AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Info : N'oubliez pas de mettre une date à vos rps. C'est plus simple pour suivre la chronologie !
Partagez | 
 

 Qui est la proie ? ❅ Losran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 622
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren & Augias

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Qui est la proie ? ❅ Losran  Dim 8 Oct - 21:40


Qui est la proie ?


❅ Losran – Fin de Kavu ❅

Aujourd’hui, Karrah a pris des risques. Elle le sait. Mais elle avait besoin de faire une pause, de prendre l’air. Besoin de prendre un peu le large, d’oublier toutes ces histoires de politique quelques temps. Quelques heures. Oui, la chef de clan a pris son arc, sa fourrure et son cheval et est allée chasser. Elle a retrouvé ses vieilles habitudes. Elle a retrouvé sa liberté l’espace de quelques heures. Et elle en a profité. Elle a tout oublié pour suivre des pistes, pour tendre la corde de son arc, sentir tout son corps vibrer avec sa flèche, entendre le sifflement de celle-ci et finalement le bruit mat de la pointe se fichant dans la gorge de l’animal. Elle a achevé deux biches avec respect. Les terres autour de Sengör sont différentes des terres glacées. Il fait froid, mais on y trouve plus d’herbes et de buissons. Alors, elle domestique doucement ce nouvel environnement. Et heureusement pour elle, elle n’a fait aucune mauvaise rencontre. Ni humaine, ni animale. Elle a juste profité de cette après-midi à chasser. A ne penser à rien d’autre. Et cela a bien marché. Vraiment bien.

Ramener son gibier a été plus ardu, mais cela fait partie de ce qu’elle aime le plus dans ce boulot. Les défis. Traquer, tuer, ramener. Parfois des animaux bien plus gros qu’elle. En l’occurrence, c’est souvent Aros qui s’en charge. L’animal est brave, elle ne peut pas le lui reprocher. Une fois rentré, ce sont les tanneurs qui ont récupéré les animaux pour les dépecer avant de les envoyer aux cuisinières. Cela ne concerne plus Karrah, elle a fait son travail. Elle ramène ensuite Arod aux écuries, s’occupant de lui longuement avant de finalement rentrer allant jusqu’à ses appartements discrètement. Mais sur le chemin, elle tombe sur Losran, qui heureusement est seul. Il est seul, mais ne semble pas l’air content. Loin de là. Et Karrah sait très bien pourquoi. Elle le regarde un moment, avant de lui faire signe. Elle va jusqu’à ses appartements et y entre. Elle le laisse ensuite entrer et ferme la porte. Les gens n’ont pas besoin de savoir ce qui va se dire entre eux. Cela attirerait bien trop l’attention. Et Karrah n’est pas désolée, bien au contraire. Elle se tourne vers lui, retirant son arc qui était en travers de son dos et le pose dans un coin appuyé contre un mur, son carquois le rejoignant bientôt. Elle finit par demander : « Je t'ai manqué ? ».


_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 562
Inscrit le : 12/06/2017
Célébrité : Alexander Dreymon
Losran
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Qui est la proie ? ❅ Losran  Mar 14 Nov - 15:50


Fin de Kavu, vers midi. « Nous verrons ce point lors de la prochaine réunion, je dois d’abord parler avec notre chef. » Losran quitte la salle du conseil en compagnie d’un guerrier assez âgé et d’avis mûr. Karrah a su bien s’entourer malgré la dissidence et les risques que représentent Ymir et sa bande. Laissant vaquer à leurs occupations ses camarades de politique, le chef de guerre s’éloigne vers là où crèche sa cousine. Elle a quitté le conseil en avance, fatiguée par les questions politique et stratégique. Losran avait pris en main les questions de guerre et de la gestion des conflits, après tout c’est son rôle aujourd’hui. Mais pour le moment son estomac crie famine et l’odeur d’un porc rôtis l’éloigne de son objectif. Il verra Karrah après avoir mangé. La taverne l’accueille à bras ouvert dans une ambiance plutôt bruyante. Il retrouve un compère pour prendre son repas, accompagné de deux bonnes bières bien fraîches. En une heure Losran a engloutit une cuisse de porc entière et une bonne plâtré de pomme de terre. Son estomac est distendu quand il quitte la salle après s’être délesté que quelques pièces de cuivre. Dès qu’il rejoint les pavés de la rue il se souvient de ce qu’il devait faire : toucher deux mots à sa cousine au sujet du prochain voyage à travers le continent. Mais arrivé devant sa porte, personne n’ouvre. Il interroge un voisin occupé à jouer avec son fils dans son jardin. Les beaux jours font du bien en Kelowna. «J’sais pas, elle est partie deux minutes après être arrivée. Elle a rien dis et moi, j’ai rien d’mandé. ». Losran fronce les sourcils et s’éloigne sans saluer son interlocuteur. Qu’est ce qui a bien pu passer par la tête de sa cousine ? Elle sait pertinemment qu’elle doit signifier chacun de ses déplacements à Losran, c’est pour sa sécurité.

D’un pas plutôt agacé, le guerrier retourne vers la salle du conseil juste au cas où, en vain. Son enquête démarre alors et va le mener à traverser la ville jusqu’à obtenir des informations. A la taverne, personne ne l’a vue. Dans la grand-rue, elle serait passée au moment du déjeuner en direction du nord. D’autres l’auraient aperçue se dirigeant vers l’ouest. C’est Malik, alerté par Losran, qui suggère de voir si son cheval est toujours là avant d’envisager le pire. Ça tombe bien, parce que l’état du guerrier faisait qu’il était à deux doigts d’enfourcher une monture et partir au conflit avec la dissidence. Juste au cas où. Heureusement, le cheval de Karrah n’est plus à l’écurie, elle est donc partie de son plein gré. Son arc n’est plus chez elle non plus, Losran a pu rentrer grâce à un carreau de fenêtre brisé accidentellement.

Intérieurement il fulmine, n’importe quoi pourrait arriver à la chef de clan. Elle est partie en forêt, certainement chasser le lièvre ou le sanglier, seule, sans prévenir personne. C’est d’une inconscience incommensurable ! Il tourne comme un lion dans le centre-ville, allant et venant entre la sortie est de Sengör et chez Karrah, juste au cas où. Alors qu’il passe dans la grand-rue, un contact l’interpelle. Il a vu la chef passer chez le tanneur, elle est donc rentrée saine et sauve. Losran remercie l’homme, lui dépose une pièce dans la main et lui intime de prévenir le reste du réseau que tout est sous contrôle. Le guerrier prend alors le chemin de chez sa cousine, tombant sur elle à quelques mètres de là. Il se stoppe net, torturé entre le soulagement de la voir entière et l’envie de la dépecer. Elle lui adresse un regard neutre avant de rentrer chez elle. Il la suit d’un pas vif et claque ses bottes au sol. « Je t’ai manqué ? » dit-elle bien installée chez elle, sans une once de conscience dans la voie. Losran explose, s’avançant jusqu’à n’être qu’à quelques centimètres de sa cousine. « Est-ce que tu te rends compte des risques que tu prends ? » aboie-t-il en faisant de grands gestes exaspéré. « Tu aurais pu te faire traquée, kidnappée ou tuée ? Tu sais combien de gens t’ont vu seule ? » Il s’éloigne brusquement, submergé par le soulagement de la revoir entre ses murs. «  Avant qu’tu te braques et me foute dehors, pense que tout un peuple compte sur toi maintenant. Tu peux pas faire ça. » Losran soupire à deux mètres de sa cousine, bras croisé et regard sombre. Il attends de voir, de toute façon elle ne pourra pas le jeter dehors.

HJ : pardon pour le retard ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 622
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren & Augias

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Qui est la proie ? ❅ Losran  Mar 12 Déc - 22:22


Qui est la proie ?


❅ Losran – Fin de Kavu ❅

Bien sûr, Losran explose. Karrah s'y attendait, elle l'a presque provoqué avec sa nonchalance et sa question. Il semblait évident qu'il l'aurait fait sans qu'elle ne l'y pousse mais là, elle a probablement dépassée les bornes. Elle ne s'en offusque pas, au contraire, elle trouve ça touchant. Il n'y a jamais eu d'amour franc au sein de leur famille, tout juste des bourrades un peu brutales et quelques mots piquants. Mais l'inquiétude dont il fait preuve, même s'il le fait sous le coup de la colère et très durement, montre son attachement. Elle ne sourit pas cependant, pour ne pas aggraver la situation. Et elle ne l'interrompt pas non plus, parce qu'elle se doute que cela lui déplairait. Elle l'écoute, alors qu'il la bombarde de questions pour lui faire prendre conscience de ce qu'elle a fait. Mais elle en a tout à fait confiance. Elle le sait, pour avoir tué leur ancienne chef de clan il y a quelques mois. Elle aussi était partie chasser seule mais elle n'en est pas revenue. Et avec la dissidence, Karrah s'expose à bien plus de dangers. Il s'apaise un peu, et s'éloigne de quelques pas. Même s'il semble plus calme, son regard est toujours sombre et ses bras croisés semblent indiquer une posture figée, rigide. Losran est têtu et butté, elle le sait bien. Elle le connait bien. Elle lui dit : « Je n'ignore rien de tout cela Losran... ». Elle réprime un soupire et va jeter une bûche dans l'âtre. Elle passe beaucoup de temps dans la demeure de l'ancienne chef de clan, notamment parce que le conseil y siège, mais elle a également une demeure dans laquelle elle peut être au calme, loin des regards des autres.

A l'aide du tisonnier elle agite un peu les braises pour que le feu reprenne et une fois chose faite elle le repose puis va attraper la théière pour la mettre sur le feu avant de se tourner à nouveau vers Losran pour lui dire : « Comment pourraient-ils bien me faire confiance et me reconnaître comme leur chef si vous êtes toujours autour de moi pour me protéger ? ». Elle lui sourit un peu et lui dit : « S'ils pensent que j'ai peur, ils ne me suivront jamais. S'ils pensent que vous me pensez trop faible pour survivre, ils me tueront et vous avec ». Les kelowniens sont durs, ils n'ont pas peur, ils se battent, prennent ce qu'ils veulent, ils s'imposent. Ainsi vont les choses dans leur clan. Elle attrape quelques feuilles de tilleul et de romarin et les ajoutent dans la théière silencieusement. Il n'y a pas que cela, bien évidemment. Elle regarde l'eau, un instant, perdue dans ses pensées, avant de finalement reprendre la parole pour dire : « Et puis, au-delà du fait que j'avais envie d'aller chasser, je me suis dit que cela pourrait faire sortir un peu les dissidents dans leurs trous... ». C'était un pari risqué, c'est sûr, mais dans tous les cas, ce n'était pas juste déraisonnable. Bon, en grande partie surement, mais si elle le dit clairement à Losran, il serait capable de l'attacher à un arbre pour l'empêcher d'échapper à leur surveillance. Alors autant la jouer discrète si elle veut continuer à aller chasser.


HJ : Ne t'inquiète pas et pour le coup, je ne suis pas guère mieux ! 14

_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 562
Inscrit le : 12/06/2017
Célébrité : Alexander Dreymon
Losran
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Qui est la proie ? ❅ Losran  Mer 17 Jan - 22:16

Une petite effrontée, voilà ce qu’est simplement Karrah, cette cousine dénué de tout bon sens et de conscience du risque. Losran rougit de colère dès qu’il la retrouve et qu’elle le provoque en rentrant tout simplement chez elle. Il est possible que la jeune femme ait un ange gardien ou quelque chose dans le même genre, puisque le guerrier recouvre un semblant de calme après avoir manqué d’envoyé un coup de rage dans le mur. Quelle inconscience ! Sa cheffe aurait pu se faire tuer, non seulement il aurait perdu l’avenir de sa patrie mais aussi le dernier membre de sa famille. Plus apaisé, il lui adresse involontairement un regard trahissant cette inquiétude imbibé d’amour. « Je n'ignore rien de tout cela Losran... ». La part des choses semble être faite mais ça ne suffira pas à noyer toute le marasme de sentiments contraire que ressent le kelownien.

Il reste silencieux les poings serrés au milieu de la pièce. Le ballet qu’effectue la jeune femme dans son salon ne fait qu’appuyer la banalité de la scène qui pourtant ne s’est jamais produite auparavant. « Jamais tu n’as disparu de la sorte. Jamais aussi longtemps sans que personne s’en rende compte. » Il prend place sur un tabouret de bois taillé par un artisan peu talentueux, ses yeux ne quitte pas une seule seconde Karrah. La chaleur que dégage l’âtre participe à l’apaisement de Losran bien qu’il lui aurait fallu un peu plus que ça il y a quelques minutes. Présentant à sa cousine une cigarette entre ses doigts, il l’interroge silencieusement. Il ne l’a jamais vue fumer mais elle le côtoie assez pour supporter cette odeur âpre d’herbe séchée. Du bout des doigts, il entrouvre la fenêtre et allume le tube de papier. C’est plus agréable ainsi d’écouter sa cousine argumenter, mais elle n’a pas d’excuse. Trop faible, surprotégée, oui c’est une façon de voir les choses, mais son angle de vue n’est pas le bon. Losran, en stratège et fin penseur malgré ses airs bourrus, appuie son regard malgré son désaccord. Il a même droit à un demi-sourire.

Karrah est lasse de cette situation, c’est certain, mais ces nouvelles responsabilités sont là. Qu’elle les ait choisies ou non. « Ne crois pas que je n’essaye pas de comprendre, » soupire à son tour le guerrier. C’est sa cousine, ils se font confiance, elle est d’ailleurs l’être le plus cher aux yeux de Losran puisqu’il n’a ni femme ni enfant. Mais c’est pas pour autant qu’il doit agir comme un père pour Karrah, il n’ont que quelques années d’écart. Il est son conseiller et son cousin. « Les grands chefs ont besoin d’une garde rapprochée, qu’ils soient fort ou non. Là où tu te fourvoie, c’est que tu te crois prisonnière, et je suis très certainement responsable de ce sentiment, mais tu es libre. » A force de toujours être collé à ses basques et tenir un emploi du temps strict, Losran, Malik et les autres ont enfermé Karrah dans une chrysalide inconfortable. « Je ne suis pas prêt à te laisser partir chasser seule, et tu n’en feras qu’à ta tête, je sais bien. Mais tu n’es plus une gamine capricieuse, et je sais que tu es assez maligne pour te rendre compte du danger que tu aurais pu t’attirer et de l’idiotie de ta pensée ! »

Losran a de nouveau haussé le ton, fortement agacé par les derniers mots de Karrah. Faire sortir la dissidence de son trou ! Mais il manquerait plus que ça. « Tu n’es pas une guerrière Karrah ! Tu voulais servir d’appât et les faire sortir de leur trou en te baladant seul dans la forêt ? Mais pour les mener vers quelles embuscades ?! » Il est dorénavant debout à tenter tant bien que mal de contenir sa colère jaillissante. Les yeux clos, il prend une grande inspiration pour redescendre en pression. Un regard plus doux se pose sur sa cousine. « Tu comptais faire quoi s’ils te tombaient dessus ? Leur tirer des flèches ? Ils t’auraient tuée ou fait captive. » Losran réalise que c’est une forme immense de tristesse qui l’anime alors. «  Seule dans la forêt, sans avoir prévenu personne, et surtout en pensais débusquer la dissidence, c’est idiot Karrah. Je suis désolé, mais c’est idiot. » Mais dans le fond, pas tant que ça. La forme est très très mal amenée, c’est un fait, mais l’idée de tendre une embuscade n’est pas complétement saugrenue. Réinstallé sur son tabouret, Losran reste silencieux et accueille chaleureusement une tasse d’infusion au tilleul.

Décidément dans cette famille ils font faire les montagnes russes à leurs émotions, un coup en colère, un coup peiné, un coup complètement embrouillé. Le regard perdu sur le pantalon de sa cousine, il se surprend à imaginer une stratégie aussi dangereuse qu’ambitieuse.

_________________
I'm not afraid of death.
I've already consumed six lives.
Never look back.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 622
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren & Augias

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Qui est la proie ? ❅ Losran  Sam 27 Jan - 21:33


Qui est la proie ?


❅ Losran – Fin de Kavu ❅

Karrah regarde la théière pendu à la structure en métal dans la cheminée. Elle reste silencieuse, puis se tourne vers son cousin qui reprend la parole. Il lui signale qu'elle n'a jamais disparue aussi longtemps, ce qui n'est pas faux. Il lui tend ensuite un paquet de cigarette. Le tabac est souvent trop sec quant aux feuilles, elles ne sont pas d'une grande qualité. Elle en mâchait parfois, pendant ses chasses, mais là, elle décline poliment en secouant la tête de gauche à droite. Elle essaie ensuite de lui expliquer et il écoute. A son tour, il reprend la parole. Bien sûr qu'il essaie de comprendre. Karrah le sait, sous ses couches de fourrure et de rigueur, il y a un cœur. Elle l'écoute toujours sans le quitter des yeux. Une garde rapprochée. Elle le sait. L'Ipa en a une. Ce jeune homme qui la suit comme son ombre et qui semble détester les kelowniens. Et le ton monte. Elle ne s'en offusque pas, ne s'effraie pas. Elle se contente d'aller chercher des verres en gré et les pose sur la table en bois abîmée. Puis, elle sort la théière de l'âtre avec l'outil adapté et la pose aussi sur la table.

Quand il a fini de parler, d'exposer ses idées, ses arguments, elle le regarde et elle s'approche un peu et pose sa main sur son épaule. Elle sait qu'il veut vraiment la protéger. C'est ce qu'ils ont toujours fait. Elle sait très bien qu'il a raison. Enfin presque. Parce qu'elle est réellement prisonnière. Prisonnière d'un choix qu'elle a dû assumer à cause d'une erreur. D'un choix qu'elle ne voulait pas faire, qu'elle n'aurait jamais fait. Et elle n'est pas libre. Elle n'est plus libre. Parce qu'il y a tous ces conseils, tous ces voyages, tous ces gens à convaincre. Et elle est fatiguée de se battre. Parce qu'elle a dû être violente, elle a dû être une kelownienne alors qu'elle a toujours détesté cela. Elle attrape un chiffon et sert deux tasses puis repose la théière et pose ses mains sur la table avant de soupirer à nouveau. Plus longuement cette fois. Et elle dit : « J'avais besoin d'air, j'avais besoin d'être seule. Losran j'ai passé des années dans les terres du nord, en solitaire. Seule. Presque tout le temps ». Elle marque une pause.

Puis elle relève le regard sur lui et dit un peu amusée : « J'espérais qu'ils ne me suivraient pas là. Mais que peut-être d'ici quelques jours, quand je m'enfuirais à nouveau ils le feront. Mais cette fois, je ne serais pas seule ». Parce qu'elle se doute bien qu'ils épient, qu'ils cherchent les moments où elle est exposée, et si elle s'enfuie encore une fois, peut-être qu'elle pourra en amener quelques-uns dans un piège. Il y a quelque chose à penser. A faire ensemble. Elle le regarde simplement, parce qu'elle est vraiment sûre que ça peut marcher. Et que la prochaine fois, il y aura des guerriers pour attendre les dissidents et couper quelques têtes. Et parce que Karrah est une forte tête et qu'elle n'aime pas vraiment qu'il la dispute quand elle a des bonnes idées, elle rajoute : « Et tu sais... je suis vraiment très douée avec un arc. Bien plus qu'avec une épée ». Elle complète même : « Sinon, je connais deux ou trois tanières d'ours, j'aurais pu les amener là-bas ». Bon, ça, elle ne l'aurait clairement pas fait. Elle n'a jamais réellement chassé les ours, mais depuis l'accident, elle les évite le plus possible.

_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 562
Inscrit le : 12/06/2017
Célébrité : Alexander Dreymon
Losran
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Qui est la proie ? ❅ Losran  Mer 7 Fév - 19:46

C’est assez fataliste mais il faut voir la réalité en face : Karrah ne peut plus agir comme quand elle était une simple chasseuse. Losran s’égosille presque à expliquer sa vision des choses à sa cousine, oubliant sa cigarette sur le bord de la fenêtre. C’est compliqué de se positionner mais l’évidence est là : elle aurait pu se faire tuer par son inconscience. L’apaisement tend à emplir la maison, donnant un sentiment de chaleur aux deux êtres présents. L’âtre flamboyant ajoute sans doute sa petite touche à l’atmosphère, mais Losran ne s’y intéresse pas. S’emparant de la tasse il attend que Karrah mesure l’importance de ses actes.

Besoin d’air, d’être seule. Le guerrier lui adresse un regard plein de compréhension, il connait trop bien sa cousine pour savoir son besoin de solitude. D’ailleurs c’est à se demander comment ils se connaissent aussi bien, sachant à quel point tous deux ont besoin de s’isoler pour se construire et évoluer. Un lien unique les unis et le côté juvénile de la rouquine est souvent compensé par le pragmatisme de Losran. Sourire aux lèvres, elle reprend malgré tout ce qu’a pu avancer son cousin comme contre argument. Il n’y a pas à dire, elle croit du plus profond de son être en ce qu’elle dit. Losran fronce les sourcils face à cet humour douteux mais la fin de l’explication le console un peu. Tanières d’ours ? En cette saison, c’est trop risqué pour agacé une bête de la sorte. « Puis-je savoir avec qui comptes-tu aller te perdre à nouveau dans les terres gelées ? » Son ton est sec, si elle s’imagine s’enfuir avec un seul protecteur, elle se met le doigt dans l’œil jusqu’au coude. Et même si elle le nomme à ce poste, jamais il n’envisagera de risquer la vie de son chef de clan seul. Laëth est morte seule, en dehors de cet événement bénéfique, elle ne sortait jamais seule. Du moins pas à sa connaissance …

Tous ceux qui veulent la mort de Karrah et renverser le pouvoir en place étaient des fervents admirateurs de la cheffe guerrière sanguinaire. Menés par Ymir et Fafner, ils savent comment fonctionne le gouvernement Kelownien. Les derniers mots de Karrah refusent de quitter le crâne du guerrier, faisant douloureusement écho à un plan ayant traversé son esprit. « Tu veux ta liberté ? Il faut éliminer toute opposition. Seulement je pensais que faire couler le sang sans parlementer te ferai frémir. » Losran porte la tasse à ses lèvres puis se lève vers la fenêtre. Il la ferme et reprend son tabac. D’un coup de silex, il rallume le tube et aspire une longue bouffée de mélange d’herbe. « Si tu es prête à tolérer un dernier acte de barbarie, tes vague plans foireux peuvent se transformer en très, très bonne idée. » C’est dangereux, mais ça vaut le coup d’être tenté.

Réinstallé dans son fauteuil, le chef de guerre récemment nommé prend son rôle à cœur et ne perd pas ses objectifs de vue. Pour vivre en harmonie et mener à bien le projet de Karrah qu’est d’entrer dans l’Alliance, il faut se débarrasser de la dissidence. Avec les bonnes personnes, tendre une embuscade aux hommes d’Ymir ne devrait pas être insurmontable. « Je pense que tu as compris de quoi je veux parler, mais tu dois me promettre que tu as compris que tu ne DOIS plus partir seule comme ça. » Il sera inflexible, même si elle veut sa solitude et tout le tintouin, il ne peut plus. Point. Et le regard dur de l’ainé de la famille le transmet très bien.

HJ : le rp prend une direction super intéressante !

_________________
I'm not afraid of death.
I've already consumed six lives.
Never look back.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 622
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren & Augias

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Qui est la proie ? ❅ Losran  Sam 17 Fév - 22:11


Qui est la proie ?


❅ Losran – Fin de Kavu ❅

La jeune femme comprend pourquoi il est en colère. Elle comprend pourquoi il s'énerve de cette façon et pourquoi il s'égosille et cherche à lui faire comprendre ce qu'il pense. Mais elle sait aussi qu'elle n'a pas tort. Elle aurait surement dû lui en parler plus tôt, mais cela n'aurait pas forcément aussi bien fonctionné et surtout, il n'aurait pas forcément accepté de prendre de tels risques. Pourtant, la rouquine est décidée. Il faut que cela cesse. Mais elle ne sait pas s'ils auront le temps de faire quoi que ce soit avant la fête de l'Alliance. Mais il faut essayer. Alors elle répond : « Je sais bien que tu ne seras pas d'accord, mais je dois partir seule. Quelqu'un pourrait me suivre. Malik s'en fera une joie, j'imagine. Mais pas plus, cela serait trop voyant ». Bien sûr que non, ça ne lui plaira pas. Mais le fait est que pour que cela marche, les choses doivent être presque trop évidentes. Karrah est une rebelle, une solitaire dans l'âme, elle n'a jamais voulu être chef. Ses escapades seront plus que crédibles.


Il me connaît trop bien. Lorsqu'il me signale que pour avoir ma liberté, la dissidence doit disparaître mais qu'il pensait que faire couler le sang me répugnerait, je grimace un peu. Bien sûr que oui. Je déteste prendre une vie, je déteste cette violence totalement barbare qui fait partie de notre culture. C'est inhumain. Pourtant, c'est bien tout ce que nous sommes : des humains. Et nous avons tous déjà failli mourir il y a bien longtemps, mais nous sommes encore là. Il reprend la parole pour me confirmer que c'est une bonne idée si je suis prête à tolérer un dernier acte de barbarie. Alors, je réponds : « Ça ne me plaît pas. Mais ils ne se rendront jamais sans combattre. Et le temps presse. Cette dissidence doit disparaître ». Je grimace, mais c'est le cas. Il n'y a pas de choix, c'est une obligation. Toute cette histoire n'a que trop durée.

Finalement, il reprend la parole et Karrah sourit un peu amusée. Elle se contente de lui dire : « Tu sais bien que je ne pourrais jamais faire une telle promesse ». Elle se moque presque de lui. Mais elle reprend : « Mais je ne me mettrais pas en danger inutilement ». De toute façon, elle ne compte pas mourir dans l'opération. Avec son chiffon, elle attrape la poignée de la théière en grès et sert deux tasses. L'eau a une jolie couleur ambrée et l'odeur est plutôt agréable. Elle pousse une tasse jusqu'à son cousin puis s'installe à son tour, prenant la sienne et le regarde. Elle reprend la parole pour lui dire : « C'est une excellente idée. Mais si nous voulons réussir à faire quelque chose avant la fête de l'Alliance, nous devons faire les choses rapidement. Cela impliquera forcément que je prenne des risques Losran, mais ça en vaut la peine ». L'espace d'un instant, elle s'égare dans ses pensées. Elle pense aux visages qu'elle croise : les regards chargés d'espoir de lendemains plus clairs, moins violents. Il n'y a pas qu'elle qui espère des changements. Elle reprend la parole pour dire : « Les nôtres changent. Leurs esprits s'ouvrent, leurs perspectives évoluent. Je me battrais pour eux, peu importe ce que cela devra signifier pour moi ». Je ne doute pas que c'est un endroit où ils penseront semer la discorde. A leur place, je l'aurais fait aussi. Mais nous avons les moyens d'empêcher cela, alors nous devons le faire. Même si cela signifie de faire encore couleur du sang sur les neiges du nord. « Et j'aimerais que personne ne viennent mettre en péril notre entrée dans l'Alliance en venant semer le trouble dans les plaines Askhadi ».



HJ - Tellement ! coeur

_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 562
Inscrit le : 12/06/2017
Célébrité : Alexander Dreymon
Losran
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Qui est la proie ? ❅ Losran  Ven 2 Mar - 11:53

Osciller entre colère et soulagement n’est pas aisé, surtout pour un guerrier au sang chaud qui ne demande qu’une chose, une excuse pour planter sa hache quelque part. Que Karrah s’éloigne seule malgré ses responsabilités nouvelles le met hors de lui mais c’est sa cousine, le dernier membre de sa famille et il la comprend plus qu’il ne peut l’admettre. S’il avoue que son désir de liberté est assez normal elle se servira de cet aveu et plus jamais Losran ne pourra espérer avoir un peu de contrôle sur sa cheffe. Déjà qu’il n’en a pas beaucoup. “Oui Malik te suivrait bien volontier, mais même à deux, c’est encore trop dangereux.” Hélas c’est comme parler à un âne en plein repas : ça ne sert à rien. Karrah est une bourrique et si son cousin veut parvenir à la garder en vie il faudra qu’il le fasse sans qu’elle soit au courant. Au pire en mêlant Malik et quelques autres hommes de confiance pour la suivre non stop. Y’a plus qu’à trouver des gens assez discret, parce que la jeune rouquine apprend que son cousin la fait surveiller, il ne donne pas cher de ses tympans.

Plus la discussion avance, plus une idée se dessine au loin. Cela impliquera obligatoirement des morts et cela des deux côtés. « Ça ne me plaît pas. Mais ils ne se rendront jamais sans combattre. Et le temps presse. Cette dissidence doit disparaître » C’était évidant qu’elle n’aimerait pas l’idée et au final, Karrah étonne son cousin en envisageant la chose plus rapidement que prévu. Sans doute parce que l’idée vient initialement de son esprit tordu et inconscient … Tellement bête que la jeune femme rigole presque face à la promesse qu’elle ne pourra jamais tenir. C’est pas faute d’avoir essayer et Losran serre les poings pour ne pas monter dans les tours à nouveau. Elle se moque de lui et de son clan ou bien ? “Bien.” assène-t-il sans monter une once de contentement, mais il rend les armes. Au moins elle ne pourra pas lui reprocher très longtemps de la faire suivre par deux ou trois hommes de confiance : elle n’a rien fait pour éviter cette situation. C’est quand même pas la mort de rester tranquille quelque mois le temps d’éloigner le danger le plus important non ? Enfin, Losran soupire et savoir l’infusion que lui propose sa tête de mule de cousine. « Les nôtres changent. Leurs esprits s'ouvrent, leurs perspectives évoluent. Je me battrais pour eux, peu importe ce que cela devra signifier pour moi » Le guerrier ne peut qu'acquiescer, il a lui-même constaté ce changement depuis quelques semaines. Depuis que la délégation est rentrée du premier voyage officiel à la Citadelle, Losran aime à propager son expérience et mettre en valeur le caractère fort, juste et bienveillant de l’Ipa, sans préciser qu’ils ont discuté une longue nuit sous les étoiles. Bientôt ils y retourneront pour fêter les 10 ans de l’Alliance et ça sera une nouvelle occasion de tisser des liens.

Le regard plongé dans sa tasse, le guerrier réfléchit un instant à un potentiel plan de bataille avant le départ. “Il y a trop de préparatifs à faire pour envoyer la délégation en Orketa. Je doute pouvoir envisager quelques chose avant notre départ.” Le temps est compté et pour l’heure, la dissidence se fait discrète. Après l’échec de la réunion avec les chefs de clans, les Kelowniens doivent bien paraître lors de la fête de l’Alliance, et donc éviter de faire des vagues avant. “Mieux vaut bien se préparer pour notre retour, au début de la saison estivale. Le couvert de la forêt jouera en notre faveur, et d’ici là j’aurai le temps de préparer quelques hommes loyaux.” S’il faut tendre une embuscades à la dissidence et détruire le groupe mené par Ymir, il faut tout anticiper, c’est le job de Losran, elle doit lui faire confiance.

_________________
I'm not afraid of death.
I've already consumed six lives.
Never look back.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 622
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren & Augias

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Qui est la proie ? ❅ Losran  Mar 13 Mar - 23:15


Qui est la proie ?


❅ Losran – Fin de Kavu ❅

Karrah ne peut faire de promesse qu’elle sait bien ne pas pouvoir tenir. Cela ne veut pas pour autant dire qu’elle se mettra en danger. Même si parfois, elle s’expose sans le savoir. Elle qui vivait libre dans les terres glacées se sent bien plus seule maintenant qu’avant. Pourtant, elle n’a jamais été autant entourée. Et ce n’est pas de la faute de son cousin qui fait de son mieux pour la garder en vie. Le pauvre a bien de la patience de supporter la rouquine éprise de liberté. Celle-ci n’a jamais eu qu’une passion : la chasse. Et depuis la morte de l’ensemble de sa famille, elle s’est refermée et enfermée dans des habitudes de nomade solitaire. Mais les choses changent et elle doit changer, Karrah le sait bien. Elle a juste du mal à l’accepter. D’autant plus que son cousin est inflexible quand elle a l’impression elle de faire des millions d’efforts et de sacrifier toute sa vie pour son peuple. C’est là ce qu’on attend d’un chef non ? Lorsqu’il répond à sa réplique emplie d’un rire un simple bien, sans animosité mais sans joie non plus, Karrah ne dit rien de plus. Elle n’a pas besoin de l’entendre pour savoir qu’il l’attacherait volontiers dans la salle du trône s’il le pouvait. Mais il ne le peut pas, cela serait un signe de faiblesse. Et qu’ils soient sanguinaires ou non, la faiblesse n’est pas un trait de caractère valorisé par les kelowniens.

Finalement, il reprend la parole. Elle l’écoute. Il estime qu’il y aura trop préparatifs avant la fête de l’Alliance et qu’ils n’auront pas le temps de tenter quelque chose. Cela la frustre, car elle sait bien que c’est un risque de continuer à ne rien faire jusqu’à leur départ. Elle grimace un peu alors qu’il reprend la parole. Il a raison, mais c’est agaçant. Elle voudrait pouvoir faire mieux, faire plus. Ce n’est pas faute d’avoir tenté de dissuader les guerriers de rejoindre le traitre hérétique. Ces derniers mois, elle a torturé et tué plus qu’elle ne l’a jamais fait dans toutes sa vie. Et elle sait très bien qu’elle ne se pardonnera probablement jamais d’avoir fait ça. Mais maintenant, elle se dit qu’elle aurait probablement dû faire plus. Finalement, elle répond : « Qu’il en soit ainsi… ». Elle appuie ses paroles d’un acquiescement et lui dit : « Je ne sortirais pas seule avant notre départ ». Elle tentera de s’y tenir et si c’est trop long, elle emmènera Malik. C’est son rôle après tout, le guerrier la protège à présent. Quant aux hommes de confiances qu’il veut recruter, Karrah a toute confiance en son jugement. Elle acquiesce simplement en réponse. Elle boit quelques gorgées de tisane avant de se redresser et de demander : « Colère et inquiétude mises de côté, comment vas-tu ? ». Ils étaient trop occupés à discuter pour qu’elle ne le lui demande, mais à présent qu’ils sont tous les deux d’accord et que le guerrier est plus calme, elle peut se permettre de lui demander. Elle le regarde simplement, avec son regard doux et bienveillant. Elle a sans doute toujours été la plus tendre et la plus prévenante de leur famille, même si enfants, les trois garçons étaient de redoutables terreurs avec elle. Cela l’a endurcie, mais pas rendue plus cruelle pour autant.


_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 562
Inscrit le : 12/06/2017
Célébrité : Alexander Dreymon
Losran
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Qui est la proie ? ❅ Losran  Mar 3 Avr - 21:40

Losran a beau se forcer à voir Karrah comme une adulte pourvue d’intelligence et de libre arbitre, il ne peut effacer totalement la frimousse de sa petite cousine. Elle est tétue comme une mule et souvent inconsciente, mais parfois, les idées fusent et au fil des conversations entre les deux, des plans se dessinent. Interrompre la dissidence, couper court à leur action en les prenant au piège, en tenaille, sur leur propre terre. Exterminer la vermine, verser le sang, certainement pas dans la précipitation. Il est hors de question que Losran ne perdre un seul homme si jamais ce germe d’idée grandit. Et pour ne perdre personne, il faut réfléchir longuement à toutes les possibilités et être certains que rien ne peut échapper au contrôle. Un instant il imagine Karrah servir d'appât et manque d'exprimer des remords sur l’idée suggérée. Karrah l’écoute néanmoins tempérer l’engouement et paraît compréhensive. Le feu de l’action s’est étouffé. « Qu’il en soit ainsi… » Attendre la fin de l’été pour s’attaquer à Ymir et son groupe est la chose la plus judicieuse à faire. Le guerrier hoche la tête et termine de siroter son thé boisé.

Il ne quitte pas sa cousine du regard pendant qu’il visualise toutes les options possiblement dangereuse lors de cette future embuscade. Ca serait prendre un énorme risque mais il se jure que rien ne lui arrivera ce jour là. Contre toute attente, c’est la jeune femme qui reprend la conversation en assurant qu’elle ne se mettra plus en danger d’ici là. C’est évident que Losran ouvre de grand yeux, laissant apparaître un sentiment d’étonnement mêlé à une immense gratitude. Il dépose sa tasse sur la petite table en affichant un demi-sourire. “C’est une sage décision Karrah …” A ses yeux, la seule façon de montrer que sa cousine prend la bonne décision, c’est de ne pas trop en faire. Bien sur intérieurement son guerrier bat les tambours de victoire mais il ne faut pas trop en faire. “Si tout se passe bien, tu n’auras pas a rester accompagnée très longtemps.” C’est une personne solitaire mais le guerrier est convaincu que s’il ordonne à Malik de lui tenir compagnie, ni l’un ni l’autre ne sera contre !

« Colère et inquiétude mises de côté, comment vas-tu ? » Losran soupire en se réenfonçant dans le fauteuil, cette fois sans la tasse, mais sa cigarette coincée entre les lèvres. Il est vrai que c’est rare que les deux discutent de leur vie respective, trop occupé à gérer leurs nouveaux postes au sein du clan. Avant ils avaient des postes opposés, l’une chasseuse l’autre guerrier, et ne se voyaient pas aussi souvent. Maintenant, ils sont régulièrement dans la même pièce mais ça ne les rapproche pas pour autant. “Ca va,” annonce-t-il en haussant nonchalamment les épaules. “Je partirai bien quelques jours moi aussi, mes nouvelles fonctions remettent plein de chose en question dans ma vie.” En somme, Losran est passé de guerrier bourrin qui n’a pas peur de mourir à stratège pour la pérennité de son clan. Il a dû assumer ses nouvelles responsabilités et malgré son âge, c’est ce changement qui l’a rendu homme. Homme au sens mature, rigoureux, réfléchi, honorable. Ces traits étaient loin de le qualifier quelques années plus tôt, et un visage le lui rappelle presque tous les jours. “Et toi ?

HJ : Je profite de ce rp pour inclure mon lien avec Nagga. Losran et elle on eu une aventure et de ça est né un gamin. Elle l’a abandonné et Losran n’a pas vraiment assumé d’avoir engrossé une esclave. Bouh ! Bouh !

_________________
I'm not afraid of death.
I've already consumed six lives.
Never look back.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 622
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren & Augias

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Qui est la proie ? ❅ Losran  Mer 18 Avr - 16:46


Qui est la proie ?


❅ Losran – Fin de Kavu ❅

Elle ne le dit pas et ne le montre pas, mais Karrah apprécie qu'il n'enfonce pas le clou sur sa reddition et sur cette promesse qu'elle vient de faire. Elle n'apprécie pas tellement de devoir faire une croix sur sa liberté et être suivie de la sorte, toujours surprotégée. Elle a l'impression d'être faible et cela lui rappelle à quel point elle serait fragile. Elle fait un peu craquer sa nuque alors qu'il lui précise que si cela se passe bien, elle n'aura pas à rester accompagnée très longtemps. Ce qui lui fait évidemment très plaisir. Elle a hâte de retrouver la solitude et le calme qu'elle connaissait jadis. Le silence des terres du nord, l'adrénaline de la chasse. La beauté de la nature. Elle acquiesce simplement. Elle ne lui en veut pas. Ce n'est pas de la faute de Losran. C'est simplement la vie, leur clan et leur violence. Elle prend des risques à vouloir aller au bout de ses idéaux. Mais elle ne veut pas renoncer. Alors elle doit faire des concessions. Elle profite qu'ils sont tous les deux réunis pour lui demander comment il va. Même s'ils passent tous les deux beaucoup de temps ensemble, elle ne sait pas toujours comment il va. Ils ne parlent pas toujours de leurs vies. En réalité, Karrah n'a pas grand-chose à raconter. Elle se contente d'être chef de clan comme avant elle se contentait de chasser. Mais lui a peut-être d'autres choses à lui dire. D'ailleurs, il lui répond qu'il va bien. Il poursuit ensuite ses paroles et Karrah sourit un peu, comprenant ce qu'il lui dit.

Elle acquiesce un peu. Sur le moment, il n'y a rien à dire de plus. Mais elle répond : « Tu devrais le faire, si tu en as besoin... ». Karrah se tiendra tranquille et les autres n'ont pas besoin d'être au courant. Si personne n'en sait rien, personne n'aura à vouloir profiter de son absence. Elle le regarde simplement et dit : « D'autres peuvent veiller sur moi durant quelques jours. Les préparatifs pour notre départ avancent bien et je peux terminer à les superviser seule... ». Ils ont tous les deux besoins d'être vraiment concentrés et attentifs pour ne pas risquer de laisser passer un incident quelconque. S'il est préoccupé, il ne sera pas entièrement consacré à ses missions et elle le sait. Elle se demande cependant ce que tout ça a pu remettre en question dans sa vie. Alors elle dit : « Mais si tu as un problème, tu sais que tu peux m'en parler, n'est-ce pas ? ». Pas parce qu'elle est sa chef de clan, mais parce qu'ils font partie de la même famille et qu'ils doivent être là pour se soutenir. Il lui retourne sa question et elle se contente d'hausser un peu les épaules en disant : « Hormis ce sentiment d'étouffer, tout va bien ». Elle sourit simplement et dit : « Comme toujours ». Ce qui n'est pas un mensonge. Karrah a toujours été bien trop solitaire pour envisager de construire une famille. Elle ne sait pas réellement comment se comporter avec les autres. Même si cela ne l'a jamais empêché de s'amuser au détour de certains villages par le passé, elle n'a jamais rien voulu pérenniser. Hormis quelques amitiés qu'elle conserve au fil des ans.


HJ - J'avais cru voir ça oui ! Du coup où est mon neveu ? damnit

_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 562
Inscrit le : 12/06/2017
Célébrité : Alexander Dreymon
Losran
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Qui est la proie ? ❅ Losran  Mer 16 Mai - 15:30

C’est le calme plat à Vancove en Sengor depuis que Karrah s’est affirmée comme cheffe mais vous connaissez tous l’adage : le calme avant la tempête. Evidemment la dissidence se tient à distance mais il ne faut pas pour autant les tenter d’attaquer plus tôt que prévu les villes et villages. Ils veulent clairement reprendre le contrôle du clan tout entier bien qu’ils n’aient pas beaucoup de partisans encore libre d’aller et venir. Sa cousine en a conscience et n’a pas toujours besoin qu’on lui fasse la morale mais parfois une petite piqure de rappel ne fait pas de mal. La tension a complètement disparu dans la chaumière de Karrah ainsi elle et son cousin peuvent s’échanger quelques banalités quotidienne. Les nouvelles fonctions qu’occupent Losran le font tout remettre en perspective, surtout sa maturité et droiture. Il prétend vouloir des vacances mais il lui faudrait surtout de nouvelles épaules, plus larges pour assumer tous les aspects de sa vie. Il soupire face à sa cousine en s’enfonçant dans le fauteuil, tasse de thé tiède sur la cuisse. « D'autres peuvent veiller sur moi durant quelques jours. Les préparatifs pour notre départ avancent bien et je peux terminer à les superviser seule... » Le guerrier ne peux pas s’empêcher de sourire tendrement. Evidemment que d’autres peuvent la surveiller, il a lui-même établit la garde qui est censée la protéger. C’est son boulot de tout superviser en tant que second, de veiller sur sa cousine en tant qu’ainé. « J’ai confiance, ne t’en fais pas, j’ai juste du mal à me défaire de ces nouvelles responsabilités. » Il le prend à cœur pour s’empêcher de penser à sa paternité.

Après avoir été propulsé second du chef et nouveau chef de guerre, Losran est resté quelques jours en état de choc. Evidemment il n’en avait dit mot à personne, surtout pas à Karrah qui ignorait le fond de l’histoire. En quelques jours il était passé de guerrier reconnu pour ses combats et sa loyauté à tête d’affiche. Il avait beau avoir 32 ans il avait l’impression d’avoir pris 10 ans d’un coup. Une maturité trop grande pour un si petit Homme. Quand Karrah le ramène à l’instant présent, il balaye son désir d’aider d’un revers de main et la rassure d’un clin d’œil. Pourtant il a envie de lui parler, mais préfère détourner l’attention pour le moment. Elle n’a pas maigri mais il se demande si elle vit aussi douloureusement le changement de statut. Il est clair que oui, elle n’est plus libre, comme l’a prouvé leur engueulade d’avant. Cependant son sourire est communicatif mais Losran reste légèrement affable. « Ça changera Karrah, on réglera tout à la fin avant l’hiver. Aux premières neiges, j’espère que tu seras libre. » Elle ne sera plus jamais en sécurité du fait de son statut de cheffe de clan, qui est toujours menacé malgré un peuple soudé, mais ça sera toujours mieux qu’à l’heure actuelle. Le guerrier se redresse pour se resservir une tasse de thé mais en reste là. Les rires d’enfants lui traversent l’esprit bien qu’il fasse tout pour les oublier. C’est impossible, il passe devant cette cour chaque fois qu’il se rend aux écuries des jeunes chevaux de guerre. Il soupire brièvement en plantant son regard dans celui de sa cousine.

Le silence qui suit ne fait pas sens. La situation n’est pas grave ni importante, c’est juste une étape dans la vie d’un homme. Losran en est un sur le plan guerrier et stratège mais pas du tout au niveau familial. Pourtant depuis que Laëth est morte et qu’Ymir est parti avec ses compagnons le rire d’un garçon résonne dans sa tête. Quand sa mère était encore en ville ça allait, il ignorait la situation, mais dorénavant c’est impossible. « C’est pas que j’ai un problème, mais j’ai un secret. » Ca ne loupe pas, Karrah veut en savoir plus immédiatement. Losran n’est pas du genre à laisser le suspense envahir la pièce. « J’ai eu un fils. Je dois en avoir plusieurs par ci par là, mais lui je l’ai toujours su. » Rapidement il pose sa tasse sur la petite table et remet en ordre ses idées avant de tout révéler à sa cousine. « T’as peut être souvenir de ma relation avec Nagga, l’esclave de Laëth ? C’était court et sans sentiments, mais elle ne m’a jamais caché qu’elle attendait mon gosse. Je l’ai pas accepté, elle non plus. Il est chez les orphelins depuis sa naissance, tu sais, vers les écuries. » Losran sent un poids s’envoler de pouvoir enfin en parler à quelqu’un. « Je m’en fichais, j’y pensais pas, mais depuis que Nagga n’est plus là, ça m’obsède. » Il se tait instantanément et fuit le regard de Karrah. Qu’il ait des gamins dans le clan, parsemé, ça n’étonne personne mais c’est différent. Il se posse plein de questions et ne parvient pas à trouver un début de solution pour vider son esprit.

@Karrah Désolée pour le temps de réponse siffle zen calin2

_________________
I'm not afraid of death.
I've already consumed six lives.
Never look back.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 622
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren & Augias

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Qui est la proie ? ❅ Losran  Ven 25 Mai - 17:50


Qui est la proie ?


❅ Losran – Fin de Kavu ❅

Les voilà à discuter de choses plus personnelles, moins relatives au clan et à l'organisation. Dans le fond, si Karrah n'a jamais rien eu à raconter c'est qu'elle ne souhaitait pas réellement s'attacher. Qu'elle était bien seule. La mort de sa mère d'abord puis du reste de leur famille a eu raison de toute volonté de fonder sa propre famille. Parce que peu importe où elle regardait elle ne voyait que la mort et la tristesse. Jusqu'à aujourd'hui encore alors qu'Oldarik son ami de longue date a disparu. Elle retient son soupire alors qu'il lui répond qu'il a confiance mais qu'il a du mal à se défaire de ses nouvelles responsabilités. Lui a du mal à s'en défaire alors qu'elle aimerait justement s'en défaire de temps en temps sans pouvoir le faire. Elle sourit un peu amusée face à l'ironie de la situation. Elle le regarde longuement et lui répond : « Je ne t'ai jamais vraiment remercié... De tout ce que tu fais pour moi... ». Elle le regarde simplement. Karrah ne sait pas vraiment exprimer ce qu'elle ressent. Elle ne sait pas vraiment ce qu'elle ressent en réalité. Probablement une forme d'amour familial bien qu'elle n'ait jamais vraiment été exprimée dans leur famille.

Alors qu'elle lui dit que s’il a besoin de parler, elle est là, il ne répond pas. Et à ses propres confessions, il répond qu'ils régleront tout avant l'hiver. Elle espère réellement que cela sera le cas. Et même si la dissidence est éradiquée, elle sait qu'elle ne sera probablement jamais vraiment tranquille. Il y aura probablement toujours des esprits ombrageux, ivres de violence et qui tenteront leur chance pour reprendre la tête du clan. Mais elle ne répond rien et se contente de sourire en acquiesçant. Mais c'est son histoire, à présent c'est sa vie. Le silence s'installe ensuite. Et alors qu'il se redresse pour se resservir du thé, il suspend son geste. Karrah penche la tête en le regardant. Il reprend la parole et la rouquine fronce les sourcils. Pas de problème, juste un secret. Elle ne sait pas sur quelle pente elle s'engage. Mais elle l'écoute, elle laisse le guerrier se confier et se libérer du secret qui pèse sur lui. Elle l'entend lui parler d'un enfant, un fils. Lorsqu'il la questionne sur ses souvenirs de sa relation avec Nagga, elle acquiesce un peu. Elle en a vaguement entendu parler effectivement, mais n'y avait pas prêté grande attention. Il explique que ni l'un ni l'autre n'ont accepté l'enfant et que celui-ci s'est retrouvé avec d'autres orphelins dans une maison près des écuries. Karrah connait bien cette famille. Elle leur fait parvenir des vivres dès qu'elle en a l'occasion saluant leur bonté d'âme. Ce couple accueille des orphelins, ces rares enfants dont les parents ne veulent pas finissent toujours par arriver chez eux. Karrah fronce les sourcils. Elle se redresse un peu se demandant comment son cousin a bien pu abandonner ainsi son enfant. Elle aurait bien envie de le gifler, de le secouer pour qu'il ouvre ses yeux. Mais elle ne dit rien. Il dit que depuis que Nagga est partie, il y pense constamment. Elle reste silencieuse un moment puis demande quand même : « Mais bon sang qu'est-ce qui t'es passé par la tête ?! ». Elle se tait instantanément puis soupire un peu et dit : « Je suis désolée, excuse-moi ». Elle sourit un peu et dit : « Qu'est-ce qui a changé selon toi ? Pourquoi est-ce que maintenant tu y penses plus qu'avant ? ». Elle le regarde longuement. « Quel âge a-t-il ? ». Elle se retient de lui dire qu'il doit le sortir de là-bas, surtout maintenant qu'il ne combat plus autant qu'avant et qu'il peut s'en occuper.

_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 562
Inscrit le : 12/06/2017
Célébrité : Alexander Dreymon
Losran
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Qui est la proie ? ❅ Losran  Jeu 26 Juil - 12:18

Depuis que Karrah a accédé au trône de Kalowna sans le souhaiter, elle et son cousin sont aux prises avec leurs nouvelles responsabilités. Ils ne se voient que pour discuter stratégie ou quand la jeune femme fait l'égoïste en prônant une liberté dont elle ne peut plus jouir. C’est peut être le thé ou le départ de Nagga qui provoque cet élan de discussion, mais Losran sent que c’est bénéfique. Il a besoin que Karrah sache qu’il ne l’étouffe pas sans raison. Il veut la garder saine et sauve parce qu’elle est son sang mais aussi parce qu’il croit en elle en tant que cheffe de clan. Faire preuve d’un peu d’humanité ne leur fait pas de mal, entre guerrier et chasseur, le froid les a endurcis mais n’a pas fait complètement disparaître leur chaleur humaine. “Ne me remercie pas, tu es ma famille et ma cheffe. C’est mon devoir de veiller sur toi.” Et cela même si la jeune femme estime qu’elle n’en a pas toujours besoin, qu’elle peut se débrouiller seule etcetera.

Les deux ont parfois l’impression de ne jamais avoir grandit, d’être resté aux mois après le décès des membres de leur familles, cette période où ils n’ont plus été que tous les deux. L’un veillant sur l’autre effrontée, aspirant à une liberté totale. Ils riaient malgré tout et avançaient dans la vie au fil des mois, se construisant petit à petit. Depuis combien de temps n’avaient ils pas échangé ainsi au coin du feu, sirotant une infusion et fumant la pipe ? C’est en prenant en partie conscience de cet éloignement que Losran choisi de confier ses doutes à sa cousine. Il a un enfant et Karrah ignorait être tante jusqu’à maintenant. La surprise se lit sur son visage instantanément.

Un vent de colère assaille Losran quand Karrah se redresse et l’interroge violemment sur ce qu’il lui est passé par la tête. Il savait très bien que lui annoncer la présence d’un enfant dans sa vie la ferait réagir mais pas ainsi. Et d’un autre côté, ce n’est pas plus mal que quelqu’un le secoue un peu. Cet enfant est le sien après tout et avec les questions de Karrah, il se rend compte qu’il ne sait rien de lui. “Il a un peu plus de 4 ans. Je ne sais même si comment il s’appelle…” Losran soupire sous le poids d’une culpabilité qu’il n’avait jamais ressentit avant. Il tire sur son tabac et s’affaisse un peu plus dans le fauteuil. Pourquoi maintenant et pas y’a quatre ans ? Aucune idée, peut-être que son instinct paternel se réveille ? “j’avais peut-être espoir que sa mère s’en occupe tant qu’elle était toujours là. Qu’elle ait quitté le village, j’en ai rien eu à faire, mais d’un coup je me suis dit que ce garçon était seul.” Il secoue la tête d’un air navrant. “C’est con puisqu’il n’est pas seul, et il est sans doute mieux entouré chez les Reiss qu’avec sa mère ou moi. Mais ça m’a fait un truc.

Il passe souvent devant les écuries et la maison des enfants sans parents. Ils sont une petite dizaine et gambadent à tout  âge, vêtu de braies trop petites, le sourire aux lèvres. Le guerrier a mis du temps à retrouver la frimousse de sa progéniture mais depuis plusieurs semaines, c’est bon. “J’aimerai faire quelque chose pour lui.” Ces mots prennent du sens maintenant qu’ils ont été entendu par quelqu’un. Adressant un regard chagriné à Karrah, il attend de percevoir un début de réaction.

_________________
I'm not afraid of death.
I've already consumed six lives.
Never look back.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 622
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren & Augias

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Qui est la proie ? ❅ Losran  Dim 29 Juil - 22:00


Qui est la proie ?


❅ Losran – Fin de Kavu ❅

Il n'y a jamais eu beaucoup d'amour dans cette famille. Karrah le sait. Et s'il parle de responsabilité et de devoir, elle sait que c'est aussi par affection qu'il le fait. La même affection qui fait qu'elle a pensé à lui pour jouer ce rôle auprès d'elle, la même affection qui fait qu'ils sont là, tous les deux. Elle lui sourit sans rien ajouter. C'est rare qu'elle s'excuse ou qu'elle remercie, même si elle est loin d'être aussi égoïste et cruelle que la plupart des kelowniens. Elle est fière, un peu trop peut-être. Mais l'homme qui se tient là, est celui dont elle est le plus proche. Surement parce qu'ils ont traversé des épreuves communes. Cela les a rapprochés, d'une certaine façon.

La conversation se poursuit et c'est avec un très grand étonnement que Karrah entend son cousin lui annoncer qu'il a un fils. Elle le regarde, sans masquer sa surprise, se permettant même de l'interpeller. Et les explications ne tardent pas à arriver. Alors elle l'écoute avec attention. Elle apprend que son neveu a 4 ans mais qu'il ne sait pas comment il s'appelle. Elle le regarde, elle le voit, elle ressent la culpabilité qu'il éprouve et lorsqu'il s'affaisse prend la décision de ne pas l'accabler plus qu'il ne s'accable déjà lui-même. Il reprend ses explications et elle l'écoute. Et il conclut son raisonnement en confiant qu'il aimerait faire quelque chose pour lui. Karrah le regarde longuement. Plusieurs émotions la traversent, même si elle peut comprendre en partie ce qui a poussé Losran à ne pas garder cet enfant. Elle ne veut pas le juger. Elle-même ne s'est jamais réellement sentie prête à se poser et à fonder une famille. Mais là... maintenant qu'elle sait, les choses sont différentes.

Elle se souvient de leur enfance. Ses parents et ceux de Losran n'ont jamais été très doux, mais ils fondaient une famille. Et maintenant, une partie de ses souvenirs prennent du sens. Elle le regarde et dit : « Il n'est pas seul, c'est sûr... ». Elle le regarde simplement, avec un léger sourire. Puis reprend la parole pour l'interroger : « Mais ne crois-tu pas qu'il serait mieux avec son père ? ». Il n'y a pas de colère dans son ton. C'est une simple question. Elle sourit un peu et dit : « Nous pourrions lui offrir bien plus ici Losran... As-tu donc oublié tous ces moments que nous avons passés ensembles quand nous étions ensemble ? ». Elle marque une pause puis dit : « As-tu donc oublié ces moments que nous avons passé tous les deux après leur mort ? ». Le soutien, le réconfort, la sensation d'avoir eu encore quelqu'un sur qui compter, d'avoir encore un foyer.


_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 562
Inscrit le : 12/06/2017
Célébrité : Alexander Dreymon
Losran
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Qui est la proie ? ❅ Losran  Lun 13 Aoû - 17:31

Bien qu’ils ne soient plus que deux dans la famille, Losran ne désespère pas de voir un jour la paix autour d’eux régner, tous installés près d’un feu. Comme ici et maintenant, mais en plus nombreux et moins colérique. C’est en partie à cause de ce rêve de paix et de sérénité que le guerrier souhaite que son clan intègre vraiment l’Alliance : pour offrir un avenir meilleur aux jeunes qui l’entourent. C’est aussi ce rêve qui le pousse depuis plusieurs mois à calmer ses ardeurs, prendre ses responsabilités et surtout à réfléchir avant d’agir. Mais concernant son second enfant, il estime réfléchir beaucoup trop pour que cela soit efficace.

Après avoir attendu patiemment un conseil avisé de sa jeune cousine, Losran accueille les commentaires sans trop rechigner. L’enfant n’est pas seul à l’orphelinat c’est certain, mais il est quand même sans parents, sans réels repères. Cela dit, le guerrier n’arrive pas à se convaincre seul que vivre avec son père sera mieux pour lui. Qui sait si le guerrier saura répondre à tous ses besoins ? Le guider dans la vie sans le traumatiser ? Et est-ce que Losran en a envie ? Sans doute oui, mais il a encore besoin d’aider pour trouver son chemin dans ce voyage étrange. Nous pourrions lui offrir bien plus ici Losran... As-tu donc oublié tous ces moments que nous avons passés ensembles quand nous étions ensemble ? A ces mots quelques images lui reviennent à l’esprit. C’est vrai qu’ils étaient bien jeunes et ensemble, à chasser et s’amuser tant bien que mal dans le nord du clan. Il revoit leurs parents et leurs frères, toute la famille vivante jusqu’aux diverses tragédies. C’est bien parce qu’ils étaient tous les deux qu’ils sont devenus ce qu’ils sont aujourd’hui. Losran baisse les yeux et continue de réfléchir à toute vitesse. Adopter son fils reviendrait à admettre devant tout le clan qu’il a été avec une traitresse, ça n’est pas trop gênant, mais ça impliquerait de revoir tout son mode de vie. Adieu la tranquillité et le loisir de sortir quand bon lui semble. « Je vois ce que tu veux dire, » assène-t-il en relevant des yeux remplis d’une nouvelle conviction. « Si je vais le chercher, si je lui raconte tout, tu m’aideras ? » Les paroles précédentes de sa cousine induisaient déjà qu’elle participera à l’éducation du jeune garçon, mais l’homme qui manie la hache avec violence se sent complètement démuni face à ce challenge. Ce sera un grand pas pour lui qui lui permettra peut-être de ramener Aslaug à la raison au sujet de son premier enfant.  Astrid ne sait pas que Losran est son père, lui-même l’ignorait jusqu’à il y a peu. Karrah l’apprendra un jour, quand tout sera réglé. « J’aimerai lui offrir un foyer, j’ai tout ce qu’il faut chez moi, et j’ai assez de ressources pour nous deux. Je crois qu’il s’appelle Dicla, ou Deaclan. J’irai voir les Reiss ce soir. » En disant ses mots très rapidement, le guerrier s’est levé d’une traite comme pour se convaincre de son propre discours.

_________________
I'm not afraid of death.
I've already consumed six lives.
Never look back.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 622
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren & Augias

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Qui est la proie ? ❅ Losran  Mer 15 Aoû - 19:01


Qui est la proie ?


❅ Losran – Fin de Kavu ❅

Lorsqu'il lui dit qu'il voit ce qu'elle veut dire, elle sourit avec douceur. Puis, lorsqu'il lui pose une question, elle se retient de rouler des yeux. Elle ne le juge pas, mais parfois il pose des questions sacrément bêtes. Elle retient également son rire et répond d'une voix calme et posée : « Bien sûr que oui, Losran. Je serais toujours de ton côté ». La famille. Karrah sait qu'ils ont eu de la chance, d'être dans une telle famille. Elle a eu la chance de ne pas avoir à subir de violences ou de négligences. Peu d'amour mais une force indéfectible de soutien et une présence continuelle. Qu'elle a toujours rendu avec ferveur. Elle l'aidera bien sûr, elle fera tout ce qu'il faut pour que son cousin s'en sorte, pour que cet enfant soit heureux et qu'il grandisse en paix, épargné par les violences qu'eux-mêmes ont connus. Losran reprend la parole et elle sourit simplement à nouveau. Le calme revenu est apaisant. Elle l'écoute et acquiesce un peu et lorsqu'il se lève, elle réprime son rire avant de dire : « Les guerres sont terrifiantes », elle marque une pause avant de reprendre : « La Terre est terrifiantes ». Le guerrier s’est levé d’un bond, comme pour se donner du courage. Comme s’il en avait besoin. Il a un courage sans limite et a affronté énormément d’épreuve, alors elle sait qu’il n’a pas besoin de courage pour faire ça. Elle le regarde pour ajouter : « Mais les enfants ne le sont pas Losran. Accueillir cet enfant ne te rendra pas plus faible, bien au contraire... ». Bien sûr, c'est presque ironique de sa part : après tout, elle est restée si longtemps dans les terres glacées qu'elle ne sait pas tellement comment se comporter avec les autres. Mais elle a vu les enfants des gens avec qui elle marchandait, elle a vu la lumière dans leurs yeux. Et ça, elle veut à tout prix le préserver. Elle se redresse à son tour et dit : « Et bon sang, tâche de savoir son prénom avant de te présenter à lui ». Cette fois, elle ne s'en prive pas : elle roule des yeux, exaspérée par son cousin. Cela ne l'empêche pas de l'apprécier et cela ne l'empêchera pas de le soutenir.


_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh



Revenir en haut Aller en bas
 
Qui est la proie ? ❅ Losran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: Kelowna :: Sengör-
Sauter vers: