AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
INTRIGUE : Ca avance du côté de l'intrigue. N'hésite pas à aller t'inscrire au prochain sujet commun, par ici !
Partagez
 

 [Milo - Skylar] LES JOURS BLESSENT, LA NUIT GUERIT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) [Milo - Skylar] LES JOURS BLESSENT, LA NUIT GUERIT  [Milo - Skylar] LES JOURS BLESSENT, LA NUIT GUERIT EmptyVen 9 Juin - 13:27

Moroni, septième mois de l'an 148...


Deux lunes ont passé depuis ma dernière insomnie. Une fois de plus, cette dernière me guette telle la faucheuse tapie dans l'ombre, en quête d'une âme à dérober pour s'en nourrir. Vêtue de simples linges de coton, je reste dans l'entrée de ma petite habitation, assise à même le sol, Odin entre mes jambes croisées. Il ne devrait pas rester ainsi trop longtemps, alors je serai de nouveau seule, à contempler les étoiles, et à prier pour que les Dieux m'entendent, au moins cette fois, bien qu'elle ne soit aucunement différente des autres... Le ciel est clair, la lune est ronde, l'air est frais sans être froid, et je suis pensive, en prêtant que peu d'attention aux mèches qui me tombent sur le visage. Rares sont les moments durant lesquels j'ai l'occasion de me retrouver ainsi, seule avec moi-même, en ce moment. Une plaie, une brûlure, un coup de couteau, la morsure d'un coyote, quelques doigts manquants...

Voilà une semaine, une toute petite semaine que notre chef Sendakan a été tué. Jour après jour, nuits après nuits, un nom commence à s'entendre sur toutes les lèvres. Une femme, du nom de Skylar, serait donc à l'origine de la fierté que j'éprouve pour notre clan en ces heures supposées sombres. Il était temps que quelqu'un, à l'étoffe d'être chef des Sengoli se présente, et ne prenne la place de cette infâme créature qu'était Sendakan. J'ai tout perdu, à cause de cet homme. Mon père, tombé dans une de ses batailles inutiles qui avaient pour seul but d'assouvir sa soif de pouvoir, était la source de tous mes rêves. Je voulais le rendre fier. Désormais je n'ai plus que les étoiles, et mon clan, face à qui je dois de nouveau faire mes preuves. Mais je ne suis pas très douée, pour être signe d'espoir. Je ne me contente que de soigner, d'offrir quelques plantes, et un lit pour quelques heures. J'agis après la tempête, quand tous les arbres sont tombés, et que la cime semble avoir changé ses racines, sauf que là, les arbres sont nos soldats, qui se battent encore aujourd'hui, pour que nos terres ne soient plus témoin de la barbarie sans nom de Sendakan. Au fond, peut-être cette Skylar n'est-elle pas plus docile que notre ancien chef, mais elle n'est pas la cause du trépas de ma famille. Pour cela, je lui voue une pure reconnaissance.

Mais la nuit avance, et mes paupières commencent à se faire lourdes. A croire que ces pensées m'ont réellement fatiguées. Alors je me relève, et laisse Odin se percher sur le promontoire que je lui ai réservé. Une dernière caresse sur son plumage, et me voilà  à la lumière du feu contenu par les morceaux de roches taillés par mes soins. Il ne me faut pas longtemps avant de fermer les yeux sur mon lit, le poids de la journée me forçant enfin à m'endormir... Pour quelques instants du moins.

Alors que Morphée m'emportait dans un monde que je n'explorais que très peu ces derniers temps, on frappa à ma porte, de façon étrangement féroce. Qui venait me déranger en pleine nuit, alors qu'exceptionnellement, les alentours étaient plutôt calmes. Rapidement, j'attrapai ma dague, et posai ma main sur l'abattant. La lame pointée vers l'extérieur, j'ouvris rapidement, avant de me retrouver face à une femme, visiblement blessée.Je ne l'avais jamais vu, du moins aussi loin que je m'en souvienne, mais elle ne portait certainement pas les guenilles que la plupart des gens aux bords du village portaient. Elle n'était pas spécialement grande, sa peau était pâle, et ses vêtements tâchés de sang. Malgré ma formation, je restai vigilante, et ne baissai pas ma garde. Je regardai furtivement à l'extérieur, et constatai qu'elle était seule. Je la laissai entrer, laissant le silence s'installer après quelques mots.*

''Montrez donc vos blessures...Qu'avez-vous donc fait pour recevoir de tels coups ?''
Revenir en haut Aller en bas
Skylar
Messages : 375
Inscrit le : 13/05/2017
Crédits : (c) Summers
Célébrité : Eva Green
Multi-comptes : Akeela, Danika, Noomie & Isaak

Skylar
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: [Milo - Skylar] LES JOURS BLESSENT, LA NUIT GUERIT  [Milo - Skylar] LES JOURS BLESSENT, LA NUIT GUERIT EmptySam 10 Juin - 23:11



- Les jours blessent, la nuit guerit -


Cela fait une semaine que Skylar est descendue à la capitale pour discuter avec le chef de clan et que cette discussion s’est transformée en bain de sang. Elle ne s’attendait pas à pouvoir récupérer cette place que cet usurpateur avait volé à son père bien des années auparavant. En revenant dans le clan il y a deux ans, Sky ne pensait même plus à tout cela, à cette vengeance qu’elle avait souhaitée durant des années alors qu’elle n’était qu’une petite fille. Elle avait fini par oublier et par se dire qu’elle n’aurait jamais l’occasion de faire payer à ce porc ce qu’il avait fait à son père, à son frère puis à sa mère. Mais lorsqu’elle a vu cet homme face à elle, lorsqu’elle a entendu à nouveau le son de cette voix grave, toute cette idée de vengeance lui est revenue en mémoire. Et elle a fait ce qu’elle devait pour que cet usurpateur laisse sa place.

Mais si elle est plutôt fière de ses actes et d’avoir repris son clan pour le remettre dans le droit chemin – notamment en arrêtant ces batailles inutiles aux frontières – cela ne semble pas être le cas de tout le monde. Skylar sait que beaucoup étaient fidèles à Sendakan et si elle en a traqué le plus possible pour les envoyer rejoindre leur ancien chef, elle sait qu’il reste toujours des gens qui ne la voient que comme un assassin, une meurtrière qui ne devrait pas être à la tête du clan aujourd’hui. C’est sans doute comme cela que la voit cet homme qui entre dans sa chambre en se faisant passer pour un domestique, Skylar le voit bien à son regard tandis qu’il pose la couverture qu’il porte. C’est ce regard qu’il lui lance qui la fait réagir et éviter ce coup de poignard qu’il lui destine, même si la lame entaille tout de même sa tunique. Mais si Skylar semble n’être qu’une femme frêle aux yeux de cet homme, elle a tout de même de très bons réflexes et tandis qu’il se jette sur elle, elle a le temps de lever le bras pour éviter à la lame de toucher son joli visage. Ses années d’entrainement avec Ivan – qui était un gros sadique, il faut bien l’avouer – lui permettent de repousser l’arme de l’homme, non sans le blesser au passage, puis de le désarmer en envoyant valser son poignard sous le lit. Et elle profite du fait qu’il tourne la tête quelques secondes pour lui casser une cruche d’eau sur le crâne.  

Essoufflée, elle observe le type au sol tandis que la porte de sa chambre s’ouvre sur Kellan suivi d’un garde. « NON ! » Elle arrête Kellan avant qu’il ne tue l’homme de sa lame. « Je le veux vivant. Il servira d’exemple aux autres. » Et elle ne doute pas que lorsque la tête de l’homme se détachera de son corps, ceux qui veulent sa mort comprendront qu’elle n’est pas prête à laisser sa place. Skylar sait que ce ne sera sans doute pas la seule attaque qu’elle devra subir, mais elle attend les autres de pied ferme. Ce n’est qu’après avoir rassuré Kellan et lui avoir demandé de retourner à ses occupations que Skylar relève sa tunique. L’obscurité de la pièce a caché le sang qui s’échappe de son abdomen mais elle ne pourra pas se leurrer elle-même, l’homme a réussi à la blesser. Alors elle se faufile dans les couloirs de cette maison où elle a passé les dix premières années de sa vie et profite de sa connaissance des lieux pour en sortir sans se faire voir.

Les rues sont calmes, bien trop pour Skylar qui se méfie bien plus qu’habituellement, mais elle arrive toutefois devant la maison de cette guérisseuse. Elle aurait pu demander à Kellan d’aller la chercher, ou à n’importe qui d’autre de s’occuper d’elle, mais Skylar a sa fierté et elle n’admettra pas qu’elle a été blessée aussi bêtement. Alors elle frappe à la porte et pose ses yeux sur cette femme blonde qui lui ouvre, se demandant si elle aussi était loyale à l’ancien chef de clan. Mais elle entre tout de même dans la maison et se tourne vers la femme lorsqu’elle lui demande ce qu’elle a fait pour être dans cet état. « Apparemment certaines personnes veulent me voir morte. » Et peut-être que si elle n’avait pas croisé le regard malveillant de cet homme, elle le serait à cet instant. Elle a eu de la chance de n’avoir que quelques blessures défensives à l’avant-bras qui lui laisseront peut-être une cicatrice, et ce coup de poignard qui ne semble pas être trop sérieux non plus. Bien qu’il lui fasse un mal de chien. « Vous pouvez faire quelque chose pour ça ? »
Revenir en haut Aller en bas
 
[Milo - Skylar] LES JOURS BLESSENT, LA NUIT GUERIT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Flood & cie :: Les archives du forum :: Archives des rps-
Sauter vers: