AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
lumière sur un pv attendu :
URIAH
35 ans ▬ chef du clan Shisayo depuis 20 ans
attendu par son peuple ainsi que par Brenna, Gaya, Akeela, Skylar, Ménélas, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Jake Gyllenhaal (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
GAYA
30 ans ▬ chef des guerriers du clan Shisayo
attendue par son peuple ainsi que par Uriah, Akeela, Skylar, Ménélas, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Ellen Hollman (négociable) ▬ plus d'infos par ici
lumière sur un pv attendu :
MENELAS
42 ans ▬ chef du clan Askhadi depuis 3 ans
attendu par son peuple ainsi que par Akeela, Skylar, Uriah, Nukka, Priam & Karrah
avatar proposé : Santiago Cabrera (négociable) ▬ plus d'infos par ici
Partagez | 
 

 Daanis ■ Amie ou ennemie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 309
Inscrit le : 13/05/2017
Crédits : (c) Summers
Célébrité : Eva Green
Multi-comptes : Akeela, Danika & Noomie

Skylar
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Daanis ■ Amie ou ennemie ?  Dim 14 Jan - 23:58



- Amie ou ennemie ? -


Septième mois, an 148. Les dix derniers jours ont plutôt été intenses pour Skylar et beaucoup de choses ont changé pour elle depuis ce jour où elle a décidé de prendre son cheval pour se rendre à Moroni. La mort de Miria a été le déclencheur de tout ce qu’il s’est passé par la suite et sans cela, elle serait toujours une guerrière anonyme à Saniva, compagne de la chef du village. Juste Sky. Aujourd’hui, elle est la nouvelle chef du clan et a récupéré ce trône qui appartenait à son père et qui a vu arriver les grosses fesses flasques d’un usurpateur il y a vingt-deux ans. En arrivant à la capitale, elle a fait un peu de ménage parmi les fidèles de l’usurpateur qui vivaient en ville et elle a fait revenir tous les chefs de section de l’armée sengolie. Pour leur couper la tête, bien évidemment. Elle a aussi déjoué une tentative d’assassinat qui lui a laissé une nouvelle cicatrice à l’abdomen mais elle a surtout fait arrêter les combats aux frontières à l’est et au nord, envoyant des messages aux chefs des clans Shisayo et Orketa pour leur signaler sa bonne volonté de faire maintenant la paix.

Mais si elle a fait le ménage au sein du clan, il lui reste pourtant quelques personnes à traquer encore. Il y a des chefs de section qui ont réussi à prendre la fuite en apprenant la mort de l’usurpateur, avant qu’elle n’ait réussi à les attraper pour les mener devant le bourreau du clan. Mais un prénom lui est venu aux oreilles il y a peu, celui de cette femme qui gérait une section de guerriers à l’est du clan il y a quelques années et qui a été forcée d’abandonner son poste pour se reconvertir après une blessure assez grave. Skylar a essayé de creuser pour en savoir un peu plus puis elle s’est décidée à aller rencontrer elle-même la jeune forgeronne pour se faire une idée de sa loyauté.

C’est pour cette raison qu’elle se trouve dans les rues de Moroni, dans les rues de cette ville où elle a grandi et qu’elle a été forcée de quitter il y a vingt-deux ans lorsque sa famille a été assassinée. Aujourd’hui c’est assez étrange pour elle de marcher dans les rues de cette ville, les souvenirs de son enfance lui viennent en tête tandis qu’elle remonte l’une des rues principales pour se rendre jusqu’à la forge de cette jeune femme. Daanis. Rien dans sa tenue – un pantalon de cuir marron et une tunique beige toute simple – ne montre son nouveau rang, elle vient incognito dans la forge de cette femme qu’elle veut rencontrer, qu’elle veut tester et interroger. Elle ne veut pas se présenter en tant que la nouvelle chef du clan, elle souhaite juste voir si cette femme est toujours fidèle à l’usurpateur ou si elle peut s’avérer être loyale envers elle. Mais Skylar sait que si elle se présente avec son nouveau rang, elle n’obtiendra pas forcément la vérité. Alors elle essaye de passer pour une anonyme, une nouvelle arrivée en ville qui veut juste rencontrer la forgeronne. Alors elle s’avance dans la rue et observe les lieux, se rappelant de ces jours de son enfance où elle passait son temps à courir un peu partout dans les rues de Moroni. « Il y a quelqu’un ? »


Dernière édition par Skylar le Jeu 18 Jan - 1:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 20
Inscrit le : 13/01/2018
Célébrité : Bridget Regan
Multi-comptes : /

Daanis
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: Daanis ■ Amie ou ennemie ?  Lun 15 Jan - 1:06

Amie ou ennemie ?
Les jour passent et se ressemblent... Depuis qu'elle travaillait à la forge,
l'ancienne guerrière ne passait pas une seule minute sans se souvenir de sa vie passée, sur le champs de bataille. Non pas que la guerre l'attirait particulièrement mais la sensation de combat, la lame qui tranche l'air... Tout cela lui manquait. C'était à ce moment-là qu'elle se sentait réellement vivre, qu'elle avait un but. Mais aujourd'hui, elle était reléguée au rang de forgeronne. Une excellente forgeronne, certes, seulement cela n'avait rien d'épanouissant. D'autant plus qu'elle avait accepté ce travail pour subvenir aux besoins de sa famille. Famille qui n'existait plus... Famille qui avait été sauvagement assassinée par l'ancien chef de clan des Sengoli,
Sendakan. Cet homme ne lui avait jamais inspiré confiance. Pourtant, lorsqu'elle travaillait pour lui, elle agissait avec un professionnalisme sans failles. Mais elle avait compris qu'il n'agissait toujours que dans son propre intérêt, en particulier lorsqu'il lui avait enlevé le commandement de sa section. Et quand Ander avait souhaité quitter l'armée pour s'occuper de ses pauvres enfants,
orphelins de mère, il avait refusé. Pourquoi ne s'était-il pas arrêté à ce refus ? Pourquoi avait-il décidé de les éliminer tous les trois ?!

Si seulement elle avait pu se venger... Si seulement elle avait pu enfoncer sa dague d'argent dans sa gorge, avec lenteur. Quel plaisir elle aurait eu de sentir son sang chaud couler sur ses mains tandis qu'elle esquisserait un sourire carnassier. Sa mort aurait été lente, douloureuse... La mort qu'il méritait en somme.
Mais ce n'était qu'un vague rêve qu'elle ne pourra jamais réaliser. Aujourd'hui, il n'était plus. Elle n'avait pas eu le temps de mettre à profit ses compétences pour mettre un terme à son infâme existence. Quelqu'un d'autre s'en était chargé : Skylar. La jeune femme avait repris le trône de son père, et dans un sens, c'était légitime. D'autant qu'elle avait débarrassé le clan d'un être répugnant et irrespectueux. Si elle avait pu, elle l'aurait remercié comme il se devait. Mais elle n'avait encore jamais eu l'occasion de voir sa nouvelle chef de clan.

Ainsi allait la vie, et en ce jour, elle avait énormément de travail. Au moins, cela la tenait occupée. Seulement, elle entendit une voix qui la fit légèrement sursauter.

« Il y a quelqu'un ? »

Alors qu'elle était en plein sur la confection d'une lance, Daanis releva la tête et épongea la transpiration qui s'était accumulée sur son visage avant de s'approcher de l'inconnue, charmante au demeurant. Ses traits étaient fins. Sa peau ? D'un blanc nacré particulièrement hypnotisant. Et ses cheveux étaient bruns, encadrant parfaitement son visage.

C'était assez étonnant de voir une personne qu'elle ne connaissait pas. Non pas qu'elle pensait connaître tout le village, mais elle en connaissait tout de même une bonne partie. Et la jeune femme était inconnue au bataillon.

« Bonjour. Je suis seule ici, que puis-je pour vous ? » demanda naturellement Daanis, avec un sourire.

Elle avait l'habitude d'être très agréable à son travail. Il lui fallait faire bonne figure, c'était de cette façon qu'elle s'était fait une clientèle assez impressionnante. Ses talents y étaient pour quelque chose, c'est évident, mais son amabilité n'était pas en reste.

Elle posa son chiffon sur les pierres de la forge et s'approcha encore un peu. Elle n'était pas à son avantage, mais son nouveau métier ne prêtait pas à l'élégance.
Quoi qu'il en soit, elle sentait que cette entrevue n'avait rien à voir avec l'acier.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
The smell of cinders and rain. « When I first saw you I knew that you had a flame in your heart. And under our blue skies, marble movie skies. I found a home in your eyes... We'll never be apart .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 309
Inscrit le : 13/05/2017
Crédits : (c) Summers
Célébrité : Eva Green
Multi-comptes : Akeela, Danika & Noomie

Skylar
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: Daanis ■ Amie ou ennemie ?  Jeu 18 Jan - 1:13



- Amie ou ennemie ? -


La forge n’a pas tellement changé. C’est du moins ce que Skylar se dit en regardant l’habitation faîte de bois et de vieilles pierres venues de l’ancien monde, d’avant la guerre. Elle a le souvenir du forgeron qui travaillait là à l’époque où son père était encore sur le trône et de ce bruit de métal qui sortait de la forge lorsqu’on passait devant, de cet homme qui avait proposé de lui faire une épée à sa taille lorsque son frère avait rit en la voyant tenter de soulever sa propre arme du haut de ses six ans. Mais tous ces souvenirs sont bien loin à présent et ce n’est plus l’homme qui travaille dans la forge, mais une jeune femme dont elle se méfie encore pour le moment. Skylar relève les yeux lorsqu’une voix lui répond et observe la femme devant elle. Elle doit bien avoir à peu près son âge, de longs cheveux bruns et un joli visage… une jeune forgeronne esthétique, à n’en pas douter. Mais Skylar n’en oublie pas pour autant que celle-ci travaillait sous les ordres de l’usurpateur il y a quelques années et qu’elle en a peut-être gardé de bons souvenirs, suffisamment bons pour vouloir se venger et planter un couteau dans le dos de sa nouvelle chef de clan. Comme cet homme a essayé de le faire il y a à peine trois nuits. Mais si elle n’a eu aucuns scrupules à faire tomber la tête de l’homme qui a tenté de l’assassiner, elle trouve qu’il serait dommage d’abimer un visage aussi joli que celui de la femme devant elle.

« Vous êtes Daanis ? La forgeronne ? » Skylar pose la question même si elle se doute déjà de la réponse, la femme ressemble beaucoup à la description que lui ont fait les hommes qui ont parlé d’elle. « On m’a parlé de vous, on dit que vous êtes plutôt douée dans ce que vous faites. » L’homme qui lui a parlé d’elle lui a surtout parlé de son métier actuel, peu du premier. Mais c’est surtout celui-ci qui inquiète Skylar, que la jeune femme ait été dans les rangs de l’usurpateur et surtout qu’elle ait eu un poste à responsabilités. Les guerriers du clan ne font que suivre les ordres de leurs chefs de section et de leur chef de clan, mais les plus hauts gradés sont déjà moins soumis aux ordres que les simples guerriers. Oh elle ne doute pas qu’il y a des traitres dans les rangs de l’armée, mais elle a chargé Kellan de faire le tri parmi ses nouvelles recrues. Elle, elle recherche les autres, ceux qui étaient plus proches de l’usurpateur. Comme peut-être cette femme face à elle. « J’ai besoin d’un poignard. Quelque chose de discret, qui peut facilement se cacher dans une manche ou dans une botte. On raconte que les poignards sont des armes vraiment très prisées ces derniers temps à Moroni. » Elle ne peut s’empêcher d’esquisser un léger sourire. C’est avec sa propre arme qu’elle a égorgé le porc assis sur le trône de son père et elle ne regrette aucunement ce geste. Mais Skylar veut voir la réaction de la femme face à elle, voir ce que raconte son visage face aux quelques mots qu’elle vient de prononcer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 20
Inscrit le : 13/01/2018
Célébrité : Bridget Regan
Multi-comptes : /

Daanis
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: Daanis ■ Amie ou ennemie ?  Sam 20 Jan - 23:38

Amie ou ennemie ?
Une voix particulière... Ou particulièrement charmante. Elle avait un charisme assez impressionnant, et Daanis devait bien avouer qu'elle était intriguée. Lorsque la jeune femme parlait, on sentait une certaine assurance qui se dégageait d'elle, comme une aura.

Puis des compliments... Ou disons, des bruits de couloirs qui s'apparentait à des compliments. Cela étant, il était vrai que Daanis était très douée dans sa profession. Ce n'était pas pour rien que l'on venait des quatre coins du monde pour lui passer des commandes. Mais elle était sélective, et elle ne vendait pas ses produits à n'importe qui. Qui sait ce qu'une personne mal intentionnée pouvait faire de ses armes ? Aussi, elle avait l'habitude de poser quelques questions avant d'accepter ou non.

En général, quand elle refusait, elle avait droit à des remarques déplacées, parfois à des menaces... Mais il était rare qu'elle en vienne à se battre. Pourtant, cela arrivait. Et elle était toujours là... Il en fallait bien plus pour venir à bout de la brune au tempérament de feu.

« J’ai besoin d’un poignard. Quelque chose de discret, qui peut facilement se cacher dans une manche ou dans une botte. On raconte que les poignards sont des armes vraiment très prisées ces derniers temps à Moroni. »

Daanis haussa un sourcil. Qu'est-ce qu'une femme de sa trempe pourrait bien faire d'une telle arme ? Elle n'avait pas tort cela dit, elle avait eu beaucoup de demandes... Qui avait essuyé beaucoup de refus. Elle-même possédait une dague en argent dont elle ne se séparait jamais.

« Effectivement, ce sont des armes très demandées... Mais je ne peux pas accepter votre demande sans vous poser quelques questions néanmoins. » commença Daanis.

Elle ne pouvait pas se permettre de vendre un arme à un ennemi du clan, de son chef ou, pire... à un membre du clan Kelowna !

« Que comptez-vous faire de cet objet ? N'entrez pas dans les détails... Mais je souhaiterais surtout connaître... »

Devait-elle réellement aller jusque là ? Oui, il le fallait. Il n'était pas question de neutralité dans son métier. Elle travaillait pour le clan des Sengolis et il n'était pas question de fournir l'ennemi en armes.

« ... Votre allégeance. Cela peut vous paraître présomptueux mais je travaille pour le clan Sengoli, et je n'aimerais pas que mes armes tombent entre de mauvaises mains... Et inutile de me mentir... Je le saurai. Si une de mes armes porte atteinte à notre clan, je le saurai. Et je vous retrouverai... »

Cette fois-ci, son ton était bien moins bienveillant. Mais elle ajouta tout de même un sourire. Une façon pour elle de signifier qu'elle n'était pas une simple forgeronne et qu'elle n'hésiterait pas à mettre en pratique ses... talents.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
The smell of cinders and rain. « When I first saw you I knew that you had a flame in your heart. And under our blue skies, marble movie skies. I found a home in your eyes... We'll never be apart .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 309
Inscrit le : 13/05/2017
Crédits : (c) Summers
Célébrité : Eva Green
Multi-comptes : Akeela, Danika & Noomie

Skylar
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: Daanis ■ Amie ou ennemie ?  Jeu 1 Fév - 22:43



- Amie ou ennemie ? -


Elle pourrait inventer une autre raison à sa venue ici aujourd’hui, dire qu’elle veut faire forger une épée pour un proche ou un ami, mais Skylar préfère provoquer un peu parce que c’est bien plus dans ses cordes que d’avoir une discussion banale à propos d’une arme. En parlant de poignard, d’armes utilisées récemment à Moroni, elle espère pouvoir déclencher quelque chose chez la jeune femme. Si celle-ci était proche de l’usurpateur, la phrase la fera sans doute réagir un peu car elle ne sera pas sans faire le rapprochement. Mais Skylar ne s’attendait pas à ce que la jeune femme lui refuse sa demande et qu’elle commence à poser des questions pour comprendre ses raisons. « Je crois bien que c’est la première fois qu’on me demande mes motivations pour me forger une arme. » Pourtant, elle s’est déjà rendue dans plusieurs forges au cours de ses voyages et n’a jamais eu à répondre à cette question, notamment lorsqu’elle sortait de quoi payer pour ses armes et autres petites choses. Elle ne peut s’empêcher d’observer cette femme face à elle et de se dire qu’au moins, elle ne vend pas des armes à n’importe qui pour n’importe quelle raison. Et c’est plutôt une qualité pour un forgeron, surtout au sein de cette capitale qui a bien trop connu les guerres et l’avidité d’un faux chef de clan.

Les paroles de la femme la font sourire doucement. Celle-ci indique servir le clan et ne pas vouloir que ses armes y portent atteinte, mais celles-ci l’ont sans doute déjà fait au moins une fois. A-t-elle forgé des armes pour l’armée sengolie qui s’est retrouvée à attaquer les orketas ou les shisayos, deux clans pourtant en paix avant que l’usurpateur ne mette ses grosses fesses flasques sur le trône ? Peut-être. Sans doute. Mais ça restait dans le cadre de son métier et Skylar ne peut pas vraiment lui en tenir rigueur, tout comme elle ne peut pas punir chaque personne ayant suivi les ordres de l’usurpateur du temps où il était sur le trône. Sinon elle devrait faire brûler quasiment toute la population du clan. Elle laisse le bénéfice du doute à certains car elle sait qu’ils n’ont pas forcément eu le choix, qu’ils ont juste fait ce qui était nécessaire pour survivre dans un clan géré par un abruti, mais d’autres n’auront pas cette chance. Cette femme face à elle était chef de section, elle avait un poste important au sein de l'armée, donné par l’usurpateur lui-même et rien ne lui indique que celle-ci n’était pas proche de lui comme tant d’autres. « Ce que je fais, je le fais pour les sengolis et si je dois utiliser ce poignard, ce sera uniquement pour défendre l’avenir du clan. » Ce qui n’est pas un mensonge en soit finalement. Même si tuer Sendakan était une vengeance personnelle, Skylar s’occupera du clan comme il se doit, comme sa famille le faisait avant elle et clairement pas de la même façon que cet abruti d’usurpateur pouvait le faire il y a encore deux semaines en arrière. « Et qui vous dit que ce n’est pas l’une de vos armes qui a tué le chef de clan ? » Elle sait très bien que non mais ne peut s’empêcher de poser la question.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 20
Inscrit le : 13/01/2018
Célébrité : Bridget Regan
Multi-comptes : /

Daanis
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: Daanis ■ Amie ou ennemie ?  Lun 5 Fév - 8:38

Amie ou ennemie ?
Ses manières étaient peut-être originales mais depuis les récents événements et la mort de Sendakan, effectivement, elle préférait prévenir. D'autant que, même si sur le principe, elle ne pouvait empêcher ses armes de mal tourner, elle mettrait sa vie en jeu pour son clan.

« Ce que je fais, je le fais pour les sengolis et si je dois utiliser ce poignard, ce sera uniquement pour défendre l’avenir du clan. »

La forgeronne jaugea l'inconnue du regard. Elle la toisa, de haut en bas. Oui, il fallait bien avouer qu'elle semblait sincère. Il y avait dans son ton quelque chose d'honnête et fort à la fois. Comme si c'était une évidence. Comme si elle était véritablement destinée à défendre l'avenir des sengolis.

Daanis hocha simplement la tête, en signe d'approbation.

« Et qui vous dit que ce n’est pas l’une de vos armes qui a tué le chef de clan ? »

Oh comme elle aurait aimé... Comme elle aurait été fière de dire que l'acier qui avait transpercé la chair de ce porc avait été forgé de ses mains ! Seulement, de toute évidence, il s'agissait d'autre chose. Elle reconnaissait les blessures infligées par ses armes, parce qu'elle les créait d'une manière particulière : acier tranchant, extrêmement tranchant, coupant net jusqu'à arriver vers le départ de la lame où, là, l'acier était cranté. De cette manière, elle savait quand ses dagues étaient utilisés : la chair était arrachée par l'acier cranté, soit de manière grossière quand il s'agissait d'un coup de poignard, soit sur la fin de la blessure quand il s'agissait d'un égorgement. Dans les deux cas, c'était signé.
Or, d'après ce qu'elle avait pu voir et entendre, les blessures de Sendakan étaient nettes et sans bavures.

Daanis sourit légèrement. Un sourire franc, sincère, et froid à la fois. Le paradoxe entre la déception et le contentement.

« Au risque de me faire une nouvelle ennemie, Sendakan n'avait rien d'un chef de clan. Un chef guide ses troupes, se met en avant pour son clan. Je le sais, j'ai... oui, j'ai été sur le champs de bataille alors qu'il gouvernait. Mes hommes savaient ce qu'était un chef, et Sendakan, lui, ne pensait qu'à son propre bien. Oui, un chef mérite sa place... » commença Daanis.

Sendakan était tout ce qu'elle détestait : arrogant, manipulateur et égoïste. Il n'avait aucune compassion pour ses plus proches « amis »... alors que dire de sa manière d'agir envers ses soldats ? Elle n'oublierait jamais ce qu'il avait fait subir à son frère et à ses neveux. Elle n'oublierait jamais qu'après tant d'années à son service, elle avait été congédiée. De la misogynie doublée d'une incroyable stupidité : elle aurait pu le tuer à main nue.

« ... Un chef n'usurpe pas la place légitime d'un autre. Alors, même si l'arme utilisée avait été l'une des miennes, je ne m'en soucierais guère. Les sengolis ont aujourd'hui un vrai chef de clan, dont la place et la lignée ne fait aucun doute. »

Peut-être Daanis extrapolait-elle. Après tout, elle ne connaissait pas réellement Skylar et ne l'avait jamais vue. Mais elle méritait son trône. Son père avait été un chef excellent pour les sengolis. Pas parfait mais... qui l'est ? Daanis était encore une enfant mais c'est grâce à lui, à ses discours, qu'elle avait senti qu'elle faisait partie d'un « tout », d'un clan, d'une famille. Si le nouveau chef des sengolis était bien l'héritier de son père, le clan serait de nouveau aussi glorieux que jadis.

« Si ma réponse ne vous convient pas, vous êtes libre de partir. »

Et la brune esquissa un sourire. Un sourire qui signifiait « je vous ai à l'oeil », un sourire qui montrait que si la jolie jeune femme en face d'elle s'en allait, cela voudrait dire beaucoup. Ce n'était pas une menace, bien entendu, mais une simple constatation. Et en même temps, elle ne put s'empêcher de se dire qu'il serait dommage qu'elle s'en aille... Une femme aussi charmante ne pouvait pas être assez idiote pour regretter Sendakan... N'est-ce pas ?
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
The smell of cinders and rain. « When I first saw you I knew that you had a flame in your heart. And under our blue skies, marble movie skies. I found a home in your eyes... We'll never be apart .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 309
Inscrit le : 13/05/2017
Crédits : (c) Summers
Célébrité : Eva Green
Multi-comptes : Akeela, Danika & Noomie

Skylar
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: Daanis ■ Amie ou ennemie ?  Mer 7 Fév - 2:09



- Amie ou ennemie ? -


Skylar remarque bien le regard de la jeune femme sur elle mais elle ne peut lui en vouloir d’essayer de voir si ses paroles sont vraies ou pas. Après tout, Skylar n’est qu’une inconnue pour elle, une inconnue qui vient pour chercher une arme qui pourrait s’avérer mortelle pour quelqu’un du clan. Mais elle ne pouvait pas venir en se présentant sous sa véritable identité, pas avant d’être sûre des intentions de la jeune femme. Elle l’observe sourire et l’écoute lui répondre. Une réponse qui l’amuse parce que peu de personnes s’avèrent être aussi honnêtes en parlant de l’usurpateur, même devant elle, et cette femme semble avoir pas mal de choses à dire. Mais ce qu’elle dit, Skylar le savait déjà, bien avant de venir lui planter son poignard dans la jugulaire. Elle a passé deux ans en tant que guerrière à Saniva et les ordres avaient beau venir, jamais le chef ne se déplaçait sur les différents champs de bataille pour être au plus près de ses soldats. A croire qu’il préférait la compagnie des femmes et de l’alcool plutôt que celle de son peuple et de ses guerriers.

Elle ne peut s’empêcher d’esquisser un petit sourire en entendant la jeune femme parler de sa légitimité au trône, chose que Sendakan n’avait pas du tout. Skylar est consciente qu’elle ne respecte pas nécessairement les lois du clan depuis sa fondation, qu’elle n’est pas un héritier mâle et que la place devait revenir à son frère plutôt qu’à elle. Mais elle est la dernière de sa famille, il n’y a qu’elle qui puisse prendre cette place et elle se moque de savoir ce qu’en pensent les gens. Elle a récupéré sa place et elle y restera, quoi qu’en pensent certains. « Je vois. »  Elle hoche doucement la tête, les yeux posés sur le visage de la jeune forgeronne face à elle. « Votre réponse me convient. » Du moins pour l’instant car Skylar reste tout de même méfiante. Il est facile de prononcer de telles paroles mais celles-ci peuvent être un vil mensonge. Après tout, les habitants de la capitale savent très bien que la nouvelle chef de clan est en train de faire le ménage dans le clan et il est facile de se dire loyal même lorsqu’on ne l’est pas, juste pour sauver sa peau. Mais quelque part, Skylar espère que la jeune femme n’est pas en train de la tromper, parce qu’il serait quand même dommage d’abimer un si joli visage en séparant sa tête de son corps. « Pour être honnête, je n’ai pas besoin d’un poignard. J’en ai déjà un que j’apprécie beaucoup et qui m’a été très utile il y a quelques jours. » Elle relève les yeux vers la jeune femme. « On m’a parlé de vous, mais je voulais vous rencontrer par moi-même afin de me faire ma propre opinion. Les fidèles de l’usurpateur n’ont plus leur place au sein du clan, ils seront traqués et punis comme il se doit. » Autant dire qu’ils perdront tous la tête. « Et je peux déjà vous dire que le clan ne s’en portera que mieux. Cela fait bien trop longtemps que les Sengolis payent pour les décisions idiotes prises par un imbécile illégitime. » Elle a déjà fait stopper les batailles et envoyé des messages aux chefs de clan Orketa et Shisayo, et Skylar compte bien faire revenir son clan dans une ère de paix. Cela fait bien trop longtemps que les Sengolis sont englués dans les guerres. « Si ma vision des choses vous convient, vous êtes libre de rester. » Elle fait écho à sa précédente phrase, posant ses yeux sur cette ancienne guerrière face à elle. Si celle-ci s’avère lui être loyale, elle gardera sa jolie tête sur ses épaules.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 20
Inscrit le : 13/01/2018
Célébrité : Bridget Regan
Multi-comptes : /

Daanis
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: Daanis ■ Amie ou ennemie ?  Dim 25 Fév - 10:10

Amie ou ennemie ?
Il aurait vraiment été dommage que la jolie brune en face d'elle ne soit qu'une vulgaire manipulatrice, prête à tout pour avoir une arme et porter atteinte à l'intégrité du clan. Mais d'après son sourire, et d'après son air entendu, elle était d'accord.

« Votre réponse me convient. »

Daanis sourit. Parfait. Elle avait l'air correcte et elles pourraient donc faire affaire toutes les deux. Néanmoins, elle ne s'attendait pas à entendre la suite de la conversation. Et d'un seul coup, elle comprit réellement les intentions de l'inconnue en face d'elle.

Elle n'était pas « comme les autres », ce n'était pas une jeune femme lambda. C'était Skylar, la chef du clan des Sengolis. La seule a être digne du trône. La seule qui pourrait redresser le clan. Et quand le regard de Daanis croisa le sien, elle rougit légèrement, mais resta de marbre.

Comment réagir face à elle ?

« Si ma vision des choses vous convient, vous êtes libre de rester. »

Devait-elle faire la révérence avant de répondre ? Elle n'avait pas l'habitude de montrer sa nuque à l'ennemi... Seulement, ce n'était pas son ennemie. Mais étant donnée la tournure de la conversation précédente, il semblait étrange de faire des ronds de jambe d'un seul coup.

« Skylar... » murmura Daanis, impressionnée.

Oui, elle était impressionnée. Ou plutôt, admirative ? Certes, elle avait rapidement compris que la jeune chef de clan était une femme de caractère, surtout pour réussir à tuer l'usurpateur de sang-froid, mais elle n'avait jamais pu imaginer qu'elle soit aussi... ravissante.
Elle ne pouvait pas, de ce fait, s'empêcher de la détailler et se surprit à mordre légèrement sa lèvre inférieure. Skylar... La chef des Sengolis est là Daan'... Elle est là, devant toi, et a entendu parler de toi. Elle se méfiait ! Quelle ironie quand on sait ce que tu aurais fait de Sendakhan si elle ne s'en était pas chargé avant. A toi de voir... Tu la suis ou tu restes neutre ? - Quelle question idiote... Nous sommes toutes les deux du même côté, je ne serais pas pas bien avisée de refuser son... « offre » si l'on peut dire.

Aussi, la brune sourit, à nouveau, délicatement, avant de soutenir le regard de la chef de clan.

« Je ne comptais pas partir, comme vous pouvez le constater. »

Daanis était fière de sa forge. Elle savait que ses armes était d'une qualité indiscutable. C'était également un moyen de veiller à les reconnaître, et de s'assurer de la sécurité du clan. Elle n'avait aucune légitimité et n'avait pas forcément à s'en soucier... Et pourtant, c'était tout ce qui lui restait.

Mais elle ne pouvait s'empêcher de se poser des questions... et ne souhaitait pas abréger son entrevue avec la jolie chef de clan. Cesse donc de la trouver... jolie Daan' ! Elle l'est, certes, mais elle est bien au dessus de tout ça. Tu es une forgeronne, tu ferais mieux d’acquiescer et te taire !

Et pourtant...

« Mais... vous me rendez curieuse... Qu'avez-vous entendu de moi pour que vous vous sentiez obligée de venir en personne ? »

C'était vrai, elle se demandait réellement pourquoi une femme de son rang se donnait la peine de se déplacer pour elle. Après tout, elle avait été renvoyée de l'armée depuis un certain temps... Elle n'était plus une guerrière... du moins, officiellement.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
The smell of cinders and rain. « When I first saw you I knew that you had a flame in your heart. And under our blue skies, marble movie skies. I found a home in your eyes... We'll never be apart .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 309
Inscrit le : 13/05/2017
Crédits : (c) Summers
Célébrité : Eva Green
Multi-comptes : Akeela, Danika & Noomie

Skylar
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: Daanis ■ Amie ou ennemie ?  Lun 12 Mar - 1:07



- Amie ou ennemie ? -


Skylar est bien décidée à remettre de l’ordre au sein de la ville et du clan tout entier, de remettre les Sengolis sur le droit chemin et de faire cesser ces batailles inutiles qui blessent son peuple depuis bien trop longtemps. Le clan était en paix du temps de son père et elle sait que beaucoup s’en souviennent encore, que beaucoup ont grandi comme elle dans cette ère de paix et ont vu le clan tomber entre les mains de l’usurpateur. Durant ces dix derniers jours, Skylar s’est souvent demandée ce qu’il serait advenu du clan si son frère en avait repris les rênes après la mort de leur père, mais elle sait que les Sengolis n’auraient pas subi tout cela. Elle-même aurait sans doute épousé le fils du chef de clan Shisayo, comme il était prévu lorsqu’elle était enfant, et le clan ferait surement parti de l’Alliance. Peut-être même qu’il en aurait été l’un des fondateurs. Mais ça, Skylar ne pourra jamais le savoir. La seule chose qu’elle sait c’est qu’elle fera le nécessaire pour son clan et qu’elle continuera à faire le ménage parmi les fidèles de l’usurpateur. Le fait de savoir que la jeune femme face à elle ne semble pas être l’une de ces fidèles réconforte un peu Skylar, parce qu’elle aurait trouvé dommage de devoir la punir. Celle-ci semble comprendre qui elle a devant elle puisqu’elle murmure son prénom et Skylar ne peut s’empêcher d’esquisser un léger sourire. Beaucoup l’ont connue lorsqu’elle était enfant mais personne ne l’a reconnue lorsqu’elle est revenue dans le clan, oubliée par un peuple qui la pensait morte depuis bien des années.

Skylar hoche doucement la tête aux paroles de la forgeronne qui explique qu’elle restera, puisque tout cela ne semble pas la déranger. Pour certains, le changement de chef de clan n’a pas été un problème et Daanis semble être de ceux-là. Skylar relève les yeux vers elle lorsqu’elle lui demande la raison de sa visite puis détourne le regard pour observer l’endroit où elle se trouve. « J’ai décidé de faire un peu de ménage au sein du clan, de ne garder qu’un peuple fidèle et non réticent aux changements de ces derniers jours. Autant dire qu’après les conseillers de l’usurpateur, les premiers à avoir perdu leurs têtes ont été ses plus proches amis. » Et ils n’ont pas vraiment été difficiles à débusquer, ces hommes et femmes qui revendiquaient clairement le fait que Skylar ne devrait pas rester à sa nouvelle place. Elle a mis un terme à leurs beuglements, d’une façon plus que radicale. Elle esquisse un petit sourire à ce souvenir et fait quelques pas dans la pièce tout en laissant ses yeux vagabonder sur les objets qui s’y trouvent. Elle pourrait parler de la façon dont elle a tué ces pauvres idiots durant des heures, sans se lasser. « Les suivants ont été ses chefs de section. Pas tous cependant, quelques-uns ont réussi à fuir. Mais ils ne pourront pas courir éternellement. » Il lui en manque quelques-uns, mais Skylar sait qu’elle arrivera à mettre la main dessus un jour où l’autre. « On m’a parlé de vos faits d’armes, du fait que vous gériez quelques soldats à la frontière de l’ouest. Sendakan était un porc, misogyne d’après ce que j’ai pu voir de lui, et le fait qu’il confie une section à une guerrière m’a quelque peu surpris. Oh bien sûr, vous n’étiez pas la seule, mais j’ai cru comprendre qu’il avait tendance à les mettre dans son lit avant de les placer sur les champs de bataille. » Elle s’arrête de marcher et pose son regard sur la jeune femme devant elle. « Je voulais m’assurer que vous n’étiez pas une menace du pire genre, une de ses groupies amoureuses qui voudrait se venger d’une quelconque façon. » Cela parait bête, mais Skylar en a déjà croisé une dans les couloirs de sa propre maison. Une esclave qui s’était entichée de ce porc qu’était l’usurpateur.
Revenir en haut Aller en bas
 
Daanis ■ Amie ou ennemie ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: Sengoli :: Moroni-
Sauter vers: