinna ◊ Lost in this world

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 143
Inscrit le : 24/05/2017
Crédits : Fassophy, Opallia, Tumblr
Célébrité : Imogen Poots
Multi-comptes : Muire & Tavion

Arduinna
– clan : askhadi –
clan : askhadi
(#) Arduinna ◊ Lost in this world  Mer 24 Mai - 22:23



– Arduinna –
Clan : Askhadi – Rôle : Aubergiste & brocanteuse – Âge : 25
Allégeance : Citadelle, par convention. Autrement, sans allégeance – Feat : Imogen Poots



Caractère & Physique :


Arduinna est mince et fragile : tant mieux, elle ne cherche pas à impressionner qui que ce soit, ça serait même plutôt le contraire et si elle n’était pas aussi sujette à l’hypersensibilité tactile, elle demanderait même des câlins en permanence.
Arduinna a un visage rond, sur lequel se dessine une bouche fine. Il y a de grandes chances pour que vous vous perdiez un jour dans ses grands yeux bleus hypnotisant : ils sont ce que l’on voit de mieux sur ce doux visage inexpressif. On lui a déjà dit que son nez pointu l’apparentait à une sorcière, mais la comparaison n’a jamais dérangée Arduinna car après tout, « il existait aussi des gentilles sorcières ».
Sur sa joue gauche, s’étend une longue cicatrice, souvenir malheureux d’un accident tout bête avec une lame un peu trop bien aiguisée.
Si vous l’avez déjà vu se déplacer, vous avez du vous apercevoir de son étrange démarche : elle tout à fait silencieuse et inquiète, comme si elle craignait de marcher sur des choses sur lesquelles il ne fallait absolument pas marcher. Ses bras son très souvent croisés, sans doute s’agit-il d’une protection supplémentaire pour couvrir son petit corps, sa petite poitrine.
Il est facile de voir lorsqu’Arduinna est mal à l’aise : pour l’aider à se reconcentrer où se calmer, elle effectue toujours le même geste, elle tapote les extrémités de ses doigts les uns contre les autres, changeant l’ordre à chaque fois, un peu comme nouveau rituel.

Arduinna est calme, réservée, solitaire, curieuse, maladroite, organisée et apathique. Mais jamais de sa vie elle n’a demandé à être comme ça. Si elle avait pu choisir, elle serait autre chose, elle serait autrement. Elle aimerait tant comprendre ce monde chaotique et incompréhensible dans lequel on l’a placé tout à fait par hasard. Elle a bien conscience de sa condition, elle voit très bien qu’elle n’est pas comme il faudrait être, mais elle ne sait pas l’expliquer pour autant.
Ce trouble ne lui permet pas de saisir l’humour, l’ironie et le sarcasme, ni même de déceler le vrai du faux. Sa naïveté lui joue parfois des tours car certains n’hésitent pas à en abuser. Mais heureusement qu’il y en a d’autres qui font tout leur possible pour paraitre transparents et honnêtes : ceux-là, elle aimerait tant les remercier si elle savait seulement comment exprimer convenablement de la reconnaissance et de la gratitude
Sa parole est à la fois rassurante et étrange. Rapide, peu rythmée, elle n’est parfois pas toujours compréhensible mais Arduinna ne s’en rend parfois même pas compte.  Souvent, le mot exact se substitue à un mot qu’elle trouvera plus jolie ou qui aura plus de sens pour elle au moment de la conversation.
La vie n’ayant jamais été tendre avec Arduinna, elle s’est retirée du monde. Tout est plus simple dans sa hutte, tout est plus simple avec des objets qu’avec des humains complexes. À tout moment, elle sait ce qui se trouve comme objets ou vêtements dans sa hutte  et connait l’histoire et les propriétaires de chacun d’entre eux, Arduinna se souvenant mieux des mots et des histoires des gens que de leurs apparences.
Patiente et observatrice, elle s’adonne à la peinture, à la sculpture et à la musique lorsqu’elle a du temps libre et elle n’en a que très peu : elle doit régulièrement s’occuper de son jardin, de son poulailler, et doit transforme sa hutte en auberge lorsque des voyageurs viennent trouver refuge dans son humble demeure.



Ce qui s'est passé dans ma vie :



Le fruit d’une rencontre hasardeuse et interdite : le bandit Orketa nommé Atton traversait régulièrement la frontière pour commettre quelques larcins dans les villages paisibles. Les Askhadi traquèrent l’individu pendant une paire d’année avant d’envoyer leur meilleure guerrière, Kreia à sa poursuite. Éventuellement, elle parvint à capturer un bon nombre de sa bande, provoquant la colère du bandit qui défia sa Némésis dans un duel. Leurs allégeances les avait fait se détester, l’ordre qu’elle avait reçue et l’objectif qu’il s’était donné ne pouvaient mener qu’à la mort de l’un ou de l’autre, mais leurs cœurs et leurs regards en décidèrent autrement : ils se rencontrèrent et s’aimèrent sur le champ, faisant instantanément disparaître ce que chacun s’était pourtant promis de faire. Par amour, Kreia déserta les rangs Askhadi et s’installa avec Atto dans les bois et jamais ils ne furent en paix à partir de cet instant. On réclamait toujours que le bandit soit rattrapé, et l’on demandait désormais que Kreia répondît de ses actes & choix douteux. Cette vie tranquille dans l’ombre et dans l’oubli ne leur sera pas permise.

Ils eurent une fille qu’ils prénommèrent Arduinna. Jaleth, une vieille femme aussi effrayante qu’intelligente qui se trouvait là par hasard aida Kreia à accoucher. Quand elle aperçut les yeux clairs de l’enfant, elle y vit un mauvais présage et prévint les parents qu’Arduinna serait une source d’ennui pour eux. Ils remercièrent la vieille dame rapidement, ne croyant pas un seul mot de la vieille. Et pourtant, ils se trompèrent. Très vite, ils remarquèrent que quelque chose n’allait pas. Elle n’était pas aveugle mais fuyait les regards, elle n’était pas infirme mais ne marchait pas, elle n’était pas bête mais ne réagissait pas. Le diagnostic tomba rapidement : elle était malade, troublée, peut-être même maudite comme l’avait dit Jaleth. À quelques reprises, ils eurent l’espoir d’avoir un enfant normal : elle se mit à parler vite, à comprendre vite, mais ne tenait toujours pas debout. Le regard plongé dans le vide, les objets que ses parents placèrent entre ses mains glissaient comme si elles étaient recouvertes d’une huile quelconque. La petite fille grandit et finit par marcher, mais également à pleurer, et ce pendant des heures, si bien que Kreia & Atton craignirent pour leur sécurité : avec un tel niveau sonore, on finirait par les retrouver. L’idée d’une malédiction se faisait de plus en plus plausible : après tout ils avaient abandonné leurs idéaux, trahi la confiance de leur peuple respectif, failli à leurs devoirs…  Ils ne méritaient peut-être pas de vivre heureux. La petite fille de cinq ans qu’ils aimaient pourtant plus que tout, à cause de ses pleurs, à cause de sa condition qu’ils ne savaient guérir, était devenu un danger ; il fallait l’abandonner temporairement, la remettre à une personne de confiance, mais en restait-il seulement ? Alors qu’ils voyageaient vers Askhadi pour déposer la fillette devant la première maison qu’ils trouveraient, ils furent arrêtés au nord-ouest d’Othal. Il n’y avait donc rien à faire : malgré tous leurs efforts, ils comprirent qu’en effet, Arduinna serait à jamais une source d’ennui pour eux.

Atton fut emprisonné en conclusion d’un procès expéditif et Kreia, après de longues négociations, put éviter la lapidation. Elle fut cependant bannie et conserva la garde de son enfant à qui l’on reprochait d’avoir du sang appartenant non seulement  à un autre clan, mais surtout à celui d’un homme mauvais. Kreia abandonna son identité et entreprit une vie de vagabonde, accompagnée de sa fille. Durant les années qui précédèrent la fondation de l’Alliance, elles évitèrent les grandes routes, les grandes villes et Kelowna, ne dormaient pas toujours au chaud, ne mangeaient pas toujours à leurs faim, mais elles vivaient, libres. Elles allaient et venaient sur les territoires des différents clans où des tensions subsistaient encore, elles partaient à la découverte du nouveau monde, et Kreia put enfin capter l’attention de son enfant en lui montrant mille et un objets qu’elle trouvait au cours de leurs expéditions : les doux coquillages peints de Pankara,  les tuniques & toges écarlates au toucher délicat de Shisayo, les totems miniatures de Sengoli… Tous ces objets culturels prenaient une dimension mystique et extraordinaire quand ils atterrissaient entre les doigts de la gamine. La malédiction était-elle seulement levée ? Fallait-il que Kreia soit séparée de l’amour de sa vie pour qu’elle puisse vivre heureuse ? Si ce n’était pas le cas, cela y ressemblait pourtant fortement.

L’année de ses quinze ans, l’Alliance et la Citadelle furent fondées et ce fut la nouvelle destination de Kreia et Arduinna.  Pour la mère, ce fut une découverte incroyable : la ville était grande et belle, mais pour la fille ce fut autre chose. Son hyperacousie devint insupportable, les gens étaient trop nombreux, trop bruyants, trop désordonnés : malgré tout le bien qu’elle apportait dans ce monde, la Citadelle était un lieu cauchemardesque pour la jeune fille qui, quand elle parvenait à faire taire ses sanglots, plaçait ses mains sur ses oreilles, fermait les yeux et imaginait un monde paisible et silencieux. À cette époque, un éminent guérisseur prit soin d’examiner Arduinna et le mystère sur sa condition fut partiellement levée : cela correspondait à une maladie de l'ancien monde. Malgré le nombre important d’ouvrages qui avait été réunis à la Citadelle, il ne restait plus rien sur le traitement de sa maladie. Pour sa mère, le simple fait que cette condition n’était pas mortelle était tout ce qu’elle avait besoin de savoir. Au cours des nombreux voyages, elle avait créé un lien fort avec Arduinna, elle avait fini par la comprendre et l’accepter comme elle était, mais elle savait pertinemment que ça ne serait pas le cas pour le reste du monde. Elles s’installèrent en bordure de la Citadelle, où Arduinna put dévorer n’importe quel livre que sa mère lui ramenait de la ville, le tout en étant au calme, en étant enfin, en paix.

Le temps passe et Kreia se fait vieille. En rassemblant ce qui reste de ses forces, elle participe activement à la réalisation du vœu le plus cher d’Arduinna : la construction d’une grande hutte, située quelque part au nord des terres Askhadi, à la frontière avec Orketa, là où tout a commencé, loin des hommes en grand nombre et loin du bruit constant trop assourdissant. L’autonomie et la solitude ne lui font pas peur, elle est prête. Elle sait qu’elle ne sera pas toujours seule cependant : sa hutte devient un véritable entrepôt de babioles et de vêtements accumulés au cours des années dont la provenance est variée, et sa maison prend alors l’allure d’un véritable cabinet de curiosités. Respectueusement, les hommes  et femmes viennent échanger et troquer leurs biens, ou simplement admirer la collection d’objets perpétuellement renouvelée d’Arduinna et jamais personne n’est reparti de chez elle sans avoir trouvé ce dont il avait besoin. Pour les hommes et femmes qui effectuent de longs trajets, l’endroit qu’a choisi Arduinna devient le lieu idéal pour faire une halte et la jeune femme, le cœur sur la main, construit quelques lits supplémentaires, lesquels accueillent les voyageurs désireux de se reposer après avoir évidemment proposé une petite compensation. Pour certains, c’est même une étape importante du voyage, presque comme un rituel.

Sa mère, placée sous les soins d'un jeune apprenti guérisseur de la Citadelle, a ainsi trouvé l’endroit idéal pour terminer ses jours en paix, Arduinna lui rends régulièrement visite, en venant notamment la nuit lorsque tout devient plus calme et supportable.

Si la majeure partie du temps  elle reste chez elle, il lui arrive d’effectuer de longs voyages en solitaire. Ainsi, elle part à la recherche d’objets qu’elle trouve intéressants dans les quatre coins des terres fédérées, se remémorant en même temps les voyages similaires à ceux qu’elle effectuait autrefois avec sa mère. Seule, ils ne sont pas désagréables, mais ont une autre saveur. Et puis si elle ne comprend pas toujours ce monde qu’elle a quitté, Arduinna est cependant intriguée de le voir évoluer ainsi. Peut-être est-il temps de faire l’effort de s’ouvrir un peu plus à lui ?

Les possessions de mon personnage :



→ Un grand cœur ?
→ Ne possède pas d’armes
→ Une grande hutte relativement confortable à la frontière entre le territoire Askhadi & Orketa
→ Un vieux cheval gris, lent mais endurant, nommé Koddo.
→ Tout un tas d’objets ou vêtements qu’elle ne garde jamais très longtemps car ils sont destinés à être échangés.

Pour aider à ranger :


▬ L'avenir de mon personnage si je viens à partir/disparaître du forum : j'autorise le staff/les membres à le pnjiser

Pour la liste des avatars :
Code:
IMOGEN POOTS <span class="pris">▬</span> pris(e) par <a href="http://earth-and-ashes.forumactif.com/t203-arduinna-lost-in-this-world" class="askhadi">Arduinna</a>

Pour la liste des métiers :
Code:
<a href="http://earth-and-ashes.forumactif.com/t203-arduinna-lost-in-this-world" class="askhadi">ARDUINNA</a> - Marchande

Pour la liste des prénoms :
Code:
<span class="askhadi">Arduinna</span>

_________________

OUT

OF THIS WORLD



Dernière édition par Arduinna le Mer 24 Mai - 23:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
– Invité –
(#) Re: Arduinna ◊ Lost in this world  Mer 24 Mai - 22:52

Bievenuuuuuuue roule
Enfin, re bienvenue :') ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
– Invité –
(#) Re: Arduinna ◊ Lost in this world  Mer 24 Mai - 23:50

Rebienvenue toi krkr t'es bonne

Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 388
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Arduinna ◊ Lost in this world  Mer 24 Mai - 23:51

Re-bienvenue coeur
Un personnage bizarre et chou à la fois, qu'on veut aussi bien escroquer que serrer dans ses bras
Ça promet Laughing Elle a un gros bâton aussi ? perv



Félicitations, tu es validée !


Tu vas maintenant pouvoir venir jouer avec nous ! Si jamais tu le souhaites, tu peux aller poster ta fiche de liens mais aussi voir celles des autres personnages. Tu trouveras aussi la zone "demandes de rps" pour te lancer dans le jeu.

Tes armes et possessions sont à acheter dans l'arsenal avec les points que tu gagneras en postant un peu partout sur le forum. Pour l'instant nous te faisons crédit, mais il faudra acheter tout cela plus tard =]. N'oublie pas qu'il existe une chronologie au sein du jeu mais aussi une carte de l'univers, ainsi que des distances à prendre en compte si tu voyages.

N'hésite pas à contacter le staff - ou à poster en "zone invité" - si jamais tu as un souci ou une question. Nous te souhaitons un bon jeu parmi nous

_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
– Invité –
(#) Re: Arduinna ◊ Lost in this world  Jeu 25 Mai - 11:14


Re-bienvenue !!! Le personnage a l'air intéressant krkr :lama:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 832
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) Liliana
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika & Cassian

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: Arduinna ◊ Lost in this world  Jeu 25 Mai - 12:48

Uriah a écrit:
Rebienvenue toi krkr t'es bonne
@Karrah a écrit:
Elle a un gros bâton aussi ? perv

Mais omg ces gros pervers xD.
Re-bienvenue, il a l'air bien sympathique ce nouveau personnage Laughing. J'espère que tu te plairas avec elle perv

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
– Invité –
(#) Re: Arduinna ◊ Lost in this world  Ven 26 Mai - 1:43

IMOGEN. mouton
rebienvenue avec ce personnage ! krkr minicoeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
– Invité –
(#) Re: Arduinna ◊ Lost in this world  Dim 28 Mai - 22:38

Re-bienvenue^^
Excellent choix de clan coeur
Revenir en haut Aller en bas
 
Arduinna ◊ Lost in this world
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Hors jeu : Viens peupler la Terre ! :: Les habitants qui peuplent nos terres :: Les fiches validées-
Sauter vers: