AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Everybody has a chapter they don't read out loud. | Ymika

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Messages : 567
Inscrit le : 08/05/2017
Crédits : Bazzart/PRD/Tumblr
Célébrité : Clive Standen
Multi-comptes : Chulainn

Ymir
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Everybody has a chapter they don't read out loud. | Ymika  Lun 4 Sep - 22:58





Ymika | Everybody has a chapter they don't read out loud.





_________________

BELIEVER


Pain ! You made me a, you made me a believer, believer | Pain ! You break me down, you build me up, believer, believer | Pain ! I let the punches fly, oh let them rain | My luck, my love, my God, they came from... | Pain ! You made me a, you made me a believer, believer |
©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 183
Inscrit le : 13/06/2017
Crédits : (c) Zuz
Célébrité : Aiysha Hart
Multi-comptes : Akeela, Skylar, Noomie & Isaak

Danika
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Everybody has a chapter they don't read out loud. | Ymika  Mar 5 Sep - 22:19


DANIKA + Ymir


EVERYBODY HAS A CHAPTER


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 567
Inscrit le : 08/05/2017
Crédits : Bazzart/PRD/Tumblr
Célébrité : Clive Standen
Multi-comptes : Chulainn

Ymir
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Everybody has a chapter they don't read out loud. | Ymika  Lun 18 Sep - 19:54





Ymika | Everybody has a chapter they don't read out loud.






_________________

BELIEVER


Pain ! You made me a, you made me a believer, believer | Pain ! You break me down, you build me up, believer, believer | Pain ! I let the punches fly, oh let them rain | My luck, my love, my God, they came from... | Pain ! You made me a, you made me a believer, believer |
©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 183
Inscrit le : 13/06/2017
Crédits : (c) Zuz
Célébrité : Aiysha Hart
Multi-comptes : Akeela, Skylar, Noomie & Isaak

Danika
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Everybody has a chapter they don't read out loud. | Ymika  Mer 4 Oct - 22:23


DANIKA + Ymir


EVERYBODY HAS A CHAPTER


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 567
Inscrit le : 08/05/2017
Crédits : Bazzart/PRD/Tumblr
Célébrité : Clive Standen
Multi-comptes : Chulainn

Ymir
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Everybody has a chapter they don't read out loud. | Ymika  Jeu 12 Oct - 17:47





Ymika | Everybody has a chapter they don't read out loud.






_________________

BELIEVER


Pain ! You made me a, you made me a believer, believer | Pain ! You break me down, you build me up, believer, believer | Pain ! I let the punches fly, oh let them rain | My luck, my love, my God, they came from... | Pain ! You made me a, you made me a believer, believer |
©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 183
Inscrit le : 13/06/2017
Crédits : (c) Zuz
Célébrité : Aiysha Hart
Multi-comptes : Akeela, Skylar, Noomie & Isaak

Danika
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Everybody has a chapter they don't read out loud. | Ymika  Mar 21 Nov - 2:59


DANIKA + Ymir


EVERYBODY HAS A CHAPTER


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 567
Inscrit le : 08/05/2017
Crédits : Bazzart/PRD/Tumblr
Célébrité : Clive Standen
Multi-comptes : Chulainn

Ymir
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Everybody has a chapter they don't read out loud. | Ymika  Lun 29 Jan - 18:09





Ymika | Everybody has a chapter they don't read out loud.






_________________

BELIEVER


Pain ! You made me a, you made me a believer, believer | Pain ! You break me down, you build me up, believer, believer | Pain ! I let the punches fly, oh let them rain | My luck, my love, my God, they came from... | Pain ! You made me a, you made me a believer, believer |
©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 183
Inscrit le : 13/06/2017
Crédits : (c) Zuz
Célébrité : Aiysha Hart
Multi-comptes : Akeela, Skylar, Noomie & Isaak

Danika
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Everybody has a chapter they don't read out loud. | Ymika  Ven 9 Fév - 1:23


DANIKA + Ymir


EVERYBODY HAS A CHAPTER


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 567
Inscrit le : 08/05/2017
Crédits : Bazzart/PRD/Tumblr
Célébrité : Clive Standen
Multi-comptes : Chulainn

Ymir
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Everybody has a chapter they don't read out loud. | Ymika  Mar 20 Fév - 21:23





Ymika | Everybody has a chapter they don't read out loud.






_________________

BELIEVER


Pain ! You made me a, you made me a believer, believer | Pain ! You break me down, you build me up, believer, believer | Pain ! I let the punches fly, oh let them rain | My luck, my love, my God, they came from... | Pain ! You made me a, you made me a believer, believer |
©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 183
Inscrit le : 13/06/2017
Crédits : (c) Zuz
Célébrité : Aiysha Hart
Multi-comptes : Akeela, Skylar, Noomie & Isaak

Danika
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Everybody has a chapter they don't read out loud. | Ymika  Mer 28 Fév - 1:02


DANIKA + Ymir


EVERYBODY HAS A CHAPTER


Aujourd’hui, Danika s’autorise quelque chose qu’elle s’était toujours interdit, depuis la première fois que le guerrier a posé les mains sur elle. Elle s’autorise à lui montrer, autrement que juste avec son corps, qu’elle apprécie ce qu’ils partagent à cet instant. Peut-être qu’elle s’en voudra pour cela par la suite, bien plus que d’habitude d’ailleurs, mais pour le moment elle s’en fiche et elle profite de cet instant qu’elle sait bientôt terminé. Elle sera obligée de retourner dans la demeure de celui qui se considère comme son maître et de faire avec ses humeurs, ses gestes brutaux et déplacés. De faire avec lui, tout simplement. Quand elle pourrait être dans cette demeure-là, avec un homme qui ne lève pas la main sur elle et qui ne se montre jamais violent lorsqu’il la touche, bien au contraire. Elle en vient à souhaiter tous les jours que quelqu’un la délivre de ce geôlier, de ce bourreau qui a mis la main sur elle dans ce campement Pankara il y a plusieurs mois et qui a été la cause de tous ses malheurs depuis. Mais personne ne l’a délivrée pour le moment et le seul réconfort qu’elle trouve à sa situation sont dans ces petits moments où Ymir la fait venir sous son toit pour des raisons diverses et variées. Des raisons qui se terminent toujours comme aujourd’hui et qu’elle ne déteste plus.

Elle sent la chaleur monter en elle lorsqu’il la serre contre lui une dernière fois et ne peut s’empêcher d’esquisse un petit sourire en constatant que, encore une fois, il a fait en sorte que son corps soit plus que satisfait. Il semble s’arranger pour que ce soit le cas à chacune de leurs rencontres et Danika a bien compris qu’elle en devenait demandeuse, à implorer qu’il aille plus loin comme elle a pu le faire aujourd’hui. Il la retient prisonnière avec bien plus que de simples menaces comme avant et ce qu’il lui fait peur c’est qu’elle commence à y prendre goût, à attendre leurs rencontres et à oser en demander plus.

Vidée de toute énergie, elle dénoue ses jambes et les laisse retomber dans la baignoire à présent à moitié vide, à moitié remplie d’une eau à peine encore tiède. La respiration saccadée, elle remonte sa main droite jusque dans les cheveux du guerrier et se perd dans son regard lorsqu’il pose son front sur le sien. Elle ne saurait expliquer pourquoi mais les yeux qu’il pose sur elle à ce moment-là sont différents de d’habitude et quelque chose se casse au fond d’elle. Danika n’a pas vu ce genre de regard dans les yeux d’un homme depuis des mois, ce genre de regard qui ne la perçoit pas juste comme une esclave, comme un objet. Elle l’observe quelques secondes avant de laisser sa main glisser contre sa joue et de parcourir les quelques centimètres qui séparent ses lèvres des siennes. Un geste tendre dont elle n’a pas l’habitude et qu’elle initie d’elle-même, sans trop savoir pour quelle raison.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 567
Inscrit le : 08/05/2017
Crédits : Bazzart/PRD/Tumblr
Célébrité : Clive Standen
Multi-comptes : Chulainn

Ymir
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Everybody has a chapter they don't read out loud. | Ymika  Mer 28 Fév - 18:57





Ymika | Everybody has a chapter they don't read out loud.



Les frissons qui parcourent encore l'échine du kelownien ne sont plus dus qu'au regard noir de la guérisseuse planté dans le sien. Les quelques secondes que dure cet échange n'ayant besoin de rien d'autre que du silence environnant, elles paraissent une véritable éternité. Alors que l'eau se calme et que les murs ne résonnent plus de l'écho de leurs voix à l'unisson, cet instant n'en est que plus marquant et le devient davantage à l'initiative étonnante de celle qu'il a pourtant réduite en esclavage quelques mois plus tôt avec si peu de considération qu'il en a laissé la charge à un autre.

Ymir s'électrise à ce contact doux tranchant avec le laisser-aller dont il pouvait encore faire preuve quelques minutes plus tôt. Dans un soupir d'aise, il plonge une main dans les boucles noires de ses cheveux et ses lèvres répondent sincèrement à ce baiser sans autre motivation que de goûter encore de cette femme dont il s'enivre à présent de sa seule présence. Il n'esquisse aucun geste brusque la retenant ni ne prononce un mot pour la remettre à sa place, comme il le faisait encore la veille. Il lui témoigne une passion nouvelle que ses ardeurs engourdies rendent désintéressée de tout désir. Si le charnel l'emportait jusqu'alors sur le reste, il découvre aujourd'hui une toute autre valeur en cette femme, une valeur qu'il va à présent lui être bien difficile de partager.

- Tu dors ici cette nuit.

L'ordre, soufflé contre les lèvres de la guérisseuse, représente à la perfection le brusque virage que vient de prendre cette journée qui s'achève, la lumière perçant de plus en plus faiblement à travers le bois des murs. Il reste ferme et rappelle à la jeune femme qu'Ymir n'est pas homme à abandonner son autorité sur ce qui lui appartient, bien que le souffle dans lequel ont été prononcés ses mots donnent à Danika plus d'importance qu'à la simple esclave qu'elle a pu être. Enfin, ils marquent une brusque et volontaire contradiction avec ce que Thjazi revendique comme son droit à la propriété. La retenir une nuit, c'est signifier au guerrier qu'elle ne lui appartient plus.


_________________

BELIEVER


Pain ! You made me a, you made me a believer, believer | Pain ! You break me down, you build me up, believer, believer | Pain ! I let the punches fly, oh let them rain | My luck, my love, my God, they came from... | Pain ! You made me a, you made me a believer, believer |
©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 183
Inscrit le : 13/06/2017
Crédits : (c) Zuz
Célébrité : Aiysha Hart
Multi-comptes : Akeela, Skylar, Noomie & Isaak

Danika
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Everybody has a chapter they don't read out loud. | Ymika  Jeu 1 Mar - 1:43


DANIKA + Ymir


EVERYBODY HAS A CHAPTER


L’espace d’un tout petit instant, Danika oublie qui elle est aux yeux de cet homme et de tous les autres dans le campement. Elle oublie qu’elle n’est qu’une esclave, qu’un objet de plus dans les possessions de Thjazi, et elle se permet un geste qu’elle ne s’autoriserait pas normalement. Un geste tout bête mais qu’il ne lui demande pas, qu’elle fait d’elle-même parce qu’elle en a l’envie sur le moment. Mais la phrase que prononce l’homme la fait redescendre sur terre et elle l’observe quelques secondes avant de baisser les yeux. L’ordre donné ne lui déplait aucunement, il est même une sorte de libération pour elle puisqu’il lui permettrait de ne pas avoir à retourner dans la demeure de l’autre, mais Danika sait aussi qu’elle ne pourra l’exécuter sans avoir des problèmes. « Je ne peux pas. » Elle aimerait obéir, rester et ne jamais retourner dans la maison de celui qui se considère comme son maître, mais elle sait que cela n’est pas possible pour le moment. Thjazi a été claire avec elle avant qu’elle ne quitte la maison et elle sait qu’il mettra sa menace à exécution. « Il viendra me chercher. » Comme il l’a déjà fait, il se rappellera aux bons souvenirs d’Ymir et lui fera regretter d’être restée plus longtemps que nécessaire. A elle, mais aussi à une autre. « Ou il s’en prendra à Taslyn, comme il l’a promis. » Son bourreau a bien compris qu’elle se moquait de prendre des coups, d’avoir des bleus et des plaies visibles, et il a fini par trouver la faiblesse de Danika et par s’en servir. Taslyn et les autres. Mais Taslyn plus particulièrement parce qu’il semble avoir remarqué l’attachement qu’elle a pour la jeune fille. Et Danika ne permettra pas qu’il arrive quelque chose à la petite esclave par sa faute, juste pour profiter d’un peu de la liberté que lui propose Ymir à cet instant.

Elle sait que Thjazi est capable de mettre sa menace à exécution, juste pour lui prouver qu’elle lui appartient et qu’il a encore un pouvoir sur elle-même si ses coups ne fonctionnent plus comme avant. Il est jaloux et le fait qu’il ne puisse pas s’en prendre au guerrier qui accapare son esclave le rend encore plus dangereux aux yeux de Danika, parce qu’elle sait très bien qu’il fera tout pour qu’elle renonce d’elle-même à se rendre chez Ymir. Menacer Taslyn est une bonne façon de faire et ça, son bourreau l’a bien compris. Tout comme Ymir a compris le premier jour que menacer les autres était un bon moyen pour l’empêcher de se trancher la gorge avec son poignard. « J’aimerais rester mais je ne le peux pas. » C’est un murmure qu’elle prononce sans trop sans rendre compte, les yeux baissés. Elle est tiraillée entre cette petite voix qui lui dit de rester parce que cela vaut mieux que de retourner dans l’autre demeure, et cette autre voix qui lui dit de rentrer parce que c’est ce qu’elle doit faire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 567
Inscrit le : 08/05/2017
Crédits : Bazzart/PRD/Tumblr
Célébrité : Clive Standen
Multi-comptes : Chulainn

Ymir
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Everybody has a chapter they don't read out loud. | Ymika  Jeu 1 Mar - 21:11





Ymika | Everybody has a chapter they don't read out loud.



Ymir voit le regard de la guérisseuse changer dès qu'il a terminé sa phrase. D'une chaleur encore intense et d'un étrange bien être, il devient froid et exprime toute la crainte que l'autre guerrier peut inspirer à l'esclave. Il en connaît la cause et ne s'est jamais interposé, n'ayant jusqu'alors jamais considéré cette femme comme complètement sienne. Maintenant... Peut être le fera-t-il un jour s'il en vient à juger que les coups portés portent préjudice à ce corps qu'il s'est approprié. Car, malgré tout, elle reste esclave et ne peut totalement s'extraire de la brutalité de ceux chez qui elle vit à présent.

Les yeux du kelownien ont tout de même noirci au refus de la jeune femme, d'abord, parce qu'il s'agit d'un refus et, ensuite, parce qu'elle semble douter de la capacité du chef de guerre à faire entendre son autorité jusque dans ses propres rangs. Ils se joignent à un sourire mauvais glissé en coin, l'homme rappelant peu à peu leurs places respectives à la guérisseuse.

- Bien sûr que tu aimerais. Sa main glisse une dernière fois sur les cuisses de la jeune femme avant qu'Ymir ne s'en éloigne, sortant de la baignoire pour agripper un drap en lin avec lequel il entreprend de se sécher. Mais ce n'était pas une proposition.

Toute "favorite" qu'elle a pu devenir, cette esclave n'en est pas pour autant une invitée sous son toit et ses états d'âme, autres que ceux le concernant, sont bien égaux au guerrier. Le sort de cette Taslyn n'appartient certainement pas à Thjazi et, quand bien même ce dernier se permettrait quelque geste envers cette gamine, il aurait tôt fait de se mettre Vali à dos. Ce que ne craint cependant pas Ymir.

- As-tu oublié ce que JE t'ai promis si tu n'obéis pas ? Lui aussi lui a fait cette promesse concernant Taslyn, mais aussi bien d'autres. Et sa simple manière de se comporter habituellement avec les esclaves de Port-Victoire en dit long sur l'estime qu'il a d'eux et l'intérêt qu'ils ont à leurs yeux : ils sont remplaçables.

Le guerrier se défait du drap et avance de quelques pas pour se saisir du manche de sa précieuse hache puis poser cette dernière sur la table sommaire qui trône à côté de la baignoire, faisant couler ses doigts sur la lame gravée avec presque autant de tendresse que sur la peau de Danika une minute plus tôt.

- Ce n'est plus qu'une question de temps avant qu'il ne vienne te chercher. Constate-t-il sans l'ombre d'une émotion, avant de planter son regard dans celui de la guérisseuse. Se dessine alors sous sa barbe un sourire amusé, presque impatient. N'es-tu pas curieuse de voir ce qui va se passer ?


_________________

BELIEVER


Pain ! You made me a, you made me a believer, believer | Pain ! You break me down, you build me up, believer, believer | Pain ! I let the punches fly, oh let them rain | My luck, my love, my God, they came from... | Pain ! You made me a, you made me a believer, believer |
©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 183
Inscrit le : 13/06/2017
Crédits : (c) Zuz
Célébrité : Aiysha Hart
Multi-comptes : Akeela, Skylar, Noomie & Isaak

Danika
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Everybody has a chapter they don't read out loud. | Ymika  Jeu 1 Mar - 22:03


DANIKA + Ymir


EVERYBODY HAS A CHAPTER


Ymir la délaisse et sort de la baignoire tout en lui rappelant que ce n’était pas une simple requête. « Je sais. » Ce ne sont jamais de simples demandes, toujours des ordres et Danika a appris à s’y faire avec le temps. Mais c’est là un ordre qu’elle n’aurait aucune difficulté à exécuter si l’autre ne se trouvait pas dans une demeure un peu plus loin, attendant qu’elle rentre tôt comme il l’a exigé. Mais l’autre est là, toujours là, et ses menaces à l’encontre de la petite esclave font peur à Danika qui relève les yeux vers Ymir lorsqu’il parle de cette promesse qu’il lui a faite le lendemain de sa capture. Elle secoue doucement la tête. La promesse elle s’en souvient très bien, elle n’a cessé d’y penser durant les premières semaines de sa captivité afin de ne pas faire de bêtises, de ne pas mettre en danger tous les autres esclaves de la ville. Elle aurait bien aimé tenter de fuir, quitte à mourir seule dans les plaines gelées de Kelowna, mais les mots de l’homme ont toujours résonné à ses oreilles et lui ont toujours fait changer d’avis avant de faire une bêtise. Aujourd’hui il utilise cette promesse comme une vulgaire surenchère à ce que Thjazi lui a déjà promis de faire si elle ne revenait pas et Danika se trouve encore une fois tiraillée entre les deux hommes et leurs jeux idiots.

Danika a soudainement conscience qu’elle passera le reste de sa vie ainsi, esclave pour la dissidence, et qu’elle sera obligée d’obéir aux ordres les plus fous car il y aura toujours cette menace de s’en prendre à tous les autres. Si seulement elle était sans cœur, dénuée de toute empathie pour les autres et avec un cœur de glace, se fichant totalement du sort des autres… Mais Danika n’est pas comme ça et l’homme qui lui fait face l’a bien compris, dès le premier jour. Elle s’appuie sur le rebord de la baignoire et pose sa tête sur son bras tout en observant le guerrier attraper cette hache à laquelle il semble tenir comme à la prunelle de ses yeux. Elle relève les yeux vers lui tandis qu’il évoque l’arrivée de Thjazi et qu’il pose une question à laquelle elle n’a pas à réfléchir très longtemps. Elle n’attend que cela depuis très longtemps, que Thjazi fasse un faux pas et que cela le conduise dans la tombe. Que ce soit Ymir qui l’achève d’un coup de hache ou un autre, un ami ou un ennemi sur le champ de bataille, Danika n’attend que le jour où elle sera enfin délivrée de ce monstre. « Je sais ce qu’il va se passer. » Mais si elle attend ce jour depuis longtemps, elle sait ce que vaut sa vie en comparaison de celle de Thjazi aux yeux d’Ymir. « Il viendra réclamer ce qu’il a marqué comme était à lui et il l’obtiendra. Parce que même si les lois du clan autorisent un autre à lui prendre ses possessions, l’esclave ne vaut rien en comparaison d’un guerrier comme lui. » Même si Thjazi est un abruti, même s’il enfreint les ordres d’Ymir en la cognant comme il le fait, même s’il vient la réclamer comme un vulgaire morceau de viande à son chef… Ymir ne se séparera pas d’un guerrier pour elle. Elle en est persuadée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 567
Inscrit le : 08/05/2017
Crédits : Bazzart/PRD/Tumblr
Célébrité : Clive Standen
Multi-comptes : Chulainn

Ymir
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Everybody has a chapter they don't read out loud. | Ymika  Ven 2 Mar - 14:48





Ymika | Everybody has a chapter they don't read out loud.



Ce n'est ni la peur ni la surprise qu'Ymir lit sur le visage de l'esclave à la question qu'il lui a posée, mais juste une expression proche de la lassitude et de l'acceptation. Ces mois passés à les fréquenter, lui et ses hommes, lui en ont clairement appris beaucoup sur la vie en terres kelowniennes et elle n'est pas bien loin de la vérité. Pourtant, à en juger par l'allure déterminée du guerrier, elle se trompe.

Pour l'avoir vécu, pour avoir subi la vie aux côtés d'un homme ayant tué son père pour se coucher sur sa mère, Ymir n'a aucune notion de valeurs lorsqu'il s'agit d'acquérir ce qu'il désire. Comme cet homme sans honneur qui a pris en traître le grand guerrier plein d'honneur qu'était son père pour se rouler dans la fange avec une mère trop peu préoccupée par son veuvage, Ymir a fini par apprendre lui-même à imposer sa volonté, à commencer par la mort de ces deux individus indignes de respirer son air. Alors, pour un guerrier comme Thjazi, certes efficace mais aux intentions floues et allant vraisemblablement à l'encontre de son chef, la question ne se pose pas : s'il doit lui fendre le crâne pour qu'il comprenne qu'il obtient ce qu'il veut, quand il veut, alors il n'hésitera pas un seul instant.

- Tu le surestimes. Ricane-t-il dans un rictus traduisant tout son mépris pour cet homme dont les ambitions n'englobent rien d'autre que sa petite personne. Il n'a aucune notion de la grandeur de leur clan et, quand il la revendique, c'est dans une fierté vulgaire qui entache ce pour quoi Ymir se bat. Ou peut-être que c'est moi que tu sous-estimes. Ses doigts se détachent du métal froid de son arme alors qu'il s'approche à nouveau de la baignoire pour baisser ses yeux vers la plaisante vision de la guérisseuse qui y est restée. Il ne vaut pas plus qu'un rat crevé, aussi pestilentiel pour l'ennemi que pour nos hommes. S'accroupissant, il imite la jeune femme en croisant ses bras sur les bords de la bassine pour y poser son menton. Et tu sais comme moi qu'il a plus à craindre de moi, que moi de lui.


_________________

BELIEVER


Pain ! You made me a, you made me a believer, believer | Pain ! You break me down, you build me up, believer, believer | Pain ! I let the punches fly, oh let them rain | My luck, my love, my God, they came from... | Pain ! You made me a, you made me a believer, believer |
©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 183
Inscrit le : 13/06/2017
Crédits : (c) Zuz
Célébrité : Aiysha Hart
Multi-comptes : Akeela, Skylar, Noomie & Isaak

Danika
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Everybody has a chapter they don't read out loud. | Ymika  Ven 2 Mar - 22:42


DANIKA + Ymir


EVERYBODY HAS A CHAPTER


Même si Danika garde toujours l’espoir que quelqu’un finisse par mettre fin à la vie de Thjazi, elle sait aussi que ce ne sera pas Ymir qui le fera et encore moins pour elle. Le guerrier vaut bien trop pour la dissidence comparé à elle, qui n’est qu’une esclave parmi tant d’autres et qui, comme Ymir le lui a répété bien souvent ces derniers mois, est facilement remplaçable par une autre. Alors Thjazi peut bien venir frapper à la porte de la demeure ou même la défoncer à coup de hache, Danika sait très bien qu’une éventuelle altercation à son propos n’ira jamais plus loin. Personne de ce clan ne la délivrera volontairement de son bourreau, elle devra attendre qu’il fasse une bourde sur un champ de bataille ou qu’il meurt d’une infection quelque part dans les terres enneigées de Kelowna. Ou qu’il attaque Ymir sur un autre sujet, comme celui plus délicat qu’il a abordé il y a plusieurs mois. Danika a bien compris que parler de l’ancienne chef de clan pouvait mettre Ymir dans un état de rage tel qu’il aurait été capable d’appuyer un peu plus fort la hache sous la gorge de Thjazi. Mais Danika n’est pas folle, elle sait bien que sa propre vie n’influencera pas les gestes d’un quelconque kelownien au sein du clan. Elle n’est rien pour eux, personne n’ira la défendre contre Thjazi et la libérer du monstre qu’il est avec elle.

Perdue dans ses pensées, elle relève néanmoins les yeux vers le guerrier et fronce légèrement les sourcils lorsqu’il parle de son camarade. Elle ne surestime pas Thjazi, elle connait suffisamment le monstre pour savoir qu’il viendra la réclamer, qu’elle soit chez un guerrier lambda ou chez Ymir, et qu’il lui fera payer le fait d’être allé chez un autre alors qu’elle n’en avait pas le choix au départ. C’est toujours comme ça mais elle a appris à s’y faire de toute façon. Elle observe l’homme se mettre à sa hauteur tout en écoutant ses paroles et ne peut s’empêcher d’esquisser un petit sourire en coin. Il n’y a pourtant pas de quoi rire mais entendre Ymir rabaisser autant celui qui se considère comme son maître lui fait un bien fou. Elle en aurait des choses à dire sur lui mais elle tient toujours sa langue de peur de prendre de nouveaux coups. Elle a même appris à ne plus faire entièrement confiance aux autres esclaves et encore moins à celles présentes sur les terres kelowniennes depuis de nombreuses années. Mais de toute façon, à part à Taslyn, Danika ne parle quasiment plus aux autres qui la considèrent comme privilégiée, comme une ennemie. Mais même si elle tient sa langue, l’homme face à elle sait qu’elle veut la mort de Thjazi depuis le premier jour et qu’elle n’attend que cela, à défaut de pouvoir lui trancher la gorge elle-même. Elle l’aurait fait, si elle n’était pas sûre d’en payer le prix par la suite, d’être responsable de la mort de plusieurs innocents. Elle l’aurait fait à plusieurs reprises même, si elle en avait eu le courage et la force. Mais Thjazi ne l’a jamais craint une seule seconde, trop persuadé de l’avoir suffisamment domptée pour qu’elle lui soit loyale. Il en a la preuve aujourd’hui alors qu’elle lui montre qu’elle préfère aisément se trouver dans la demeure d’Ymir malgré ses menaces et ses coups plutôt que de retourner chez lui.

Elle observe le guerrier et laisse glisser son index sur le bras de celui-ci, songeuse. Peut-être que si Thjazi était assez idiot pour passer cette porte et venir la réclamer à nouveau, provoquer son chef sur un sujet bien plus délicat que la vie de son esclave, peut-être qu’elle aurait une petite chance de le voir payer pour tout ce qu’il a pu lui faire durant ces derniers mois. Elle relève les yeux vers Ymir, consciente qu’elle espère énormément à ce moment et que sur quelques mots mal placés, elle pourrait être délivrée de son bourreau. « Alors j’espère qu’il passera la porte pour venir me chercher. » Et le plus tôt possible.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 567
Inscrit le : 08/05/2017
Crédits : Bazzart/PRD/Tumblr
Célébrité : Clive Standen
Multi-comptes : Chulainn

Ymir
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Everybody has a chapter they don't read out loud. | Ymika  Sam 3 Mar - 22:23





Ymika | Everybody has a chapter they don't read out loud.



Le doute est lisible dans le regard de la guérisseuse et, s'il en comprend la cause, le guerrier n'en éprouve bien évidemment aucune empathie. Il a une idée assez claire de ce qu'elle a pu voir de ce puant personnage qu'est Thjazi, mais sait aussi ce dernier toujours prompt à se faire plus imposant qu'il ne l'est pour intimider ce qu'il peut atteindre.

Le contact spontané de l'index de la jeune femme sur son bras électrise de nouveau le kelownien qui, dans un sourire satisfait, savoure sa victoire. Son contentement se lit sur ses lèvres comme dans son regard alors qu'il sait s'être accaparé cette femme sans ne plus avoir à user de la force sur elle. Sans l'avoir rendue aussi docile qu'une pauvre bête de bât, entre autres raisons parce qu'il s'en lasserait rapidement, il est parvenu à en obtenir de plaisantes initiatives qu'il compte bien rendre plus nombreuses dans les temps à venir.

Son sourire s'élargit aux mots qu'elle prononce, comme la dernière touche sur le sommet de sa réussite, alors qu'elle n'attend que de voir débarquer celui qu'elle veut le voir remplacer. D'un geste vif, il plaque une main à l'arrière du crâne de sa favorite qu'il entraîne à lui dans un baiser aux saveurs de cette promesse qu'il glisse entre leurs lèvres dans un murmure :

- D'ici la fin de la nuit, je suis ton nouveau maître.


_________________

BELIEVER


Pain ! You made me a, you made me a believer, believer | Pain ! You break me down, you build me up, believer, believer | Pain ! I let the punches fly, oh let them rain | My luck, my love, my God, they came from... | Pain ! You made me a, you made me a believer, believer |
©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 183
Inscrit le : 13/06/2017
Crédits : (c) Zuz
Célébrité : Aiysha Hart
Multi-comptes : Akeela, Skylar, Noomie & Isaak

Danika
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Everybody has a chapter they don't read out loud. | Ymika  Sam 3 Mar - 23:10


DANIKA + Ymir


EVERYBODY HAS A CHAPTER


Même si Danika souhaite la mort de Thjazi depuis plusieurs mois à présent – depuis le premier jour de sa capture même – elle sait aussi qu’elle ne sera jamais réellement libre, même si celui-ci venait à mourir. Et de préférence dans d’atroces souffrances. Elle ne pourra pas quitter ces terres uniquement avec la mort de celui qui se revendique comme son maître, un autre prendra forcément le relai pour se l’approprier. Mais Danika s’est toujours dit que rien ne pourrait être pire que Thjazi et qu’elle trouverait quand même un peu de réconfort dans la mort de son bourreau, même si elle venait à devenir l’esclave d’un autre guerrier de la dissidence. Et ses différentes rencontres avec Ymir ces dernières semaines lui ont prouvé que tous n’étaient pas les mêmes et que Thjazi était sans doute le pire dans le petit tas de guerriers. Certes, Ymir est aussi un kelownien, un guerrier qui vole des vies – et sans doute même celles de son propre peuple – et s’il la rabaisse le plus souvent en lui rappelant son statut d’esclave, il n’a jamais levé la main sur elle comme Thjazi peut le faire depuis des mois à présent. Alors elle y voit un avantage, une sorte de petite liberté qu’elle pourrait avoir si Ymir venait à utiliser son arme sur son guerrier.

Elle est surprise par son geste mais ne dit rien, écoutant ces paroles qu’il prononce dans un murmure. Une petite partie d’elle apprécie cette sorte de promesse qu’il est en train de lui faire, de se voir enfin libérée de son bourreau, mais une autre relève le petit mot qu’il a utilisé. Il joue avec elle encore une fois parce qu’il sait qu’elle n’aime pas ce mot et qu’elle ne l’utilisera jamais. Elle ne l’a jamais fait pour l’autre et jamais elle n’utilisera ce mot, pour qui que ce soit. « Tant que ce mot n’a pas à traverser mes lèvres. » Elle sait très bien que s’il lui ordonnait en y rajoutant d’éventuelles menaces, elle n’aurait pas le choix mais elle préfère se dire qu’elle l’a encore pour le moment. Elle recule doucement son visage puis se penche par-dessus le rebord de la baignoire pour attraper du bout des doigts ce drap qu’il a utilisé un peu plus tôt. Elle se relève alors pour se draper dans le tissu en lin avant de sortir de la baignoire à moitié vide et à moitié froide. « Alors je suppose que je dors ici cette nuit. » Elle baisse les yeux vers Ymir. Que l’autre vienne la chercher s’il veut la récupérer.
Revenir en haut Aller en bas
 
Everybody has a chapter they don't read out loud. | Ymika
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: Kelowna :: Port Victoire-
Sauter vers: