AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
lumière sur un pv attendu :
URIAH
35 ans ▬ chef du clan Shisayo depuis 20 ans
attendu par son peuple ainsi que par Brenna, Gaya, Akeela, Skylar, Ménélas, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Jake Gyllenhaal (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
GAYA
30 ans ▬ chef des guerriers du clan Shisayo
attendue par son peuple ainsi que par Uriah, Akeela, Skylar, Ménélas, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Ellen Hollman (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
MENELAS
42 ans ▬ chef du clan Askhadi depuis 3 ans
attendu par son peuple ainsi que par Akeela, Skylar, Uriah, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Santiago Cabrera (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
SALEEM
20 ans ▬ apprenti de l'Ipa envoyé par le clan Sengoli
attendu par les sengolis mais aussi par Akeela, Skylar, Augias, Shirin, Elanor & Caleigh
avatar proposé : Marco Ilsø (négociable) ▬ plus d'infos par ici
Partagez | 
 

 Qui est la proie ? ❅ Losran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 445
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Qui est la proie ? ❅ Losran  Dim 8 Oct - 21:40


Qui est la proie ?


❅ Losran – Fin de Kavu ❅

Aujourd’hui, Karrah a pris des risques. Elle le sait. Mais elle avait besoin de faire une pause, de prendre l’air. Besoin de prendre un peu le large, d’oublier toutes ces histoires de politique quelques temps. Quelques heures. Oui, la chef de clan a pris son arc, sa fourrure et son cheval et est allée chasser. Elle a retrouvé ses vieilles habitudes. Elle a retrouvé sa liberté l’espace de quelques heures. Et elle en a profité. Elle a tout oublié pour suivre des pistes, pour tendre la corde de son arc, sentir tout son corps vibrer avec sa flèche, entendre le sifflement de celle-ci et finalement le bruit mat de la pointe se fichant dans la gorge de l’animal. Elle a achevé deux biches avec respect. Les terres autour de Sengör sont différentes des terres glacées. Il fait froid, mais on y trouve plus d’herbes et de buissons. Alors, elle domestique doucement ce nouvel environnement. Et heureusement pour elle, elle n’a fait aucune mauvaise rencontre. Ni humaine, ni animale. Elle a juste profité de cette après-midi à chasser. A ne penser à rien d’autre. Et cela a bien marché. Vraiment bien.

Ramener son gibier a été plus ardu, mais cela fait partie de ce qu’elle aime le plus dans ce boulot. Les défis. Traquer, tuer, ramener. Parfois des animaux bien plus gros qu’elle. En l’occurrence, c’est souvent Aros qui s’en charge. L’animal est brave, elle ne peut pas le lui reprocher. Une fois rentré, ce sont les tanneurs qui ont récupéré les animaux pour les dépecer avant de les envoyer aux cuisinières. Cela ne concerne plus Karrah, elle a fait son travail. Elle ramène ensuite Arod aux écuries, s’occupant de lui longuement avant de finalement rentrer allant jusqu’à ses appartements discrètement. Mais sur le chemin, elle tombe sur Losran, qui heureusement est seul. Il est seul, mais ne semble pas l’air content. Loin de là. Et Karrah sait très bien pourquoi. Elle le regarde un moment, avant de lui faire signe. Elle va jusqu’à ses appartements et y entre. Elle le laisse ensuite entrer et ferme la porte. Les gens n’ont pas besoin de savoir ce qui va se dire entre eux. Cela attirerait bien trop l’attention. Et Karrah n’est pas désolée, bien au contraire. Elle se tourne vers lui, retirant son arc qui était en travers de son dos et le pose dans un coin appuyé contre un mur, son carquois le rejoignant bientôt. Elle finit par demander : « Je t'ai manqué ? ».


_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 314
Inscrit le : 12/06/2017
Célébrité : Alexander Dreymon
Losran
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Qui est la proie ? ❅ Losran  Mar 14 Nov - 15:50


Fin de Kavu, vers midi. « Nous verrons ce point lors de la prochaine réunion, je dois d’abord parler avec notre chef. » Losran quitte la salle du conseil en compagnie d’un guerrier assez âgé et d’avis mûr. Karrah a su bien s’entourer malgré la dissidence et les risques que représentent Ymir et sa bande. Laissant vaquer à leurs occupations ses camarades de politique, le chef de guerre s’éloigne vers là où crèche sa cousine. Elle a quitté le conseil en avance, fatiguée par les questions politique et stratégique. Losran avait pris en main les questions de guerre et de la gestion des conflits, après tout c’est son rôle aujourd’hui. Mais pour le moment son estomac crie famine et l’odeur d’un porc rôtis l’éloigne de son objectif. Il verra Karrah après avoir mangé. La taverne l’accueille à bras ouvert dans une ambiance plutôt bruyante. Il retrouve un compère pour prendre son repas, accompagné de deux bonnes bières bien fraîches. En une heure Losran a engloutit une cuisse de porc entière et une bonne plâtré de pomme de terre. Son estomac est distendu quand il quitte la salle après s’être délesté que quelques pièces de cuivre. Dès qu’il rejoint les pavés de la rue il se souvient de ce qu’il devait faire : toucher deux mots à sa cousine au sujet du prochain voyage à travers le continent. Mais arrivé devant sa porte, personne n’ouvre. Il interroge un voisin occupé à jouer avec son fils dans son jardin. Les beaux jours font du bien en Kelowna. «J’sais pas, elle est partie deux minutes après être arrivée. Elle a rien dis et moi, j’ai rien d’mandé. ». Losran fronce les sourcils et s’éloigne sans saluer son interlocuteur. Qu’est ce qui a bien pu passer par la tête de sa cousine ? Elle sait pertinemment qu’elle doit signifier chacun de ses déplacements à Losran, c’est pour sa sécurité.

D’un pas plutôt agacé, le guerrier retourne vers la salle du conseil juste au cas où, en vain. Son enquête démarre alors et va le mener à traverser la ville jusqu’à obtenir des informations. A la taverne, personne ne l’a vue. Dans la grand-rue, elle serait passée au moment du déjeuner en direction du nord. D’autres l’auraient aperçue se dirigeant vers l’ouest. C’est Malik, alerté par Losran, qui suggère de voir si son cheval est toujours là avant d’envisager le pire. Ça tombe bien, parce que l’état du guerrier faisait qu’il était à deux doigts d’enfourcher une monture et partir au conflit avec la dissidence. Juste au cas où. Heureusement, le cheval de Karrah n’est plus à l’écurie, elle est donc partie de son plein gré. Son arc n’est plus chez elle non plus, Losran a pu rentrer grâce à un carreau de fenêtre brisé accidentellement.

Intérieurement il fulmine, n’importe quoi pourrait arriver à la chef de clan. Elle est partie en forêt, certainement chasser le lièvre ou le sanglier, seule, sans prévenir personne. C’est d’une inconscience incommensurable ! Il tourne comme un lion dans le centre-ville, allant et venant entre la sortie est de Sengör et chez Karrah, juste au cas où. Alors qu’il passe dans la grand-rue, un contact l’interpelle. Il a vu la chef passer chez le tanneur, elle est donc rentrée saine et sauve. Losran remercie l’homme, lui dépose une pièce dans la main et lui intime de prévenir le reste du réseau que tout est sous contrôle. Le guerrier prend alors le chemin de chez sa cousine, tombant sur elle à quelques mètres de là. Il se stoppe net, torturé entre le soulagement de la voir entière et l’envie de la dépecer. Elle lui adresse un regard neutre avant de rentrer chez elle. Il la suit d’un pas vif et claque ses bottes au sol. « Je t’ai manqué ? » dit-elle bien installée chez elle, sans une once de conscience dans la voie. Losran explose, s’avançant jusqu’à n’être qu’à quelques centimètres de sa cousine. « Est-ce que tu te rends compte des risques que tu prends ? » aboie-t-il en faisant de grands gestes exaspéré. « Tu aurais pu te faire traquée, kidnappée ou tuée ? Tu sais combien de gens t’ont vu seule ? » Il s’éloigne brusquement, submergé par le soulagement de la revoir entre ses murs. «  Avant qu’tu te braques et me foute dehors, pense que tout un peuple compte sur toi maintenant. Tu peux pas faire ça. » Losran soupire à deux mètres de sa cousine, bras croisé et regard sombre. Il attends de voir, de toute façon elle ne pourra pas le jeter dehors.

HJ : pardon pour le retard ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 445
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Qui est la proie ? ❅ Losran  Mar 12 Déc - 22:22


Qui est la proie ?


❅ Losran – Fin de Kavu ❅

Bien sûr, Losran explose. Karrah s'y attendait, elle l'a presque provoqué avec sa nonchalance et sa question. Il semblait évident qu'il l'aurait fait sans qu'elle ne l'y pousse mais là, elle a probablement dépassée les bornes. Elle ne s'en offusque pas, au contraire, elle trouve ça touchant. Il n'y a jamais eu d'amour franc au sein de leur famille, tout juste des bourrades un peu brutales et quelques mots piquants. Mais l'inquiétude dont il fait preuve, même s'il le fait sous le coup de la colère et très durement, montre son attachement. Elle ne sourit pas cependant, pour ne pas aggraver la situation. Et elle ne l'interrompt pas non plus, parce qu'elle se doute que cela lui déplairait. Elle l'écoute, alors qu'il la bombarde de questions pour lui faire prendre conscience de ce qu'elle a fait. Mais elle en a tout à fait confiance. Elle le sait, pour avoir tué leur ancienne chef de clan il y a quelques mois. Elle aussi était partie chasser seule mais elle n'en est pas revenue. Et avec la dissidence, Karrah s'expose à bien plus de dangers. Il s'apaise un peu, et s'éloigne de quelques pas. Même s'il semble plus calme, son regard est toujours sombre et ses bras croisés semblent indiquer une posture figée, rigide. Losran est têtu et butté, elle le sait bien. Elle le connait bien. Elle lui dit : « Je n'ignore rien de tout cela Losran... ». Elle réprime un soupire et va jeter une bûche dans l'âtre. Elle passe beaucoup de temps dans la demeure de l'ancienne chef de clan, notamment parce que le conseil y siège, mais elle a également une demeure dans laquelle elle peut être au calme, loin des regards des autres.

A l'aide du tisonnier elle agite un peu les braises pour que le feu reprenne et une fois chose faite elle le repose puis va attraper la théière pour la mettre sur le feu avant de se tourner à nouveau vers Losran pour lui dire : « Comment pourraient-ils bien me faire confiance et me reconnaître comme leur chef si vous êtes toujours autour de moi pour me protéger ? ». Elle lui sourit un peu et lui dit : « S'ils pensent que j'ai peur, ils ne me suivront jamais. S'ils pensent que vous me pensez trop faible pour survivre, ils me tueront et vous avec ». Les kelowniens sont durs, ils n'ont pas peur, ils se battent, prennent ce qu'ils veulent, ils s'imposent. Ainsi vont les choses dans leur clan. Elle attrape quelques feuilles de tilleul et de romarin et les ajoutent dans la théière silencieusement. Il n'y a pas que cela, bien évidemment. Elle regarde l'eau, un instant, perdue dans ses pensées, avant de finalement reprendre la parole pour dire : « Et puis, au-delà du fait que j'avais envie d'aller chasser, je me suis dit que cela pourrait faire sortir un peu les dissidents dans leurs trous... ». C'était un pari risqué, c'est sûr, mais dans tous les cas, ce n'était pas juste déraisonnable. Bon, en grande partie surement, mais si elle le dit clairement à Losran, il serait capable de l'attacher à un arbre pour l'empêcher d'échapper à leur surveillance. Alors autant la jouer discrète si elle veut continuer à aller chasser.


HJ : Ne t'inquiète pas et pour le coup, je ne suis pas guère mieux ! 14

_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 314
Inscrit le : 12/06/2017
Célébrité : Alexander Dreymon
Losran
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Qui est la proie ? ❅ Losran  Mer 17 Jan - 22:16

Une petite effrontée, voilà ce qu’est simplement Karrah, cette cousine dénué de tout bon sens et de conscience du risque. Losran rougit de colère dès qu’il la retrouve et qu’elle le provoque en rentrant tout simplement chez elle. Il est possible que la jeune femme ait un ange gardien ou quelque chose dans le même genre, puisque le guerrier recouvre un semblant de calme après avoir manqué d’envoyé un coup de rage dans le mur. Quelle inconscience ! Sa cheffe aurait pu se faire tuer, non seulement il aurait perdu l’avenir de sa patrie mais aussi le dernier membre de sa famille. Plus apaisé, il lui adresse involontairement un regard trahissant cette inquiétude imbibé d’amour. « Je n'ignore rien de tout cela Losran... ». La part des choses semble être faite mais ça ne suffira pas à noyer toute le marasme de sentiments contraire que ressent le kelownien.

Il reste silencieux les poings serrés au milieu de la pièce. Le ballet qu’effectue la jeune femme dans son salon ne fait qu’appuyer la banalité de la scène qui pourtant ne s’est jamais produite auparavant. « Jamais tu n’as disparu de la sorte. Jamais aussi longtemps sans que personne s’en rende compte. » Il prend place sur un tabouret de bois taillé par un artisan peu talentueux, ses yeux ne quitte pas une seule seconde Karrah. La chaleur que dégage l’âtre participe à l’apaisement de Losran bien qu’il lui aurait fallu un peu plus que ça il y a quelques minutes. Présentant à sa cousine une cigarette entre ses doigts, il l’interroge silencieusement. Il ne l’a jamais vue fumer mais elle le côtoie assez pour supporter cette odeur âpre d’herbe séchée. Du bout des doigts, il entrouvre la fenêtre et allume le tube de papier. C’est plus agréable ainsi d’écouter sa cousine argumenter, mais elle n’a pas d’excuse. Trop faible, surprotégée, oui c’est une façon de voir les choses, mais son angle de vue n’est pas le bon. Losran, en stratège et fin penseur malgré ses airs bourrus, appuie son regard malgré son désaccord. Il a même droit à un demi-sourire.

Karrah est lasse de cette situation, c’est certain, mais ces nouvelles responsabilités sont là. Qu’elle les ait choisies ou non. « Ne crois pas que je n’essaye pas de comprendre, » soupire à son tour le guerrier. C’est sa cousine, ils se font confiance, elle est d’ailleurs l’être le plus cher aux yeux de Losran puisqu’il n’a ni femme ni enfant. Mais c’est pas pour autant qu’il doit agir comme un père pour Karrah, il n’ont que quelques années d’écart. Il est son conseiller et son cousin. « Les grands chefs ont besoin d’une garde rapprochée, qu’ils soient fort ou non. Là où tu te fourvoie, c’est que tu te crois prisonnière, et je suis très certainement responsable de ce sentiment, mais tu es libre. » A force de toujours être collé à ses basques et tenir un emploi du temps strict, Losran, Malik et les autres ont enfermé Karrah dans une chrysalide inconfortable. « Je ne suis pas prêt à te laisser partir chasser seule, et tu n’en feras qu’à ta tête, je sais bien. Mais tu n’es plus une gamine capricieuse, et je sais que tu es assez maligne pour te rendre compte du danger que tu aurais pu t’attirer et de l’idiotie de ta pensée ! »

Losran a de nouveau haussé le ton, fortement agacé par les derniers mots de Karrah. Faire sortir la dissidence de son trou ! Mais il manquerait plus que ça. « Tu n’es pas une guerrière Karrah ! Tu voulais servir d’appât et les faire sortir de leur trou en te baladant seul dans la forêt ? Mais pour les mener vers quelles embuscades ?! » Il est dorénavant debout à tenter tant bien que mal de contenir sa colère jaillissante. Les yeux clos, il prend une grande inspiration pour redescendre en pression. Un regard plus doux se pose sur sa cousine. « Tu comptais faire quoi s’ils te tombaient dessus ? Leur tirer des flèches ? Ils t’auraient tuée ou fait captive. » Losran réalise que c’est une forme immense de tristesse qui l’anime alors. «  Seule dans la forêt, sans avoir prévenu personne, et surtout en pensais débusquer la dissidence, c’est idiot Karrah. Je suis désolé, mais c’est idiot. » Mais dans le fond, pas tant que ça. La forme est très très mal amenée, c’est un fait, mais l’idée de tendre une embuscade n’est pas complétement saugrenue. Réinstallé sur son tabouret, Losran reste silencieux et accueille chaleureusement une tasse d’infusion au tilleul.

Décidément dans cette famille ils font faire les montagnes russes à leurs émotions, un coup en colère, un coup peiné, un coup complètement embrouillé. Le regard perdu sur le pantalon de sa cousine, il se surprend à imaginer une stratégie aussi dangereuse qu’ambitieuse.

_________________
I'm not afraid of death.
I've already consumed six lives.
Never look back.


Présence normale les lundis et mardi.
Présence réduite les jeudis et vendredi (je travaille).
Les week-ends c'est flou, idem pour les mercredis.
SKÖLL  king
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 445
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Qui est la proie ? ❅ Losran  Sam 27 Jan - 21:33


Qui est la proie ?


❅ Losran – Fin de Kavu ❅

Karrah regarde la théière pendu à la structure en métal dans la cheminée. Elle reste silencieuse, puis se tourne vers son cousin qui reprend la parole. Il lui signale qu'elle n'a jamais disparue aussi longtemps, ce qui n'est pas faux. Il lui tend ensuite un paquet de cigarette. Le tabac est souvent trop sec quant aux feuilles, elles ne sont pas d'une grande qualité. Elle en mâchait parfois, pendant ses chasses, mais là, elle décline poliment en secouant la tête de gauche à droite. Elle essaie ensuite de lui expliquer et il écoute. A son tour, il reprend la parole. Bien sûr qu'il essaie de comprendre. Karrah le sait, sous ses couches de fourrure et de rigueur, il y a un cœur. Elle l'écoute toujours sans le quitter des yeux. Une garde rapprochée. Elle le sait. L'Ipa en a une. Ce jeune homme qui la suit comme son ombre et qui semble détester les kelowniens. Et le ton monte. Elle ne s'en offusque pas, ne s'effraie pas. Elle se contente d'aller chercher des verres en gré et les pose sur la table en bois abîmée. Puis, elle sort la théière de l'âtre avec l'outil adapté et la pose aussi sur la table.

Quand il a fini de parler, d'exposer ses idées, ses arguments, elle le regarde et elle s'approche un peu et pose sa main sur son épaule. Elle sait qu'il veut vraiment la protéger. C'est ce qu'ils ont toujours fait. Elle sait très bien qu'il a raison. Enfin presque. Parce qu'elle est réellement prisonnière. Prisonnière d'un choix qu'elle a dû assumer à cause d'une erreur. D'un choix qu'elle ne voulait pas faire, qu'elle n'aurait jamais fait. Et elle n'est pas libre. Elle n'est plus libre. Parce qu'il y a tous ces conseils, tous ces voyages, tous ces gens à convaincre. Et elle est fatiguée de se battre. Parce qu'elle a dû être violente, elle a dû être une kelownienne alors qu'elle a toujours détesté cela. Elle attrape un chiffon et sert deux tasses puis repose la théière et pose ses mains sur la table avant de soupirer à nouveau. Plus longuement cette fois. Et elle dit : « J'avais besoin d'air, j'avais besoin d'être seule. Losran j'ai passé des années dans les terres du nord, en solitaire. Seule. Presque tout le temps ». Elle marque une pause.

Puis elle relève le regard sur lui et dit un peu amusée : « J'espérais qu'ils ne me suivraient pas là. Mais que peut-être d'ici quelques jours, quand je m'enfuirais à nouveau ils le feront. Mais cette fois, je ne serais pas seule ». Parce qu'elle se doute bien qu'ils épient, qu'ils cherchent les moments où elle est exposée, et si elle s'enfuie encore une fois, peut-être qu'elle pourra en amener quelques-uns dans un piège. Il y a quelque chose à penser. A faire ensemble. Elle le regarde simplement, parce qu'elle est vraiment sûre que ça peut marcher. Et que la prochaine fois, il y aura des guerriers pour attendre les dissidents et couper quelques têtes. Et parce que Karrah est une forte tête et qu'elle n'aime pas vraiment qu'il la dispute quand elle a des bonnes idées, elle rajoute : « Et tu sais... je suis vraiment très douée avec un arc. Bien plus qu'avec une épée ». Elle complète même : « Sinon, je connais deux ou trois tanières d'ours, j'aurais pu les amener là-bas ». Bon, ça, elle ne l'aurait clairement pas fait. Elle n'a jamais réellement chassé les ours, mais depuis l'accident, elle les évite le plus possible.

_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 314
Inscrit le : 12/06/2017
Célébrité : Alexander Dreymon
Losran
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Qui est la proie ? ❅ Losran  Mer 7 Fév - 19:46

C’est assez fataliste mais il faut voir la réalité en face : Karrah ne peut plus agir comme quand elle était une simple chasseuse. Losran s’égosille presque à expliquer sa vision des choses à sa cousine, oubliant sa cigarette sur le bord de la fenêtre. C’est compliqué de se positionner mais l’évidence est là : elle aurait pu se faire tuer par son inconscience. L’apaisement tend à emplir la maison, donnant un sentiment de chaleur aux deux êtres présents. L’âtre flamboyant ajoute sans doute sa petite touche à l’atmosphère, mais Losran ne s’y intéresse pas. S’emparant de la tasse il attend que Karrah mesure l’importance de ses actes.

Besoin d’air, d’être seule. Le guerrier lui adresse un regard plein de compréhension, il connait trop bien sa cousine pour savoir son besoin de solitude. D’ailleurs c’est à se demander comment ils se connaissent aussi bien, sachant à quel point tous deux ont besoin de s’isoler pour se construire et évoluer. Un lien unique les unis et le côté juvénile de la rouquine est souvent compensé par le pragmatisme de Losran. Sourire aux lèvres, elle reprend malgré tout ce qu’a pu avancer son cousin comme contre argument. Il n’y a pas à dire, elle croit du plus profond de son être en ce qu’elle dit. Losran fronce les sourcils face à cet humour douteux mais la fin de l’explication le console un peu. Tanières d’ours ? En cette saison, c’est trop risqué pour agacé une bête de la sorte. « Puis-je savoir avec qui comptes-tu aller te perdre à nouveau dans les terres gelées ? » Son ton est sec, si elle s’imagine s’enfuir avec un seul protecteur, elle se met le doigt dans l’œil jusqu’au coude. Et même si elle le nomme à ce poste, jamais il n’envisagera de risquer la vie de son chef de clan seul. Laëth est morte seule, en dehors de cet événement bénéfique, elle ne sortait jamais seule. Du moins pas à sa connaissance …

Tous ceux qui veulent la mort de Karrah et renverser le pouvoir en place étaient des fervents admirateurs de la cheffe guerrière sanguinaire. Menés par Ymir et Fafner, ils savent comment fonctionne le gouvernement Kelownien. Les derniers mots de Karrah refusent de quitter le crâne du guerrier, faisant douloureusement écho à un plan ayant traversé son esprit. « Tu veux ta liberté ? Il faut éliminer toute opposition. Seulement je pensais que faire couler le sang sans parlementer te ferai frémir. » Losran porte la tasse à ses lèvres puis se lève vers la fenêtre. Il la ferme et reprend son tabac. D’un coup de silex, il rallume le tube et aspire une longue bouffée de mélange d’herbe. « Si tu es prête à tolérer un dernier acte de barbarie, tes vague plans foireux peuvent se transformer en très, très bonne idée. » C’est dangereux, mais ça vaut le coup d’être tenté.

Réinstallé dans son fauteuil, le chef de guerre récemment nommé prend son rôle à cœur et ne perd pas ses objectifs de vue. Pour vivre en harmonie et mener à bien le projet de Karrah qu’est d’entrer dans l’Alliance, il faut se débarrasser de la dissidence. Avec les bonnes personnes, tendre une embuscade aux hommes d’Ymir ne devrait pas être insurmontable. « Je pense que tu as compris de quoi je veux parler, mais tu dois me promettre que tu as compris que tu ne DOIS plus partir seule comme ça. » Il sera inflexible, même si elle veut sa solitude et tout le tintouin, il ne peut plus. Point. Et le regard dur de l’ainé de la famille le transmet très bien.

HJ : le rp prend une direction super intéressante !

_________________
I'm not afraid of death.
I've already consumed six lives.
Never look back.


Présence normale les lundis et mardi.
Présence réduite les jeudis et vendredi (je travaille).
Les week-ends c'est flou, idem pour les mercredis.
SKÖLL  king
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 445
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Qui est la proie ? ❅ Losran  Sam 17 Fév - 22:11


Qui est la proie ?


❅ Losran – Fin de Kavu ❅

La jeune femme comprend pourquoi il est en colère. Elle comprend pourquoi il s'énerve de cette façon et pourquoi il s'égosille et cherche à lui faire comprendre ce qu'il pense. Mais elle sait aussi qu'elle n'a pas tort. Elle aurait surement dû lui en parler plus tôt, mais cela n'aurait pas forcément aussi bien fonctionné et surtout, il n'aurait pas forcément accepté de prendre de tels risques. Pourtant, la rouquine est décidée. Il faut que cela cesse. Mais elle ne sait pas s'ils auront le temps de faire quoi que ce soit avant la fête de l'Alliance. Mais il faut essayer. Alors elle répond : « Je sais bien que tu ne seras pas d'accord, mais je dois partir seule. Quelqu'un pourrait me suivre. Malik s'en fera une joie, j'imagine. Mais pas plus, cela serait trop voyant ». Bien sûr que non, ça ne lui plaira pas. Mais le fait est que pour que cela marche, les choses doivent être presque trop évidentes. Karrah est une rebelle, une solitaire dans l'âme, elle n'a jamais voulu être chef. Ses escapades seront plus que crédibles.


Il me connaît trop bien. Lorsqu'il me signale que pour avoir ma liberté, la dissidence doit disparaître mais qu'il pensait que faire couler le sang me répugnerait, je grimace un peu. Bien sûr que oui. Je déteste prendre une vie, je déteste cette violence totalement barbare qui fait partie de notre culture. C'est inhumain. Pourtant, c'est bien tout ce que nous sommes : des humains. Et nous avons tous déjà failli mourir il y a bien longtemps, mais nous sommes encore là. Il reprend la parole pour me confirmer que c'est une bonne idée si je suis prête à tolérer un dernier acte de barbarie. Alors, je réponds : « Ça ne me plaît pas. Mais ils ne se rendront jamais sans combattre. Et le temps presse. Cette dissidence doit disparaître ». Je grimace, mais c'est le cas. Il n'y a pas de choix, c'est une obligation. Toute cette histoire n'a que trop durée.

Finalement, il reprend la parole et Karrah sourit un peu amusée. Elle se contente de lui dire : « Tu sais bien que je ne pourrais jamais faire une telle promesse ». Elle se moque presque de lui. Mais elle reprend : « Mais je ne me mettrais pas en danger inutilement ». De toute façon, elle ne compte pas mourir dans l'opération. Avec son chiffon, elle attrape la poignée de la théière en grès et sert deux tasses. L'eau a une jolie couleur ambrée et l'odeur est plutôt agréable. Elle pousse une tasse jusqu'à son cousin puis s'installe à son tour, prenant la sienne et le regarde. Elle reprend la parole pour lui dire : « C'est une excellente idée. Mais si nous voulons réussir à faire quelque chose avant la fête de l'Alliance, nous devons faire les choses rapidement. Cela impliquera forcément que je prenne des risques Losran, mais ça en vaut la peine ». L'espace d'un instant, elle s'égare dans ses pensées. Elle pense aux visages qu'elle croise : les regards chargés d'espoir de lendemains plus clairs, moins violents. Il n'y a pas qu'elle qui espère des changements. Elle reprend la parole pour dire : « Les nôtres changent. Leurs esprits s'ouvrent, leurs perspectives évoluent. Je me battrais pour eux, peu importe ce que cela devra signifier pour moi ». Je ne doute pas que c'est un endroit où ils penseront semer la discorde. A leur place, je l'aurais fait aussi. Mais nous avons les moyens d'empêcher cela, alors nous devons le faire. Même si cela signifie de faire encore couleur du sang sur les neiges du nord. « Et j'aimerais que personne ne viennent mettre en péril notre entrée dans l'Alliance en venant semer le trouble dans les plaines Askhadi ».



HJ - Tellement ! coeur

_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh


Revenir en haut Aller en bas
 
Qui est la proie ? ❅ Losran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: Kelowna :: Sengör-
Sauter vers: