AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
INTRIGUE : Ca avance du côté de l'intrigue. N'hésite pas à aller t'inscrire au prochain sujet commun, par ici !
Partagez
 

 [Skylar - Kirska] Un ressentiment en commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) [Skylar - Kirska] Un ressentiment en commun  [Skylar - Kirska] Un ressentiment en commun  EmptyMar 11 Juil - 16:55

Sourcils froncés, lèvres pincées et mâchoires serrées, je suis la définition même de la femme qui fait la gueule. Les gens autour de moi se parlent avec entrain, rient et se bousculent de temps en temps. Ils ont arrêté d'essayer de me parler il y a de ça plusieurs heures, peu après que nous ayons quitté Moroni avec les autres gardes. Je n'ai pas quitté mon cheval une seconde, balancée par ses pas lents et les jambes raides de monter à cru sur son dos. Je ne compte même plus le nombre de fois où on m'a proposé de me prêter une selle ou un tapis. Ridicule.

Derrière moi, la voix du chef Sendakan retentit pour la millième fois de la journée et réclame une pause. Je me mords la joue pour retenir une pique acérée. C'est mon chef de clan, je lui dois allégeance et respect même si c'est un foutu égoïste qui se croit tout permis. Oui, je suis plutôt remontée, mais vous le seriez aussi à ma place! Parce que Monsieur le grand Chef a décidé de partir à Saniva pour une raison obscure et Monsieur a exigé une garde personnelle. Vous le devinerez aisément, j'ai été arrachée à mon poste de guerrière pour protéger Sendakan d'une éventuelle attaque. Passionnant. D'autant que, entre Moroni et Saniva, il n'y a qu'une journée à cheval ; il ne risque pas grand chose. Mais bon, les ordres sont les ordres et je ne peux que râler en silence, ruminant les pensées qui filent dans mon crâne.

Etant en début de convoi, je fait retourner mon cheval pour me placer face aux autres. Quelques uns descendent de cheval pour se dégourdir les jambes en mangeant un morceau, d'autres restent à cheval, armes en mains et guettent les alentours. Moi, je me contente de boire à ma gourde et fixe l'horizon. La ville de Moroni est perdue dans le paysage, à de nombreux kilomètres d'ici. Quand nous reprendrons la route et auront passé la petite colline face à nous, Saniva sera en vue. Il ne nous reste plus qu'une heure ou deux, c'est ridicule de faire une pause maintenant. Mais, encore une fois, les ordres sont les ordres et Monsieur Sendakan a exigé une pause. Alors nous pausons.

Deux heures plus tard, je suis la première à entrer dans les rues de la ville au nord de notre clan. Le soleil a disparu à l'horizon depuis plus d'une heure et les rares gens qui se promènent sont des ivrognes ou des pères/mères de famille qui rentrent après une longue journée de travail. Je guide notre groupe vers l'auberge la plus proche et m'efface pour laisser passer un autre garde. Il réserve nos chambres pendant que je conduis ma jument dans l'étable attenante. Je m'attarde un peu avec elle, histoire d'être sûre qu'elle soit bien, qu'elle ait à manger et à boire, puis retourne dans l'auberge où mes compagnons de route se sont attablés. L'un d'eux me fait signe de les rejoindre, mais je lui lance un regard dédaigneux et me dirige vers une table dans l'ombre.

Je commande une bière et un ragoût dont l'aspect ne donne pas envie, mais je ne fais pas ma compliquée. Je mange en silence, ignorant les regards de mes compagnons et les paroles qu'ils me lancent. "Et pourquoi tu ne te joins pas à nous ma belle?" "On va pas te manger hein!" "Allez, tu vas pas rester là toute la soirée!" Bah si, chéri, je ne compte pas bouger. Si le chef Sendakan ne faisait pas partie de la tablée, je lancerais une de mes dagues dans le porc qui trône au centre de la table, juste histoire de leur rappeler que je pourrais tous les tuer d'un geste si l'envie me prenait. Au lieu de ça, je porte ma chope à mes lèvres et fais de mon mieux pour ne pas me lever et leur régler leur compte.
Revenir en haut Aller en bas
Skylar
Messages : 375
Inscrit le : 13/05/2017
Crédits : (c) Summers
Célébrité : Eva Green
Multi-comptes : Akeela, Danika, Noomie & Isaak

Skylar
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: [Skylar - Kirska] Un ressentiment en commun  [Skylar - Kirska] Un ressentiment en commun  EmptyDim 16 Juil - 21:54



- Un ressentiment en commun -


Cela fait presque deux ans à présent que Sky a posé ses valises dans le village de Saniva au nord du clan et qu’elle se fait difficilement à ce mode de vie sédentaire. Après avoir passé plus de vingt ans à voyager dans les terres, à dormir à la belle étoile ou dans les auberges des différentes villes qu’ils traversaient, se poser dans un village et y rester aussi longtemps est bien difficile pour Sky aujourd’hui. Elle n’aime pas vraiment dormir sous un toit et il lui arrive parfois de passer la nuit dehors, juste pour se rappeler ce que cela fait et pouvoir observer les étoiles qu’elle regardait souvent lorsqu’elle était enfant. Elle ne pensait pas rester aussi longtemps à Saniva lorsqu’elle y a posé les pieds pour la première fois, elle se disait juste qu’elle resterait quelques mois avant de reprendre la route pour continuer plus au sud, sans passer par la capitale du clan, sans remettre les pieds à Moroni où elle a grandi durant les dix premières années de sa vie. Si elle a promis à Rosha de revenir dans le clan qui l’a vue naître, elle n’a jamais parlé de retourner à la capitale et de reprendre son ancienne vie. D’ailleurs, il y a bien longtemps qu’elle se fait appeler Sky au lieu d’utiliser son nom complet et personne ne sait d’où elle vient vraiment. Elle ment toujours lorsqu’on lui pose la question, elle indique être née sur la route, dans les terres. De toute façon, elle ne compte pas reprendre son ancienne vie puisque toute sa famille est morte et que personne ne doit encore se souvenir de la petite fille qui a disparu après le soir du massacre.

Mais même si elle apprécie le village, Sky sait très bien que sans Miria et Kellan, elle ne serait sans doute partie depuis longtemps. Quelque chose la retient à Saniva mais certaines choses l’agacent aussi et c’est après avoir à nouveau haussé le ton face à Miria que Sky sort de la maison, passablement agacée. Elle est une tête de mule -  elle le sait depuis longtemps - mais Miria l’est tout autant et ça l’agace de voir que celle-ci ne s’insurge pas contre la manière dont est géré le clan actuellement. Les batailles font rage près de Saniva, de nombreux guerriers du village et des alentours ne reviennent pas de ces combats. Et pour Sky, tout ceci ne sert à rien parce qu’Orketa ne pliera jamais et sera toujours soutenu par les autres clans de l’Alliance. Si Sendakan ouvrait les yeux sur la gestion de son armée, il lui serait sans doute possible d’étendre son territoire aux terres du sud ou de l’est. Mais le chef de clan des sengolis semble être un sacré abruti imbu de lui-même.

Mais Sky est surtout agacée par l’attitude de Miria qui fait tout pour que la visite du chef de clan à Saniva se passe bien. Ça lui semble tellement dérisoire de passer du temps à préparer ce genre de choses alors que les troupes se font massacrer un peu plus loin, mais Miria n’a rien voulu entendre de plus et le lui a fait comprendre. Encore une fois, parce que ce n’est pas la première fois que Sky émet des réserves quant à la gestion du clan par son chef actuel. Mais à chaque fois, Miria lui rétorque qu’elle n’est pas née et qu’elle n’a pas grandi dans ce clan, comme tous les autres membres du village. Et ça l’agace de ne pas pouvoir lui dire que c’est justement le cas. Alors elle s’énerve, sort de la maison et se dirige à travers le village quasiment vide jusqu’à l’auberge où elle se commande à boire sous les remarques un peu déplacées de certains guerriers présents. Sky n’est pas d’humeur et après avoir vivement remis le guerrier – et sa main baladeuse – à sa place, elle attrape sa choppe et file s’assoir face à une femme. « Certains devraient se regarder, avant de se croire irrésistibles. » Saniva accueille déjà des guerriers un peu bruyants et pas toujours très sympathiques, mais avec l’arrivée de la délégation qui suit le chef de clan, ce soir semble être encore pire.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) Re: [Skylar - Kirska] Un ressentiment en commun  [Skylar - Kirska] Un ressentiment en commun  EmptyLun 17 Juil - 12:19

Je finis mon ragoût en silence, satisfaite de voir que les autres guerriers ont renoncés à me faire venir à leur table. Certains sont montés dans leur chambre, dont le chef Sendakan, et ça me va fort bien. Cet homme aurait été capable de demander à ses "gardes du corps" d'aller le border et de lui raconter une histoire avant de dormir... Pathétique. Je repousse mon assiette au moment où une femme repousse la main d'un de mes camarades au bar. Ils sont tellement... je ne trouve même de mot assez fort pour caractériser ces pervers répugnants! Heureusement, ils ont vite compris que je n'étais pas du genre à me laisser faire et ils me fichent la paix, leurs remarques mises à part. Ce débile a alors pris cette jeune femme pour cible et, bon dieu, il n'aurait pas dû! Il s'est fait remettre à sa place avant même d'avoir compris ce qu'il lui arrivait. Admirable. Je souris à la femme quand elle s'approche de ma table et la laisse s'y installer, bien que je sois d'ordinaire du genre à dîner seule. Je ne peux qu'approuver à ce qu'elle me dit et lève ma chope pour trinquer avec elle.

Dire que je dois supporter ça jusqu'au retour à Moroni, dans trois jours...

Je secoue la tête de dépit et prends une gorgée de bière. Les hommes commencent à être ivres et ils parlent de plus en plus fort pour se faire remarquer des quelques femmes présentes dans l'auberge. Je lève les yeux au ciel, pensant aux femmes de certains d'entre eux qui attendent patiemment à Moroni. Si elles savaient... Enfin, ce n'est pas moi qui irais leur dire, je ne serais pas capable de supporter leurs pleurs et leurs cris sans avoir envie de les mépriser, ces pauvres femmes qui croient à l'amour et font confiance aux hommes. Pathétiques. Je relève la tête vers la femme face à moi. Elle a l'air différente, plus forte que ces pauvres petites femmes au foyer, plus indépendante. Tant mieux, je n'ai pas envie de parler chiffons ou n'importe quoi. Au lieu de ça, je tends une main en me présentant à cette inconnue intéressante.

Je suis Kirska, guerrière à Moroni. Enfin... pour le moment je suis garde du corps de sa majesté Sendakan.

Je lève les yeux au ciel et parle d'une façon aussi sarcastique que possible, il serait mal venu qu'elle pense que je considère vraiment Sendakan comme un roi. Non, franchement, autant que tout le monde sache que je n'apprécie pas cet homme, même si je lui obéis et lui voue allégeance - il reste mon chef de clan et je lui dois obédience. Cette franchise m'attire parfois des ennuis de la part de ses fervents serviteurs, bien entendu, mais aussi des gens avec qui parler de sa cruauté, de son égoïsme et de ses erreurs dans la gérance du clan.
Revenir en haut Aller en bas
Skylar
Messages : 375
Inscrit le : 13/05/2017
Crédits : (c) Summers
Célébrité : Eva Green
Multi-comptes : Akeela, Danika, Noomie & Isaak

Skylar
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: [Skylar - Kirska] Un ressentiment en commun  [Skylar - Kirska] Un ressentiment en commun  EmptyMer 19 Juil - 23:11



- Un ressentiment en commun -


Sky n’est déjà pas très accessible en temps normal mais ce soir elle n’est clairement pas d’humeur à devoir supporter les insanités prononcées par certains hommes de la taverne. Celui qui a tenté de la peloter ne doit pas être du village parce que peu de ceux qui la connaissent se risquerait à tenter quoi que ce soit avec elle. Si Sky veut s’amuser, c’est elle qui ira chercher quelqu’un pour le faire et pas l’inverse. Ça, les hommes de Saniva semblent l’avoir compris, surtout depuis qu’elle a cassé quelques doigts à un homme qui s’était permis un geste plus que déplacé à son encontre. Celui-ci a de la chance finalement, elle aurait aussi pu lui péter le poignet - ou peut-être même l’épaule entière - si elle avait voulu. Mais elle n’a pas forcément envie de se causer des soucis ce soir et elle sait qu’elle en aura de bien plus gros si on rapporte sa mauvaise attitude à Miria par la suite.

Elle observe cette femme face à laquelle elle s’est installée un peu sans trop faire attention. Mais la plupart des tables de l’auberge sont prises et Sky n’a pas tellement envie de s’assoir avec l’un de ces guerriers un peu trop bruyant ou alcoolisé ce soir. Elle trinque lorsque celle-ci lève sa choppe et l’observe secouer la tête, dépitée, tout en expliquant qu’elle doit subir ça durant plusieurs jours. Sky ignore comment cette femme peut faire, mais elle a bien du courage. Alors elle lui serre la main lorsqu’elle la lui tend, hochant doucement la tête à sa présentation. « Je me nomme Sky, je fais partie des guerriers de ce village qui se battent sous les ordres de sa majesté. » Elle esquisse un petit sourire moqueur, elle a bien remarqué le sarcasme dans les paroles de la femme devant elle. Mais si elle l’a entendu, elle remarque qu’elle est bien la seule parce que le bruit des hommes dans son dos couvre tout le reste. On entend qu’eux dans l’auberge. Alors Sky secoue doucement la tête avant de reporter son attention sur Kirska. « Je te souhaite bien du courage pour supporter ces idiots. Je pense que si je me trouvais à ta place, certains ne finiraient pas le voyage du retour avec tous leurs membres. » Peut-être qu’elle trancherait quelques morceaux. Des mains ou des langues, selon le degré d’idioties sorties par ces hommes. Elle-même ne serait pas assez patiente pour faire partie d’une escorte, surtout d’une escorte protégeant un abruti comme Sendakan. « Cela n’a pas l’air de te réjouir de faire partie de l’escorte du chef. Pourtant c’est un poste de prestige. » Elle observe Kirska avant de porter sa boisson à ses lèvres, souriant doucement derrière sa choppe. « Devoir coller aux fesses d’un homme qui ne les bouge jamais, c’est quelque chose qui n’arrive pas souvent. » Elle se demande pour quelle raison il a décidé de monter au nord du clan et de venir à Saniva. Mais lorsqu’elle a demandé à Miria, celle-ci n’a pas vraiment su quoi lui répondre exactement. « Mais peut-être qu’en venant à Saniva, cela le motivera à venir sur le champ de bataille voir qui il envoie à la mort. À défaut de sortir son épée pour combattre à nos côtés. » Un chef de clan devrait participer à ses bataille, ne serait-ce que pour motiver ses troupes.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Skylar - Kirska] Un ressentiment en commun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Flood & cie :: Les archives du forum :: Archives des rps-
Sauter vers: