AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
INTRIGUE : Ca avance du côté de l'intrigue. N'hésite pas à aller t'inscrire au prochain sujet commun, par ici !
Partagez
 

 [Akeela - Kalevi] Garde vraiment très rapprochée┋Akeela

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kalevi
Messages : 127
Inscrit le : 13/05/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Ben Barnes
Multi-comptes : Karrah

Kalevi
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) [Akeela - Kalevi] Garde vraiment très rapprochée┋Akeela  [Akeela - Kalevi] Garde vraiment très rapprochée┋Akeela EmptyLun 5 Juin - 19:53

Sumanas, année 150

L’arrivée des kelowniens dans l’Alliance ne l’emballe pas, loin de là. Kalevi voit toute cette histoire d’un très mauvais œil et il ne se fait pas prier pour le signaler à Akeela par tous les moyens possibles et imaginables. Certes, la rencontre avec la nouvelle chef de Kelowna ne s’est pas mal passée, mais Kalevi doute clairement de la capacité de la jeune femme à rester à la tête d’un clan guerrier. Elle a l’air jeune, inexpérimentée. Clairement, elle n’a jamais été destinée à régner, elle ne doit même pas savoir se battre. C’est plutôt étonnant qu’elle ait déjà tenu six mois, mais elle ne tiendra surement pas six mois de plus dans ces conditions et en continuant à œuvre pour l’entrée de Kelwona dans l’Alliance. D’ailleurs, les guerriers sanguinaires des terres glacées ne tarderont sans doute pas à recommencer à lancer des attaques contre les autres clans pour montrer qu’ils ne sont pas d’accord. Combien de mort faudra-t-il à tout le monde pour convenir du fait que définitivement, les kelowniens ne seront jamais fait pour la paix ? Kalevi n’en sait rien mais il le redoute. Hormis Akeela, le jeune homme n’a plus personne d’important dans sa vie. Mais bon, il sait que d’autres ont des proches et que beaucoup pleureront la disparition d’êtres chers. Il ne le veut pas, mais pour le moment ne peut rien faire pour l’empêcher. D’autant plus qu’il n’a pas vraiment son mot à dire dans toute cette histoire.

Mais son mauvais pressentiment s’est encore accentué lorsque le conseiller de Kelowna est arrivé. Un grand type, baraqué, blond, aux cheveux long, avec un nom de constellation. Horyön. L’homme est entré avec un cadavre de loup. Il ne s’est pas montré particulièrement avenant, ni empathique. La première impression est souvent trompeuse, mais Kalevi se demande pourquoi la jeune chef de clan – qui semble pourtant relativement intelligente et qui semblait avoir compris le fonctionnement de l’alliance – a envoyé un homme pareil comme conseiller. Elle n’a tout de même pas confiance en lui, si ? Dans le doute, lui ne lui a pas accordé sa confiance et n’est pas là de le faire. Il a même dormi devant la porte d’Akeela, une fourrure de puma posé sur ses épaules, sa dague bien caché dans sa tunique. Le garde du corps a aussi embusqué un homme au bout du couloir, dans l’alcôve sombre, derrière une statue de l’ancien monde, abîmée par le temps et par la guerre. Le jour se lève tranquillement, la nuit a été calme, et Kalevi somnole tranquillement. Il a dormi d’un sommeil léger, plusieurs heures, donc il est plutôt reposé. Lorsque la porte d’Akeela s’ouvre, il se redresse et de décale d’un pas souriant. Il n’a aucune honte à avoir passé la nuit à guetter et à veiller sur elle, alors il la salue plutôt naturellement et lui demande : « Bonjour Akeela… As-tu bien dormi ? ». Il y a veillé en tout cas, c’est le moins qu’on puisse dire.


Dernière édition par Kalevi le Sam 22 Juil - 17:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Akeela
Messages : 1375
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [Akeela - Kalevi] Garde vraiment très rapprochée┋Akeela  [Akeela - Kalevi] Garde vraiment très rapprochée┋Akeela EmptyLun 5 Juin - 21:02


akeela & kaleviCe mois de Sumanas sera définitivement le mois le plus étrange en ce début d’année pour Akeela. Il s’est passé beaucoup de choses ces dernières semaines et tout n’est pas encore terminé. Les kelowniens ne sont pas encore entrés officiellement dans l’Alliance et la réunion des chefs de clan aura bientôt lieu, mais en attendant Akeela sait qu’elle va devoir continuer à se justifier auprès de certains conseillers et de certains habitants de la Citadelle. Les rumeurs vont bien vite au sein de la cité et des tensions sont déjà apparues, forçant Madaline à renforcer la sécurité dans les rues. Et l’arrivée du conseiller envoyé par Karrah n’a pas arrangé grand-chose, bien au contraire, surtout qu’il est arrivé avec un cadavre de loup, provoquant quelques soucis avec les orketas présents à la Citadelle. Akeela a passé sa soirée avec les quelques membres de son clan de naissance qui ont souhaité l’accompagner jusqu’à la frontière Orketa afin de rendre un dernier hommage à ce loup qui a été tué par le kelownien. Tout a été fait selon la tradition des Orketas et Eden s’est parfaitement occupée de tout cela, Akeela savait que la vieille femme ferait les choses correctement. Puis elle est rentrée à la Citadelle, un peu à contrecœur puisqu’elle aurait clairement préféré rester dehors, hors de la ville et de ses bruits. Mais Kalevi n’aurait pas apprécié qu’elle passe encore une nuit dehors.

Alors elle a dormi dans son lit, comme d’habitude. Dans ce lit qui était celui de Dastan avant elle et qu’elle n’a jamais fait changer. Toute la chambre est restée telle qu’elle était du temps de l’ancien Ipa, Akeela n’a jamais pu se résoudre à changer quoi que ce soit au niveau du mobilier ou de la décoration. Elle s’est juste contentée de rajouter sa propre collection de livres dans les étagères, des livres dont Dastan lui a fait cadeau pour la plupart. Le seul qui ne se trouve pas à sa place sur l’étagère est celui qui se nomme « Le seigneur des anneaux ; les deux tours », le préféré de Dastan, qui se trouve sur la table de chevet près de son lit et qu’elle lit de temps en temps. C’est de ce livre qu’Hasufel tire son prénom et à chaque fois qu’Akeela lit ce passage, elle ne peut s’empêcher de sourire.

Le jour se lève et Akeela est déjà debout depuis quelques temps, à attendre qu’il soit enfin une heure à peu près descente pour sortir de sa chambre et aller embêter son monde. Normalement, elle se serait déjà faufilée de ses quartiers avec son arc sur le dos pour s’enfuir à la chasse, mais après la remontrance que lui a fait Kalevi la dernière fois et la peur qu’elle a eu face à cette panthère, elle va y réfléchir à deux fois avant de se faufiler à nouveau seule dans les plaines. Habillée et relativement prête pour sa journée, elle finit par ouvrir la porte de sa chambre pour tomber nez-à-nez avec Kalevi, qui semble avoir dormi ici. Elle l’observe, surprise, tandis qu’il la salue avant de lui demander si elle a bien dormi. « Euh… oui. » Elle ne sait plus quoi dire tant elle est surprise de le trouver sur le pas de sa porte et elle arrive à se demander s’il ne fait pas ça tous les soirs. Son excès de zèle la concernant la fera toujours sourire autant qu’il l’agacera. « Tu sais Kalevi, si tu tiens tant à m’avoir à l’œil même la nuit, tu devrais frapper à la porte au lieu de dormir devant. » Et elle lui sourit doucement avant de refermer la porte pour passer devant lui.

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
Kalevi
Messages : 127
Inscrit le : 13/05/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Ben Barnes
Multi-comptes : Karrah

Kalevi
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [Akeela - Kalevi] Garde vraiment très rapprochée┋Akeela  [Akeela - Kalevi] Garde vraiment très rapprochée┋Akeela EmptyMar 6 Juin - 18:44

Sumanas, année 150


Cela n’étonne pas vraiment Kalevi de voir la jeune femme surprise de le trouver là. Ce n’est pas la première fois qu’il dort devant sa chambre, mais c’est la première fois qu’il y reste jusqu’à ce qu’elle soit levée. Oui, en général, il s’arrange pour être parti avant qu’elle n’ouvre la porte, mais à contexte exceptionnel, mesures exceptionnelles. Le garde du corps n’accorde aucune confiance aux kelowniens et encore moins au conseiller qu’ils ont envoyés. Il lui fait plutôt pensé à un homme des cavernes plutôt qu’à un conseiller. Il a eu beaucoup moins de mal à faire confiance à Mosiah, qui en dépit de son âge est encore vivace et pourrait tuer bien des hommes si le fallait. Mais il y a quelque chose dans son regard qui ne trompe pas. Une certaine bienveillance que Kalevi connaît bien. Il s’est attaché au vieil homme des terres Sengolis. Mais étrangement, il a l’impression qu’il aura beaucoup de mal à se lier d’amitié avec l’homme venu du nord, même s’ils sont plus proches en terme d’âge. Il sourit à Akeela qui répond avoir bien dormi puis tire sa peau de puma pour la plier sur son bras, sans aucune gêne en regardant la jeune femme. Lorsqu’elle reprend la parole il sourit amusé et lui répond : « Tu te doutes bien que rien ne me ferait plus plaisir que de pouvoir veiller sur toi, même la nuit, directement dans ta chambre. Mais je crains que cela ne plaise pas à tout le monde. ». Bien sûr, lui s’en moque. Il n’y a que sa sécurité qui lui importe. Mais en parlant de tout le monde, il parle surtout d’elle qui a déjà la sensation d’étouffer avec une garde parfois très réduite, alors s’il en vient à ne jamais la quitter des yeux, elle finira par l’étrangler ou l’égorger dans son sommeil et étrangement, Kalevi n’y tient pas. Il aime la vie, même si elle est parfois difficile.

Il se place à ses côtés marchant silencieusement et lui demande : « Quel est le programme de la journée, majesté ? ». Il sourit un peu amusé, il la taquine avec ce petit surnom tout droit sorti de sa trilogie préférée, mais il ne le fait que lorsqu’ils sont tous les deux. Le reste du temps, Kalevi l’appelle Ipa, comme tous les autres habitants de l’Alliance. Il ne se permettrait pas ce genre de familiarité en public. Il se permet déjà beaucoup de choses, il ne va pas non plus saper entièrement son autorité. Arrivé devant sa propre chambre il pose la main sur sa poignée et lui dit : « Je vais poser ça… Ne bouge pas, s’il te plaît… Attend moi… ». Il lui jette un regard insistant, parce qu’il sait bien qu’elle serait capable de continuer à marcher, mais il est hors de question qu’il la perde du regard ne serait-ce que quelques minutes. Il entre donc laissant la porte ouverte pour poser la peau de puma sur un coin de lit et pour changer rapidement de tunique. Il s’occupera du reste plus tard, quand elle sera occupée et protégée par un autre garde. La chambre est plutôt ordonnée, un peu trop peut-être, mais le jeune homme a l’esprit clair, toujours organisé et cela se ressent aussi dans sa chambre. Il n’y a pas grand-chose en dehors du nécessaire : un lit, un bureau, une étagère où sont rangés des bouquins et un meuble pour ranger ses vêtements. On devine quelques vestiges de sa vie passée de guerriers et quelques souvenirs de son clan. Quelque part dans un tiroir, il y a l’épée de Dastan, qu’il est allée récupérer comme le reste de ses affaires chez leurs parents. Et sur sa table de chevet, accroché à une lampe à huile, son vieux bracelet, peut-être le seul signe apparent de son attachement à l’ancien Ipa. Il ne fait pas attention, ne pensant pas qu’Akeela pourrait regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Akeela
Messages : 1375
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [Akeela - Kalevi] Garde vraiment très rapprochée┋Akeela  [Akeela - Kalevi] Garde vraiment très rapprochée┋Akeela EmptyMar 6 Juin - 22:06


akeela & kaleviElle est étonnée de voir qu’il a dormi sur le pas de sa porte mais vu sa capacité à veiller sur elle, cela ne devrait même pas la surprendre en fait. Elle arrive à se demander s’il ne dort pas ici tous les soirs en veillant à ne pas se faire attraper et s’il ne quitte pas le pas de sa porte avant qu’elle ne soit levée finalement. Alors le regarde tandis qu’il replie la fourrure dans laquelle il a dû s’emmitoufler pour dormir et qu’il répond à sa phrase. « Bien, je veillerais à te laisser la porte ouverte alors. » Elle lui sourit doucement, absolument pas consciente du fait que sa phrase pourrait être mal comprise. « Et je me fiche que cela ne plaise pas à tout le monde, tu devrais le savoir mieux que quiconque. » Akeela se moque éperdument de l’opinion des gens à son sujet, à propos de ses gestes ou même des gens qu’elle côtoie. Elle n’aime pas qu’on lui dicte sa conduite et ce depuis qu’elle est toute petite. Alors ce n’est certainement pas maintenant qu’elle va s’en préoccuper, surtout si cela provient des bouches de gens trop aigris ou trop étriqués d’esprit pour comprendre ses faits et gestes.

Kalevi lui rend le sourire en lui demandant le programme de la journée et en ajoutant ce petit mot qui lui fait tant plaisir à la fin. Elle ne relève pas, elle a l’habitude qu’il la taquine avec ce surnom lorsqu’ils sont tous les deux et elle ne lui en tient pas rigueur. Elle réfléchit quelques secondes à ce qu’elle a prévu dans la journée mais n’a pas le temps de lui répondre qu’il s’approche de la porte de ses propres quartiers en expliquant devoir poser ses affaires. Et elle ne peut s’empêcher de lever légèrement les yeux au ciel – tout en gardant son petit sourire – lorsqu’il lui demande de ne pas bouger, la suppliant presque de rester là sans fuir. Et tandis qu’il rentre dans ses quartier, Akeela ne peut s’empêcher d’être un peu curieuse et d’entrer à son tour, doucement, sans faire de bruit. Elle n’est jamais entrée dans cette chambre et ça l’intrigue un peu de voir comment Kalevi l’a rangé et l’a mise à son goût, alors elle rentre et s’avance dans la pièce.

Tout est rangé, il n’y a pas un seul truc qui dépasse et Akeela ne peut s’empêcher de sourire en voyant ça. Ça correspond tellement à son garde du corps qu’elle n’en est même pas surprise. Dastan était comme cela aussi, à ne jamais laisser trainer ses choses et à râler un peu quand d’autres le faisaient. Elle esquisse un sourire à ce souvenir mais le perd bien vite lorsque ses yeux se posent sur un objet qu’elle reconnait, sur ce bracelet de cuir que portait Dastan et qui se trouve maintenant accroché à la lampe à côté du lit de Kalevi. Elle ne peut s’empêcher de s’avancer doucement pour l’attraper dans ses mains puis relève la tête vers Kalevi avant de finalement se tourner, gênée. Il a retiré sa tunique et si elle ne l’avait pas vu jusqu’à présent, elle vient de s’en rendre compte. « Pardon, je… » Elle secoue doucement la tête avant de lever le bracelet qu’elle tient dans sa main gauche, le dos toujours tourné. « C’était à lui, n’est-ce pas ? »

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
Kalevi
Messages : 127
Inscrit le : 13/05/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Ben Barnes
Multi-comptes : Karrah

Kalevi
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [Akeela - Kalevi] Garde vraiment très rapprochée┋Akeela  [Akeela - Kalevi] Garde vraiment très rapprochée┋Akeela EmptyMer 7 Juin - 18:33

Sumanas, année 150

Kalevi répond à la remarque d’Akeela qu’il ne prend pas mal. Il est habitué à ce qu’elle se moque parfois de lui et de ses excès de zèle et de prudence. Il n’y fait pas attention et ça ne change pas sa façon de travailler, bien au contraire. Et Akeela répond à son tour. Elle a l’air plutôt de bonne humeur puisqu’elle le prend bien. Kalevi s’attendait presque à ce qu’elle soit en colère mais non. Elle le prend plutôt bien et avec un certain sens de l’humour. Le garde se dit que la journée commence plutôt bien du coup. Il ne sait pas si elle sera comme ça jusqu’à la fin mais en tout cas, ça le met de bonne humeur. Il sourit tranquillement avant de rire un peu pour lui répondre : « Si tu fais ça, je pourrais te prendre au mot. » il rit de plus belle avant de répondre : « Je sais… Et je trouve que c’est l’une de tes plus grandes qualités. Ça te permet de prendre les décisions qui te semble les plus justes sans l’influence des autres… ». Mais il sait aussi que ça peut attirer beaucoup d’ennuis et beaucoup de jalousie. Les conseillers actuels sont plutôt du côté de l’Ipa en apparence, et la dernière fois que l’un d’entre eux s’est rebellé, il en est mort. Alors le garde du corps pense qu’ils se tiendront tranquille. Mais on ne sait jamais.

Une fois devant sa chambre, il entre après lui avoir demandé de rester là. Il ne fait pas attention au fait qu’elle entre ni même au bracelet de son frère qu’il a accroché là il y a quelques jours. Normalement, il est rangé, mais parfois, il le ressort. Il aimerait pouvoir le porter, mais il ne le doit pas. De la même façon qu’il est contraint à garder son épée dans un tiroir. Le jeune homme aimerait pourtant pouvoir la porter fièrement et remettre sa propre épée à un apprenti ou à un futur guerrier, mais non. Pour le moment, il ne le doit pas. Il ne sait pas réellement quelles conséquences cela pourrait avoir et il ne veut pas prendre le risque de perdre son poste. Il a fait une promesse à son frère, implicite et tacite et il la tiendra. Même si Akeela lui donne parfois du fil à retordre, il continuera à la protéger, même s’il doit en mourir. Alors qu’il retire sa tunique, Akeela se tourne vers lui et prend la parole, surpris il lève les yeux pour la voir se tourner visiblement gênée. Il retient un rire moqueur mais quand elle lève la main pour lui montrer le bracelet il grimace un peu tout en l’écoutant demander si c’était bien celui de Dastan. Il grimace à nouveau, profitant du fait qu’elle ne peut pas le voir, puis inspire silencieusement avant d’enfiler une nouvelle tunique et dit : « Ce n’est rien… C’est bon, tu peux te retourner… ». Il sourit un peu moqueur puis répond : « C’était le sien oui… ». Il ne sait pas vraiment quoi lui dire parce que ce bracelet, il l’a récupéré à l’auberge de leurs parents quand il est allé récupérer les affaires de son frère. Il ne devrait pas l’avoir en sa possession. Heureusement, il n’y a que ce bracelet de visible. Mais alors qu’il se sent un peu acculé, il finit par dire : « J’ai réussi à le récupérer juste avant que ses affaires soient ramenées chez lui… ». C’est crédible puisqu’Akeela elle-même a réussi à récupérer quelques affaires de l’ancien Ipa.

Ce bracelet recèle tellement de souvenir. Mais il ne le porte pas, parce qu’il ne peut pas réellement se le permettre. C’est juste comme un talisman, une façon d’être connecté à lui, d’une certaine façon. Et puis, c’est une façon de se souvenir, de se souvenir de ses erreurs, de son manque de vigilance et de clairvoyance. A chaque fois qu’il le regarde, il ne peut que se jurer de ne pas commettre à nouveau les mêmes erreurs. Il y a beaucoup de choses dans ce bracelet, mais le plus important reste encore les bons souvenirs dont il est chargé et tous les bons moments que Kalevi a pu passer avec son frère. Finalement il revient vers l’entrée de sa chambre pour en sortir invitant Akeela d’un geste du bras.


Revenir en haut Aller en bas
Akeela
Messages : 1375
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [Akeela - Kalevi] Garde vraiment très rapprochée┋Akeela  [Akeela - Kalevi] Garde vraiment très rapprochée┋Akeela EmptyMer 7 Juin - 23:09


akeela & kaleviCe bracelet, elle le reconnait. Elle l’a si souvent vu au poignet de Dastan qu’elle saurait le reconnaître parmi d’autres. Ce bracelet de cuir tressé et ce médaillon qui porte le blason des pankaras, elle l’a toujours adoré. Elle-même n’a rien qui représente réellement son clan de naissance, elle n’avait rien sur elle lorsqu’elle a été arrachée à sa famille pour être conduite à la Citadelle. Elle s’est juste fait tatouer le blason de son clan sur le poignet gauche il y a quelques années, pour garder une trace de son clan de naissance sur son corps. Elle se retourne lorsqu’il lui dit que c’est bon, honteuse d’avoir esquissé ce geste alors que ce n’est pas la première fois qu’elle le voit torse nu non plus. Mais les situations sont différentes et elle se trouve aujourd’hui dans sa chambre, ce bracelet qui lui rappelle tant de souvenirs entre les mains. Akeela relève les yeux vers Kalevi lorsqu’il lui dit que le bracelet est bien celui de Dastan, qu’il a réussi à le récupérer avant que ses affaires ne soient renvoyés à Galene. « Je vois. » Et elle observe ce bracelet de cuir qu’elle tient dans ses mains. Dastan lui manque énormément et toujours autant même au bout de trois ans, mais elle ne pensait pas qu’il puisse aussi manquer à Kalevi. Mais elle n’est pas surprise, l’homme a été son garde du corps pendant presque deux ans et a partagé beaucoup de choses avec lui.

Akeela relève la tête tandis que Kalevi revient vers la porte d’entrée pour sortir de la chambre. Gardant le bracelet dans ses mains, elle s’avance à son tour pour sortir puis se retourne vers Kalevi pour le regarder dans les yeux. « Il te manque aussi, n’est-ce pas ? » Sans doute pas autant qu’il lui manque à elle parce que leur relation n’était pas la même, mais elle peut comprendre que son garde du corps ressente une absence quelque part. Elle jette un œil à ce bijou qu’elle a emmené avec elle et qu’elle tient toujours dans entre ses doigts puis elle attrape la main de Kalevi pour lui passer le bracelet et l’attacher autour de son poignet. « Il aurait aimé que tu le portes, pas juste que tu le gardes. » Puis elle relève les yeux vers lui en esquissant un petit sourire.

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
Kalevi
Messages : 127
Inscrit le : 13/05/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Ben Barnes
Multi-comptes : Karrah

Kalevi
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [Akeela - Kalevi] Garde vraiment très rapprochée┋Akeela  [Akeela - Kalevi] Garde vraiment très rapprochée┋Akeela EmptyJeu 8 Juin - 0:02

Sumanas, année 150

Les souvenirs tentent de remonter dans l’esprit de Kalevi et c’est douloureux. Il revoit Kaveh et Dastan jouer sur la plage. Il se revoit épée en bois à la main dans les rues de Galene. Ou à l’auberge de leurs parents à raconter à Dastan son entraînement tandis que lui, lui parle de sa formation. Il se revoit entraîner son frère pour lui apprendre à se défendre. Il revoit son sourire, il entend son rire. Ce petit frère dont il a tant pris soin, qu’il a protégé pendant si longtemps lorsqu’ils étaient encore chez eux. Et il se souvient de la douleur et de la haine qu’on lui ait enlevé son frère. Il se souvient de la guerre. De la survie. Puis de la joie immense qu’il a ressentie en entendant que le nouvel Ipa était son frère. Un bonheur sans nom, un soulagement intense aussi. Parce qu’il ne pensait pas le revoir un jour, parce qu’il le considérait comme déjà mort. Mais non. Et il se souvient de leurs retrouvailles. Il se souvient de la naissance de Kalevi et de son arrivée à la citadelle. Oui, tout ça, toute cette vie, il a essayé de l’oublié. Il a voulu tout mettre sous clé, dans un endroit de son esprit dans lequel il ne retournerait jamais. Parce que cette fois, il le sait, il ne reverra jamais son frère. Son frère est mort, il s’est éteint, son esprit a rejoint l’océan. Et il ne pourra plus jamais lui parler, l’entendre, ou le voir. Non. Alors il a voulu oublier. Il a noyé son chagrin dans le travail et dans l’entraînement. Puis, petit à petit, la douleur s’est faite moins intense, plus insidieuse, plus latente. Elle est restée là, mais Kalevi a appris à la supporter. A la taire. A ne plus y faire attention. Akeela se satisfait de la réponse qu’il lui apporte et il esquisse un sourire. C’était juste, mais le garde du corps a réussi à s’en sortir. Il sera plus prudent à l’avenir.

Tout en attendant que la jeune femme sorte, il se demande comment elle réagirait si elle apprenait le lien qui l’unissait à Dastan. Et il se demande aussi pourquoi son frère ne lui a jamais avoué de lui-même alors qu’il avait tant confiance en Akeela et qu’il l’aimait. Cette réponse, il ne l’aura jamais. Mais c’est comme ça. Il doit se contenter d’hypothèses diverses et variées. Lorsqu’elle sort, Kalevi ferme la porte et se tourne vers elle pour soutenir son regard alors qu’elle lui demande s’il lui manque aussi. C’est plus qu’un manque. C’est une partie de lui qui est morte avec son frère. Comme s’il avait perdu la seule personne réellement importante pour lui. Cependant, il esquisse un sourire, qui ne réussit pas entièrement à dissimuler la tristesse dans ses yeux pour répondre : « Bien sûr... Tous les jours. ». Il ne va pas lui mentir, de toute façon, il sait bien qu’il ne serait pas crédible. Les premiers mois ont été dur et s’il avait été avenant et joyeux du temps de Dastan c’est le Kaveh en colère et empli d’une hargne difficilement contenue qui est revenu à sa mort. Il lui a fallu du temps pour accepter et pour pardonner. Mais en ce qui concerne le fait de se pardonner, il n’en est pas là et il n’en sera jamais là. Il se sent beaucoup trop coupable. Quand elle lui attrape sa main, il s’arrête et la regarde faire. Elle lui passe le bracelet au poignet tout en lui disant que Dastan aurait voulu qu’il le porte. Kalevi sourit un peu et dit : « Probablement oui… Merci… ». Il lui adresse un nouveau sourire et finalement la regarde un long moment avant de la serrer un peu. Il est plutôt doux et naturel, loin d’être maladroit, le réconfort est quelque chose qu’il connait et qu’il sait donner en général. Finalement il dit : « Il continue à veiller sur toi, j’en suis convaincu. Et il serait heureux de te voir aujourd’hui… ». Il le connaissait bien, suffisamment pour savoir qu’il serait fier de voir quelle jeune femme incroyable elle devient jour après jour. Même s’il n’est pas toujours d’accord avec ses choix et avec ses comportements. C’est son rôle, de vérifier qu’elle est en sécurité et de rester méfiant par rapport à certaines choses.
Revenir en haut Aller en bas
Akeela
Messages : 1375
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [Akeela - Kalevi] Garde vraiment très rapprochée┋Akeela  [Akeela - Kalevi] Garde vraiment très rapprochée┋Akeela EmptyDim 11 Juin - 23:47


akeela & kaleviAkeela peut facilement comprendre que Kalevi souhaite garder des objets ayant appartenu à Dastan, après tout il était proche de celui-ci et a été à ses côté durant presque deux ans. Cela parait normal à la jeune femme qu’il porte ce bracelet qu’il a réussi à récupérer, Dastan l’aurait souhaité, elle en est persuadée. Alors elle lui passe le bijou autour du poignet et espère qu’il le portera désormais. Elle ne s’attendait pas à ce qu’il réagisse de cette façon, à ce qu’il la remercie avant de la serrer doucement contre lui. Mais elle ne dit rien et se contente d’esquisser un sourire avant de serrer ses bras autour de lui, dans ce geste qui lui rappelle celui qu’elle a eu trois ans auparavant, à la mort de Dastan lorsqu’elle s’est permise de craquer une unique fois dans les bras de Kalevi. Et elle ferme doucement les yeux tandis qu’il parle de Dastan et du fait qu’il serait fier de la voir aujourd’hui. « Je l’espère. » Elle se recule légèrement, stoppant l’étreinte, puis relève la tête pour observer Kalevi. « Faire entrer d’autres clans dans l’Alliance était ce qu’il souhaitait, c’est pour cette raison que je fais tout pour que Kelowna nous rejoigne. C’est ce que Dastan aurait voulu. » Elle en est persuadée, même si intégrer Kelowna au sein des clans alliés ne plait pas à tout le monde.

Elle sait que Dastan aurait été de son côté, qu’il avait déjà tenté de discuter avec la précédente chef de clan tout comme il avait envoyé des messages à d’autres, comme Sendakan du clan Sengoli. Mais il n’y a qu’elle qui a eu la possibilité de discuter de paix et d’alliance, et elle espère pouvoir convaincre d’autres clans après ça. « Je sais que tu n’es pas pour cette alliance avec eux et je comprends parfaitement pourquoi, mais ne penses-tu pas que cela pourrait être une bonne chose si Kelowna rejoignait les clans alliés ? » Elle l’observe, attendant sa réponse. Elle sait que Kalevi n’apprécie pas les kelowniens et que, comme ses conseillers, il n’est clairement pas pour cette entrée dans l’Alliance.

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
Kalevi
Messages : 127
Inscrit le : 13/05/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Ben Barnes
Multi-comptes : Karrah

Kalevi
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [Akeela - Kalevi] Garde vraiment très rapprochée┋Akeela  [Akeela - Kalevi] Garde vraiment très rapprochée┋Akeela EmptyDim 18 Juin - 17:35

Sumanas, année 150

Sa gorge se serre, alors qu’il la tient dans ses bras. Il ne la touche pas de cette façon, il ne l’a fait qu’une fois et à cette époque lui-même était très touché par les évènements. Faire le deuil de son frère a été dur et cette étreinte emplie des larmes de la jeune femme a été difficile pour lui. Il peut aisément expliquer que Dastan lui manque, mais au point de pleurer, ça… Alors il est resté droit et il s’est débattu silencieusement avec lui-même, d’une certaine façon. Elle se recule finalement et reprend la parole profitant des dires du garde pour essayer de le rallier d’une façon plus convaincue à sa cause. Il ne peut s’empêcher de sourire amusé d’une certaine façon. Il l’écoute silencieusement d’abord, lui parler des volontés de Dastan. Bien sûr, Kalevi les connaît. Il sait que son frère avait essayé de contacter de nombreux chefs de clans contre son avis. Et il sait que d’une certaine façon Dastan avait raison de le vouloir. Une alliance durable avec ces chefs barbares pouvait valoir une paix que tout le monde attendait. Mais malgré cela, le garde du corps était et l’est toujours aujourd’hui plutôt contre. Il est peut-être trop méfiant. Lorsqu’elle reprend la parole, il l’écoute à nouveau bien sûr. Il la regarde aussi, avec un léger sourire. Puis il dit : « N’essaie pas de profiter d’un moment de faiblesse… ». Il sourit un peu moqueur avant de lui répondre : « Je sais tout ça Akeela. Dastan et moi n’avions pas toujours les mêmes opinions… ».

Kalevi ne cesse de se dire que c’est un conseiller de l’un des clans à l’origine de l’alliance qui a tué son frère et que s’ils ne peuvent pas avoir confiance en ceux-là, faire confiance à ceux venant de ces clans barbares va être encore plus difficile. Il soupire un instant et il dit : « Les accueillir dans l’Alliance aurait des avantages, je ne dis pas le contraire » il marque une pause un court instant avant de reprendre : « Mais ils ont fait beaucoup de victimes, parmi elles bon nombre de mes amis… ». Il n’en parle jamais, mais le jeune guerrier qu’il était avait des amis parmi les apprentis et parmi les guerriers. Il en a perdu beaucoup dans les affrontements contre les kelowniens et les sengolis. Bien sûr, ils connaissaient tous les risques, c’est évident, cela ne rend pas moins dur la perte pour autant. Il reprend la parole pour dire : « Tu ne pourras pas m’empêcher d’être méfiant envers eux. La plupart des kelowniens sont des rustres sanguinaires… » Il hausse un peu les épaules avant de sourire amusé. Le nouveau conseiller n’a pas l’air de faire partie de ceux pourvu d’un certain sens moral. Enfin, peut-être que c’est le cas et que le garde du corps s’en rendra compte au fur et à mesure, mais en attendant, c’est l’avis qu’il s’est fait sur l’homme qui est entré avec un cadavre de loup.
Revenir en haut Aller en bas
Akeela
Messages : 1375
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [Akeela - Kalevi] Garde vraiment très rapprochée┋Akeela  [Akeela - Kalevi] Garde vraiment très rapprochée┋Akeela EmptyLun 19 Juin - 22:22


akeela & kaleviElle ne peut s’empêcher de sourire doucement tout en baissant la tête lorsqu’il lui dit de ne pas profiter d’un moment de faiblesse. C’est peut-être un peu ce qu’elle fait en parlant de Dastan dans la conversation sur Kelowna, mais elle sait aussi que c’était ce qu’il souhaitait pour l’Alliance. Alors peut-être qu’elle abuse un peu de parler de ça maintenant avec Kalevi mais elle veut tenter – encore une fois – de lui montrer son point de vue comme elle l’a fait il y a deux ans lorsqu’elle a proposé l’Alliance à Skylar. Elle sait cependant que les deux clans sont bien différents et que tout ne se passera sans doute pas de la même façon avec les kelowniens. Akeela soupire doucement en entendant les mots de Kalevi sur les victimes qu’ont fait les kelowniens. « Je le sais bien. Tout comme les sengolis ont fait beaucoup de victimes dans mon clan de naissance. » Elle n’oublie pas que Kalevi est né en Pankara mais elle comprend aussi ce qu’il ressent envers ce clan qui attaque le sien depuis des années. Même si elle n’a pas perdu de membres de sa famille, elle a des amis qui ont combattu contre les sengolis à l’époque où ils ne faisaient pas encore partie de cette Alliance. « Je comprends ta méfiance et ta vision des choses. Mais tu ne peux pas mettre tous les kelowniens dans la même boîte Kalevi. Ceux que nous avons rencontrés jusqu’à présent et ceux qui sont venus chercher refuge ici à la Citadelle, ils ne sont pas comme ces rustres dont tu parles et ils méritent aussi d’avoir la paix. » Si certains membres du clan sont venus jusqu’à la Citadelle, terre neutre, c’est sans doute pour quitter les zones de batailles et d’insécurité. Ces gens-là ne seront pas contre l’Alliance, Akeela en est persuadée.

Elle observe Kalevi quelques secondes avant de se tourner pour marcher dans le couloir, s’assurant que son garde du corps la suit avant de continuer. Puis elle fronce doucement les sourcils et l’observe. « Est-ce pour cette raison que tu as dormi devant ma porte ? À cause du conseiller envoyé par Karrah ? » Il est vrai que l’homme a fait une drôle de première impression la veille, mais de là à faire dormir Kalevi sur le pas de se porte, cela lui semble un peu exagéré. « Est-ce que cela veut dire que tu ne vas plus me quitter d’une semelle, encore moins que d’habitude ? » Elle ne peut s’empêcher de sourire doucement, un brin moqueuse.

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
Kalevi
Messages : 127
Inscrit le : 13/05/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Ben Barnes
Multi-comptes : Karrah

Kalevi
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [Akeela - Kalevi] Garde vraiment très rapprochée┋Akeela  [Akeela - Kalevi] Garde vraiment très rapprochée┋Akeela EmptyLun 26 Juin - 22:06

Sumanas, année 150

Bien sûr il l’écoute. Kalevi ne perd pas une miette de ce qu’Akeela lui répond et lui explique. Et cela serait sans doute faire preuve d’une mauvaise foi sans limite que de répondre qu’il l’ignore. Tout ce qu’elle dit, il le sait. Il sait aussi que là-bas, dans les terres du nord, il y a sans doute des gens qui sont désespérés de ces coutumes barbares et qui en ont assez d’avoir peur. Mais le garde du corps ne peut s’empêcher de craindre ceux qui n’en n’ont jamais assez, qui n’en auront probablement jamais assez. Peut-être bien qu’ils se tiendront tranquille un instant. Et qu’adviendra-t-il quand quelqu’un viendra reprendre le trône ? Profiteront-ils de leur appartenance à l’Alliance pour déferler sur les terres telle une horde de barbares sanguinaires pour piller, violer et tuer ? Oui, sans aucun doute. Et il doit avouer que cette idée ne l’enchante guère, même s’il ne serait pas contre trancher quelques têtes de kelowniens. Il répond à Akeela : « Je ne sais pas comment tu fais. Pour pardonner de cette façon.  ». Kalevi a beaucoup de cœur. Il a toujours eu du cœur. Mais il a du mal à pardonner tant de violence et tant de haine. Peut-être bien que certaines ne le voulaient pas, mais les autres le voulaient et personne n’a tenté de les en empêcher. Jusqu’à Skylar. Mais Kalevi reste méfiant.

Quant aux kelowniens… Il grimace un peu en l’écoutant à nouveau. Bien sûr que non, ils ne sont pas tous comme ça, c’est certain. Mais cela ne change pas grand-chose pour lui. Il lui répond bien vite : « Ceux qui sont contre auraient pu essayer de changer les choses. Ou simplement fuir. Ceux qui vivent parmi nous ne sont pas un problème… ». Cela ne l’empêche pas de bien les avoir à l’œil cependant, mais bon, il ne le dira pas. Lorsqu’Akeela se met à marcher, il la suit évidemment et se place à ses côtés. Il l’écoute à nouveau puis reprend la parole pour dire : « Ce type ne me plaît pas. Il est peut-être doué d’une certaine intelligence, mais il ne semble pas avoir fait attention aux coutumes de la citadelle avant de venir… » Il grimace. Et il se demande encore une fois pourquoi la rouquine nouvellement chef a choisi ce décérébré pour conseiller. Peut-être qu’il aurait préféré le garde du corps. Lui au moins semblait plutôt enclin à s’adapter aux coutumes. Il soupire un peu et dit : « Je ne peux pas t’empêcher d’aider les kelowniens à entrer dans l’alliance. Mais je peux te protéger de tous ceux qui voudraient le faire. De chez nous, ou de chez eux. ». Il la regarde simplement et dit : « Et je t’aiderais bien sûr, même si ça ne le plaît pas… Tu sais bien que je serais toujours de ton côté. » Il respecte l’Ipa. Au-delà d’un simple respect des règles. Kalevi a consacré sa vie à la protection de l’Ipa. Cela ne changera pas maintenant, pas même à cause d’une divergence d’opinion si importante.
Revenir en haut Aller en bas
Akeela
Messages : 1375
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [Akeela - Kalevi] Garde vraiment très rapprochée┋Akeela  [Akeela - Kalevi] Garde vraiment très rapprochée┋Akeela EmptySam 1 Juil - 1:40


akeela & kaleviElle tourne les yeux vers Kalevi lorsqu’il lui demande comment elle fait pour pardonner de cette façon. « Je suppose que je suis née comme ça. » Ou qu’elle a été éduquée de cette façon, elle ne saurait pas vraiment le dire. « Mais il y a des choses que je ne pardonne pas. » Elle n’a pas pardonné à Crispin pour sa trahison même si certains ont trouvé que son geste avait été logique dans sa façon de conseiller l’Ipa. Elle n’a pas non plus pardonné à ces gens-là. Mais ça l’amuse de voir Kalevi aussi sur les dents avec l’arrivée du conseiller kelownien au sein de la Citadelle. Elle comprend néanmoins qu’il soit inquiet par rapport à tout cela et encore plus de savoir que cet homme se trouve dans la maison, à quelques mètres de ses propres quartiers. « Laisse lui le temps de s’adapter à la Citadelle, cela peut être perturbant d’arriver ici quand on a connu que son clan. Tu te souviens de ton premier jour ici non ? » Elle lui sourit doucement. Elle ne peut pas dire qu’elle fait confiance à l’homme qu’a envoyé Karrah, du moins pas encore. Peut-être que cela changera avec le temps mais elle reste tout de même sur ses gardes parce qu’elle ne connait pas vraiment l’homme et pas uniquement parce qu’il vient de Kelowna. Akeela n’a jamais de préjugé concernant les gens mais ce n’est pas pour autant qu’elle se jette dans leurs bras dès la première minute, elle a beau apprécier le monde qui l’entoure elle n’en est pas folle pour autant. « Je fais confiance à Karrah. Si elle l’a choisi pour rejoindre la Citadelle c’est qu’elle a de bonnes raisons. » Et Akeela ne doute pas que l’homme fera ses preuves à un moment ou à un autre.

Elle esquisse un sourire aux paroles de Kalevi. Il est à ses côtés depuis plus de trois ans maintenant, depuis qu’elle est devenue Ipa, et elle ne peut pas vraiment imaginer qu’il ne soit plus là. « Et je suis contente que tu sois là pour me protéger. » Elle lui sourit avant de reporter son attention sur les couloirs. « Mais évite de dormir derrière la porte, je risque de te marcher dessus si je veux sortir en pleine nuit. » Ca la fait sourire mais elle ne doute pas qu’il continuera à faire cela, sans forcément qu’elle ne le voit. « J’aimerais aller m’entrainer un peu, si ça te dit de m’accompagner. »

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
Kalevi
Messages : 127
Inscrit le : 13/05/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Ben Barnes
Multi-comptes : Karrah

Kalevi
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [Akeela - Kalevi] Garde vraiment très rapprochée┋Akeela  [Akeela - Kalevi] Garde vraiment très rapprochée┋Akeela EmptySam 22 Juil - 17:42

Sumanas, année 150

Il sait bien que cette rancune n’est pas saine, que ce n’est pas rationnel. Il sait bien qu’il ne devrait pas être comme ça, être aussi méfiant. Mais c’est plus fort que lui. Quand les hommes de la citadelle sont venus chercher son frère, une partie de sa bienveillance est morte. Quand Dastan est mort, assassiné par un de ses conseillers, une partie de sa confiance est morte avec lui. Il sait qu’il ne sera probablement jamais plus le même, qu’il n’aura probablement plus jamais autant de bienveillance et qu’il ne fera plus confiance de façon inconditionnelle. Et il sait que Dastan déplorerait cela. Mais c’est comme ça, et aujourd’hui, Kalevi doit vivre avec ça. Cela ne l’empêche pas d’être toujours généreux, toujours souriant et de plutôt bonne nature. Heureusement d’ailleurs, il ne serait sans doute plus ici sinon. Il pose son regard sur Akeela tout en avançant quand elle reprend la parole. Lui aussi, il a été comme ça. Mais la vie l’a rendu plus méfiant. Et lorsqu’elle dit qu’il y a des choses qu’elle ne pardonne pas, il acquiesce un peu. Crispin en est la première preuve. De là où il est, il n’a plus vraiment son mot à dire. Mais il ne le plaint pas Kalevi, ça non. Il l’aurait tué lui-même si Akeela ne l’avait pas fait.

Mais faire confiance à ce nouveau conseiller est difficile pour Kalevi. Il est trop dangereux pour qu’on le laisse se déplacer partout sans une surveillance. Et il sait que l’homme s’en rendra surement compte. C’est difficile comme situation. Mais Kalevi se doit d’être prudent, il le doit à Dastan. Alors il répond : « Mon premier jour ici a été bien différent... ». C’est le moins qu’on puisse dire, n’est-ce pas ? Dastan lui a fait confiance, il n’a eu aucun mal à s’intégrer. Parce qu’il n’était pas un sauvage. Il sourit un peu à ce souvenir avant de se laisser gagner par une vague de mélancolie silencieuse. « Ne t’attache pas à elle Akeela, Karrah sera probablement tuée d’ici peu de temps… ». C’est horrible, mais réaliste. Les guerriers kelowniens sont durs et il y a de grandes chances qu’ils se rebellent.

Finalement, elle lui dit qu’elle est contente qu’il soit là pour veiller sur elle. Alors il sourit un peu content de l’entendre. Lui aussi est heureux d’être toujours là et de pouvoir veiller sur elle, même si parfois elle l’horripile. Même si parfois, elle le pousse à bout. Et finalement, elle dit qu’elle aimerait bien aller s’entraîner. Alors il acquiesce et dit : « Avec plaisir… ». Alors il prend le chemin de la salle d’entraînement restant à ses côtés. Il ne compte pas disparaître ou l’abandonner. Mais il ne promet pas d’arrêter de dormir devant sa chambre, d’ailleurs c’est pour cela qu’il n’a pas répondu et qu’il s’est contenté de rire un peu amusé. Il se fiche pas mal qu’elle lui marche dessus, il serait prêt à mourir pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Akeela - Kalevi] Garde vraiment très rapprochée┋Akeela
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Flood & cie :: Les archives du forum :: Archives des rps-
Sauter vers: