AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Info : N'oubliez pas de mettre une date à vos rps. C'est plus simple pour suivre la chronologie !
Partagez | 
 

 [Annabeth - Skelt] Seven years later

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
– Invité –
(#) [Annabeth - Skelt] Seven years later  Ven 23 Mar - 21:43



Seven years later

ft. Annabeth

Pour la deuxième fois de sa vie, Skelt quitta Sengoli avec soulagement. Bien que ça se soit passé mille fois mieux que vingt ans plus tôt, la moindre rue, la moindre maison lui rappelait de mauvais souvenirs. Elle revoyait la boutique où sa mère achetait son pain, la forge où son père achetait ses armes... Tant de choses qui lui rappelaient ce qu'elle avait perdu et la douleur qui allait avec était bien plus forte qu'elle ne l'aurait cru. Ce fut d'ailleurs lors de ce séjour qu'un détail lui donna l'impression de prendre un coup de couteau ; elle ne se souvenait plus du visage de ses parents.

Elle n'était restée que trois jours dans la capitale Sengoli ; n'était même pas passée dans les autres villes. Au lieu de retourner directement en Shisayo comme initialement prévu, elle envoya un messager à Shera pour la prévenir qu'elle voyagerait un peu avant de rentrer. Elle ne savait pas encore où elle passerait, si elle ferait tous les clans où juste une partie d'entre eux, si elle irait au nord ou resterait relativement au sud. Tout ce qu'elle savait, c'est qu'elle voyagerait un moment, le temps de se remettre les idées en place, de voir du pays, peut-être rencontrer des gens.

Au sortir de Moroni, elle monta sur sa jument et, au petit trot, la laissa avancer à sa guise jusqu'à une ville. Où allait-elle aller ? Suspens, ce serait le choix de Zaphyra. Le voyage dura un peu plus de quatre journées et demies et aboutit à un pays au bord de la mer. Sans en être sûre, Skelt supposa être arrivée en Pankara mais ne su dire quelle ville exactement. La première chose qu'elle fit fut de trouver une auberge où elle réserva une chambre pour une semaine et laissa sa jument à l'écurie. Ici, elle pourrait aller à pieds. Ne savant pas trop que faire, elle marcha dans les rues retroussant le nez sous l'assaut des odeurs de poissons que les pêcheurs ramenaient à leur boutique.

En début de soirée, elle trouva un bar-restaurant pas trop rempli et en poussa la porte, l'estomac gargouillant. Pendant son voyage, elle n'avait mangé que de la viande séchée achetée à Moroni ; autant vous dire que les odeurs appétissantes de ces lieux lui donnaient faim. Se faufilant entre les tables, elle en dénicha une libre et s'y installa pendant qu'un employé approchait d'elle.

Bonsoir. Je vais prendre de la bière et... Ce que vous avez de meilleur à manger.

L'homme la regarda étrangement mais ne fit pas de commentaire. Une minute plus tard, il lui ramenait une chope de bière dont elle but la moitié en une grande gorgée. Si elle avait diminué sa consommation d'alcool depuis son accident, elle n'avait pas pour autant oublié comment le boire...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 85
Inscrit le : 22/02/2018
Annabeth
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: [Annabeth - Skelt] Seven years later  Ven 23 Mar - 23:15

Je cherche Priam. Oui encore. A croire que je le cherche sans arrêt. Soit il s'est caché pour m'ennuyer, soit il s'est barré sans me prévenir, soit il veut être tranquille, soit il fait un concours de boisson dans une taverne. La derniere fois déjà j'ai dû, sur ordre de sa soeur, le ramener complètement saoul ! Ca devient lassant. Au moins, quand il est en guerre il n'a pas le temps de faire ce genre de chose. Oui je sais, nous sommes un peu en guerre et ce que je dis n'est vraiment pas sympa. Souhaiter une guerre est ignoble. Je retire donc ce que j'ai dit.

Je parcours les rues en fin de journée en demandant aux habitants s'ils ont vu ou non notre cher dirigeant. Bien entendu, si l'un d'eux l'avait croisé, Priam aurait surement donné l'ordre de ne rien me dire. Alors dans tous les cas, je suis seule une nouvelle fois.

J'entre dans une taverne, en claquant bien la porte pour me faire remarquer. C'est pas comme si j'étais une inconnue.... Je m'avance vers le tavernier d'un pas franc et assuré.

" Bien le bonsoir Ysal ! "

" Salutation Anna. Tu souhaites te détendre avec un bon rhum ? "

" Oui et non. Sers m'en un tu veux. Je suis principalement à la recherche de Priam, je me suis dis qu'il jouerait peut etre au plus fort dans ta taverne ? "

" Ah non, pas ce soir. Et je te dis la vérité crois moi ! "

" Bon, il a donc disparu. J'abandonne pour ce soir. Cet homme va finir par avoir ma peau. "

" Ah ! Ben voyons ! Il t'en faut bien plus que ça, pas la peine de faire semblant. "

" Ouais, t'as bien raison. "

Il me tend mon verre de rhum que je porte aussi sec à mes lèvres. Je ne bois pas souvent, pour ne pas dire jamais. Avec le temps, j'ai appris à dire non à mes deux acolytes autrement, je serai une alcoolique et non une garde du corps. Mais je ne refuse jamais un petit verre de temps en temps pour me détendre. Ah, la sensation du liquide qui coule dans ma gorge me fait du bien. J'aime. Je regarde autour de moi mes bons vieux habitués du coin. C'est vrai, ils sont toujours là, quoi qu'il se passe ! Si tu te sens seul, tu sais que tu peux venir ici voir des têtes sympathiques sans te prendre la tête. Je scrute la salle en m'adossant au comptoir.

Soudain, mes yeux se stoppent net sur une cliente à l'allure différente de nous autres. En fait, elle n'est pas de chez nous. Une voyageuse. Mes yeux s'écarquillent petit à petit, car de là où je suis, elle me rappelle une vieille amie. Je ne la vois pas bien de profil, d'autant plus qu'elle garde la tête cachée on dirait. J'ai peu d'ami vous allez me dire, et c'est tant mieux. Les véritables amis se comptent sur les doigts d'une main. Le reste n'est que connaissance. Cette chevelure brune, brillante, cette peau à la couleur du miel... Non, c'est impossible ! Ca ne peut pas être Hecate. Elle a disparu... euh non, j'ai disparu depuis tellement longtemps... et que ferait elle ici ?

Elle tourne son visage de quelques centimètres et je sens mon coeur qui se serre ! J'en lâche ma chope de rhum qui vient se renverser sur le sol. C'est elle ! Oui c'est bien elle ! Une femme si belle !

" Hecate ! "

Je l'interpelle et m'avance doucement vers elle. J'ai un sourire qui s'allonge d'une oreille à une autre et mon coeur bat la chamade ! Je n'ai pas de mot pour expliquer ce que je ressens, car pour le moment je suis moi même incapable de comprendre. Je crois que je suis heureuse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
– Invité –
(#) Re: [Annabeth - Skelt] Seven years later  Sam 24 Mar - 9:55



Seven years later

ft. Annabeth

Skelt ne savait pas exactement ce qu'elle était en train de manger - du poisson, sans aucun doute - mais ça avait bon goût, alors elle mangeait. Totalement concentrée sur son repas, elle ne fit pas attention aux arrivées et venues, ne regarda pas les autres clients. Elle était à peu près seule au monde dans cette taverne, seule avec sa bière et son poisson. Puis un bruit retentit et elle sursauta. Encore un ivrogne qui renversait son verre, probablement... En ayant vu des dizaines à Sengoli, elle ne releva même pas la tête et continua son repas tranquillement.

Hécate !

Cette fois, quand Skelt sursauta, elle releva la tête pour voir qui avait parlé. Cela faisait un moment qu'elle n'avait plus entendu ce nom, depuis qu'elle avait fait cette amputation à vingt-deux ans. La personne qui l'avait interpellée devait l'avoir connue avant et ne devait pas être au courant de son exploit. Il lui fallut quelques secondes pour trouver qui avait parlé et encore plus pour la reconnaître. Le déclic se fit grâce à ses yeux, l'un vert brillant, l'autre bleu océan.

Elle se revit à seize ans, léthargique, sans réaction. Une jeune fille était près d'elle et tentait de la remotiver, la secouait, lui criait presque dessus. Il fallait qu'elle se bouge, qu'elle reprenne goût à la vie... Mais quelle vie ? En se faisant taillader le genou, elle avait tout perdu, elle ne pourrait plus être guerrière. Quelques mois plus tôt, cette fille était de nouveau là à son chevet. Le genou de Skelt était en sang, Shera lui tenait la main et la fille serrait l'autre pendant que le médecin examinait sa jambe. Puis le verdict tomba et Skelt avait fait partir tout le monde avant de crier sa douleur et de pleurer sa perte.

Elle avait douze ans quand elle avait rencontré la fille aux yeux vairons. Elle venait de rejoindre les apprentis guerriers et l'autre était déjà là, plus entraînée, plus forte, plus tout. Elles ont rapidement sympathisé, sont devenues des amies, ont progressé ensemble. Si elles n'étaient pas les plus proches amies, elles s'appréciaient et voulaient se voir progresser l'une l'autre. Mais elle avait disparu pendant que Skelt sombrait à cause de sa blessure. On avait dit qu'elle était morte dans une tempête de sable et Skelt avait fait son deuil, comme tout le monde. La voir face à elle était impossible.

Annabeth ?! Mais... tu es censée être morte !

Se rendant compte que, à l'évidence, elle ne l'était pas, Skelt se leva et prit son amie dans ses bras. Cela devait faire sept ans qu'elles ne s'étaient plus vues et les deux filles étaient devenues femmes. Skelt s'écarta un peu et regarda son amie, sa tenue...

Alors tu étais en Pankara tout ce temps ? Que t'est-il arrivé ? Comment es-tu arrivée ici ?

Skelt s'interrompit un instant et rit d'elle-même. Elle posait trop de questions, parlait trop. Comme souvent, elle se montrait trop bavarde et Annabeth risquait de se faire noyer sous le flot des paroles, perdant le fil des questions. Mais il fallait la comprendre : elle venait de retrouver une amie morte depuis sept ans qui était visiblement en excellente santé. Elle voulait savoir ce qu'il s'était passé dans les moindres détails.

Pardon, trop de questions. Tu t'assieds avec moi ?

Elle désigna sa table puis se rassit à sa place et repoussa son assiette. Elle avait trouvé quelque chose de plus intéressant à faire que manger des plats indescriptibles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 85
Inscrit le : 22/02/2018
Annabeth
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: [Annabeth - Skelt] Seven years later  Mar 27 Mar - 0:51

Des retrouvailles après six ou sept ans d'absence, vous savez ce que c'est ? C'est le coeur qui s'emballe en découvrant la personne et l'impression que le coeur sort de la poitrine lorsque cette personne enroule ses bras autour de votre cou. C'est une sensation quasi indescriptible tellement c'est intense.

Lorsqu'elle m'annonce qu'elle me pensait morte, je réalise que je ne me suis jamais posé la question de savoir où les gens pensaient que j'étais. Visiblement, au fond d'un trou ou séchée au soleil. Mais je trouve que pour une morte, j'ai une forme exceptionnelle et surtout en cet instant. Hécate relâche sa prise et fait un pas en arrière pour mieux me regarder. Je fais pareil pour elle, elle est devenue une femme magnifique, avec des yeux brillants en amandes ! Elle rayonne et son sourire est juste radieux ! Elle me pose plein de question auxquelles je n'ai pas le temps de répondre. Je lui souris encore sous le choc lorsqu'elle m'invite à prendre place à sa table.

Je reste silencieuse quelques secondes et je l'observe. La dernière fois que je l'ai vu, je me rappelle l'état quasi léthargique dans lequel elle était suite à sa blessure au genou. D'après les médecins, son tendon avait prit un mauvais coup et il resterai fragile toute sa vie. En même temps, si elle n'avait pas bêtement provoqué cet homme, rien de tout ça ne serait arrivé. Et pourtant, je pense que si cela s'est produit, c'est pour une raison particulière. Peut être a t elle évité une morte certaine si elle avait continué dans la voie du guerrier. Elle se battait bien, dommage.

Enfin, je prends le temps de répondre après avoir fait défilé dans ma tête quelques rapides souvenirs.

" Hécate, tu es devenue une si belle jeune femme ! Je suis impressionnée et fière de te voir ainsi. Comme tu peux le voir, je ne suis pas morte. La tempête de sable m'a égarée et je n'ai pas retrouvé la caravane. Toutes les traces avaient disparues. J'ai trouvé un groupe de mercenaires avec qui j'ai passé beaucoup de temps et après, j'ai essuyé une attaque nocturne. Je ne sais pas si d'autres ont survécus mais moi, j'ai fuit en plongeant dans la mer... Quitte à mourir, autant tenter de survivre. J'ai atterri ici, à Pankara. Le chef de clan m'a trouvé avec son meilleur ami et on forme un trio de choc. Je suis la garde personnelle de Priam ! J'aurai bien voulu te le présenter ! Il est tellement beau et tellement charismatique et si incroyable.... "

Je me stoppe dans mon élan parce que je sens bien que là, je suis ridicule. Etre amoureuse de Priam, alors qu'il a " accès " à tout un tas de magnifiques femmes bien plus intéressantes que moi c'est franchement être pathétique. Je change de sujet rapidement et tente de noyer le poisson.

" Bref, et toi ? Qu'est ce qui t'a délogé de ton lit ? Et que fais tu ici toute seule ? "

Vagabonder seul c'est quelque chose qui se fait, mais en général, je croise des hommes, plutôt bien bâtis et capable d'intimider les quelques voleurs ou pillards du coin. Peut être que ma belle Hécate a reprit le combat, qu'elle sait manier les armes mieux que moi ( oui bon, j'en doute mais on ne sait jamais), ou qu'elle posséde un autre pouvoir capable de garantir sa survie. En tout cas, je pense que pour faire çela, il faut être courageuse et un peu folle. Je sens encore mon coeur qui s'emballe quand je pose mes yeux sur son visage si doux. Je me demande ce qu'elle a prévu comme voyage, mais j'aimerai surtout qu'elle reste avec moi quelques semaines, et pourquoi pas quelques mois. Après tout, on est bien à Pankara.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
– Invité –
(#) Re: [Annabeth - Skelt] Seven years later  Mar 27 Mar - 12:20



Seven years later

ft. Annabeth

En voyant son amie s'asseoir face à elle, Skelt ne put retenir un grand sourire. Malgré toutes ces années passées loin l'une de l'autre, elles se retrouvaient en amies et rien ne semblait avoir changé entre elles, ce qui fit un bien fou à la médecin. Depuis son combat raté, trop de choses avaient changé dans sa vie, depuis son métier jusqu'à sa façon de marcher, autrefois gracieuse et à présent maladroite. Avoir quelques constantes, telles que Shera, Kahina et maintenant Annabeth, ça lui rappelait le temps où tout était défini et où rien ne perturbait son quotidien monotone.

...

Le nez dans sa bière, Skelt faillit avaler de travers en comprenant où Annabeth voulait en venir : elle était amoureuse du chef de clan mais lui était trop aveugle pour la voir autrement que comme sa garde du corps. Quel abruti ! N'importe quel homme sain d'esprit tuerait pour une femme comme elle, belle forte, bagarreuse, loyale. Non, d'après Hécate, ce Priam devait être un idiot fini s'il ne parvenait pas à voir ce qu'il avait sous les yeux.

Bref, et toi ? Qu'est ce qui t'a délogé de ton lit ? Et que fais tu ici toute seule ?

Skelt fronça les sourcils. Elles avaient déjà fini de parler d'Annabeth ? Ca avait été tellement vite et si peu de détails avaient été donnés... Mais elle comprenait son amie : elle aussi voulait savoir ce qui était arrivé à l'autre depuis leur dernière rencontre. Pour se donner du courage, elle vida sa chope et se lança dans son propre récit de vie.

Je suis sortie de mon lit quand Shera est tombée malade et avait besoin de moi. Ca m'a fait comprendre que je n'étais pas seule au monde, que d'autres avaient besoin de moi et que j'étais égoïste. Bref, j'ai pris soin d'elle et ai fait venir un médecin à la maison tous les jours pour la soigner. Au fil des semaines, j'ai commencé à accumuler des connaissances de guérisseur et me suis trouvé une nouvelle passion. Dés que Shera s'est remise de sa maladie, je suis devenue l'apprentie de l'homme qui l'avait sauvée. A présent, je suis médecin, on me nomme Skelt à cause de ceci...

D'un geste fluide, elle tira de sa sacoche une courte scie éraflée et imprégnée de sang séché impossible à nettoyer. Des gens tournèrent vers elle des regards intrigués mais elle s'en ficha ; ils seraient bien contents s'ils étaient blessés et qu'il fallait les amputer.

... parce que je suis spécialisée dans les amputations. Et je suis en Pankara suite à un voyage que j'ai fait en Sengoli il y a quelques jours. Avant de rentrer en Shisayo, je me suis dit que j'allais un peu explorer les autres clans.

Reprenant son souffle, Skelt fit signe au jeune homme qui l'avait servie pour qu'il remplisse sa chope. Cela faisait des jours qu'elle n'avait pas parlé, une telle tirade lui avait desséché la langue. Parler de Sengoli avait été risqué, elle s'en rendait bien compte. Personne à part Shera n'était au courant de ses origines et, même si les clans étaient à présent en paix, elle ne voulait pas avouer à tout le monde d'où elle venait. Ce serait prendre le risque qu'on l'accuse de mensonge ou, pire, de les avoir espionnés quand elle était enfant. Et ce serait également mettre Shera en danger, elle qui l'avait recueillie malgré les risques. Non, elle ne dirait rien à ce propos, pas même à Annabeth.

Pour changer de sujet, elle afficha un l'air béat des adolescentes qui parlent de garçon. Sans même qu'elle ait prononcé un mot, ses intentions étaient évidentes : elle allait parler de ce fameux Priam.

Et donc, pour en revenir à toi... Amoureuse, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 85
Inscrit le : 22/02/2018
Annabeth
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: [Annabeth - Skelt] Seven years later  Mar 27 Mar - 23:09

Une fois ma rapide explication concernant ma vie terminée, je suis pressée d'entendre celle de ma compagne. La mienne est longue d'anecdotes certes, mais je suis sure qu'Hécate a elle aussi beaucoup à raconter et me voila toute ouïe !

La pauvre a beaucoup souffert. Le combat, tout comme moi, était tout pour elle au moment de sa jeunesse et cette blessure survenue brusquement avait tout coupé net. Je souris en entendant le retournement de situation soudain ! Je le savais, la vie avait prévu depuis le début quelque chose de bien plus grand pour elle. Se battre, franchement c'est bien. Mais guérir est un don encore plus important car sauver une vie n'a pas de prix.... même pour un membre. Cette scie fait flipper.... et dire que ceci lui sert à sauver des vies....elle me parait surtout meurtrière.... D'ailleurs son surnom, Skelt fait lui aussi froid dans le dos.... Mais je suis contente de savoir qu'elle a trouvé sa voie et encore plus rassurée de savoir que c'est la médecine qui l'a sauvé. C'est quand même vachement moins risqué que les combats.

La maline change de sujet et évite le discours sur Sengoli. Tant mieux, les relations sont un peu tendues partout, des oreilles malveillantes trainent dans tous les coins, tout est facilement transformables et tout peut arriver. Rester discrète sur son voyage là bas est parfait. Comme une enfant, elle revient sur le sujet de Priam.... elle ne perd pas le nord et ca me plait. Je me rends compte qu'en réalité, je n'en parle à personne. Jack doit s'en rendre compte mais jamais on ne parle de cela et je n'ai aucune amie... le verdict est brutal. Je me prends au jeu d'Hécate et comme une enfant, je lui réponds.

" Ouais.... je crois bien. Mais le problème avec l'amour, c'est que ce n'est pas toujours réciproque. Et puis vu comment il se comporte avec moi, si son coeur est prit, c'est pas par moi. Peut être qu'un jour j'arriverai à passer au dessus et à ouvrir mon coeur à quelqu'un d'autre. Et toi, tu es amoureuse aussi ou bien ton coeur est libre comme le sable ? "

Si elle voyage seule, c'est qu'elle ne doit pas avoir de compagnon, sinon c'est qu'il est mauvais. Mais peut etre qu'elle a rencontré quelqu'un et que son coeur n'est plus à prendre mais bizarrement, je ne pense pas. J'ai le sentiment qu'elle doit apprendre à s'aimer elle avant d'aimer une autre personne et qu'en ce moment, le voyage à travers les contrées l'aide à se concentrer sur elle même. Je devrai peut etre faire pareil, mais mon coeur n'y parvient pas encore.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
– Invité –
(#) Re: [Annabeth - Skelt] Seven years later  Mer 28 Mar - 15:46



Seven years later

ft. Annabeth

S'imaginant que son amie mettrait du temps à répondre, probablement réticente à l'idée de parler en public de ses émotions, Skelt ramena son assiette vers elle et se remit à grignoter son poisson froid. Oui, je sais, elle voulait se consacrer entièrement à ses retrouvailles, mais rappelez-vous qu'elle n'a mangé que de la viande séchée pendant plusieurs jours donc Annabeth ne devrait pas lui en vouloir. Contre toute attente, pourtant, son amie se prend au jeu facilement et se confie avec une tristesse dans la voix.

Ouais.... je crois bien. Mais le problème avec l'amour, c'est que ce n'est pas toujours réciproque. Et puis vu comment il se comporte avec moi, si son coeur est prit, c'est pas par moi. Peut être qu'un jour j'arriverai à passer au dessus et à ouvrir mon coeur à quelqu'un d'autre.

Quel abruti ! Il ne voyait vraiment pas clair s'il n'était pas capable de remarquer cette magnifique jeune femme qui se trouvait juste sous son nez. Rien que d'entendre ça, Skelt avait envie de trouver ce Priam, le ramener par la peau des fesses et lui coller le nez sur la table pour qu'il voie enfin Annabeth... Ouais bon, lui coller le nez sur la table n'est pas la meilleure façon pour qu'il voie qui que ce soit, j'en conviens, mais c'était une image.

Et toi, tu es amoureuse aussi ou bien ton coeur est libre comme le sable ?

Ca, Skelt ne l'avait pas vu venir. Si elle était amoureuse ? Loin de là ! A vrai dire, elle ne s'intéressait pas tellement aux garçons - ni aux femmes, je vous vois venir - et était bien trop occupée que pour s'en soucier. Entre Shera, ses patients et sa nouvelle passion des voyages, elle n'avait pas de place dans sa vie pour un homme. Ou alors elle n'avait pas encore rencontré le bon, tout simplement.

Aussi libre que l'océan, je dirais même ! En réalité, je ne cherche pas vraiment, je me dis que si ça doit arriver, ça arrivera, tout simplement. Et ce n'est visiblement pas en Shisayo que je trouverai...

Non que les hommes de Shisayo ne soient pas séduisants ou quoi, juste qu'elle avait quasiment grandit avec eux et les considéraient soit comme ses frères, soit comme ses pères ou oncles. Selon elle, sortir avec l'un d'entre eux serait une sorte d'inceste étrange qu'elle ne pouvait envisager.

Par contre, je suis désolée d'apprendre que celui que tu aimes ne ressens pas la même chose pour toi, ça ne doit pas être évident... Tu mérites d'être aimée et j'espère que tu trouveras un homme qui saura t'ouvrir son coeur.

Avec un sourire, elle prit la main de son amie et la serra quelques secondes avant de la récupérer.

Et c'était la minute émotions par Skelt de Shisayo - Hécate, pardon. J'ai tellement l'habitude de ce surnom, à présent...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 85
Inscrit le : 22/02/2018
Annabeth
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: [Annabeth - Skelt] Seven years later  Jeu 29 Mar - 0:50

Je revois son visage si triste lorsque je suis partie de Semara et là, lorsqu'elle me parle d'elle, c'est une force positive qui émane de tous ses pores. Si j'étais attirée par les filles, je me laisserai séduire par ma petite Hécate. Le rôle de médecin lui va bien, elle est très attentive à l'autre, très empathique aussi. Lorsque je lui parle de Priam, elle semble vraiment embêtée pour moi, presque comme si cela la concernait directement. Ses paroles sont douces et me remonte le moral, parce qu'elle a surement raison.

Elle me prend la main et là j'ai peur qu'elle me fasse pleurer.

"Et c'était la minute émotions par Skelt de Shisayo - Hécate, pardon. J'ai tellement l'habitude de ce surnom, à présent..."

Oui, elle me fait pleurer, mais de rire ! Je ne retiens pas mes rires lorsqu'elle me sort sa connerie ! Ah mais mince alors, qu'est ce qu'elle me sort un truc pareil ! Ca casse le moment émotion, mais surtout, ca le clos en beauté. Cette fille ne doit plus jamais me quitter. Ou plutôt, c'est moi qui ne dois plus la quitter ! Quand j'ai quitté le camp d'entrainement, j'ai souvent pensé à elle ensuite. Puis petit à petit, j'y pensais de moins en moins. Elle était toujours dans un coin de ma tête mais elle était devenue un souvenir. Je sens que notre prochaine séparation sera différente. Elle va me manquer et cette fois ci, elle ne sera pas un souvenir, mais un présent. Je sens en la voyant ici devant moi, qu'elle est revenue dans ma vie pour une raison et que je ne dois plus l'abandonner. D'ailleurs, du moment qu'elle se trouve sur Pankara, je pourrai lui apprendre et lui fournir tout ce qui pourrait l'aider à facilité son voyage ou à l'enrichir.

" Si tu restes un peu, Skelt, je peux t'apprendre à nager... "

Peu de gens en dehors de Pankara savent nager, car les gens n'en n'ont pas besoin. Beaucoup viennent même jusqu'ici pour apprendre et j'en connais une qui coure après Priam depuis quelque temps pour que celui ci lui apprenne notre " art ". Peut être que mon amie serait curieuse d'apprendre. Sa jambe ne l'handicaperai pas du tout et je sais de quoi je parle puisque beaucoup de nos blessés reprennent des forces en douceur en allant faire quelques brasses chaque jour. L'eau a le don de soulager les douleurs physique mais aussi les douleurs psychiques.

" Et avant de repartir à l'aventure, je te ferai le plein de ressources. "

Plus tard, quand elle partira, je pourrai lui fournir de quoi remplir sa gourde, son garde manger pour elle et sa monture et je peux même m'arranger pour lui donner de quoi soigner quelques blessures. S'il lui faut du matériel quelconque, je sais ou trouver gratuitement ! Ca sert d'avoir une amie proche d'un chef de clan.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
– Invité –
(#) Re: [Annabeth - Skelt] Seven years later  Ven 30 Mar - 10:25



Seven years later

ft. Annabeth

La dernière phrase de Skelt fit rire son amie et, naturellement, elle joignit sa voix à la sienne. Autant elle était douée pour les moments dramatiques, autant elle l'était pour les achever de façon moins dramatique et dans la bonne humeur. Enfin... quand les circonstances étaient bonnes ! Elle n'essayerait pas de faire rire quelqu'un qui vient de perdre un proche. Un léger silence s'installa, le genre où les gens sont à l'aise et ne cherchent pas un sujet de conversation à mettre sur la table, aussi nul soit-il. Skelt en profita pour saucer son assiette avec un morceau de pain.

Si tu restes un peu, Skelt, je peux t'apprendre à nager...

Skelt ? Même si elle était habituée à ce surnom, l'entendre sortir de la bouche d'Annabeth était étrange, mais elle ne s'en formalisa pas. C'était un peu devenu son nouveau nom, sa nouvelle personnalité. Hécate la guerrière était morte quand le soldat Sengoli lui avait déchiré les tendons du genou et Skelt la guérisseuse avait pris sa place. Quant à sa proposition de lui apprendre à nager, elle était la bienvenue. Dans le désert de Shisayo, les occasions d'apprendre étaient logiquement plutôt minces et nager ne leur servait à rien. D'autant qu'avant récemment, Skelt n'avait jamais quitté son clan et n'avait donc jamais ressenti le besoin de nager. A présent, faire trempette dans l'océan lui tentait plutôt bien...

Et avant de repartir à l'aventure, je te ferai le plein de ressources.

Skelt sourit. Elle se rappelait bien de la générosité d'Annabeth et de son altruisme, mais ne s'était pas attendue à le retrouver à ce point après sept années de séparation. Elle avait presque l'impression que ces années n'étaient que des jours et qu'elles ne s'étaient jamais quittées. La séparation serait dure, mais au moins Skelt saurait cette fois que son amie allait bien, qu'elle n'était pas morte.

Si tu continues à me gâter comme ça, je ne vais jamais partir d'ici!

Elle rit brièvement avant de reprendre son sérieux et de répondre à la proposition d'Annabeth.

Ce serait un plaisir que tu me balances à l'eau pour m'apprendre à ne pas me noyer ! Par contre, je n'ai réservé une chambre que pendant une semaine...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 85
Inscrit le : 22/02/2018
Annabeth
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: [Annabeth - Skelt] Seven years later  Sam 31 Mar - 17:26

Elle me fait plaisir au moment ou elle me dit que peut etre, elle se déciderait à rester contre quelques brasses ou quelques fournitures. Si seulement c'était vrai. En général, lorsque les gens décident de voyager ils ne s'arrêtent pas avant d'avoir complétement finit leur périple. Autrement, ils habiteraient au premier village qui les dépayse. Si ma belle Hécate souhaite revenir ici, pour y vivre quelques temps ou pour toujours, je serai là pour l'accueillir et lui trouver une place bien au chaud. Mais en attendant, je sais qu'elle a encore un long voyage à faire, qu'elle me racontera la prochaine fois que nous nous croiserons.

" Te jeter à l'eau ? " Je ris. " Nous avons des méthodes moins barbares je te rassure. On fait ça pour les plus idiots mais pour toi, je ferai une exception. Une fois que je t'aurai donné les bases, tu t'en sortiras seule, faudra juste t'entrainer pour gagner en aisance. Mais en fait, c'est super simple, beaucoup pense que nager est de l'ordre de l'incroyable. "

C'est vrai. Nager est tellement plus simple que tout dans la vie : l'amour, se battre, convaincre quelqu'un, faire la cuisine.... Moi, je trouve qu'il n'y a rien de plus simple et si on dédramatise le truc, c'est encore plus simple d'apprendre ! Il ne faut pas avoir peur de l'eau, ca serait comme un guerrier qui a peur de son épée - ca donnerait un combattant médiocre- et ca bloquerait l'avancement.

Hécate va rester environ une semaine. Elle aura le temps de visiter, de découvrir la vie ici, de rencontrer des gens, faire des connaissances, peut être même de croiser Priam. Comme ça, elle saura au moins à quoi il ressemble. Quand elle verra qu'il est plus vieux que moi... que dira t elle ? C'est vraiment des trucs de fille ça ! Ca me fait tellement de bien pour une fois d'avoir un comportement de fille et non de soldat obéissant.

Je lève la main et demande un verre... d'eau... oui j'ai très soif et le rhum ne ferait que me faire tourner la tête. Je bois d'un trait avant de me lever.

" Ca te dit de marcher un peu à l'extérieur, nous serons plus.... tranquilles.... j'aimerai que tu me fasses rêver avec tes voyages. "

En effet, à l'intérieur, même si je connais la plupart des gens, je me méfie toujours. Un rien peut acheter l'homme sur cette planète et la confiance aveugle, je l'ai seulement pour Jack et Priam. En l'entrainant dehors, j'ai envie d'en apprendre plus sur ses voyages, ou elle est allée et ce qu'elle a vu. Ca risque de me donner très envie de partir aussi et peut etre qu'un jour, je parviendrai à le faire, mais pour le moment elle va surtout me faire rêver.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
– Invité –
(#) Re: [Annabeth - Skelt] Seven years later  Mer 4 Avr - 21:20



Seven years later

ft. Annabeth

A nouveau, ce que dit Skel fit rire son amie qui fit mine d'être indignée par ses paroles. Alors comme ça la tradition des Pankaras n'était pas de jeter les néophytes à l'eau ? Plutôt étonnant...

Te jeter à l'eau ? Nous avons des méthodes moins barbares je te rassure. On fait ça pour les plus idiots mais pour toi, je ferai une exception.

Flattée par ce traitement de faveur, Skelt offrit son plus beau sourire à Annabeth. Elle avait beau dire, apprendre à nager la terrorisait un peu, elle qui n'avait quasiment jamais plus une étendue d'eau plus large qu'une faible flaque ou un puits enterré. Se retrouver à flotter dans la mer, sentir le vide sous ses pieds et lutter pour garder la tête hors de l'eau... Ca ne la tentait pas réellement. Mais elle faisait confiance à son amie et savait qu'elle ne risquerait rien en sa compagnie.

Une fois que je t'aurai donné les bases, tu t'en sortiras seule, faudra juste t'entrainer pour gagner en aisance. Mais en fait, c'est super simple, beaucoup pense que nager est de l'ordre de l'incroyable.

Le dernière phrase de la Pankara ne surprit pas Skelt ; elle-même ne comprenait pas comment on nageait et doutait d'y parvenir en quelques leçons disséminées sur une semaine. Peut-être devrait-elle revenir plus tard, pour s'entraîner, comme disait Annabeth. Ou peut-être qu'elle assimilerait les mouvements rapidement et saurait encore nager quelques années plus tard ?

J'espère que c'est aussi facile que tu le dis ! Je n'ai pas survécu à ce combat contre le Sengoli pour mourir dans l'eau.

Oui bon, elle exagérait un peu. Si sa jambe avait été salement amochée, sa vie n'avait jamais été en danger. Un peu de fièvre l'avait brièvement menacée, certes, mais avait été rapidement contrôlée par le médecin qui avait sauvé sa jambe. N'empêchait que, non, elle ne comptait pas mourir noyée dans l'eau apparemment salée de la mer.

Soudain, Annabeth demanda un verre d'eau puis se leva de sa chaise. Un peu déçue, Skelt s'imagina que son amie devait la quitter pour son travail ou rejoindre le chef de clan. Elle se faisait des idées, heureusement.

Ca te dit de marcher un peu à l'extérieur, nous serons plus.... tranquilles.... j'aimerai que tu me fasses rêver avec tes voyages.

Sourire aux lèvres, elle comprit s'être trompée et se leva également. Se promener un peu et prendre l'air ne lui ferait pas de mal. Elle vida ce qu'il restait de sa bière et fit signe à Annabeth de prendre les devants pour la suivre de sa démarche claudicante.

Pour tout t'avouer, à part avoir visité l'Orketa il y a quelques semaines et Sengoli il y a quelques jours, je n'ai pas tellement voyagé... Mes récits risquent de te décevoir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 85
Inscrit le : 22/02/2018
Annabeth
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: [Annabeth - Skelt] Seven years later  Jeu 19 Avr - 0:56

Je sais que partout autour de nous, les murs ont des oreilles. Etant donné que je souhaite discuter de choses plus sérieuses avec elle, je prends soin de nous éloigner de tout ce monde. Rien de mieux pour être tranquille que de se promener le long des plages, en appréciant la chaleur du soleil beaucoup douce qu'en Shisayo et en écoutant le bruit des vagues qui viennent mourir sur le sable. Je marche à son rythme, je sais que sa jambe n'est pas pratique et surtout, que les voyages ont du la fatiguer.

" Comment va ta jambe, tu ne souffres pas trop ? Je suis sûre que nager te fera du bien et que tu pourrai même encore tenir une épée et en étonner quelques uns ! "

A l'époque, je me rappelle son arrivée. Pleine de fougue, de volonté et d'énergie qui émanaient d'elle. Elle voulait tout faire, tout savoir et tout apprendre.... la patience incarnée. Je l'ai comprise dès le début, j'étais pareille. Et le pire, c'est qu'elle se débrouillait super bien à cette époque, qui aurait cru qu'elle brillerait comme médecin ?

Je passe rapidement le sujet de sa jambe pour parler du sujet principal qui m'intéresse : la fête de l'alliance et tout ce qui s'en suit.

" Hécate... dis moi... que penses-tu de la fête de l'alliance et de ce qu'il s'est passé ? Tu y étais ? J'étais la bas comme garde du corps, il y avait beaucoup de monde et aussi beaucoup de blessés... enfin... tu n'as pas peur de voyager seule ? "

Je suis super partagée concernant tout ce qui se passe en ce moment. Il y a des choses très bien, mais encore plus de gens mauvais qui veulent le pouvoir et qui pensent pouvoir faire mieux que tout le monde. C'est pourquoi il y a toujours eu des guerres et pourquoi il y en aura toujours. Je n'ai pas mon mot à dire concernant les décisions, je ne suis qu'un simple pion et mon rôle ne s'arrête qu'à protéger Priam. Mais sincèrement, je n'hésite jamais à lui dire ce que je pense quand nous sommes seuls. Et cette fête, aussi bonnes soient les intentions, je ne l'avais pas sentie dès le départ.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
– Invité –
(#) Re: [Annabeth - Skelt] Seven years later  Mar 24 Avr - 20:02



Seven years later

ft. Annabeth

Dehors, le soleil brillait toujours bien que plus bas dans le ciel ; la journée ne durerait plus longtemps, une heure tout au plus. Voir la mer à quelques mètres était étonnant pour la Shisayo qui, jusque là, n'avait connu que l'eau de la pluie ou contenue dans des gourdes à moitié remplies. Il y en avait tellement ici, largement assez pour abreuver les habitants de tous les clans pour des siècles et des siècles !

Comment va ta jambe, tu ne souffres pas trop ? Je suis sûre que nager te fera du bien et que tu pourrai même encore tenir une épée et en étonner quelques uns !

C'était déjà le cas mais, bien sûr, Annabeth ne pouvait pas le savoir. En fait, c'était étonnamment grâce à un guerrier Kelownien qu'elle avait réapprit à se battre plus ou moins correctement, Horyön lui ayant montré plusieurs techniques pour ne pas être gênée par sa jambe. Quelques semaines plus tôt, elle avait même mis en fuite un guerrier Sengoli qui l'avait sous-estimée et avait pris peur en voyant qu'elle était plutôt douée.

Je ne doute pas que nager me fasse du bien, mais un Kelownien t'a devancée pour une chose : il m'a montré comment me battre malgré mon handicap. Certes, je serais bien incapable de rivaliser contre toi, mais je peux me défendre plutôt bien. Grâce à lui, j'ai déjà pu sauver ma vie il y a quelques semaines.

Le jour où elle reverrait le guerrier, il faudra qu'elle lui raconte. Il serait fier de voir qu'elle mettait ses techniques en pratique et avait réussi à se battre alors qu'elle était sans défense en le rencontrant. Il lui avait sauvé la vie, en quelques sortes, et lui avait permis de retrouver son amie après sept années sans nouvelles.

Hécate... dis moi... que penses-tu de la fête de l'alliance et de ce qu'il s'est passé ? Tu y étais ? J'étais la bas comme garde du corps, il y avait beaucoup de monde et aussi beaucoup de blessés... enfin... tu n'as pas peur de voyager seule ?

Skelt baissa la tête en entendant Annabeth aborder ce sujet délicat. Elle avait effectivement participé à cette fête et était là au moment où les Kelowniens ont attaqué. Ce qui avait suivit était aussi violent que bref, heureusement, mais les nombreuses victimes hantaient encore la guérisseuse. Tous ces gens qu'elle n'avait pu sauver, protéger à cause de sa jambe qui la ralentissait et la mettait en danger. Elle savait bien qu'elle n'aurait pas changé grand chose mais si au moins elle avait pu sauver deux ou trois personnes, elle en dormirait mieux.

Je ne comprends pas pourquoi ils ont fait ça... On était en paix, on venait d'accepter leur clan dans l'Alliance et voilà qu'ils viennent tout gâcher en ce jour sacré. Franchement, ça m’écœure de voir qu'il y a des gens prêts à tout pour semer le chaos dans la vie des autres. Quand je pense à tous ceux qui n'ont pas survécu...

Une boule se forma dans la gorge de Skelt. Après la bataille, elle avait aidé quelques personnes blessées et peut-être évité bien des ennuis à certains d'entre eux, mais il était déjà trop tard pour beaucoup, allongés au sol sous des draps ensanglantés.

C'est risqué de me promener seule, je suis d'accord, mais j'en ai besoin. Avoir participé à cette bataille m'a fait réalisé que je ne voulais pas mourir en restant chez moi, sans avoir visité les autres clans. Et je ne voulais pas mettre un guerrier en danger comme la dernière fois...

Elle repensa à son voyage en Orketa pour soigner une Shisayo blessée. Uriah avait lui-même choisi un soldat pour l'accompagner, notamment pour la protéger pendant qu'elle passerait en territoire Sengoli. Au final, elle était revenue saine et sauve, lui était mort à quelques heures des terres Orketa. Alors elle préférait voyager seule et n'avoir que sa propre vie en mains.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 85
Inscrit le : 22/02/2018
Annabeth
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: [Annabeth - Skelt] Seven years later  Jeu 26 Avr - 13:19

QUOI !!!!!!!!!!!! Un kelownien a fait quoi ?!!! Comment a t il pu faire ça ! Comment un type de ce clan a t il pu toucher ma petit Hécate... Je n'aime pas ces gens là, même si je sais qu'ils ne sont pas tous comme ça, qu'ils ne sont pas tous des meurtriers sans coeur, je me méfie de chacun d'entre eux pour ne pas être surprise. Oui bon, d'accord, j'imaginais pas la fête aussi sanglante, mais je savais bien que tout ne se passerait pas comme voulu. Concernant l'entrainement de me belle guérisseuse (oui elle est vraiment belle) je reste tout de même rassurée qu'elle ait pu reprendre confiance en elle et comme elle le dit, elle ne serait peut être pas ici si " l'autre " ne l'avait pas entrainé. Je pense que Priam m'a refilé une part de sa haine contre ce peuple, et surtout Horyön, l'assassin de l'ancien chef de Pankara. Un jour, je suis persuadée qu'il le tuera. Si cela n'arrive pas, je le ferai pour lui.

La douceur ressort de ma compagne. Elle est pour la paix, elle croit en l'être humain, elle croit que tout est possible et que tous les clans peuvent vivre en paix. Si seulement elle pouvait ouvrir les yeux sur la vraie nature des Hommes...

" Tu as dû sauver bien des vies ce jour là. On ne peut pas sauver tout le monde, mais on peut sauver des vies qui auraient pu s'envoler sans notre intervention. Et ça, ça n'a pas de prix. "

Oui c'est vrai, si ce jour là elle n'était pas venue, alors peut être que toutes les personnes dont elle s'est occupée n'auraient pas pu être prises en charge ! Donc elles seraient peut être mortes ! Alors voila pourquoi je pense qu'une vie est une vie et que le plus important est le nombre de sauvés et non l'inverse. Le don de retenir quelqu'un sur cette terre est pour moi le plus beau des dons. Moi, je ne fais que tuer...

" On ne sait faire que la guerre, il y en a toujours eues, il y en aura toujours. Ceux qui ne veulent pas faire la guerre devraient soit virer les autres, soit créer un nouveau clan. Mais sache que la paix n'existera jamais. Tu dois vraiment être prudente sur la route, méfie toi de tout le monde. Même des enfants. "

Personne ne se doute qu'un enfant pourrait faire du mal mais parfois, se sont les plus horribles. Ils ne font qu'obéir aux ordres des plus grands mais peu importe, le résultat reste le même : ils veulent aussi nous tuer !

" Ici tu es en sécurité, si jamais tu as un problème dis que tu me connais ça devrait calmer pas mal d’ardeurs. Bon, je te laisse le choix, soit je te jette à l'eau et tu prends ton premier cours soit je vais vaquer à d'autres occupations et je te laisse faire le tour du village pour découvrir notre façon de vivre. A moins que tu ne souhaites faire autre chose, comme tu peux le voir, le soleil se couche tard ici. T'as encore du temps. "


La fin de journée est déjà bien avancée, peut être qu'elle a des projets, peut etre souhaite t elle se reposer. En tout cas, je suis très heureuse de l'avoir retrouvé et cette fois ci, hors de question que 7 ans nous séparent à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 508
Inscrit le : 27/05/2017
Crédits : ninielsbox
Célébrité : Zach MacGowan
Priam
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: [Annabeth - Skelt] Seven years later  Jeu 26 Avr - 15:32

N'avais-je pas dis aux guérisseurs que je retirerai rapidement leur bandage et ne garderai pas mon bras en écharpe longtemps ? Eh bien, j'avais envoyé valsé cataplasme et autres potions pour cicatriser parce que tout cela m'a très rapidement énervé. Bien-sûr cela avait exaspérer Calypso, en tant que guérisseuse avant d'être seconde, elle était d'accord avec les guérisseurs qui m'avaient recousu. A chaque fois que je grimaçais ou avait le moindre mal pour bouger mon épaule, ma petite soeur me lancer un regard qui voulait dire "je te l'avais bien dis" ou "tu ne peux t'en prendre qu'à toi-même". Du coup, lorsque je le pouvais je faisais tout pour éviter de croiser le regard de Caly'.

Une fois, les bandages en moins je n'avais pas tardé à rééduquer mon bras en m'entrainant à l'épée, mon harpon adoré avait été brisé en deux par l'un de ces chiens de kelowniens dissidents. Mon magnifique harpon, lui et moi avions combattu tant de fois et remporté un nombre incalculable de duel à mort. Même Aileen ne pourra pas le restaurer, et puis je n'en ai récupéré que des morceaux et certains doivent encore se trouvaient dans la boue Ashkadienne. Dire que je l'avais moi-même forgé avant de le faire améliorer par mon amie forgeronne.

Sautant à bas du Ranger, mes pieds se posent sur le bois sec du ponton qui mène à la terre ferme. Un petit détour par ma cabane personnelle me permet de renflouer mon stock d'algues à fumer et lorsque j'en ressors c'est avec une clope vissé entre les lèvres. Le soleil orangé entame la fin de sa course en se dirigeant vers le royaume de Neptune. Lorsque je m'engage sur la plage, je retire mes bottes de cuir et enfoui mes pieds dans le sable chaud. Nouant les lacets entre eux, je passe le cordage autour de mon cou avant de laisser échapper un nuage blanc de mes lèvres. Au fur et à mesure de ma progression, le vent soulève mes cheveux et les laisses glisser derrière moi, j'aperçois deux silhouettes dans la direction opposé à la mienne. Je reconnais la première comme étant Annabeth mais la deuxième ne me dit rien du tout.

- Anna ! Jack te passe le bonsoir, il vient de rentrer au port avec le Pearl et une cargaison en provenance directe de Sengoli.


Je me tourne vers son amie, un sourire étincelant sur les lèvres.

- Je crois que nous avons pas était présenté ?
HRPG - Pour Skelt et nos chères admins:
 

_________________

     
The King of the Oceans
Priam, chef des Pankaras, peuple de la mer
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
– Invité –
(#) Re: [Annabeth - Skelt] Seven years later  Jeu 26 Avr - 16:57



Seven years later

ft. Annabeth

Si Annabeth parut surprise et limite contrariée en apprenant qu'un Kelownien avait aidé son amie, elle ne fit aucun commentaire, ce dont Skelt la remercia intérieurement. La naïveté n'était absolument pas un de ses traits de caractère donc, si elle avait accepté de faire confiance à Horyön, c'est qu'il n'avait pas représenté un danger pour elle. Elle l'aurait senti, autrement, et se serait enfuie du mieux qu'elle aurait pu ; elle n'aurait en tout cas pas accepté de se battre avec lui pour s'améliorer.

Tu as dû sauver bien des vies ce jour là. On ne peut pas sauver tout le monde, mais on peut sauver des vies qui auraient pu s'envoler sans notre intervention. Et ça, ça n'a pas de prix.

Skelt lui sourit mais n'était pas convaincue par les paroles d'Annabeth. Elle n'avait pas sauvé tant de monde que ça, la plupart étaient déjà hors de danger quand elle s'en est occupées et n'a eu que quelques points de suture à faire. Par contre, si, elle aurait pu en sauver bien plus si sa jambe n'avait pas été mutilée, si elle n'avait pas provoqué stupidement ce guerrier à ses dix-sept ans, si elle était toujours capable de se battre comme avant... Un dur rappel de ses erreurs, un petit coup de pied que le karma lui donnait, l'ayant forcée à regarder les gens se battre sans pouvoir intervenir.

On ne sait faire que la guerre, il y en a toujours eues, il y en aura toujours. Ceux qui ne veulent pas faire la guerre devraient soit virer les autres, soit créer un nouveau clan. Mais sache que la paix n'existera jamais. Tu dois vraiment être prudente sur la route, méfie toi de tout le monde. Même des enfants.

Bien qu'elle sache que c'était l'amitié d'Annabeth qui parlait, Skelt fu plus agacée que touchée par ses paroles. Tout le monde lui disait qu'elle devait être prudente, qu'elle devait se méfier, qu'elle ne devait pas sortir seule... Mais elle avait déjà prouvé quelques fois qu'elle était capable de se défendre et était convaincue qu'un voyageur solitaire attirait moins l'attention qu'un convoi de guerriers.

Néanmoins, elle sourit à la Pankara et acquiesça, ne voulant pas se disputer avec elle après l'avoir perdue de vue si longtemps.

Tu as raison, je serai prudente, promis !

Mouais... disons plutôt qu'elle se ferait plus discrète. Mais, ça, Annabeth n'a pas besoin de le savoir...

Ici tu es en sécurité, si jamais tu as un problème dis que tu me connais ça devrait calmer pas mal d’ardeurs. Bon, je te laisse le choix, soit je te jette à l'eau et tu prends ton premier cours soit je vais vaquer à d'autres occupations et je te laisse faire le tour du village pour découvrir notre façon de vivre. A moins que tu ne souhaites faire autre chose, comme tu peux le voir, le soleil se couche tard ici. T'as encore du temps.

Surprise par ce changement de sujet radical, Skelt ne réagit pas tout de suite et mit quelques secondes pour évaluer la question. Apprendre à nager la tentait bien mais le soleil entamait sa descente et elle craignait de ne pas avoir assez de temps.

Je pense que je vais un peu visiter, tu as...

Priam - Anna ! Jack te passe le bonsoir, il vient de rentrer au port avec le Pearl et une cargaison en provenance directe de Sengoli.

Skelt leva un sourcil face à cette intrusion plus qu'impolie, mais elle le rabaissa bien vite pour ne rien laisser paraître. Elle se retourna pour faire face au nouveau venu et s'efforça de lui présenter un beau sourire quand il affirma qu'ils ne se connaissaient pas.

En effet. Je m'appelle Skelt, je connaissais Annabeth avant qu'elle n'arrive ici.


HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 85
Inscrit le : 22/02/2018
Annabeth
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: [Annabeth - Skelt] Seven years later  Ven 27 Avr - 20:44

Je crois que j'ai blessé mon amie, elle ne dit rien et sa réponse semble toute préparée, le genre de réponse que l'on donne pour cloturer une discussion incommodante. Je ne suis pas forcément douée pour communiquer avec les gens, j'ai tendance à être franche et honnête et je ne mâche pas mes mots. Je suis juste un peu inquiète pour elle, elle a toujours ce côté tête brulée on dirait et même si je sais qu'elle peut être tenace et bonne guerrière, il n'en est pas moins qu'elle est seule sur les routes ! J'espère vraiment que je ne l'ai pas trop contrariée alors le changement de sujet s'impose.

Ah, elle souhaite visiter les environs ! Ca lui fera du bien de découvrir de nouveaux horizons. Je sursaute en entendant mon prénom, mais surtout en reconnaissant la voix. C'est PRIAM ! Oh non ! Mais qu'est ce qu'il fait ici ? Ah oui c'est le chef du clan, pas étonnant qu'il soit là en fait. Oh, Jack est rentré ! Je vais pouvoir lui sauter au cou et surtout l'embêter toute la soirée autour d'un bon rhum ! Il m'a manqué.

Bon, je suis devant Priam, ou plutot c'est lui qui se plante devant mon amie et moi et je deviens rouge écarlate en un éclair. Je me sens ultra gênée après tout ce que j'ai dit sur lui, je ne pensais pas le croiser maintenant !

" Priam... Je suis surprise de te voir ici. Enfin là maintenant. Euh oui Skelt, une amie d'enfance, j'ai dû t'en parler une ou deux fois quand je suis arrivée. Skelt, je te présente Priam, tu sais notre chef de clan. "

Je remarque une chose qui me sidère totalement ! Mes yeux s'écarquillent brusquement et là, impossible de me retenir.

" Priam ! Ton bras ! Tu te fous de nous ou quoi ? ! Les guérisseurs t'ont dit de garder ton bras au repos pour qu'il se soigne correctement. Si tu ne peux plus te battre à cause d'une blessure mal soignée, comment on va faire ? T'es pire qu'un enfant ! tu vas finir par me tuer.... "

Je cache mon visage dans une de mes mains pour insister sur le fait que oui, monsieur va finir par me tuer à faire l'enfant rebelle sans arrêt. On pourrait croire que je m'énerve mais en fait, non, pas du tout. Je veux juste lui montrer qu'il fait n'importe quoi et qu'un jour, il le payera très cher. Au moins, ca m'aura fait passer la gêne.

" Dis lui Skelt, il s'est blessé et refuse de remettre les baumes et de reposer son bras. Ca peut engendrer quoi ? "


Je fais les gros yeux en la regardant, afin de lui faire comprendre qu'elle doit trouver n'importe quelles histoires à raconter pour que mon beau rebelle change d'avis. Oui Skelt, je fais appel à toi ! Lis en moi le désespoir !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 508
Inscrit le : 27/05/2017
Crédits : ninielsbox
Célébrité : Zach MacGowan
Priam
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: [Annabeth - Skelt] Seven years later  Mar 1 Mai - 16:43

De ma position la lumière orangée du soleil vient illuminée "magiquement" les cheveux sombres de ma garde du corps tandis que le vent faible de fin de journée soulève mes franges au gré de son ballet aérien. Les yeux hétérochrome d'Annabeth se pose sur moi lorsque ma voix lui parvient, un sourire aux lèvres je la rejoins, elle et son amie, en quelques enjambées. Loin au dessus de nous un albatros pousse un cri avant de plonger vers l'océan. Lorsque je me plante devant les deux femmes, mon amie devient rouge comme une tomate mais je n'y fais plus attention que cela, j'ai sûrement du les déranger dans une discussion qui ne me concernait certainement pas. Son amie m'apprend qu'elle répond au nom de Skelt. J'effectue une légère révérence en lui souriant.

- Enchanté de faire votre connaissance, Skelt.

Nous avons à peine fini les présentations qu'Anna change du tout au tout en piquant, sur place, une crise en voyant que je ne porte plus mon bras en écharpe. Un sourire désolé sur les lèvres je tente de la calmer mais impossible pour moi de caser le moindre mot. Lorsqu'elle est comme ça je sais pertinemment qu'elle ne me laissera pas parler tant qu'elle ne m'aura pas dit tout ce qu'elle pense.

- Écoute Anna, tu sais bien que je ne supporte pas les bandages qui contraignent mes mouvements. Je ne supporte pas d'être entravé alors que je devrai être dans les cordages du Ranger ou en train d'aider l'Alliance et mes propres hommes battre les frontières pour retrouver les chiens de la dissidence qui se sont enfuis comme des lâches.

Je lève les yeux aux ciels lorsqu'elle demande l'aide de son amie pour me convaincre que j'ai tort. Je sais bien qu'elle ne cherche qu'à me protéger mais je ne suis plus un enfant.

_________________

     
The King of the Oceans
Priam, chef des Pankaras, peuple de la mer
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
– Invité –
(#) Re: [Annabeth - Skelt] Seven years later  Jeu 3 Mai - 14:02



Seven years later

ft. Annabeth & Priam

Le nouveau venu fit une révérence à Skelt mais ne se présenta pas, aussi la Shisayo ne connaissait toujours pas son nom. Elle se tournait vers Annabeth pour le lui demander quand cette dernière explosa en engueulant Priam... Voilà donc qui il était : le chef de clan dont la garde était amoureuse, ce qui expliquait son soudain teint rouge. Elle était en train d'engueuler Priam pour une histoire de bandages retirés trop tôt, chose totalement déconseillée...

D'un coup d'oeil expert, Skelt analysa le bras du chef pendant qu'il se disputait avec Annabeth qui demandait à la guérisseuse de le sermonner... oui, compliqué, je vous l'accorde. Toujours était-il que, même sans la requête de son amie, Skelt aurait fait la morale au blessé. Sans lui demander la permission - c'était sa façon à elle de lui reprocher son intrusion grossière - elle palpa son bras pour voir si Priam aurait mal.

Écoute Anna, tu sais bien que je ne supporte pas les bandages qui contraignent mes mouvements. Je ne supporte pas d'être entravé alors que je devrai être dans les cordages du Ranger ou en train d'aider l'Alliance et mes propres hommes battre les frontières pour retrouver les chiens de la dissidence qui se sont enfuis comme des lâches.

Skelt leva les yeux au ciel. Elle se trouvait face au patient typique qu'elle n'aimait pas : le genre qui demandait aux guérisseurs de le soigner mais n'écoutait rien à ce qu'on lui disait. Et après il reprocherait probablement à la personne qui l'avait bandée de n'avoir pas pu conserver toutes ses capacités. Typique.

Alors certes, les bandages vous empêcheront de bouger quelques jours voire semaines, et vous vous sentirez inutile. Mais comment vous sentirez-vous dans quelques mois quand vous serez incapable de lever le bras parce que vous aurez refusé de vous soigner ?

Et, sur ce, elle déchira sa chemise pour avoir accès à son épaule. La cicatrice était certes bien recousue, mais les mouvements du chef l'avait rouverte et elle menaçait de saigner à tout moment. En somme : il avait eu de la chance de ne pas s'être vidé de son sang quelques heures plus tôt, la chemise ayant probablement servi à tenir les bords fermés. Maintenant que la blessure n'était plus protégée par rien, quelques gouttes commençaient déjà à perler sur sa peau.

Restez immobile, je vous prie.

Ouvrant sa sacoche, elle en sorti de petits ciseaux avec lesquels elle retira les vieux fils inutiles. Elle allait devoir recoudre le tout et mettre un nouveau bandage. En gros, il venait de perdre deux semaines de plus... Skelt espéra que ça lui servirait de leçon.

On le fait ici ou dans un endroit plus confortable et... propre ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 85
Inscrit le : 22/02/2018
Annabeth
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: [Annabeth - Skelt] Seven years later  Ven 4 Mai - 15:51

Et paf ! Bien fait pour lui ! Ouais non, en fait... AU SECOURS !!!!! PRIAM COMMENCE A SAIGNER !!!!! Oh non ! S'il se soigne mal et qu'il devient handicapé d'un bras, premièrement il va devenir aigri, désagréable et imbuvable et en plus, il risque de se faire prendre le rôle de chef de clan par un plus jeune garçon impétueux. Hors de question, et puis je ne laisserai pas cela se produire en me battant à sa place pour protéger son statut. Je dramatise, tout le monde aime Priam comme guide, pourquoi vouloir prendre sa place si tout fonctionne très bien comme ça ? Ah oui, parce que l'Homme est vil, perfide et qu'il aime le pouvoir.

Heureusement que mon amie Hécate est là ! Cet idiot a faillit ré ouvrir complètement sa plaie ! Je fixe Priam droit dans les yeux, en faisant semblant d'être très très très fâchée ! Oui en vrai je le suis, mais quand je le regarde, je n'arrive pas à tordre mon visage autrement qu'en sourire. Il est tellement beau cet homme... je peux lui gueuler dessus qu'il ne lèverait même pas la voix contre moi. La seule fois où l'on s'est disputé réellement, je crois bien que c'était concernant les histoires d'alliance et des nouveaux clans qui voulaient y entrer. Je lui avais alors dit ce que moi j'en pensais mais rapidement le ton est monté et j'ai vite repris la place qui est la mienne. C'est lui le chef, il doit avoir le dernier mot et moi je dois obéir. Sauf pour le cas présent. Il fait n'importe quoi là !

" Priam, je sais que tu as envie d'aller aider l'Alliance mais il vaut mieux te reposer maintenant et être utile plus tard. Skelt a raison. Si tu le désires, si tu me l'ordonnes, dès demain je peux retourner en Askhadi prêter main forte. Ménélas connait notre engagement, il sera content de me voir venir... même s'il préfère ta soeur...."

Oui il faut savoir que Ménélas, même s'il respecte Priam, se méfie toujours un peu de ses réactions trop impulsives et peu réfléchies. Il faut dire que les deux hommes ont un caractère bien affirmé et que les étincelles peuvent rapidement se transformer en flammes. Le chef de clan préfère Calypso, plus douce et posée, elle sait parler quand il faut et surtout elle s'adapte en fonction de ses interlocuteurs. Ce qui n'est pas le fort de Priam pour être honnête. Mais si j'allais sur place pour aider, Ménélas verrai que Pankara n'hésite pas à s'investir en envoyant la garde du corps personnelle du chef et cela je pense, consoliderait les liens existants. De toutes façons, Priam ne peut pas servir à grand chose avec son bras blessé, il n'avait qu'à me demander de rester à ses côtés au lieu de m'envoyer de l'autre côté pendant la guerre. Tant pis pour lui. Et puis comme ca, il ne pourra pas batifoler avec Kahina non plus.... Rum rum...

" Il n'y a pas beaucoup d'endroit plus " propre ". Le sable se faufile partout. Mais on peut aller dans ma cabane. J'ai de l'eau claire, du rhum, des linges propres ..."

Je passe devant et conduis tout ce petit monde jusque chez moi. Il n'y a rien de spécial à l'intérieur, c'est sobre. Le strict minimum. Je pense juste à déplacer ou plutôt à cacher mon journal intime, j'avoue que je serai très mal à l'aise que quelqu'un et en particulier Priam ne tombe dessus.

" Faites comme chez vous ! "

Ah zut, trop tard, je l'ai dit ! J'ai peur qui notre chef ne se descende la bouteille de rhum que je garde pour les invités... Allé, disons qu'il va se tenir et que pour le coup, il préfèrera prendre un grand verre d'eau.

" Au fait Priam, tu as des nouvelles d'Akeela ? de Karrah ? et des autres ? "

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 508
Inscrit le : 27/05/2017
Crédits : ninielsbox
Célébrité : Zach MacGowan
Priam
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: [Annabeth - Skelt] Seven years later  Mar 8 Mai - 11:56

Alors que je m'apprête à argumenter de nouveau face à Annabeth son amie me coupe la chique en intervenant. Elle entre directement dans le vif du sujet en me sermonnant et déchire d'une main assurée ma chemise pour dévoiler ma cicatrice boursoufflée. Quelques secondes plus tard, à l'aide d'une paire de ciseaux, elle tranche les fils qui maintiennent tant bien que mal ma chair en place. Aussitôt des gouttes de sang commencent à perler. Trop estomaqué par ce qu'il vient de se passer pour dire quelque chose, je laisse les deux femmes prendre les choses en main.

Essayant de ne pas trop bouger mon épaule durant le trajet jusqu'au domicile d'Annabeth pour éviter de pisser le sang, lorsque nous arrivons je m'assois sur la table. Mes yeux balayent l'endroit, je n'étais encore jamais venue chez ma garde du corps. Habituellement, c'est elle qui se rend chez moi ou dans mon bureau au sein du fort qui surplombe la capitale du clan.

Tandis que Skelt s'affaire sur ma plaie, Anna me demande si j'ai des nouvelles des autres clans. Je savais que Ménélas ménager ses hommes pour reconstruire ce qui avait été détruit et j'avais quelques informations concernant Kelowna par le biais d'Aslaug. Cependant pour ce qui était des Shisayos, des Orketas et des Sengolis, ou même de la Citadelle, je ne savais rien.

- Selon Aslaug, Karrah est bien rentré en Kelowna et semble prendre un repos bien mérité. J'ai envoyer un messager auprès de Kalevi, à la Citadelle, ce matin. Pour ce qui est du reste de l'Alliance, je ne sais rien de plus.

_________________

     
The King of the Oceans
Priam, chef des Pankaras, peuple de la mer
Revenir en haut Aller en bas
 
[Annabeth - Skelt] Seven years later
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Flood & cie :: Les archives du forum :: Archives des rps-
Sauter vers: