AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
lumière sur un pv attendu :
MENELAS
42 ans ▬ chef du clan Askhadi depuis 3 ans
attendu par son peuple ainsi que par Chronos, Akeela, Skylar, Uriah, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Santiago Cabrera (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
URIAH
35 ans ▬ chef du clan Shisayo depuis 20 ans
attendu par son peuple ainsi que par Brenna, Gaya, Akeela, Skylar, Ménélas, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Jake Gyllenhaal (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
SALEEM
20 ans ▬ apprenti de l'Ipa envoyé par le clan Sengoli
attendu par les sengolis mais aussi par Akeela, Skylar, Augias, Shirin, Lucy & Caleigh
avatar proposé : Marco Ilsø (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
GAYA
30 ans ▬ chef des guerriers du clan Shisayo
attendue par son peuple ainsi que par Uriah, Akeela, Skylar, Ménélas, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Ellen Hollman (négociable) ▬ plus d'infos par ici
Partagez | 
 

 Conseil des esprits ❅ Oldarik

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 388
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Conseil des esprits ❅ Oldarik  Sam 9 Sep - 19:03


Conseil des esprits


❅ Oldarik – Fin de Sumanas ❅

La première entrevue avec l’Ipa s’est plutôt bien passée. Akeela est plus jeune, mais elle est intelligente et de toute évidence emplie de sagesse. Elle semble savoir ce qu’elle veut et surtout savoir ce qu’elle fait. Karrah a apprécié cette visite, cette discussion avec elle. La discussion officielle puis le moment passé plus tard où elles ont pu parler toutes les deux plus calmement sans personne pour les écouter. Karrah a pu prendre un peu plus conscience de la profonde bonté d’Akeela et de son intelligence. Elle n’est pas fragile même si elle peut en avoir l’air. Et la chef kelownienne a aussi profité de sa visite pour aller visiter la citadelle et découvrir ses rues et ses marchés. Elle a même trouvé la plante que Muire lui avait demandé et lui a apporté à son retour.

Depuis, Karrah a continué à diriger le clan d’une main de plus en plus assurée. Elle a même du affronté un guerrier un peu trop insolent dans un village. Elle s’en est bien tirée avec quelques blessures mais l’homme lui, a fini par mourir de ses blessures. Karrah l’a regretté mais elle devait le faire. Et petit à petit à force de conviction, elle commence à convaincre les gens que ça pourrait en valoir la peine. Certains esclaves ont même été libérés. Mais elle sait aussi que les mouvements de la dissidence se durcissent et elle peine à avoir des informations à ce sujet. Elle craint des attaques et des attentats qui mettraient en échec ses projets. Mais elle ne peut pas faire autrement qu’attendre pour le moment.

La rouquine sait qu’elle a encore de nombreuses personnes à convaincre surtout du côté des guerriers. Mais elle survit quoi que tous puissent en penser. Elle n’est pas si fragile et faible que tous l’avaient crié lorsqu’elle est rentrée avec le cadavre de Laëth. Karrah a survécu de nombreuses années dans les terres glacées et elle en a tiré une vraie force. Une force intérieure qu’elle montre à présent pour diriger son clan. A la veille de partir à nouveau pour la citadelle, elle vient trouver Muire pour des derniers conseils. Son arc glissé dans son dos, elle s’avance cherchant la shamane : « Muire ? ». Elle regarde autour d’elle et finalement aperçoit une silhouette plus imposante que celle de la jeune femme qu’elle apprécie tant. Elle fronce les sourcils et penche la tête. Quand il se tourne, elle le reconnaît. C’est Oldarik, celui qui lui a appris à écrire quelques mots et celui à qui elle montrait les esquisses de ses excursions dans les terres glacées. Un ami, de toute évidence même si la rouquine n’en a pas énormément. Elle le regarde avec surprise et prononce : « Oldarik ? » elle marque une pause puis demande : « Qu’est-ce que tu fais là ? ». Passé la surprise c’est un sourire qui se dessine sur son visage. La jeune femme est contente de le retrouver.

_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 103
Inscrit le : 22/08/2017
Crédits : Shiro (avatar) & Crimsonday (signature)
Célébrité : Kit Harington
Multi-comptes : Nemty

Oldarik
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Conseil des esprits ❅ Oldarik  Mer 13 Sep - 17:58

Conseil des EspritsC’était une toute nouvelle vie qui était en train de s’offrir à lui. En fait, depuis qu’il avait fait la connaissance de Muire, sa vie commençait réellement. Il avait commencé à sortir de cette perpétuelle monotonie pour voir un pays du pays, deux fois depuis le début de l’année, même s’il était toujours allé au même endroit, chaque jour devenait une nouvelle chose, une nouvelle aventure. Même s’il ne comprenait pas forcément tout ce que lui disait la Shaman, et qu’il ne voyait pas vraiment ce qu’elle-même percevait, il se sentait relativement mieux. Il n’avait plus cet air triste collé sur le visage, il souriait même bien plus qu’il ne s’en souvenait. Le sourire, ça ne lui était pas forcément quelque chose qui venait naturellement chez lui depuis fort longtemps. Entre autre parce qu’il avait très peu eut l’occasion de le faire jusque là. En somme, Oldarik était comme un enfant en train de découvrir la vie.

Cela ne faisait pas tout à fait un mois qu’il était réellement devenu le disciple de Muire, le jeune homme avait énormément de questions qu’il n’osait pas posé à la Shaman, il devait découvrir certaines réponses par lui-même, et justement, il était encore trop tôt pour qu’il se permette de de se lancer dans ce genre de conversation. Non seulement parce que les réponses risquaient de ne pas lui convenir ou encore parce qu’il se doutait que ce serait trop facile s’il les avait. Prendre le temps de comprendre, d’observer. C’était surtout ce que Muire ne cessait de lui répéter. Arrêter d’interpréter. Sa soif de réponses devrait attendre encore, mais c’était sur la bonne voie.  Pour donc mettre en pratique ce que sa mentor lui disait, et ne s’éloignant pour autant pas de la cabane de cette dernière, Oldarik s’était installé dehors, au milieu même des arbres, quelques feuilles de dessins près de lui et  ses crayons, ne faisant rien d’autre qu’observer. Ce n’était pas quelque chose qui lui était étranger, mais cette nouvelle façon l’était. Il ne faisait plus seulement qu’observer la beauté de la Nature, il constatait à présent. Constatait que rien n’était un hasard, que derrière chaque chose, il y avait les Esprits. Même s’il ne comprenait pas à quoi cela servait de juste observer et d’attendre. Qu’attendait-il au juste ?

Depuis peut-être une ou deux heure, le jeune homme n’avait pratiquement pas bougé, si ce n’est pour bouger ses jambes ou changer de position quand son séant lui faisait mal, couchant sur le papier quelques éléments du paysage qui lui semblait particulièrement beau, en particulier cet oiseau qui était venu donner la becquée à ses petits dans son nid. Des scènes comme ceci assez belles lui avaient été présenté, mais rien qui ne lui permettait de comprendre la démarche de Muire. Cependant, il fut sorti de son observation et de ses questionnements en entendant des pas, et un appel. Une voix féminine dont le timbre lui disait quelque chose. Oldarik se leva en laissant là ses dessins, plissant quelque peu les yeux à l’approche de la personne. Il lui fallut un petit moment pour la reconnaître, et ne cacha pas vraiment sa surprise en réalisant qui venait leur rendre visite.

« Karrah ! »

Voilà des années qu’il ne l’avait pas vu ! La dernière fois qu’il avait vu remontait à avant son rite de passage et avant qu’elle ne devienne la chef de clan de Kelowna. C’était l’époque où elle passait dans son village de temps en temps et où elle lui montrait ses croquis des endroits où elle allait et lui lui apprenait des mots à écrire. En somme, il avait commencé à apprendre à écrire à son chef. Il avait là de quoi être fier. Le jeune homme se rapprocha aussitôt d’elle, particulièrement surpris, mais également très heureux de la revoir et rit légèrement en jetant un coup d’œil autour d’eux.

« Et bien, je suis le disciple de Muire. Je l’ai rencontré il y a quelques mois, mais je suis à ses côtés depuis peu. Et toi, que viens-tu faire ici ? »

Oldarik avait en réalité énormément de question pour la jeune femme, à l’époque où ils se connaissaient, il avait été loin de s’imaginer qu’elle deviendrait chef, il voulait également la féliciter pour ce qu’elle commençait à entreprendre pour le clan, surtout qu’il savait qu’elle n’était pas soutenu par tout le monde. La dissidence, il en avait entendu parler, il soupçonnait même que sa famille soit de ce côté-ci, mais ce n’était pas un sujet pour lequel il s’inquiétait.

« Muire n’est pas là, elle est partie en ville, mais je crois qu’il reste du thé de chardon si tu veux entrer. »

Le jeune homme la quitta pour aller ramasser ses affaires et poussa la porte de la cabane de Shaman d’un grand coup d’épaule pour pénétrer à l’intérieur et s’approcher du foyer. L’infusion devait être froide, mais c’était toujours ça.© 2981 12289 0

_________________

I juste want to understand the wolrd
and find my place.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 388
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Conseil des esprits ❅ Oldarik  Ven 15 Sep - 19:12


Conseil des esprits


❅ Oldarik – Fin de Sumanas ❅

Quelle n’est pas la surprise de la jeune femme lorsqu’elle aperçoit Oldarik près de la cabane de Muire. Il semblait absorbé dans la contemplation de la nature, ce qu’elle comprend parfaitement. La nature est belle, grandiose. Karrah a passé de nombreuses heures à l’observer : enfant, quand elle cherchait des endroits où se cacher, adolescente quand elle apprenait la chasse avec son oncle, adulte quand elle traquait ses proies. Pour un chasseur la connaissance de la nature est primordiale. Elle regardait et observait tout ce qu’elle pouvait : les lieux de vie, la météo, les animaux en eux-mêmes. Elle observe l’homme qui lui fait face avec un sourire. Cela fait des années qu'elle ne l'a pas vu. Il a changé sur certaines choses, mais elle n’a aucun mal à le reconnaître. Face à sa surprise et à ses paroles, il rit. Elle ne s’en offusque pas et lorsqu’il lui répond, elle l’écoute et est à nouveau surprise. « Muire a un disciple ? » elle penche la tête étudiant l’information avant de finalement dire autant pour lui que pour elle-même : « L'apprentissage va être passionnant... ». Réellement, elle le pense. Muire est fascinante. Elle a une sensibilité et une façon de percevoir le monde qui fascinent Karrah. Elle a tellement de question à lui poser, mais elle est bien contrainte de se limiter. La pauvre shamane ne saurait plus réellement où donner de la tête. Elle reprend la parole pour lui expliquer ce qui l’amène : « Eh bien, je viens parfois écouter ce qu'elle perçoit du monde, chercher des conseils. Et j'apprécie sa compagnie ». Oui, Karrah apprécie la compagnie de Muire. C’est étrange, mais c’est comme ça. Elle trouve en elle un certain réconfort.



Il lui propose ensuite d’entrer. Elle sourit et répond : « Avec plaisir ». Elle l’observe donner le grand coup d'épaule qui permet d’ouvrir la porte, un peu dure à persuader de s’ouvrir. Elle pénètre ensuite dans la cabane, connaissant un peu le lieu. Même si Muire vient souvent à Karrah, il lui arrive de venir jusqu’à Brinim. Elle venait pour Losran. Maintenant, elle vient pour la shamane. Elle inspire discrètement, respirant l’odeur qui déjà réussi à l’apaiser. Elle sourit à l’idée de boire à nouveau du thé de chardon, boisson particulière mais néanmoins bonne dont Muire vante les mérites. Les plantes. Elle est curieuse de connaître l’histoire d’Oldarik : comment en est-il arrivé là ? Comment l’a-t-il rencontrée ? Oui, Karrah est curieuse. Finalement, elle demande : « Comment t’es-tu retrouvé à devenir le disciple des esprits ? ». Elle fait le tour de la cabane, machinalement, avant de déposer son arc dans le coin dans lequel elle le pose toujours puis se tourne à nouveau vers lui : « J’imagine que cela te correspond mieux, n’est-ce pas ? ». Elle est quasiment sur que cela sera le cas, elle le connait un peu et se doute qu’il trouvera une plus grande harmonie ici que partout ailleurs. Elle est cependant inquiète de la réponse. Elle aimerait qu’il soit heureux. Elle sourit avec douceur et bienveillance, mais son regard brille d’une force et d’une détermination nouvelle, différente de celle qui animait la chasseresse par le passé.

_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 103
Inscrit le : 22/08/2017
Crédits : Shiro (avatar) & Crimsonday (signature)
Célébrité : Kit Harington
Multi-comptes : Nemty

Oldarik
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Conseil des esprits ❅ Oldarik  Lun 18 Sep - 17:03

Conseil des EspritsLe jeune Kelownien raviva les cendres dans le foyer avec une fine tige faisant office de tisonnier pour réchauffer un peu l’infusion au fond de du petit chaudron et la versa dans une de ces cornes qui servaient de tasse. Il la laissa s’installer pour ensuite lui donner le thé, s’installant machinalement par terre en tailleur. Il y avait bien le fauteuil en bois de cerf de Muire, mais Oldarik préférait lui laisser ce siège. Et en étant face à sa chef de clan, il voulait lui laisser la possibilité de s’asseoir là-dedans. De toute façon, de manière générale, il préférait être par terre. En entendant les questions de Karrah, le jeune homme sourit et haussa les épaules.

« En fait… je suppose que tu es au courant qu’à mon retour chez moi… ça n’a pas été la joie, mes parents m’ont mis à la porte. Du coup, j’ai vagabondé un peu partout pendant quelques temps, jusqu’à décider de me poser à Brinim. J’ai passé pas mal de temps à construire mon temps, ça tient par la bonne volonté des Esprits, mais au moins j’ai un toit. Et en fait… un jour en ville, je l’ai entendu parler à qui voulait bien l’écouter des Esprits. Plusieurs fois je suis venu l’écouter sans lui parler vraiment, je ne savais déjà pas vraiment comment l’aborder, et parce que je voulais en savoir plus sur tout ça. Finalement, je suis allé la voir, je lui ai proposé de devenir son disciple. Je te passe les détails, mais c’est juste récemment qu’elle m’a prit comme disciple. »

Oldarik détourna le regard quelques secondes en faisant une légère grimace. Maintenant, il trouvait cela assez drôle la manière dont Muire l’avait testé, mais sur le moment, il avait quand même été agacé, irrité. Pour sûr, sa patience avait été mise à l’épreuve. Enfin, ce n’était pas pour autant qu’il en voulait à la Shaman, c’était pour ainsi dire normal qu’elle teste ses capacités et ses limites, qu’elle voit s’il était capable de la suivre. Et il était assez fier d’avoir réussi. Glissant ses mains sous ses genoux, le jeune homme reposa son regard sur Karrah pour poursuivre son petit récit et répondre totalement à ses questions, sentant bien la bienveillance de cette dernière, similaire à celle qu’elle avait quelques années auparavant. Certaines choses ne changeaient pas.

« C’est ce qui me correspond le plus, oui. Et Muire me laisse la possibilité d’écrire un livre sur les Esprits. Quelque chose qui pourra alors être passé de main en main, comme elle le dit elle-même, qu’elle puisse être à plusieurs endroits au même moment. En fait, depuis mon rite de passage… Je me suis rendu compte que… l’humain n’était pas le véritable maître de son existence. Il y a des choses qui nous dépassent. En étant disciple des Esprits, je sais que je suis en chemin pour répondre à toutes les questions que j’ai. Et puis… je peux faire quelque chose qui me plaît dans la vie. Mes passions vont pouvoir être utiles à ce que je fais. Quelque part, je sens que je vis pour la première fois. »

Souriant d’autant plus, Oldarik garda le silence quelques temps, peut-être le temps de laisser à sa chef d’assimiler tout ça, après toutes ces années, et alors qu’il était prévu pour lui de devenir un guerrier, elle le savait et à cette époque, le jeune homme n’avait pas émis de refus, ce n’était peut-être pas évident de le voir se tourner vers les Esprits.

« Et toi alors ? Comment vas-tu ? Comment est-ce que tu arrives à gérer… tout ça ? »© 2981 12289 0

_________________

I juste want to understand the wolrd
and find my place.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 388
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Conseil des esprits ❅ Oldarik  Mar 19 Sep - 15:06


Conseil des esprits


❅ Oldarik – Fin de Sumanas ❅

Karrah fait le tour de la cabane respirant l’odeur de celle-ci avec plaisir tandis que son ami ravive les cendres et fait chauffer le reste du thé. Le fameux thé au chardon que Karrah a goûté pour la première fois peu de temps après son retour avec le corps sans vie de Laëth. Pour l’aider à guérir de ses propres blessures. Bien sûr, c’est plus réconfortant qu’autre chose. Peut-être bien que le chardon a des vertus comme cette plante qu’elle a découvert à la citadelle qui permet de soigner les blessures mais surtout de soigner les gerçures. Karrah récupère sa corne et enroule ses doigts autour de celle-ci sentant la chaleur s’y répandre puis finalement prend place en face de lui. Chef ou pas, elle ne s’installe pas dans le fauteuil de Muire qu’elle respecte bien trop pour cela et préfère le sol, à même hauteur qu’Oldarik. Lorsqu’il commence à lui expliquer, elle l’écoute puis profite de son interruption pour dire : « J'ai entendu parler de cela oui » et elle le déplore bien sûr, même si cela n'est pas de son fait et qu'elle n'aurait pas pu avoir d'influence dans tout cela. Elle reprend : « Mais j'imagine que c'était dans l'ordre des choses, rien n'arrive par hasard ». Oui, Karrah l'a accepté. Mais cela est parfois étrange de parler de tout cela. Et à le voir grimacer, Karrah ne peut imaginer à quel point les détails ont dû être important. Les détails sont toujours importants avec Muire. La shamane est passionnante, fascinante, toute en nuance.

A nouveau, il reprend la parole et Karrah écoute. La rouquine reste silencieuse, posant un regard curieux sur le jeune homme, souriant même un peu avant de lui dire : « Eh bien je ne sais pas si tu obtiendras les réponses à toutes tes questions, mais en tout cas tu es en bonne voie pour essayer et c'est la meilleure place que tu aurais pu trouver pour les obtenir, en effet ». Il n’obtiendra peut-être pas toutes les réponses car les hommes ne savent pas tout. Ils ne sauront jamais tout et c’est ce qui fait la beauté de la vie selon elle. Mais Oldarik peut essayer d’accéder à une plus grande compréhension de ce monde et de la façon dont il fonctionne. Karrah l'envie. Il est à sa place, il est heureux et épanoui. Elle l’était jadis. Mais le récit du jeune homme est déjà terminé et Karrah le sait, le reste de la conversation pourrait être plus difficile. D'ailleurs, il lui pose des questions assez vite sur sa situation actuelle et la façon dont elle arrive à le gérer. Karrah le regarde un moment, restant silencieuse. Elle sait qu'elle peut avoir confiance en Oldarik. Elle le connait depuis bien assez longtemps pour cela. Tout comme elle ne craint pas de s'exprimer librement devant Muire qui lui inspire confiance. Pourtant, la jeune femme n'est pas la dernière à être méfiante. Elle finit par soupirer et dit : « Je ne penses pas réussir à le gérer ». Oh bien sûr, elle survit, elle réussit à s’imposer. Mais elle fait semblant. Karrah déteste avoir à lever une épée pour affronter un guerrier un peu trop effronté. Elle reprend la parole pour dire : « Pour tout dire j'ai l'impression d'être dépassée par tout ça ». A nouveau, elle marque une pause, un peu lasse finissant par ajouter : « Je crois que je comprends mieux ce que tu devais éprouver avant de rencontrer Muire. Les terres glacées me manquent, tout était plus facile. Je n’avais qu’à chasser et commercer, rester seule à ma guise, être libre. Aujourd'hui, où que se pose mon regard je ne vois que des responsabilités et du danger... ». Parce qu’au-delà des responsabilités, il y a aussi le danger. Chaque pas est guetté par des centaines de haches et d’épées, pas très engageant comme destin.


_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 103
Inscrit le : 22/08/2017
Crédits : Shiro (avatar) & Crimsonday (signature)
Célébrité : Kit Harington
Multi-comptes : Nemty

Oldarik
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Conseil des esprits ❅ Oldarik  Ven 22 Sep - 16:31

Conseil des EspritsIl y avait quelque chose d’agréablement surprenant de voir que Karrah s’était assise elle aussi par terre. Dans cette position, ils étaient égaux. Et ce n’était pas quelque chose qu’il associait à des chefs de clan, ou tout du moins pour les chefs de Kelowna. Sauf que la chef de clan maintenant était  Karrah, et Karrah, pour lui, n’était pas quelqu’un qui profitait d’une supériorité quelconque. Elle qui était toujours heureuse d’être libre comme l’air, il y avait de quoi déchanter avec tout ce qui lui tomber dessus depuis plusieurs mois déjà. C’était pour ainsi dire rassurant de la voir s’asseoir en face de lui, à même le sol de la cabane de Muire, de voir que même là, il n’y avait aucun signe de dominance quel qu’il soit. Ils étaient simplement deux vieux amis qui se retrouvaient après toutes ces années. Oldarik l’écouta donc parler, réalisant petit à petit à quel point la jeune femme n’était vraiment pas prête pour ça. Du peu d’informations qu’il avait eu là-dessus, Karrah avait ramenait le corps sans vie de la précédente chef, Laëth, et personne, à part la principale intéressée, ne savait ce qui s’était passé. Des souvenirs qu’il avait de la jeune chasseuse, elle n’était pas intéressé par la politique du clan, et encore moins envieuse de qui que ce soit, elle faisait sa petite vie. Peut-être que les choses avaient changé entre temps, les gens changeaient, ce n’était pas une légende, mais le jeune homme avait quand même beaucoup de mal à croire qu’elle aurait pût être capable de ça. Non pas qu’il regrettait Laëth, Karrah ne serait de toute façon pas aller tuer la chef pour prendre sa place, c’est tout.

Relevant un peu les genoux, il posa ses coudes dessus, se penchant un peu en avant vers la jeune femme alors qu’elle avait à présent terminé, tous les deux conservant alors le silence. Il était difficile pour Oldarik de trouver les bons mots pour la rassurer. Ce qu’elle faisait pour le clan, il trouvait ça formidable. Il n’avait vu que très peu le monde extérieur, les autres clans, mais quelques rencontres avaient suffit pour lui faire comprendre que la façon dont il voyait son clan, barbare, sanguinaire et violent, était bien l’image que tout le monde avait. Et que pourtant, malgré cette image, on pouvait trouvé des personnes pourtant peu avides de violence telle que Muire, Karrah ou lui. Et même si son clan lui paraissait malgré tout étranger, il n’appréciait pas pour autant ce danger qu’ils représentaient, cette hostilité dont ils faisaient preuve, mais si là encore, c’était à raison. Elle faisait beaucoup pour bouger les choses. Avec un faible sourire, le jeune homme tendit la main pour la poser sur les siennes, se voulant le plus rassurant possible.

« Sache que tu auras toujours mon soutien. Et celui de Muire aussi, mais ça, je suppose que tu le sais. Je sais bien que ça ne fait rien contre des coups d’épées ou des coups de haches, mais c’est toujours bon pour chasser les mauvaises pensées. Tu n’es pas toute seule. Tu fais avancer le clan. J’espère que Kelowna pourra entrer dans l’alliance grâce à toi. Tu élèves le clan, d’après moi. Et ça, c’est beaucoup. »

S’il avait été un guerrier, Oldarik aurait volontiers combattu à ses côtés, l’aurait défendu, ou tout du moins se montrer, avec ses armes et ses muscles. A son échelle, tout ce qu’il pouvait faire c’était être là pour elle, convaincre ceux qui voulaient bien l’entendre parmi les plus bornés que leur chef était probablement la meilleure qu’ils avaient eut depuis longtemps. Ce serait toujours ça. Il relâcha ensuite sa main, pour se lever, mais cette fois pour se servir de l’eau, et vaguement il eut l’idée de faire une infusion aussi. Mais par peur de gâcher les plantes, il s’abstint.

« Je ne serais pas de grand conseil comme notre Shaman. Tout ce que je peux te conseiller de faire, c’est de continuer ce que tu fais, de faire ce que tu penses être le plus juste pour le clan. Même s’il y en a qui désapprouvent, je sais qu’il y en a aussi pour que la paix perdurent. Il y a encore beaucoup de choses dans le monde que nous ignorons, il faut mieux nous serrer les coudes. »©️ 2981 12289 0

_________________

I juste want to understand the wolrd
and find my place.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 388
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Conseil des esprits ❅ Oldarik  Mer 27 Sep - 18:16


Conseil des esprits


❅ Oldarik – Fin de Sumanas ❅

Il reste silencieux un instant, respectant le silence de la rouquine. Elle est reconnaissante de cela, d’une certaine façon. Il a toujours été bienveillant et plutôt ouvert. Toujours doux, surement trop pour leur clan. Mais elle appréciait sa présence pour cela. Elle l’appréciait pour tout ce qu’il était et qui le différenciait de la plupart des gens de leur clan. Parce qu’elle trouvait une certaine paix en lui, qu’elle se reconnaissait en partie en lui. Même si la jeune femme a toujours été un peu plus dure que lui. Moins bienveillante, moins patiente. Elle a été chasseresse, elle a tué des êtres vivants et même si elle a essayé de le faire avec respect, elle a quand même pris des vies. Et aujourd’hui, elle a pris une vie humaine. Elle a pris la vie de Laëth. Et elle a blessé des guerriers trop insolents. Elle change. Elle devient plus forte. Mais elle n’oublie pas sa volonté de paix, elle n’oublie pas toutes les valeurs qu’elle voudrait instaurer dans son clan. Et lorsqu’il commence à lui répondre, elle l’écoute.

Silencieusement, elle l’écoute et le regarde avec sa douceur habituelle. Cette douceur qu’on lui reproche mais qui fait d’elle quelqu’un de profondément humaine. Elle sourit un peu à mesure qu’il continue à parler et lorsqu’il se lève pour aller se servir de l’eau, elle le regarde faire. Elle-même boit quelques gorgées de sa tisane. Elle garde ses mains enroulées autour de sa corne puis finalement lui dit : « Merci... ». Dans un premier temps, elle se contente que ce de simple petit mot. Puis, elle retrouve le silence, regardant la cabane. Elle regarde son arc posé dans un coin. Elle se rappelle comme elle aimait encocher des flèches et se mettre en chasse. Aujourd’hui, elle ne peut plus réellement aller chasser. Elle repose son regard sur Oldarik : « Il n'y a pas besoin de savoir repousser les épées et les haches. Parfois, les mots sont les meilleurs des alliés. Il est vrai que parfois, se sentir soutenu est ce qui peut nous aider à affronter ce qui nous paraît insurmontable ».

Elle le regarde avec un sourire léger accroché aux lèvres. Elle reprend la parole pour dire : « Et tout ça... ça a l'air d'une immense étendue de glace qui s'étend à perte de vue et que je dois traverser pour survivre, mais à chaque fois que j'avance, j'ai l'impression que les étendues plus clémentes s'éloignent d'autant ». C’est un peu comme un immense désert. Parfois, elle a l’impression d’être épaulée et parfois elle se sent seule. Infiniment seule et elle n’arrive pas à remonter la pente. Elle voudrait s’arrêter et attendre, jusqu’à ce qu’elle ne meure glacée. Mais elle trouve encore la force d’avancer. Grâce à sa famille. Et alors qu’elle se tient assise par terre en face d’n vieil ami, elle se rend compte que sa famille soit plus grande qu’elle ne le penserait. Elle lui dit : « Je suis vraiment heureuse de te revoir, Oldarik. ». Oui, elle l’est. C’est une chance de pouvoir le revoir, de le savoir en vie et en bonne santé. Et surtout entre de bonnes mains. Oui, elle sait que Muire prendra soin de lui. Puis, elle lui dit : « Et ne soit pas trop dur avec toi-même. Tu es déjà de bons conseils. Et je ne doute pas qu'un jour, tu sois aussi sage que Muire. Le chemin sera peut-être long, mais tu n'es pas tout seul, toi non plus. Nous sommes deux à présent à traverser cette étendue glacée ». Celle dans laquelle elle a l'impression d'être piégée. Même si celle d'Oldarik sera probablement bien moins hostile que celle de Karrah. Peut-être que cela rendra la sienne moins dure, qui sait ?


_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 103
Inscrit le : 22/08/2017
Crédits : Shiro (avatar) & Crimsonday (signature)
Célébrité : Kit Harington
Multi-comptes : Nemty

Oldarik
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Conseil des esprits ❅ Oldarik  Lun 2 Oct - 1:02

Conseil des EspritsAssis face à sa chef de clan, la corne en guise de tasse en main, Oldarik ne put contenir son sourire. S’entendre dire qu’elle était heureuse de le revoir et qu’en plus elle croyait en lui et en sa capacité de devenir aussi sage que Muire, il y avait là énormément de réconfort. Si elle même trouvait que cette la meilleure voie qui lui correspondait, si elle trouvait que malgré tout, ses pseudos conseils pouvaient lui apporter quelque chose, il y avait alors bien de l’espoir. Même s’il se sentait bien mieux avec la Shaman, il ne se sentait pas pour autant à sa place. Il n’était pas… cette nouvelle position, si on pouvait l’appeler ainsi ne lui apportait pas autant de confort et de réconfort qu’il l’aurait imaginé. Les choses étaient encore trop floues, trop nouvelles et incompréhensibles pour l’instant. Seul le temps pourrait le dire. Et les encouragements de Karrah lui faisaient vraiment chaud au cœur. Dans un sens, ils étaient tous les deux face à une situation nouvelle et inconfortable. Sauf que l’un avait choisi sa situation, et pas l’autre. Prenant une profonde inspiration, le jeune homme fini par reprendre la parole avec un sourire un peu moins tendu, tendu après cette conversation et son manque de capacité à la rassurer.

« Moi aussi je suis heureux de te revoir, tu sais. Après toutes ces années, c’est… réconfortant de te voir. Tu es la seule véritable avec qui j’ai pût avoir de véritable conversation et la seule qui ne m’ait pas jugé au premier coup d’œil. »

Son sourire se fit quelque peu nostalgique alors qu’il repensait aux premiers contacts qu’ils avaient eut. La surprise avait surtout était de rigueur plus que le jugement. C’était l’époque encore où il avait quelque peu laissé le dessin pour commencer l’écriture et son livre sur l’art martial de Kelowna. L’époque où quand il n’était pas obligé de s’entraîner, il était en pleine nature pour réfléchir, quelque fois dessiner, mais surtout écrire au calme. La jeune femme avait été curieuse de le voir faire. Alors qu’il était perdu dans ses pensées, Oldarik eut un léger rire en se souvenant des mots qu’il lui avait appris à cette époque. « Arc », « chasse », « neige ». Des mots qui lui étaient venu assez facilement en l’observant et en apprenant où elle aimait allait.

« Est-ce que tu arrives toujours à écrire les mots que je t’avais appris ? Si tu veux, je pourrais t’aider encore à ce niveau là. Enfin, si tu en as besoin. Ce n’est pas quelque chose que je me vois proposer à Muire, encore que si elle le voulait, je le ferais, mais en tant que chef, tu pourrais avoir besoin d’écrire des messages aux autres chefs ? »

Il se doutait bien qu’elle n’avait pas forcément trop de temps à consacrer à l’écriture, et qu’elle ne viendrait pas à Brinim exprès pour ça, mais pourquoi pas après tout ? Et puis, s’il pouvait lui venir en aide d’une autre manière qu’en se battant, ce serait toujours ça. Et là… une conversation passée avec Atlas lui revint à l’esprit. Faisait-il tout ça à cause de son désir de vouloir désespérément appartenir à quelque chose, à son clan d’origine ? Non, il proposait ça à Karrah parce qu’il en avait simplement envie, parce que c’était une vieille amie. Appartenir au clan ou non, ce n’était plus tellement ce qui le préoccupait. Il doutait toujours de sa position à Kelowna, et en rejoignant Muire, son but était en réalité de trouver sa place dans le monde. Et pourtant, tout ce que la jeune femme faisait pour le clan lui tenait à cœur. Une partie de lui-même ne pourrait jamais se défaire de ces origines, c’était un fait. Et faire de Kelowna un clan plus civilisé et moins agressif aux yeux des autres n’était pas du luxe. Toute l’aide qu’il voulait lui apportait n’était en rien animé par son ‘nationalisme’. ©️ 2981 12289 0

_________________

I juste want to understand the wolrd
and find my place.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 388
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Conseil des esprits ❅ Oldarik  Dim 8 Oct - 20:59


Conseil des esprits


❅ Oldarik – Fin de Sumanas ❅

Assise par terre dans cette cabane qu’elle apprécie tant, Karrah sans une partie du poids qui l’oppresse depuis des mois disparaître. Parfois, elle aimerait bien venir ici et ne plus jamais sortir. Parce qu’elle se sent en sécurité ici, elle se sent chez elle. Pas de regards jugeant, pas de méchanceté dissimulée. Et elle le voit se détendre lui aussi. De toute évidence, elle a réussi à le mettre en confiance et à le rassurer. Elle peut comprendre les doutes, les craintes. Elle-même est persuadée qu’elle ne sera jamais à la hauteur de son nouveau rôle. Elle l’écoute à nouveau et son sourire s’agrandit. Elle boit une gorgée de thé puis lui répond : « Parce que tu ne l'as pas fait non plus ». Il ne l’a pas jugée non plus. Elle était pourtant habituée à cela. Au contraire, il s’est montré aussi curieux et intéressé qu’elle l’était. Elle reprend : « C'était agréable de pouvoir être avec quelqu'un qui n'essaie pas de me tuer, de me voler ou de me faire passer pour une faible ». Sa famille l'a fait jadis. Ses frères et leurs mauvaises farces. Puis, ça a été les autres villageois testant la jeune orpheline. Finalement tous les kelowniens avec lesquels elle a voulu commercer, tentant d'être plus impressionnant quel pour profiter et faire des échanges non équitables. Mais Karrah a toujours tenu le coup. « Et je dois dire que revoir un ami fait vraiment plaisir. C'est réconfortant. Pas d'enjeux, pas d'apparence. C'est reposant ».

Il reprend la parole pour lui demander si elle sait toujours écrire les mots qu’il lui a appris. Alors bien sûr, elle acquiesce et lui dit : « J'y arrive toujours oui. Je n'ai jamais oublié ». Comment aurait-elle pu ? C’était une façon de s’évader, d’être différente. Plus ouverte dans un monde à l’esprit étroit et aux mœurs trop violentes. Puis, elle rajoute : « Effectivement, j'aurais bien besoin de savoir écrire correctement. On passe déjà pour de gros barbares sans cœur évitons de passer en plus pour des illétrés... ». Et elle rit. Parce qu'il faut bien en rire. Karrah n'a jamais eu besoin de savoir écrire, alors cela lui importait guère. Mais maintenant les choses sont différentes. Maintenant, elle doit faire honneur à son clan. En devenant plus forte qu’elle ne l’était déjà et en véhiculant une bonne image de leur clan. Alors apprendre à écrire pourrait être une bonne chose. Ainsi, elle propose : « Je m'arrangerais avec Muire pour qu'elle te libère un peu de temps pour cet apprentissage. Nous pourrions nous retrouver à mi-chemin entre Sengör et Brinim ? Il y a un village dans lequel on sera bien accueilli ». Ce qui est plutôt rare quand on considère que les gens n’apprécient pas tellement la nouvelle chef de clan. Elle sait à l’avance que Losran n’appréciera pas cette idée, mais cela lui plaît à elle. Et elle pourrait chasser sur le trajet.


_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 103
Inscrit le : 22/08/2017
Crédits : Shiro (avatar) & Crimsonday (signature)
Célébrité : Kit Harington
Multi-comptes : Nemty

Oldarik
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Conseil des esprits ❅ Oldarik  Jeu 12 Oct - 22:06

Conseil des EspritsElle aussi en avait bavé. Ils n’avaient pas beaucoup parlé de ce qu’ils avaient vécu par le passé, et en même temps, à cette époque là, Oldarik n’avait encore connu de véritables mésaventures, il était encore dans le confort de la maison familial et n’avait pas de raison de douter autant de lui et de sa place dans ce monde, il n’avait pas souffert. Mais de ce qu’il avait pût comprendre, la vie de Karrah n’avait pas été simple avant. Peut-être bien qu’ils s’étaient connus à cette époque où eux-mêmes étaient heureux, biens. Heureux, il ne savait pas si c’était le mot exact pour la jeune femme, mais c’était plus ou moins le mot. Peut-être que c’était la meilleure époque de leur vie, et qu’il serait difficile de retrouver ces moments là. Non pas que le jeune homme n’ait pas confiance en sa chef sur ses chances de faire renaître en quelque sorte le clan, mais avec tout le travail à faire, toutes les choses qui semblaient se mettre en travers de son chemin et le reste, il n’était pas assez naïf pour croire que le bonheur frapperait à la porte de la chef rapidement. Sans doute était-ce du pessimisme poussé à son paroxysme, cela voulait surtout dire qu’en tant qu’ami, c’était pour ainsi dire son devoir de la soutenir plus que jamais.

Quand elle lui assura alors qu’elle connaissait toujours les mots appris et que même elle acceptait son aide pour apprendre à écrire, Oldarik eut un très large sourire. Ainsi donc il allait pouvoir contribuer à quelque chose pour le clan. Son talent pour l’écriture allait servir non seulement à son mentor, mais aussi à sa chef, c’était pour ainsi dire une chance inouïe. Il s’imaginait déjà la possibilité de pouvoir apprendre à plus de Kelowniens l’écriture, de leur permettre de combler cette sensible différence avec la plupart des autres clans. Enfin, de l’idée qu’il se faisait des autres clans. Depuis qu’il avait pût un peu voir Orketa, il était persuadé que tous les orketa savaient écrire, qu’ils avaient cette culture là du savoir, de la lecture et de l’écriture. Cette lacune dans le clan du Nord à ses yeux était très handicapante. Et comme elle le soulignait, cela ne faisait qu’augmenter l’image que l’on avait d’eux d’être des illettrés. Le rire de la jeune femme fut accompagné par le sien, bien qu’un peu plus timide. Après tout, si la chef elle-même en riait, il en avait le droit lui aussi.

« Avec grand plaisir, un terrain neutre et paisible, ça peut être sympa. Mais en fait, tu n’auras pas trop à te préoccuper de Muire, elle m’accorde quand même beaucoup de liberté, et j’ai la possibilité de voyager, ce sera plutôt à moi de me rendre disponible pour toi. »

Parce que dans un coin dans sa tête, il y avait bien un endroit où il voulait aller, plus que tout le reste, mais ce n’était en rien en rapport avec les Esprits. C’était un autre aspect de sa vie qu’il ne désirait pas dévoiler mais qui était tout aussi important que le reste.

« Je serais très heureux de t’apprendre à écrire plus sérieusement. Mais est-ce que tu me permets de te poser une question ? Tu as dût voyagé un peu, non ? Est-ce que tu peux me parler de ce que tu as vu ? La Citadelle par exemple ? Est-ce que tu peux me décrire ça ? »©️ 2981 12289 0

_________________

I juste want to understand the wolrd
and find my place.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 388
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Conseil des esprits ❅ Oldarik  Mer 8 Nov - 16:29


Conseil des esprits


❅ Oldarik – Fin de Sumanas ❅

La chaleur de la cabane de son amie apaise l’âme tourmentée de la rouquine. Et la présence d’un si vieil ami est une joie pour elle qui se sentait très seule ces derniers temps. Elle boit à nouveau une gorgée de ce thé particulièrement infâme. Amer et étrange, mais pourtant apaisant et reposant. Oldarik lui répond, et son sourire s’agrandit. La perspective de passer à nouveau du temps avec lui pour apprendre à écrire, l’enchante. Cela sera une pause dans la brutalité et dans la barbarie. Même si elle veut la paix pour les siens, elle doit affronter les anciennes pratiques et les anciennes « Eh bien, je serais ravie de pouvoir continuer mon apprentissage dans ce cas ». Elle le regarde un moment puis demande : « En connais-tu d'autres ? Des gens qui savent écrire ? ». Après tout, elle ne devrait pas être la seule à pouvoir bénéficier de cet apprentissage. Tous parmi les siens et ceux qui le désirent, devraient pouvoir l'apprendre. De plus, les enfants devraient également pouvoir le faire avant même de choisir leur voie d'apprentissage. Afin de pouvoir accéder à de nouveaux savoirs et à une certaines sagesses.

Puis, il lui demande s’il peut lui poser une question. Il s’intéresse à ce qu’elle a découvert en quittant le clan. Bien sûr, Karrah aurait aimé pouvoir en découvrir plus, mais elle a déjà des tas de choses à répondre à cette question. Alors elle dit : « Bien sûr que tu peux ». Karrah sourit, avec douceur. Et elle rajoute : « Je ne me suis déplacée qu'à la citadelle. La situation précaire de Kelowna ne m'a pas permi de faire le tour des clans, mais je le ferais. La citadelle est magnifique. C'est une ville, tellement vaste qu'il nous aurait fallu bien plus de temps pour en faire le tour. Des constructions de pierres et de bois, des rues pavées à certains endroits, des étals près des maisons formant de grands marchés. Et des gens provenant de tous les clans... ». L'espace d'un instant, son regard se perd dans le vague alors qu'elle se plonge dans ses souvenirs. Alors qu'elle se retrouve au milieu du marché. Elle se rappelle des sons, des rires, des odeurs. Elle revient à la réalité et lui dit : « Nous avons découvert des coutumes de tous les clans, des céréales dont nous ne connaissions pas l’existence, des animaux divers… Le sable du désert est aussi doré que la lumière du soleil qui inonde le ciel chaque matin… ». De telles merveilles dont ils ont été si longtemps privés. Voilà ce que Karrah veut offrir aux siens.


HJ - Oh la la pardon pour le délai ><

_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh


Revenir en haut Aller en bas
 
Conseil des esprits ❅ Oldarik
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: Kelowna :: Brinim-
Sauter vers: