AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
INTRIGUE : Ca avance du côté de l'intrigue. N'hésite pas à aller t'inscrire au prochain sujet commun, par ici !
Partagez
 

 [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karrah
Messages : 691
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren & Augias

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅  [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅ EmptySam 29 Avr - 19:28


Accords de paix


❅ Akeela – 5ème mois ❅

Cela fait six mois maintenant qu’elle est rentrée à Vancove en traînant le corps de Laëth, après lui avoir planté sa hachette dans la gorge en pensant se défendre d’un ours polaire. Karrah a bien du mal à vivre avec ça. Chaque soir, quand elle ferme les yeux, elle entend le râle guttural poussé par la femme sous le choc de la blessure. Elle entend encore les gargouillis et voit le sang giclé. Donner la mort à des humains, Karrah n’a jamais vraiment souhaité le faire. Et elle ne veut pas recommencer. Jamais. Bien sûr, elle a bien conscience qu’elle aura à le faire. A commencer par Easvar. Si elle veut rester au pouvoir, il faudra qu’elle le tue. Car il continuera à la défier, encore et encore, jusqu’à ce que l’un d’eux ne meure. Et si Karrah n’aime pas particulièrement le fait d’être chef, elle tient à la vie et ne souhaite pas mourir si rapidement. Alors elle combattra, même si ses chances sont minces.

Pour l’heure, la nouvelle chef des kelowniens est sur Arod, qui avance tranquillement. Elle a constitué une délégation pour descendre jusqu’à la citadelle. Car oui, Karrah veut rejoindre l’alliance. Cela fait quelques semaines déjà qu’elle a fait passer le message, appelant à un arrêt des attaques sur les clans de l’alliance. Au moins ceux de l’alliance. Car elle ne se leurre pas, elle sait que le chemin sera long pour amener une horde de guerriers sanguinaires à accepter la paix. Entourée de son cousin, et de Malik son garde du corps qui la suit presque partout, y compris dans sa chambre pour vérifier qu’il y a pas d’assassin embusqué derrière un meuble, ainsi que deux conseillers qui soutiennent ses projets – enfin, en apparence. Bien sûr, la rouquine a pris son arc et se charge d’abattre elle-même leur gibier, appréciant grandement la sensation retrouvée de pouvoir traquer et chasser son diner. Mais cela déplaît à son cousin, qui n’a de cesse de lui rappeler que la précédente chef est morte en allant chasser, elle aussi.

Encore quelques heures à voyager et enfin, la citadelle est en vue. Impressionnée, la chef de clan s’arrête et considère les lieux un instant. Elle admire silencieusement, sous le regard moqueur de son chef de guerre, puis reprend la route. Ce sont des enfants de la citadelle qui les ont guidé jusqu’à la résidence de l’Ipa. Et sur le trajet, Karrah est descendue de sa monture pour marcher et découvrir, s’approcher des étals des marchands, discuter avec les voyageurs présents et finalement revenir à son animal pour considérer la bâtisse, un peu abîmée par le temps, dans laquelle elle s’apprête à rentrer. Elle attache les rênes d’Arod puis entre, seulement suivie de ses conseillers, de son cousin et de Malik. Dans la première pièce, des gardes de l’Ipa leur signifient qu’ils doivent poser leurs armes. Alors Karrah, accepte, et intime à tous de se désarmer, même si cela ne leur plaît pas. Elle se sépare à contre cœur de son arc et de sa hache, puis suit les gardes qui les amènent dans la salle du conseil. Même si elle avait entendu dire que la nouvelle Ipa était jeune, elle ne s’attendait pas à ce qu’elle ait l’air aussi jeune. Elle ne s’en formalise pas, bien consciente qu’elle n’aurait aucune chance en combat face à elle. Sous ses fourrures, elle réprime un frisson d’appréhension puis elle attrape le coffret en bois porté par l’un des conseillers et s’avance un peu en disant : « Je suis Karrah, la nouvelle chef de Kelowna. J’ai conscience que durant de trop nombreuses années les guerriers de mon clan ont attaqué les clans de l’alliance, mais je me présente ici aujourd’hui dans l’espoir de faire enfin cesser ces actes barbares… ». Elle fait fi des grimaces qu’elle décèle sur certains. Elle se sent un peu démunie, pas habituée à devoir parler autant et à faire de la politique. Elle se serait bien passée de tout cela, c’est une évidence. Et elle tient ce coffret dont elle ne sait pas quoi faire ni comment le décrire. Elle ne peut pas officiellement parler d’un gage de paix, parce que l’ensemble de son clan n’est pas encore convaincue par cette nouvelle idée. Elle reste silencieuse un moment avant de finalement dire : « Voici quelques présents en gage de ma volonté d’établir la paix et de faire entrer Kelowna dans l’alliance. ». Voilà. C’est maladroit peut-être, mais c’est le mieux qu’elle puisse faire. Dans le coffret sont disposé une peau d’ours blanc de très bonne qualité, ainsi que plusieurs boutures de plantes médicinales assez rares, venant des confins des terres glacées, qui ne survivront surement pas sur leurs terres mais qui pourront fournir quelques feuilles avant de mourir permettant ainsi aux guerrisseurs de l’alliance de composer des remèdes avec.

_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh





Dernière édition par Karrah le Lun 5 Juin - 17:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Akeela
Messages : 1375
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅  [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅ EmptySam 29 Avr - 23:24


akeela & karrah01.05.150. Le cinquième mois de l’année vient tout juste de commencer et c’est une période qu’Akeela apprécie tout particulièrement parce qu’il y a moins de pluies et qu’il fait moins froid à la Citadelle. Mais surtout parce que les animaux sortent plus facilement sur les terres qui entourent la ville et qu’il est donc plus facile pour elle de ramener des proies de ses parties de chasse clandestines. Clandestines parce qu’elle se faufile toujours avant le lever du soleil pour quitter la ville par un endroit que Dastan lui a montré lorsqu’elle n’était encore qu’une apprentie, et clandestines parce qu’elle s’arrange toujours pour aller chasser seule. Akeela sait qu’elle ne devrait pas faire cela, que les conseillers n’aiment pas qu’elle parte seule de la Citadelle et que ses gardes détestent qu’elle se mette en danger de cette façon. Mais elle aime chasser et encore plus se retrouver seule sur les terres qui entourent la Citadelle où elle vit depuis cinq ans à présent. Elle n’a jamais vraiment aimé avoir autant de monde autour d’elle et la cité peut parfois s’avérer être étouffante, surtout qu’elle est rarement toute seule réellement puisqu’il y a toujours au moins un garde du corps qui l’accompagne – ce qu’elle trouve parfois bête et inutile.

Alors elle n’est pas surprise lorsqu’elle revient de sa partie de chasse avec quelques heures de retard sur ce qu’elle avait prévu et qu’elle remarque tout de suite l’agitation qui règne dans ses quartiers. Pourtant, ces gens qui s’agitent et qui la connaissent devraient être habitués à la voir disparaitre de temps en temps. Évidemment, Kalevi – l’un de ses gardes du corps – se permet de lui passer un savon en veillant à ce qu’elle seule ne l’entende râler, mais Akeela se contente de lui jeter un regard neutre avant de poser ses affaires. Ce n’est pas la première fois qu’il lui fait part de son mécontentement et elle s’en fiche un peu, ce n’est pas parce qu’elle se fait gronder ainsi qu’elle va arrêter de faire ce qu’elle aime tant. Elle est un peu têtue Akeela, mais elle ne changera cet entêtement pour rien au monde.

Alors d’un geste de la main elle congédie ses conseillers qui s’agitent et continuent de râler sur sa disparition, parce que pour ce qu’elle compte faire à présent elle n’a pas besoin d’eux. Elle ne les a pas écoutés lorsque Skylar a pris la tête du clan Sengoli et qu’elle est allée la trouver sur ses terres pour lui proposer de rejoindre l’Alliance, et Akeela ne les écoutera pas plus aujourd’hui tandis qu’ils émettent des objections à l’idée de recevoir les kelowniens au sein de la Citadelle. Pour Akeela, le fait que la nouvelle chef de ce clan hostile souhaite rejoindre l’Alliance est une bonne chose, cela ouvrira peut-être la voie aux autres clans qui sont toujours contre tout cela. Alors elle congédie tout le monde, excepté Kalevi qui s’obstine à vouloir rester dans la pièce, afin d’accueillir cette nouvelle chef de clan qui vient chercher la paix. De toute façon, Akeela sait très bien que les gardes ont veillé à ce que les visiteurs n’aient plus aucune arme sur eux, et elle sent bien qu’elle ne risque pas grand-chose aujourd’hui. Encore moins avec Kalevi derrière elle, prêt à couper la tête de quiconque tentera de lui faire du mal.

Akeela les observe entrer dans la salle du conseil et écoute ce que la jeune femme a à lui dire. Une rousse au teint pâle, cachée sous une épaisse fourrure propre à son clan. Et Akeela entend le léger ricanement de Kalevi tandis que la nouvelle chef de clan explique vouloir la paix. Elle sait que son garde du corps n’approuve pas cette décision et qu’il est même carrément contre – c’est sans doute pour cette raison qu’il se trouve toujours dans la pièce alors qu’il a été congédié d’ailleurs – mais elle n’apprécie pas pour autant l’interruption de l’homme. « Je suis ravie de pouvoir accueillir des membres de Kelowna au sein de la Citadelle. Vous êtes ici chez vous et je ferais en sorte que vos hommes soient bien accueillis durant tout le temps de votre visite. » Les ordres ont déjà été donnés de toute façon et, même si cela ne plait pas forcément à tout le monde, ils seront respectés. Et lorsque la chef de clan parle d’un cadeau, Akeela remarque le geste de son garde du corps mais elle lui fait signe de ne pas bouger. Elle n’a pas peur d’un coffret en bois même si celui-ci peut contenir tout un tas de choses mortelles pour elle. Mais ce serait de la folie de tenter de tuer l’Ipa en étant dans la même pièce, au sein même de la Citadelle ou des dizaines de gardes ne feraient qu’une bouchée de toute la délégation kelownienne. Alors Akeela n’a pas peur et s’approche pour ouvrir le couvercle afin d’y découvrir une magnifique fourrure aussi blanche que la robe d’Hasufel, fourrure qu’elle s’empresse de toucher du bout des doigts. « Elle est magnifique, merci. » Et sur le moment elle perd sans doute quelques années et redevient un peu l’enfant qu’elle était avant, celle qui aimait tant recevoir des cadeaux. Mais elle se reprend bien vite, consciente qu’elle n’est plus cette enfant depuis bien longtemps. Elle est l’Ipa maintenant et se doit de rester neutre. « Je suis heureuse de savoir que le peuple kelownien souhaite arrêter les affrontements et intégrer l’Alliance, faire la paix avec ses ennemis. C’est une grande avancée pour tout le monde. » Et elle est surtout contente de voir que d’autres clans s’ajoutent aux quatre fondateurs de l’Alliance, peut-être que d’autres suivront les pas des kelowniens et des sengolis.
omg pardon pour ce pavé Oo

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
Karrah
Messages : 691
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren & Augias

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅  [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅ EmptyDim 30 Avr - 0:30


Accords de paix


❅ Akeela – 5ème mois ❅

Karrah se retrouve au milieu d’une pièce remplie de monde. Des gardes, des conseillers. Et elle doit parler. Sérieusement, elle déteste toujours autant cela. Voilà 6 mois qu’elle est chef de clan, mais elle ne s’y est pas habitué. C’est probablement lié au fait que dans son clan, il n’y a pas besoin de longs discours. Quelques coups d’épées, des grognements un peu rauques et les choses sont réglées. Ici, les choses sont différentes et déstabilisant pour la rouquine qui n’est pas habituée. Elle traite avec des animaux la plupart du temps. Des ours qui peuvent être dangereux mais pas aussi fourbes et cruels que les hommes. Elle entend le ricanement du garde qui reste là, même si l’Ipa congédie les gens présents. Elle la remercie d’un regard. Karrah doit déjà traiter avec les guerriers de son clan, elle n’a pas besoin de l’hostilité de ceux de la citadelle, même si elle peut la comprendre. Kelowna est un clan qui a pillé, massacré et enlevé plus qu’à son tour. Il y a encore de nombreuses esclaves dans ses villages. Certains guerriers des clans attaqués ont aussi été enlevés pour le plaisir de la cruauté des kelowniens. Les faire s’affronter, les torturer. Bref, tout ce que Karrah peut détester. Mais elle ne pourra pas tout changer aussi vite et elle en a bien conscience.

Malgré le fait qu’elle se tienne devant l’Ipa, elle sait que le chemin sera encore long avant de pouvoir réellement dire avec fierté que Kelowna est un clan de l’alliance. Il y aura surement des ratés et peut-être même une guerre. Mais elle veut éviter cela. Elle voudrait vraiment apaiser son clan et réduire les violences. Karrah écoute Akeela et esquisse un sourire lorsqu’elle dit être contente de pouvoir accueillir des kelowniens à la citadelle. Elle va même jusqu’à la remercier d’un signe de tête respectueux lorsqu’elle affirme que ses hommes n’auront pas de souci durant leur séjour. Cela la réjouit car la chef de clan n’a qu’une seule hâte, pouvoir visiter cet endroit dont elle a tant entendu parler. Maintenant qu’elle y est, elle veut pouvoir tout voir, tout découvrir. La chasseresse apprécie également que la jeune femme n’ait pas peur de venir ouvrir son coffre. En même temps, il faudrait être fou pour attenter à sa vie en plein milieu de la salle du conseil. Et durant quelques secondes, Karrah ne peut qu’apprécier ce qu’elle voit de l’Ipa. Elle aussi peut avoir ce regard brillant. Cette âme d’enfant, un peu épargnée par la vie et l’horreur de la terre. Peut-être ont-elles quelques points communs.

Mais lorsqu’elle reprend la parole, Karrah réprime sa grimace mais ses conseillers eux, ricanent à leur tour. Elle se tourne un peu et leur jete un regard mauvais les congédiant à la suite, envoyant Malik veiller à ce qu’aucun de ces deux idiots ne déclenche une guerre. Seulement lui parce qu’elle se doute bien que son cousin ne voudra pas la quitter. Une fois que les trois hommes ont quitté la pièce, la chef de clan va poser le coffret sur la table et se tourne à nouveau vers Akeela en faisant craquer un peu sa nuque. Elle reprend la parole pour dire : « Malheureusement, le chemin vers la paix sera encore long… Kelowna est un clan guerrier baigné dans la violence et la soif de pouvoir depuis aussi longtemps que nos anciens s’en souviennent… ». Elle coule un regard vers son cousin qui se tient droit, ne montrant aucune émotion. Elle admire son contrôle et sa neutralité à toute épreuve. Elle-même en est incapable la plupart du temps. Elle reprend la parole et dit : « Mon arrivée à la tête du clan est inopinée et nombreux sont ceux qui n’acceptent pas encore ma présence. Si j’essaie d’imposer ma volonté de paix, tous les guerriers ne sont pas encore tout à fait prêts à l’accepter… ». Autant ne rien cacher. Karrah est ici, c’est vrai, mais elle n’est pas encore soutenue par l’ensemble de son clan. Et il n’est même pas sûr qu’elle survive assez longtemps pour construire une paix solide et durable.


_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh



Revenir en haut Aller en bas
Akeela
Messages : 1375
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅  [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅ EmptyDim 30 Avr - 14:28


akeela & karrahAkeela est peut-être un peu trop optimiste concernant la paix et l’Alliance entre les clans, mais elle aime croire que cela est possible. Après tout, la Citadelle existe grâce à cette paix et elle est persuadée que d’autres clans pourront rejoindre à leur tour. Bien sûr, elle relève le nouveau ricanement de Kalevi tandis qu’elle parle des kelowniens, mais elle remarque aussi la grimace de la jeune femme face à elle et les rires de ses conseillers. Alors elle les observe, incrédule, sans laisser paraître la moindre émotion sur son visage. Elle sait que ses paroles doivent sonner creux aux oreilles de certains kelowniens, parce que l’idée même de la paix doit leur paraître totalement impossible, à eux qui ne connaissent que la guerre et les batailles. Mais elle ne s’en formalise pas du tout et observe Karrah les congédier. Il sera sans doute plus facile de parler de la paix et de l’Alliance avec des ricanements en moins, même si elle sait très bien que cela n’empêchera pas Kalevi de continuer à exprimer son mécontentement face à cette rencontre.

Akeela hoche la tête face aux paroles de la rousse. « Le chemin sera long oui, mais je suis persuadée que les kelowniens pourront trouver la paix. » Elle sait très bien que ce clan est réputé pour ses attaques sur les autres, son propre clan de naissance a plusieurs fois essuyé des revers de leur part. Mais comme pour les Sengolis avant eux, Akeela pense que ce peuple pourra très bien se faire à une nouvelle vie plus paisible. S’ils s’en donnent la volonté. « Je suis sûre que les réticents finiront par accepter votre autorité. Quant à ceux qui n’y arriveront pas, peut-être faudra-t-il leur montrer un peu plus fortement ? » Elle esquisse un demi-sourire. Elle n’est pas vraiment pour ce genre de choses, pour l’idée de faire rentrer à coup de marteau les idées qu’elle souhaite imposer mais elle sait aussi très bien que ce sont des choses qui se font au sein du clan du nord. Alors peut-être que Karrah devra s’imposer d’une autre façon face à ces guerriers réticents à sa nouvelle politique de paix. Elle a entendu quelques rumeurs venues des terres du nord mais rien de très précis et le fait que Karrah lui explique que son arrivée n’était pas prévue l’intrigue au plus haut point. « Puis-je demander de quelle façon l’ancienne chef a été tuée ? » Elle est curieuse Akeela et elle aimerait bien savoir de quelle façon la jeune femme est devenue la nouvelle chef de clan des kelowniens.  

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
Karrah
Messages : 691
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren & Augias

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅  [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅ EmptyDim 30 Avr - 15:59


Accords de paix


❅ Akeela – 5ème mois ❅

La jeune femme ne sent pas forcément très à l’aise ici. Elle a hâte de pouvoir sortir et aller visiter, de se débarrasser de tout ça. Mais elle n’a pas vraiment le choix. Elle doit le faire, elle doit parler politique, régler les détails un peu pénible et un peu agaçant. Même si dans les faits, ce sont loin d’être des détails. Parce que l’entrée dans l’Alliance, établir une paix durable dans son clan ne seront pas des détails. Karrah s’engage dans un bras de fer avec son propre clan qu’elle saura dur et harassant et qu’elle n’est pas sure de gagner. Du moins sans aide. Et un signe positif de l’Ipa pourrait donner du poids à sa demande, elle en a bien conscience. Mais elle sait aussi que cela ne sera pas facile pour Akeela non plus. Kelowna a tué tellement de gens, fait tellement de prisonniers. Et relâcher les esclaves n’est pas pour demain, c’est certain. Elle n’en est pas encore là. Elle aimerait déjà que ses guerriers arrêtent d’en capturer. Et ce n’est pas gagné.

Lorsqu’elle reprend la parole, l’Ipa semble plutôt confiante. Elle semble persuadée que Kelowna pourra trouver la paix. Karrah de son côté l’est un peu moins. La soif de combat et la soif de violence sont dans les gènes des guerriers kelowniens. Et même de la plupart des autres membres du clan. Les conflits se règlent dans la violence, les gens prennent ce qu’ils veulent, ils ne s’ennuient pas de demande et de négociations. Sauf peut-être avec les marchands mais, le commerce est une autre histoire. Lorsqu’elle reprend la parole, la chef de clan écoute et acquiesce un peu. Elle répond d’ailleurs : « Bien sûr…  ». Elle reste un instant silencieuse puis dit : « Cela semble évident, surtout chez nous… Mais j’aimerais que les choses soient plus naturelles. Si les guerriers ont l’impression que cela vient d’eux, ils s’en saisiront plus facilement. Sinon, il y en aura toujours une poignée pour tenter de lutter contre la volonté imposée… ». Et Karrah n’a pas tellement envie de recommencer à tuer des gens. Mais elle n’aura surement pas le choix et elle le sait.

Puis, Akeela pose une autre question. Karrah accuse le coup. Elle aurait pu l’anticiper, le comprendre. Elle aurait dû s’en douter en fait parce que c’est une question que la plupart des gens se sont posés. Il faut quelques instants à Karrah pour faire taire la culpabilité déchirante qui revient à la charge pour pouvoir parler d’une voix sure et claire : « Un accident de chasse… Elle était là où elle n’aurait pas dû être… ». Karrah ne dira pas qu’elle était blessée, traquée par un ours et que dans un dernier geste désespéré elle a voulu mettre un coup de hache à l’ours polaire qui en fait était Laëth qui s’approchait d’elle. Elle ne veut pas passer pour une faible. Même si clairement, survivre à un ours est un exploit en soi, même si elle était sérieusement blessée. Elle reprend la parole : « Je sais déjà que certains guerriers vont tenter de mettre mes projets en échec. Je ne peux que vous conseiller d’être vigilant et de renforcer les gardes aux frontières de Kelowna… De mon côté, je renforcerais aussi les tours de gardes avec les guerriers m’ayant prêté allégeance… ». Mais dans le doute, autant avoir une double protection. Elle sait que son cousin ne partage pas forcément son avis sur le fait de prévenir Akeela des soucis internes à leur clan. Mais Karrah préfère le faire, en signe de bonne volonté et pour éviter les problèmes.

_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh





Dernière édition par Karrah le Lun 1 Mai - 0:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Akeela
Messages : 1375
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅  [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅ EmptyDim 30 Avr - 22:18


akeela & karrah« Je suppose qu’il faudra juste être patient et montrer au peuple de Kelowna que la paix peut leur être tout aussi bénéfique que la guerre. » Elle y croit toujours Akeela, elle est intimement persuadée depuis des années que l’Alliance est la meilleure solution pour tous les clans et que les guerres peuvent être mises de côté. Ce ne sont généralement que des broutilles qui ont amené ces guerres, des choses que seuls les conteurs et les plus anciens des clans connaissent réellement. Akeela ne doute pas que les chefs eux-mêmes ne savent pas pour quelle raison leurs clans se battent depuis des années. Alors elle continuera à espérer que d’autres rejoindront l’Alliance, elle fera tout pour faire pencher la balance et essayer de faire entendre raisons à ces chefs qui la refusent toujours. Elle a au moins le mérite d’avoir réussi à faire entrer les Sengolis dans l’Alliance là où Sirius et Dastan ont échoués, mais elle a eu la chance de converser avec Skylar qui n’était pas vraiment opposée à tous ces changements. L’ancien chef de clan n’était pas vraiment le même que la jeune femme qu’elle a rencontrée il y a deux ans, et Akeela sait que l’ancienne chef des kelowniens n’était pas pareille que celle qui se trouve à présent devant elle. « J’ai été navrée d’apprendre la mort de Laëth, même si nos relations n’étaient pas des plus amicales. » Apprendre la mort de quelqu’un n’est jamais facile, même lorsqu’il s’agit ici d’une chef de clan peu appréciée par ceux de l’Alliance et une chef qui a, à de nombreuses reprises, refusé la discussion et la paix. « Mais je dois bien avouer que je suis ravie de voir qu’elle n’a pas été tuée par l’un de ses fidèles guerriers et que son successeur veut faire changer les choses. » C’était peut-être cette petite chose dont les kelowniens avaient besoin finalement, d’un accident de chasse qui les emmèneraient vers une période de paix après des années de guerres et de batailles.

Akeela s’interrompt lorsque la porte de la salle s’ouvre sur une jeune femme, à peine plus vieille qu’elle-même, qui amène des verres et une bouteille avant de repartir aussi vite qu’elle est venue. Akeela sait que la venue de la délégation kelownienne fait peur à certains habitants de la Citadelle et elle peut en comprendre les raisons, mais leurs invités ne feront rien à l’intérieur de la ville sans se mettre eux-mêmes dans les problèmes. « Provoquer les clans alliés serait une bonne initiative pour faire échouer l’Alliance. Je ferais passer le mot aux clans frontaliers afin qu’ils restent sur leurs gardes. » Même si elle se doute que ses conseillers ont déjà fait passer le mot aux autres clans, puisque tous ne sont pas d’accord avec son choix d’intégrer Kelowna. Mais elle donnera de nouveaux ordres après cette conversation.

Alors elle se tourne vers la table et attrape un verre qu’elle tend à Karrah avant d’en prendre un pour elle aussi. « Trinquons alors, au changement. » Mais Akeela n’a pas le temps de porter le verre à ses lèvres que Kalevi le lui retire des mains pour en boire une gorgée, ce qui lui fait lever les yeux au ciel en secouant doucement la tête. Il n’a pas confiance et elle peut le comprendre, mais elle n’aime pas toujours quand il fait ce genre de choses pour la protéger. Alors elle le regarde, lui lance un regard noir mais s’abstient de tout commentaire à son égard – elle lui parlera lorsqu’ils seront seuls – avant de récupérer son verre de ses mains et se tourner vers Karrah. « A la paix. »

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
Karrah
Messages : 691
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren & Augias

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅  [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅ EmptyLun 1 Mai - 0:52


Accords de paix


❅ Akeela – 5ème mois ❅

La chef de Kelowna marche sur des œufs. Elle sait qu’elle n’est pas la plus douée en négociation. Si elle est plutôt bonne marchande, ses compétences ne vont pas plus loin que le fait de troquer des proies et des fourrures contre d’autres vivres. La politique, la gestion d’un clan, le leadership… elle ne connait pas réellement ces mots là et ces compétences. Elle ne sait pas ce qu’il faut avoir pour être un bon chef. Mais elle a de bons instincts et il semble que cela lui soit très utile. Elle écoute en effet l’Ipa aller dans son sens en lui répond qu’il faudra être patient et montrer à ceux de son clan que la paix aussi peut leur apporter des choses. Alors elle acquiesce simplement, sans rien ajouter. Parce qu’elle ne sait pas vraiment quoi dire. Elle pense bien évidemment à des partenariats commerciaux. Les clans de l’alliance ont des ressources que les kelowniens n’ont pas, notamment des plantes et des céréales qui viendraient enrichir leur alimentation. De leur côté, ils ont des ressources en poisson et en graisses animales vraiment très utile pour l’éclairage et pour les baumes des guérisseurs. Elle regarde l’Ipa, la détaillant un peu. Karrah la trouve jeune, maigrelette. Mais elle la trouve aussi plutôt jolie et très effrontée. Enfin… elle semble tenir tête à ses conseillers en tout cas. Et de là où elle vient, la confiance aveugle n’est pas une qualité loin de là, alors elle apprécie ce qu’elle voit.

Lorsqu’elle reprend la parole, Karrah écoute. Elle a du mal à la croire, mais elle esquisse un léger sourire. Et si elle-même n’est pas réellement navrée de la mort de Laëth, elle aurait préféré que ce ne soit pas elle qui lui donne la mort. Akeela poursuit ses propos et Karrah lui répond : « J’imagine oui… De mon côté, je suis plutôt ravie d’avoir enfin une occasion de tenter de faire changer les choses dans mon clan. La violence et les affrontements n’ont jamais été ma tasse de thé. Nous avons tous beaucoup trop perdu… ». Elle coule un regard vers son cousin, dont la mâchoire se crispe. Ces guerres leur ont coûté un père et deux frères. Et même si c’était il y a des années, ces souvenirs sont encore vifs pour eux, et particulièrement pour le chef de guerre qui n’a rien pu faire pour sauver sa famille. Karrah le sait, il portera ce fardeau pour le reste de sa vie. Elle aimerait pouvoir l’en décharger, mais tout ce qu’elle peut faire à présent est de tenter d’amener la paix pour son peuple. Elle tourne lorsque la porte s’ouvre et regarde une jeune femme rentrer avec un plateau et ressortir presque aussi vite. Karrah ne s’offusque pas de son comportement. Si elle-même n’est pas très impressionnante, son garde du corps l’est beaucoup plus, même désarmé. Et il n’a pas un air particulièrement aimable, ce qui n’aide pas à le faire paraître sympathique.

Karrah attrape ensuite le verre qu’Akeela lui tend et la regarde en prendre un tout en lui proposant de trinquer au changement. Et alors qu’elle va répondre et boire, elle remarque le garde de l’Ipa attraper le verre et le goûter. Karrah arque un sourcil, surprise de cela, puis regarde son propre verre, à la fois méfiante et curieuse de ce qu’il contient. Elle jette un œil à son cousin qui ne semble pas estimer qu’il y a un danger et fait une légère moue se demandant s’il s’en fiche ou s’il ne préfère pas vérifier que la boisson n’est pas empoisonnée d’une autre façon. Elle sait très bien qu’il lui est dévoué et qu’il n’hésiterait pas à mourir pour elle, mais elle ne lui demande pas ça, loin de là. Elle ne pourrait pas vivre avec le poids de sa mort sur la conscience. Alors elle se tourne vers Akeela qui trinque à nouveau à la paix et elle répond : « A la paix et au changement… A une nouvelle ère de prospérité. ». Elle veut y croire Karrah, mais face à la relative indifférence de son cousin, elle boit une gorgée de boisson, qui lui brûle un peu la gorge et volontairement, elle tousse un peu, ce qui affole soudainement son cousin. Mais ses étranglements se transforment assez vite en gloussements qui se moquent à la fois du garde d’Akeela – visiblement trop zélé – et de son cousin – peut-être pas assez zélé – à qui elle adresse un regard à la fois moqueur et réprobateur. Puis elle se tourne vers Akeela et dit : « Veuillez m’excuser… C’était une mauvaise blague. ». Qui ne plaît de toute évidence pas à son cousin qui ne se prive pas pour lui jeter un regard noir. Elle reprend la parole et demande avec une curiosité raisonnable mais présente : « Comment prennent les autres clans l’annonce de notre venue ? ».


_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh



Revenir en haut Aller en bas
Akeela
Messages : 1375
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅  [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅ EmptyLun 1 Mai - 22:19


akeela & karrahAkeela comprend que sa vie puisse avoir de la valeur aux yeux des gens, même si elle mesure très bien le fait qu’il s’agisse surtout de la vie de l’Ipa que de la sienne réellement. La fonction vient avant le reste, avant elle-même, elle est l’Ipa avant d’être Akeela. Mais parfois, le fait d’avoir des gardes du corps qui veillent sur elle et qui la suivent un peu partout, cela l’épuise. Elle adore Kalevi, elle pense qu’elle peut le considérer comme un ami et il est à ses côtés depuis bien avant qu’elle ne devienne Ipa, puisqu’il était garde du corps de Dastan avant cela. Mais cela ne l’empêche pas de trouver que l’homme abuse parfois par rapport à tout cela, par rapport à la protection qu’il est censé lui apporter. Sans compter qu’il vient de lui arracher son verre des mains – et donc de saper un peu son autorité – devant une chef de clan qui n’a pas encore prêté allégeance. Et Akeela n’aime pas vraiment cela.

Le geste du garde fait même douter la jeune femme qui regarde le contenu de son verre avec suspicion. Elle a peut-être des raisons de douter cependant, son arrivée à la Citadelle ne fait pas plaisir à tout le monde et Akeela ne serait pas surprise de voir quelqu’un tenter d’attaquer la délégation kelownienne malgré les ordres qui ont été donnés. Mais de là à empoisonner la boisson, elle en doute fortement. Elle est sans doute un peu trop naïve ou un peu trop imprudente, ce que Kalevi lui répète bien souvent d’ailleurs, mais Akeela aime croire au bon fond des gens. Alors elle regarde Karrah comme pour lui montrer qu’elle n’a rien à craindre de ce verre et de cette boisson qui n’ont rien fait à son propre garde du corps, et elle lève à nouveau son verre pour trinquer avant de le porter à ses lèvres, ce qu’elle arrive à faire cette fois. Mais si elle ne ressent rien de plus que l’alcool qui descend dans sa gorge, la rousse face à elle tousse un peu, ce qui affole l’homme derrière elle qui esquisse quelques gestes dans sa direction. Et le fait que l’homme s’avance ne semble pas plaire à Kalevi qui se place devant Akeela, la main posée sur le poignard caché dans son dos, coincé dans la ceinture de son pantalon.

Ce ne sont que quelques secondes qui passent avant que la chef de clan ne s’excuse, admettant que tout ceci n’était juste qu’une mauvaise blague. Si elle rassure Akeela, ce n’est pas vraiment le cas avec Kalevi qui garde tout de même la main dans son dos. Il n’a pas sorti son arme – qu’il n’était pas censé porter d’ailleurs – mais cela ne l’empêche pas de continuer à regarder l’homme du nord avec méfiance. Alors Akeela pose sa main sur la sienne pour l’empêcher de faire une bêtise et capte son regard pour lui montrer que tout va bien et qu’il n’y a pas de raison de s’inquiéter. Ils auront l’occasion de parler de l’humour étrange des kelowniens lorsque ceux-ci auront quitté la pièce. Puis Akeela pose les yeux sur Karrah lorsque celle-ci lui demande de quelle façon les autres clans prennent cette nouveauté. « Ce serait mentir que de dire que tous sont très heureux d’accueillir les kelowniens au sein de l’Alliance. » Et elle esquisse un petit sourire. « Mais ils finiront bien par comprendre que cela est une bonne chose pour tout le monde, pour eux comme pour Kelowna. L’entrée du clan au sein de l’Alliance fera stopper les attaques, je pense que c’est une raison suffisante pour ne pas être contre l’arrivée de Kelowna parmi nous. » Cela fera stopper les guerres entre les clans, mais Akeela sait très bien qu’il sera difficile pour les kelowniens de se faire accepter. Il leur faudra du temps pour prouver qu’ils sont prêts à changer leur façon d’être. « Les autres chefs de clan voudront sans doute vous recevoir à leur tour. Et quelque chose me dit que les conseillers qui se trouvent ici le souhaiteront aussi. » Peut-être que cela leur permettra de mieux comprendre les raisons qui poussent Akeela à recevoir ce clan au sein de la Citadelle.

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
Karrah
Messages : 691
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren & Augias

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅  [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅ EmptyMer 3 Mai - 22:16


Accords de paix


❅ Akeela – 5ème mois ❅

Elle l’admet volontiers, c’était probablement de mauvais goût. D’ailleurs, son cousin le lui montre bien en lui jetant un regard assassin. Et il recule d’un pas, se détendant par la suite, en s’excusant d’un sourire contrit et d’un signe de tête penaud adressé à Akeela et à son garde qui semble plutôt défiant. Bien sûr, les deux kelowniens ne sont pas vexés, ils ne peuvent que comprendre. Surtout avec des comportements aussi inconsidérés de la part de la jeune chef de clan. Qui ne semble pas spécialement se sentir coupable. Mais elle se méfiera tout de même de ce qu’elle pourrait manger ou boire ici. Elle se tourne vers Akeela tandis que la conversation reprend et elle écoute la réponse que celle-ci apporte à sa question. Bien sûr, elle ne peut pas dire que cela soit une grande surprise. Elle reste neutre bien que dans le fond cela l’amuse un peu. Enfin… Non, cela ne l’amuse pas, mais ce n’est pas surprenant en réalité. Son peuple est en guerre perpétuelle depuis qu’ils sont sortis des abris, il est normal qu’il y ait une certaine rancœur dans les esprits.

Elle laisse l’Ipa terminer ses propos, elle l’écoute jusqu’à la fin, portant à nouveau son verre à ses lèvres pour boire. Cette fois, elle se tient calme et tranquille. Elle se doutait bien en venant ici qu’elle devrait s’entretenir avec les conseillers et c’est aussi pour cela qu’elle a amené les siens. Même si elle ne les laissera pas seuls avec les autres, n’ayant pas réellement confiance en eux pour le moment. Finalement, elle dit : « Je ne peux que comprendre leur mécontentement et leur méfiance… ». Elle marque une pause. Elle-même l’est envers son propre peuple. Elle se contente d’esquisser un léger sourire avant de dire : « Tous finiront par comprendre les avantages d’une période de paix. ». Oui, Karrah en est complètement convaincue, elle le sait. Et elle fera tout pour que cela soit viable et que cette ère de paix soit durable. Finalement, elle répond : « Je ne peux comprendre qu’ils veuillent me rencontrer. Mais vu le climat incertain qu’il règne chez nous, je doute qu’entreprendre un si long voyage soit une bonne chose. Cependant, je rencontrerais vos conseillers avec plaisir. M’entretenir avec eux sera déjà une première pierre... ». Une première pierre d’une bien grande montagne. Le voyage semble long pour parvenir à quelque chose. Mais elle est entêtée et de toute façon, maintenant qu’elle est là, elle ne peut plus faire demi-tour. La rouquine ne pourrait pas porter sur sa conscience le poids de dizaines et de dizaines de morts.

Tout cela lui semble bien lourd et bien lointain. Peut-être qu’elle n’en sera même pas capable. Elle a été capable de survivre malgré les épreuves, de devenir un excellent chasseur, mais elle ne sait pas réellement si elle pourra être un chef. A-t-elle l’âme d’un chef ? Elle n’en sait rien. C’est difficile à dire, finalement. Puis elle rajoute : « J’aimerais également pouvoir faire libérer les esclaves qui peuplent encore nos terres le plus rapidement possible. C’est une lourde tâche cependant et je ne doute pas qu’il nous faudra de nombreuses heures de négociations pour y parvenir. ». Elle reste songeuse un instant, silencieusement, un peu absente. Son esprit s’égare sur les terres de glaces, à deux jours d’ici, qu’elle n’aime pas tellement quitter et sur lesquelles se dessinent des épreuves qu’elle ne sera peut-être pas capable de surmonter. Un instant, elle se demande si il n’aurait pas mieux valu qu’elle meurt des suites de ses blessures.


_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh



Revenir en haut Aller en bas
Akeela
Messages : 1375
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅  [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅ EmptyDim 7 Mai - 18:08


akeela & karrahAkeela sait que les clans auront peut-être un peu de mal à accepter l’adhésion des kelowniens au sein de l’Alliance, mais elle sait aussi qu’ils finiront par s’y faire comme ils se sont fait à l’arrivée des sengolis il y a deux ans. Le but de l’Alliance est avant tout de pouvoir compter plusieurs clans et de créer la paix entre tous, alors faire venir les kelowniens ne peut être qu’une bonne idée, Akeela en est convaincue. Et maintenant qu’il y a une nouvelle chef à la tête du clan, la jeune femme est sûre que tout se passera bien et que le clan du nord trouvera sa place dans l’Alliance. Du moins, elle l’espère. Mais elle peut aussi comprendre le fait que ses conseillers n’approuvent pas son choix et que les autres clans puissent se méfier de tous ces changements. Mais peut-être qu’une simple rencontre et une discussion avec la jeune femme pourrait convaincre les conseillers et les autres chefs de clan.

Cependant les dires de Karrah sont plutôt clairs : si elle ne voit pas d’inconvénients à rencontrer les conseillers de l’Ipa, elle émet quelques réserves pour partir à la rencontre des chefs de clans de l’Alliance, ce que Akeela peut parfaitement comprendre. Faire un tel voyage pour passer dans toutes les capitales de l’Alliance prendrait des semaines et la jeune femme a sans doute bien trop de choses à faire au sein de son propre clan. « Je comprends. J’espère que les problèmes se résoudront sans trop de heurts. » Elle l’espère vraiment, parce que la jeune femme a l’air bien plus sympathique que son prédécesseur et que cela ennuierait Akeela s’il devait lui arriver quelque chose. Surtout si le chef de clan suivant s’avérait être le même que l’ancienne : hostile à la paix et à l’Alliance. Karrah semble bien plus ouvert et lorsqu’elle parle des esclaves qu’elle aimerait faire libérer, Akeela relève les yeux vers elle. Cela fait partie des choses dont elle aurait aimé pouvoir discuter avec la jeune femme, mais celle-ci vient de la devancer. Comme elle en a parlé à Skylar il y a deux ans, Akeela considère que pour entrer dans l’Alliance, le clan ne doit pas retenir en otage son propre peuple – ou celui des autres. Alors il lui parait normal de parler des esclaves, d’émettre la condition que ceux-ci devront être libérés. « Ce serait une bonne méthode pour montrer aux autres que vous êtes prêts à faire des changements au sein même du clan, de libérer les esclaves et de laisser ceux qui ne viennent pas de Kelowna retrouver leurs terres. » Akeela a entendu les rumeurs, elle a appris les choses concernant les autres clans lorsqu’elle n’était encore qu’une apprentie. Et Kelowna a pour habitude de faire des prisonniers et d’en faire des esclaves. Elle ne doute pas que certains de ceux dont parle Karrah doivent venir des autres clans de l’Alliance, notamment des terres pankara.

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
Karrah
Messages : 691
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren & Augias

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅  [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅ EmptyVen 12 Mai - 18:51


Accords de paix


❅ Akeela – 5ème mois ❅

C’est une longue et difficile entreprise dans laquelle elle s’est lancée. En même temps, elle n’a pas vraiment eu le choix. Elle n’a fait que respecter la loi de son peuple. Bien sûr, elle y voit une incroyable opportunité d’établir une paix durable dans son clan, de réduire les conflits, les morts inutiles. Oui, clairement, il y a largement de quoi espérer qu’enfin les choses changent chez elle. Que les gens ne meurent plus en vain. Elle regarde la salle dans laquelle elle se trouve. Si les lieux sont un peu abîmés par l’usure et le temps, ils sont relativement bien préservés. Et beaucoup de pierre ont été rajoutées, des façades reconstruites par les artisans d’aujourd’hui. C’est une belle salle en tout cas, Karrah n’est pas déçue, elle est vraiment contente d’être là. Elle sourit un peu. Et lorsqu’elle reprend la parole pour répondre à ce que la kelownienne a pu dire, elle acquiesce un peu. Bien sûr, elle espère aussi que cela se déroulera le plus rapidement possible, mais étrangement, elle se doute bien que les choses n’iront pas aussi bien qu’elle ne le voudrait. Il y aura des résistances, des gens pour protester. Et même si elle a pris le pouvoir dans les règles – bien que par accident – ses idées différentes auront du mal à passer. Elle répond cependant : « Je l’espère aussi… ». Il en va de sa vie, c’est une évidence. Et quelque chose lui dit que Ymir sera de plus en plus véhément et dangereux.

La conversation continue. Jusqu’à ce que Karrah aborde d’elle-même les esclaves pour montrer sa bonne volonté. Oui, elle veut sincèrement intégrer l’alliance, mais cela ne sera pas facile. D’ailleurs, la réponse ne se fait pas attendre et Karrah esquisse un sourire avant de boire une nouvelle gorgée dans son verre. Elle n’est pas habituée à l’alcool, même s’il coule à flot sur les terres du nord, donc elle le boit lentement et n’en abusera pas. Elle a fort à faire ici entre la rencontre avec les conseillers et la visite qu’elle voudrait faire avant de partir… Elle préfère avoir les esprits clairs. Elle reprend la parole pour répondre : « Probablement oui, et cela sera sans doute moins difficile à accepter pour les miens que de signer aussi tôt des accords de paix... ». Elle reste songeuse un instant en disant : « Ils ont moins besoin d’esclaves que de combats malheureusement. Mais cela viendra, quand ils comprendront ce qu’ils ont à gagner ou à perdre. Mais j’aimerais autant éviter de découvrir ce qu’ils ont à perdre. ». Karrah estime avoir déjà trop perdu à cause de la guerre. Elle détourne un instant le regard, le temps de passer cette vague de mélancolie qui s’abat sur elle. Elle frémit un peu puis grimace avant de se tourner vers elle à nouveau. Elle est jeune. Karrah ne peut même pas imaginer ce que ça a dû lui couter de tuer d’autres apprentis, ses amis peut-être… Elle n’a entendu que des rumeurs sur ce qui se passe ici et sur ce qui se passe en cas de changement d’Ipa. Et elle n’est pas sure de vouloir savoir si c’est confirmé ou non. Elle reprend la parole et dit : « D’ailleurs, il me faudra des arguments. Peut-être cela devra aussi se penser avec les conseillers enfin j’imagine… Un traité ou au moins que j’ai pleinement connaissance des différents partenariats que vous entretenez entre membres de l’alliance ? ». Ses mots sont maladroits, sa question l’est aussi sans doute, ce qui témoigne aussi de son inexpérience. Mais Karrah s’en moque, ce n’est un secret pour personne : elle est chef de clan depuis peu et rien ne la destinait à le devenir. Il faut bien apprendre n’est-ce pas ? Et elle ne pense pas que l’Ipa s’offusque d’une telle question.


_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh



Revenir en haut Aller en bas
Akeela
Messages : 1375
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅  [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅ EmptyMar 16 Mai - 18:35


akeela & karrahPeut-être que si Kelowna libère ses esclaves et promet de les ramener sur leurs terres d’origine, les autres clans seront plus enclins à les accepter dans l’Alliance. Si Karrah montre la bonne volonté de son clan, l’Alliance sera plus facile à faire accepter à tout le monde et Akeela est plutôt contente de voir que la jeune femme n’est pas contre l’idée de libérer les gens qu’ils ont capturés durant toutes ces années. Reste à voir si ces gens arriveront à reprendre une vie normale après leur libération. « Peut-être que si certains se savent libres de leurs propres choix, ils préfèreront rester sur les terres kelowniennes ? » Elle en doute un peu Akeela, si elle était dans cette situation elle préfèrerait retourner dans son clan de naissance que de rester sur les terres de ceux qui l’auraient capturés. Mais elle suppose que chaque situation est différente et que tout dépend de la personne. Karrah devra sans doute s’occuper de tout cela une fois qu’elle sera rentrée dans son clan, parce qu’Akeela tient à ce que les esclaves soient libérés au sein des clans de l’Alliance, c’est une condition pour laquelle elle ne fera pas l’impasse.

Et elle relève les yeux vers la jeune femme lorsqu’elle demande des arguments, sans doute pour expliquer son choix aux membres de son clan qui sont encore réticents à l’idée d’entrer dans l’Alliance. « La paix réside sur les terres de l’Alliance depuis le jour où elle a été créée, mais les clans alliés sont aussi soudés face à leurs ennemis. Lorsque les clans ont fondé l’Alliance il y a dix ans, ils ont combattu côte-à-côte pour repousser leurs ennemis communs et ce rapprochement les a rendus plus forts. Si un clan est en difficulté, ses alliés se doivent de répondre à son appel, c’est l’une des conditions de l’Alliance. » C’est ce que les Pankaras ont fait durant des années, pour épauler les Shisayos et les Orketas, victimes des attaques du clan Sengoli. « Mais l’Alliance apporte aussi la paix entre les clans et l’ouverture des frontières pour les peuples. Je suppose que les kelowniens ne commercent pas avec leurs voisins, l’Alliance serait ici l’occasion d’obtenir de nouvelles ressources et de faire de nouveaux échanges. » De plus, le clan se trouve assez proche de la Citadelle et pourrait facilement faire des échanges grâce à cette plateforme. « Mais je suppose que ce sont des choses que vous devrez voir plus en détails avec les chefs des clans alliés. » Mais Akeela connait déjà la position de Karrah à ce sujet, qu’il lui serait trop difficile – et pas forcément d’une très bonne idée – de quitter son clan pour une si longue période dans l’idée d’aller visiter les autres terres. « Peut-être serait-il préférable que les chefs viennent jusqu’à la Citadelle, une terre neutre, pour vous rencontrer et entendre vos arguments pour faire entrer Kelowna dans l’Alliance ? Il ne leur faudrait que quelques jours pour venir jusqu’ici, une semaine environ pour que Skylar se déplace depuis les terres sengolis. » Cela ne lui parait pas vraiment insurmontable. Certes, certains n’approuveront peut-être pas de devoir monter à la Citadelle pour rencontrer la nouvelle chef de clan des kelowniens mais si Akeela les oblige à venir, ils doivent s’y plier. Il lui suffira d’envoyer quelques messagers dans les capitales des clans.

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
Karrah
Messages : 691
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren & Augias

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅  [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅ EmptyVen 26 Mai - 19:54


Accords de paix


❅ Akeela – 5ème mois ❅

La route va être longue vers la paix. La construction de cette alliance va être difficile et Karrah n’en doute pas, elle devra se battre, elle devra faire tomber des têtes. Ça ne lui plaît pas mais c’est ainsi. Elle devra le faire. Cela lui fait peur, mais elle ne doit pas le montrer, oh ça non. Elle n’a plus le choix à présent, si elle veut survivre, elle n’aura pas le choix. Et puis, c’est ça être chef de clan : c’est se battre, c’est lutter pour imposer ses décisions. Elle doit le faire. Elle est née en Kelowna, elle n’est pas faible, elle ne l’a jamais été et ne le sera jamais. Elle s’est toujours accrochée à la vie, maintenant, elle va s’accrocher pour faire passer ses décisions. En parlant des esclaves, Akeela pose une question et Karrah y réfléchit un instant avant de répondre : « J’en doute, mais ceux qui souhaiteront rester le pourront. Et je veillerais à ce qu’ils soient considérés comme des Kelowniens. ». Silencieusement, elle se demande si c’est une bonne chose ou pas. Parce que les kelowniens ne sont pas toujours très tendres entre eux. Mais s’ils font le choix de rester et de faire de Kelowna leur demeure alors, ils devront adopter aussi leurs façons de vivre.

Puis, elle écoute. Elle écoute l’Ipa lui parler de l’Alliance, de ses avantages. Elle écoute avec attention, parce que tout ce qu’elle lui dit, elle devra le répéter aux siens, relayer la parole de l’Ipa et faire en sorte que cela plaise aux habitants de son clan. La paix entre les clans, le soutien des différents clans face aux clans voisins qui peuvent être belliqueux. Oui, il y en a eu des guerres entre Kelowna et l’alliance. Les Orketas ont eu du renfort, de l’aide dans leur lutte contre les siens. Elle acquiesce un peu puis écoute l’Ipa continuer sur le libre-échange et sur le commerce. La libre circulation et les échanges commerciaux pourraient plaire aux siens. De nombreuses nouvelles ressources, de nouveaux horizons. Puis, elle propose de faire venir les chefs de clan jusqu’à la citadelle. Le sourire de Karrah s’agrandit alors. Elle apprécie beaucoup cette idée, elle-même ne pouvant envisager de se déplacer dans tous les clans. Alors Karrah répond : « Ces avantages sont convaincants. Enfin, ils ont un réel intérêt, c’est certain. ». Elle reste silencieuse à nouveau, regardant Losran qui ne laisse rien paraître. Elle est convaincue, mais de là à ce que les siens le soient… Elle doute un peu tout de même. Puis elle répond : « J’aimerais pouvoir les rencontrer oui. J’imagine que tous auront des questions et des doutes quant à notre arrivée. J’aurais l’occasion de pouvoir y répondre. ». Et même si cela ne lui plaît pas, elle se pliera à l’exercice parce qu’elle sait qu’elle n’a pas le choix. Et puis, ce sera l’occasion de les rencontrer. Il faudra le faire un jour où l’autre n’est-ce pas ? Et ici, elle n’est pas loin de son clan s’il faut rentrer en catastrophe pour gérer un coup d’état. Elle reprend : « Nous n’avons pas que des mauvais côtés. Et nos chasseurs et artisans seront probablement ravis de pouvoir échanger des marchandises et des connaissances. Quant à nos guerriers, leurs talents ne sont plus à prouver, ils seront de redoutables alliés. ».

Elle marque une pause. Elle termine son verre, appréciant de plus en plus la chaleur et le goût de l’alcool. Elle sourit un peu et la regarde à nouveau. Elle aurait tellement de question sur la vie ici, sur son rôle d’Ipa, sur les autres clans. Mais elle ne souhaite pas le faire devant leurs gardes. Losran ne manquerait pas de se moquer d’elle, quant à celui de l’Ipa, il verrait probablement cela comme des questions ayant pour but d’espionner. Mais elle ne peut pas réellement demander à Akeela de mettre dehors celui qui n’a pas suivi son ordre de quitter la pièce quelques instants plus tôt. Alors elle dit : « 10 ans maintenant que je nourris l’espoir de voir ce jour arriver. Il est encore loin, mais… je suis heureuse d’avoir enfin l’occasion d’être ici ».


_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh



Revenir en haut Aller en bas
Akeela
Messages : 1375
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) poison ivy
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika, Noomie & Isaak

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅  [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅ EmptyLun 29 Mai - 19:31


akeela & karrahAkeela aime beaucoup parler de l’Alliance. Depuis sa création il y a dix ans, elle adhère totalement à tout cela et elle a été heureuse d’apprendre que son clan de naissance faisait partie des clans fondateurs. Elle n’a jamais été pour la guerre entre les clans et même si elle n’a jamais perdu de membres de sa famille dans les guerres contre les sengolis, Akeela a toujours été pour cette paix. Pouvoir maintenant changer les choses et faire rejoindre les autres clans à l’Alliance est une grosse opportunité pour elle et elle espère vraiment que les kelowniens pourront devenir le sixième clan allié. Et que les autres chefs de clan n’y verront pas non plus trop d’objections. Parce que s’il a été relativement facile de faire passer les sengolis, Akeela se doute que cera plus difficile avec les kelowniens puisqu’ils attaquent les clans depuis très longtemps, notamment les pankaras chez qui ils font énormément de dégâts. Mais elle verra bien, elle demandera aux chefs de venir jusqu’à la Citadelle et d’assister à cette rencontre avec Karrah, et elle parlera pour la jeune femme aussi. Akeela est de son côté et ne veut que la paix pour les clans, alors elle se fera l’avocate du diable pour donner des arguments pour cette adhésion des kelowniens.

Elle hoche la tête lorsque Karrah lui dit qu’elle sera ravie de rencontrer les chefs de clans pour répondre à leurs questions et l’écoute lui parler de ceux qui apprécieraient l’ouverture des frontières. Sur les chasseurs, les artisans qui seraient ravis d’échanger avec les autres clans. « Je ne doute pas que Kelowna aura aussi des choses à proposer à l’Alliance. » Et elle esquisse un petit sourire, omettant le fait qu’elle voit très bien Kalevi lever les yeux au ciel. Elle arrivera à lui faire comprendre ses choix, à lui et aussi aux conseillers qui sont encore sceptique par rapport à tout cela. « L’Alliance est plus proche des kelowniens qu’elle ne l’a jamais été. Je vais faire envoyer des messagers dès aujourd’hui dans les autres clans. Malheureusement j’ai des obligations qui m’obligent à mettre fin à cette entrevue, mais je serais ravie de discuter à nouveau de Kelowna, de l’Alliance. » Elle doit bien l’avouer, Akeela est un peu curieuse d’en savoir plus sur ce clan qui parait si fermé depuis des années et qu’elle ne connait pas tant que cela au final. Elle sait ce qu’on lui a appris durant ses années d’apprentissage mais elle aimerait bien poser certaines questions à la jeune femme qui se trouve devant elle. Peut-être qu’elle le fera un peu plus tard, sans avoir Kalevi derrière elle et peut-être en s’arrangeant pour que la jeune femme n’ait pas son garde du corps avec elle non plus.

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
Karrah
Messages : 691
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren & Augias

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅  [Akeela - Karrah] Accords de paix ❅ EmptyLun 5 Juin - 17:34


Accords de paix


❅ Akeela – 5ème mois ❅

Cette rencontre est vraiment un rêve éveillé. Ce genre de rêve dont on sait qu’il ne restera pas un rêve très longtemps parce que c’est trop beau pour être vrai. Karrah se doute bien qu’elle aura du mal à convaincre tout le monde. Akeela l’est, convaincue, mais son garde du corps lui a l’air bien plus sceptique. Quant aux conseillers et aux autres chefs de clan, nul doute qu’ils seront difficiles à convaincre. Et à raison, évidemment. Karrah le déplore plus que tous les autres, son clan a fait des horreurs sans nom qu’ils ne pourront jamais réparer, ou jamais compenser. Mais bon, il faut faire avec n’est-ce pas ? Et si on ne peut pas changer le passé, on peut changer le futur, on peut changer les choses et construire une paix qu’on aurait jamais pensé possible. La chasseresse se battra pour cette paix. Elle la portera encore et encore, elle la scandera, en vantera les mérite, peu importe ce que cela devra lui coûter. Parce qu’elle sait qu’elle en paiera le prix tôt ou tard. Et qu’elle ne sera pas la première à mourir. Elle verra ses proches être blessé, se sacrifier pour elle, et cela ne l’enchante pas. Mais ça en vaut la peine, elle en est convaincue.

Elle adresse un sourire à Akeela alors que celle-ci reprend la parole. Elle l’écoute et acquiesce à ses paroles. La jeune Ipa semble convaincue, elle ne semble pas se méfier. Enfin, ce sont des apparences. Karrah se doute bien qu’elle se méfie surement de cette entrée dans l’alliance mais qu’elle est assez diplomatique et intelligente pour ne pas le montrer. Et Karrah lui en est clairement reconnaissante. La chef de clan ne relève pas le comportement hostile du garde qui fait pourtant froncer les sourcils de Losran. D’un geste souple de la main, la rouquine lui indique de laisser couler. Ce n’est pas très grave. Elle ne s’en offusquera pas, elle comprend très bien ce qui peut le faire réagir. Probablement a-t-il perdu des amis, des proches à cause de son clan. Et comme Akeela met un terme à leur entrevue, elle répond : « Je comprends. Nous aurons l’occasion de nous revoir avant notre départ, de toute façon. Je vous remercie encore infiniment de nous avoir accordé audience. ». Elle sourit un peu puis dit : « Et de tout ce que vous faite pour rendre notre entrée dans l’Alliance possible. ». Elle incline la tête et le buste avec respect, avant de prendre congé. Elle entraîne Losran à sa suite, laissant l’Ipa seule avec son garde du corps.


_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh



Revenir en haut Aller en bas
 
[Akeela - Karrah] Accords de paix ❅
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Flood & cie :: Les archives du forum :: Archives des rps-
Sauter vers: