AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
lumière sur un pv attendu :
MENELAS
42 ans ▬ chef du clan Askhadi depuis 3 ans
attendu par son peuple ainsi que par Chronos, Akeela, Skylar, Uriah, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Santiago Cabrera (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
URIAH
35 ans ▬ chef du clan Shisayo depuis 20 ans
attendu par son peuple ainsi que par Brenna, Gaya, Akeela, Skylar, Ménélas, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Jake Gyllenhaal (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
SALEEM
20 ans ▬ apprenti de l'Ipa envoyé par le clan Sengoli
attendu par les sengolis mais aussi par Akeela, Skylar, Augias, Shirin, Lucy & Caleigh
avatar proposé : Marco Ilsø (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
GAYA
30 ans ▬ chef des guerriers du clan Shisayo
attendue par son peuple ainsi que par Uriah, Akeela, Skylar, Ménélas, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Ellen Hollman (négociable) ▬ plus d'infos par ici
Partagez | 
 

 "Friend or foe ? Doesn't matter, keep them close !" | Kalliopê & Ymir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 542
Inscrit le : 08/05/2017
Crédits : Bazzart/PRD/Tumblr
Célébrité : Clive Standen
Multi-comptes : Chulainn

Ymir
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) "Friend or foe ? Doesn't matter, keep them close !" | Kalliopê & Ymir  Jeu 10 Aoû - 15:15





Kalliopê & Ymir | "Friend or foe ? Doesn't matter, keep them close !"



Le bois de la barque grince alors qu'elle s'échoue sur le rivage, tirée par les hommes et femmes qu'elle a amenés sur le Continent. Nulle armée, nul navire avec eux, simplement un petit groupe de dissidents désireux de se faire discrets alors que leur présence sur ces terres qu'ils revendiquent n'est pas la bienvenue. Ils n'en sont pas moins armés pour autant, prêts à se défendre à la première offensive, mais ce n'est pas là la raison première de leur venue.

Un homme se détache du groupe alors que les autres dissimulent la barque derrière quelques rochers, s'éloignant dans un sous bois qu'il connaît par cœur. Fasolt est un jeune guerrier aux valeurs proches de celui qu'il considère comme le chef légitime du clan. Sa dévotion et sa loyauté lui ont valu la protection d'Ymir qui, non content de le prendre sous son aile, en a fait son apprenti.

Comme à chacune de leurs excursions furtives sur le Continent, Fasolt est chargé d'aller escorter la jeune femme jusqu'à une faille fendant la falaise vers laquelle se rend Ymir. Dissimulée par la marée haute la plupart du temps, elle se dévoile quelques heures chaque jour à qui sait où la trouver, en faisant un parfait lieu de rendez-vous à l'abri d'oreilles indiscrètes. On n'y trouve donc nul mobilier et nul piège que la marée montante ne laisserait pas le temps d'installer, seulement des parois rocheuses humides et un sol de sable noir détrempé.

La silhouette de l'espionne se dessine un peu plus loin, au pied d'un arbre creux convenu comme lieu de rencontre où l'interpelle Fasolt qui lève un bandeau dans sa direction, l'invitant à s'en saisir.

- Tu connais la musique.

Ce n'est qu'une fois que la jeune femme a les yeux bandés et qu'il s'est assuré qu'elle n'y voit effectivement rien qu'il lui prend le bras et la guide à travers la forêt jusqu'au versant accédant à la faille où ils entrent avant qu'il ne lui retire le tissu des yeux.

- Ymir t'attend, traîne pas en chemin. Moque-t-il en lui tendant une torche pour s'en retourner vers l'extérieur.

La lumière vacillante de la flamme dévoile une seule et unique voie sinueuse qui, en sa fin, débouche sur une grotte plus large dont Ymir parcourt les parois du bout des doigts lorsqu'enfin arrive Kalliopê. L'ancienneté de leurs relations le dispense de lui adresser un salut trop conventionnel. Un salut de toute autre sorte aussi d'ailleurs, le guerrier ne quittant pas le mur rocheux des yeux qui brillent d'intérêt pour les reflets rouillés qu'ils y perçoivent. La Pankara est comme ces amis de longue date qui semblent ne jamais vraiment vous quitter, à ceci près qu'elle ne peut prétendre à ce titre auprès du kelownien qui se méfie bien trop d'un électron libre aux oreilles indiscrètes.

- Cette grotte est pleine de fer, je ne l'avais encore jamais remarqué. Sa main s'ôtant de la paroi froide porte maintenant une teinte orangée qu'il détaille, l'air songeur. On pourrait miner... Et dire adieu à ce havre de discrétion. Puis il se tourne enfin vers la jeune femme. Qu'est-ce que t'en penses ?


_________________

BELIEVER


Pain ! You made me a, you made me a believer, believer | Pain ! You break me down, you build me up, believer, believer | Pain ! I let the punches fly, oh let them rain | My luck, my love, my God, they came from... | Pain ! You made me a, you made me a believer, believer |
©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 10
Inscrit le : 06/08/2017
Crédits : Gallifreys
Célébrité : Gal Gadot
Multi-comptes : Denna

Kalliopê
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: "Friend or foe ? Doesn't matter, keep them close !" | Kalliopê & Ymir  Sam 12 Aoû - 0:26





Kalliopê & Ymir | "Friend or foe ? Doesn't matter, keep them close !"



Une femme seule, isolée,  en apparence désarmée, dans les sous-bois, en plein Kelowna. Une conduite risquée, suicidaire même, le dernier acte tragique d'une vie insouciante et naïve, voilà ce que murmurerait le sens commun le plus élémentaire. Mais cette voix-là ne s'est jamais faite entendre. D'aussi loin que la mémoire de Kalliopê porte, elle a toujours manqué de cette sagesse populaire si répandue et si ... ennuyante. Voilà pourquoi elle a quitté la maison familiale, jeune adolescente à peine entrée dans la puberté. Voilà pourquoi elle a pris le risque de partir à la rencontre des Kelowniens, seule, il y a presque dix ans. Et voilà pourquoi elle attend l'envoyé de l'un d'eux, adossée à un arbre aussi vénérable que creux, mourant. Les yeux fermés, elle écoute les bruits alentours, autant par plaisir que par défiance. Difficile d'imaginer qu'Ymir puisse la trahir ... mais pas impossible. Du reste, un piège, une embuscade, un traître dans ses rangs, des brigands, tant de choses peuvent mal tourner. A cette pensée, un frisson la saisit, pas de peur, mais d'une légère, palpable excitation. Le danger, l'imprévu, l'incertitude, l'action, l'aventure. Non, jamais elle n'aurait pu s'établir, renoncer à leurs saveurs si particulières ...

Un craquement se fait entendre, unique, léger, comme une brindille écrasée par le passage d'un être. Ses paupières se soulèvent dans l'instant, sa main se porte à sa ceinture, sur la gaine d'un couteau. Précaution élémentaire, dans une existence où un léger retard peut sonner le glas. Mais c'est une tête connue qui surgit de la sylve. Fasolt. L'apprenti de l'homme le plus traqué de Kelowna. Avec un soupir, elle écarte les bras et se saisit de l'entrave sans protester, ni taquiner. Le moment n'y est pas propice. Elle le noue proprement, dans les règles, obscurcissant parfaitement sa vision sans le moindre interstice. La paranoïa de cet employeur-là atteint des sommets, mais elle ne peut pas lui donner tort, compte tenu des derniers mois. Et puis, où serait le plaisir sans tout cet imbroglio romanesque ? Toute cette intensité, ces actes et précautions excessives, sont l'une des facettes qui rendent ce personnage si fascinant.

Le chemin est accidenté, couvert de racines et de branches, de pierres et de buissons. Elle ne peut que se féliciter d'avoir conservé ses bottes de marche, de sa tenue appropriée à de pareilles excursions, jupe courte sous laquelle pointe des jambières et un robuste gilet de cuir passé par dessus un haut en lin. Les couleurs sont quelque peu ... flamboyantes, avec des teintes d'écarlate, de bleu roi et de beige, mais la cape aux teintes forestières passée par dessus suffit à dissimuler le tout. Pourtant, malgré sa vêture, elle manque de trébucher à plusieurs reprises devant le train d'enfer que lui impose son guide et geôlier du présent. Seuls ses talents d'acrobates l'empêchent de renoncer à sa dignité et de perdre pied. Roche et sable succèdent bientôt au sol forestier. Une plage, donc ... peut-être une grotte, une hutte sur pilotis ?

La réponse à cette question lui est rapidement fournie, alors qu'il lui ôte le bandeau des yeux. Une faille familière, pour y avoir été conviée à deux reprises. Elle pivote et adresse un sourire moqueur au jeune homme.

- Un conseil ? L'attente aiguise l'intérêt. Un peu de subtilité ne nuit pas, même à Kelowna ...

Sans lui laisser l'occasion de riposter, elle s'empare de la torche et entre dans la faille d'un pas souple et rapide. La saillie rocheuse négociée sans ralentir ni hésiter, elle atteint enfin le lieu où l'attend l'une de ses plus vieilles connaissances. Et dont la qualité des manières est à l'inverse de la dangerosité qu'il exhale. Un chef Kelownien typique, songe-t-elle avec une moue railleuse. L'exil volontaire n'a rien arrangé ... Mais son expression se transforme rapidement alors qu'elle se plonge dans le problème qu'il vient de lui soumettre. Après quelques instants de réflexion, elle relève la tête pour planter son regard dans le sien.

- Est-ce que tu poses la question à la marchande, ou à l'espionne ?

Sans cesser de parler, elle s'approche d'un des reflets de rouille pour le tapoter d'un doigt.

- La marchande te répondra que tout dépend de la qualité du fer, de l'étendue du gisement ... as-tu réellement besoin de ce fer ? As-tu les forges pour l'utiliser ? J'imagine que tu pourras difficilement le revendre, le commerce avec l'extérieur est pas idéal ...

Elle s'écarte de la paroi et commence à arpenter les lieux, d'un pas lent, traînant.

- L'espionne ... l'espionne te demandera si le gain du fer vaut le sacrifice de cette planque. Et surtout, penses-tu pouvoir l'extraire discrètement ? Ne risques-tu pas d'attirer l'attention dessus à force de va-et-viens ? Est-ce que le gain du fer vaut les risques de le miner ?

Son questionnement achevé, elle s'immobilise, mimant une brève révérence.

- Oh, je n'ose pas te demander les réponses, ô puissant guerrier. Mais voilà ce que tu devrais considérer, à mon humble avis.

Elle prononce ces dernières syllabes avec une emphase exagérée, ironique. Elle n'a rien d'humble, ils le savent tous deux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 542
Inscrit le : 08/05/2017
Crédits : Bazzart/PRD/Tumblr
Célébrité : Clive Standen
Multi-comptes : Chulainn

Ymir
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: "Friend or foe ? Doesn't matter, keep them close !" | Kalliopê & Ymir  Lun 14 Aoû - 13:29





Kalliopê & Ymir | "Friend or foe ? Doesn't matter, keep them close !"
Euilos 150



Leurs voix résonnent sur les parois nues seulement tapissées de l'eau que l'humidité ambiante y maintient. Seul le vague écho des vagues leur parvient de l'extérieur, mais il s'oublie bien vite à l'impact constant des minces filets d'eau disparaissant dans les maigres flaques d'eau salée, vestiges d'une marée haute qui plane comme une épée de Damoclès au dessus des deux individus que le secret réunit.

Ce n'est pourtant pas ce secret qui inspire leurs premières paroles, mais plutôt la nonchalance, notamment celle d'un chef qui ne s'encombre pas d'un conseil de guerre pour définir la moindre de ses actions, allant jusqu'à demander son avis à une espionne à la loyauté douteuse bien que rentable jusqu'ici. Mais il sait l'esprit de Kalliopê assez affûté pour lui apporter une réponse intéressante, à défaut d'être juste, et le guerrier sourit lorsqu'il le constate à l'évocation des conséquences de chacun des deux choix.

Il se tourne davantage vers elle alors qu'elle arpente le sol humide et lui adresse un sourire narquois devant cette irrévérencieuse révérence qu'elle lui adresse. S'il y a bien un meneur qui sait faire fi des bonnes manières, c'est Ymir...

- L'attention reste facilement détournable. Répond-il d'abord simplement dans un ton évoquant l'évidence même.

Pour ce qui est des distractions à offrir aux traîtres kelowniens afin de détourner leur attention de cette grotte, la Dissidence saurait se montrer imaginative, pratiquant déjà cette technique pour faire passer discrètement des convois vers les autres clans. Pillages, menaces, embuscades, les rebelles ne lésinent pas sur les risques encourus rendant les situations plus probables et réalistes que jamais. Alors, s'il faut sacrifier quelques hommes pour en armer la majorité, le choix est rapidement fait. Exception faite lorsque la mine intéressée se trouve être l'endroit le mieux dissimulé au monde.

- Ne te risque pas trop à me parler ainsi, je pourrais en prendre l'habitude.

Son sourire narquois défie l'espionne. Kalliopê se trouve être une alliée de poids dans cette guerre menée contre les autres forces kelowniennes et, même si la discorde est née au sein du clan du nord, les informations concernant ceux du sud ne sont pas à négliger pour autant, rendant cette informatrice particulièrement utile aux Dissidents. Et c'est très certainement pour cette raison que cette grotte ne subira pas le moindre coup de pioche.

- Alors ? Poursuit-il, entrant enfin dans le vif du sujet. Quelles nouvelles me rapportes-tu de nos "amis" au sud ?


_________________

BELIEVER


Pain ! You made me a, you made me a believer, believer | Pain ! You break me down, you build me up, believer, believer | Pain ! I let the punches fly, oh let them rain | My luck, my love, my God, they came from... | Pain ! You made me a, you made me a believer, believer |
©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
 
"Friend or foe ? Doesn't matter, keep them close !" | Kalliopê & Ymir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: Kelowna-
Sauter vers: