AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
INTRIGUE : Ca avance du côté de l'intrigue. N'hésite pas à aller t'inscrire au prochain sujet commun, par ici !
Partagez
 

 [Priam - Lorelei] Explications

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) [Priam - Lorelei] Explications  [Priam - Lorelei] Explications  EmptyMer 5 Juil - 2:09


Explications


« Priam & Lorelei »

Le chemin du retour a été difficile. Chaque foulée de mon cheval, me rapprochant un peu plus de Galene, m’apporte davantage de colère et de questionnements. Les jours nécessaires pour revenir à Pankara contribue à calmer mes sentiments négatifs. Je n’aime pas être ainsi à la merci de tels émotions. Je n’apprécie pas de les entretenir en moi. Je suis donc parvenue à trouver un certain calme nécessaire pour me présenter devant mon chef. En allant rejoindre Calypso à la Citadelle, je n’avais pas vraiment de plan qu’en à mon avenir. Je savais que je ne pourrais pas rester éternellement là-bas, surtout pas avec mon devoir de guerrière pour le clan Pankara. J’ai donc eu cette idée, celle d’offrir mes services à Priam afin d’être membre de sa garde personnelle. Ainsi, je pourrai les accompagner, lui et Calypso, lors de leurs allers et retours entre Pankara et la Citadelle. Le plan me semblait parfait, jusqu’à ce que je reçoive un refus, sans explication. Je le prends mal. Est-ce que l’on remet en doute mes compétences de guerrière ? N’ai-je pas déjà prouvée ma valeur par le passé ? Puis, j’en suis venue à la conclusion que ce n’est pas cela qui a entraîné un tel refus. Si je n’avais pas été compétente comme guerrière, voilà longtemps qu’on me l’aurait fait savoir et qu’on m’aurait retiré à ce poste. Non, il y a forcément une autre raison. Raison qu’on ne me donne pas puisque Priam n’est plus à la Citadelle lorsque je demande à le voir. Il n’y ait plus depuis un moment même. Je n’ai donc pas mis longtemps à réfléchir avant de simplement prendre ma jument et de rentrer à Galene pour mettre les choses au clair. J’ai besoin de savoir de la bouche même de mon chef pourquoi on me refuse à ses côtés. Pourquoi je ne peux pas l’aider convenablement, de la manière qui me semblait la meilleure.

Lorsque j’arrive enfin à Galene, je suis épuisée. Pourtant, je vais directement à la demeure de Priam afin de lui demander une rencontre. Il y a une possibilité qu’on me refuse pour aujourd’hui, il est après tout tard dans l’après-midi. Le soir ne devrait pas tarder, même. Je n’ai donc pas trop d’espoir qu’on m’autorise à le voir maintenant. Pourtant, un membre de la garde revient vers moi avec une réponse positive. J’entre donc en le suivant. Je suis déjà venue dans cette demeure à de nombreuses reprises, je la connais très bien. Je n’ai donc aucun mal à déterminer où l’on m’emmène. Je me retrouve devant Priam, que je salue avec respect. Malgré la décision qui a été prise, je demeure fidèle à mon allégeance et je ne suis pas véritablement en colère contre lui, du moins, plus maintenant. Je cherche juste à comprendre. Je me permets donc de lui expliquer immédiatement la raison de ma venue même s’il doit l’avoir deviné. « Pardonnez-moi de vous dérangez ainsi sans prévenir, Priam. Le trouble dans mon cœur est trop grand pour que je fasse autrement. J’aimerais comprendre les motifs de votre décision. Pourquoi je ne peux pas faire partie de votre garde ? » Je me tais ensuite, ne souhaitant pas entrer dans des suppositions qui témoigneraient que j’ai beaucoup trop réfléchit aux raisons de ce refus.
(c) earth and ashes
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) Re: [Priam - Lorelei] Explications  [Priam - Lorelei] Explications  EmptyJeu 6 Juil - 10:23

Lorelei a écrit:

Explications


« Priam & Lorelei »

J'étais rentré de la Citadelle ce matin-même, nous avions voyager de nuit. Ma soeur était restée à la Citadelle pour continuer à se familiariser avec la cité. Moi j'avais plié bagage et pris la route vers Pankara au début de la nuit, le clan étant sous la direction du conseil en mon absence je ne voulais pas m'éternisé à la Citadelle. De plus, je ne fais pas confiance à tout mes conseillers même si je sais que deux d'entre eux ne me feront jamais faux bon. Cependant, Jack et Kenway n'arriveront pas à maitriser tout les autres conseillers, seuls.

En arrivant avec ma garde rapproché, les gardes de la porte Est nous ouvre l'immense grille qui à pour but d'empêcher les incursions au sein de la capitale. Je mets pied à terre et attrape la bride de mon cheval, le menant à travers la ville. Annabeth vient se poster à ma gauche, une main sur sa dague et l'autre sur l'encolure de sa jument. Si je devais confier ma vie un seul membre de ma garde personnelle, je la confierai sans aucune hésitation à l'ancienne guerrière Shisayo. Sa loyauté est sans faille et elle maitrise une multitude d'armes différentes ce qui fait d'elle une adversaire redoutable. En arrivant au niveau du fort, j'entends quelqu'un crier mon nom, je tourne la tête en direction de la voix et mes yeux se posent sur Gamora. Je souris à la jeune femme et lui adresse un signe de la main avant de reprendre mon chemin. Nous laissons nos chevaux dans la cour principale du fort puis mon escorte se réduit à 2 gardes, Annabeth ainsi que son apprenti qui arrive au terme de sa formation. J'ouvre les grandes portes de bois qui débouche sur la salle du conseil, un vacarme tonitruant vient prendre d'assaut mes tympans, je grimace légèrement tandis que ma garde rapprochée referme les portes. D'ailleurs ce n'est qu'en entendant le cliquetis de la serrure qui résonne dans l'immense pièce que le vacarme laisse place au plus grand des silences. Je m'avance à travers la pièce et prend place sur le trône ouvragé, un serviteur vient placé la fameuse couronne de bois sur ma tête. Couronne que je ne porte qu'en cérémonie officielle ou lors des assemblées du conseil.

Le soir venue je n'aspire plus qu'à dormir, me reposé enfin. La nuit de traversé et la journée que je viens de passer m'ont vidés de mes forces. Alors que je termine de dîner, on frappe à ma porte et l'apprenti d'Annabeth apparait dans son embrasure en disant que Lorelei souhaite me voir. Je soupire et lui ordonne de la laisser me rencontrer, j'attrape mon assiette et mes couverts puis les déposes dans une bassine d'eau. Je détache la corde qui ramenait mes cheveux en arrière et la pose sur une étagère, je prend ensuite place derrière mon bureau, non sans avoir dépose une bouteille de rhum devant moi. Lorelei fini par faire son entrée, j'ordonne au jeune garde de sortir et de nous laisser seul. Je salue la jeune femme et l'observe tandis qu'elle m'explique l'objet de sa venue. Oui, effectivement je suis au courant du refus des instructeurs de la laisser intégrée ma garde. Refus que je n'ai d'ailleurs pas contesté.

- Maître Kenway à décidé de te refuser même si tu es une excellente guerrière, Lorelei. Cependant, tu es trop proche de mon entourage pour faire partit de ma garde. Ton jugement ne sera pas impartial et tu te laissera influencer par tes sentiments envers Calypso ou envers moi. Cela ne remet en rien tes qualités de soldat.
(c) earth and ashes
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) Re: [Priam - Lorelei] Explications  [Priam - Lorelei] Explications  EmptyVen 7 Juil - 2:06


Explications


« Priam & Lorelei »

Je fixe mon chef avec beaucoup d’anxiété refoulée. J’anticipe ses paroles, je les entends presque résonnées dans ma tête. Je dois me forcer au calme pour ne laisser rien transparaître de mon agitation toujours de plus en plus grande. Je ne veux pas empirer la situation en démontrant ainsi de la faiblesse. Je ne suis pas vraiment ici pour le faire changer d’avis, même si au fond de moi ça serait mon désir. Une envie qui va probablement prendre le dessus dès que je vais ouvrir encore une fois la bouche. Je sais qu’une fois qu’une telle décision est prise, on se doit de l’accepter. Pourtant, cela m’est très difficile alors qu’on ne m’a absolument pas expliquer les raisons du refus. Cette confusion a prit des proportions énormes et je n’en pouvais plus de demeurer dans l’ignorance. On pourra m’en faire le reproche, mais je me devais de discuter avec Priam pour enfin avoir les idées claires. Même si je sais que ses mots risquent de me blesser ou de réveiller davantage d’agitation. Savoir a son prix. Et au moins avec Priam, je sais que la vérité me sera dite sans détour. J’ai confiance en lui, je le respecte autant que je respecte mon père. Son opinion m’importe davantage que celle de n’importe quel autre homme de notre clan. Voilà pourquoi je ne le quitte pas des yeux une seconde, même si la présence de la bouteille de rhum sur la table me rappelle à quel point j’ai soif. Mais également faim. Sans parler de ma fatigue accumulée. J’ai fais une longue route et j’en ignore pourtant les conséquences sur ma personne pour me tenir là, bien droite, à attendre des explications que je vais à coup sûr contester. Enfin, les mots sont prononcés. Je les écoute avec la plus grande attention. Sauf qu’aussitôt qu’ils franchissent mes oreilles, je ne peux les accepter bien longtemps. Je ne manque pourtant pas de respect à Priam, je demeure à ma place et seule ma tête bouge en un léger hochement désapprobateur. J’agrippe de mes deux mains la tunique qui recouvre et dissimule le haut de mon pantalon. C’est un geste nerveux. Je serre le tissu suffisamment fort pour en sentir la matière faire pression sur mes doigts. Il est temps que je brise le silence. « Je ne comprends pas. C’est l’affection que porte en Calypso qui me motive ainsi à vouloir vous être dévoué et à vous protéger. Mon jugement est impartial, je vous l’assure. Je sais me montrer disciplinée et obéir à vos ordres, même si je vous connais personnellement. » Je tente de comprendre, vraiment. Sauf que je n’y arrive pas. Pour moi, tout ce que je peux conclure de leur décision, c’est que les gens trop près de l’entourage du chef ne sont pas dignes d’en assurer la protection. Mais pourtant, il n’y a pas de gens plus au courant des besoins de Priam que ceux-là ! Je garde mes yeux fixés sur lui, non pas avec prétentieux, mais bien avec toute la détermination qui m’habite. « Laissez-moi prouver ma valeur encore une fois, Priam. Je ferai ce que vous me demanderez. Je serai impartiale, comme on l’attend de moi. Je peux même commencer ce soir, si on me le demande. Je suis prête ! » J’ai appuyé mes derniers mots d’un hochement affirmatif de la tête cette fois.
(c) earth and ashes
Revenir en haut Aller en bas
 
[Priam - Lorelei] Explications
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Flood & cie :: Les archives du forum :: Archives des rps-
Sauter vers: