AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
lumière sur un pv attendu :
MENELAS
42 ans ▬ chef du clan Askhadi depuis 3 ans
attendu par son peuple ainsi que par Chronos, Akeela, Skylar, Uriah, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Santiago Cabrera (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
URIAH
35 ans ▬ chef du clan Shisayo depuis 20 ans
attendu par son peuple ainsi que par Brenna, Gaya, Akeela, Skylar, Ménélas, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Jake Gyllenhaal (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
SALEEM
20 ans ▬ apprenti de l'Ipa envoyé par le clan Sengoli
attendu par les sengolis mais aussi par Akeela, Skylar, Augias, Shirin, Lucy & Caleigh
avatar proposé : Marco Ilsø (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
GAYA
30 ans ▬ chef des guerriers du clan Shisayo
attendue par son peuple ainsi que par Uriah, Akeela, Skylar, Ménélas, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Ellen Hollman (négociable) ▬ plus d'infos par ici
Partagez | 
 

 One second too late.// Atlas & Hélios

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 94
Inscrit le : 24/07/2017
Célébrité : Aidan Turner
Multi-comptes : /

Hélios
– clan : orketa –
clan : orketa
(#) One second too late.// Atlas & Hélios  Mar 12 Sep - 2:38

La lumière entrait abondamment dans la pièce. Hélios n'eut pas besoin d'user beaucoup de force pour se lever. Contrairement à beaucoup de matinée, celle-ci fut plutôt douce et agréable. Cela faisait quelques jours qu'il était de retour chez lui, à Alon. Il en avait profité pour se resourcer, faire un tour à l'arbre et passer voir ses quelques amis présent.  Aujourd'hui, un tout autre programme l'attendait. Il n'avait pas eu le temps récemment d'aller à la tombe de son mentor. Elle n'était pas à côté. Elle se trouvait à Lakestreet. C'était là qu'il habitait. La route n'était pas très longue. A vrai dire, il ne l'avait pas vu passer. Arriver là-bas. Il attacha Jude et la laissa. Il s’avança. Non loin de lui, se trouvait sa maison. Là ou il était né, là ou il a vécu ses premières années de vie. Et là ou il s'est fait renié. Un mélange de nostalgie et de haine montait en lui. Sa venue n’avait nul lien avec cette maison. C'est pourquoi il avait laissé ce moment pour plus tard. Le jour où Hélios retournerait chez lui pour affronter ses parents n'était pas encore venue. Il continua pendant quelques minutes avant d'arriver aux fameux cimetière.

Il savait où se trouvait la tombe de ce dernier. Il s’avança et s’essaya. Il y resta quelques temps. Seul le chant des oiseaux et le bruit du vent perturbait le silence. Après plusieurs minutes de recueillement, il se leva, et rebroussa chemin. Malgré la tristesse qui le submergeait, Hélios récupérât Jude, et pris la route d'Alon. Le chemin retour effectuer, il partit rendre une visite à Nukka pour savoir si elle avait une missive ou requête pour lui . Et il avait bien raison. Elle avait une lettre à envoyer à la citadelle. Super, Hélios aimait bien y aller, c'était toujours une occasion de voir Akeela. Et disons le, la route n'est pas désagréable.


Il prit la direction de ses quartiers, pour emballer et récupérer ses affaires. Une fois son sac et le reste de son matériel acquit, il rejoignait  Jude. Entre temps, il avait pris soin d'aller voir Aileen, la forgeronne pour que ses sabots soit dans une condition optimale. Il avait aussi pris le temps d'aller voir Alaric, discuter un peu et prendre de ses nouvelles. Arrivait au niveau de Jude, il embarqua toute sa marchandise. Puis, pris la direction de la Citadelle. Quelques minutes passèrent et se rendit compte qu'il n'était seul. Effectivement, un homme marchait à quelques mètres de lui. Hélios le reconnaissait, C'était Atlas, il ne le connaissait pas plus que ça. Il savait juste qu'il était soigneur et qu'il n'était pas la personne la plus sociable du monde. Plusieurs minutes passèrent, et l'homme était toujours là. Ne comptant pas passer le voyage dans cette situation plus longtemps, Hélios décida de commencer une conversation.

"Salut ! Atlas ? C'est ça ? Toi aussi tu te promènes de ce temps magnifique ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 97
Inscrit le : 30/08/2017
Crédits : Moi-même
Célébrité : Richard Madden
Multi-comptes : Alésiah

Atlas
– clan : orketa –
clan : orketa
(#) Re: One second too late.// Atlas & Hélios  Dim 17 Sep - 22:47

One second too late
Atlas & Hélios
After the gates of prophecies A million light years away from me Straight for the eye of destiny Reaching the point of tears. ▬ WOODKID


Atlas se dirigeait vers la citadelle pour certaines affaires personnelles. Il avait remarqué qu’une personne marchait auprès de lui depuis sa sortie d’Alon et si sa mémoire ne lui faisait pas défaut, il s’agissait d’Hélios. Il avait déjà entendu parler de lui, bien qu’il ne le connaisse pas personnellement. Leurs échanges se limitaient aux conventions sociales –Bonjour, au revoir- et rien d’autres. D’une certaine manière, sa présence le dérangeait. Le brun se plaignait toujours d’être seul alors que d’un autre côté, il maudissait la foule et méprisait encore plus se retrouver seul avec quelqu’un. Personne n’avait appris au jeune homme les codes sociaux et l’art de la conversation, ces derniers mois il avait commencé à manifester un nouvel appétit envers ces notions, mais il ne peut avoir les mêmes capacités d’échange qu’une personne sociable depuis son enfance. Il continuait à marcher, Uruk à ses côtés sans s’intéresser à l’autre Orketien, jusqu’à ce que ce dernier se mettre à parler.

"Salut ! Atlas ? C'est ça ? Toi aussi tu te promènes par ce temps magnifique ?"

Atlas arqua un sourcil face à cette question. Il n’aimait pas particulièrement qu’il fasse beau, ou plutôt : il n’aimait pas qu’il fasse simplement beau. Etrangement, il a toujours été attiré par les temps extrêmes : les pluies violentes, les tempêtes déchainé, le soleil éclatant… Un simple beau temps ne pouvait inspirer l’artiste qu’il était, c’était beaucoup trop simple, trop évident. Voir la nature se manifester de manière aussi passionnée, sauvage : cela le stimulait réellement. Il savait très bien que sa manière de penser était étrange et qu’on ne le comprendrait pas, jamais. Pourtant, c’était bel et bien comme ça qu’il le ressentait, alors il ne pouvait saisir comment ce temps pouvait être magnifique.

Il pensa également sur le coup que le chasseur ne savait comment l’aborder ou du moins, il ne trouvait pas cette question très naturelle. Il avait cru comprendre que lorsqu’on parle météo, c’est qu’on ne sait pas quoi dire, mais Atlas trouvait cela stupide. Pour lui, ne rien dire serait le meilleur choix. Mais peut-être qu’il avait réellement envie de parler météo et de promenade ? Il n’était pas dans sa tête et il n’avait pas forcément envie d’y être. Il sorti finalement de ses réflexions après un certain laps de temps et émit un grognement positif, bien qu’il s’agissait pas réellement d’une promenade.  

« Tu vas à la citadelle ? »


Il voulait savoir s’il allait se coltiner le plus jeune durant les deux prochains jours. Il n’avait pas spécialement envie de lier de nouvelles amitiés pour le moment, avec Oldarik cela faisait déjà bien trop de changement. En aucun cas il ne détestait le messager d’une quelconque manière, il avait même plutôt l’air sympathique quand on le regardait. Il tenait simplement à sa tranquillité, même s’il se disait qu’un peu de compagnie ne lui ferait finalement pas de mal.  Il hésita quelques secondes avant d’ouvrir une nouvelle fois la bouche pour donner des précisions supplémentaires.

« Uruk et moi oui »





© Gasmask

_________________

   
ATLAS
Revenir en haut Aller en bas
 
One second too late.// Atlas & Hélios
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: Orketa-
Sauter vers: