AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
INTRIGUE : Ca avance du côté de l'intrigue. N'hésite pas à aller t'inscrire au prochain sujet commun, par ici !
Partagez
 

 [Aramis - Cassian] I knew you were trouble

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
– Invité –
(#) [Aramis - Cassian] I knew you were trouble  [Aramis - Cassian] I knew you were trouble  EmptyVen 1 Sep - 4:02


An 150
Début du VIe mois

La Citadelle avait quelque chose d’étourdissante pour ce petit Orketa qui venait tout juste d’y mettre les pieds. C’était tellement différent de sa belle capitale toute cachée par les branches des hauts arbres de la forêt... Ses airs calmes n’auraient pas trompés ceux qui le connaissaient vraiment bien. Heureusement, personne ici ne le connaissait vraiment. Les regards qui se posaient sur lui étaient simplement curieux. On savait probablement qui il était. Personne n’en ferait de grands mystères. Mais il se demandait à quel point Rylian avait vraiment merdé... et à quel point on savait donc pourquoi il ne tiendrait plus sa place de conseiller et serait remplacé par un si jeune homme. Ainsi, il ne connaissait pas la portée des potentiels commérages. C’était peut-être mieux ainsi. De toute façon, Aramis en avait beaucoup à voir et son regard ne cessait de scruter les environs, d’ailleurs, curieux qu’il était. C’était sa nature curieuse qui l’avait poussée à une carrière d’érudit et c’était donc elle qui l’avait entraînée jusqu’à la Citadelle. Comme on dit, curiosity killed the cat...

L’attente aurait pu être relativement tranquille. L’homme qui était jusque là en tête de la petite expédition était parti porter les chevaux à l’écurie sous promesse de revenir rapidement. Alors Aramis ne bougeait pas. Enfin... jusqu’à ce qu’une exclamation le fasse sursauter de par sa force. Il ne se sent pas particulièrement interpellé. Qui voudrait lui parler, surtout de cette façon presque trop familière, ici ? Il n’était encore personne. Il venait tout juste de débarquer, quelques minutes plus tôt. Toutefois, si l’Orketa tourne la tête c’est que l’exclamation avait vraiment su le surprend et attirer son attention, comme plusieurs autres personnes autour de lui. Et c’est là qu’il constate l’horreur. Non seulement c’était bel et bien lui qui était visé, mais il connaissait effectivement ce type. Enfin... vite fait... Dieu... Aramis a un regard derrière lui. Il avait espéré, pendant quelques secondes, qu’il trouverait peut-être quelqu’un là. Que ce quelqu’un se serait mérité l’attention du voyageur (qui avait des airs de clandestin, selon Aramis !). Mais il n’en était rien. Se tenait derrière lui de l’air et un peu de poussière, rien de plus.

Alors la réaction du jeune conseiller en devenir est immédiate : il essaie de se sauver ! Mais il est déjà trop tard. Sa surprise aura eu le meilleur de lui... et il grogne alors que Cassian se pose comme une fleur devant lui. Mais ce n’était pas possible...! Combien de temps depuis qu’il avait poussé sa chance jusqu’à Alon, ce sale pirate d’eau douce ? Il aurait bien pu ne pas le reconnaître, tant qu’à ça !

« Cassian. », grogne doucement Aramis sans quitter l’homme du regard. Oh, c’était un bel homme... pour qui aimait le style négligé, sûrement. Comment ce type pouvait-il constamment avoir l’air joyeux ? Ne voyait-il pas dans le regard en amande de son vis-à-vis que ce dernier aurait bien aimé qu’il disparaisse ?? « Quel bon vent t’amène par ici... dans cette rue... juste devant moi... »

Il aurait peut-être dû prétendre ne pas le connaître. Habituellement, Aramis était beaucoup plus futé et rapide que ça. C’était frustrant de constater que l’imprévisibilité de cet homme le rendait aussi confus ! D’ailleurs, le jeune homme pince un peu ses lèvres en coeur, signe que rien dans ce petit échange ne lui plaisait. Et pourtant, il finissait toujours par trouver un petit côté attachant à Cassian. C’était très, très bête. Ça lui passerait vite !

« Je suis attendu. », déclare soudainement Aramis tout en relevant le menton dans une attitude princière qui n’était calculée qu’à moitié, l’autre moitié tenant de quelque chose d’un peu trop naturel ! Mais bon... en attendant, il reste sur place, mal à l’aise. Il ne pouvait aller nulle part, sinon son fidèle guerrier orketa ne le retrouverait pas et il se perdrait bêtement ! « Sous peu. Je suis attendu sous peu. Je ne pourrai pas tenir la conversation bien longtemps. »

Bon. C’était une pirouette de rattrapage potable. Décidément, quelle journée...
Revenir en haut Aller en bas
 
[Aramis - Cassian] I knew you were trouble
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Flood & cie :: Les archives du forum :: Archives des rps-
Sauter vers: