AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
lumière sur un pv attendu :
MENELAS
42 ans ▬ chef du clan Askhadi depuis 3 ans
attendu par son peuple ainsi que par Chronos, Akeela, Skylar, Uriah, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Santiago Cabrera (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
URIAH
35 ans ▬ chef du clan Shisayo depuis 20 ans
attendu par son peuple ainsi que par Brenna, Gaya, Akeela, Skylar, Ménélas, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Jake Gyllenhaal (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
SALEEM
20 ans ▬ apprenti de l'Ipa envoyé par le clan Sengoli
attendu par les sengolis mais aussi par Akeela, Skylar, Augias, Shirin, Lucy & Caleigh
avatar proposé : Marco Ilsø (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
GAYA
30 ans ▬ chef des guerriers du clan Shisayo
attendue par son peuple ainsi que par Uriah, Akeela, Skylar, Ménélas, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Ellen Hollman (négociable) ▬ plus d'infos par ici
Partagez | 
 

  An unfortunate misunderstanding... | feat Chulainn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 299
Inscrit le : 02/07/2017
Crédits : ©moi
Célébrité : Zoë Kravitz
Multi-comptes : none

Namaah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) An unfortunate misunderstanding... | feat Chulainn  Mar 1 Aoû - 22:30



AN UNFORTUNATE MISUNDERSTANDING
Feat Chulainn
Kavu - An 147 | Namaah marchait aux côtés de la caravane en silence, se concentrant sur sa respiration tandis que ses pas la guidait à travers les hautes herbes de la région. Elle avait du mal à se déplacer, obligée de lever les pieds afin d'enjamber cette masse qui l'empêchait de marcher normalement... Elle était en mission, la guerrière. En mission d'escorte. Accompagner la caravane marchande jusqu'en Askhadi et plus précisément à la capitale. C'était la période des moissons et connaissant les coutumes des hommes des plaines, il y aurait une grande célébration afin de remercier la nature pour ce qu'elle leur fournit. Les marchands pourraient dès lors échanger leurs biens durant cet événement. Elle s'était toujours montrée curieuse, la brunette. Envers les diverses traditions des différents clans. Et lorsque cette mission lui avait été proposée, elle avait juste accepté avec le sourire. Elle avait hâte d'assister à cette fête. Voir comment s'organisaient les askhadiens mais aussi comment était leur village. Elle n'y avait jamais mis les pieds auparavant, et c'était l'impatience qui guidait ses pas désormais. Qui l'aidait à avancer malgré la fatigue qui commençait à s'accumuler dans ses jambes. Six jours qu'ils étaient parti de la capitale d'Orketa. Nuls doute qu'elle avait hâte d'arriver...

Enfin, en relevant la tête pour étudier l'horizon, la brune aux cheveux courts pu apercevoir leur destination finale. Ils avaient encore du chemin à parcourir avant d'y parvenir, mais il était sûr qu'ils arriveraient avant la tombée de la nuit. Namaah soupira de soulagement. Elle était une femme d'action, et marcher à travers le territoire sans pouvoir rien faire que de regarder les herbes se plier sous la force du vent n'était pas vraiment une activité qu'elle raffolait. A la place, elle pu s'imaginer aux portes de Nisida, la capitale. Imaginer le nombre de personnes s'y trouvant et la cohue créée par les prochains événements. Elle se voyait déjà, déambulant à travers les maisons de bois et festoyer avec les habitants. Alors, sous l'effet de l'excitation - et peut-être aussi à cause de son impulsivité légendaire - la brunette accéléra le pas, délaissant ses compagnons ainsi que la caravane pour se rapprocher plus rapidement. Et ce malgré les reproches de son supérieur. Elle avait le sourire aux lèvres, Namaah. Et elle était effroyablement têtue.

Elle arriva au moins une bonne demi-heure après en face des premières maisons alors que le soleil commençait doucement à décliner. Les ombres se prolongeaient doucement sur les murs alentours et plongeaient le village dans une étrange ambiance tamisée. Malgré le mois assez chaud qu'ils avaient eu, un petit vent froid soufflait contre le visage de la guerrière qui dû se résoudre à mettre sa capuche sur sa tête. Et, aussi excitée qu'elle était d'être enfin arrivée, elle crut toutefois bon d'attendre que le reste du groupe ne la rejoigne. Ils arrivèrent d'ailleurs quelques minutes plus tard et Namaah essuya un commentaire agacé de la part de son chef qui l'intima de ne plus recommencer ce genre de chose. Elle s'inclina devant lui avec humilité, s'excusant sincèrement pour son manque de professionnalisme avant de le suivre - enfin - au cœur de la capitale.

Elle regardait partout autour d'elle, les yeux emplis d'étoiles alors qu'ils déambulaient à travers la foule pour amener les marchands à bon port. Une fois la mission officiellement terminée, la guerrière n'attendit pas un seul instant et quitta prestement le groupe afin de visiter les alentours. Son sourire éclairait son visage alors que son regard passait d'un habitant à l'autre, étudiant leur vêtement, leur faciès et tout ce qui était possible d'étudier. Puis soudainement, elle s'arrêta, manquant se faire bousculer par ceux qui la suivait. Elle ignora d'ailleurs leur reproche, trop occupée à se demander pourquoi un homme, un peu plus loin, l'observait avec une telle insistance. Elle fronça les sourcils lorsqu'il s'avança vers elle, l'air peu avenant. Que lui voulait-il ? Elle n'attendit pas d'avoir la réponse : elle ne voulait pas qu'une confrontation ait lieu ici, alors qu'il y avait plein de monde autour. Elle ne voulait même pas se battre en fait : son chef lui avait bien fait comprendre qu'un autre écart n'était pas possible. Mais si cet inconnu l'y obligeait, elle n'aurait dès lors plus le choix.

Elle se recula donc parmi la foule, Namaah, recouvrant d'avantages son visage avec sa capuche et s'engouffra rapidement entre les maisons. Slalomant afin que son poursuivant ne puisse pas la suivre. Elle espérait en tout cas le distancer, parce qu'elle ne connaissait absolument pas l'endroit et qu'elle commençait à se perdre.
© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 268
Inscrit le : 23/05/2017
Chulainn
– clan : askhadi –
clan : askhadi
(#) Re: An unfortunate misunderstanding... | feat Chulainn  Mer 2 Aoû - 0:45

   
An unfortunate misunderstanding


   
Depuis plusieurs jours déjà, la ville de Nisida se densifie progressivement à l'approche des festivités qui s'y préparent. Les Askhadis parent la capitale de couleurs criardes et dégagent les rues de leurs charrettes et brouettes qui retrouveront très rapidement leurs places lorsque tout sera enfin terminé, des commerçants et des représentants arrivent de toute l'Alliance pour profiter des occasions qu'offriront les réjouissances et Chulainn, posté sur sa monture aux côtés de son apprenti, observe de haut cette agitation qu'il n'apprécie pas à sa juste valeur.

Si les Askhadis se réjouissent à l'idée de voir la ville accueillir une foule déjà grossissante, le milicien n'y voit qu'une plus grosse proportion d'arnaqueurs, de voleurs et de criminels en tous genre venus s'en prendre à la population ou parler affaires. Mais c'est paradoxalement une véritable aubaine pour la milice enquêtrice qui y voit un véritable nid à suspects, ayant relayé à chacun de ses membres des indications sur divers malfaiteurs.

Liath et Chulainn se sont vus attribué la description d'un duo d'arnaqueurs en série se spécialisant dans la rentabilité de la pitié d'autrui, comptant sur la confiance et la naïveté de leurs victimes pour s'inviter chez elles et en ressortir les poches pleines. Cette seule pratique a le chic pour développer un fort sentiment d'injustice chez l'ancien Pankara qui n'y voit aucun honneur et sait qu'il ne fera preuve d'aucune pitié lorsqu'ils leur mettront la main dessus.

- Ça va encore durer longtemps ? Lâche Liath dans une expression de lassitude évidente.
- Ça prendra le temps que ça prendra, en attendant ouvre l’œil et arrête de râler, ça ne m'enthousiasme pas plus que toi.

Le regard de l'apprenti retombe sur la foule grouillante un peu plus bas qu'il observe d'un air contrit. Il a déjà vu des missions plus intéressantes.

- Mordred est parti cogner le réseau clandestin du quartier nord, lui.
- Grand bien lui fasse, au moins il n'aura pas à utiliser ses neurones.
- Comment tu sais ce que ça veut dire ça, "neurones" ?
- J'ai lu ça dans un livre. Le regard exaspéré du mentor vient assassiner le jeune homme qui, lui, parcourait la rue des yeux. Maintenant la ferme et fais ce que t'as à faire.
- Petite, maigrichonne et mate de peau ?
- Qu'est ce que tu racontes ?
- La fille, elle est bien petite, maigrichonne et ma...
- OÙ ÇA ?

Le menton de Liath désigne une menue silhouette se faufilant dans la foule que Chulainn repère instantanément, croisant le regard de la jeune femme avant qu'elle ne rabatte davantage sa capuche sur son visage et ne presse le pas pour disparaître dans la masse populaire.

- Ramène mon cheval à l'écurie et préviens le geôlier, je m'occupe d'elle.

Sans laisser l'occasion à son protégé de protester, il met pied à terre et lui met les rênes dans les mains avant de se détourner de lui pour suivre la piste de la malfrate qui laisse dans son sillage hommes et femmes pestant contre l'incivilité de celle qui leur est rentrée dedans. Il accélère le pas jusqu'à distinguer la capuche distinctive de celles et ceux ne voulant pourtant pas attirer l'attention et bouscule les civils à son tour jusqu'à la voir déboucher dans une ruelle.

La suspecte n'est pas de Nisida, lui connaît la ville comme sa poche. Il s'engouffre dans une cour intérieure bordée d'arcades longeant la voie qu'a choisi celle qu'il traque et, en quelques enjambées, débouche à l'intersection de la ruelle et d'une rue passante, y découvrant le regard surpris de la jeune femme qu'il ne compte pas laisser lui échapper.

Sans crier gare, il se rue vers elle et la fait basculer, la plaquant ainsi au sol sans aucun ménagement et en faisant fi de ce qu'elle peut bien trouver à dire pour se justifier. Se redressant tout en la maintenant à terre, il l'observe un instant et le doute s'insinue dans son esprit.

- Petite, maigrichonne, mate de peau... Il dégage cette foutue capuche et, d'une main prenant en étau la mâchoire de la pauvre femme, oriente son visage de droite à gauche à la recherche d'un signe distinctif. Et balafrée...Le milicien fronce les sourcils en constatant l'erreur qu'il a commise. Merde, c'est pas toi...

   
@Namaah
© HELLOPAINFUL


   

_________________
REDEMPTION

You have forsaken all the love you've taken, sleepin' on a razor; there's nowhere left to fall. Your body's aching, every bone is breakin'. Nothin' seems to shake it, it just keeps holdin' on.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 299
Inscrit le : 02/07/2017
Crédits : ©moi
Célébrité : Zoë Kravitz
Multi-comptes : none

Namaah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: An unfortunate misunderstanding... | feat Chulainn  Mer 2 Aoû - 15:33



AN UNFORTUNATE MISUNDERSTANDING
Feat Chulainn
Kavu - An 147 | Elle ne comprenait pas comment les choses avaient pu tourner de cette façon. Se retrouver à courir à travers la foule, bousculant certains passants au risque de se faire insulter à l'occasion n'était pas une chose que Namaah avait prévu de faire à son arrivée en Askhadi. Loin de là même. Elle s'était vu admirer le village avec curiosité et parler avec certains askhadiens afin d'en apprendre d'avantages sur leurs coutumes. Et au lieu de ça, elle fuyait un inconnu qui la poursuivait pour elle ne savait qu'elle raison. Et ce, pour éviter le grabuge et faire plaisir à son chef. Quelle idée. Alors qu'elle pourrait confronter l'homme avec son épée et lui demander des explications. Elle grommela, la brunette, en se cognant à une énième personne, et s'engouffra dans une ruelle qui comportait moins de monde. Peut-être n'était-ce pas là, la meilleure des idées, mais elle en avait assez de zigzaguer. Elle irait plus vite s'il n'y avait pas autant de monde sur sa route. Elle ne sait pas si l'inconnu l'avait suivit dans cette embouchure, ne chercha même pas à vérifier. C'était le meilleur moyen de perdre de la vitesse et de se prendre un mur... Au lieu de ça, elle accéléra l'allure.

Cependant, et bien sans qu'elle ne comprenne comment il avait fait, elle se retrouva nez à nez avec l'homme qui ne lui laissa même pas le temps de réagir. Il se rua brusquement vers elle, sans prévenir, et la bouscula sans ménagement, la faisant basculer à terre avec une certaine violence. Namaah en eut le souffle coupé lorsque son dos heurta durement le sol et toussa alors que l'inconnu la maintenait d'une main de fer à terre. Elle avait beau grogner et se débattre, rien n'y faisait, il ne lâchait pas l'affaire. Impuissante, elle ne put qu'écouter ses murmures pour lui-même tandis qu'elle fronçait les sourcils à l'entente de sa description. Comment ça, petite et maigrichonne ? Il ne la laissa pas répliquer cependant, d'un mouvement sec, il dégagea la capuche de la guerrière et enserra entre ses doigts son fin menton avant de tourner son visage de droite à gauche, semblant chercher quelque chose. Encore une fois, elle grogna, fusillant du regard celui qui la maintenait au sol sans la moindre explication tout en essayant de le faire lâcher prise de sa main libre - l'autre étant littéralement écrasée sous son propre dos. Et elle ne put s'empêcher de sourire en l'entendant dire qu'il s'était trompé de cible.

" Moi qui croyais les askhadiens accueillants... " pesta-t-elle en tentant, pour la énième fois, de ce dégager de ce piège humain. Malheureusement, il était plus lourd qu'elle n'était forte, et sa petite taille n'aidait en rien dans cette situation. Alors elle abandonna vite l'idée et étudia en silence celui qui emprisonnait encore sa mâchoire. Son bras était puissant, nul doute là-dessus. Sa poigne de fer qu'il exerçait encore sur elle semblait inébranlable et même elle, qui était une guerrière entraînée, ne pouvait pas s'en défaire. Il connaissait le village puisqu'il avait réussit à la surprendre en se mettant en travers de son chemin sans qu'elle ne comprenne comment... Et au vu des quelques balafres que la brunette pouvait apercevoir, soit il se battait souvent, soit il était maladroit. Mais cette dernière option n'était pas vraiment envisageable. Namaah aperçut bien vite une longue épée qui semblait bien trop lourde pour elle. Était-il un guerrier ?

" Allez-vous m'expliquer comment on en est arrivé là ou alors vous allez resté muet à me regarder comme si j'étais une dangereuse criminelle ? " dit-elle, cinglante et de mauvaise humeur avant de se débattre avec plus de vigueur qu'elle ne l'avait fait auparavant.
© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 268
Inscrit le : 23/05/2017
Chulainn
– clan : askhadi –
clan : askhadi
(#) Re: An unfortunate misunderstanding... | feat Chulainn  Jeu 3 Aoû - 13:08

   
An unfortunate misunderstanding


   
Chulainn toise l'inconnue d'un regard encore suspicieux mais, surtout, teinté de déception. Immobilisé par les pensées qui traversent son esprit, il maintient la malheureuse au sol sans même songer à la dégager de son emprise. Pas qu'il ne sache pas se remettre en cause et admettre ses torts, ce qu'il fait déjà depuis sept longues années, mais la seule idée de savoir la véritable suspecte dans la nature suffit à lui embrouiller l'esprit avec une logistique sans fin. Combien de temps aura-t-il perdu à courser la mauvaise personne ? Et Liath qu'il a envoyé aux cachots, encore faut-il retourner le chercher pour seller à nouveau les chevaux et reprendre leur poste.

- Rhaaa merde Grommelle-t-il dans sa barbe en tournant la tête vers l'intersection de la ruelle. Avec le monde présent, impossible de faire dans la rapidité et, à en juger par l'heure bien avancée, c'est déjà une journée de perdue.

La voix de la victime de son erreur brise soudainement le flot de ses pensées, faisant s'ouvrir la main qui maintient son visage et se reposer son regard sur elle. Celui qu'elle lui porte teintent ses propos d'ironie, laquelle est déjà relativement évidente vue leur situation et le ton qu'elle emploie. Sans parler de ce sourire jaune. Il la fixe encore un instant, réalisant peu à peu ce qu'il en était vraiment, notamment la position inconfortable dans laquelle il les maintient encore alors qu'elle commence tout juste à chercher à s'en défaire.

Ses yeux se froncent à l'évocation de ladite criminelle qu'il aurait préféré avoir interceptée mais, de toute évidence, ce n'est pas elle. Le milicien relâche finalement la main qui lui plaque les épaules au sol et se relève doucement.

- Toutes mes excuses, je vous ai pris pour quelqu'un d'autre. Une fois debout sur ses deux jambes, il tend une main vers l'inconnue pour lui proposer son aide. Rien de cassé ?

   
@Namaah
© HELLOPAINFUL


   

_________________
REDEMPTION

You have forsaken all the love you've taken, sleepin' on a razor; there's nowhere left to fall. Your body's aching, every bone is breakin'. Nothin' seems to shake it, it just keeps holdin' on.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 299
Inscrit le : 02/07/2017
Crédits : ©moi
Célébrité : Zoë Kravitz
Multi-comptes : none

Namaah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: An unfortunate misunderstanding... | feat Chulainn  Jeu 3 Aoû - 15:26



AN UNFORTUNATE MISUNDERSTANDING
Feat Chulainn
Kavu - An 147 | Ses paroles étaient visiblement passées par les oreilles d'un sourd puisque l'inconnu ne fit aucun geste pour la libérer. Il ne semblait même pas s'intéresser à elle puisqu'il regardait autour de lui sans lui prêter la moindre attention. Allait-il au moins s'excuser pour s'être littéralement jeté sur la guerrière ? En plus, la position dans laquelle se retrouvait cette dernière n'était pas franchement confortable : le bras qui était coincée sous elle commençait à s'engourdir et à doucement picoter et son souffle - encore coupé - retentissait avec un peu trop de force à son goût. Après six jours de marche et cette course poursuite improvisée, elle était fatiguée. Alors elle grogna d'avantages afin que l'homme - qui la maintenait toujours au sol - ne se décide finalement à la lâcher.

Peut-être était-ce le ton ironique qu'elle avait employée pour attirer son attention ou bien tout autre chose, en tout cas l'inconnu finit par desserrer ses doigts autour de sa prise et relâcha doucement le menton de Namaah. C'était une petite amélioration mais elle l'apprécia à sa juste valeur : elle commençait sincèrement à avoir mal à la mâchoire au vu du manque de tact de son assaillant. Puis, finalement, et surement parce qu'elle avait employé le mot "criminelle" - elle l'avait vu tiquer à ce moment là - il finit par lui lâcher l'épaule qui la maintenait au sol et se releva lentement. La guerrière grimaça en s'appuyant sur un coude afin de libérer son membre prisonnier de son propre corps et fit quelques mouvements avec pour réduire la gêne qui en résultait. Puis son regard se posa dans celui de l'inconnu qui la surplombait de toute sa hauteur et qui était en train de présenter ses excuses. Encore énervée par cet incident, elle ne lui répondit pas et hésita même à saisir la main qu'il lui tendait. Devait-elle lui rendre la monnaie de sa pièce ? La tentation était trop belle... Et connaissant son côté impulsif, elle ne prit même pas la peine de peser le pour et le contre. Elle agrippa le poignet de sa future victime avec rapidité avant de brusquement l'attirer au sol. L'homme désormais à terre et à plat ventre, la guerrière en profita pour se placer au-dessus de lui, le bloquant avec l'un de ses genoux et pliant le bras toujours emprisonné entre sa main derrière son dos en une clé-de-bras. " Maintenant on est quitte ! " lui susurra-t-elle doucement à l'oreille avant de le lâcher et de se relever comme il l'avait lui-même fait auparavant. Puis elle l'imita en lui tendant une main secourable afin qu'il puisse se relever. " J'avoue que tu m'as tendu une belle perche. " continua-t-elle, le sourire aux lèvres alors qu'elle le narguait sans même le cacher.

Puis elle dépoussiéra ses vêtements avant de reporter son attention sur l'homme désormais debout en face d'elle. S'il s'était trompé de cible en la poursuivant elle, la véritable fautive était encore en liberté dans les parages, profitant de la fête alors que c'était Namaah qui aurait dû le faire. Elle en était frustrée, la brunette. Surement que l'autre l'était également...après tout, il avait perdu énormément de temps en la chassant elle. " As-tu besoin d'aide pour capturer celle que tu cherches ? " Elle avait abandonné l'idée de le vouvoyer, sachant la drôle d'aventure qu'ils avaient connu à l'instant.
© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 268
Inscrit le : 23/05/2017
Chulainn
– clan : askhadi –
clan : askhadi
(#) Re: An unfortunate misunderstanding... | feat Chulainn  Jeu 3 Aoû - 19:52

 
An unfortunate misunderstanding


 
Ce n'est pas un franc sourire qu'il adresse à celle qu'il a prise pour une autre, mais l'esquisse qu'il en fait suffit à faire savoir que Chulainn ne la voit pas en ennemie, du moins, pas tant qu'elle ne lui en donne pas les raisons. Sa main tendue vers elle est une invitation à la réconciliation, ce qu'elle semble d'abord accepter en la saisissant, mais ça ne lui suffit apparemment pas.
La surprise aidant, il se retrouve attiré vers l'avant et bascule pour s'effondrer sur la terre battue, un bras retenu fermement dans son dos qu'il ne cherche pas à dégager lorsque, d'un souffle à son oreille, elle les juge quittes.

Son sourire s'élargit et il tourne légèrement la tête pour croiser le regard satisfait de cette femme qui, visiblement, sait se battre.

- C'est de bonne guerre...

L'emprise se défait et Chulainn se relève pour se retourner vers l'inconnue. Frottant le poignet qu'elle a malmené, il hausse les sourcils en constatant la force dont peut faire preuve une femme de ce gabarit.

- Je l'admets, j'ai été négligent. Lui répond-il alors qu'elle le nargue ouvertement. Le regard narquois du milicien soutient celui de la jeune femme qui ne se démonte pas. Ça n'arrivera pas deux fois.

Il s'époussette à son tour et rajuste l'épée tenue dans son dos, s'apprêtant à subir l'énorme frustration qu'est celle de rentrer bredouille au poste de la garde. Mais l'étonnante proposition que lui fait celle qui devrait pourtant encore lui reprocher de l'avoir plaquée au sol lui fait lever un regard intrigué. Elle lui propose bien de l'aider ?

- Eh bien, t'es pas rancunière toi. Moque-t-il en s'avançant pour s'arrêter à côté d'elle. Ma foi, si tu n'attends rien en retour... Pourquoi pas ?

Elle pourrait être n'importe qui, chercher à le rouler ou à couvrir un complice, mais Chulainn est prêt à courir le risque devant le peu de temps qu'il lui reste avant la relève de son poste. Et puis, si elle s'avère être aussi malhonnête que celle qu'il traque, il l'aura au moins sous la main pour lui passer les fers.

- Viens.

Ils sortent de la ruelle pour retrouver la foule dense de la capitale agitée. Plus haut que la moyenne, Chulainn n'est pourtant pas assez grand pour distinguer les individus aussi loin que lorsqu'il est perché sur son cheval, et ça l'agace.

- Bon, t'as entendu la description. Le hic c'est qu'elle pourrait être n'importe où, et si elle a trouvé un pigeon à plumer on est cuits. Au fait, moi c'est Chulainn.

Il l'invite à la suivre et à ouvrir l’œil, ce qu'ils font quelques minutes, en vain. Le soleil s'abaisse et les couvre de sa lumière cuivrée, annonçant la venue prochaine des miliciens de relève dont les plus zélés sont déjà en poste.

- Tiens, Chulainn !

La voix tonitruante et familière d'un homme l'interpelle et attire son attention et, à en juger par le regard qu'ils échangent, les deux hommes ne sont pas en bons termes.

- Maddan, qu'est-ce que tu veux ?

L'autre milicien, perché sur son étalon blanc, toise l'askhadi et celle qui l'accompagne, attardant son regard sur cette dernière qu'il observe d'un air mesquin avant de rire en se penchant sur le pommeau de sa selle.

- Dommage, t'y étais presque. À une balafre près.

Les sourcils de Chulainn se froncent au trait d'esprit de son frère d'armes. Maddan a beau être l'un des meilleurs éléments de leur unité, il n'en est pas moins le plus vaniteux et le moins ouvert d'esprit. Connaissant les origines Pankara de l'ancien renégat, ainsi que ses exactions, il est de ces miliciens n'ayant toujours pas accepté son statut officiel au sein de leur groupe.

- Regarde plutôt ce que j'ai ferré à l'instant.

Maddan tire sur une corde solide attachée à sa selle et une silhouette se dessine de l'autre côté de l'étalon. Le visage dissimulé sous une capuche, on en distingue néanmoins quelques traits ainsi que deux cicatrices le barrant de part en part. La voilà, celle qu'il aurait du arrêter.

- Belle prise, hein ? Maddan ricane et se tourne vers l'inconnue. Vraiment navré que mon collègue vous ait confondue avec celle-ci, mademoiselle, il n'a décidément aucun goût.
- C'est bon Maddan, casse toi maintenant.

Le cavalier pose un dernier regard moqueur sur l'ancien pankara et se détourne du duo pour prendre la direction des geôles, sonnant définitivement la fin de la garde de Chulainn. Ce dernier fulmine, s'imagine cent manières de planter son poing dans ce faciès narquois mais s'en dissuade instantanément, autant pour éviter une rixe en place publique que pour éviter de lui donner raison.

- Quel con. Il soupire longuement puis se tourne vers sa nouvelle compagne d'infortune, reprenant instantanément une expression plus amicale. Bon ! C'est pas tout mais j'ai besoin d'un verre moi. Tu viens ? C'est moi qui régale.

 
@Namaah
© HELLOPAINFUL


 

_________________
REDEMPTION

You have forsaken all the love you've taken, sleepin' on a razor; there's nowhere left to fall. Your body's aching, every bone is breakin'. Nothin' seems to shake it, it just keeps holdin' on.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 299
Inscrit le : 02/07/2017
Crédits : ©moi
Célébrité : Zoë Kravitz
Multi-comptes : none

Namaah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: An unfortunate misunderstanding... | feat Chulainn  Ven 4 Aoû - 14:41



AN UNFORTUNATE MISUNDERSTANDING
Feat Chulainn
Kavu - An 147 | La vengeance était visiblement acceptée puisque rapidement, l'homme toujours inconnu lui indiqua que c'était de bonne guerre. Bien. Il ne semblait pas vexé ou quoi que ce soit face à l'action de l'impulsive guerrière. Et même s'il l'avait été, dans tout les cas il était trop tard. Le mal - ou bien, selon la personne - était fait. Le fait qu'il réponde à ses moqueries par une assurance future la fit d'ailleurs sourire. Cela ne se reproduira pas deux fois, disait-il ? " C'est toi qui le dit... " répliqua-t-elle, son sourire s'accentuant d'avantages. Au moins, elle avait eu le mérite de l'avoir surprit, et c'était un bon point pour elle. Il ne la sous-estimerait surement plus après cet incident. Néanmoins, elle se sentait un peu désolé pour lui. Peut-être était-ce pour cela qu'elle se proposa de l'aider dans sa besogne ? Rattraper celle qui était passée entre les mailles du filet par sa faute serait un bon moyen de se faire "pardonner". Même si techniquement, la faute n'était pas de son fait mais bien de l'impulsivité qu'avait fait preuve ce guerrier. Pour une fois que les rôles sont échangés, pensa-t-elle. Il sembla même surprit par sa proposition. En même temps...ne venait-il pas de la poursuivre alors qu'elle revenait d'un long voyage et de la plaquer littéralement au sol sans ménagements ? " J'ai eu justice non ? Et puis, tu perdras encore plus de temps avec moi si j'étais vraiment rancunière. Autant en tirer profit..." lui dit-elle après la surprise passée. Elle sourit néanmoins lorsqu'il accepta sous conditions qu'elle ne demande rien en retour. " A boire, ça serait trop demandé ? " fit-elle innocemment en lui emboîtant le pas. Elle n'avait pas eu le temps de se reposer après son long voyage, et la fatigue commençait réellement à prendre le dessus. La guerrière était assoiffé également et elle espérait que cette traque se fasse assez rapidement.

Ils sortirent de la ruelle, le pas pressé, zigzaguant entre les nombreux habitants encore présents pour finalement déboucher sur un passage absolument bondé. La capitale était décidément bien vivante en jour de fête. Namaah fit circuler son regard d'une personne à l'autre, grimaçant malgré elle lorsque son nouveau compagnon lui enjoignit de se rappeler de la description qu'il lui avait donné de la fautive. Bien sûr qu'elle s'en souvenait : petite, maigrichonne et balafrée. Elle n'en revenait toujours pas que ces mots lui avait été attribuée. Peut-être était-elle rancunière, au final. Elle jeta néanmoins un regard sur Chulainn, qui venait tout juste de se présenter à elle. " Namaah. " fit-elle presque aussitôt avant de se reconcentrer sur sa recherche. Il s'avancèrent tous deux à travers la foule, durant plusieurs bonnes minutes sans qu'ils n'aient obtenu aucun résultat. La guerrière souffla bien vite devant ce manque d'efficacité et faillit en faire part au brun, mais une voix la stoppa nette. Un nouvel arrivant sur son cheval commença à discuter avec Chulainn et au vu du regard qu'ils s'échangeaient tous deux...leur relation n'était pas tournée vers le positif. Namaah posa son regard dans celui de l'inconnu, un sourcil arqué tandis qu'il en faisait de même envers elle. Et il ne tarda pas à montrer aux deux protagonistes ce qu'il avait lui-même dégotée. Il avait attrapé la fugitive.

Elle sourit narquoisement au guerrier sur son cheval lorsque ce dernier lui adressa directement la parole, s'excusant à la place de son collègue en disant au passage qu'il n'avait aucun goût. " Au moins il est en meilleure compagnie que vous. " répondit-elle, moqueuse, en jetant un regard lourd de sens à celle qui était désormais attachée. Elle le regarda ensuite s'éloigner, croisant les bras sur sa poitrine. Et elle acquiesça d'ailleurs en entendant Chulainn le traiter de con. Elle ne l'aimait pas non plus... Mais son sourire s'élargit brusquement lorsqu'il lui proposa un verre. " J'ai bien cru que jamais tu n'allais me le proposer ! "
© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 268
Inscrit le : 23/05/2017
Chulainn
– clan : askhadi –
clan : askhadi
(#) Re: An unfortunate misunderstanding... | feat Chulainn  Ven 4 Aoû - 16:30

 
An unfortunate misunderstanding


 
Ce qui énerve le plus Chulainn chez son frère d'armes malgré lui, c'est qu'il le comprend et qu'il a raison. Maddan ne fait pas la fierté de la milice pour rien. Patriote,  proche du peuple et désireux de le protéger, il est un élément essentiel au groupe qu'ils forment et se soucie, à juste titre, de celles et ceux que Magosia accepte en son sein, à plus forte raison lorsqu'il s'agit d'un Pankara ayant fait partie d'un groupuscule devenu violent. Il conteste aujourd'hui encore la place de Chulainn au sein de la milice et n'aura de cesse de le faire tant que celui qu'il juge comme dangereux et indésirable n'en sera pas renvoyé.

Il est donc difficile pour l'ancien Pankara, aussi repenti soit-il, d'en vouloir totalement à l'homme qu'il sait désireux de protéger les siens. C'est d'ailleurs sûrement ce qui le retient encore de lui faire ravaler ses remarques une bonne fois pour toutes en lui faisant manger le pommeau de son épée.

La réponse enjouée de celle qui s'est présentée sous le nom de "Namaah" rend définitivement le sourire au milicien qui compte bien passer au dessus de cette frustration après quelques verres passés par son gosier.

- T'attendais que ça en fait, hm ?

Il lui adresse un regard en coin puis, d'un hochement de tête, l'invite à le suivre. Le rythme de leur marche est plus soutenu alors qu'ils n'ont plus à dévisager chaque passant et que l'appel d'une choppe remplie allège leurs pas. En chemin, Chulainn se retourne vers la jeune femme qu'il informe quant leur destination :

- Il vaut mieux sortir de l'enceinte pour avoir la paix. Une taverne derrière les murs fera l'affaire.

Là, tout de suite, il se fiche de la qualité tant que l'alcool est rentable et l'extirpe de la frustration qui pèse encore sur ses épaules.
Sans plus attendre, il l'entraîne dans les rues sinueuses les moins peuplées jusqu'à ce qu'ils passent l'une des portes d'enceinte, débouchant sur une large route terreuse sur laquelle charrettes et piétons prennent plutôt la direction du centre de Nisida. Marchant à contre courant, ils parviennent à s'extirper du flot de visiteurs et bifurquent à la première intersection pour, quelques mètres plus tard, trouver la taverne tant espérée.

- Celle-la fera l'affaire.

Ils entrent, Chulainn refermant la porte derrière eux et le duo prend place à une table à l'écart. D'un signe au tenancier, deux choppes de bière leur sont servies, dont l'une vient rapidement rafraîchir le gosier du milicien qui, après quelques rasades, la repose devant lui.

- Bon ! S'exclame-t-il en essuyant la mousse dans sa barbe d'un revers du bras. Du coup, qu'est-ce que tu penses de Nisida ? Sans prendre en compte leur milice d'élite....


 
@Namaah
© HELLOPAINFUL


 

_________________
REDEMPTION

You have forsaken all the love you've taken, sleepin' on a razor; there's nowhere left to fall. Your body's aching, every bone is breakin'. Nothin' seems to shake it, it just keeps holdin' on.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 299
Inscrit le : 02/07/2017
Crédits : ©moi
Célébrité : Zoë Kravitz
Multi-comptes : none

Namaah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: An unfortunate misunderstanding... | feat Chulainn  Ven 4 Aoû - 18:08



AN UNFORTUNATE MISUNDERSTANDING
Feat Chulainn
Kavu - An 147 | La perspective d'aller boire un verre pour se rafraîchir le gosier a été extrêmement bien accueillie par la guerrière qui ne manqua pas de le faire remarquer à son nouveau compagnon. C'était la première chose qu'elle avait voulu faire en arrivant en Askhadi, bien que ce malentendu événement n'ait retardé ses projets. Maintenant, elle était fatiguée Namaah, ses jambes la lançaient et si elle ne s'asseyait pas dans les dix prochaines minutes, elles la lâcheraient, purement et simplement... Autant dire qu'elle avait hâte de se poser et de discuter avec Chulainn. Parce que mine de rien, elle avait des questions à lui poser au sujet du clan des plaines. Sa curiosité n'était pas encore rassasiée. Au même titre que son ventre qui criait famine d'ailleurs.

La guerrière ne releva pas la touche d'humour du brun à côté d'elle au sujet de sa réponse plus qu'explicite, mais son sourire en disait bien plus long que son silence... Elle préféra plutôt lui faire une grimace et le suivre à travers la foule, impatiente de pouvoir enfin reposer ses pauvres jambes. Ce dernier lui expliqua entre-temps, qu'il valait mieux sortir de l'enceinte du village pour avoir la paix. Elle acquiesça en évitant les quelques passants qui - au contraire des deux protagonistes - se dirigeait vers le centre de la capitale. " Je te suis ! " lui dit-elle, sa voix portant au-delà du brouhaha de la foule. Elle essayait d'esquiver au mieux le nombre de passants qui allaient en contre-courant. Elle se cognait pourtant à certains, se faisait bousculer par d'autres. Et encore une fois, sa petite taille n'aidait en rien... Vivement qu'ils sortent de cette mélasse. Ils sortirent bien vite de l'enceinte de Nisida, la route toujours autant peuplée de charrettes et de piétons. Namaah suivait difficilement Chulainn à travers cette foule et fut presque soulagée lorsqu'ils parvinrent à s'en extirper. Elle soupira d'ailleurs, éreintée.

Cela faisait plusieurs bonnes minutes qu'ils s'étaient éloignés des portes lorsqu'enfin, le guerrier s'exclama qu'une taverne à proximité ferait l'affaire. L'enthousiasme de la brune aux cheveux courts s'accentua brusquement et un large sourire de satisfaction se dessina peu à peu sur ses lèvres. Chulainn ouvrit la porte, la laissant aimablement passer, puis ils allèrent rapidement s'installer à l'une des tables les plus isolées. Elle s'affala lourdement sur sa chaise, Namaah, dans un soupire d'extase. Elle n'en pouvait vraiment plus. Ses jambes n'auraient pu la porter plus loin... Mais elle fut vraiment heureuse lorsque le tenancier leur apporta deux choppes remplies sur la table. Ni une ni deux, la guerrière se saisit de la sienne et en bu une grosse gorgée, complètement assoiffée. Elle dû cependant s'arrêter afin de répondre à son compagnon. " Un accueil assez original... répondit-elle en essuyant la mousse qui s'était installée au coin de sa bouche. Elle faisait bien évidemment référence au petit incident qu'ils avaient connus tous les deux plus tôt. " Plus sérieusement, c'est encore mieux que ce à quoi je m'attendais ! Voir autant de monde en un seul endroit, c'est juste incroyable. " Elle qui avait vécu à Orketa le plus clair de son temps, ça lui avait fait bizarre la toute première fois qu'elle s'était rendu dans un village étranger. Même maintenant, alors qu'elle était habituée à voyager - pour ses missions - voir la foule askhadienne avait été incroyable pour elle. Elle souriait en se remémorant son arrivée et profita de sa pause pour reprendre une gorgée de sa boisson. Elle reposa sa choppe lentement sur la table tout en regardant Chulainn et son épée qu'il avait posé sur le côté. " Tu fais donc parti de...la milice, c'est ça ? C'est comme être dans un groupe de guerriers ? Vous aussi vous commencez très tôt votre formation ? "
© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 268
Inscrit le : 23/05/2017
Chulainn
– clan : askhadi –
clan : askhadi
(#) Re: An unfortunate misunderstanding... | feat Chulainn  Sam 5 Aoû - 15:24

An unfortunate misunderstanding


La sensation de chaleur caractéristique de l'alcool fait doucement rire le milicien qui ne perd pas un instant pour avaler une nouvelle gorgée de cette bière forte et amère. Ils ne sont pas tombés sur le pire des établissements en la matière, celui-ci commerçant directement avec un brasseur voisin et tenant à fidéliser la clientèle locale.

La première réponse de Namaah le fait d'abord sourire puis les mots qui s'en suivent lui font hausser les sourcils. Oui, c'est vrai qu'une foule pareille peut toujours plaire à certains, l'agitation et la vie grouillante dans Nisida donnant presque une âme à la capitale, mais pour ceux qui, comme lui, aspirent davantage à la tranquillité et au minimum syndical de crimes commis en une journée, ça n'a rien de bien plaisant.

- Ça a son lot d'inconvénients, mais ça n'a pas l'air de déranger grand monde. Ironise-t-il en levant sa choppe déjà vidée, indiquant à la serveuse qu'une deuxième tournée sera la bienvenue. L'employée s'exécute aussitôt qu'elle aperçoit le récipient vide que le milicien repose devant lui en attendant qu'il ne soit remplacé.

Son regard s'abaisse vers l'épée qu'elle est en train de regarder avant de se reporter sur elle.

- Quel sens de l'observation. Moque-t-il dans un regard amusé, tranchant avec l'aspect rustre et brutal qu'il porte malgré lui. On fait principalement dans la protection des civils. Explique-t-il tout d'abord, ses mains jouant nonchalamment avec le godet en bois devant lui. Les formations peuvent commencer tôt si le gamin en a le potentiel, approuve-t-il avant d'ajouter quelques précisions, Mais on peut la rejoindre bien plus tard si on s'en trouve la vocation. Sans qu'il ne le précise, ces derniers éléments le concernent directement, lui qui a rejoint les rangs de sa milice après que cette dernière l'ait traquée durant des années. Mais ce n'est typiquement pas le genre d'anecdote qu'il raconte, surtout pas à une inconnue à peine rencontrée.

- Et toi alors, tu nous viens d'où ? T'as pas l'air bien habituée aux rassemblements de population...


@Namaah
© HELLOPAINFUL



_________________
REDEMPTION

You have forsaken all the love you've taken, sleepin' on a razor; there's nowhere left to fall. Your body's aching, every bone is breakin'. Nothin' seems to shake it, it just keeps holdin' on.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 299
Inscrit le : 02/07/2017
Crédits : ©moi
Célébrité : Zoë Kravitz
Multi-comptes : none

Namaah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: An unfortunate misunderstanding... | feat Chulainn  Lun 7 Aoû - 18:21



AN UNFORTUNATE MISUNDERSTANDING
Feat Chulainn
Kavu - An 147 | Elle enchaînait les gorgées, Namaah, alors qu'elle n'avait pas encore calmé sa soif. Peut-être ne devrait-elle pas y aller aussi vite et en aussi grande abondance, mais elle avait soif la guerrière. Elle ne pouvait pas s'en empêcher. La chaleur commençait d'ailleurs doucement à augmenter dans son corps, caractéristiques des boissons alcoolisées. Mais elle n'y faisait pas vraiment attention, préférant sourire à son compagnon en face d'elle qui était en train de la railler sur son sens de l'observation. Se moquait-il d'elle ? En guise de réponse, elle lui offrit sa plus belle grimace avant de se concentrer sur ses prochaines paroles. " Je vois... fit-elle, pensive, en assimilant ce qu'il venait de lui dire. Mais du coup, la milice est-elle différente d'un groupe de guerriers ? Y a-t-il des différences entre ces deux formations ? " Elle était vraiment curieuse d'en savoir plus à ce sujet. Après tout, il n'y avait pas de milice dans son propre clan et seulement très peu de guerriers. En rencontrer un d'une autre contrée était un aubaine qu'elle ne laissera pas filer.

Elle finit le contenu de son godet d'une traite, faisant par la suite signe à la serveuse de la resservir. Rapidement, la mousse se retrouva au sommet du récipient pour finir par se déposer délicatement sur le coin des lèvres de la brunette qui venait d'en avaler une gorgée. Sa soif était désormais passée, mais elle buvait avec Chulainn comme si elle était avec un vieil ami. Elle lui faisait confiance - malgré l'épisode du placage au sol - et buvait sans même faire attention. Le sourire commençant à s'étirer drastiquement sans qu'il n'y est de raison particulière.

" Tu as devant toi une guerrière du clan Orketa. répondit-elle tout en mimant une légère révérence, un sourire narquois se dessinant doucement sur ses lèvres. " Tu peux donc facilement comprendre pourquoi je suis autant enthousiaste face à la vue d'une foule d'habitants. " Elle lui fit un clin-d’œil en finissant ses explications, avant de diriger - pour la énième fois - la choppe à sa bouche. Elle voyait mal une telle foule se tenir sur les constructions aériennes des orketas sans que quelques personnes ne trébuchent malencontreusement dans le vide. Bien sûr, le clan avait des visites tout le long de l'année, mais jamais autant en une seule fois. Alors, peut-être bien qu'elle avait été impressionnée, Namaah, face aux nombres d'habitants et d'étrangers qui se dirigeaient vers la capitale. Peut-être.

...

Ils étaient restés tranquillement installés à leur table un peu isolée durant une bonne partie de la soirée. Le soleil avait depuis longtemps disparu derrière les plaines qui composaient le paysage d'Askhadi et la taverne était désormais éclairée de bougies qui plongeaient le tout dans une ambiance tamisée. Les deux protagonistes n'avaient pour autant pas cessez de boire, parlant de tout et de rien tandis que les choppes semblaient se remplir indéfiniment. Namaah n'était plus toute fraîche... Ses joues s'étaient doucement colorées de rose et ses yeux étaient beaucoup plus vitreux, presque somnolent alors que son rire cristallin résonnait dans la pièce en même temps que celui de Chulainn. Nulle doute que la fin de cette soirée allait être difficile... Pour les deux.
© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 268
Inscrit le : 23/05/2017
Chulainn
– clan : askhadi –
clan : askhadi
(#) Re: An unfortunate misunderstanding... | feat Chulainn  Mar 8 Aoû - 0:00

An unfortunate misunderstanding


Sa pinte est rapidement remplie d'une bière encore fraîche dont il profite avant que la soirée ne soit plus avancée et que les fûts ne tiédissent. Le frais devient chaleur dès lors qu'il coule dans son gosier et l'emplit d'un sentiment d'une étrange quiétude alors qu'il partage cette table avec une totale inconnue. Elle pourrait ne pas être qui elle prétend, pourrait chercher à le soûler pour le dépouiller ensuite mais... Non, elle descend les pintes aussi rapidement que lui, elle ferait une bien piètre voleuse.

Il relève les yeux vers elle alors qu'elle l'interroge sur la milice à laquelle il appartient, comprenant la curiosité qui l'anime pour l'avoir lui-même expérimentée à l'occasion de visites dans des clans voisins.

- Disons qu'on tient davantage le rôle de police alors que les guerriers attendent sagement qu'un ennemi cherche à nous envahir. Répond-il d'un air moqueur. On veille à la sécurité directe des civils et à ce que l'ordre règne ici et là. Tu comprends ce qui m'emmerde avec des fêtes comme celle-là...

Parce que, oui, ça l'emmerde au plus haut point. Pour peu que vous pensiez avoir mis la main sur une suspecte, vous vous retrouvez à appréhender une innocente. Mais bon, quand vous finissez à trinquer avec cette dernière, ça rend le boulot plus agréable. Comme elle d'ailleurs. Merde, ça commence, il a bu trop vite.

Il continue néanmoins, haussant les sourcils lorsqu'elle évoque son clan d'origine. En effet, une telle densité humaine n'était pas imaginable dans les villes suspendues et, y ayant mis les pieds à quelques reprises, il comprend la situation et envie ses homologues orketas.

- Hum, Lakestreet ? Alon ? Neywick peut être ? Il les a toutes dites mais il s'en contrefiche. Pas mal vos constructions. Un peu loin du plancher des vaches mais ça vaut le coup d’œil !

Parler donne soif et la pinte se vide à une vitesse phénoménale pour se remplir immédiatement après. Son statut de milicien suffit à assurer leur service rapide et réactif, et il s'en contente parfaitement.
Ils enchaînent les verres et ne voient pas le temps passer, isolés dans leur coin de taverne à l'abri de l'agitation grandissante dans l'établissement. Le bruit finit par devenir assourdissants et leurs voix se haussent pour échanger d'abord sur leurs clans respectifs, puis comme deux amis qu'un rien ne fait rire. Malgré sa vision troublée par les verres qu'il enchaîne encore, il distingue le sourire communicatif de Namaah auquel il répond naturellement, comme à une connaissance de longue date.

Mais le brouhaha environnant devient assourdissant et l'askhadi se lasse de répéter trente fois chacune de ses phrases. Dans un dernier cri espérant couvrir le bruit ambiant, il invite sa comparse de la soirée à s'éclipser.

- Allez viens on sort ! En plus j'dois pisser !

Il n'attend pas particulièrement son avis et se lève pour la saisir par le poignet et l'entraîner dans la salle plus bondée qu'il ne s'y attendait en y arrivant. Ils sortent enfin, non sans avoir essuyé quelques choppes renversées et remarques désobligeantes, et Chulainn lâche la jeune femme pour lever les yeux au ciel dans un soupir. Il a toujours préféré l'extérieur. Se retournant vers l'orketa, il lui lance un regard complice en dévoilant dans sa main gauche deux bouteilles de vin askhadi subtilisées durant leur périple vers la sortie.

- On a encore de quoi s'occuper...


@Namaah
© HELLOPAINFUL



_________________
REDEMPTION

You have forsaken all the love you've taken, sleepin' on a razor; there's nowhere left to fall. Your body's aching, every bone is breakin'. Nothin' seems to shake it, it just keeps holdin' on.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 299
Inscrit le : 02/07/2017
Crédits : ©moi
Célébrité : Zoë Kravitz
Multi-comptes : none

Namaah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: An unfortunate misunderstanding... | feat Chulainn  Mer 9 Aoû - 19:13



AN UNFORTUNATE MISUNDERSTANDING
Feat Chulainn
Kavu - An 147 | Elle écoutait, attentive, son partenaire lui répondre au sujet de la milice à laquelle il faisait parti, lui expliquant qu'ils étaient une sorte de police tandis que les guerriers attendaient patiemment que l'ennemi les attaque. Sur cette petite touche d'humour, Namaah lui donna une tape sur son avant-bras, fronçant les sourcils afin de se donner un air sévère. Mais bien vite, l'ombre d'un sourire apparut sur ses lèvres et elle éclata d'un rire franc avant de reprendre une gorgée de sa boisson. Elle accepta la remarque mais resta néanmoins silencieuse en écoutant la suite de ses explications. " J'imagine bien oui. Tu m'étonnes que tu te sois jeté sur moi à la première occasion... Moi qui pensais que c'était pour mes beaux yeux. " lui dit-elle dans un clin d’œil.

Ils continuèrent à parler, le sujet déviant sur le clan d'origine de la guerrière. Chulainn énuméra les noms des différents villages d'Orketas, sans attendre la réponse de la brunette, enchaînant rapidement sur leurs constructions tout en les complimentant. Elle sourit, Namaah tout en reprenant une gorgée, avant de s'essuyer la bouche et de se pencher vers son compagnon. " Neywick, pour informations. C'est là-bas que s'effectue la formation des guerriers au passage. Et oui, en effet, elles sont assez impressionnantes. Il ne faudrait pas que tu ais le vertige en arrivant tout là-haut. " Elle ricana, moqueuse, se doutant quand même qu'un homme tel que lui n'aurait pas peur du vide.

...

Ils enchaînaient les verres, les deux protagonistes, oubliant par la même occasion qu'ils avaient essuyé une rencontre plutôt mouvementée en début de soirée. Ils avaient réglé leur compte de toute façon, et la place était désormais à la fête et à la réjouissance. Ils avaient été dans leur bulle jusque là, ne distinguant pas encore les voix des autres habitants de là où ils étaient. Mais l'ambiance avait été communicative et beaucoup de monde avait rejoint l'endroit d'après le brouhaha. Et lorsqu'ils ne purent faire abstraction de cette mélasse assourdissante, qu'ils en avaient assez de répéter trente-six fois la même chose en espérant que l'autre l'ait parfaitement compris, ils décidèrent de partir. Du moins, Chulainn le lui avait fait comprendre en se levant subitement et en la prenant par le poignet, l'attirant à sa suite en direction de la sortie. Elle rigola en trébuchant soudainement et se rattrapa au dos de l'homme des plaines, agrippant sa veste tout en continuant d'avancer. Ils traversèrent la salle principale, bondée, zigzaguant entre les gens aussi bourrés qu'eux. Ils sortirent avec beaucoup de difficultés de cette fourmilière et furent vite accueilli par l'air frais du dehors qui leur fouetta le visage. Namaah pris une grande inspiration, fermant les yeux afin d'apprécier cette soudaine liberté. Chulainn lâcha la brunette et s'avança de quelques pas avant de se retourner vers elle, un sourire malicieux apparaissant sur ses lèvres. Cette dernière écarquilla les yeux de joie en apercevant le butin que l'askhadien avait subtilisé à l'intérieur : deux magnifiques bouteilles de vins. " T'es le meilleur !! " s'enthousiasma-t-elle en se précipitant vers lui, volant à son tour l'une des bouteilles qu'il tenait dans les mains pour l'ouvrir aussitôt. Non sans en renverser quelques gouttes au passage. " Ouuups ! " fit-elle, innocente, en jetant un regard du côté de Chulainn. Puis sans attendre, elle prit une gorgée de la boisson, l’œil rieur. " N'avais-tu pas besoin d'assouvir un besoin...urgent ? " se rappela-t-elle subitement en souriant au brun, ses joues rosies ressortant soudainement sur sa peau halée.
© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 268
Inscrit le : 23/05/2017
Chulainn
– clan : askhadi –
clan : askhadi
(#) Re: An unfortunate misunderstanding... | feat Chulainn  Mer 9 Aoû - 22:54

An unfortunate misunderstanding


Le vin danse dans les deux bouteilles alors que l'Askhadi maintient son équilibre du mieux qu'il le peut. Les bières ont été traîtresses, plus fortes qu'elles ne lui ont paru, mais c'est bien le genre d'ennemi que Chulainn se fiche de sous estimer. Namaah ne lui paraît pas en reste et ne semble pas non plus décidée à ployer sous l'avantage que commence à prendre l'alcool sur le duo qu'ils forment. Ses yeux pétillent à la vue des bouteilles, faisant sourire Chulainn qui laisse échapper le goulot de l'une d'elles dont s'est emparée l'Orketa qui lui fait honneur sans perdre de temps. Elle le rappelle à l'ordre avant que la nature ne s'en charge et il lui répond d'abord par un sourire.

- Certes, certes... Le milicien détourne son regard d'elle pour le porter aux alentours. Mais pas ici c'est... C'est prohibé. Et il en sait quelques choses, certaines autres milices se chargent d'ailleurs d'arrêter celles et ceux qui se risquent à souiller les alentours de la ville. C'est qu'on ne peut pas prétendre au titre de capitale dans une hygiène déplorable !

- Viens par là. Et bois pas tout, je te vois venir.

D'un geste de la main tenant toujours la précieuse bouteille, il l'invite à le suivre sur la route de terre battue qui les éloigne de la taverne et des murs de la ville. Avançant dans la nuit déjà bien installée, ils quittent les lumières des torches pour la faible et blafarde lueur de la lune qui ne les éclaire que de son croissant. De part et d'autre de la voie qu'ils empruntent descendent des talus versant sur d'immenses champs et prés qui s'étendent sur les terres d'Askhadi. L'endroit parfait pour se soulager d'un fardeau. Bouteille à la main qu'il boit en même temps qu'il répond à Dame Nature, Chulainn n'exprime aucune gêne ni aucune pudeur, l'alcool et la pénombre aidant sûrement le guerrier à ne pas se soucier des états d'âme d'une demoiselle qui, de toute manière, semble aussi bien entamée que lui.

Son affaire rondement menée, il revient fouler la route pour rejoindre la jeune femme et fait tinter leurs bouteilles avant d'en boire une nouvelle rasade.

- Bienvenue en Askhadi !

Il savoure la douce chaleur qui revient s'emparer de son gosier, ne songeant pas un seul instant à la migraine qu'il subira sûrement au petit matin, puis s'accoude sur l'épaule de la jeune femme dans un geste taquin et amical.

- Avoue que tu t'attendais pas à un tel comité d'accueil...


@Namaah
© HELLOPAINFUL



_________________
REDEMPTION

You have forsaken all the love you've taken, sleepin' on a razor; there's nowhere left to fall. Your body's aching, every bone is breakin'. Nothin' seems to shake it, it just keeps holdin' on.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 299
Inscrit le : 02/07/2017
Crédits : ©moi
Célébrité : Zoë Kravitz
Multi-comptes : none

Namaah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: An unfortunate misunderstanding... | feat Chulainn  Dim 13 Aoû - 20:19



AN UNFORTUNATE MISUNDERSTANDING
Feat Chulainn
Kavu - An 147 | Namaah tanguait légèrement sur ses jambes, la bouteille de vin à la main, et faisait danser le liquide à l'intérieur du récipient. Elle rigolait d'ailleurs en entendant le bruit que faisait l'alcool et en but rapidement une gorgée en portant son regard dans celui de son homologue. Ils formaient un drôle de duo tous les deux, seuls dans la nuit. En train de rigoler comme si l'un deux avait raconté la plus hilarante des blagues. Alors que personne n'avait ouvert la bouche. L'alcool était à l'origine de leur joie...peut-être aussi le fait de perdre l'équilibre brusquement... En tout cas, ils avaient l'air de bien s'amuser. La guerrière observait Chulainn les yeux plissés, perçant l'obscurité qui s'était installée pendant qu'ils étaient en train de boire à l'intérieur, tranquillement, et remarqua l'ombre d'un sourire sur son visage alors qu'elle lui avait rappelé qu'il avait des besoins à satisfaire. " Prohibé ! " répéta-t-elle, pouffant brusquement face à la prononciation de ce simple mot. Sur le moment, elle l'avait trouvé drôle, mais la brune acquiesça bien vite lorsque son partenaire lui enjoignit de le suivre. " J'te promets rien pour ça par contre ! " renchérit-elle en soulevant la bouteille dans sa direction, tout en lui faisant un clin d’œil. Ricanant tout en illustrant ses propos en prenant une autre gorgée.

Elle lui emboîta cependant le pas, maladroitement, zigzaguant malgré elle sur le chemin qu'ils étaient en train d'emprunter. La lune seule éclairait les lieux tandis qu'ils s'éloignaient des rues du village et des torches qui le baignait d'une douce lumière orangée. Ils marchèrent ainsi durant plusieurs bonnes minutes jusqu'à ce que le brun ne s'arrête soudainement pour se diriger vers le bas côté, laissant Namaah juste derrière. Se doutant - et ce, malgré son esprit embrumé par l'alcool - qu'il allait mener sa petite affaire, la guerrière sourit avant de se tourner d'un coup brusque, trébuchant légèrement. La bouteille de vin toujours dans la main, elle la balançait doucement, son bras s'improvisant balançoire. Elle fredonnait une petite mélodie que sa mère avait l'habitude de lui chanter avant de s'endormir en attendant le retour de son partenaire. Le vent emportant avec lui le son de sa voix.

Les pas de Chulainn se firent de nouveau entendre et Namaah se retourna dans sa direction, le sourire aux lèvres, alors qu'il la rejoignait du mieux qu'il pouvait. Ils tintèrent leurs bouteilles ensembles et burent ensembles une nouvelle rasade de ce liquide. " Merci ! " lui répondit-elle alors qu'il lui souhaitait la bienvenue en Askhadi. Une fois encore, elle porta ses lèvres contre le goulot de la bouteille, savourant le liquide qui descendait lentement dans sa gorge en y laissant une douce chaleur qui lui rosie un peu plus les joues. Elle tangua dangereusement lorsque Chulainn s'accouda sur son épaule, mais sourit rapidement tandis qu'il reprenait la parole. " J'avoue que non. Me faire agresser dès mon arrivée n'était pas dans mes plans, mais vu comment ça c'est terminé, je suis contente que tu m'ais pris pour quelqu'un d'autre ! " fit-elle en refaisant tinter leurs bouteilles l'une contre l'autre. Elle rigola soudainement en se détachant de l'emprise de son compagnon, s'éloignant d'un pas rapide mais peut-être pas assuré.

Ils reprirent la route, chahutant, rigolant, se poussant maladroitement. Les bouteilles se vidant progressivement tandis que l'obscurité se faisait de plus en plus sombre. Ils s'étaient enfoncés dans le paysage askadi, les hautes herbes rendant beaucoup plus difficile leur démarche. L'alcool ne les aidait d'ailleurs pas dans leur périple, et pourtant, l'idée ne leur venait pas de rebrousser chemin. Non, ils étaient encore en train de rigoler, Namaah essayant de faire tomber son compagnon tout en évitant de perdre sa bouteille. Mais bien sûr, ce qui devait arriver arriva, et la guerrière perdit brusquement l'équilibre, ses pieds s’entremêlant sans vergogne, la repoussant contre le sol. Elle atterrit lourdement, la tête la première, dans une flaque qui devait surement l'attendre, malicieuse. Cette dernière l'accueillit à bras ouvert, l'éclaboussant entièrement, de la boue tâchant ses vêtements. Namaah râla, s'asseyant dans la flaque en regardant l'étendue des dégâts. Et elle fronça doucement les sourcils en entendant le rire tonitruant de Chulainn, juste devant elle. Son regard se reporta sur lui, et - alors qu'un sourire en coin apparaissait lentement sur ses lèvres - elle amorça un mouvement de son bras dans l'eau, éclaboussant ainsi celui qui se moquait éperdument d'elle.
©️ FRIMELDA



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 268
Inscrit le : 23/05/2017
Chulainn
– clan : askhadi –
clan : askhadi
(#) Re: An unfortunate misunderstanding... | feat Chulainn  Lun 14 Aoû - 15:50

An unfortunate misunderstanding


Accoudé à l'épaule de la jeune femme, Chulainn y trouve une certaine stabilité résultant de leurs deux ersatz d'équilibres combinés. Le tintement des bouteilles est un doux son qui annonce de nouvelles gorgées bien vite avalées et ponctuées par la voix de Namaah dont le milicien commence à apprécier la chaleur de sa proximité. Il rit à la remarque concernant son accueil quelques peu musclé et lui donne totalement raison : le dénouement de ce malencontreux événement se trouve être particulièrement agréable. Tous deux aussi soûls l'un que l'autre ont fait tomber les barrières de la décence et des bonnes manières qui guident les sobres âmes et semblent s'être particulièrement bien trouvés. Leur complicité semble évidente et leurs taquineries comme leurs gestes leur donnent l'air de s'être retrouvés après de longues années de séparation.

- Je m'en félicite aussi ! Confesse-t-il franchement. L'autre aurait été de moins bonne compagnie.

Une gorgée vient couler sur sa gorge asséchée après un nouveau tintement de verre et l'épaule de l'orketa lui échappe, manquant de peu de lui faire perdre un équilibre qu'il retrouve presque adroitement pour reprendre la route et les champs avec sa compagne improvisée.

Les bouteilles s'allègent à mesure qu'ils avancent sous le maigre croissant de lune qui éclaire à peine les champs qui défilent sous leurs pas, mais plutôt que d'en devenir plus attentif à ce qui les entoure, ils n'ont de cesse que de se chamailler gentiment en tentant de déséquilibrer l'autre, jusqu'à ce que ça n'arrive. Dans un énième assaut, Namaah se précipite sur le milicien qui esquive maladroitement la charge de la jeune femme, laquelle se retrouve propulsée bruyamment dans une flaque boueuse sous le regard d'un Chulainn hilare qui peste sous le contact froid des éclaboussures qu'elle lui envoie. Son regard se reporte alors sur la jeune femme restée à terre, la dardant d'un air de défi avant de se poser sur la bouteille vide qu'il tient encore.

Son visage se fend d'un sourire quand son attention revient sur l'orketa qu'il a tout le loisir d'aider à se relever ou de plaquer dans la boue, mais c'est la bouteille qu'elle tient encore qui l'emporte. Dans un geste vif, il s'en empare et constate les quelques gorgées qu'elle contient encore avant de s'éloigner rapidement de la boueuse guerrière pour boire encore quelques gouttes de vin puis brandir ce dernier en hauteur, hors de portée de sa "petite et maigrichonne" comparse.

- Allez, fini pour toi les conneries, tu tiens plus debout !


@Namaah
© HELLOPAINFUL



_________________
REDEMPTION

You have forsaken all the love you've taken, sleepin' on a razor; there's nowhere left to fall. Your body's aching, every bone is breakin'. Nothin' seems to shake it, it just keeps holdin' on.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 299
Inscrit le : 02/07/2017
Crédits : ©moi
Célébrité : Zoë Kravitz
Multi-comptes : none

Namaah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: An unfortunate misunderstanding... | feat Chulainn  Lun 14 Aoû - 21:37



AN UNFORTUNATE MISUNDERSTANDING
Feat Chulainn
Kavu - An 147 | Elle était restée assise dans la flaque, Namaah, jetant un regard de travers à son partenaire qui se moquait tranquillement de son infortune. De la boue recouvrant presque la totalité de ses vêtements, tâchant par la même occasion sa peau et ses cheveux. Elle était dans un sale état, la brune. Et pourtant, un sourire s'afficha bien vite sur ses lèvres et elle entreprit d'éclabousser Chulainn, qui était un peu trop "sec" à son goût. Rigolant face à ses cris d'indignation, moqueuse. La bouteille de vin toujours dans la main - elle ne savait pas comment elle avait fait pour la garder intacte - elle entreprit bien vite d'apporter le goulot à ses lèvres, appréciant le liquide qui réchauffait sa gorge. Son regard posé sur son compagnon toujours debout en face d'elle. Le sourire du plus grand, bien trop communicatif, commençant doucement à être réellement apprécié. Puis le regard de ce dernier se reporta sur elle, narquois, avant de légèrement glisser vers sa bouteille qu'elle avait toujours en main. Il ne lui laissa pas le temps de réagir cependant. Elle ne put lâcher qu'un vulgaire " Hey ! " boudeur en voyant la source de son état lamentable lui être arrachée avec sournoiserie. Sur le coup, elle ne remarqua même pas qu'il n'avait pas amorcé un seul geste pour l'aider à se relever. Trop choquée de voir le voleur se dandiner avec SA bouteille en la narguant sans scrupules. C'est lorsqu'il commença à en prendre quelques gorgées qu'elle se décida à se lever prestement, perdant brusquement l'équilibre, avant de se précipiter vers lui pour récupérer son bien. " Je ne tiens plus debout ?? Tu feras moins le malin lorsque tu seras à terre et que j'aurai dans les mains les deux bouteilles ! " lui répondit-elle sérieusement, sautillant le bras tendu afin d'attraper le récipient en verre qu'il s'entêtait à mettre hors de portée. " C'est pas gentil de jouer sur la taille !! Baisse le bras un peu, histoire de me donner au moins une chance ! " Elle sautait en direction de son bras tendu, mais à chaque fois, la récompense s'éloignait, le rire de Chulainn accueillant avec moquerie la mine boudeuse de la guerrière.

Namaah se stoppa brusquement, reculant de quelques pas en mimant la défaite et la déception sur son visage. Et puis, sans prévenir ou même crier gare, elle se précipita vers son compagnon, sautant la tête la première dans sa direction avant de le heurter violemment et de l'attirer avec elle par-terre. Ils atterrirent tous deux dans une énorme flaque qui les éclaboussa de la tête au pied et Namaah dû retenir un cri de surprise de sortir de sa bouche. L'eau était plutôt froide... Elle n'attendit cependant pas que Chulainn reprenne contenance, non. Rapidement, elle se mit à califourchon au-dessus de lui, un large sourire victorieux sur ses lèvres, avant de reprendre ce qu'il lui avait volé. " Tu vois, je t'avais prévenue... " lui susurra-t-elle à l'oreille avant de le narguer en vidant d'une traite le reste d'alcool qui restait dans la bouteille.
© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 268
Inscrit le : 23/05/2017
Chulainn
– clan : askhadi –
clan : askhadi
(#) Re: An unfortunate misunderstanding... | feat Chulainn  Mer 16 Aoû - 12:51

An unfortunate misunderstanding


Chulainn jubile à la réaction de la jeune femme lorsque se relève cette dernière pour foncer sur lui, sans grande surprise. La bouteille maintenue dans les airs, il se laisse aller à un rire sonore qui se perd dans l'obscurité qui les entoure. Ils semblent être seuls au monde, la Lune elle-même peinant à les atteindre, et ça n'est pas pour déplaire au guerrier qui n'en apprécie que d'autant plus la compagnie de la malheureuse qui bondit devant lui en le priant de lui faciliter la tâche.

- Et rater ta petite danse rien que pour moi ? Tu rêves ! La provoque-t-il avant de boire une nouvelle gorgée de cette bouteille bientôt vide.

Mais elle recule, semblant abandonner les trois gouttes restantes. Elle a raison, ça ne vaut pas le coup... Dans un geste de victoire, Chulainn s'apprête à boire le restant de vin mais se trouve brutalement percuté au ventre et s'effondre sans aucun mal, l'ébriété aidant, dans une nouvelle flaque boueuse dans laquelle son assaillante se retrouve aussi.

Namaah se montre bien trop rapide et se hisse sur lui, bouteille à la main, d'un air victorieux sous le regard amusé d'un Chulainn qui se garde bien d'avouer l'avoir laissée faire. L'homme sobre, raisonnable et bourreau de travail qu'il est habituellement s'est endormi dans cette taverne pour laisser l'être humain mener la barque le temps d'une soirée. Et cet être humain apprécie qu'une belle femme s'asseye à califourchon sur lui pour lui susurrer quelques mots à l'oreille.

Ses mains se sont inconsciemment posées sur les cuisses de l'orketa qu'il regarde savourer sa victoire sans rechigner. Cette bonne humeur et cette détermination qui se dégagent d'elle ont été suffisamment communicatives pour abaisser les barrières du milicien qui n'avait pas autant bu depuis des années mais qui, à cet instant, se félicite de ce laisser aller.

- Je ne m'avoue pas encore vaincu... Laisse-t-il échapper dans un sourire sournois. Il te manque une bouteille.

Son regard s'est détourné d'elle pour désigner à quelques mètres d'eux le récipient en question ne contenant plus assez de vin que pour donner un semblant de goût à la victoire de celui qui s'en emparera. Les yeux de Chulainn reviennent brusquement se poser dans ceux de la guerrière à qui il adresse un dernier sourire avant de la faire basculer à terre puis se lever maladroitement et se jeter sur la bouteille qu'il s'empresse de finir avant qu'elle ne la lui subtilise.

Le sol boueux et leurs vêtements maculés de terre rendent leurs victoires respectives bien désuètes, mais ni l'un ni l'autre ne semble s'en soucier malgré la fraîcheur environnante.

- Un partout... Déclare fièrement le milicien en retournant devant lui la bouteille vide, son sourire tranchant avec son visage obscurci par les éclaboussures terreuses.


@Namaah
© HELLOPAINFUL



_________________
REDEMPTION

You have forsaken all the love you've taken, sleepin' on a razor; there's nowhere left to fall. Your body's aching, every bone is breakin'. Nothin' seems to shake it, it just keeps holdin' on.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 299
Inscrit le : 02/07/2017
Crédits : ©moi
Célébrité : Zoë Kravitz
Multi-comptes : none

Namaah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: An unfortunate misunderstanding... | feat Chulainn  Jeu 17 Aoû - 18:58



AN UNFORTUNATE MISUNDERSTANDING
Feat Chulainn
Kavu - An 147 | Namaah souriait, victorieuse, tandis qu'elle vidait sans vergogne la bouteille de vin devant les yeux de son compagnon boueux. Les quelques gouttes qu'il y avait encore à l'intérieur glissèrent le long de sa gorge, la réchauffant pour la énième fois dans cette soirée. Et elle observait, malicieuse, sa victime toujours coincée sous elle. Ses joues rosies par la grande dose d'alcool qu'elle avait ingurgité. Elle était joyeuse, la guerrière - peut-être un peu trop - mais elle était heureuse de voir que Chulainn partageait ce sentiment. Elle ne s'offusqua même pas lorsque ce dernier posa ses mains sur ses cuisses. Elle plissa seulement les yeux, l'ombre d'un sourire apparaissant sur son visage alors qu'elle se demandait ce que voulait bien dire cet air mystérieux qu'affichait le brun. Et elle arqua brusquement un sourcil lorsqu'il lui apprit qu'il ne s'avouait pas encore vaincu. Qu'elle n'avait qu'une seule bouteille en main après tout. Dans un même mouvement, les deux protagonistes tournèrent la tête vers la nouvelle source de leur désir qui gisait au sol non loin d'eux. Leurs yeux retournèrent bien vite se plonger dans leurs homologues, la scène semblant se figer brusquement. Pour Namaah, tout était flou autour d'elle : elle ne voyait plus que le regard - de plus en plus attirant - de son compagnon. Empli de défi. Et elle sentait l'adrénaline traverser doucement son corps. Mais avant même qu'elle n'ait pu réagir - l'alcool y étant peut-être pour beaucoup - Chulainn la repoussa dans l'eau boueuse et se précipita vers sa cible. " Heey, c'est pas du jeu ! " railla-t-elle, le sourire aux lèvres, avant de se relever et de se jeter à la suite du guerrier. Malheureusement, elle avait un train de retard et il agrippa rapidement la bouteille avant de la vider d'une traite, déclarant rapidement que le score était à égalité. " J'aurai eu l'avantage si tu ne m'avais pas pris de court ! " dit-elle, faussement boudeuse avant de sourire et de faire tinter les deux bouteilles désormais vides l'une contre l'autre. " Un partout ! " répéta-t-elle joyeusement.

Elle était trempée de la tête aux pieds, la brunette, ses cheveux courts plaqués contre son front et ruisselant sur sa peau hâlée. Ses vêtements complètement imbibés, devenus collants, laissaient apercevoir sa silhouette élancée ainsi que ses courbes. Et le vent soufflait doucement, en Askhadi, la faisant frissonner sans qu'elle ne s'en préoccupe vraiment. En fait, elle s'amusait plutôt bien et le climat n'avait pas d'emprise sur elle. L'adrénaline parcourait encore ses membres et ce qu'elle voulait, Namaah, c'était répondre à ses envies et pulsions. Alors, l’œil narquois tourné vers son compagnon et le sourire en coin se dessinant doucement sur son visage, elle commença à dénouer lentement - et avec quelques difficultés - le cordon du lacet au niveau de sa poitrine. Puis, elle ôta rapidement la tunique qu'elle portait durant le voyage - qui ne la protégeait de toute façon plus du tout - avant de l'utiliser pour s'essuyer le haut du corps. Aucune gêne. Aucune honte. Elle était assez amochée pour ne pas se préoccuper de ce genre de chose. Et puis, elle avait encore son pantalon, alors qu'elle importance ? Elle passait le vêtement humide sur ses bras, laissant sa peau parcourue partiellement de cicatrices à la vue du brun qui était toujours en face d'elle. Elle lui jeta un regard en coin, l'air moqueur, avant de pencher la tête sur le côté. " Qu'est-ce qu'il y a ? Tu n'as jamais vu le corps d'une femme avant ? " fit-elle avant de jeter sa tunique dans les hautes herbes.
© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 268
Inscrit le : 23/05/2017
Chulainn
– clan : askhadi –
clan : askhadi
(#) Re: An unfortunate misunderstanding... | feat Chulainn  Mer 23 Aoû - 18:40

An unfortunate misunderstanding


Les dernières gouttes de piquette qu'il a bues ont un arrière goût de victoire qui dessine un sourire semblant indélébile sur les lèvres du milicien. Ou peut être est-ce plutôt la seule présence étrangement agréable de la jeune orketa.

- Parce que tu ne m'as pas "pris de court" en me plaquant au sol peut être ? Ricane-t-il en connaissant déjà la réponse.

Il avait eu tout le temps pour l'esquiver et aurait pu le faire pour conserver l'autre bouteille, mais il a préféré le contact, quand bien même violent, de la jeune femme contre lui à celui de l'alcool dans son gosier. Et il ne le regrette absolument pas. Il la revoit le surplombant, le regard luisant et les vêtements collant à sa peau laissant deviner ses courbes à la faible lueur bleutée qui les entoure. Lui-même se retrouve dans le même état après qu'elle l'ait plongé dans l'immense flaque qu'ils ont délaissée pour trois gouttes de vin. Son pantalon noir s'est éclairci, se dissimulant sous la glaise liquide qui l'imprègne au plus profond et sa chemise en lin s'en retrouve alourdie, suggérant son torse tout en en dissimulant encore les cicatrices, marques de tout guerrier qui se respecte.

Les bouteilles tintent une énième fois mais ne proposent plus rien à boire, les rendant à présent purement et simplement inutiles. Chulainn se débarrasse de la sienne qu'il jette un peu plus loin, l'objet se plantant sans difficultés dans la terre meuble et humide quelques mètres plus loin. Le regard du combattant qui a suivi le triste destin de l'objet revient se poser sur la jeune femme qui lui fait face et s'écarquille en la voyant défaire -tant bien que mal- le lacet de sa tunique.

- Eh bien, t'as quand même pas besoin d'un coup de main, si ?

Non, elle parvient à vaincre le malicieux lien de cuir et se débarrasse hâtivement de sa tunique détrempée pour éponger le corps qu'elle dévoile sans honte ni pudeur à un Chulainn bien plus amusé que choqué. Car ce n'est pas cet acte que la morale aurait réprouvé qui se trouve être le responsable du mutisme de l'askhadi, mais plutôt la volonté de ne pas interrompre la jeune femme dans ce qu'elle s'applique à faire devant lui.

Malgré sa menue stature, Namaah est particulièrement agréable à regarder, faisant presque regretter au guerrier que la Lune ne les couvre que d'un maigre croissant cette nuit là.

- T'es marrante, on y voit presque rien, t'aurais pu faire ça quand y'avait encore des torches !

Pourquoi nier l'évidence ? La nudité partielle de Namaah ne le choque pas le moins du monde et se trouve être une étonnante et plaisante distraction plus que bienvenue alors que l'alcool en est venu à manquer.

Le sourire du guerrier s'est définitivement plaqué sur les lèvres de ce dernier qui fixe l'orketa quelques instants, soutenant ce regard de défi qu'elle lui lance, semblant presque l'inviter à l'imiter. La tentation est grande et il sait déjà qu'il n'y résistera pas longtemps. Leur jeu parfaitement amical vient de prendre une toute autre tournure et, à en juger par la lueur qui anime le regard de Chulainn, il n'est pas prêt de se terminer de sitôt.

- Et tu vas te décider à enlever le reste à un moment donné ? Ce serait dommage d'arrêter en si bon chemin.


@Namaah
© HELLOPAINFUL



_________________
REDEMPTION

You have forsaken all the love you've taken, sleepin' on a razor; there's nowhere left to fall. Your body's aching, every bone is breakin'. Nothin' seems to shake it, it just keeps holdin' on.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 299
Inscrit le : 02/07/2017
Crédits : ©moi
Célébrité : Zoë Kravitz
Multi-comptes : none

Namaah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: An unfortunate misunderstanding... | feat Chulainn  Lun 25 Sep - 15:06



AN UNFORTUNATE MISUNDERSTANDING
Feat Chulainn
Kavu - An 147 | Peut-être allait-elle un peu vite en besogne, mais elle n'était plus en état de réfléchir convenablement, la brunette. L'alcool lui faisait tourner la tête, lui arrachait un trop large sourire qui lui donnait un air un peu idiot et la faisait tanguer plus que de raisons. Pour autant, elle était bien. Certes, trempée et totalement recouverte de boue, mais bien. Elle avait lancé à son compagnon un regard de travers - ne se détachant pourtant pas de son rictus - alors qu'il lui demandait avec sarcasmes si elle avait besoin d'aide pour défaire son lacet. En guise de réponse, son vêtement se retrouva rapidement dans ses mains, épongeant l'eau qui dégoulinait de sa peau désormais nue face aux yeux du milicien. Elle ne le lâchait pas du regard, le défi se lisant le plus facilement du monde dans ses yeux, et elle jeta au loin son haut, ne se préoccupant pas du tout de la direction qu'il avait pris. Narguant son homologue. " Ça aurait été moins drôle enfin, Chulainn ! Fais jouer ton imagination un peu... " fit-elle en réponse à sa protestation. Plus de torches ? Et alors ? La lune suffisait amplement non ? Elle rigola presque aussitôt, son sourire s'élargissant sur ses lèvres fines. Ses cheveux dégoulinaient encore plaqués sur son visage. Sa bouteille, désormais vide, se tenait encore dans sa main et elle l'étudia durant quelques secondes avant d'hausser les épaules et d'imiter le geste qu'avait eu plus tôt le guerrier. Elle jeta au loin le contenant de verre qui atterrit dans un petit bruit sourd avant de reporter son regard sur son homologue qui la nargua ouvertement, sans aucune gêne. Il voulait jouer ? Elle allait jouer ! " Hmm... " fit-elle en réponse à sa demande, loin d'être innocente. Portant lentement sa main sur son menton, penchant la tête pour - semblait-il - réfléchir à la proposition. " Laisse-moi réfléchir... " continua-t-elle en jouant avec la haut de son pantalon, distraitement. A son tour, elle le narguait, son sourire en coin apparaissant sur son visage en même temps qu'elle s'approchait du brun. Puis, de ses deux mains, elle abaissa légèrement le tissu qui recouvrait encore le bas de son corps...avant de se raviser. " Tu ne crois tout de même pas te retrouver devant une femme totalement nue sans avoir fait le moindre efforts avant, pas vrai ? " susurra-t-elle à son oreille, l'effleurant doucement en se hissant sur la pointe des pieds. " Ça serait beaucoup trop simple à mon goût... " continua-t-elle en se reculant de quelques pas, ne quittant pas des yeux ceux de son homologue. Puis elle le nargua sans aucune gêne, l'observant de haut en bas avec un air de défi dans le regard. " Alors ? "
©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 268
Inscrit le : 23/05/2017
Chulainn
– clan : askhadi –
clan : askhadi
(#) Re: An unfortunate misunderstanding... | feat Chulainn  Sam 30 Sep - 2:27

An unfortunate misunderstanding


La lueur qui se devine -difficilement étant donnée l'obscurité ambiante- dans le regard de l'askhadi s'amplifie alors qu'il plisse les yeux pour mieux deviner les formes que l'orketa offre à sa vue. Si c'est l'ébriété puis la malice qui ont illuminé son regard durant cette soirée à la tournure des plus étonnantes, c'en est une toute autre qui point à présent. Elle est explicite puisque le guerrier n'est décidément plus en état de dissimuler ses émotions et, pour tout dire, il ne ressent pas particulièrement le besoin de cacher son intérêt pour la jeune femme qui se tient devant lui, surtout alors qu'il ose constater qu'il s'agit d'un intérêt partagé.

- Parce que tu es encore en état de réfléchir, toi ?

Elle le nargue sans vergogne en ne répondant pas immédiatement à sa demande. En n'y répondant d'ailleurs pas entièrement, au final. Elle s'approche de lui et le provoque ouvertement en se tenant si près, ses mains esquissant une brève introduction à ce qu'il attend voir se dérouler. Mais elle se ravise bien vite et Chulainn sourit de plus belle. Il aurait du s'en douter. Ils ne se connaissent que depuis quelques heures, mais il a très vite assimilé le tempérament de la guerrière qu'il toise dans une expression amusée. Il ne s'en offusque pas, s'en amuse plutôt tout en appréciant le subtil contact de son torse nu frôlant son torse auquel se colle encore sa chemise complètement imprégnée d'une eau maronnasse. Il en oublie la fraîcheur de la brise nocturne dont le piquant se voit rapidement surpassé par le souffle de Namaah à l'oreille du milicien.

Son échine est parcourue de frissons et, s'ils ne maintenaient pas ce jeu entre eux, il aurait déjà sans doute profité de cette proximité pour lui faire vite savoir ce qu'elle lui inspire en cet instant. Enfin, même s'il ne fait rien pour la retenir contre lui, son attitude toute entière et sa façon de humer son parfum lorsqu'elle l'abandonne peuvent donner une assez bonne impression de l'effet qu'elle lui fait.

- Alors ? Il baisse les yeux vers les vêtements qu'il porte encore et constate pour la première fois depuis son atterrissage dans la boue l'ampleur des dégâts.

Son gilet de cuir ouvert s'est éclairci, retenant de larges plaques argileuses et, alors qu'il relève les yeux vers l'exigeante orketa, Chulainn s'en débarrasse pour le jeter sans pitié à plusieurs mètres d'eux. Sa chemise d'un blanc cassé ne l'est plus vraiment, ayant bu autant d'eau terreuse qu'elle a pu perdant de son opacité. Le tissu collé à sa peau suggère parfaitement son torse mais s'en décolle légèrement lorsqu'il s'empare des pans inférieurs dans l'optique d'en défaire les boutons. Mais, pourtant bien parti, l'askhadi s'arrête pour planter davantage ses yeux dans ceux de Namaah. C'est encore trop simple, non ?

- Et alors, tu ne fais pas jouer ton imagination ?

Son sourire narquois se combine à une œillade provocatrice tandis que ses mains n'ont pas lâché cette chemise qui ne s'ouvre décidément pas.

- Ça serait vraiment dommage que tu ne t'ennuies.


@Namaah
©️ HELLOPAINFUL



_________________
REDEMPTION

You have forsaken all the love you've taken, sleepin' on a razor; there's nowhere left to fall. Your body's aching, every bone is breakin'. Nothin' seems to shake it, it just keeps holdin' on.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 299
Inscrit le : 02/07/2017
Crédits : ©moi
Célébrité : Zoë Kravitz
Multi-comptes : none

Namaah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: An unfortunate misunderstanding... | feat Chulainn  Sam 7 Oct - 18:34



AN UNFORTUNATE MISUNDERSTANDING
Feat Chulainn
Kavu - An 147 | Elle le nargue ouvertement, ses bras toujours croisés contre sa poitrine désormais nue. Ce petit jeu lui plaisait de plus en plus, son état ne lui permettant pas de peser le pour et le contre de ce qui se déroulait. Ils ne se connaissaient, après tout, que depuis quelques heures, mais ce fait ne l'empêchait pourtant pas de continuer toujours plus loin. Son compagnon lui répondait d'ailleurs avec le même entrain, la même curiosité, alors pourquoi se stopper en si bon chemin ? Les quelques jours qu'elle avait mis pour arriver en Askhadi avaient été rude, autant qu'elle s'amuse un peu avant de retrouver le gars morose qui lui servait de chef pour cette mission, non ?

Elle avait défié le brun de suivre son exemple, trouvant beaucoup trop simple le fait qu'il ne bouge pas le petit doigt alors que son haut à elle était déjà loin dans les roseaux. Elle voulait s'amuser, le faire languir quelques temps avant de faire tout tomber. C'était beaucoup plus amusant comme ça. Il accueillit d'ailleurs sa petite fourberie avec malice, ce qui la fit sourire encore d'avantages tandis qu'elle se reculait pour admirer le spectacle. La vue était tout à fait à son goût, le visage de Chulainn devenant de plus en plus attirant au fur et à mesure que le temps défilait et que l'alcool envahissait son esprit. Elle arqua l'un de ses sourcils lorsque ce dernier répéta le dernier mot qu'avait prononcé la brunette, descendant son regard vers ses vêtements toujours aussi sale de boue et d'eau crasseuse. Il maintenait le suspens jusqu'au bout, narguant à son tour l'Orketa avec malice et délice, avant d'esquisser un geste pour retirer le gilet qui lui collait à la peau. Le balançant un peu plus loin comme l'avait fait Namaah quelques instants plus tôt. Ne restait plus que sa chemise blanche qui avait tournée vers le marron, qui laissait apercevoir en dessous son torse musclé de guerrier. Certes la lumière ne laissait assez de visibilité pour apercevoir la totalité de ce qu'avait la brunette sous les yeux, mais son imagination comblait ce qui manquait. Son sourire s'accentuait sur ses lèvres alors que l'askhadi amorçait un second geste afin de défaire les boutons de son vêtement. Mais - et sans que Namaah n'en soit le moins du monde surprise - il se stoppa net. La provocant d'une œillade alors qu'il lui demande si elle ne joue pas avec son imagination avant. Soulignant le fait que ça serait dommage qu'elle ne s'ennuie. La guerrière laissa échapper un petit rire et ses yeux se plantèrent dans ceux de son homologue. " Ne t'inquiètes pas pour ça, l'obscurité m'aide un peu à ce niveau là. " fit-elle en passant brièvement sa main devant ses yeux. " J'imagine que la frustration de voir le jour tomber aussi vite nous touche tous les deux... " continua-t-elle avec malice alors qu'elle penche la tête sur le côté pour détailler son compagnon, son sourire ne se détachant pas de ses lèvres.
©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 268
Inscrit le : 23/05/2017
Chulainn
– clan : askhadi –
clan : askhadi
(#) Re: An unfortunate misunderstanding... | feat Chulainn  Jeu 12 Oct - 18:29

An unfortunate misunderstanding


Le sourire de Chulainn ne faiblit pas, quand bien même se teinte-t-il d'un soupçon de déception alors que l'orketa tient bon et ne cède pas à son sous entendu en se dévêtant sans attendre. C'est le jeu, après tout, et le milicien s'en amuse tout de même en haussant les sourcils dans une expression amusée aux propos de la jeune femme en face de lui, peut être un peu trop loin à son goût.

- C'est pas tant le sens de la vue qui m'aiderait à y voir plus clair... Ricane-t-il doucement en plantant son regard sur la menue silhouette se dessinant sous les maigres rayons de lune. Quant à ma frustration... Ça dépend, t'aurais aussi fait tomber le haut si on avait été en plein jour ? Cette hypothèse a beau faire germer une image bien agréable dans l'esprit de l'askhadi, ce dernier gage pourtant qu'elle s'en serait bien gardée, l'obscurité nocturne leur offrant en cet instant une intimité ayant certainement joué un rôle primordial dans cet étonnant rapprochement entre les deux guerriers.

Son regard se porte à nouveau sur ce qui ne ressemble plus tellement à une chemise, et qu'il porte encore sur ses épaules qu'un vent frais rafraîchit sans pitié. Son échine frissonne et, brusquement, ses mains agrippent le bas du vêtement qu'elles retirent d'un geste vif et pressé alors qu'il émet un soupir de soulagement une fois débarrassé de cet humide contact. Le tissu se froisse et se roule en boule entre ses mains qui ne prennent pas la peine de l'essorer et qui préfèrent, plutôt, le faire atterrir dans les hautes herbes derrière l'orketa sur qui il reporte son attention.

Son regard est toujours teinté de défi, quand bien même la faible luminosité ne s'y reflète qu'à peine, mais il se teinte d'un nouvel intérêt à présent qu'il a rempli sa part. C'est au tour de Namaah de jouer et, à en juger par son immobilisme et son attention entièrement rivée sur elle, elle s'est trouvé un spectateur passionné et exigeant, bien décidé à ne pas la voir se rétracter. Il ne lui accordera aucune excuse ni aucune autre diversion et, pour cela, il préfère encore faire preuve d'anticipation.

L'alcool y aide, c'est vrai, mais il n'est plus le seul à faire oublier sa raison au milicien. C'est une toute autre ivresse qui commence doucement à l'échauffer et à lui faire oublier sagesse et pudeur. Ses bottes se retirent sans grande difficulté, déjà bien enfoncées dans la boue qui les maintient droites lorsqu'il s'en éloigne, puis ses doigts glissants s'attaquent maladroitement à sa ceinture qui, une fois ouverte, ne retient plus son pantalon noir qui vient s'échouer sur ses chevilles, le laissant entièrement visible à ce que les yeux de Namaah peuvent encore distinguer. Son sourire semble encore s'être élargi, mais ce n'est qu'une impression. Cela fait déjà bien trop longtemps qu'il ne peut pas l'étendre davantage. Son regard en revanche, est en constante évolution et, s'il y a bien une seule et unique chose qui ne change pas en lui, c'est celle qu'il ne quitte pas des yeux.

- Je serais curieux d'entendre quel genre d'excuse foireuse tu pourras bien trouver cette fois.


@Namaah
©️ HELLOPAINFUL



_________________
REDEMPTION

You have forsaken all the love you've taken, sleepin' on a razor; there's nowhere left to fall. Your body's aching, every bone is breakin'. Nothin' seems to shake it, it just keeps holdin' on.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
 
An unfortunate misunderstanding... | feat Chulainn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: Askhadi :: Nisida-
Sauter vers: