AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
lumière sur un pv attendu :
MENELAS
42 ans ▬ chef du clan Askhadi depuis 3 ans
attendu par son peuple ainsi que par Chronos, Akeela, Skylar, Uriah, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Santiago Cabrera (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
URIAH
35 ans ▬ chef du clan Shisayo depuis 20 ans
attendu par son peuple ainsi que par Brenna, Gaya, Akeela, Skylar, Ménélas, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Jake Gyllenhaal (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
SALEEM
20 ans ▬ apprenti de l'Ipa envoyé par le clan Sengoli
attendu par les sengolis mais aussi par Akeela, Skylar, Augias, Shirin, Lucy & Caleigh
avatar proposé : Marco Ilsø (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
GAYA
30 ans ▬ chef des guerriers du clan Shisayo
attendue par son peuple ainsi que par Uriah, Akeela, Skylar, Ménélas, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Ellen Hollman (négociable) ▬ plus d'infos par ici
Partagez | 
 

 Nemty - Si la vie était la Roue de la Chance, je n'aurais pas de bras.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 22
Inscrit le : 16/10/2017
Crédits : Poison Ivy (avatar) & Crimsonday (sign)
Célébrité : Pedro Pascal
Multi-comptes : Oldarik

Nemty
– clan : shisayo –
clan : shisayo
(#) Nemty - Si la vie était la Roue de la Chance, je n'aurais pas de bras.  Lun 16 Oct - 3:54



– Nemty –
Clan : Shisayo– Rôle : Trafiquant – Âge : 40 ans
Allégeance : Au plus offrant – Feat : Pedro Pascal



Caractère & Physique :


Grande silhouette aux cheveux et yeux sombres, la peau halée par les longues journées au soleil dans le désert, Nemty est loin d'être discret avec ses tenues très colorées dans les teintes jaunes, beiges et parfois blanches, qui terminent de toute façon par être salies ou déchirées. Sous ses yeux, on peut distinctement voir des cernes bien sombres, symbole de ses nuits assez courtes. Le bout de ses doigts est légèrement noircie à force de manipuler divers poisons, venins et drogues. Sa démarche est toujours un peu lente et maladroite, il trébuche facilement et sur n'importe quoi, autant dire que quand il tombe, la chute est douloureuse. Sur son corps, il y a diverses cicatrices dont sur la joue, deux petits points, la trace des crochets d'un serpent. Que cache cette maladresse et cette apparence si particulière ? Cacher, ce serait un bien grand mot, puisque Nemty ne se cache pas, à moins de devoir fuir les autorités. Nemty n'est rien d'autre qu'un fieffé voleur. Non pas le genre de voleur par nécessité, le voleur par envie, tout simplement. Surtout qu'il ne garde jamais ce qu'il prend, il s'en débarrasse assez rapidement, à moins que ce ne soit quelque chose de vraiment convoité. C'est le genre de type qui use du mensonges, de la manipulation et de la ruse pour se sortir des mauvais pas dans lesquels il se met. Et occasionnellement pour ses affaires. De plus, Nemty ne fait pas partie de la catégorie des courageux, bien au contraire. S'il y a le moindre danger quelques parts, il n'hésitera à se carapater pour se mettre en sécurité. Quitte à mettre en danger la vie de ses compagnons où de quiconque qui pourrait lui permettre de gagner du temps pour sauver sa peau. Oui, on peut ajouter égoïste à la liste. Malgré tout, on peut dire qu'il trouve toujours des moyens habiles et ingénieux pour ses affaires, dans ses plans et fuites, le train-train, il ne connaît pas vraiment son domaine. Nemty aime jouer aussi, avec le feu, Surtout, c'est vrai, mais c'est un grand joueur quand même, quelque soit l'enjeu, bien entendu. Outre sa vie. Cependant, il y a deux choses pour lesquelles il est véritablement connu. L'homme est un drogué en quasi permanence, et c'est notamment de cela qu'en pâti sa démarche, et il est extrêmement malchanceux.


Ce qui s'est passé dans ma vie :



"Il n'y a pas plus dangereux que le désert !" assurait son père, pas tout à fait dément à cause de l'alcool mais loin d'être sobre. "Dans les autres contrées, ce qu'il y a plus de dangereux, ce sont les animaux sauvages et les prédateurs. Le froid à la limite pour le grand Nord. Mais rien n'est plus dangereux que le désert. Il suffit d'un rien pour que tu claques en un rien de temps ! Et la soif... Tu ne connaîtras rien de pire que la soif. Même le froid ce n'est rien comparé à la soif que tu connaîtras dans le désert, parce qu'à un moment donné ça arrivera. Tu oublieras de prendre assez d'eau pour une raison ou pour une autre, une jolie fille dans sa robe qui à l'air flotter au vent et dont les yeux brillent autant que sa parure. Tu oublieras. Et tu connaîtras la pire des douleurs et des souffrances alors que ta gorge sera plus sèche et plus brûlante que le sable autour de toi. Tu crèveras tellement lentement que tu chercheras par tout le moyen de te faire voir la Belle dans son voile noire que tu seras prêt à avaler un scorpion pour qu'il pique ta gorge et..."
Le jeune Nemty n'eut pas le loisir d'apprendre de quelle façon son père prédisait qu'il allait mourir puisque sa sœur aînée, Matit, l'avait prit dans ses bras, l'empêchant de voir ainsi le paternel grogner et boire à même le goulot de sa bouteille, une oreille bloquée par sa main, l'autre étant sur son cœur, qui battait très fort. S'en suivit alors une dispute entre la fille et le père, que ce dernier abandonna très vite, en lui disant d'aller coucher le marmot plutôt que de lui faire la morale. Les choses n'avaient pas toujours été ainsi dans cette maison. Les plus grands n'avaient pas eu sur les épaules le devoir de prendre soin des plus petits pour remplacer l'incapacité de faire quoi que ce soit d'autre que de boire à outrance et de s'évanouir dans ce qu'il régurgitait du chef de famille. Une époque dont le petit dernier, Nemty n'avait que peu de souvenirs. Tellement peu que son esprit calquait l'image de sa mère sur celui de sa sœur, sa seconde maman. C'était bien évidemment elle qui manquait. C'était elle qui avait porté cette famille, c'était elle qui les maintenait toujours à flots. Et puis un jour, alors qu'elle partait comme toujours s'occuper de ses patients, y compris ceux dans les villages les plus éloignés, promettant de revenir au plus vite, comme à son habitude, elle ne revint jamais. Il était normal qu'elle soit absente plusieurs jours, la famille ne s'était pas inquiété. Et puis les jours sont devenues une semaine, puis deux. Les aînés ont voulu lancé des recherches, le père à refusé, préférant y aller tout seul. Il fit le trajet allé et retour jusqu'au village où on l'attendait, il y appris que sa femme n'y était jamais arrivé. Quand il retourna auprès des siens, il clama que les recherches étaient vaines, que cette chère mère et femme aimée avait disparu. Personne ne parvint à expliquer comment ni pourquoi, et encore moins ce qui lui était arrivé, le retour du père sans rien ne leur permis pas d'effectuer le rite mortuaire. La famille se divisa alors en deux, ceux qui étaient certains que Ahequet était morte et ceux qui étaient certains qu'elle reviendra un jour où l'autre. Les aînés et leurs cadets. Le seul véritable souvenir que Nemty gardait de sa mère était celui d'un jour où elle l'avait emmené en ville, pieds nus tous les deux et qu'en passant sur la place des marchands, des percussions l'avaient faite danser. Dans ses voiles et pans de tuniques qui volaient tout autour d'elle, un visage heureux et rayonnant.

C'est donc dans une famille nombreuse que Nemty a grandi et avec un père relativement âgé. En effet quand il vint au monde, son père approchait déjà les soixante ans, et malgré cet âge certain, et avant de sombrer dans l'alcool, l'homme était capable de grandes choses, et avant un sacré palmarès à son actif. Mais ce fut le dernier enfant que le couple eut, quelques années à peine à près, Ahequet disparaissait dans le désert. En dépit de cette tragédie familiale, et de l'incapacité du paternel d'agir comme il le devrait, la fratrie restait soudée et tentait de faire grandir convenablement les plus petits. Cependant, lorsqu'il fut temps pour Nemty de rejoindre un maître et d'apprendre le métier de sa mère disparue, guérisseur, les choses commencèrent à déraper. Même avant cela, le garçon s'était découvert une certaine... probabilité à se mettre dans des situations qui lui attiraient des problèmes. Ils étaient très influençable, et quand ses deux soeurs et son frère, ceux qui comme lui étaient sous la surveillance de leurs aînés, lui proposaient d'aller faire quelques bêtises dans la capitale, il ne disait pas non. Rien de bien méchant, des jeux, même s'ils finissaient toujours par être rattrapés, parce que le petit dernier était loin d'être discret et stable sur ses pieds, et disputés à la fois par ceux qu'ils avaient malmené mais aussi par leur sœur aînée Matit qui les faisaient se sentir encore plus coupable à cause de sa ressemblance avec leur mère. Ainsi donc, quand il se retrouva avec un maître et deux autres jeunes pour apprendre le métier... Nemty tomba dans ce qui allait être son plus grand vice. Il découvrit alors, via son maître de façon très contrôlé et dans un but précis, les drogues que l'ont administrait au guerriers avant la bataille. Puis avec ses camarades, des paradis artificiels qui permettaient de découvrir de nouvelles sensations. Et bien plus tard après qui lui permettaient de ne plus rien sentir. C'est à cette période que la maladie frappa dans sa famille, atteignant son frère aîné Api et sa sœur (la jumelle d'Api) Heddet. Le même mal les rongeait tous les deux, mais il n'y avait rien à faire. Et Nemty ne connaissait pas encore suffisamment le métier de guérisseur pour leur venir en aide. Son maître ne put d'ailleurs rien faire pour eux, la maladie avait déjà atteint un point critique. Quelques semaines après seulement qu'il eut appris la nouvelle, une autre bien sinistre lui parvint, les deux étaient passés de l'autre côté. Le jeune garçon rejoignit sa famille pour célébrer les défunts, et commença un funeste comptage : il ne restait plus que six enfants et leur père. En retournant auprès de son maître, il suivit un peu plus ses camarades dans leur recherches de nouvelles sensations grâces aux drogues qui leur étaient à disposition, bien que lui soit en quête d'apaisement. De manière officieuse, il commença à pousser un peu plus les recherches dans ce domaine, faisant quelques petites expériences pour pimenter telle ou telle drogue, sous les conseils de son maître qui ignorait tout de ses actions. En plus de cela, et via les rencontres qu'il faisait dans les auberges avec ses camarades, Nemty se frotta à des gens peu recommandables qui pourtant devinrent ses amis. Il se mit à les suivre dans leurs péripéties, mettant ainsi en péril sa formation de guérisseur.

Avec ses nouveaux amis, Nemty commit ses premiers véritables larcins. Sous l'influence des drogues certes, mais tout à fait sciemment. Des vols pour la plupart. Chose pour laquelle il a commencé à prendre goût. Cette adrénaline qui coule dans ses vies, ce plaisir de l'interdit, de prendre quelque chose de précieux dont pourtant il n'a nulle besoin, ni envie, juste... par plaisir de l'action elle-même. C'était grisant. Un peu moins quand ses amis et lui se sont fait arrêtés. La punition était simple : enfouit dans les sables pour plusieurs jours, en souhaitant qu'aucun animal vénéneux ne viennent en chemin. La chose était plutôt... supportable au départ, ils étaient quatre à se retrouver entre têtes, ils avaient toujours possibilité de se parler pour faire passer le temps et pour se soutenir. Jusqu'à ce que l'un d'eux ne se fasse mordre par un serpent. Il lui avait fallut peu de temps pour mourir. Nemty resta en face de ses yeux sans vie et sans rien dire jusqu'à ce qu'on vienne les sortir de là. Cette punition l'avait quelque peu fait réfléchir, il était pris à reprendre les choses en main, à poursuivre sa formation de guérisseur, redevenir un peu sérieux et laisser sa joyeuse bande de lurons faire le deuil de leur camarade. Son maître l'accueillit plutôt froidement, ayant naturellement eut vent de ses exploits. La seule raison pour laquelle il poursuivit son enseignement était simple : parce que tous mérite d'avoir un travail et aucun enfant Shisayo ne doit être sans rien. La culpabilité de Nemty ne fit que s'accroître, ne faisant que le faire sombrer un peu plus dans son vice principal : la drogue. Drogue qui lui faisait voir par moment une femme vêtue seulement d'un voile noir assez léger. La femme dont son père lui parlait quand il était petit, cette femme qui était vraisemblablement l'image de la mort. Ou l'âme du désert. Ce fut cette même image qu'il revu plusieurs fois lors de ses autres nombreuses punitions. Car oui, le jeune homme n'a jamais su réellement se reprendre en main, et bien qu'il acheva sa formation, grâce à la grande patience de son mentor, il ne fut cependant jamais véritablement guérisseur. Il avait bel et bien les connaissances, le savoir et la compassion pour le faire, mais son incapacité à rester loin des substances et mettant ainsi en danger la vie de ses patients. Au lieu donc de soigner les gens, il passait le plus clair de son temps dans les tavernes, ayant retrouvé ses camarades, ou plutôt son camarade restant, l'autre était mort en tombant d'un toit après une nuit particulièrement arrosée et riche en substances. Peu de temps après ces retrouvailles, Matit vint le trouver pour lui annoncer que leur père était mourant. Ni une ni deux, il rejoignit la famille pour les dernières heures du patriarche, retrouvant ce cocon qui lui était si chère et dont pourtant il se tenait loin, ne voulant pas que la honte de ses actions les accables. Chaque enfant eut droit à des derniers mots de la part de leur père, bien que les aînés restant n'eurent pas la réponse à la question qui les tourmentaient depuis des années : si leur mère était bien morte dans le désert, pourquoi ne pas avoir ramené son corps pour lui accorder le rite mortuaire ? Nemty pour sa part eut droit à la même prédiction, la même menace, à moins que ce ne soit que la même histoire qu'il lui racontait quand il était petit. "La Belle dans son voile noir." Puisqu'il était le dernier né, il était passé en dernier auprès du vieil homme, la mort étant complètement sur lui, il n'avait peut-être pas put lui transmettre autre chose que sa personnification d'elle. Plus que six enfants. Les jours qui ont suivit le décès, Nemty était de nouveau dans le sable, après avoir eut quelques déboires dans une taverne et y avoir provoquer une bagarre générale. Les mots de son père lui revinrent alors à l'esprit. La chaleur du sable et du soleil, la gorge sèche, la brûlure, la soif. Et la Belle dans son voile noir. Elle semblait l'observer au loin. Était-elle seulement réelle ? Une hallucination de son esprit et de son corps bien trop malmenés ? Elle sembla restée là jusqu'à ce qu'on le sorte et qu'on lui offre sa première gorgée depuis un très long moment. Une fois arrivé à satiété, elle avait disparu.

Durant les années qui suivirent, le décompte de Nemty se poursuivit. Ses deux frères moururent eux aussi, dont l'un d'eux avait été retrouvé en piteux état, tous deux étaient des guerriers, mais ceux de Sengoli étaient bien plus forts. Sa sœur aînée, Matit, qui s'était toujours consacrée à sa fratrie plus qu'à sa propre vie perdit une de ses jambes dans un accident et dût rester dans la maison de Tipaza sous les bons soins de la plus jeune des filles de la famille. Mais ce fut la plus âgée des "derniers" qui les quitta ensuite, mort en couche avec son enfant. Ils n'étaient plus que trois, dont l'une d'entre eux étaient infirme. Nemty était à présent le seul homme de la famille, et pourtant le seul à continuer de s'éloigner malgré le malheur que cela lui infliger. C'était un cercle vicieux à présent, il voulait épargner à ses sœurs de les couvrir de honte avec ses vols et comportements honteux, mais se tenir ainsi loin d'elles le poussait encore plus à commettre des crimes et s'enfoncer encore plus dans ses travers. Surtout que depuis, avec son camarade et ami qui lui restait, ils s'étaient lancés dans quelque chose de hautement déshonorant. Mettant à profit ses connaissances en remèdes, poisons et drogues, Nemty avait alors commencé à préparer ses propres paradis artificiels et substances capables sur un temps limité de bouleverser son corps et son esprit. Bien qu'au départ, les choses tournaient fatalement mal, les dosages n'étaient pas encore suffisamment sûrs pour éviter une mort certaines. Dans le même temps, ils firent des échanges avec des marchands pour se débarrasser des objets qu'ils avaient volé, notamment pour se fournir de produits qui pourraient améliorer leurs substances ou en créer d'autres. Et accessoirement, Nemty donnait des remèdes et faisait des onguents (pour soigner les blessures légères et des irritations, mais aussi des "produits de beauté" et autres soins pour le corps) ce qui lui permettait de ne pas avoir les poches vides. Ils allaient partout dans le désert et à la rencontre de n'importe qui pour distribuer leur marchandise, se découvrant rapidement une clientèle. Toutes comportaient un ingrédient important : du venin. Les mortelles étaient bien entendus impossibles d'utilisation, mais les autres constitués un bonne base. Ainsi, ils passaient de nombreux jours en chasse des bonnes espèces à capturer pour se fournir en venin afin que Nemty puisse les transformer. Malgré l'état de ce dernier, qui testait ses propres substances et son addiction aux drogues, ils parvinrent à faire fructifier leur trafic dans la discrétion. De nombreuses fois, ils frôlèrent la catastrophe et durent fuirent les lieux qu'ils avaient investit, les obligeant ainsi à trouver toujours de nouveaux refuges. La troisième et dernière fois qu'ils se retrouvèrent dans le sable, Nemty s'était fait mordre par un serpent à la joue quelques minutes avant qu'on ne vienne les chercher. Il frôla la mort et ne dut sa survie qu'à une guérisseuse qui lui donna l'antidote au bon moment. Cette fois-ci, ils convinrent que la discrétion absolue était fondamentale et qu'il leur fallait donc une couverture pour leur permettre de continuer leur trafic sans voir les autorités s'en mêler. L'idée d'aller chez les sœurs de Nemty, dans la maison familiale pour y faire leur "labo" leur parut la meilleure des choses à faire, certain de pouvoir utiliser cette image familiale pour ôter toute suspicion. Maintenant qu'il s'était amélioré, il n'y avait plus de crainte à avoir.

Matit et Shedit furent ravi de voir leur petit frère décidé de rester auprès d'elles, même si elles se doutaient au fond d'elles-mêmes que ce ne serait que de courte durée, il s'était quand même mit à soigner des gens (peu malades et peu blessés, certes) dans l'ancien cabinet de leur mère qui n'avait pas été touché depuis sa disparition. Elles étaient cependant loin d'imaginer ce qui arriverait. L'ami de Nemty était lui aussi très content, mais pour la simple et bonne raison qu'il tomba sous le charme de la plus jeune. Après quelques mois à la courtiser, cette dernière sembla céder à ses avances, ce dont son frère ne se doutait absolument pas. En étant avec ses sœurs, il essayait de ne pas leur montrer dans quel état lamentable il était en réalité intérieurement, et puis le cabinet lui permettait d'avoir un "labo" sûr, bien qu'un petit endroit ait été aménagé pour ses remèdes et onguents, limitant cependant l'accès à ses patients. Ce dont il ne se doutait pas, c'était que son ami alors mettre sa bien-aimé dans la confidence, sans même lui demander son accord. Un soir qu'il était avec Matit, son ami amena Shedit dans le cabinet-laboratoire pour lui montrer ce qu'ils faisaient. Grisée par cette amour naissant plein de passion, elle se laissa emporté par ce goût de l'interdit et accepta de prendre quelque chose. Se servant dans une fiole ouverte sur laquelle Nemty n'avait pas fini de travailler, elle but quelques gorgées, s'écroulant peu de temps après. Un dosage encore expérimental, le mauvais ingrédient, ils n'auraient su dire, une chose était sûr : il avait été fatal. Matit appris alors la vérité sur ce que faisait son frère et sur la mort de leur sœur, mais la fatigue et le chagrin étaient bien trop fort pour qu'elle ne dise autre chose. Endommagé par cette mort dont il était en parti responsable, Nemty chassa son ami de la maison, ne lui laissant pas la possibilité d'assister au rite funéraire de celle qu'il avait aimé. Ce n'est que plus tard qu'il appris que ce dernier s'était rendu lui-même coupable de cet accident, et s'était fait condamné à mort. Plus que deux. Mais bientôt plus qu'un. Accablé par tous ces drames qui avaient frappé leur famille, l'aînée n'avait plus la force de continuer. Elle se laissa ainsi périr sous les yeux de son jeune frère qui tentait pourtant de tout faire pour l'aider. Après de longues nuits à parler, Nemty fini par accepter de la laisser partir, après tout ce qu'elle avait fait pour eux jusque là, lui promettant de conserver cette maison qui avait été pourtant autrefois prospère et animée. Ce fut d'autant plus douloureux de la voir souffrir ainsi, plus mentalement que physiquement, mais il assista aux derniers instants de sa vie, serrant aussi fort qu'il le pouvait les mains de sa seconde maman, celle dont il continuait de confondre les traits avec celle qui les avait tous mis au monde. Bien que maintenant, La Belle dans son voile noir avait à présent un visage.

Les possessions de mon personnage :


Un jeune étalon pas encore tout à fait dompter, qui semble prendre un certain plaisir à faire chuter son propriétaire, nommé Cabrón.
Des tas de fioles remplis de liquides douteux, drogues et poisons.
Un sabre courbé et gravé complètement émoussé.
Une sarbacane à fléchettes.
L'ancienne maison familiale à Tipaza.


Pour aider le staff :


▬ L'avenir de mon personnage si je viens à partir/disparaître du forum :  j'autorise le staff à tuer mon personnage

Pour la liste des avatars :
Code:
PEDRO PASCAL <span class="pris">▬</span> pris par <a href="http://www.earth-and-ashes.com/t699-nemty-si-la-vie-etait-la-roue-de-la-chance-je-n-aurais-pas-de-bras" class="nomduclan">Nemty</a>

Pour la liste des métiers :
Code:
<a href="http://www.earth-and-ashes.com/t699-nemty-si-la-vie-etait-la-roue-de-la-chance-je-n-aurais-pas-de-bras" class="nomduclan">NEMTY</a> - Trafiquant

Pour la liste des prénoms :
Code:
<span class="clan">Nemty</span>

_________________
Luck ? I don't know that damn word.


Dernière édition par Nemty le Jeu 19 Oct - 22:12, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 165
Inscrit le : 03/05/2017
Crédits : mille rêves
Célébrité : Aja Naomi King
Calypso
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: Nemty - Si la vie était la Roue de la Chance, je n'aurais pas de bras.  Lun 16 Oct - 9:08

Bienvenue ici ! love

_________________
PANKARA
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 26
Inscrit le : 13/10/2017
Célébrité : DJ Cotrona
Kaadar
– clan : shisayo –
clan : shisayo
(#) Re: Nemty - Si la vie était la Roue de la Chance, je n'aurais pas de bras.  Lun 16 Oct - 13:27

Oooooh il promet ce personnage :D

Re-bienvenue, du coup!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 22
Inscrit le : 16/10/2017
Crédits : Poison Ivy (avatar) & Crimsonday (sign)
Célébrité : Pedro Pascal
Multi-comptes : Oldarik

Nemty
– clan : shisayo –
clan : shisayo
(#) Re: Nemty - Si la vie était la Roue de la Chance, je n'aurais pas de bras.  Lun 16 Oct - 13:36

Merci ! minicoeur

@Kaadar : C'est grâce à toi et ce que tu as écris dans ton pré-lien que l'idée de ce personnage m'est venue mdr

_________________
Luck ? I don't know that damn word.


Dernière édition par Nemty le Lun 16 Oct - 13:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 26
Inscrit le : 13/10/2017
Célébrité : DJ Cotrona
Kaadar
– clan : shisayo –
clan : shisayo
(#) Re: Nemty - Si la vie était la Roue de la Chance, je n'aurais pas de bras.  Lun 16 Oct - 13:39

Ah ah ben ravi d'avoir pu t'inspirer alors
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 22
Inscrit le : 16/10/2017
Crédits : Poison Ivy (avatar) & Crimsonday (sign)
Célébrité : Pedro Pascal
Multi-comptes : Oldarik

Nemty
– clan : shisayo –
clan : shisayo
(#) Re: Nemty - Si la vie était la Roue de la Chance, je n'aurais pas de bras.  Lun 16 Oct - 13:44

J'viendrais quémander un lien

_________________
Luck ? I don't know that damn word.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 26
Inscrit le : 13/10/2017
Célébrité : DJ Cotrona
Kaadar
– clan : shisayo –
clan : shisayo
(#) Re: Nemty - Si la vie était la Roue de la Chance, je n'aurais pas de bras.  Lun 16 Oct - 13:52

Avec plaisir :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 114
Inscrit le : 18/09/2017
Crédits : akeela/Ziggy Stardust
Rhazek
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Nemty - Si la vie était la Roue de la Chance, je n'aurais pas de bras.  Lun 16 Oct - 16:18

reee-bienvenue! viking

_________________
Northmen

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 133
Inscrit le : 17/09/2017
Nemesis
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Nemty - Si la vie était la Roue de la Chance, je n'aurais pas de bras.  Lun 16 Oct - 18:45

J'aime déjà ce perso !

Re-bienvenue à toi ! calin

_________________
Nothingness

Little grave I'm grieving, I will mend you sweet revenge I'm dreaming, I will end you. Eye for an eye, tooth for a tooth. A life for a life, it's my burden of proof.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 22
Inscrit le : 16/10/2017
Crédits : Poison Ivy (avatar) & Crimsonday (sign)
Célébrité : Pedro Pascal
Multi-comptes : Oldarik

Nemty
– clan : shisayo –
clan : shisayo
(#) Re: Nemty - Si la vie était la Roue de la Chance, je n'aurais pas de bras.  Lun 16 Oct - 19:01

Merci vous deux !

@Nemesis : Content qu'il te plaise ! J'espère que sa bio te plaira aussi alors

_________________
Luck ? I don't know that damn word.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 31
Inscrit le : 18/09/2017
Célébrité : Natalie Dormer
Multi-comptes : Atlas

Alésiah
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: Nemty - Si la vie était la Roue de la Chance, je n'aurais pas de bras.  Lun 16 Oct - 21:50

Ooh !
Re-bienvenue à toi ! J'ai hâte d'en voir plus sur le personnage
Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 268
Inscrit le : 23/05/2017
Chulainn
– clan : askhadi –
clan : askhadi
(#) Re: Nemty - Si la vie était la Roue de la Chance, je n'aurais pas de bras.  Mar 17 Oct - 16:34

ET PAS D'BRAS, PAS D'CHOCOLAT ! krkr

Et rebienvenue aussi, accessoirement gnu

_________________
REDEMPTION

You have forsaken all the love you've taken, sleepin' on a razor; there's nowhere left to fall. Your body's aching, every bone is breakin'. Nothin' seems to shake it, it just keeps holdin' on.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 22
Inscrit le : 16/10/2017
Crédits : Poison Ivy (avatar) & Crimsonday (sign)
Célébrité : Pedro Pascal
Multi-comptes : Oldarik

Nemty
– clan : shisayo –
clan : shisayo
(#) Re: Nemty - Si la vie était la Roue de la Chance, je n'aurais pas de bras.  Mar 17 Oct - 19:34

Ah naaaaaaaaan ! Laissez moi avoir mon chocolaaaaaaaat setuplé setuplé

Ahem. Merci vous deux coeur

_________________
Luck ? I don't know that damn word.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 840
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : (c) Liliana
Célébrité : Poppy Drayton
Multi-comptes : Skylar, Danika & Cassian

Akeela
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: Nemty - Si la vie était la Roue de la Chance, je n'aurais pas de bras.  Jeu 19 Oct - 16:17

Re-bienvenue parmi nous coeur

Il a l'air bien sympathique ce personnage, je suis sûre qu'il s'entendrait bien avec @Cassian qui est aussi barré que lui apparemment Laughing. On s'occupe de ta fiche ce soir, le temps de lire tout ça

_________________
akeela
The liberties of our country, the freedom of our civil constitution, are worth defending against all hazards: And it is our duty to defend them against all attacks.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Messages : 399
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Nemty - Si la vie était la Roue de la Chance, je n'aurais pas de bras.  Jeu 19 Oct - 19:51

Coucou !

Bienvenue parmi nous coeur

C'est un personnage très sympa que tu nous proposes là ! J'aime beaucoup le concept !

Par contre, avant de te valider, j'aimerais m'attarder sur quelques détails 14 :
- D'abord, s'il ne travaille pas en tant que guérisseur, il faudra quand même qu'il travaille un peu pour pouvoir faire du troc : qu'il mette ses compétences aux services des autres. S'il ne guérit pas vraiment les plus grosses plaies, il peut quand même faire des baumes et onguents pour soigner les éraflures et autres irritations. Sinon, il n'aura pas de quoi vivre et fréquenter la taverne XD
- Ensuite, il faudrait qu'il soit un peu plus discret dans les larcins qu'il commet. Shisayo ne punit que les crimes les plus graves de mort, mais malgré tout, au bout d'un moment, il aurait finit par être condamné à mort aussi : à force de vol et autres crimes, le chef de clan aurait fini par ordonné qu'il soit jugé pour tout ses crimes et puni à la hauteur de cette accumulation !

Pour le reste, cela me semble bon, en soi, il n'y a pas grand chose à modifier, juste quelques détails à compléter et à nuancer et ça sera tout bon !
Je suis dispo si tu as question !
coeur

_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 143
Inscrit le : 29/07/2017
Célébrité : Katheryn Winnick
Multi-comptes : Servan

Aileen
– clan : orketa –
clan : orketa
(#) Re: Nemty - Si la vie était la Roue de la Chance, je n'aurais pas de bras.  Jeu 19 Oct - 20:33

Owiiii Oberyyyyyyn *sbaaaf* Re-bienvenue ! o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 22
Inscrit le : 16/10/2017
Crédits : Poison Ivy (avatar) & Crimsonday (sign)
Célébrité : Pedro Pascal
Multi-comptes : Oldarik

Nemty
– clan : shisayo –
clan : shisayo
(#) Re: Nemty - Si la vie était la Roue de la Chance, je n'aurais pas de bras.  Jeu 19 Oct - 21:21

Merci Mesdemoiselles ! coeur

@Karrah : Je vais faire les changements, mais j'ai une question pour son travail, est-ce que je le rajoute comme fonction ou juste rajouter quelques lignes dans l'histoire ? gnu Merci en tout cas coeur

_________________
Luck ? I don't know that damn word.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 399
Inscrit le : 21/04/2017
Crédits : Akeela
Célébrité : Rose Leslie
Multi-comptes : Kalevi & Keren

Karrah
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Nemty - Si la vie était la Roue de la Chance, je n'aurais pas de bras.  Ven 20 Oct - 16:05

Coucou ! coeur

C'est tout bon pour moi ! Merci d'avoir fait les modifications krkr

Du coup, tu connais déjà la maison, alors amuse toi bien avec ce nouveau personnage !



Félicitations, tu es validé(e) !


Tu vas maintenant pouvoir venir jouer avec nous ! Si jamais tu le souhaites, tu peux aller poster ta fiche de liens mais aussi voir celles des autres personnages. Tu trouveras aussi la zone "demandes de rps" pour te lancer dans le jeu. Si tu souhaites pimenter un peu tes rps, tu peux aller "réclamer un défi" à faire en jeu mais tu peux aussi "demander un pnj" pour l'intégrer dans l'un de tes sujets !

Tes armes et possessions sont à acheter dans l'arsenal avec les points que tu gagneras en postant un peu partout sur le forum. Pour l'instant nous te faisons crédit, mais il faudra acheter tout cela plus tard =]. N'oublie pas qu'il existe une chronologie au sein du jeu mais aussi une carte de l'univers, ainsi que des distances à prendre en compte si tu voyages.

N'hésite pas à contacter le staff - ou à poster en "zone invité" - si jamais tu as un souci ou une question. Nous te souhaitons un bon jeu parmi nous coeur

_________________

BECOME A CHIEF

There is nothing frightening in the dark if you just face it, running away has never solved anything...©️shinouh


Revenir en haut Aller en bas
 
Nemty - Si la vie était la Roue de la Chance, je n'aurais pas de bras.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Hors jeu : Viens peupler la Terre ! :: Les habitants qui peuplent nos terres :: Les fiches validées-
Sauter vers: