AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
lumière sur un pv attendu :
URIAH
35 ans ▬ chef du clan Shisayo depuis 20 ans
attendu par son peuple ainsi que par Brenna, Gaya, Akeela, Skylar, Ménélas, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Jake Gyllenhaal (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
GAYA
30 ans ▬ chef des guerriers du clan Shisayo
attendue par son peuple ainsi que par Uriah, Akeela, Skylar, Ménélas, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Ellen Hollman (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
MENELAS
42 ans ▬ chef du clan Askhadi depuis 3 ans
attendu par son peuple ainsi que par Akeela, Skylar, Uriah, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Santiago Cabrera (négociable) ▬ plus d'infos par ici
Partagez | 
 

 Gaenor ■ L'ennemi est partout

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 309
Inscrit le : 13/05/2017
Crédits : (c) Summers
Célébrité : Eva Green
Multi-comptes : Akeela, Danika & Noomie

Skylar
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Gaenor ■ L'ennemi est partout  Ven 17 Nov - 22:23



- L'ennemi est partout -


7ème mois, an 148. Cela fait une semaine que Skylar est descendue à la capitale pour discuter avec le chef de clan et que cette discussion s’est transformée en bain de sang. Elle ne s’attendait pas à pouvoir récupérer cette place que cet usurpateur avait volé à son père bien des années auparavant. En revenant dans le clan il y a deux ans, Sky ne pensait même plus à tout cela, à cette vengeance qu’elle avait souhaitée durant des années alors qu’elle n’était qu’une petite fille. Elle avait fini par oublier et par se dire qu’elle n’aurait jamais l’occasion de faire payer à ce porc ce qu’il avait fait à son père, à son frère puis à sa mère. Mais lorsqu’elle a vu cet homme face à elle, lorsqu’elle a entendu à nouveau le son de cette voix grave, toute cette idée de vengeance lui est revenue en mémoire. Et elle a fait ce qu’elle devait pour que cet usurpateur laisse sa place.

Mais si elle est plutôt fière de ses actes et d’avoir repris son clan pour le remettre dans le droit chemin – notamment en arrêtant ces batailles inutiles aux frontières – cela ne semble pas être le cas de tout le monde. Skylar sait que beaucoup étaient fidèles à Sendakan et si elle en a traqué le plus possible pour les envoyer rejoindre leur ancien chef, elle sait qu’il reste toujours des gens qui ne la voient que comme un assassin, une meurtrière qui ne devrait pas être à la tête du clan aujourd’hui. C’est sans doute comme cela que la voit cet homme qui entre dans sa chambre en se faisant passer pour un domestique, Skylar le voit bien à son regard tandis qu’il pose la couverture qu’il porte. C’est ce regard qu’il lui lance qui la fait réagir et éviter ce coup de poignard qu’il lui destine, même si la lame entaille tout de même sa tunique. Mais si Skylar semble n’être qu’une femme frêle aux yeux de cet homme, elle a tout de même de très bons réflexes et tandis qu’il se jette sur elle, elle a le temps de lever le bras pour éviter à la lame de toucher son joli visage. Ses années d’entrainement avec Ivan – qui était un gros sadique, il faut bien l’avouer – lui permettent de repousser l’arme de l’homme, non sans le blesser au passage, puis de le désarmer en envoyant valser son poignard sous le lit. Et elle profite du fait qu’il tourne la tête quelques secondes pour lui casser une cruche d’eau sur le crâne.  

Essoufflée, elle observe le type au sol tandis que la porte de sa chambre s’ouvre sur Kellan suivi d’un garde. « NON ! » Elle l'arrête avant qu’il ne tue l’homme de sa lame. « Je le veux vivant. Il servira d’exemple aux autres. » Et elle ne doute pas que lorsque la tête de l’homme se détachera de son corps, ceux qui veulent sa mort comprendront qu’elle n’est pas prête à laisser sa place. Skylar sait que ce ne sera sans doute pas la seule attaque qu’elle devra subir, mais elle attend les autres de pied ferme. Ce n’est qu’après avoir rassuré Kellan et lui avoir demandé de retourner à ses occupations que Skylar relève sa tunique. L’obscurité de la pièce a caché le sang qui s’échappe de son abdomen mais elle ne pourra pas se leurrer elle-même, l’homme a réussi à la blesser. Alors elle se faufile dans les couloirs de cette maison où elle a passé les dix premières années de sa vie et profite de sa connaissance des lieux pour en sortir sans se faire voir.

Les rues sont calmes, bien trop pour Skylar qui se méfie bien plus qu’habituellement, mais elle arrive toutefois devant la maison de cette guérisseuse. Elle aurait pu demander à Kellan d’aller la chercher, ou à n’importe qui d’autre de s’occuper d’elle, mais Skylar a sa fierté et elle n’admettra pas qu’elle a été blessée aussi bêtement. Alors elle frappe à la porte tout en se disant que si elle n’avait pas croisé le regard malveillant de cet homme, elle serait morte à cet instant. Elle a eu de la chance de n’avoir que quelques blessures défensives à l’avant-bras qui lui laisseront peut-être une cicatrice, et ce coup de poignard qui ne semble pas être trop sérieux non plus. Bien qu’il lui fasse un mal de chien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 11
Inscrit le : 04/11/2017
Célébrité : Camille Lou
Gaenor
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: Gaenor ■ L'ennemi est partout  Jeu 30 Nov - 22:28

C'est une petite chaumière sans prétention, le genre qu'on ne remarque pas vraiment, tant elle est discrète. On la croirait presque inhabitée si ce n'est cette légère fumée qui s'échappe lentement du toit. Quand Gaenor rentre chez elle, c'est un autre monde qui s'ouvre. Chaud, confortable et doux. L'armure des soldats Sengoli est détachée et semée entre le hall d'entrée et l'escalier jusqu'à la salle d'eau où, aux pieds du bac d'eau chaude, les derniers vêtements choient. Dans cette demeure, de la guerrière, il ne reste que des traces. Ici, vit l'herboriste, l'alchimiste, au milieu de dizaines de plantes disséminées dans toute l'étroite maison, de bouquets en train de sécher, de quelques béchers et fioles de toute forme. Reposant sur de grands coussins devant la cheminée, Gaenor hume les effluves d'un thé fumant qui réchauffe ses mains endolories par le pommeau de son épée. Elle est bien loin de la ferme familiale, avec ses terres immenses, ses animaux de ferme et son grand séjour ; mais en tant que soldat, elle ne peut vivre éloignée de la ville, surtout pas de Morori. Elle est parvenu à trouver dans cette petite chaumière un espace à part, loin de la ville tout en résidant en son cœur. Un lieu rien qu'à elle égayé de temps à autre par quelques visiteurs en quête de mieux être.

Rien de surprenant à ce que quelques coups retentissent contre le bois de sa porte. En revanche, ce qui est surprenant, c'est d'y trouver le nouveau visage du peuple Sengoli. Skylar. Gaenor reste un instant immobile face à cette femme aux cheveux sombres, une légère seconde d'incompréhension soulevant l'un de ses sourcils. Ses yeux parcourent la femme et lui apprennent alors les raisons pour lesquelles un aussi éminent personnage vient s'aventurer jusque chez elle. Si elle l'avait rencontré ailleurs, Gaenor se serait inclinée avec un profond respect, mais ici, dans cette maison, le monde est différent. Il reste dehors, tout comme le temps.

- Ma Dame. Entrez je vous prie.

Gaenor s'efface pour laisser Skylar pénétrer dans la chaumière et referme la porte derrière elle après avoir constaté que personne n'escortait la belle. Ici, il ne reste que les traces de la guerrière. Ici, tout ce qui se passe et se dit reste dans le silence. Gaenor s'avance lentement vers son visiteur, sa main libre tendue pour saisir délicatement son poignet et examiner avec douceur les plaies sur son avant bras avec une attention toute particulière. Soudain, un léger vacillement de flammes met en lumière une tâche plus sombre au niveau de l'abdomen. Gaenor fronce les sourcils et relève les yeux pour chercher ceux de Skylar afin de comprendre ce qui s'est passé. En tant que soldat, elle brûle de savoir qui a porté atteinte à celle à qui son honneur a juré protection mais c'est ici que réside la guérisseuse. Celle qui ne pose pas de questions et qui écoute.

- Je vais devoir vous demander de vous déshabiller, si cela ne vous dérange pas.

Gaenor tend le bras pour inviter Skylar à rejoindre le banc de la cuisine tandis qu'elle ravive le feu et met de l'eau à chauffer dans une petite marmite.

- Êtes vous disposée à me parler de ce qui s'est passé ? Si cela vous gêne, sachez que tout ce que vous pourrez dire restera entre ces murs. Au minimum, pourriez vous me dire quelle est l'arme à l'origine de cette blessure?

Gaenor n'est pas sûre de devoir s'exprimer comme elle le ferait avec les autres. Il s'agit tout de même de la chef du clan Sengoli. On entend beaucoup de choses sur cette femme, des rumeurs parfois invraisemblables notamment à propos de sa cruauté, aussi, elle ne sait si elle doit s'attendre à une totale coopération ou à un violent retour de flamme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 309
Inscrit le : 13/05/2017
Crédits : (c) Summers
Célébrité : Eva Green
Multi-comptes : Akeela, Danika & Noomie

Skylar
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: Gaenor ■ L'ennemi est partout  Dim 17 Déc - 19:40



- L'ennemi est partout -


La porte s’ouvre sur cette femme, cette guérisseuse dont Skylar a entendu parler depuis qu’elle se trouve dans la capitale. Kellan la connait bien d’ailleurs, c’est sans doute pour cette raison qu’elle a frappé à la porte de cette maison à cet instant au lieu d’aller voir quelqu’un d’autre. Une personne qui a la confiance de Kellan pourra éventuellement avoir sa confiance à elle. « Skylar. Juste Skylar, oubliez le reste. » Elle n’a jamais aimé les marques de politesse de ce genre, même lorsqu’elle était enfant. Elle souhaitait juste être une enfant comme les autres et jouer avec les gamins de la ville sans avoir cette étiquette de petite princesse collée dans le dos. Ses années passées dans les terres lui ont permis de rester anonyme mais le fait d’avoir repris sa place aujourd’hui semble devoir forcer les gens à un respect qu’elle n’attend pas forcément. Elle rentre dans la maison lorsque la femme se décale et jette un œil à cette porte qu’elle referme. Skylar sait que cette attaque de ce soir va la rendre un peu plus paranoïaque qu’habituellement, elle essayera juste de ne pas le montrer à quiconque. Elle observe cette femme blonde tandis qu’elle attrape son poignet pour observer les quelques blessures défensives qui s’y trouvent. Heureusement, la lame de ce traitre a touché son bras droit et pas celui où se trouve le tatouage qu’elle porte depuis des années. Mais la blessure à son bras lui fait moins mal que celle à son abdomen, même si ce n’est pas la première fois qu’elle se prend un coup de couteau. Ivan était un sadique et il a bien veillé à lui apprendre à recevoir des coups aussi, à accepter certaines douleurs. Et Skylar sait très bien que la douleur physique peut être bien moins forte que la douleur mentale, elle en a eu la preuve quelques jours auparavant en regardant Miria mourir dans ses bras.

Elle hausse un sourcil en entendant la guérisseuse lui demander de se déshabiller mais s’approche tout de même de la table qu’elle lui indique pour retirer sa tunique, s’arrachant une grimace de douleur à ce geste. Elle ne garde que le fin tissu qui protège sa poitrine et maudit le traitre d’avoir fait un trou irrécupérable dans l’un de ses vêtements préférés. « Disons que certains ne semblent pas apprécier de me voir reprendre la place qui m’est due. » Et Skylar sait très bien qu’elle devra sans doute subir d’autres attaques de fidèles de l’usurpateur qui n’apprécient pas qu’elle soit maintenant à la place de celui-ci. Mais elle tuera chacun d’entre eux comme elle tuera celui qui a levé la main sur elle ce soir. Il sera l’exemple, le message qu’elle enverra à tous les autres et dès demain il y perdra sa tête.

Elle passe la main dans son dos et sort un poignard pour le planter dans la table, relevant les yeux vers la guérisseuse. « Le traître avait ça sur lui. » Un poignard plus que basique, sans aucune distinction, qui porte maintenant le sang du traitre en plus du sien parce qu’elle a tout de même réussi à le blesser. « Je m’assurerais de le lui rendre avant de jeter son corps aux coyotes. » Elle ne lui fera pas l’honneur de bruler son corps comme le font les membres de son peuple, elle le fera se rendre utile, nourrir les coyotes qui vivent en dehors de la ville et qui n’attendent qu’un peu de viande à se mettre sous la dent. Elle s’assoit finalement, sentant ses jambes perdre un peu de leur force, et baisse les yeux vers cette blessure qu’il lui a infligé. Rien de très grave d’après ce qu’elle voit, pas la pire blessure qu’elle ait pu recevoir durant toutes ces années, mais sans doute celle qu’elle n’avouera pas de sitôt. « Vous pouvez faire quelque chose pour ça ? » Ses propres compétences en plantes et en soin ne l’aideront pas tellement ici et elle préfère éviter de le faire soi-même avec un couteau chauffé à blanc. C’est barbare, peu efficace et s’en remettre à la guérisseuse lui évitera peut-être de garder une cicatrice bien trop laide sur sa jolie peau.
Revenir en haut Aller en bas
 
Gaenor ■ L'ennemi est partout
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: Sengoli :: Moroni-
Sauter vers: