AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
INTRIGUE : Ca avance du côté de l'intrigue. N'hésite pas à aller t'inscrire au prochain sujet commun, par ici !
Partagez
 

 [Fafner - Namaah] 99 problems

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) [Fafner - Namaah] 99 problems  [Fafner - Namaah] 99 problems  EmptyDim 6 Aoû - 0:07

99 problems
EXORDIUM.


Frappe. Fort. Comme toujours. Étudie son attitude, n'est-ce pas toujours comme ça que les choses ont été faites? Tu frappes et tu penses après?  Du moins c'est ce que l'on avait essayé de lui apprendre lorsqu'il avait été enfant (hu, c'était un très mauvais enfant à cette époque, à ne rien écouter). Ici il était question de parer les coups de l'adversaire. Ou du moins d'essayer de la laisser frapper. Mais Namaah étant Namaah, sa taille n'était pas vraiment d'une grande aide pour frapper l'homme en face d'elle. Fafner grogna doucement. « Tiens ta garde. »

Le guerrier était venu la trouver un peu plus tôt, histoire de garder un œil sur elle peut-être, et certainement aussi pour voir ce qu'elle valait. Non pas qu'il ne lui faisait pas confiance, le temps qu'ils avaient passé ensemble depuis qu'elle était "ici" n'avait que pu l'aider à croire en elle. Mais ce n'était pas une confiance aveugle non plus. Elle n'en restait pas moins une esclave. Et l'idée d'être ici ne devait pas être douce dans son esprit tout les jours. Puis ça faisait aussi un moment pour lui qu'il n'avait pas eu les moyens de s'entrainer. L'exil forcé d'Ymir (même si ce dernier n'était jamais très loin du bruit et de l'agitation) l'empêchait pour se battre avec ce dernier.

« Ce n'est pas comme si tu pouvais rater mon point mort cura » Fafner ressera les mains sur le manche de son arme. Ce n'était pas de réelles armes, enfin... Pas des affûtés au point de pouvoir trancher la chair, il aurait été dans une situation assez compliqué avec une esclave se vidant de son sang sur le sol. L'homme grogna une nouvelle fois, en désaccord complet avec les choix de la jeune femme qu'il poussa au sol sans grande difficulté. « Tu es morte cura. » Et apparemment ce n'était pas la première ni la dernière fois aujourd'hui. Les choses semblaient parties comme une partie de plaisir pour l'homme. Ce dernier ne tendit même pas la main a l'esclave pour l'aider à se relever avant de faire demi tour et de se replacer un peu plus loin. « Encore. »

Ce n'était pas seulement pour lui qu'il faisait ça en fait. Parce qu'il avait besoin d'elle dans son meilleur état, physique comme mental. Parce qu'elle avait ce genre de mission a faire, ce genre de mission qui est confié aux gens de confiance. Et en cette question là Fafner jouait beaucoup. Jouait sa confiance en elle mais mettait aussi en jeu la confiance qu'avait Ymir en lui. Parce que si elle s'échappait, échappait a son propre contrôle ou informait quelqu'un de la dissidence, oh. Oh ça serait la fin pour Fafner comme pour Ymir. Enfin, Ymir étant plus loin ce dernier pourrait certainement s'en sortir. Mais Fafner rester coincé entre les baraquements de la ville? Oh. Ça sonnait la fin et le décès de ce dernier. Tout, non peut-être pas, mais tout ce qu'il faisait peser sur elle semblait être un poids assez lourd qu'elle se devra sentir d'accepter. Parce que si elle ne le fait pas de toute façon, refuse, ça signe son arrêt de mort à elle. La joie d'être celui au pouvoir est incommensurable..
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) Re: [Fafner - Namaah] 99 problems  [Fafner - Namaah] 99 problems  EmptyLun 7 Aoû - 19:18



99 PROBLEMS
Feat Fafner
Elle pensait avoir une journée tranquille, Namaah. Pouvoir faire ce que bon lui semblait sans que personne ne la dérange. Mais visiblement, ce n'était pas pour aujourd'hui. Fafner en avait tout simplement décidé autrement. Elle s'en était d'ailleurs doutée presque immédiatement en apercevant la silhouette de l'espion se dessiner au loin, qui s'avançait vers elle d'un pas déterminé. Deux armes à la main. Elle fronça des sourcils, l'esclave, levant vers lui un regard interrogateur sans pour autant le questionner à haute voix. Il était comme ça, Fafner. Il ne parlait pas pour ne rien dire, encore moins lorsque ses interlocuteurs avaient parfaitement compris ses intentions. Il n'avait qu'amorcer un geste dans la direction de la brunette lorsqu'il était passé près d'elle, lui intimant de le suivre. Elle s'était immédiatement relevée, lui emboîtant le pas vers un endroit plus tranquille. Et sans un mot, il lui avait balancé l'une des armes dans sa direction, prenant au dépourvu l'ancienne guerrière qui retrouva bien vite les anciens réflexes de sa formation. D'une main expérimentée, elle avait rattrapé l'épée et l'avait fait tournoyer autour d'elle afin de retrouver les sensations passées. Mais sa petite performance fut de courte durée : Fafner la regardait d'un air sévère et lui ordonna, en quelques mots, de le frapper. Alors elle avait reprit son sérieux, Namaah, et s'était jetée sur lui avec rapidité.

Elle enchaînait les coups, la brunette, essayant tant bien que mal de frapper celui qui était à l'origine de sa captivité. Elle y mettait du sien, il ne pourrait pas le nier. Mais visiblement, ce n'était pas assez puisqu'il la repoussait sans le moindre effort, ajoutant quelques ordres afin de la reprendre sur sa garde. Elle grimaça presque aussitôt, se rappelant des nombreux combats qu'elle avait effectué au sein de son clan, contre Nukka. Mauvais souvenirs. Néanmoins, elle ne s'attarda pas là dessus, consciente que Fafner ne la laisserait pas s'en tirer avec de simples reproches. " Ce n'est pas comme si tu allais me laisser l'atteindre aussi facilement. " pesta-t-elle face à la moquerie du plus vieux. Les doigts de la brunette se resserrèrent sur le manche de son arme, et soudainement elle s'élança vers lui, amorçant un violent coup dans sa direction. Mais il la repoussa brusquement au sol, sans aucunes difficultés, lui apprenant qu'elle serait morte dans un véritable combat. Elle s'affala lourdement contre le sol neigeux, ses cheveux se recouvrant partiellement de petites particules blanches et humides. Elle maugréa silencieusement, Namaah tout en se relevant rapidement, les sourcils froncés alors que son "maître" lui ordonnait de recommencer.

La colère commençait à grimper doucement en même temps que des souvenirs douloureux qu'elle aurait préféré oublier... Le jour de sa capture revenait à son esprit comme des images floues et brouillonnent. Elle revoyait pourtant très clairement l'homme aux cheveux mi-longs devant elle, recouvert du sang de ses victimes. Elle entendait les cris de douleur de ses compagnons qui tombaient les uns après les autres. Elle revoyait l'hémoglobine colorer de rouge la neige blanche. Et Namaah fronçait de plus en plus les sourcils face à ses images, son souffle se faisant plus lent à chaque vision. Peut-être était-ce là le déclic qu'il lui fallait, en tout cas, elle s'élança dans un cri de rage vers Fafner, et asséna avec violence son arme contre sa tempe. Elle ne s'attendait pas à le toucher, et encore moins avec autant de force. Peut-être était-ce un coup de chance dû à la soudaine adrénaline qui avait surgit en elle, en tout cas, le plus vieux se vit propulser contre le sol, du sang dégoulinant sur son visage. Elle s'immobilisa presque aussitôt, Namaah, surprise mais aussi soucieuse de savoir ce que risquait de lui faire son adversaire en guise de contre-attaque.
© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) Re: [Fafner - Namaah] 99 problems  [Fafner - Namaah] 99 problems  EmptyDim 20 Aoû - 23:46

99 problems
EXORDIUM.


Elle se bat, comme elle aurait pu le faire dans une situation mortelle. Elle se bat comme si elle se battait pour sa vie. Et pour cette raison Fafner est presque intéressée de la laisser frapper. Qu'elle touche n'importe quoi ne serait-ce que ce soit son visage. Oh. Ça pourrait faire du bruit. Bien évidement. Du bruit même lorsqu'ils ne sont que deux. Parce que cette jeune femme, parce que Namaah tient un rôle qui se doit d'être important ici. Et si elle n'est pas à la hauteur des attentes d'Ymir, si elle n'est pas à la hauteur de ses attentes à lui, alors où allons nous? Où pouvons nous allez? Quelle ironie. Si elle venait à mourir par un simple coup lorsqu'elle est censé survivre à plus. Bien plus. Il est peut-être bon d'espérer. Pour elle tout du moins. Lui n'espère plus, ou du moins ne l'a jamais fait. Lui sait bien où il va. Et la raison logique des choses ne la jamais mené à espérer les choses comme un shaman qui se raccroche à l'idée d'un dieu. Lui n'a pas besoin de dieu comme il n'a pas besoin d'espérance. L'idée reste la même. Et la façon dont il est solitaire, solitaire réfléchit. Dans la situation dans laquelle il se trouve. Face à elle. C'est la solitude de son esprit. Peut-être un peu moins seul maintenant qu'il est censé réfléchir à ses coups. Peut-être pour le meilleur. S'il pense à ses coups c'est peut-être mieux. Au moins il ne pense pas à la façon de la faire tomber au sol. -Ceci dit, Fafner peut le faire sans réellement y penser. Ça a toujours été un quelque chose de simple. La fin des gens. Meilleur pour frapper que pour y réfléchir.-

« Si tu te bat pour le toucher tu pourrais y arriver. » Un soupir mécontent lui échappe. Il n'apprécie pas qu'elle réagisse de cette façon. Elle n'a pas son mot à dire. Elle n'a pas à répondre pour se plaindre. « Mais tu es faible apparemment. » Sa lèvre se retrousse en un sourire mauvais. Oh. Elle le mérite. Il n'est plus la peine de se mentir. Si elle pouvait bouger, le vouloir peut-être qu'il serait apte à lui parler normalement. Mais elle ne semble pas vouloir être quelqu'un aujourd'hui. Elle semble rester dans la même optique de l'enfant sauvage. Elle n'était plus sauvage maintenant. Ou du moins elle voulait l'être mentalement sans pour autant être capable de le réussir physiquement. Elle ne partait plus, ne tentait plus de prendre la fuite, l'idée serait bien stupide de toute façon. Fafner connait l'endroit. Fafner connait les gens, même sans être proche de toutes ces personnes il sait intimider, amener la frayeur dans le coeur de Certains. Il suffit juste d'un certain regard pour récupérer Namaah. Encore faudrait-il qu'elle sache se défendre toute seule. « Décevant. » Ses mots sont perçants, mauvais, comme sa personne, dans l'espoir que peut-être elle puisse réagir, réaliser qu'elle n'est pas si nulle. L'est-elle?

Et puis le coup tombe. Surprenant. Autant pour elle que pour lui. Certainement plus pour elle d'ailleurs. Lui, par terre serait presque content d'avoir réussi à lui tirer une réaction. Enfin. Il serait heureux s'il avait été quelqu'un de gentil. Mais de gentil Fafner n'est pas. Et agréable envers ceux qui l'envoient au sol ce n'est pas non plus un exemple. L'homme passe une main sur sa tempe où le sang a déjà commencé à couler. Heureusement pour lui, si heureux peut avoir sa place ici, l'oeil est déjà crevé, donc incapable d'être aveuglé par le sang. Il est question de quelques instants où il ne dit rien, ravale juste sa douleur et la colère qu'il a. « Bravo. » C'est dire avec froideur, qu'elle se doute bien que Fafner ne va pas lui sourire, applaudir et l'encourager avec un cadeau à la clé. L'ancien chasseur relève son oeil valide unique vers la jeune femme qui attend là, certainement pétrifier à l'idée d'une quelconque vengeance. Et lui ça le fait sourire de la voir ainsi. « Tu frappes mieux que les gens de ton clan. » Sur ces mots l'homme se relève pour venir la repousser histoire qu'il ne reste pas non plus sur une erreur comme celle-là.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) Re: [Fafner - Namaah] 99 problems  [Fafner - Namaah] 99 problems  EmptySam 7 Oct - 16:58



99 PROBLEMS
Feat Fafner
Elle restait immobile face à Fafner qui s'était retrouvé contre le sol. Immobile. Face à la surprise. Bien vite remplacée cela-dit, complètement chassée par la soudaine peur qui grandissait en elle face à la perspective d'encaisser la vengeance du plus vieux. Elle connaissait ses capacités, la brune, connaissait également celles de son "maître" pour l'avoir vu combattre et lui avoir fait face la toute première fois qu'ils s'étaient rencontrés. Et elle en aurait eu peur si elle n'avait pas apprit, avec le temps, que son silence était dotant plus terrifiant. Elle se méfiait alors, Namaah. Gardait les yeux rivés sur celui - unique œil encore valide qu'elle se devait d'aveugler - qui la fixait avec méchanceté. Son arme, enserrée dans sa main, tremblait légèrement face à la force qu'elle y mettait. Sans qu'elle ne s'en rende vraiment compte. A ce moment là, pas un bruit autour d'eux si ce n'était un léger murmure témoignant de la vie du village. Silence complet de la part du guerrier qui devait surement ruminer intérieurement. Elle en frissonna d'ailleurs, la brunette. Frissonna de peur en gardant en tête que la bête qui sommeillait au plus profond de Fafner pouvait se réveiller d'un instant à l'autre. Mais bien vite, ce silence étouffant fut tout simplement interrompu par son sarcasme, presque rassurant. Même si la froideur de ces propos atteignirent Namaah en plein visage et vinrent faire louper à son cœur un battement.

L'homme se releva rapidement - après avoir ajouté qu'elle frappait mieux que les gens de son clan - puis la repoussa sans ménagement tout en lui faisant signe de continuer. Elle n'avait pas réagit à ses mots, l'ancienne Orketa, se contentant de s'élancer vers celui qui la narguait ouvertement. Il avait prit pour habitude - et ce, dans le seul but de la faire sortir de ses gonds - d'insulter son clan de cette manière à chaque fois qu'elle commettait une erreur. Ou qu'elle parvenait, sans qu'elle ne sache comment, à satisfaire ses attentes. Dans ces deux cas, il y allait de sa petite remarque qui rabaissait les gens de son clan. Au début, elle avait réagit comme toute personne impulsive l'aurait surement fait : par des répliques inutiles qui lui valaient quelques coups en guise de punition. Mais elle s'en était retrouvée habituée. L'ignorant le plus souvent - du moins, lorsqu'elle y parvenait... C'était pourquoi elle s'occupait désormais de le frapper. Ajoutant de la force à ses coups lorsqu'ils pleuvaient dans la direction du plus vieux, feintant par moment afin de mieux l'atteindre. Néanmoins, mais sans réelle surprise, il parvenait à la repousser encore et encore. Et cela dura pendant plusieurs longues minutes avant qu'elle ne se stoppe brusquement et ne se recule afin de reprendre son souffle.

Son cœur battait la chamade et la sueur perlait le long de son visage alors qu'elle gardait un œil du côté de son adversaire. Nul doute que si elle lui tournait le dos, il en profiterait pour frapper et lui lancer par la même occasion que les Orketas sont des idiots finis qui étaient les premiers à mourir sur le champ de bataille.
©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fafner - Namaah] 99 problems
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Flood & cie :: Les archives du forum :: Archives des rps-
Sauter vers: