AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 [EVENT] Hydromel & Apparences |Alaric|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 54
Inscrit le : 02/03/2018
Célébrité : Elle Fanning
Multi-comptes : //

Elanor
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) [EVENT] Hydromel & Apparences |Alaric|  Mer 7 Mar - 18:06

Troisième jour de la fête de l’Alliance et je jouis d’une liberté inespérée. Trois ans d’isolement au cœur de la Citadelle n’ont guère suffit à faire taire cette irréductible curiosité qui m’anime envers les peuples qui nous entourent et qui forment la grande famille dont Akeela a la charge. Ce voyage vers les terres Askhadis n’a fait qu’attiser ma soif de découvertes. Je me languis de ce monde si vaste que je pourrais porter à ma charge un jour. J’ai l’impression grandissante de n’en avoir rien vu, rien connu. Les livres défilent sous mes yeux avides sans apporter les réponses nécessaires. Mais ici, les cultures et les saveurs se mêlent. J’ai dansé toute la soirée sur des airs de musique venus des quatre coins des clans, ne pouvant me départir de ma mauvaise humeur. J’ai espoir que l’Ipa verra le bien-fondé de ces voyages et pensera m’amener un peu plus souvent pour la seconder dans ses visites vers les autres clans. Peut-être que si j’ai un comportement exemplaire, que je parviendrai à la convaincre de l’importance pour moi d’apprendre en situation réelle. Dans tous les cas, je désire profiter de chaque seconde de cette opportunité d’enfin sortir de ma prison dorée. J’ai pu revoir ma famille lors de la fête et de nombreux proches de mon clan d’origine. À présent, je quitte la piste de danse en me dirigeant vers un banc où me poser et manger un peu, complètement épuisée mais le regard encore émerveillé.

Plats et boissons passent près de moi, distribués par des servants. J’attrape une coupe au passage, assoiffée. Me souciant peu de son contenu, j’avale presque d’un trait le liquide ambré avant de grimacer devant son amertume. Des goûts que je n’avais expérimentés jusque-là explosent contre mon palais et brûlent ma gorge. Je devine aussitôt qu’il s’agit d’alcool, probablement d’hydromel. Les joues rosées, je rigole un peu avant de poser ma coupe contre une table. La tête, déjà, se met à me tourner, une sensation que je ne trouve pas trop désagréable. Avec une coupe de fruits mûrs, je m’empare d’une deuxième coupe que j’avale aussi rapidement que la première, me délectant de l’effet qui rapidement assouvit mes sens. Je passe un bon moment à manger, buvant une troisième coupe. Je réalise en me levant que je ne parviens plus à avancer avec mon adresse habituelle. Même que mes pieds semblent animés d’une vie qui leur est propre. Mes pensées s’entremêlent sous mon crâne. Est-ce qu’on m’a décrit comme étant l’ivresse? Oh, si Akeela ou Nukka devaient me surprendre ainsi… J’avais toutes les intentions du monde de retourner danser mais je constate à présent que mon équilibre laisse un peu trop à désirer. Je dois quitter les festivités au plus vite. Paniquée, j’attrape le bras du jeune homme assis à mes côtés, un Orketa avec qui j’ai dû échanger quelques mots en mangeant.

«Hum monsieur? Je crois vivre un malaise, auriez-vous l’amadamabilité de me raccompagner?»


C’est moi ou les mots m’échappent? Nerveuse, je tente de mettre fin aux oscillations peu naturelles de mon corps. Pourquoi le sol doit être si mou en ce moment? J’espère que mon interlocuteur acceptera de me ramener et qu’il ne remarquera rien de ma consommation excessive d’hydromel ce soir… Personne ne m’avait dit qu’il fallait boire modérément, ni que l’hydromel goûtait si bon!

«Je vous en prie, je vous en serais redevable pour absolument toujours.»

Je lui offre un sourire adorable qui me demande un effort surhumain. Malheureusement, prononcer ces paroles m’a demandé une concentration suffisante pour défaire celle qui me maintenant en position droite jusqu’à présent. Menaçant de tomber, je me raccroche à lui en rigolant comme une idiote.

«Oupppps. Désolée monsieur!»
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 72
Inscrit le : 01/02/2018
Alaric
– clan : orketa –
clan : orketa
(#) Re: [EVENT] Hydromel & Apparences |Alaric|  Jeu 8 Mar - 16:51

Cela faisait seulement quelques jours que j’étais nommé second de Nukka et jamais auparavant mon emploi du temps avait été aussi rempli. Qu’il est loin le temps où j’étais un modeste forgeron avec un carnet de commande quasiment vierge, est-ce que je regrette ce choix d’avoir accepté la proposition de Nukka ? Pas du tout, au contraire, chaque jour passé à ses côtés ne faisait que renforcer mon désir de continuer dans cette voie. Je me rappelle encore de la réaction de mon père quand il a appris que j’ai été nommé second du clan Orketa, son visage restera gravé à jamais dans ma mémoire, rien que pour ça j’ai bien fait d’accepter le poste. Bref, vous l’aurez compris, je n’ai pas chômé durant mes premiers jours de prise de fonction, assistant à divers réunion du conseil, allant au contact du peuple, des journées bien chargées dont j’étais bien content d’en voir la fin et de retrouver mon lit le soir.

En parlant d’emploi du temps rempli, cela faisait maintenant trois jours que nous étions à Askhadi pour la fête de l’alliance, grand évènement pour les clans ou se mêlent mets de différentes régions, il y a aussi l’alcool, bien que je ne sois pas forcément un grand consommateur de breuvage alcoolisé, il n’en reste pas moins que je ne refuse jamais un bon verre de vin. Durant mon séjour, j’ai serré un nombre incalculable de mains, rencontré un nombre incroyable de personne, dont la plupart j’ai déjà oublié leurs noms, Nukka me dit que c’est normal qu’avec le temps je m’en souviendrai, pour le coup je vais lui faire confiance. Bref, la fête battait son plein, l’alcool coulé à flot et les gens dansaient comme pas permis. Pour ma part je m’amusais bien, je venais de danser avec une femme d’un autre clan, je ne me rappel plus lequel mais ce fut plutôt amusant, et je crois même qu’elle m’a fait un clin d’œil, mais ça ne je ne peux l’affirmer. Je me pose alors sur un banc pour récupérer de cet effort, mon regard se porte sur les personnes aux alentours, pour certains ils n’étaient pas à leurs premiers verre d’hydromel, en témoigne leurs marches plus qu’aléatoires. Alors que j’étais perdu dans mes pensées, une légère poussée me ramène à la réalité, il s’agit d’une jeune femme qui venait de m’agripper le bras. A l’entendre, elle aussi n’était pas à son premier verre d’alcool. Elle voulait que je la raccompagne, elle est au moins lucide quand a son état d’ébriété. Elle appuya encore un poil plus sa demande en jurant qu’elle me serait redevable pour toujours, j’adresse alors un sourire amusé. Je la rattrape pour ne pas qu’elle tombe avant de répondre.

- Ne vous en faites pas, je vais vous aider. Je dis ça avec un sourire rassurant. Je lui passe ensuite son bras par-dessus mes épaules de sorte qu’elle est un point d’appuis fixe. Allez on y va. J’amorce alors la marche. Ou dois-je vous raccompagner ?

Elle était bien jeune pour boire de l’alcool, à tous les coups il s’agissait là de sa première cuite, généralement on ne la voit jamais arriver celle-là. On a tendance à surestimer nos capacités au début. Bref, nous marchons alors parmi les gens, la plupart ne prêtaient même pas attention à nous. Pour ma part je porte mon regard au sol, pour éviter de m’entraver sur un obstacle qui ferait tomber la jeune femme au sol.

- Alors quel alcool vous avez bien pu boire pour vous retrouver dans une pareille situation ? Je demande ça avec un sourire amusé, bon sang si Nukka me voyait ainsi je me demande ce qu’elle penserait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54
Inscrit le : 02/03/2018
Célébrité : Elle Fanning
Multi-comptes : //

Elanor
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [EVENT] Hydromel & Apparences |Alaric|  Dim 18 Mar - 19:32

Je n’ai jamais été sujette à l’orgueil qui accompagne parfois les rôles importants. Me tenir aux côtés de l’Ipa afin de la conseiller et de l’appuyer dans la promesse d’un jour me battre pour obtenir sa place n’a pas fait de moi une personne plus digne qu’une autre. Or, je dois avouer que la honte fait raisonner mon esprit de sentiments contradictoires. Je sais avoir été bien naïve dans ma consommation d’hydromel, prenant goût aux saveurs nouvelles du breuvage sans véritablement me méfier des effets pour lesquels on m’avait pouvant prévenus. À présent, j’ai le désir intense de me couper du regard d’autrui, y compris de celui de mon sauveur. Je n’aurai guère l’occasion de passer inaperçue désormais, sauf si l’homme accepte de me venir en aide, où j’ai alors encore une chance de sauver les apparences. D’ailleurs, il offre généreusement son aide sans trop rouspéter et je soupire de soulagement parmi mes idées confuses et mes sourires débiles. Je le laisse mener la marche, incertaine à chacun de mes pas, comme si mes pieds se trouvaient possédés d’une conscience propre et désynchronisée de l’autre. Le sol me paraît plus mou, j’ai l’impression terrifiante de m’y enfoncer plutôt que d’avancer. Je tâche de regarder devant moi mais je suis préoccupée par les yeux qui pourraient se poser sur moi. Chaque fois que mes prunelles se posent ailleurs qu’au-devant, mes étourdissements s’amplifient. Quelle horreur qu’une cuite… Je comprends maintenant l’état d’hommes larges tels des pans de maison et réduits à un état désarticulé, ronflant à même le sol ou vomissant derrière les buissons. Je rougis en espérant que rien de tout ceci ne se produise pour moi. Trois verres ne sont pas suffisant pour me mener à une telle honte, non?

Malgré moi, je souris. J’ai beau ne pas être très fière du résultat, j’aime bien l’idée de sortir en catimini de la fête complètement bourrée. Ce geste a quelque chose de rebelle, et la pensée d’avoir profané mon titre par mes actions naïves et stupides me séduit. D’autant plus que si on me découvrait, je n’aurais qu’à jouer la carte de la pauvre enfant qui ne savait pas. Sauf que parfois, nous devons rendre des comptes, et le jeune homme me demande où il doit me mener. Je baisse les yeux en menaçant de tomber une fois de plus, me reprenant par moi-même.

«Écoutez, je vais vous dire un secret… Je suis une des apprenties de l’Ipa mais chhhhuuuut il faut pas le dire. Je vais vers les tantes de la délégation de la Citadelle, vous voyez où c’est?»

J’espère, car je ne sais pas si dans mon état, j’arriverai à retrouver ma route. Nous éloigner de la fête fait déjà du bien. Je sens l’air frais contre mon visage, l’odeur de l’herbe. Une petite marche m’apaise et permet de démêler un peu mes idées.

«Qu-qu’est-ce qui s’est passé? Eh bien écoutez, à la Citadelle on me dit toujours Elanor fais ci, fais ça… Je me suis dit que ça pourrait être sympathique d’essayer un peu d’hydromel. Vous en avez déjà bu, vous? Ça goûte bon! Sauf que je ne savais pas que ça me mettrait dans cet état…»

Je rigole un peu, au moins l’autre ne semble pas trop me juger. Peut-être qu’il a déjà vécu une situation semblable après tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 72
Inscrit le : 01/02/2018
Alaric
– clan : orketa –
clan : orketa
(#) Re: [EVENT] Hydromel & Apparences |Alaric|  Lun 26 Mar - 17:17

La pauvre jeune femme semblait ne pas vraiment connaître ces limites concernant l’alcool, en même temps comment les connaître lorsque l’on ne connait pas les effets de l’alcool ? Je ne compte plus le nombre de fois où je me suis fait avoir par les effets secondaires de l’alcool. Je me décide donc à venir en aide à cette personne, par principe, pour éviter qu’elle ne croise un homme mal intentionné qui profiterait de son état de faiblesse pour s’adonner a des choses pas forcément consentie par la jeune femme aux cheveux d’or. Je l’accompagne alors, lui servant de point d’appuis. Nous parcourons plusieurs mètres, je prends bien soin d’éviter toute sorte d’obstacle ou autre et j’y parviens avec brio, il fait dire que la jolie petite bouille blonde ne pesait pas bien lourd alors il n’était guère compliqué pour moi de ma faufiler parmi la foule. Elle m’annonce ensuite la direction à prendre, apparemment cette jeune femme n’était pas n’importe qui, c’était ni plus ni moins qu’une des apprenties de l’ipa, je saisi donc un peu plus pourquoi la jeune femme ne souhaitais pas être vu dans cet état là ce qui est compréhensible, une mauvaise réputation est si vite arrivée.

- Promis je garderai le secret ! Je dis ça avec un sourire rassurant. Ne vous en faites pas, je connais très bien la route, je ferai en sorte de prendre des chemins pas trop fréquentés.

Je continu donc ma marche, la jeune femme toujours à mes côtés, la pauvre avait probablement la tête qui tourne. Comme promis j’emprunte des chemins que très peu de personnes n’empruntent, on a de la chance, nous arrivons dans une zone où il y a très peu de gens, l’essentiel des personnes étant confinés vers la fête. Je lui demande alors comment diable elle s’est retrouvé dans une telle situation, elle m’avoue qu’elle voulait essayer l’hydromel, prétextant qu’elle en avait probablement marre qu’on lui dicte sa vie, ce que je peux comprendre en soi. La jeune femme voulait simplement se lâcher un peu, c’était compréhensible, sa position d’apprenti ne devait pas lui laisser grand nombre de liberté. Toujours en marchant je lui réponds :

- Ne vous en faites pas, vous n’êtes pas la première personne à vous laisser prendre dans le piège de l’alcool. J’ai moi-même fait les frais des effets de l’hydromel, mais je dois bien vous avouer que je n’apprécie pas forcément cette boisson, je préfère de loin une bonne bière. Je dis ça avec le sourire. Mais je vous conseille de goûter à cette boisson un autre jour si vous le voulez bien et surtout avec modération. Je dis ça avec un sourire amusé.

Enfin, nous arrivons dans un lieu où le silence régnait presque en maitre, on pouvait juste entendre au loin de la musique et les conversations des gens se trouvant à la fête. Finalement la jeune femme allait s’en sortir sans mal. C’était peut-être parler un peu trop rapidement, en effet un homme arriva à notre rencontre, à en juger par son accoutrement il avait l’air d’occuper une place importante. Je lui adresse alors un sourire forcé, il allait probablement poser une question sur l’état de la jeune femme, il fallait que je prenne les devants, ce que je fis.

- Il fait une de ses chaleurs là-bas, cette pauvre jeune femme nous a fait un malaise, je la ramène dans sa tente pour qu’elle puisse se reposer un petit peu. Je dis ça avec un certaine assurance, histoire le plus crédible possible. Le vielle homme me fit un sourire puis il continua son chemin, l’air de rien, je souffle alors un bon coup avant de reprendre. On a eu chaud sur ce coup là, mais on s’en est plutôt bien sortie je trouve ! Je dis ça sous un ton amusé. Au fait, je suis impoli, je ne vous ai même pas demander votre nom, moi c’est Alaric et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54
Inscrit le : 02/03/2018
Célébrité : Elle Fanning
Multi-comptes : //

Elanor
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [EVENT] Hydromel & Apparences |Alaric|  Lun 2 Avr - 16:48

Parfois, il y a ce grand vide en moi. J’ai souvent la sensation de le contempler, de scruter des heures les ténèbres à la recherche d’une identité. D’autres, j’ai plutôt l’impression que quelque chose m’observe depuis le gouffre. Ceci est un de ces moments, à l’instant où, maladroite, j’évoque la vie de prisonnière que je mène à la Citadelle. Je ressens une fois de plus l’écartèlement entre qui je suis à ce à quoi j’aspire et le poids de mes responsabilités. J’ai l’impression de mener une vie futile et éphémère, complètement dépourvue de sens. De chercher la rébellion, aussi menue soit-elle, m’apporte une petite part de soulagement, une étincelle de vie. Je me sens sotte malgré une sorte de fierté malsaine que je ressens devant mon piètre état. Vraiment, il y a des manières de se montrer plus digne mais heureusement, je suis tombée sur quelqu’un qui ne semble pas être prompt au jugement. Je sens bien que je l’amuse néanmoins. Au pire, qu’il sourit, je dois effectivement paraître bien ridicule à l’heure actuelle. Ma reconnaissance est sans bornes, je lui pardonnerai donc s’il doit se moquer gentiment. Sa présence me rassure dans tous les cas et il se montre vraiment adorable avec moi. Il est jeune et solide. Il me rappelle un peu mon frère même s’il doit être un peu plus âgé quand même. Je l’observe sûrement avec une drôle de tête en ce moment, je viens en plus de réaliser qu’il est plutôt plaisant à regarder.

«Vous êtes mon sauveur monsieur! Oh je ne connaissais même pas cette route!»

L’air frais me fait bien du bien. À l’abri des regards, je peux enfin respirer et espérer regagner ma tente sans me faire repérer. J’écoute mon interlocuteur qui me parle de ses propres expériences moins réussies avec de l’hydromel. Lorsqu’il me recommande la bière, je lui offre mon plus beau sourire d’adolescente.

«Bien sûr, avec modération ça a bien meilleur goût, c’est ce qu’on dit. J’y goûterai avec p-plaisir m’sieur, et je penserai à vous.»

Je rougis un peu en prononçant ses mots, gênée par mon trop-plein d’enthousiasme. Je me maudis intérieurement en me demandant où est donc passée ma dignité. Dans tous les cas, je suis ravie d’être tombée sur un bon samaritain tel que lui. Je sais que d’autres avant moi n’ont pas eu la même chance et que certaines choses, la nuit, se produisent aux plus innocents. N’aurais-je pas fait une proie alléchante? J’aurais peut-être dû taire ma position au sein de la Citadelle. Je regrette un peu à présent. Il a beau s’être montré charmant jusqu’à maintenant, rien ne me dit que ses intentions sont pures. Or, un si gentil jeune homme ne pourrait me vouloir du mal non? Je sursaute en voyant l’approche d’un conseiller de la Citadelle justement approcher. Je baisse les yeux, me sachant cuite désormais, mais encore une fois, mon sauveur me vient en aide. Rapidement, il offre une excuse à l’autre qui repart après avoir reçu ma confirmation pour ses dires. Le brunet en profite pour se présenter. Il s’agit d’Alaric.

«Enchantée, Alaric. Je suis Elanor, et je le jure, je marche bien plus droit habituellement! On dirait que mes pieds veulent encore danser mais pas moi… E-enfin, merci vraiment pour votre aide. Dites-moi, vous seriez pas Orketa par hasard?»

Malgré mes sens minimisés, j’ai tout de même assez de lucidité pour reconnaître l’un des miens. Je lui souris, toujours heureuse de me retrouver auprès d’un membre de ma tribu d’origine.

«Je suis Okerta de naissance. Ça fait trois ans que je ne suis pas retournée à la maison vous savez? Ma famille me manque, les arbres, la gentillesse des habitants… Ce n’est pas pareil à la Citadelle. Vous faites quoi là-bas monsieur Alaric?»

Mes yeux s’embuent, comme toujours lorsque la mélancolie s’empare de moi.

_________________

Déracinée
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 72
Inscrit le : 01/02/2018
Alaric
– clan : orketa –
clan : orketa
(#) Re: [EVENT] Hydromel & Apparences |Alaric|  Mer 4 Avr - 17:02

Cette pauvre jeune femme avait vraiment trop abusé d’hydromel, à en juger sa démarche et ses propos pour le moins hilarant. Fort heureusement pour elle, j’étais là pour la « sauver » de personne malintentionné. Cela fait-il de moi un héros ? Je ne pense pas, nous sommes quand même bien loin des aventures de héros que l’on peut compter aux jeune enfants. Mais bon cela restait malgré tout une bonne action. La jeune femme ne cessait de dire que j’étais son sauveur, cela me faisait d’avantage sourire. On en vient ensuite à parler d’alcool et de bière, boisson que j’affectionne tout particulièrement. Elle m’avoua qu’elle y goûterait avec plaisir et qu’elle penserait à moi quand cela sera le cas, après ces propos son teint vira légèrement au rouge, je rigole à cette situation avant de continuer ma route, la jeune femme toujours sous le bras.

Après ça nous avons eu chaud, nous avons en effet croisé un conseillé sur la route mais j’ai pu trouver un prétexte à cette situation qui nous a sauvé la mise. Après cette péripétie je finis par enfin me présenter à la jolie blonde. Elle se présente ensuite, elle répond au nom d’Elanor, elle m’avoue ensuite qu’habituellement elle marchait plus droite ce qui m’arrache de nouveau un sourire. Elle finit par demander si je n’étais pas un Orketa, apparemment cela se voyait. Cette jeune femme avait l’œil et elle m’affirma ensuite qu’elle aussi venait de ce clan et qu’elle n’avait plus mis les pieds là-bas depuis trois années maintenant. Elle enchaîne en demandant ce que je faisais là-bas comme métier.

- Enchanté Elanor, vous avez vu juste, je suis bel et bien du clan Orketa. Cela fait toujours plaisir de croiser un membre du clan. Je dis ça avec un sourire charmeur. Le pays doit vous manquer non ? Je peux comprendre. Vous voulez savoir ce que je fais à Orketa ? Je suis tout simplement le seconde de Nukka, la chef du clan. Je dis ça avec un grand sourire.

J’ai encore du mal à m’y faire, second du chef. Mine de rien j’occupe l’un des plus hauts postes du clan. Mon ascension fut plutôt fulgurante, la veille j’étais un modeste forgeron à la limite de la banqueroute et aujourd’hui me voilà à seconder la personne la plus importante de mon clan. Je crois qu’on peut difficilement faire plus fulgurant. En tout cas je me plaisais dans ce nouveau poste, j’avais enfin l’impression de servir à quelque chose et de contribuer à changer le monde. Oui j’abuse peut être en disant le monde…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54
Inscrit le : 02/03/2018
Célébrité : Elle Fanning
Multi-comptes : //

Elanor
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [EVENT] Hydromel & Apparences |Alaric|  Mar 17 Avr - 17:52

J’ai l’impression désagréable qu’en plus d’assouvir mes sens, que l’alcool exacerbe certaines de mes faiblesses émotives. La seule mention de ma patrie d’origine me suffit pour former une boule de taille considérable au creux de ma gorge, entrave désagréable que je tente de contenir. Heureusement, mon escorte m’offre une distraction efficace à mes pensées qui, nécessairement, se dirigent vers la conversation que j’ai eu avec ma chef de clan quelques semaines auparavant, des mots qui me hantent toujours car lourds de sens. Je souris en constatant avoir vu juste. Alaric appartient bel et bien à ma terre natale et maintenant qu’il le souligne, j’ignore comment j’ai pu repérer la chose aussi aisément. Il y a quelque chose chez les gens de mon peuple qui se reconnaît au parlé, à la manière d’être. Quelque chose dans le regard aussi, de ceux qui ont l’habitude de contempler la nature sous toute sa splendeur et de profondément la respecter. Aussi, j’ai probablement fait le lien devant la gentillesse qu’il me présente, bien que ça aurait pu être le cas d’un représentant d’un autre peuple je suppose. Au final je crois que je cherchais surtout un peu de familarité, d’où ma question un peu soudaine. Je regarde autour de nous, cherchant un visage connu. Il semblerait que tous mes proches de la Citadelle ne soient encore en train de danser, ce qui au final me rassure. Au moins Alaric sera le seul témoin de mes erreurs ce soir.

«Je le savais! Vous avez les yeux d’un Orketa, je vous le dis monsieur Alaric! J’ai tenté de deviner de quel tribu proviennent les gens tout au long de cette fête mais je n’ai pas connu beaucoup de succès jusqu’à présent. Je voyage si peu, les seuls membres d’autres clans que je côtoie sont des émissaires ou des gens nés d’ailleurs. J’aimerais voir les déserts un jour, ou les montagnes… Je crois qu’au-delà de ma terre natale, c’est surtout ma liberté qui me manque.»

Et puis ma famille. Je me demande ce qu’ils deviennent. Si les années ont contribué à leur oubli. S’ils sont fiers de moi. J’imagine que oui. C’est facile, de leur côté j’imagine. La séparation amortie par l’idée que je suis à la Citadelle pour honorer les miens.

«V-vous êtes le second de Nukka? Ça alooooooooooors! Nukka est la meilleure hein? Elle est hyper forte et à mon âge, elle était presque déjà chef de clan! J’ignorais qu’elle avait engagé un second. Ce n’était alors qu’une question de temps avant que nous nous rencontrions je suppose. Dites, vous n’allez pas lui dire ce que j’ai dit au sujet de la liberté hein? Car c’est elle qui m’a choisie pour être apprentie et je ne voudrais pas la froisser.»

J’ai peut-être parlé un peu trop rapidement mais le jeune homme me met en confiance. La perspective qu’il soit le bras droit de Nukka alimente d’autant plus ma bonne estime de lui. Je sais maintenant que nous appartenons au même camp et cette idée me rassure d’autant plus.

_________________

Déracinée
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 72
Inscrit le : 01/02/2018
Alaric
– clan : orketa –
clan : orketa
(#) Re: [EVENT] Hydromel & Apparences |Alaric|  Mer 25 Avr - 16:52

Apparemment Elanor avait tout de suite vu dans mon regard que je venais du clan Orketa. Elle avoua ensuite qu’elle a tenté de faire de même avec plusieurs personnes venant de contrée lointaine durant la soirée mais hélas cela ne fut pas concluant. Elle me fit ensuite part de son désir de voyage et de voir du pays, des paysages qui sortent un peu de l’ordinaire un peu comme le désert. J’adresse un sourire amusé aux propos de la jeune femme, décidément l’alcool lui avait enlevé des filtres, la jeune femme timide du début de soirée n’était clairement plus présente, elle a laissé place à un véritable moulin à parole. Mes ses propos n’étaient guère plaisant à entendre, on sentait qu’elle voulait plus de liberté, vivre tout simplement, Elanor était destiné à avoir une place importante dans la société et cela nécessité de faire des sacrifices dans sa vie personnelle.

- Je comprends vos envies… Votre rang nécessite des sacrifices, mais dite vous que dans le futur vous serez mené à faire des choses extraordinaires qui changeront probablement pas mal de chose. Je dis ça avec un sourire compatissant. Vous êtes destiné à faire de grandes choses Elanor, si Nukka croit en vous, il en est de même pour moi.

Après ça, je lui annonce que je suis le second de Nukka, la réaction de la jeune femme valait son pesant d’or. Apparemment elle connaissait bien Nukka, en même temps quoi de plus normal, j’en viens presque à oublier que la chef du clan Orketa occupait cette place depuis fort longtemps maintenant. Bref, Elanor avoue qu’elle n’était pas au courant de ma nomination en tant que second, il faut dire que ça reste encore tout frais et que ça ne s’est pas fait aussi facilement que je l’aurai pensé. Elanor commença ensuite à s’inquiéter à cause de mon poste que j’occupais, elle avait peur que je parle de cet évènement et de ces propos à Nukka après, je commence à la rassurer.

- Ne vous en faites pas, tout ceci restera entre nous. Après tout nous avons tous droit à notre jardin secret non ? je dis ça avec un sourire amusé avant de reprendre. Oui Nukka est vraiment une personne extraordinaire, c’est un honneur pour moi que de la seconder et toujours un plaisir. Pour ce qui est de ma nomination, il est normal que vous n’ayez pas été tenu au courant, j’ai été nommé second il n’y a que quelques semaines, avant je n’étais qu’un modeste forgeron. Donc oui, nous allons être amené à souvent nous rencontrer.

Cela me faisait encore bizarre de me dire que j’étais dorénavant le second de Nukka et non plus ce forgeron qui n’arrivait plus à joindre les deux bouts. Une sacrée ascension pour ma part que je n’ai pas vu venir. Bref, je continu d’escorter la jeune femme, nous étions bientôt arrivés et la jeune femme pourra enfin se reposer et décuver un peu, la pauvre va bientôt connaitre les fameux lendemains de cuite, c’est moins appréciable. Mais qu’elle se rassure tout de suite, elle ne sera pas la seule dans cet état-là demain matin, elle fera illusion parmi les autres et elle pourra mentir en disant qu’elle avait passé une mauvaise nuit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54
Inscrit le : 02/03/2018
Célébrité : Elle Fanning
Multi-comptes : //

Elanor
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [EVENT] Hydromel & Apparences |Alaric|  Lun 30 Avr - 22:40

C’est drôle, je sens comme l’excitation de la fête et de la danse lentement se dissiper. Je n’aurais pas cru qu’une simple soirée aurait pu autant me fatiguer. Mes paupières se font pesantes, mes réflexes déjà émoussés par l’alcool de plus en plus désarticulés. Le sommeil me guette d’une manière plutôt brusque et j’appréhende mon retour sous la tente, moi qui étais pourtant déçue de quitter la fête. Heureusement, la compagnie d’Alaric me tient éveillée. Quelle chance de rencontrer le second de ma chef, sitôt après sa nomination! À croire qu’il s’agissait du destin. Je souris de manière peu intelligente désormais, me laissant échapper de petits rires incontrôlables trahissant ma bonne humeur. Je ne crois pas réellement que je serai dans de beaux draps avec Nukka de toute manière. J’ai déjà été très honnête avec la jeune femme et celle-ci m’a écoutée et a accueilli mes inquiétudes, mes frustrations et mes rêves brisés. Son second semble tout aussi peu alarmé de mon sort, allant même jusqu’à dire que je ferais des choses extraordinaires un jour. J’ignore comment ils parviennent à croire en moi autant… Ne savent-ils pas que je suis la pire des apprentis au combat? Que s’il arrivait malheur à Akeela… Je ne suis pas en état de penser à tout ceci. Si je me laisse faire, je me remettrai à pleurer. Dans tous les cas, il fait du bien d’avoir des gens qui croient en moi.

«J’espère que je ne vous décevrai pas, déjà que je n’ai pas l’air très digne ce soir.»

Je soupire. J’aimerais tant que les apprentis apprennent tous ensemble, que les expériences de tous les clans soient mis à profit. Parfois, je rêve d’un conseil où je pourrais siéger, conseiller, réfléchir aux questions qui ébranlent l’Alliance. Je n’en aurai jamais l’occasion de toute manière. Je préfère mourir que de devoir tuer un autre apprenti, les membres de ma famille improvisée depuis trois ans maintenant. L’un d’entre eux fera un excellent chef de patrie un jour, j’imagine. Parfois, je rêve qu’il s’agit de Saleem. Mes pensées divaguent, mais une fois de plus Alaric me rappelle à l’ordre en évoquant notre «jardin secret». Le jeune homme porte beaucoup de mes secrets à présent, à commencer par mon abus d’hydromel ce soir. Je lui offre un regard reconnaissant, me disant qu’au final, Nukka a très bien choisi pour lui venir en aide dans sa lourde tâche. Le brunet a un cœur bon. Il me fait un peu penser à un mon grand frère, avec ses sourires tranquilles et contagieux. Alaric se met à parler de sa chef avec le même respect que je lui voue moi-même. Ainsi j’apprends qu’il n’était qu’un simple forgeron avant sa nomination, ce qui dans un sens ne me surprend guère de la part de la meneuse.

«Je comprends mieux oui. Vous savez Alaric, Nukka a tendance à apprécier des gens qui n’avaient rien à faire avec le pouvoir pour la seconder. Avant d’être apprentie de l’Ipa, j’étais tout juste apprentie d’un guérisseur d’animaux. Des fois, je me demande ce qui lui passe par la tête. Par contre, avec vous je suis certaine qu’elle ne s’est pas trompée! Vous êtes si gentil.»

Je suis heureuse que mon clan soit si bien dirigé. Alaric ferait un bon chef si jamais quelque chose de malencontreux se produisait avec Nukka. Il doit apprendre tant à ses côtés, je suis un peu jalouse! Un sentiment qui s’estompe tandis qu’un grand baillement s’empare de moi. Je suis définitivement épuisée de ma soirée, moi. Je suis convaincue de trouve sommeil sitôt ma tête touche l’oreiller. D’ailleurs, les tente des habitant de la Citadelle se dressent bientôt devant nous. Des gardes nous voient passer, mais devant mes saluts candides se voient rassurés. Il y a tout de même des avantages à avoir une bouille d’ange.

«Nous y voilà monsieur Alaric, c’est ma tente. On la reconnaît facilement parce que j’ai mis des rubans sur les cordes. Je me suis dit que si ma famille était ici, qu’elle reconnaître peut-être les rubans mais je ne les ai pas vus encore. Si vous rencontrez un guerrier Orketa qui s’appelle Emeric, vous lui direz bien que je pense tous les jours à lui?»

Je le scrute d’un air presque suppliant, me détachant de lui pour tester ma démarche. Je suis un peu plus assurée sur mes pieds mais la route continue de tanguer sous mes pieds.

_________________

Déracinée
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 72
Inscrit le : 01/02/2018
Alaric
– clan : orketa –
clan : orketa
(#) Re: [EVENT] Hydromel & Apparences |Alaric|  Lun 7 Mai - 21:54

J’adresse un sourire compatissant à la jeune femme. La pauvre semblait complétement dépité par son état second de ce soir. La pauvre découvrait les effets de l’alcool et ce n’était jamais plaisant, du moins après. Elle répond à mes propos en avouant qu’elle espérait être à la hauteur et qu’elle espère être plus digne que ce soir. Je ne lui porterai jamais jugement, a quoi bon blâmer une jeune femme qui découvre l’alcool ? Combien de chef ? De haut gradé ont été retrouvées dans des états d’ébriété plus qu’avancé lors de soirée de ce genre ? certains allant même jusqu’à insulté des gens issus d’autres clan, certaines fois on a échappé de peu à des incidents diplomatiques. L’alcool a des effets indésirables par moment, fort heureusement certaines personnes étaient assez compréhensibles pour dissocier un homme saoul d’un homme qui est en pleine possession de ses moyens.

- Je ne doute pas de vos compétence Elanor, ne doutez jamais de vous.

Nous continuons notre marche, je lui fais part de mon bonheur de servir aux côtés de Nukka, je lui dis aussi que j’occupe de poste de sous-chef depuis peu. Après ça, la jeune blonde me parla de Nukka et de sa façon de se comporter avec les gens. Elle m’avoue que Nukka aimait bien les gens qui n’avaient rien à voir avec le pouvoir. Après ça elle me parla un peu plus d’elle et de sa vie passée. Elle était juste une apprentie guérisseuse pour les animaux et aujourd’hui la voilà en formation pour peut-être devenir l’Ipa, rien que ça. La jeune Elanor et moi-même avons presque parcouru le même chemin finalement, si ce n’est que moi je me suis un peu perdu en route entre temps. En tout cas ces derniers mots me touchèrent grandement.

- Ça me touche beaucoup ce que vous me dites. Je dis ça avec un sourire radieux.

Nous arrivons ensuite enfin à la tente d’Elanor. Finalement ce petit périple s’est déroulé sans encombre. La tente de la jeune blonde était reconnaissable par ses rubans, c’était très fantaisiste et en même temps ça ne me surprenait pas tant que ça venant de la jeune femme. Elle me confia qu’elle avait mis ses rubans pour sa famille, pour que ses parents puissent reconnaitre la tente. Une histoire touchante, elle ajouta ensuite que si je venais à rencontrer un guerrier Orketa répondant au nom d’Emeric, je devrais lui dire qu’Elanor pensait à lui tous les jours. Je fais un geste approbateur de la tête avant de dire :

- Vous avez ma promesse, si je vois ce fameux Emeric, je lui ferai part de votre requête. Je dis ça avec un sourire rassurant avant d’enchainer. En tout cas ce fut un plaisir de faire votre connaissance Elanor, j’espère vous revoir prochainement dans des conditions… Disons le différente. J’adresse un sourire amusé. Reposez-vous bien, et bon courage pour demain matin, le réveil risque d’être compliqué, vous allez connaitre les effets indésirables de l’alcool.

Et oui le calvaire de la petite blonde n’était hélas pas terminé, dès demain elle connaitra ce que l’on appelle la fameuse gueule de bois. Cet état qui vous fait regretter la consommation d’alcool de la veille, cet état qui vous fait dire « Je ne reboirais plus jamais » et pourtant vous sautez sur l’alcool dès que la prochaine occasion se présente. L’un des beaux paradoxes qui compose l’être humain. Bref, je regarde Elanor droit dans les yeux avant de me baisser, comme pour la saluer. Après ça je tourne les talons pour repartir vers le lieu de la fête. Voilà donc de quoi était aussi fait la vie de second ? Qui l’aurait cru ? En tout cas c’était toujours agréable de voir des personnes qui n’ont pas été consumé par le pouvoir ou par leurs grades. Nul doute que je serai amené dans le futur à revoir cette chère Elanor.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54
Inscrit le : 02/03/2018
Célébrité : Elle Fanning
Multi-comptes : //

Elanor
– à la Citadelle –
à la Citadelle
(#) Re: [EVENT] Hydromel & Apparences |Alaric|  Dim 13 Mai - 20:50

J’ignore s’il s’agit d’un des effets de l’hydromel, mais de mon corps se dégage comme une douce chaleur. Je me sens posée, comme défaite de nombreux de mes doutes, mais surtout très bien en la présence d’Alaric. Sans l’ombre d’un doute, cette rencontre aura été très positive. J’en garderai de doux souvenirs, même si on m’a dit que l’excès d’alcool pouvait parfois altérer la mémoire. Le sommeil me guette à présent, je peux en sentir le long manteau me recouvrir les épaules. Je m’abandonnerai bientôt à lui, sereine bien que déçue. J’avais tout de même comme ambition de profiter de chaque seconde de cette grande fête, de chaque goutte de liberté. Cet hydromel aura détourné mes plans, mais au moins m’aura permis de faire la connaissance de celui qui sera sans l’ombre d’un doute un allié dans l’avenir. Je suis heureuse que l’Alliance puisse compter sur de si dévoués meneurs de Clans et j’ai beaucoup d’espoir quant aux autres. Si Nukka et son second sont si inspirants, les autres devraient naturellement suivre leur trace non? Je rougis une fois de plus devant la confiance dont semble me manifester Alaric. J’aimerais avoir la même facilité à me considérer sous un bon œil, mais je n’y vois que la jeunesse, l’inexpérience ainsi que toutes mes faiblesses. Je me demande comment se forment les héros des récits, comment on durcit un cœur, si je désire vraiment être celle qu’on attend de moi. Mais ce débat, il est pour un moment sobre, un moment plus serein.

Il semble tout aussi touché par mes mots que moi par les siens. Je souris d’autant plus, me surprenant à rire encore une fois. Entre les tragédies quotidiennes, il faut parfois s’octroyer le droit de vivre, de se montrer bon, de lier des amitiés. Je connais encore peu Alaric, mais je peux affirmer sans ciller qu’il n’aura été que profondément agréable avec moi et qu’il me tarde de le revoir dans l’avenir. Sa promesse d’adresser quelques mots à mon frère s’il doit le croiser me convainc d’autant plus qu’il s’agit d’une bonne personne. Akeela dirait peut-être que je suis prompte à juger, mais je m’en fous. Je le sais dans mon cœur que le brunet Orketa est un gentil, tout comme moi. J’applaudis devant sa promesse, peu assurée sur mes pieds, mais heureuse par tous les pores de ma peau. S’il savait à quel point ce qu’il vient d’affirmer est important pour moi. Emeric, ma famille, me manquent terriblement.

«Merci, merci, merci, merciii! Je vous promets que notre prochaine rencontre sera différente, je ne toucherai plus jamais à l’hydromel de toute manière. Une dame comme moi n’a pas à perdre le contrôle sur ses sens, même si ça goûtait vachement bon! Au pire je goûterai tout de même à une gorgée de cette bière dont vous m’avez parlé!»

Je souris, malgré les avertissements d’Alaric au sujet de mon réveil le lendemain. Vu que je me sens bien pour l’instant, j’ai du mal à voir ce dont il peut parler, mais j’imagine que je saurai rapidement.

«Je ne vous retiendrai pas plus longtemps. Merci de m’avoir accompagné, vous êtes un véritable gentleman et j’ai espoir de vous revoir sous peu, ainsi que Nukka. Ne vous inquiétez pas pour moi, je serai fraîche après une bonne nuit de sommeil.»

Je le salue une dernière fois avant de franchir l’entrée de ma tente, où je trouve à tâtons ma couche. Je m’étends toute habillée, ne prenant même pas la peine de me couvrir de ma couverture avant d’être happée par le sommeil, un sourire encore aux lèvres.

_________________

Déracinée
Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT] Hydromel & Apparences |Alaric|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: Askhadi-
Sauter vers: