AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 [Alésiah - Nemesis] L'art de la manipulation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
– Invité –
(#) [Alésiah - Nemesis] L'art de la manipulation  Ven 13 Oct - 10:51

L'ART DE LA MANIPULATION

Alésiah & Némésis



La fête de l’alliance, quel ennuie. Ces rires m’insupportaient tel que l’idée de commettre des meurtres pour gâcher l’ambiance m’étaient passé de nombreuses fois en tête. Bien entendu, je n’allais pas le faire –en toute logique-. Mon rôle de conseillère m’obligeait à participer à l’évènement, faisant semblant de m’amuser alors que l’unique chose que je souhaitais semblait être l’envie de me passer une corde autour du cou. Une unique chose avait attiré mon attention depuis le début des festivités, ou bien devrais-je dire quelqu’un. Une jeune femme, belle et attirante qui pratiquait l’art de la manipulation, ou devrais-je dire tentait. Elle ne savait pas s’y prendre et par la même occasion, je dirais même qu’elle est nulle, maladroite. Seulement, elle possédait un potentielle, un grand potentielle que même moi ne pouvait nier.  Ces derniers jours, je l’avais cherché, sans succès. Ma curiosité me poussait à vouloir comprendre pourquoi elle l’utilisait,  dans quel but. Etait-ce à des fins bénéfiques ou maléfiques ? Je ne pouvais qu’espérer qu’il s’agisse de ce second choix.

Quatrième jour de fête, la nuit avait pris place. Encore et toujours des danses, des rires. Je soupirais intérieurement d’exaspération. Le seul amusement qui naissait en moi provenait de mes talents de manipulations et de séductrices. Depuis tout à l’heure, je draguais une femme et un homme, l’idée d’un plan à trois m’intéressait. Le centre de leur attention fut porté sur moi, il n’y avait rien d’étonnant à cela.. Décolleté plongeant habituel, longueur de robe décente bien que court, maquillage, grâce. La jeune femme posa une main sur ma cuisse, susurrant des mots au creux de mon oreille.
J’ai envie de toi.

Des mots excitants, j’étais prête à les emmener dans ma tente tous les deux, seulement j’aperçu au loin une personne qui attira mon attention. C’était elle. Je souriais une nouvelle fois envers mes plans de ce soir, caressant leurs joues avant de les embrasser une dernière fois.
J’ai une chose à faire avant. Installez-vous dans ma tente, je ne serais pas longue.

Je me levais, me dirigeant vers ma cible.  Un contact devait être crée et je ne pouvais permettre qu’elle s’enfuit encore. Une fois proche d’elle, je posai ma main sur son épaule, avant de lui chuchoter quelques mots. Un rapprochement qui peut paraître brutale mais calculé.
Je sais ce que tu fais.  

Je souriais à pleine dent. Bien sûr que je le savais, toute personne pratiquant la manipulation l’aurait vu. Heureusement pour elle, sa cible  ne semblait au courant de rien, une information qui me semblait importante : Horyön semblait alors facilement manipulable, ce qui pourrait m’être utile dans l’avenir. Je lui fis un signe de tête, lui intimant de marcher en ma compagnie. Ce n’était pas une proposition, le choix ne lui était pas permis. D’un point de vue extérieur, nous pourrions avoir l’air d’amies, de vieilles connaissances ressassant le passé mais la réalité était toute autre. Nous ne pouvions pas avoir l’air suspecte, j’agissais avec un naturel qui pouvait la déconcerter mais j’espérais qu’elle agirait de même. Cette conversation ne pouvait paraître douteuse aux yeux des autres.
Tu manipules Horyön, je ne suis pas dupe.  


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
– Invité –
(#) Re: [Alésiah - Nemesis] L'art de la manipulation  Mar 5 Déc - 15:13

L'art de la manipulation
ft. Alesiah
La fête de l'alliance, quelle opportunité ! Nemesis avait quitté la terre des rustres pour retrouver un peu plus de civilisation. Oh, bien sûr, les gens du Nord n'étaient jamais loin. Braillant, bataillant, s'exhibant. Mais la jeune fille avait au moins d'autres distractions à se mettre sous la dent, des distractions plus nobles. Elle se sentait bien plus dans son éléments ici, entourée de personnes importantes. Elle avait l'impression de grandir, de briller. Et plus encore, elle pouvait essayer de se vendre.

Avec une délicatesse féline, Nemesis se glissa entre les tables où trônait le buffet du soir. L'heure avait bien avancée, le vin coulait encore. Les circonstances étaient réunies pour une approche réussie. Elle se dirigea près d'Horyön, qu'elle avait déjà rencontré quelques fois sur les terres glacées. C'était un bel homme. Elle imaginait bien qu'il devait avoir nombre de prétendantes. Mais ce n'était pas sa carrure imposante qui l'intéressait, ni même les conversations étrangement intéressantes qu'ils avaient pu avoir. Non. Ce qui l'intéressait, c'était sa position. Horyön était le conseiller de l'Ipa. Etre proche de lui, c'était donc être proche du sommet. Remballant sa haine des kelowniens, Nemesis se glissait dans la peau de la séduction sans l'ombre d'un remord, quoique restant un peu sur ses gardes. Elle se savait jolie, mais cela ne suffisait pas toujours. Elle devait se démarquer. Bref, la demoiselle était donc en plein effort, délaissant la froideur de ses traits au profit d'un sourire plus chaleureux, lorsqu'une main caressa son épaule. Instinctivement, tout son corps se raidit. Elle se tourna pour faire face à une jeune femme proche. Très proche. Elle avança d'ailleurs encore un peu pour frôler son oreille.

L'inconnue souriait, visiblement satisfaite. Nemesis, elle, peinait à refréner son trouble. Elle la suivit sans discuter, abandonnant Horyön, ses plans de victoire. Et son sourire charmeur. Marchant aux côtés de cette femme étrange, elle attendait que le verdict tombe. Et c'est, sans un mot, qu'elle se le prit en pleine face. Son cœur manqua un battement. Comment avait-elle pu la démasquer si vite ? Voilà. Elle s'imaginait déjà lapidée ou brûlée vive. Tout ses plans partant en fumée avec elle. Elle devait rebondir, elle n'avait pas le choix. Gardant le silence quelque secondes, Nemesis tentait de surmonter sa stupéfaction pour jouer la carte de la naïveté. Je ne comprends pas. Je crois qu'il y a méprise, je ne savais pas qu'Horyön et toi étiez proches. Je n'ai aucunement l'intention de briser une idylle ! Elle lui sourit doucement, continuant de marcher à ses côtés. Que faire si elle ne la croyait pas ? Une multitude d'idées lui traversèrent l'esprit. La tuer était celle qui revenait le plus souvent. Mais Nemesis n'avait jamais été de taille pour ce genre de combat. Elle espérait donc ne pas avoir à en arriver là.
00 mots • ©️ VANKA

Revenir en haut Aller en bas
 
[Alésiah - Nemesis] L'art de la manipulation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Flood & cie :: Les archives du forum :: Archives des rps-
Sauter vers: