AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
lumière sur un pv attendu :
URIAH
35 ans ▬ chef du clan Shisayo depuis 20 ans
attendu par son peuple ainsi que par Brenna, Gaya, Akeela, Skylar, Ménélas, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Jake Gyllenhaal (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un scénario attendu :
MADALINE
23/26 ans ▬ chef de la garde de la Citadelle
attendue par les habitants de la Citadelle ainsi que par Akeela et Kalevi
avatar proposé : Marie Avgeropoulos (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
CALYPSO
26 ans ▬ seconde du chef de clan
attendue par son peuple ainsi que par Priam
avatar proposé : Courtney Eaton (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
MENELAS
42 ans ▬ chef du clan Askhadi depuis 3 ans
attendu par son peuple ainsi que par Chronos, Akeela, Skylar, Uriah, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Santiago Cabrera (négociable) ▬ plus d'infos par ici
Partagez | 
 

 Can you hear the sound of the sea? - Feat Danika

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 51
Inscrit le : 02/08/2017
Crédits : Lady Azraël
Célébrité : Dylan O'Brien
Multi-comptes : -

Alaric
– clan : orketa –
clan : orketa
(#) Can you hear the sound of the sea? - Feat Danika  Mer 25 Oct - 18:22


Can you hear the sound of the sea ?

Alaric and Danika.
(an 149 - flashback)

Mine de rien, c’était agréable de voyager. Lui qui ne sortait pas beaucoup de son échoppe, qui ne voyait pas beaucoup de monde en dehors de ses clients réguliers, il n’avait pas l’habitude de voyager. Mais aujourd’hui, il était là, aux portes de la ville de Galene, prêt à faire des rencontres. Pourquoi était-il là? Comme toujours, pour se faire connaître des autres clans. Son but était d’attirer les voyageurs qui passeraient par son clan dans sa forge. Ce n’était pas forcément très efficace, mais de toute façon, ça lui permettait de voir l’Alliance et les peuples qui l’habitaient.

Il descendit de son cheval, pour continuer à pied. Il avait décidé de faire un tour de la ville avant de s’installer quelque part, histoire de voir où la population était le plus rassemblée. Il s’arrêta un instant pour observer ce qu’il avait sous les yeux. La ville était grande, mais surtout elle était sur la côte. Il sentait le vent marin lui arriver sur le visage. L’océan était beau, intriguant. Pour quelqu’un comme Alaric, qui vivait perché dans les arbres, voir l’océan, c’était comme découvrir un nouveau monde. Il se laissait vaguer à ses pensées. Que pouvait-il  y avoir après l’océan? Il ne s’était jamais vraiment intéressé à la géographie, ni à l’Histoire car personne n’en parlait. Au fond, pourtant, c’était quelque chose qu’il trouvait passionnant.

Il fut tiré de ses pensées par quelqu’un qui l’avait bousculé sans le vouloir. Il regarda autour de lui et réalisa qu’il était planté au milieu, avec son cheval, comme un imbécile. Il se remit donc à marcher. Il avait envie d’aller faire un tour au bord de l’eau, chose qu’il n’avait jamais fait. D’ailleurs il ne savait pas si c’était autorisé. Peut-être que le clan Pankara considérait l’océan comme les Orketas considéraient l’Arbre Sacré, ce qui ne serait pas complètement fou. Après tout, l’océan était rempli de vie. Il bougeait au vent comme les hommes. Il abritait de la vie, en plus de vivre lui aussi. Alaric ne serait pas surpris d’entendre que la mer était considérée comme un esprit sacré.

C’était Keren qui lui avait appris à penser de telles choses. Bien-sûr il avait toujours vénéré l’Arbre Sacré, persuadé qu’il abritait en effet quelque chose de puissant, mais Alaric n’était pas aussi croyant que pouvaient l’être d’autres habitants. Il avait toujours eu un esprit critique. Certes il ne l’avait jamais développé, parce que c’était quelque chose de mal vu, mais il était enfoui au fond de lui-même, et il n’attendait que d’être déployé. Keren lui avait appris à penser comme pouvaient penser les autres, la manière de voir la nature de ceux qui la voyaient comme une déesse. Il n’avait jamais vraiment compris ses histoires d’esprits et tout ce qui suivait, mais il avait tout de même tiré quelques enseignements de ces choses étranges qu’elle faisait.

Pourquoi parle-t-on de Keren ? Ce n’est pas par hasard voyez-vous, car dans quelques instants Alaric croiserait le chemin d’une femme qui lui était très proche. Sa sœur.  

(made by voodoo doll)

_________________
KIND REGARDS - ALARIC
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 146
Inscrit le : 13/06/2017
Crédits : (c) Zuz
Célébrité : Aiysha Hart
Multi-comptes : Akeela, Skylar & Cassian

Danika
– clan : kelowna –
clan : kelowna
(#) Re: Can you hear the sound of the sea? - Feat Danika  Dim 26 Nov - 18:52


DANIKA + ALARIC


Can you hear the sound of the sea ?


Deàrrsadh, an 149. Cela fait plusieurs semaines maintenant que Danika a quitté Tipaza pour se rendre utile auprès de ceux qui en ont besoin. Depuis que les sengolis sont entrés dans l’Alliance, les combats aux frontières se sont arrêtés et la guérisseuse a décidé de se rendre plus utile en partant pour les terres pankaras afin d’aider les guerriers de ce clan qui subissent toujours les raids des kelowniens. Ces kelowniens qui refusent d’arrêter les raids, qui continuent à tuer et à faire des prisonniers parmi les autres clans. Danika a passé les derniers jours dans un campement près de Galene, à soigner les guerriers ayant subi une attaque en mer par les kelowniens. La tension est retombée et elle s’est autorisée à sortir un peu du campement pour se rendre en ville, pour visiter un peu ces terres sur lesquelles elle se trouve parce qu’elle ne connait pas vraiment ce clan.

Danika n’est jamais vraiment sortie des terres shisayos depuis sa naissance, son arrivée en Pankara est toute récente et elle n’a pas vraiment eu l’occasion de voir beaucoup de choses, se concentrant notamment sur ces gens à soigner. Son travail c’est toute sa vie et il n’y a rien qui passera avant ça pour Danika, plus maintenant. Cela fait presque trois ans que Naveed lui a été arraché par les sengolis et qu’elle s’est plongée dans son travail de guérisseuse pour oublier la douleur. Jusqu’ici, cela fonctionne et le fait d’être venu jusqu’en Pankara lui a changé un peu les idées. Peut-être qu’elle avait besoin de ce changement finalement, de quitter Tipaza, sa mère et ses deux sœurs.

Elle se trouve aujourd’hui dans les rues de Galene, observant cette ville qu’elle ne connait pas du tout, cette capitale pankara qui se trouve au bord de la mer. L’ambiance dans les rues change de l’ambiance du campement de blessés, les rires se font entendre et Danika croise quelques enfants, esquissant un sourire en les voyant jouer et courir. Son neveu lui manque un peu, tout comme le reste de sa famille et même si elle a eu quelques nouvelles récemment, elle se sent parfois un peu seule. Mais elle apprécie de pouvoir se rendre utile auprès de la population pankara qui subit encore des attaques, tandis que son peuple est maintenant en paix avec les sengolis. Ce qu’elle a un peu de mal à comprendre, il faut bien l’avouer. Tandis qu’elle se retourne pour suivre du regard un petit garçon qui s’éloigne dans la rue en riant, elle ne voit pas le cheval qui s’avance vers elle et le percute de plein fouet avant de se retrouver au sol, un peu sonnée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 51
Inscrit le : 02/08/2017
Crédits : Lady Azraël
Célébrité : Dylan O'Brien
Multi-comptes : -

Alaric
– clan : orketa –
clan : orketa
(#) Re: Can you hear the sound of the sea? - Feat Danika  Dim 7 Jan - 13:44


Can you hear the sound of the sea ?

Alaric and Danika.
(an 149 - flashback)

Il sortit à nouveau de ses pensées lorsqu'il sentit son cheval reculer alors que lui n'avait pas bougé. Il fit le tour pour voir ce qui se passait et vit une jeune femme par terre. Son expression lui indiquait que c'était elle qui avait fait reculer son cheval. Elle avait dû lui rentrer dedans et lui faire peur. Parce qu'il était poli et plutôt galant, même s'il côtoyait très peu de femmes, il s'avança vers elle et lui tendit sa main pour l'aider à se relever.

-Tout va bien? Il ne vous a pas fait trop mal? Il est plutôt musclé comme cheval! Puis je suis en plein milieu désolé, je suis perdu!

Une vraie piplette. Pourtant ce n'était pas vraiment dans sa nature de parler aux gens. Mais bon, quelqu'un s'était sans doute fait mal parce qu'il était planté là comme un imbécile. Il regarda la personne à qui il avait affaire et fronça les sourcils. Il avait déjà vu ces yeux, ces traits quelque part. Il les connaissait bien même. Ils appartenaient à une amie, la seule qu'il avait d'ailleurs. Quand elle fut debout, il ne laissa rien apparaître sur son visage. Il ne voulait pas qu'elle pense qu'il la jugeait ou quelque chose comme ça. Il n'avait pas beaucoup d'amis, il n'avait pas besoin de se faire des ennemis en plus. Puis ce devait être un pur hasard. Keren venait de Shisayo, il était loin de ce clan. Puis il n'aurait pas l'air stupide s'il lui disait qu'elle ressemblait à quelqu'un qu'elle ne connaissait sans doute pas et qu'elle prenait peur! Elle s'était déjà pris un cheval dans la figure, elle en avait assez pour un moment!

-Sinon... C'est une belle ville, puis il fait beau aujourd'hui!

Oui, c'était une façon nulle de changer de sujet, on est bien d'accord. En attendant ils étaient là, au milieu du passage, à ne pas savoir quoi se dire. Ç'aurait presque pu passer pour un passage de film comique. Ajoutez un silence pesant et un corbeau et vous avez tout gagné!
Bien, mainteant qu'il avait tenté de lancer une conversation du mieux qu'il pouvait, il devait lui demander de l'aider, puisqu'il était réellement perdu!

-Dis moi tu, tu n'aurais pas une idée de où je peux laisser mon cheval sans risques?  

(made by voodoo doll)

_________________
KIND REGARDS - ALARIC
Revenir en haut Aller en bas
 
Can you hear the sound of the sea? - Feat Danika
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: Pankara :: Galene-
Sauter vers: