AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
INTRIGUE : Ca avance du côté de l'intrigue. N'hésite pas à aller t'inscrire au prochain sujet commun, par ici !
Partagez
 

 [Tavion - Skylar] Rayer le passé pour enluminer l'avenir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) [Tavion - Skylar] Rayer le passé pour enluminer l'avenir  [Tavion - Skylar] Rayer le passé pour enluminer l'avenir EmptyJeu 29 Juin - 22:05



Rayer le passé pour enluminer l'avenir


avec Skylar



— Il y a deux choses à craindre: l'envie des amis et la haine des ennemis.

Tavion avait tendance à ne pas aimer l’endroit, il était synonyme de nombreux mauvais souvenirs. Mais elle n’avait pas le choix. Alors, elle avançait la démarche assurée, accompagnée de deux soldats et d’un étranger à la peau presque orange. Il portait une longue tunique abimée beige et avait du mal à rester dans les pas de Tavion, parce qu’elle allait vite certes, mais aussi parce qu’une lourde chaine le retenait. Enfin elle pénétra dans la demeure de Skylar, assise au fond d’une large pièce sur un siège recouvert de peaux d’animaux. Les gardes se tournèrent dans sa direction et s’attendaient au pire avec la guerrière. Tavion répondit à ces regards noirs par des regards noir foncés. Elle aurait préféré faire son rapport à Kellan, mais au vue de ce qui s’était passé lors de sa dernière expédition, on lui avait dit d’aller directement consulter son chef de clan. Elle s’agenouilla brièvement devant Skylar avant de se relever et de lui adresser la parole avec un don déterminé.

« La poche de Daraïsu dans les canyons au nord n’est plus, dit-elle encore essoufflée, exactement comme si elle ne s’était pas arrêté de marcher depuis qu’elle avait accomplie sa mission. J’reviens pas les mains vides, j’ai un cadeau pour vous… Shahi ! Dravarh’si ! »

L’étranger sursauta. Les pieds enchainés, il glissa vers Tavion pour rejoindre Skylar. La bouche ouverte, il regardait tour à tour la guerrière et la chef de clan. Tavion lui fit un petit signe, et l’homme articula quelques mots incompréhensibles mêlé à de l’anglais. C’était principalement du Daraïsu, une langue réputée pour ne pas être douce à l’oreille du tout et qui faisait saigner celles de Tavion. En même temps qu’il parlait à tout allure, la guerrière ancienne esclave de ce peuple barbare et qui parlait parfaitement celle langue faisait la traduction.

« Shahi est un esclave Daraïsu. Il est originaire d’au-delà de leurs terres et il a vu des choses… Encore plus au sud se trouvent d’autres clans, des tribus guerrières, des dresseurs de lézards mutants qu’ils utilisent comme montures, des bâtisseurs de villes qui n’ont rien à envier à la Citadelle… Et bientôt, si l’on ne fait rien, ils apprendront l’existence de l’Alliance, et s’ils viennent jusqu’à nous… Disons que je ne pense pas que nous ne soyons prêts pour ça… »

L’étranger s’était arrêté de parler, mais il ne fermait toujours pas la bouche. Tavion l’inspecta un instant avant de prendre de nouveau la parole sans même regarder Skylar.

« J’aurais jamais pensé dire ça un jour, mais l’immense territoire des Daraïsu constitue une excellente défense, il est tout ce qui nous sépare de ces dresseurs de lézards et en cela, il nous rend service. »

Les Daraïsu étaient peut-être en retard sur bon nombre de choses, mais pas dans l’art de la guerre et les techniques de combat. Ainsi, si cette histoire était vraie, leurs armées parvenaient encore à retenir ces mystérieux envahisseurs du sud. De plus, la traversée du territoire gigantesque était également une épreuve en soi. Sans même s’en rendre compte, les Daraïsu permettaient aux clans de l’Alliance de vivre en paix, tout cela évidemment si les rumeurs étaient fondées. Le simple et unique témoignage d’un esclave choqué était difficilement pertinent, mais Tavion n’avait pas trouvé son discours dépourvu de sens. Mais là encore, la barrière de la langue posait problème, il n’y avait que très peu de Sengoli qui comprenaient le Daraïsu, il serait tellement simple d’accuser Tavion d’inventer de telles histoires.

« Envoyez-moi enquêter sur ça… Laissez-moi vous rapporter les preuves que j’avance… Nous pourrions mieux nous préparer, nous pourrions mieux préparer Sengoli… » dit-elle en omettant volontairement l’Alliance qu’elle ne portait pas dans son cœur, alors qu’un léger rictus se dessinait sur son visage tandis qu’elle fixait Skylar. La possibilité de nouveaux adversaires dangereux l’excitait particulièrement, cela pourrait peut-être même la faire oublier l’envie de taper sur les Orketa, Askhadi et autres les autres clans de l’Alliance.
Revenir en haut Aller en bas
Skylar
Messages : 375
Inscrit le : 13/05/2017
Crédits : (c) Summers
Célébrité : Eva Green
Multi-comptes : Akeela, Danika, Noomie & Isaak

Skylar
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: [Tavion - Skylar] Rayer le passé pour enluminer l'avenir  [Tavion - Skylar] Rayer le passé pour enluminer l'avenir EmptyLun 3 Juil - 23:59



- Rayer le passé pour enluminer l'avenir -


Skylar commence à avoir la bougeotte, cela fait bien trop longtemps qu’elle n’a pas quitté Moroni et ça commence à la travailler. Après avoir passé vingt ans dans les terres à voyager avec Rosha et la petite caravane, il faut bien avouer que la vie sédentaire au sein du clan commence à lui peser un peu au bout d’un moment. Et ça fait quelques temps qu’elle n’a pas quitté la ville et cette maison dans laquelle elle a passé les dix premières années de sa vie. Et les deux dernières. Mais le message qu’elle a reçu la veille lui a redonné un peu le sourire, un message d’Akeela qui la convoque à la Citadelle. Même si l’idée qu’on lui ordonne de venir à la Citadelle ne lui plait pas vraiment, Skylar ne peut pas nier que ce voyage lui fera sans doute le plus grand bien, même si elle devra laisser le clan à quelqu’un de confiance – ce qui ne se trouve pas vraiment au détour d’un couloir, il faut bien l’avouer. Les Kelowniens souhaitent entrer dans l’Alliance et Skylar n’est pas contre, à vrai dire elle s’en fiche un peu parce que ce clan ne la préoccupe pas plus que cela. Elle a bien d’autres choses à faire avec ceux qui bordent ses propres frontières et qui continuent les attaques. Mais elle suppose qu’elle peut laisser le clan quelques jours pour entamer un voyage vers la Citadelle.

Elle a des choses à voir avec Kellan avant de partir pour la Citadelle de toute façon, ce n’est pas quelque chose qui se prépare en deux heures vu le temps que prendra ce voyage. Et elle lui demandera de l’accompagner s’il le souhaite, si ses engagements envers le clan le lui permettent à ce moment-là. Elle sait qu’il a beaucoup à faire en ce moment et l’arrivée de l’une de ses guerrières dans la pièce où Skylar se trouve lui prouve encore une fois qu’elle a raison. Alors Skylar relève les yeux et referme le livre dans lequel elle était plongée tandis que la guerrière approche, encadrée de deux gardes et d’un autre homme, enchaîné. Tavion est une tête brûlée et il n’est pas rare que ses histoires reviennent aux oreilles de Skylar, qu’elles soient bonnes ou pas, que ce soit Kellan qui les lui raconte ou d’autres guerriers ayant été sur le champ de bataille avec elle. Elle est sadique mais bonne dans ce qu’elle fait et c’est pour cette raison qu’elle a été envoyée au sud, pour cela et parce qu’elle connait bien le clan, ses habitants et leur langue.

Skylar l’écoute lui dire que le boulot a été fait et elle pose ses yeux sur l’homme enchaîné tandis que celui-ci ouvre la bouche pour parler dans cette langue que Skylar ne connait pas du tout. Les terres Daraïsus n’ont jamais fait partie des voyages de la petite caravane, jugées bien trop hostiles par Rosha pour s’y aventurer. Mais Tavion connait cette langue que parle l’homme et traduit pour Skylar, qui écoute tous les mots. « Je vois. » Elle observe l’homme quelques secondes tandis que Tavion reprend la parole, puis elle tourne son regard vers la guerrière. « Laissons-les s’entretuer s’ils le souhaitent, qu’ils s’affaiblissent mutuellement. » Elle se lève de son fauteuil et lève la main pour signaler à Tavion de s’arrêter. Elle a bien compris que la jeune femme souhaite se rendre plus au sud pour essayer d’en savoir plus sur tout cela mais la présence de l’esclave à ses côtés la fait quelque peu douter. « Je ne suis pas sûre que tu sois la personne la mieux placée pour enquêter sur les terres plus au sud, malgré ta connaissance du terrain. Pas seule tout du moins. » Elle observe la guerrière avant de tourner les yeux vers l’homme enchaîné à ses côtés, consciente que celui-ci a dû être quelque peu malmené par la jeune femme. « Que peux-tu nous dire de plus ? Depuis quand es-tu l’esclave des Daraïsu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) Re: [Tavion - Skylar] Rayer le passé pour enluminer l'avenir  [Tavion - Skylar] Rayer le passé pour enluminer l'avenir EmptyJeu 6 Juil - 13:09



Rayer le passé pour enluminer l'avenir


avec Skylar



Dans la vie, le nombre de personne que craignait Tavion se comptait sur le doigt d’une main, deux d’entre elles étaient des Sengoli, et l’une des deux était son chef de clan. Skylar n’avait rien à faire ou à dire pour inspirer de la crainte chez la guerrière, c’était constant, c’était naturel chez elle. Peut-être était-ce dans son regard ? Cela ne l’empêchait pas pour autant de la défier du regard à son tour ou même de contester  -pas longtemps- ses ordres. La hiérarchie avait été établie, elle devait être respectée, il n’y avait aucun doute à avoir à ce sujet mais c’était un concept avec lequel Tavion aimait bien jouer. Peut-être qu’un jour elle allait le regretter.

Même son « je vois » était impressionnant voire même peut-être effrayant quand on arrivait à deviner ce qu’il cachait. Tavion ne dit rien quand elle proposa à leurs ennemis de s’entretuer. En temps normal, c’est exactement ce qu’aurait dit la guerrière, mais elle ne pouvait s’empêcher d’avoir ce terrible pressentiment depuis qu’elle avait rencontrée cet esclave sur le chemin du retour. Elle ne désirait rien d’autre que ça, la mort de tous les Daraïsu, mais elle sentait qu’au fond de son âme, ils avaient un rôle plus important à jouer dans cette affaire. Cela lui arrachait le cœur rien que d’y penser, mais les Daraïsu ne devaient pas mourir tout de suite . Tavion ne dit rien non plus quand son chef de clan lui annonça qu’il n’était pas question de l’envoyer enquêter comme elle l’avait demandé. Elle se contenta de serrer les poings en attendant sagement que Skylar termine de parler. Oh elle avait bien entendu le « pas seule tout du moins », c’était le seul argument dont Skylar avait besoin pour ne pas donner à Tavion le droit d’enquêter. Sa confiance était encore quelque chose qu’elle ne lui avait pas accordée.

Comme pour détourner la conversation vers autre chose, Skylar oublia Tavion un instant et se concentra sur l’esclave. Tavion échappa un petit rire nerveux et écarta les bras de surprise.

« C’est une plaisanterie n’est-ce pas ? Le danger est peut-être à nos portes et vous ne trouvez rien de mieux à faire qu’à interroger cet esclave… Et elle s’agenouilla devant elle. Skylar… Madame… Votre bonté envers les esclaves est connue de tous, ne pouvez-vous faire preuve d’autant de bonté envers vos soldats les plus fidèles ? Ne pouvez-vous donc pas oublier la querelle, quelle qu’elle soit, que vous avez avec moi… »

Probablement une vaine tentative d’absolution, Skylar ne lui pardonnerait sans doute jamais d’avoir servi Sendakan avec ferveur, aussi bien sur le champ de bataille que dans son lit. Pourtant, Tavion avait déjà fait part à son chef de clan de sa volonté de tuer Sendakan, que la seule chose qui le lui en avait empêché, c’était d’avoir été devancée par Skylar elle-même. N’était-ce donc pas une preuve suffisante que le passé avait été rayé pour mieux enluminer l’avenir ? Aux yeux de Skylar, il était probable que la réponse soit non. Elle obéit néanmoins à son chef et interpella de nouveau l’esclave.

« Dh’araïshu shin ur ali h’res ? Et comme pour la première fois, elle faisait la traduction presque instantanément. Il est esclave depuis tout petit, son village au-delà des terres de nos ennemis a été attaqué par les Daraïsu quand il avait trois ans. Il a été adopté par un guerrier qui venait de perdre son fils, il devint son remplacent. Mais un esclave Daraïrsu, même adopté ou marié ne devient jamais véritablement libre et encore moins heureux… Je n’en sais que trop à ce sujet… » fit-elle en regardant dans le vide.

L’esclave continua de parler, il semblait demander quelque chose auprès de Skylar. Tavion le regarda d’un air surpris, puis elle sourit lorsqu’elle comprit où il voulait en venir. Elle s’approcha de lui et lui donna une claque derrière la tête, lui lança un regard complice et semblait vivement l’encourager à répéter ce qu’il venait de dire, ce qu’il fit, mais cette fois-ci en s’agenouillant devant Skylar.

« Oh, et il veut devenir citoyen Sengoli… » fit-elle en s’approchant tout doucement de Skylar pour ne pas faire paniquer les gardes autour d’elle, et lorsqu’elle arriva juste à côté d’elle, elle se mit à parler à voix basse.

« … Ce qui me semble être une très mauvaise idée…et elle marqua une pause, le temps de regarder l’esclave. Il a vécu trop longtemps avec les Daraïsu, je n’exclue pas la possibilité qu’il puisse même s’agir d’un espion…  J’en sais rien, j’ai un très mauvais pressentiment. »

Revenir en haut Aller en bas
Skylar
Messages : 375
Inscrit le : 13/05/2017
Crédits : (c) Summers
Célébrité : Eva Green
Multi-comptes : Akeela, Danika, Noomie & Isaak

Skylar
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: [Tavion - Skylar] Rayer le passé pour enluminer l'avenir  [Tavion - Skylar] Rayer le passé pour enluminer l'avenir EmptyLun 7 Aoû - 17:11



- Rayer le passé pour enluminer l'avenir -


Skylar ne fait pas entièrement confiance à Tavion malgré son expérience et sa bonne volonté en tant que guerrière. Elle est douée dans ce qu’elle fait mais elle est une tête brulée qui ne fait pas toujours les choses dans les règles. Cependant, Skylar ne peut omettre le fait qu’elle est une bonne guerrière et qu’elle gère bien ce qu’on lui demande concernant les terres du sud. Elle frôle juste l’insubordination à certains moments, comme maintenant que Skylar interroge l’esclave devant elle. Alors celle-ci tourne les yeux vers la guerrière, glaciale, et l’écoute tenter de se justifier. « Fais attention à tes paroles Tavion. Si je sais faire preuve de bonté comme tu dis, je peux aussi t’envoyer pourrir à l’est, à surveiller les frontières où il ne se passe jamais rien. » Elle ne répond pas à sa question directement, à cette histoire de querelle qu’elle semble avoir avec la guerrière. Le fait est qu’elle ne lui fait pas entièrement confiance par rapport à la position qu’elle avait avant, au fait qu’elle était sous les ordres de Sendakan et plutôt proche de lui d’ailleurs. Ça et aussi à cause de son caractère un peu trop fort, qui risquera de poser quelques soucis un jour.

Elle observe la guerrière quelques secondes puis reporte son attention sur l’esclave tandis que Tavion fait la traduction et explique la vie de l’homme attaché face à elle. La vie d’un esclave qui n’a rien de très glorieux, Skylar en a déjà entendu des histoires de ce genre sorties de la bouche de ceux qu’elle a rencontré à Moroni en reprenant le clan. Elle écoute l’homme parler dans cette langue qu’elle ne comprend pas et jette un œil à Tavion lorsque celle-ci ne traduit plus, se demandant pour quelle raison elle s’est stoppée dans son récit. Elle la regarde frapper l’homme derrière la tête avant que celui-ci s’agenouille finalement, prononçant à nouveau les mêmes mots dans cette langue un peu étrange.

Devenir citoyen Sengoli, ces quelques mots font hausser un sourcil à Skylar qui tourne la tête vers la jeune femme qui s’est rapprochée d’elle pour donner son avis sur cette idée. « N’est-ce pas autant une mauvaise idée que de te confier certaines missions ? » Elle esquisse un petit sourire en coin. « Dis-lui qu’il peut rester ici le temps qu’il faudra, tant qu’il respecte les lois de notre clan. Mais je veux que tu le surveilles, puisque tu penses que c’est une mauvaise idée qu’il reste ici. Si tes soupçons s’avèrent être justes et que tu m’en apportes la preuve, tu pourras faire ce que tu souhaites de lui. » Tant qu’elle lui en apporte la preuve, c’est aussi pour cette raison que Skylar le précise parce qu’elle connait un peu Tavion et son ressenti sur le clan plus au sud. Même si c’est homme est un esclave, il reste tout de même une personne qui a vécu dans ce clan et il ne faudrait pas que la jeune femme en profite pour se venger d’une quelconque façon. « As-tu tué son maître ? »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) Re: [Tavion - Skylar] Rayer le passé pour enluminer l'avenir  [Tavion - Skylar] Rayer le passé pour enluminer l'avenir EmptyJeu 31 Aoû - 15:59



Rayer le passé pour enluminer l'avenir


avec Skylar




La chaleur n’était pas si insupportable que ça à l’intérieur, mais combinée à l’état de fatigue mêlée à la colère quasi permanente de Tavion faisait que la guerrière suait à grosses gouttes. Elle avait presque même l’impression d’étouffer et n’avait qu’une envie : sortir d’ici aussi au plus vite. Malheureusement, c’était à son chef de clan qu’elle s’adressait, en aucun cas quelqu’un à qui elle pourrait claquer la porte au nez en s’en allant comme si de rien n’était. La discussion avait été engagée et elle ne se terminerait sûrement pas tout de suite, le caractère des deux femmes allaient prolonger ce qui devait être au départ un simple rapport de mission.  
 Skylar réagit vivement à la légère défiance de Tavion. Mais à la longue, la guerrière finissait par connaître les limites de son chef, elle savait jusqu’où elle pouvait la pousser et défier même son autorité ; ainsi, elle ne fut pas totalement surprise, elle savait ce qu’elle allait déclencher.

Ça ressemblait presque même parfois à un jeu, un jeu très dangereux puisque Tavion n’avait quasiment aucune chance de gagner, Skylar aurait toujours le dernier mot. Quand elle fut menacée d’être déployée à l’est, Tavion écarta les bras et fit la moue, car même en capitulant, même en se faisant remettre à sa place, elle ne pouvait s’empêcher de montrer de l’agacement. C’était assez fou, mais c’était sa manière de s’excuser. Skylar n’obtiendrait rien de plus.
Surveiller les frontières… Tavion se demandait si c’était une véritable menace ou pas. Est-ce qu’elle le ferait vraiment ? L’ancienne esclave se disait que ce n’était pas un accès de vanité de penser que ça serait du gâchis de déployer un soldat de sa trempe pour de la simple surveillance. Malgré les doutes, Tavion en conclut qu’il valait mieux ne pas avoir la réponse à cette question.
 
L’esclave semble avoir tout l’intérêt de Skylar pendant une fraction de seconde. Puis elle assassina de nouveau Tavion à l’aide d’une simple phrase et d’un rictus. Pour elle aussi alors, parfois cela prenait l’apparence d’un jeu. Ça serait n’importe qui d’autre, la guerrière sortirait de ses gonds, taperait du poing, crierait même, mais comme il y a fort à parier que c’était exactement ce que Skylar voulait, Tavion résistait. Elle serre les poings, sa respiration est saccadée, mais elle sourit à son tour d’un sourire malsain à souhait. La suite, elle s’y attendait un peu plus : bien évidemment qu’elle n’allait pas lui accorder cette requête, il restait encore à rayer trop d’éléments du passé que Skylar fasse enfin confiance à Tavion et lui confit des missions d’une haute importance.
 
Mais… Vraiment, il allait pouvoir rester ici comme ça ? Shahi paraissait être mieux traité qu’elle ! Cela lui fit mal au cœur de faire la traduction, mais elle obéit. Évidemment, le visage de l’esclave s’illumina et le bonhomme répéta un geste d’agenouillement, ce qui finit par agacer Tavion qui l’arrêta net avec son pied. Il n’eut pas mal, mais il bascula légèrement en arrière et finit par chuter.
 
« Vous n’en faites même pas un prisonnier ? Je veux dire… On ne l’enferme pas ? »
 
Ce qui ennuyait le plus la guerrière dans cette histoire, c’était que le premier sujet de la conversation, à savoir la menace du clan plus au sud, avait totalement été éclipsé par le besoin de savoir si cet esclave était un espion ou non. Tant pis. Skylar le regretterait plus tard. Ou bien il n’y avait aucune raison de croire en ces menaces de clans ennemis, Shahi n’était pas un espion et Tavion se serait bien ridiculisée ; il ne restait donc rien pour enluminer l’avenir.
 
« Son maître ? Probablement oui, dans la foulée. Pas de survivants, c’était les ordres de Kellan. Si Shahi a survécu, c’est uniquement parce qu’il n’était pas dans les canyons quand nous étions en train de tous les massacrer. Mais puisque maintenant je dois le surveiller… Il va regretter de ne pas être mort avec son maître… »
 
Elle ordonna, toujours avec un coup de pied, à ce que l’esclave se lève et la suive. Il en profita pour adresser un regard plein de pitié à Skylar, et lorsqu’elle fit mine de se diriger vers la sortie, Tavion s’adressa encore une fois à son chef de manière tout à fait insolente.
 
« Ces rumeurs sur le clan du sud… Vous allez envoyer Kellan enquêter n’est-ce pas ? Il a toute votre confiance lui après tout… Mais à votre avis… Vous pensez qu’il va choisir qui pour l’accompagner ? Hm ? »
 

Revenir en haut Aller en bas
Skylar
Messages : 375
Inscrit le : 13/05/2017
Crédits : (c) Summers
Célébrité : Eva Green
Multi-comptes : Akeela, Danika, Noomie & Isaak

Skylar
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: [Tavion - Skylar] Rayer le passé pour enluminer l'avenir  [Tavion - Skylar] Rayer le passé pour enluminer l'avenir EmptyDim 10 Sep - 17:25



- Rayer le passé pour enluminer l'avenir -


Skylar pose la question mais elle connait déjà la réponse. Tavion est une tête brulée, une bonne guerrière ceci dit et elle n’aura pas laissé un ennemi s’échapper d’une quelconque manière, alors elle a sans doute tué le maître de cet esclave qui se trouve maintenant devant elles. Elle écoute la guerrière faire la traduction à l’esclave et pose son regard sur l’homme tandis qu’il la remercie, relevant les yeux vers Tavion quand elle demande si elle ne doit pas plutôt en faire un prisonnier. « Si tu penses que tu failliras à ta mission de le surveiller, oui en effet, peut-être que je devrais l’enfermer tout de suite. » Elle sait que cela va agacer la jeune guerrière de devoir veiller sur l’esclave maintenant libre, mais elle ne peut s’empêcher de vouloir jouer un peu avec elle. « Cet homme a passé sa vie à être enfermé, enchainé et maltraité, laisse le goûter à la liberté. S’il s’avère qu’il nous ment, il en paiera le prix. » Mais curieusement, elle ne doute pas que Tavion gardera un œil sur cet homme à qui elle ne fait pas confiance, peut-être juste pour avoir le plaisir de revenir la voir et lui dire qu’elle avait tort dans sa décision de le laisser libre. Skylar n’en doute pas, Tavion viendra jubiler s’il s’avère qu’elle avait raison depuis le début sur cet homme.

Elle l’écoute parler du maître qu’elle a tué de sa lame puis l’observe avant de s’approcher d’elle. « Il va de soi, Tavion, que si lui doit respecter les lois de notre clan, j’attends la même chose de toi. L’esclavagisme a été aboli chez les sengolis et si tu maltraites cet homme d’une quelconque façon, je m’arrangerais pour te punir moi-même, de la manière qu’il me plaira. » Et elle n’hésitera pas à le faire pour remettre la guerrière à sa place. Celle-ci a déjà de la chance d’avoir gardé sa tête sur ses épaules malgré l’allégeance qu’elle avait pour l’usurpateur et malgré son attitude envers sa nouvelle chef de clan. Elle s’apprête à la regarder quitter la pièce lorsque la jeune femme se retourne et en rajoute une couche, amenant Kellan dans la conversation. « Kellan a ma confiance car il prouvé sa valeur et sa loyauté à de nombreuses reprises. Il me semble que ta loyauté à toi a souvent trouvé sa place dans le lit de l’usurpateur, tu comprendras que je n’accorde pas facilement ma confiance à la catin d’un homme qui a massacré ma famille et envoyé une partie de mon peuple à la mort. » Elle s’approche d’elle, l’observe froidement et continue à parler. « Kellan pourra choisir qui il souhaite pour l’accompagner, mais il prendra toujours mon avis en compte et ça, tu ferais bien de ne pas l’oublier. » L’insubordination de Tavion finira par lui coûter cher un jour et Skylar s’arrangera pour être la première à frapper.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) Re: [Tavion - Skylar] Rayer le passé pour enluminer l'avenir  [Tavion - Skylar] Rayer le passé pour enluminer l'avenir EmptyJeu 28 Sep - 16:07



Rayer le passé pour enluminer l'avenir


avec Skylar



Le jeu se poursuit et malgré les attaques répétées de Tavion, Skylar trouve toujours une réponse idoine. Seule défense de la guerrière pour le moment : un sourire sarcastique. Tavion rater une mission de surveillance ? Voilà quelque chose qu’elle avait du mal à imaginer. Et puis s’il se mettait à gigoter l’esclave, elle lui couperait les jambes, un estropié serait bien plus facile à surveiller.
La guerrière était toujours autant étonnée de voir à quel point son chef de clan s’acharnait à défendre cet esclave étranger. Skylar lui parlait de gouter à la liberté comme si elle ne savait pas qu’elle-même avait été autrefois esclave des Daraïsu. L’esclavage lui avait pris la moitié de sa jeune vie et même libérée, elle sentait encore le poids des chaines sur ses poignets, surtout dans ces moments-là avec Skylar.

Ainsi, Shahi après avoir été son prisonnier allait devenir sa mission. Soit. Elle le fera suivre jours et nuits et n’hésitera pas une seule seconde à lui trancher quelque appendice qui dépasse s’il tentait une évasion ou quoi que ce soit qui s’y apparenterait. Skylar lui rappela les lois du clan et Tavion, blasée, acquiesça probablement à contrecœur. Bien sûr que torturer cet esclave serait le moyen le plus efficace de le faire parler, de lui faire avouer ou pas qu’il s’agisse d’un espion, que sa capture soit préméditée, mais si cette torture venait à la nuire elle, cela n’en valait plus le coup. Elle trouverait d’autres moyens s'il le fallait.

Tavion regretta presque d’avoir mentionné le nom de Kellan dans cette conversation : c’était comme jeter de l’huile sur du feu. Ah, voilà, nous y sommes : l’usurpateur... Il n’est pas nommé, mais tout le monde sait de qui il s’agit. La voilà la véritable raison des tensions qu’il existe entre Skylar et la guerrière à la tête dure (tout du moins, c’est ce qu’elle pensait et continue de penser) Cette attaque ultime... Cette phrase assassine, Skylar venait de gagner. Et merde.
Pour ne pas mourir tout de suite, Tavion se retint de passer ses nerfs sur l’esclave. A la place, elle saisit le premier objet qui lui tomba entre les mains, une espèce d’assemblage en cuivre qui servait de support pour les torches, et qu’elle projeta ensuite violemment aux pieds de Skylar qui s’était déplacée jusqu’à elle. L’objet réputé pour être solide se brisa tout de même en faisant un grand bruit et les gardes autour d’elle s’agitèrent tandis que la guerrière hurlait sa rage.

« Quinze ans esclave ! Quinze ans esclave oubliée dans un désert abominable ! Et quand je me suis libérée de cet enfer, quand je suis retourné à la maison, le seul… LE SEUL qui ait accordé un peu d’intérêt pour moi, ce fut Sendakan ! Et on me reproche d’avoir passé du bon temps avec lui, c’était la première fois que… Elle baisse le volume. C’était la première fois que je me suis sentie choyée. Les poings toujours serrés, elle se rapproche encore plus de Skylar si bien que son front touche presque celui de son chef. Votre famille, votre peuple… N’essayez pas de jouer à celle à qui a eu la vie la plus misérable, à la fin, y’en a quand même une des deux qui termine chef de clan ! »

Si seulement… Si seulement Skylar savait que Tavion avait elle aussi voulu tuer Sendakan, pas pour les mêmes motivations certes, mais l’intention était là. Si l’on faisait fi du passer, les deux femmes avaient eu (au moins une fois dans leur vie respective) la même ambition à un moment donné. La guerrière s’était toujours dit que ça ne valait pas le coup, que même si elle le lui disait, elle ne la croirait pas ou quelque chose comme ça. De ce fait, Tavion s’avoua vaincue, cette partie s’était mal déroulée, Skylar avait été la grande gagnante de ce débriefing. Cette fois-ci, elle s’éloigna pour de bon et ne se retourna pas, il n’était pas question de relancer quoi que ce soit. Goron, le plus fidèle soldat de Tavion qui venait de se présenter à l’entrée se saisit de l’esclave et laissa la guerrière seule un dernier instant avec Skylar.

« Vos désirs sont des ordres. Ce prisonnier sera bien traité. J’espère sincèrement que vous prendrez mes avertissements en considération. Et pour la première fois depuis longtemps, elle desserra les poings. Au revoir. »

Revenir en haut Aller en bas
Skylar
Messages : 375
Inscrit le : 13/05/2017
Crédits : (c) Summers
Célébrité : Eva Green
Multi-comptes : Akeela, Danika, Noomie & Isaak

Skylar
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: [Tavion - Skylar] Rayer le passé pour enluminer l'avenir  [Tavion - Skylar] Rayer le passé pour enluminer l'avenir EmptyMer 4 Oct - 16:06



- Rayer le passé pour enluminer l'avenir -


Skylar observe cette guerrière qui lui tient tête depuis bien trop longtemps pour la garder encore sur ses épaules. Mais elle ne lui fera rien aujourd’hui, pas maintenant, mais si Tavion continue de cette façon il y a de fortes chances pour qu’elle termine le cou au-dessus du billot. Elle la regarde et ne bronche pas tandis que la femme face à elle fait éclater sa rage en cassant les objets qui l’entourent, faisant réagir les gardes aux portes de la salle. D’un geste de la main, Skylar leur intime l’ordre de ne pas bouger tandis que Tavion laisse sortir sa rage en haussant le ton et en parlant de l’usurpateur comme de quelqu’un d’attentionné envers elle. Cela arrache un sourire à la chef de clan qui l’écoute toutefois terminer sans la couper dans ses paroles, tant celles-ci lui font pitié. Elle peut comprendre que la jeune femme puisse s’être sentie seule une fois libérée de ses chaines mais pas comprendre qu’elle ait pu se sentir choyée auprès d’un homme tel que lui. Ça la fait plus rire qu’autre chose et c’est sans en parler à Tavion qu’elle se remémore la façon dont elle a ôté la vie à ce porc deux ans auparavant.

Oh ça, Tavion ferait bien de se rappeler qui est à la place de chef de clan mais Skylar l’a suffisamment prévenue pour la journée. Elle garde ce petit sourire sur les lèvres tandis que la guerrière s’avoue vaincue et finit par reculer dans la pièce tout en laissant l’esclave à son bras droit. Skylar ne doute pas que la jeune femme reviendra à nouveau pour lui parler de ce clan du sud qui la préoccupe tant et qu’elle reviendra bien vite si jamais l’esclave s’avoue être un espion comme elle le pense si bien. Mais pour l’instant, Skylar a d’autres choses à se préoccuper que les sautes d’humeur de Tavion, à commencer par préparer son départ pour la Citadelle qui aura lieu d’ici quelques jours, une semaine tout au plus.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Tavion - Skylar] Rayer le passé pour enluminer l'avenir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Flood & cie :: Les archives du forum :: Archives des rps-
Sauter vers: